Votre film du mois de Janvier 2017

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17635
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar Kevin95 » 2 janv. 17, 10:06

JANVIER 2017

Films découverts (ou presque)

10/10

IT'S A WONDERFUL LIFE - Frank Capra (1946)

9,5/10

GOUPI MAINS ROUGES - Jacques Becker (1943)
AMERICAN MADNESS - Frank Capra (1932)

9/10

MAN WITHOUT A STAR - King Vidor (1955)
DEVILS ON THE DOORSTEP - Wen Jiang (2000)

8,5/10

PROJECT A - Jackie Chan (1983)
BEACH RED - Cornel Wilde (1967)
MUERTE DE UN CICLISTA - Juan Antonio Bardem (1955)
UNA RAGIONE PER VIVERE E UNA PER MORIRE - Tonino Valerii (1972)
DIRIGIBLE - Frank Capra (1931)
THE NOTORIOUS LANDLADY - Richard Quine (1962)

8/10

LES DISPARUS DE SAINT-AGIL - Christian-Jaque (1938)
THE DESERTER - Burt Kennedy (1971)
DADDY'S GONE A-HUNTING - Mark Robson (1969)
...ALTRIMENTI CI ARRABBIAMO ! - Marcello Fondato (1974)
MILLIONAIRES EXPRESS - Sammo Kam-Bo Hung (1986)
THE CONGRESS - Ari Folman (2013)

7,5/10

ESTAMBUL 65 - Antonio Isasi-Isasmendi (1965)
ATOMIK CIRCUS, LE RETOUR DE JAMES BATAILLE - Didier Poiraud et Thierry Poiraud (2004)
LOST HORIZON - Frank Capra (1937)

7/10

KID GALAHAD - Phil Karlson (1962)
THE LAST SAFARI - Henry Hathaway (1967)
WICKED, WICKED - Richard L. Bare (1973)
L'ENVERS DU PARADIS - Edmond T. Gréville (1953)
ROUGH CUT - Don Siegel (1980)
SOIGNE TA DROITE - Jean-Luc Godard (1987)

6,5/10

PIERROT LA TENDRESSE - François Villiers (1960)
CLAY PIGEON - Lane Slate et Tom Stern (1971)

5/10

BOILING POINT - James B. Harris (1993)
LOS TRES MOSQUETEROS Y MEDIO - Gilberto Martínez Solares (1957)

3,5/10

I, MADMAN - Tibor Takács (1989)

Films revus

10/10

GARDE À VUE - Claude Miller (1981)
LA BONNE ANNÉE - Claude Lelouch (1973)
MR. SMITH GOES TO WASHINGTON - Frank Capra (1939)

9,5/10

IT HAPPENED ONE NIGHT - Frank Capra (1934)

9/10

LE TÉLÉPHONE SONNE TOUJOURS DEUX FOIS - Jean-Pierre Vergne (1985)
MR. DEEDS GOES TO TOWN - Frank Capra (1936)

8,5/10

LADY FOR A DAY - Frank Capra (1933)

8/10

THE BROTHERHOOD - Martin Ritt (1968)
FANNY ET ALEXANDRE - Ingmar Bergman (1982)

7,5/10

RETOUR EN FORCE - Jean-Marie Poiré (1980)

7/10

LA FILLE DE D'ARTAGNAN - Bertrand Tavernier (1994)

6,5/10

LES CLEFS DE BAGNOLE - Laurent Baffie (2003)
Dernière édition par Kevin95 le 1 févr. 17, 17:55, édité 14 fois.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Gounou
au poil !
Messages : 9766
Inscription : 20 juil. 05, 17:34
Localisation : Lynchland

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar Gounou » 2 janv. 17, 10:34

DREAMGIRLS (Bill Condon) 5/10
LA GRANDE MURAILLE (Zhang Yimou) 5,5/10
LA LA LAND (Damien Chazelle) 7/10
YOUR NAME (Makoto Shinkai) 6/10

RE :
GROUNDHOG DAY (Harold Ramis) 8,5/10
YOUNG FRANKENSTEIN (Mel Brooks) 6/10
WEST SIDE STORY (Wise & Robbins) 8,5/10

SERIES :
GAME OF THRONES (saison 6) 7/10
THE OA en cours
Dernière édition par Gounou le 30 janv. 17, 10:14, édité 8 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5204
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar Thaddeus » 2 janv. 17, 12:34

Janvier 2017


Image



Cœur de verre (Werner Herzog, 1976)
Tel un Zarathoustra sans joie, le berger débite ses prophéties désolées devant un horizon où fuient éperdument les nuages exaspérés par quelque pressentiment apocalyptique. Toile de fond digne des cieux "psychiques" de Friedrich, ouvrant un cérémonial initiatique de la beauté qui orchestre la découverte de l’extase, du chemin qui y mène, de l’image qui la procure. Le comportement des acteurs sous hypnose, le travail des verriers, les actes du maître en quête de puissance, les méditations du berger communiant avec la nature et connaissant le devenir et les passions des hommes, tout baigne dans un éclairage propre à mettre au-delà du reconnaissable, dans la marge où le rationalisme accède à un mysticisme matérialiste. Un film ardu, exigeant, souvent langoureux, mais tout-à-fait singulier. 4/6

Sergent la terreur (Richard Brooks, 1953)
Brooks voulait, paraît-il, faire le portrait d’un fasciste en puissance, d’un homme usant de méthodes totalitaires dans une nation démocratique, et de soldats se battant pour une cause qui n’en vaut pas la peine. Il est rare d’observer un tel écart entre les intentions originelles d’un film et son résultat final tant l’entreprise s’impose rien moins que comme une apologie de la discipline, de l’intransigeance et de l’autorité. Entérinant avec naïveté les méthodes du sergent instructeur, s’émerveillant de la formation expresse des jeunes recrues, transformées au doigt et à l’œil en un peloton de fantassins chantant la gloire de l’armée américaine, le film est comme un Full Metal Jacket à finalité inversée, dont le collier de poncifs (mention à l’inepte parenthèse amoureuse) et le militarisme forcené laissent assez incrédule. 2/6

L’adversaire (Satyajit Ray, 1970)
Avec un mépris assez insolent des conventions dramaturgiques, le cinéaste se branche sur la confusion et la révolte internes d’un jeune homme en quête de travail et capte au travers de ses errances velléitaires l’état d’esprit agité du Calcutta de la fin des années soixante. De l’héroïsme narcissique mais généreux de ce héros solitaire vivant les revendications de la rue sans jamais s’y mêler, de son rapport aux femmes (sa sœur, plus mature et indépendante que lui, l’étudiante jolie comme un cœur qui l’aidera finalement à s’assumer et à refuser l’humiliation), le film puise une séduction que la mise en scène, trouée de flash-backs, d’insertions chaotiques ou de digressions mentales, souligne en contre-point. Une très belle réussite, affirmant à nouveau l’auteur comme un maître de la chronique du quotidien. 5/6

Neruda (Pablo Larraín, 2016)
Parce que le héros national chilien est de ces écrivains dont la notoriété étouffe toute férocité à son égard, Larraín choisit judicieusement de prendre la tangente et, dynamitant les règles du biopic, se focalise sur les quelques mois de sa clandestinité et de sa fuite à travers les Andes, à la fin des années quarante. Mieux : il troque les conventions au formol de la fresque de prestige pour une rutilante rêverie entre réel et imaginaire, polar rocambolesque et leçon d’histoire farceuse, un jeu de pistes fantaisiste où l’obsession d’un chasseur pour sa proie, la haine envieuse de la graine de fasciste pour le poète génie des mots, se métamorphose en un dialogue borgésien entre le créateur et sa création. L’ensemble souffre peut-être d’une légère roublardise mais suscite surtout un sentiment assez planant. 4/6

La pirate (Jacques Doillon, 1984)
La fatalité ne fait pas dans la dentelle. Sous les yeux narquois d’un petit lutin trop grave et d’un clown désespéré, elle va semer le désastre et déchaîner les maux de sentiments éprouvés à vif. Ici chacun est pour l’autre le couteau et la plaie, celui qui souffre et celui qui tue. À défaut d’être aimables, les intentions de Doillon cherchent à exprimer sans fusible la douleur et l’irrationnel de la passion, des corps qui s’étreignent, se tordent, s’affaissent, se recroquevillent – d’autant que les acteurs (à commencer par Jane Birkin et la belle Maruschka, brûlées, étourdies d’amour l’une pour l’autre) donnent beaucoup d’eux-mêmes. Mais ces scansions de convulsions physiques, cette asphyxie violente de cris, de pleurs et de confrontations, cette tragédie écorchée à la Giraudoux basculent trop souvent dans l’hystérie. 3/6

La colline a des yeux (Wes Craven, 1977)
En signant ce survival cousin de Massacre à la Tronçonneuse, le réalisateur confirme sa volonté de s’imposer comme le sorcier d’un cinéma d’épouvante brut, archiréaliste, dont l’unique enjeu est d’éprouver au maximum les nerfs du spectateur. Sur une trame basique (une famille de vacanciers pris en chasse par un clan de cannibales en plein du désert du Nevada), il cherche sans jamais vraiment le trouver l’équilibre entre la sécheresse du style et le jeu avec une multitude de références avouées. Gros problème : sa troupe de néanderthaliens dégénérés, sapés comme dans Mad Max et adeptes de la course de fond, est bien plus grotesque qu’effrayante. Et le film est à leur image, qui ponctue un récit sur courant alternatif de décharges de sauvagerie rigolarde sans parvenir à créer ni malaise ni tension. 3/6

Rendez-vous de juillet (Jacques Becker, 1949)
La jeunesse d’après-guerre telle que la dépeint le réalisateur est celle de toutes les aspirations, de tous les espoirs, d’une disposition d’humeur et d’esprit qui favorise ce style enjoué, si inhérent à sa perception des êtres et des choses. Son cinéma ne se veut pas représentation d’un scénario préétabli mais captation d’une présence, d’une complexité, d’une diversité auxquelles la fluidité des transitions, la légèreté du détail, la truculence des dialogues, l’évidence exemplaire des mises en situation et de leur développement apportent une incroyable fraîcheur. Servi par une troupe d’acteurs irradiant de charme, de gouaille et de tonus, il signe un tableau de mœurs virevoltant, toujours chaleureux, parfois mélancolique, qui vibre de cette proximité vivante, tangible et spontanée dont il est le grand alchimiste. 5/6

De la guerre (Bertrand Bonello, 2008)
Bonello reprend les choses là où, quarante ans auparavant, un bouleversement culturel et social enjoignait à tout arrêter et à réfléchir afin de redonner un sens à sa vie – pas une mince affaire. Le long d’une téléologie métaphorique plutôt floue, il fait vivre à son alter ego rites païens, transes collectives et codes de reconnaissance d’une communauté néo-baba cool aux allures de grande kermesse sectaire, jusqu’à sa métamorphose en simili-Willard dans un final pastichant Apocalypse Now. Victime d’une permanente hésitation des intentions, mêlant un classicisme bon teint à des tentatives plus audacieuses qui débouchent parfois sur trop de sophistication ou de naïveté, le film impose malgré ses carences une singularité, une obstination, une forme d’étourdissement qui le rendent assez fascinant. 4/6

L’insoumis (Alain Cavalier, 1964)
L’insoumis, c’est Thomas, un légionnaire luxembourgeois qui s’est engagé en Algérie pour fuir son foyer brisé, sa fille, sa mère qu’il adore et qu’il a battue, et qui déserte après le putsch pour suivre son lieutenant au service des factieux. Las de cette vie de combattant mercenaire et de l’imbroglio des luttes auxquelles il se trouve mêlé sans qu’elles ne le concernant en rien, il se retrouve à fuir avec une avocate le long d’une route sur laquelle ils réapprendront ce qu’aimer, vivre et mourir signifient. Assimilateur de certaines traditions d’outre-Atlantique (le sens de l’ellipse, la grande loi consistant à décrire des actes et non des états d’âme), Cavalier communique à travers cette équipée sèche et sans effusion mélodramatique un sentiment de maîtrise tout à la fois réfléchie et capable d’enthousiasme. 4/6

New York, 2 heures du matin (Abel Ferarra, 1984)
Terreur sur les trottoirs mal famés de Big Apple. Un émule de Travis Bickle, adepte du kung-fu un brin facho, s’est mis en tête de nettoyer la ville de ses mœurs sales. Premier temps : Ferrara s’empresse de remplir son contrat sex and violence sous un déferlement d’images atmosphériques. Deuxième temps : se sentant les coudées franches, il creuse la description de la nuit interlope, les rapports et les motivations des personnages, confère une véritable épaisseur à des seconds rôles bien croqués, levant ainsi un doute définitif sur les contraintes liées au genre. Plus le film avance et plus est payant le culot du cinéaste, qui ne recule devant aucun cliché (drogue, Mafia, flics pas nets, stripteaseuses et proxos d’agence) ni aucun procédé (flashbacks traumatiques, montage alterné), mais à qui pourtant tout réussit. 5/6

Céline (Jean-Claude Brisseau, 1992)
Film paradoxal, sincère, sollicitant l’intérêt pour une problématique propice à essayer de nombreux refus mais tirant ses vertus de ce qui reste la quintessence de l’art cinématographique, à savoir la mise en scène. Brisseau participe ici d’un romantisme occulte qui suscite un sentiment d’exaltation sereine, en appelle à la contemplation, à la méditation, à l’illumination, au rapport tragique de l’être au temps, à l’amour, à la mort. Autant de grands concepts qu’il aborde simplement, sans chichis ni flaflas, tel un apprenti métaphysicien exprimant un appel au surcroît de la conscience de soi. La relation entre les deux héroïnes, la très touchante sollicitude de Geneviève, survivante fragile du malheur vouée au bonheur de son amie, le lyrisme de la partition de Delerue contribuent à générer une réelle émotion. 4/6

Sauve qui peut (la vie) (Jean-Luc Godard, 1980)
Solitude absolue des êtres, terreur multiforme, monde au bord de l’apocalypse : dans l’escalade vers la noirceur que motive le désespoir métaphysique de Godard, ce retour au cinéma commercial (selon ses propres mots) mérite le pompon. Le cinéaste y analyse avec une littéralité crue le désarroi relationnel dans lequel est plongée la société moderne, l’alternative faussée entre l’immobilisme de la mort et le mouvement de la vie, la désertification de rapports humains régis par la dictature du commerce, dont la prostitution (dimension mécanique des ordres et des gestes, sinistre logique du pouvoir et de l’argent) constitue la métaphore ultime. Questions graves développées à travers un puzzle sordide, traversé par de tristes pantins, d’où l’émotion est comme toujours radicalement exclue. 3/6

Le vandale (Howard Hawkks & William Wyler, 1936)
Exemple rare (unique ?) de collaboration neutre entre deux réalisateurs de prestige. La paternité des scènes restant indéfinie, on peut se laisser aller à quelques supputations : à Hawks la description vivante de la vie des pionniers, la truculence d’une fidèle amitié masculine, la clarté d’un récit qui n’exécute aucun détour inutile ; à Wyler la complexité des caractères et la richesse psychologique, la sobriété allusive d’un traitement favorisant la vérité des êtres à l’effet spectaculaire. Dominé par la puissante création d’Edward Arnold, le film broche brillamment peinture sociale, chronique mondaine, mélodrame sentimental, à la faveur d’enjeux ambigus (telle la rivalité amoureuse entre le fils et le père, motivée par l’aveuglement et le remords du dernier). Quant à la belle Frances Farmer, c’est un soleil. 4/6

Mogambo (John Ford, 1953)
Il est certains films que l’on connaît par cœur avant même de les avoir vus, et dont on est en mesure d’énoncer le déroulement un quart d’heure à l’avance. L’aventurier grisonnant et la citadine secrètement blessée, d’abord hostiles, s’embrasseront au bout de la première bobine – on coche. Le cœur de la blonde ingénue fondera pour le baroudeur avant de revenir à son fade mais légitime époux – on coche. Chaque ébauche de tension dramatique, chaque esquisse de dilemme amoureux alimente ce qu’il est impossible de ne pas considérer comme une enfilade de clichés exotiques pour lecteurs du Reader’s Digest rêvant d’Afrique équatoriale. Clark Gable, Ava Gardner et Grace Kelly s’ébrouent comme ils peuvent dans les images argentées de ce roman-photo, si passé de mode qu’il en est sympathique. 3/6

Darling Lili (Blake Edwards, 1970)
Les aventures mouvementées d’une espionne allemande, mi-Gertrude Lawrence mi-Mata-Hari, exerçant le métier de chanteuse de cabaret à Paris pendant la première guerre mondiale. Chargée de séduire un général anglais pour lui soutirer des informations, sa mission se complique lorsque l’amour et la jalousie s’en mêlent et que les confidences échangées sous la couette interfèrent avec le secret des opérations militaires. Autant dire que le cinéaste s’en donne à cœur joie dans cette fantaisie rocambolesque, comédie d’espionnage fort habilement troussée où il manie dans une effusion de luxe et de volupté, sous une forme plaisante et champagnisée, son sens de la mascarade et du quiproquo sentimental. Entre féminité offensive et fausse naïveté, Julie Andrews y tient l’un de ses meilleurs rôles. 4/6


Et aussi :

Your name (Makoto Shinkai) - 5/6
Quelques minutes après minuit (Juan Antonio Bayona, 2016) - 4/6
Ouvert la nuit (Edouard Baer, 2016) - 4/6
Nocturnal animals (Tom Ford, 2016) - 4/6
The fits (Anna Rose Holmer, 2015) - 4/6
Le parc (Damien Manivel, 2016) - 4/6
Le bel Antonio (Mauro Bolognini, 1960) - 4/6
La la land (Damien Chazelle, 2016) - 5/6



Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2016Alice (Jan Švankmajer, 1987)
Novembre 2016 - Dernières nouvelles du cosmos (Julie Bertuccelli, 2016)
Octobre 2016 - Showgirls (Paul Verhoeven, 1995)
Septembre 2016 - Aquarius (Kleber Mendonça Filho, 2016)
Août 2016 - Le flambeur (Karel Reisz, 1974)
Juillet 2016 - A touch of zen (King Hu, 1971)
Juin 2016 - The witch (Robert Eggers, 2015)
Mai 2016 - Elle (Paul Verhoeven, 2016)
Avril 2016 - La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 1 févr. 17, 17:25, édité 9 fois.

Johnny Doe
Producteur
Messages : 8897
Inscription : 13 mai 03, 19:59

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar Johnny Doe » 2 janv. 17, 18:35

FILM DU MOIS

Image

FILMS / SERIES : DECOUVERTES / REDECOUVERTES

Gok-seong (Na Hong-Jin, 2016) : 8/10

Keetje Tippel (Paul Verhoeven, 1975) : 7/10
East Of Eden (Elia Kazan, 1955) : 7/10
Sherlock : The Lying Detective (Nick Hurran, 2016) : 7/10
Flight (Robert Zemeckis, 2012) : 7/10

Papa ou Maman 2 (Martin Bourboulon, 2016) : 6/10
Sherlock : The Six Thatchers (Rachel Talalay, 2016) : 6/10
Another Woman (Woody Allen, 1988) : 6/10
OUIJA : Origina of evil (Mike Flanagan, 2016) : 6/10

20,000 Leagues Under The Sea (Richard Fleisher, 1954) : 5/10
Sherlock : The Final Problem (Benjamin Caron, 2016) : 5/10

Shadow and Fog (Woody Allen, 1992) : 4/10
Pinot simple flic (Gérard Jugnot, 1984) : 4/10
In A Valley Of Violence (Ti West, 2016) : 4/10
The Walk (Robert Zemeckis, 2015) : 4/10

FILMS REVUS

Aucun
Dernière édition par Johnny Doe le 29 janv. 17, 19:54, édité 8 fois.
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.

Avatar de l’utilisateur
manuma
Accessoiriste
Messages : 1551
Inscription : 31 déc. 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar manuma » 2 janv. 17, 20:26

Films vus / Films revus

THE LAST PICTURE SHOW - Peter Bogdanovich (1971) : 8.0/10
THE IRON GIANT - Brad Bird (1999) : 8.0/10
ELLE L'ADORE - Jeanne Herry (2014) : 7.5/10
THE ELECTRIC HORSEMAN - Sydney Pollack (1979) : 7.0/10
WILD - Jean-Marc Vallée (2014) : 7.0/10
THE TAKING OF FLIGHT 847: THE ULI DERICKSON STORY - Paul Wendkos (TV)(1988) : 6.5/10
AT LONG LAST LOVE - Peter Bogdanovich (1975) : 6.5/10
L'ESSAYEUSE - Serge Korber (1976) : 6.5/10
ALL THE WAY - Jay Roach (TV)(2016) : 6.5/10
DEEPWATER HORIZON - Peter Berg (2016) : 6.5/10
MASTER OF DRAGONARD HILL - Gérard Kikoïne (1987) : 6.0/10
31 - Rob Zombie (2016) : 6.0/10
UNBROKEN - Angelina Jolie (2014) : 6.0/10
DARLING LILI - Blake Edwards (1970) : 6.0/10
ROGUE ONE - Gareth Edwards (2016) : 6.0/10
THE THEORY OF EVERYTHING - James Marsh (2014) : 6.0/10
A MASTER BUILDER - Jonathan Demme (2013) : 6.0/10
HAPPY FACE KILLER - Rick Bota (TV)(2014) : 6.0/10
THE BARBARIANS - Rudolph Maté (1960) : 6.0/10
RETURN TO SENDER - Fouad Mikati (2015) : 5.5/10
THE LAST MIMZY - Robert Shaye (2007) : 5.5/10
THE IMITATION GAME - Morten Tyldum (2014) : 5.5/10
LA TETE EN FRICHE - Jean Becker (2010) : 5.5/10
SUDDEN DEATH - Eddie Romero (1977) : 5.0/10
MR. DESTINY - James Orr (1990) : 5.0/10
RUN ALL NIGHT - Jaume Collet-Serra (2015) : 5.0/10
THE FAR HORIZONS - Rudolph Maté (1955) : 5.0/10
AFTER THE FALL - Saar Klein (2014) : 5.0/10
10,000 DOLLARI PER UN MASSACRO - Romolo Guerrieri (1967) : 4.5/10
BIG DRIVER - Mikael Salomon (TV)(2014) : 4.5/10
RING OF FEAR - James Edward grant (1954) : 4.5/10
LIMITLESS - Neil Burger (2011) : 4.0/10
WELCOME HOME, ROXY CARMICHAEL - Jim Abrahams (1990) : 4.0/10
MANGLEHORN - David Gordon Green (2014) : 4.0/10
THIS IS WHERE I LEAVE YOU - Shawn Levy (2014) : 4.0/10
THE NIGHT BEFORE - Jonathan Levine (2015) : 4.0/10
THE THEORY OF FLIGHT - Paul Greengrass (1998) : 4.0/10
RED MEAT - Allison Burnett (1997) : 3.5/10
DEUX GRANDES FILLES DANS UN PYJAMA - Jean Girault (1974) : 3.5/10
REACH ME - John Herzfeld (2014) : 2.5/10
Dernière édition par manuma le 30 janv. 17, 21:21, édité 10 fois.

aelita
Accessoiriste
Messages : 1769
Inscription : 28 déc. 13, 18:34

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar aelita » 2 janv. 17, 21:23

Sorties salles 2016

Le ruisseau, le pré vert et le doux visage (Yousry Nasrallah, 21/12)****
Timgad (Fabrice Benchaouche, 21/12)****
Hedi-un vent de liberté (Mohamed Ben Attia, 28/12)***
Fais de beaux rêves (Marco Bellocchio, 28/1)****

Sorties salles 2017

Beyond flamenco (Jota) (Carlos Saura, 4/1)****
Le parc (Damien Manivel, 4/1)****
Neruda (Pablo Larrain, 4/1)****
Quelques minutes après minuit (Juan Antonio Bayona, 4/1)***
La grande muraille (Zhang Yimou, 11/1)****
Harmonium (Koji Fukada, 11/1)***
Belle dormant (Ado Arrietta, 18/1)****
Un sac de billes (Christian Duguay, 25/1)****
Lumière ! l'aventure commence (Thierry Frémaux, 25/1)****
Tous en scène (Garth Jennings, 25/1)****
Les confessions (Roberto Ando, 25/1)***
Valley of stars (Mani Haghighi, 25/1)****

Autres films

OSS 117 se déchaîne (André Hunebelle, 1963)***
Amour (Karoly Makk, 1971)****
Banco à Bangkok pour OSS 117 (André Hunebelle, 1964)**
James White (Josh Mond, 2015)***
Le dragon des mers-la dernière légende (Jay Russell, 2007)***
La belle et le corsaire (Giuseppe Maria Scotese, 1957)***
The colony (Jeff Renfroe, 2013)***
Les esclaves de Babylone (William Castle, 1953)**
Pas de roses pour OSS 117 (André Hunebelle, 1968)**
Sangue del mio sangue (Marco Bellocchio, 2015)***
Feu magique (William Dieterlé, 1955)***
Percy Jackson -le voleur de foudre (Chris Columbus, 2009)***
Wild (Jean-Marc Vallée, 2014)***
Les parieurs (Pavel Tchoukraï, 2012)***
Pour elle, un seul homme (Michael Curtiz, 1957)***
Le prix de la loyauté (Gavin O'connor, 2008)***
Maciste chasseur alpin (Luigi Romano Borgnatto et Luigi Maggi, 1917)***
Dead snow (Tommy Wirkola, 2009)***
La bande à Bonnot (Philippe Fourastié, 1968)***
Partisan (Ariel Kleinman, 2015)***
Faut-il tuer Sister George ? (Robert Aldrich, 1968)***
Le général du diable (Helmut Käutner, 1955)***
Lucrezia Borgia Hans Hinrich, 1940)**
Mishima-une vie en quatre chapitres (Paul Schrader, 1985)***
L'homme de Lisbonne (Ray Milland, 1956)**
Espion (Alexei Andrianov, 2012)**
25 novembre-le jour où Mishima choisit son destin (Koji Wakamatsu, 2012)***
Lucrèce Borgia (Abel Gance, 1935)***
Mr Kaplan (Alvaro Brechner, 2014)***
Oliver ! (Carol Reed, 1968)***
Splendor (Ettore Scola, 1988)**** FILM DU MOIS
L'athlète incomplet (Frank Capra, 1926)***
Mémoires du sous-developpement (Tomas Guttierez Alea, 1968)****
Comment tuer son boss ? 2 5Sean Anders, 2014)***
La chamade (Alain Cavalier, 1968)***
Dernière édition par aelita le 1 févr. 17, 00:28, édité 9 fois.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (pensée shadok)

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18220
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar gnome » 3 janv. 17, 09:34

work in progress pour pas oublier

Hellboy
Le grand blond avec une chaussure noir
Le retour du grand blond
Le lorax
King Kong 1933 - 2005
Robin des bois
Hellraiser et Hellraiser II Hellbound
1000 mots
Krull
Rogue one
Django
Atomik Circus = Le retour de James Bataille
Dernière édition par gnome le 19 janv. 17, 21:02, édité 7 fois.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5583
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar Best » 3 janv. 17, 19:59

Janvier 2017

Film du mois

Une femme cherche son destin (Irving Rapper)

Image


Films découverts (Re)

La la land (Damien Chazelle) 8,5/10
Rendez-vous de juillet (Jacques Becker) 8/10
Nocturnal animals (Tom Ford) 8/10
Spotlight (Tom McCarthy) 8/10
L'Etrange histoire de Benjamin Button (David Fincher) 7,5/10
La dernière corvée (Hal Ashby) 7,5/10
Phantom of the Paradise (Brian De Palma) 7,5/10
Lumière ! L’aventure commence (Thierry Frémaux) 7,5/10
Tous en scène (Garth Jennings) 7,5/10
Demain tout commence (Hugo Gélin) 7/10
Ouvert la nuit (Edouard Baer) 7/10
Quelques minutes après minuit (Juan Antonio Bayona) 7/10
One piece : Gold (Hiroako Miyamoto) 7/10
Harmonium (Kôji Fukada) 7/10
Neruda (Pablo Larraín) 7/10
Un homme idéal (Yann Gozlan) 7/10
Crimson Peak (Guillermo del Toro) 6,5/10
L'Ascension (Ludovic Bernard) 6,5/10
La nouvelle vie de Paul Sneijder (Thomas Vincent) 6,5/10
Chain Chronicle Hekuseitasu no Hikari - Film 1 (Kudo Masashi) 6,5/10
Live by Night (Ben Affleck) 6/10
Il a déjà tes yeux (Lucien Jean-Baptiste) 6/10
La Grande Muraille (Zhang Yimou) 6/10
Passengers (Morten Tyldum) 5,5/10
xXx : Reactivated (D.J. Caruso) 4/10
Assassin's Creed (Justin Kurzel) 3/10



Films revus (Hors compétition)

Manchester by the sea (Kenneth Lonergan) 9/10 ►
Rogue One: A Star Wars Story (Gareth Edwards) 8,5/10 ►
Papa ou maman 2 (Martin Bourboulon) 6,5/10 ►



Séries (Hors compétition) (Revues)

L'attaque des titans (Araki Tetsuro) 9/10
Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu - Saison 1 (Omata Shinichi) 8,5/10
Mushishi Zoku Shou (Nagahama Hiroshi) 8,5/10
Boku no Hero Academia - Saison 1 (Nagasaki Kenji) 8/10
Taboo Tattoo (Watanabe Takashi) 7,5/10
Shuumatsu no Izetta (Fujimori Masaya) 6,5/10
Hibike! Euphonium - Saison 2 (Ishihara Tatsuya) 6/10



Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Révisions revues ▲ à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique

Mes films du mois de Mai 2005 à Décembre 2016

Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Dernière édition par Best le 30 janv. 17, 16:31, édité 19 fois.

Avatar de l’utilisateur
HAL 9000
Doublure lumière
Messages : 444
Inscription : 4 oct. 06, 18:10

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar HAL 9000 » 4 janv. 17, 12:44

JANVIER 2017

Film du mois
L'étrangleur de Rillington Place (Richard Fleischer)

Films (re)découverts
L'étrangleur de Rillington Place (Richard Fleischer) 8.5/10
Rogue One : a Star Wars Story (Gareth Edwards) 8/10
Terreur aveugle (Richard Fleischer) 7.5/10
La main de la momie (Christy Cabanne) 7/10
Tracks (John Curran) 6.5/10
Victoria (Justine Triet) 6/10
Le crapaud et le maître d'école (Clyde Geronimi, James Algar et Jack Kinney) 6/10
Gemma Bovery (Anne Fontaine) 5.5/10
La tombe de la momie (Harold Young) 5/10
La malédiction de la momie (Leslie Goodwins) 5/10
Le fantôme de la momie (Reginald LeBorg) 5/10
Deux nigauds et la momie (Charles Lamont) 5/10

Séries TV
Ash Vs Evil Dead saison 1 (Robert Tappert, Sam Raimi, Bruce Campbell) 7.5/10
Chapeau melon et bottes de cuir saison 4 (Sydney Newman, Leonard White) épisode 5/26 7.5/10
The Expanse saison 1 (Mark Fergus, Hawk Ostby) 7.5/10
Daredevil (Drew Goddard, Steven S. DeKnight) épisode 7/13 8/10
Dragon Ball Z Kai (Akira Toriyama) épisode 65/167 7.5/10
La quatrième dimension saison 3 (Rod Serling) épisode 19/37 8.5/10
Penny Dreadful saison 2 (John Logan) épisode 2/10 7/10
Saint Seiya, les chevaliers du zodiaque (Masami Kurumada) épisode 40/114 7.5/10
Star Trek : The Next Generation saison 3 (Gene Roddenberry) épisode 4/26 6.5/10
Star Wars Rebels saison 2 (Simon Kinberg, Dave Filoni et Carrie Beck) épisode 7/20 7/10
The OA saison 1 (Bit Marling, Zal Batmanglij) ??/10
The X-Files : aux frontières du réel saison 1 (Chris Carter) épisode 6/24 7.5/10
Westworld saison 1 (Jonathan Nolan, Lisa Joy) 7/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2016 : Sabrina (Billy Wilder)
Novembre 2016 : Alice de l'autre côté du miroir (Charles Bobin)
Octobre 2016 : Miss Peregrine et les enfants particuliers (Tim Burton)
Septembre 2016 : L'homme des hautes plaines (Clint Eastwood)
Août 2016 : La forêt d'Emeraude (John Boorman)
Juillet 2016 : Stranger Things (Duffer Brothers)
Juin 2016 : Julieta (Pedro Almodovar)
Mai 2016 : Lovelace (Rob Epstein, Jeffrey Friedman)
Avril 2016 : La fille de Dracula (Lambert Hillyer)
Mars 2016 : Spotlight (Tom McCarthy)
Février 2016 : Crimson Peak(Guillermo del Toro)
Janvier 2016 : Le rideau déchiré (Alfred Hitchcock)
Décembre 2015 : Sorcerer - le convoi de la peur (William Friedkin)
Novembre 2015 : Le Hobbit - la bataille des cinq armées version longue 3D (Peter Jackson)
Octobre 2015 : Le solitaire (Michael Mann)
Septembre 2015 : Raging Bull (Martin Scorsese)
Août 2015 : Albert à l'ouest (Seth McFarlane)
Juillet 2015 : Mad Max : Fury Road (George Miller)
Juin 2015 : Arnold le magnifique (George Butler, Robert Fiore)
Mai 2015 : Batman : Assaut sur Arkham (Jay Oliva, Ethan Spaulding)
Avril 2015 : Les belles de nuit (René Clair)
Mars 2015 : Le convoi de la peur ( William Friedkin)
Février 2015 : Night Call (Dan Gilroy)
Janvier 2015 : Blade Runner version cinéma US 1982 (Ridley Scott)
Décembre 2014 : L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford)
Novembre 2014 : Les sentiers de la gloire (Stanley Kubrick)
Octobre 2014 : Gone Girl (David Fincher)
Septembre 2014 : Le nom des gens (Michel Leclerc)
Août 2014 : La planète des singes : l'affrontement (Matt Reeves)
Juillet 2014 : Mud, sur les rives du Mississippi (Jeff Nichols)
Juin 2014 : Breakfast Club (John Hughes)
Mai 2014 : Les 5000 doigts du dr T (Roy Rowland)
Avril 2014 : Les forçats de la gloire - The Story of G.I. Joe (William A. Wellman)
Mars 2014 : Les inconnus dans la ville (Richard Fleischer)
Février 2014 : Assaut (John Carpenter)
Janvier 2014 : Le dernier pub avant la fin du monde (Edgar Wright)
Décembre 2013 : Rendez-vous avec la peur (Jacques Tourneur)
Novembre 2013 : Dans la maison (François Ozon)
Octobre 2013 : Gravity (Alfonso Cuaron)
Septembre 2013 : Pirates (Roman Polanski)
Août 2013 :[ b]Niagara[/b] (Henry Hathaway)
Juillet 2013 : Rivière sans retour ( Otto Preminger)
Juin 2013 : Frankenweenie (Tim Burton)
Mai 2013 : Gone Baby Gone (Ben Affleck)
Avril 2013 : Dans l'ombre de San Francisco - Woman on the Run (Robert Foster)
Mars 2013 : Argo (Ben Affleck)
Février 2013 : Le rôdeur (Joseph Losey)
Janvier 2013 : The Dark Knight Returns : Part 2 (Jay Oliva)
Décembre 2012 : Le Hobbit : un voyage inattendu (Peter Jackson)
Novembre 2012 : Les nuits rouges du bourreau de jade (Julien Carbon & Laurent Courtiaud)
Octobre 2012 : The Dark Knight Returns - Part 1 (Jay Oliva)
Septembre 2012 : La cabane dans les bois (Drew Goddard)
Août 2012 : The Dark Knight Rises (Christopher Nolan)
Juillet 2012 : Thirst (Park Chan-Wook)
Juin 2012 : Good Morning England (Richard Curtis)
Mai 2012 : Star Wars : The Clone Wars saison 2 (Dave Filoni)
Avril 2012 : Game of Thrones saison 1 (David Benioff & D. B. Weiss)
Mars 2012 : Caprica (Ronald D. Moore, Remi Aubuchon, David Eick)
Février 2012 : Drive (Nicolas Winding Refn)
Janvier 2012 : Valérie au pays des merveilles (Jaromil Jireš)
Décembre 2011 : Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
Novembre 2011 : Mad Men saison 3 (Matthew Weiner)
Octobre 2011 : CIA Guerres Secrètes (William Karel)
Septembre 2011 : Mais qu'avez-vous fait à Solange ? (Massimo Dallamano)
Août 2011 : La planète des singes : les origines (Rupert Wyatt)
Juillet 2011 : Quatre mouches de velours gris (Dario Argento)
Juin 2011 : X-Men : le commencement (Matthew Vaughn)
Mai 2011 : L'étoffe des héros (Philip Kaufman)
Avril 2011 : Black Death (Christopher Smith)
Mars 2011 : La grande évasion (John Sturges)
Février 2011 : Angel Heart (Alan Parker)
Janvier 2011 : Brainstorm (Douglas Trumbull)
Août 2010 : Kick-Ass (Matthew Vaughn)
Juillet 2010 : Inception (Christopher Nolan)
Juin 2010 : Les 3 jours du Condor (Sydney Pollack)
Mai 2010 : Conversation secrète (Francis Ford Coppola)
Mars 2010 : Shutter Island (Martin Scorsese)
Février 2010 : La rue rouge (Fritz Lang)
Janvier 2010 : Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (Robert Aldrich)
Décembre 2009 : La route (John Hillcoat)
Novembre 2009 : Un éléphant ça trompe énormément (Yves Robert)
Octobre 2009 : La baronne de minuit (Mitchell Leisen)
Septembre 2009 : L'âge de glace 3 (Carlos Saldhana)
Août 2009 : Departures (Yojiro Takita)
Juillet 2009 : Terminator Renaissance (McG)
Juin 2009 : Coraline (Henry Selick)
Mai 2009 : Ghost in the Shell : stand alone complex - 2nd Gig (Kenji Kamiyama)
Avril 2009 : Histoires de fantômes chinois (Ching Siu-Tung)
Mars 2009 : L'année du dragon (Michael Cimino)
Février 2009 : Nuages flottants (Mikio Naruse)
Janvier 2009 : Yakuza (Sydney Pollack)
Décembre 2008: Battlestar Galactica - saison 1
Novembre 2008 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau)
Octobre 2008 : Katie Tippel (Paul Verhoeven)
Septembre 2008 : Casablanca (Michael Curtiz)
Août 2008 : The Dark Knight - Le chevalier noir (Christopher Nolan)
Juillet 2008 : Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir)
Juin 2008 : La légende de Beowulf (Robert Zemeckis)
Mai 2008 : Rome saison 1 (John Milius, William J. MacDonald & Bruno Heller)
Avril 2008 : Bug (William Friedkin)
Mars 2008 : J'ai le droit de vivre (Fritz Lang)
Février 2008 : Peur(s) du noir (Charles Burns, Blutch, Marie Caillou, Lorenzo Mattotti, Richar McGuire, Pierre Discuillo)
Janvier 2008 : Into the Wild (Sean Penn)
Décembre 2007 : Les proies (Don Siegel)
Novembre 2007 : Je sais où je vais (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Octobre 2007 : Les forbans de la nuit (Jules Dassin)
Septembre 2007 : L'inspecteur Harry (Don Siegel)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Juillet 2007 : Babel (Alejandro Gonzalez Inarritu)
Juin 2007 : Narc (Joe Carnahan)
Mai 2007 : Zodiac (David Fincher)
Avril 2007 : Les tueurs (Robert Siodmak)
Mars 2007 : Mad Max 2 (George Miller)
Février 2007 : Suspiria (Dario Argento)
Janvier 2007 : The Fountain (Darren Aronofsky)
Décembre 2006 : La bête aveugle (Yasuzo Masamura)
Novembre 2006 : Les hommes du Président (Alan J. Pakula)
Octobre 2006 : Que le spectacle commence (Bob Fosse)
Septembre 2006 : Les enfants du Paradis (Marcel Carné)
Août 2006 : Le tigre du Bengale/Le Tombeau Hindou (Fritz Lang)
Juillet 2006 : Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Juin 2006 : L'homme qui rétrécit (Jack Arnold)
Dernière édition par HAL 9000 le 27 janv. 17, 23:29, édité 13 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jack Griffin
Goinfrard
Messages : 11997
Inscription : 17 févr. 05, 19:45

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar Jack Griffin » 4 janv. 17, 13:48

Janvier 2017

Image

Films découverts

La bonne année (Lelouch) : 8.5/10
L'image manquante (rithy panh) : 7/10
Les merveilles (Alice Rohrwacher) : 7.5/10
Les innocentes (Anne Fontaine) : 6/10
Carol (Todd Haynes) : 8.5/10
Le fils de Jean (Phillipe Llioret) : 5.5/10
Tout ça pour ça (Lelouch) : 6/10
Divines : 2/10
L'orphelinat Bayona : 7/10

Films redécouverts


Séries découvertes
Dernière édition par Jack Griffin le 1 févr. 17, 14:13, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2681
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar Harkento » 4 janv. 17, 19:56

MON FILM DU MOIS ??


FILMS VUS AU CINEMA :

Nocturnal animals (Tom Ford) : 8 / 10 - U.S.A. [2017] ; Thriller, drame
Your name (Makoto Shinkai) : 7,5 / 10 - Japon [2016] ; Animation, science fiction, drame, romance
La La Land (Damien Chazelle) : 4,5 / 10 - U.S.A. [2016] ; Comédie musicale, romance

FILMS DECOUVERTS :

La charrette fantôme (Victor Sjöström) : 8,5 / 10 - Suède [1921] ; Drame, fantasy
Leçon de ténèbre (Werner Herzog) : 8 / 10 - France, UK, Allemagne [1992] ; Documentaire, guerre
The walk (Robert Zemeckis) : 8 / 10 - U.S.A. [2015] ; Drame, biopic, aventure, romance
The man from nowhere (Lee Jeong-Beom) : 7,5 / 10 - Corée du Sud [2010] ; Action, drame, crime, thriller
Chicago (Rob Marshall) : 7,5 / 10 - U.S.A. [2002] ; Musical, crime, comédie
SPL 2 : a time for consequence (Cheang Pou-Soi) : 7,5 / 10 - Chine, Hong-Kong [2015] ; Action, thriller, drame, crime
Il était une fois, la révolution (Sergio Leone) : 7 / 10 - Italie, Espagne, U.S.A. [1971] ; Western, guerre
Mr. Wolff (Gavin O'Connor) : 7 / 10 - U.S.A. [2016] ; Drame, thriller, action
Mafioso (Alberto Lattuada) : 7 / 10 - Italie [1962] ; Drame, comédie, crime
The yards (James Gray) : 7 / 10 - U.S.A. [2000] ; Drame, crime
Dragons forever (Sammo Hung, Corey Yuen) : 6,5 / 10 - Hong-kong [1988] ; Action, comédie, romance
Le mystère des balles fantômes (Lo Chi-Leung) : 6,5 / 10 - Chine, Hong-Kong [2012] ; Action, drame, mystère
No tears for the dead (Lee Jeong-Beom) : 6,5 / 10 - Corée du Sud [2014] ; Action, crime, drame
L'incorrigible (Philippe de Broca) : 6,5 / 10 - France [1975] ; Comédie
Creed (Ryan Coogler) : 6,5 / 10 - U.S.A. [2015] ; Drame, sport
A la recherche de l'ultra-sex (Nicolas Charlet, Bruno Lavaine) : 6 / 10 - France [2015] ; Comédie, aventure, science fiction
Manon (Henri-Georges Clouzot) : 6 / 10 - France [1949] ; Drame, romance, crime
Audrie & Daisy (Bonni Cohen, Jon Shenk) : 6 / 10 - U.S.A. [2016] ; Documentaire, société
Requiem for the american dream (Peter D. Hutchinson, Kelly Nyks) : 6 / 10 - U.S.A. [2016] ; Documentaire
Roar (Noel Marshall) : 5,5 / 10 - U.S.A. [1981] ; Aventure, thriller, horreur
Hush (Mike Flanagan) : 4,5 / 10 - U.S.A. [2016] ; Thriller, horreur
31 (Rob Zombie) : 3,5 / 10 - U.S.A. [2016] ; Horreur, thriller


FILMS REVUSA la hausse / à la baisse :

Ghost in the shell (Mamoru Oshii) : 8,5 / 10 - Japon [1995]
Piège de cristal (John McTiernan) : 8,5 / 10 - U.S.A. [1988] ; Action, comédie, thriller
Le jour sans fin (Harold Ramis) : 8 / 10 - U.S.A. [1993] ; Comédie, fantasy, romance
X-men Apocalypse (Brian Singer) X2 : 7,5 / 10 - U.S.A. [2016]
Looper (Rian Johnson) : 7,5 / 10 - U.S.A. [2012]
Bound (Les Wachowski sisters) : 7,5 / 10 - U.S.A. [1996]
V pour Vendetta (James McTeigue) : 7,5 / 10 - U.S.A. [2005]
X-men : Le commencement (Matthew Vaughn) : 7 / 10 - U.S.A. [2011]
X-men : Days of the future past - Rogue cut (Brian Singer) : 6,5 / 10 - U.S.A. [2014]
Tucker & Dale fightent le mal (Eli Craig) : 6 / 10 - U.S.A., Canada, Inde, UK [2010] ; Comédie, horreur, romance
Source Code (Duncan Jones) : 5,5 / 10 - U.S.A. [2011]
Matrix (Les Wachowski sisters) : 5,5 / 10 - U.S.A. [1999]
Click (Frank Coraci) : 4,5 / 10 - U.S.A. [2006]
Matrix Reloaded (Les Wachowski sisters) : 3 / 10 - U.S.A. [2003]
Matrix Revolutions (Les Wachowski sisters) : 3 / 10 - U.S.A. [2003]

Le hobbit - Trilogie :
Un voyage inattendu - version longue (Peter Jackson) : 7 / 10 - U.S.A., Nouvelle Zélande (2012) ; Aventure, fantasy
La désolation de Smaug - version longue (Peter Jackson) : 6,5 / 10 - U.S.A., Nouvelle Zélande (2013) ; Aventure, fantasy
La bataille des cinq armées - version longue (Peter Jackson) : 6,5 / 10 - U.S.A., Nouvelle Zélande (2014) ; Aventure, fantasy


SERIE(S) / DOCUMENTAIRES :

The OA (Zal Batmanglij, Brit Marling) - épisode 1.01 à 1.05 : 7,5 / 10 - U.S.A. [2016] ; Drame, fantasy, mystère
South Park (Matt Stone, Trey Parker) - Saison 16, saison 15 (en cours ...) : 8 / 10 - U.S.A. [1999/2012] ; Animation, comédie
The story of film (Mark Cousins) - en cours ... : 8 / 10 - UK [2011] ; Documentaire, cinéma
Motto Te Love-Ru : Trouble (Atsushi Ootsuki) - épisode 1.03 : 6,5 / 10 - Japon [2010] ; Anime, comédie, ecchi, romance, science fiction


MES FILMS DU MOIS :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2011 : Les démons à ma porte (Wen Jiang)

Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Fevrier 2012 : Le château ambulant (Hayao Miyasaki)
Mars 2012 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Avril 2012 : Room in Rome (Julio Medem)
Mai 2012 : Le passage du Canyon (Jacques Tourneur)
Juin 2012 : Daisy Clover (Robert Mulligan)
Juillet 2012 : Lolita (Stanley Kubrick)
Aout 2012 : Porco Rosso (Hayao Miyasaki)
Septembre 2012 : Fiancées en folie (Buster Keaton)
Octobre 2012 : Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
Novembre 2012 : Une femme disparaît (Alfred Hitchcock)
Décembre 2012 : Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa)

Janvier 2013 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Fevrier 2013 : L'aigle des mers (Michael Curtiz)
Mars 2013 : Les salauds dorment en paix (Akira Kurosawa)
Avril 2013 : Caotica Ana (Julio Medem)
Mai 2013 : Enquète sur une passion (Nicolas Roeg)
Juin 2013 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Juillet 2013 : Paris, Texas (Wim Wenders)
Août 2013 : Jeune & jolie (François Ozon)
Septembre 2013 : L'argent (Marcel L'herbier)
Octobre 2013 : Beau-père (Bertrand Blier)
Novembre 2013 : Lost Highway (David Lynch) & Pandora (Albert Lewin)
Décembre 2013 : La folle ingénue - Cluny Brown (Ernst Lubitsch)

Janvier 2014 : Le vent se lève (Hayao Miyasaki)
Février 2014 : Le lauréat (Mike Nichols) & L'homme à la caméra (Dziga Vertov)
Mars 2014 : Baisers volés (François Truffaut)
Avril 2014 : Excalibur (John Boorman)
Mai 2014 : L’homme de l’Ouest (Anthony Mann)
Juin 2014 : Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2014 : Bird people (Pascale Ferran) & Last action hero (John McTiernan)
Août 2014 : Dellamorte dellamore (Michele Saovi)
Septembre 2014 : Lenny (Bob Fosse) & La rumeur (William Wyler)
Octobre 2014 : The other (Robert Mulligan) & Lucia y el sexo (Julio Medem)
Novembre 2014 : Les diables (Ken Russell)
Décembre 2014 : Un singe en hiver (Henri Verneuil)

Janvier 2015 : Mind game (Masaaki Yuasa)
Février 2015 : Anna : 6 – 18 (Nikita Mikhalkov)
Mars 2015 : La maladie de Sachs (Michel Deville)
Avril 2015 : La trou (Jacques Becker)
Mai 2015 : Mad Max : Fury Road (George Miller) & Le voyage en douce (Michel Deville)
Juin 2015 : New York, deux heures du matin (Abel Ferrara)
Juillet 2015 : Eté violent (Valerio Zurlini)
Août 2015 : Quelques jours de la vie d’Oblomov (Nikita Mikhalkov)
Septembre 2015 : L'homme de la plaine (Michael Mann)
Octobre 2015 : Ratatouille (Brad Bird)
Novembre 2015 : Barberousse (Akira Kurosawa) & Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper)
Décembre 2015 : La vie de château (Jean-Paul Rappeneau) & Pixote, la loi du plus faible (Hector Babenco)

Janvier 2016 : Au-delà des montagnes (Jia Zhangke) & Le voyage de Felicia (Atom Egoyan)
Février 2016 : Le juge et l'assassin (Bertrand Tavernier)
Mars 2016 : Mr Smith au sénat (Frank Capra)
Avril 2016 : L’étrangleur de Rillington Place (Richard Fleischer)
Mai 2016 : Tueur à gages (Frank Tuttle)
Juin 2016 : The offence (Sidney Lumet) & Jean de Florette / Manon des sources (Claude Berri)
Juillet 2016 : Les aventuriers (Robert Enrico) & Boulevard du crépuscule (Billy Wilder)
Août 2016 : Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville) & Strange days (Kathryn Bigelow)
Septembre 2016 : Ne nous fâchons pas (Georges Launter)
Octobre 2016 : Schyzophrenia (Gerald Kargl) & Retour à l'aube (Henri Decoin)
Novembre 2016 : Mademoiselle (Park Chan Wook) & Elephant (Gus van Sant)
Décembre 2016 : Shining (Stanley Kubrick)



_______________________________________________________________________

10 / 10 - (14 films): Chef d'oeuvre absolu / Traumatisme cinématographique - Je vénère
9 / 10 - (174 films) : Chef d'oeuvre - J'adore
8 / 10 - (726 films) : Grand film / Un classique - J'aime beaucoup
7 / 10 - (1623 films) : Très bon film - J'aime bien
6 / 10 - (1297 films) : Bon film / divertissant - J'apprécie
5 / 10 - (508 films) : Film moyen - Je m'ennuie un peu
4 / 10 - (243 films) : Peu mieux faire - Je m'ennuie beaucoup
3 / 10 - (127 films) : Mauvais film - Je m'ennuie terriblement
2 / 10 - (47 films) : Film nul - Je m'énerve
1 / 10 - (3 films) : Croûte cosmique - J'explose
Dernière édition par Harkento le 31 janv. 17, 19:54, édité 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
origan42
Régisseur
Messages : 3336
Inscription : 2 févr. 07, 17:22

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar origan42 » 7 janv. 17, 13:32

Par ordre de préférence :

Manchester by the Sea (Kenneth Lonergan, 2016) ***** FILM DU MOIS
Aquarius (Kleber Mendonça Filho, 2016) *****
La La Land (Damien Chazelle, 2016) *****

La terre et l'ombre (César Augusto Acevedo, 2015) ****
Sa sœur de Paris / Her Sister From Paris (Sidney Franklin, 1925) ****
Fais de beaux rêves (Marco Bellocchio, 2016) ****
Le début (Gleb Panfilov, 1970) ****
Ixcanul - le volcan (Jayro Bustamante, 2015) ****
Splendor (Ettore Scola, 1989) ****
Fuocoammare - Par-delà Lampedusa (Gianfranco Rosi, 2016) ****
Petits frères (Jacques Doillon, 1999) ****


Anomalisa (Charlie Kaufman / Duke Johnson, 2015) ***
Harmonium (Kōji Fukada, 2016) ***
3000 nuits (Mai Masri, 2015) ***
Les doigts dans la tête (Jacques Doillon, 1974) ***
Belphégor (Henri Desfontaines, 1927) ***
Paterson (Jim Jarmusch, 2016) ***
Quelques minutes après minuit (Juan Antonio Bayona, 2016) ***
Baccalauréat (Cristian Mungiu, 2016) ***
Live by night (Ben Affleck, 2016) ***
Tante Zita (Robert Enrico, 1968) ***
Le sel de Svanétie (Mikhaïl Kalatozov, 1930) ***
La mécanique de l'ombre (Thomas Kruithof, 2016) ***
Un homme est mort (Jacques Deray, 1972) ***
L'île mystérieuse (Lucien Hubbard / Benjamin Christensen / Maurice Tourneur, 1929) ***
Le réveil de la Sorcière Rouge (Edward Ludwig, 1948) ***
Monsieur Fabre (Henri Diamant-Berger, 1951) ***

Joe Kidd (John Sturges, 1972) **
Un sac de billes (Christian Duguay, 2016) **
Midnight special (Jeff Nichols, 2016) **
Jodorowsky's Dune (Frank Pavich, 2013) **
Noces (Stephan Streker, 2016) **
The finest hours (Craig Gillespie, 2016) **
Lucrezia Borgia (Hans Hinrich, 1940) **
The birth of a nation (Nate Parker, 2016) **
La bande à Bonnot (Philippe Fourastié, 1968) **
La vache (Mohamed Hamidi, 2016) **
La divine croisière (Julien Duvivier, 1929) **
Les amants de minuit (Roger Richebé, 1953) **
Papa les petits bateaux... (Nelly Kaplan, 1971) **
Panic Room (David Fincher, 2002) **
Primaire (Hélène Angel, 2016) **
Contre-enquête (Franck Mancuso, 2007) **
Geronimo (Tony Gatlif, 2014) **
Personal shopper (Olivier Assayas, 2016) **
OSS 117 se déchaîne (André Hunebelle, 1963) **
Radin ! (Fred Cavayé, 2016) **
La poursuite dura sept jours (David Butler, 1954) **
Une semaine et un jour (Asaph Polonsky, 2016) **
Le Vicomte règle ses comptes (Maurice Cloche, 1967) **
Le cobra de Shanghai (Phil Karlson, 1945) **
L'amant de Bornéo (Jean-Pierre Feydeau / René Le Hénaff, 1942) **

Aux yeux du souvenir (Jean Delannoy, 1948) *
Le fils de Caroline Chérie (Jean Devaivre, 1955) *
Les Tuche 2 - le rêve américain (Olivier Baroux, 2016) *
Nocturama (Bertrand Bonello, 2016) *
Belphégor - le fantôme du Louvres (Jean-Paul Salomé, 2001) *

La femme invisible (E. Edward Sutherland, 1945) °


RE-VISIONS
Un sac de billes (Jacques Doillon, 1975) *** →
Le chat et la souris (Claude Lelouch, 1975) *** →
Femmes en prison (Lewis Seiler, 1955) *** →
Alerte à la bombe (John Guillermin, 1972) ** →
Dernière édition par origan42 le 31 janv. 17, 22:37, édité 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 11300
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar MJ » 10 janv. 17, 13:10

JANVIER 2017

Film du mois

Image

Monsieur Verdoux (Charles Chaplin)

Films des Mois Précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Miloš Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Décembre 2012: Milestones (Robert Kramer & John Douglas)

Janvier 2013: Umberto D. (Vittorio De Sica)
Février 2013: Sorcerer (William Friedkin)
Mars 2013: Spring Breakers (Harmony Korine)
Avril 2013: Into the Abyss (Werner Herzog)
Mai 2013: Sans Toit Ni Loi (Agnès Varda)
Juin 2013: Cutter's Way (Ivan Passer)
Juillet 2013: Eurêka (Shinji Aoyama)
Août 2013: Pension d'Artistes (Gregory LaCava)
Septembre 2013: Nobody's Daughter Haewon (Hong Sang-soo)
Octobre 2013: Hors Satan (Bruno Dumont)
Novembre 2013: Syndromes and a Century (Apichatpong Weerasethakul)
Décembre 2013: Il Posto (Ermanno Olmi)

Janvier 2014: De l'influence des rayons gamma sur la vie des marguerites (Paul Newman)
Février 2014: A Touch of Sin (Jia Zhang-Ke)
Mars 2014: Wrong Cops (Quentin Dupieux)
Avril 2014: Où est la maison de mon ami? (Abbas Kiarostami)
Mai 2014: Louie - Saison 4 (Louis C.K.)
Juin 2014: Les Hommes Le Dimanche (Robert Siodmak & Edgar G. Ulmer)
Juillet 2014: Under the Skin (Jonathan Glazer)
Août 2014: School Daze (Spike Lee)
Septembre 2014: Barcelona (Whit Stillman)
Octobre 2014: Modern Romance (Albert Brooks)
Novembre 2014: L'Oreille (Karel Kachyňa)
Décembre 2014: La vie comme ça (Jean-Claude Brisseau)

Janvier 2015: Two Rode Together (John Ford)
Février 2015: Val Abraham (Manoel de Oliveira)
Mars 2015: Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Avril 2015: Jauja (Lisandro Alonso)
Mai 2015: Outrage (Ida Lupino)
Juin 2015: Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin)
Juillet 2015: Grey Gardens (Ellen Hovde, Muffie Meyer, Al & David Maysles)
Août 2015: Heaven Knows What (Josh & Benny Safdie) / Queen of Earth (Alex Ross Perry)
Septembre 2015: Un Si Doux Visage (Otto Preminger)
Octobre 2015: Out 1: Noli me tangere (Jacques Rivette & Suzanne Schiffman)
Novembre 2015: Mistress America (Noah Baumbach)
Décembre 2015: Vaudou (Jacques Tourneur)

Janvier 2016: Espions sur la Tamise (Fritz Lang)
Février 2016: La Pyramide Humaine (Jean Rouch)
Mars 2016: Love - Saison 1 (Judd Apatow & Lesley Arfin & Paul Rust)
Avril 2016: Walden (Jonas Mekas)
Mai 2016: Crumb (Terry Zwigoff)
Juin 2016: The Neon Demon (Nicolas Winding Refn)
Juillet 2016: Smorgasbord (Jerry Lewis)
Août 2016: L'Enfer Blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & Georg Wilhelm Pabst)
Septembre 2016: Voyage en Italie (Roberto Rossellini)
Octobre 2016: Frownland (Ronald Bronstein)
Novembre 2016: Touki Bouki (Djibril Diop Mambéty)
Décembre 2016: L'Âme Soeur (Fredi M. Murer)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
O'Malley
Cadreur
Messages : 4098
Inscription : 20 mai 03, 16:41

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar O'Malley » 12 janv. 17, 21:46

Notation:
0 Nul/Mauvais
* Médiocre/Pas terrible
** Bien/Agréable
***Très bien/Excellent
**** Chef d'oeuvre

Découverte/Revision

Darling Lili de Blake Edwards (1970) **
Franc-jeu d'Archie Mayo (1934) *
La boum de Claude Pinoteau (1980) *
La boum 2 de Claude Pinoteau (1982) **
Star Wars: Rogue One de Gareth Edwards (2016) **
The tree of life de Terrence Malick (2011) ****
La fin du jour de Julien Duviver (1938) ***
Le cavalier électrique de Sidney Pollack (1979) *
La prisonnière d'Henri-Georges Clouzot (1968) ***
L'exercice de l'Etat de Pierre Schoeller (2011) **
I...comme Icare d'Henri Verneuil (1979) **
Goupi Mains Rouges de Jacques Becker (1943) ***
A bord du Darjeeling Limited de Wes Anderson (2007) *
A most violent year de J.C Chandor (2014) **
La chamade d'Alain Cavalier (1968) **
Dernière édition par O'Malley le 31 janv. 17, 21:07, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lockwood
Assistant(e) machine à café
Messages : 121
Inscription : 23 août 15, 20:39

Re: Votre film du mois de Janvier 2017

Messagepar Lockwood » 13 janv. 17, 00:45

Film du mois

Image

Les Dimanches de Ville d'Avray, de Serge Bourguignon : 8,5/10


Network, de Sidney Lumet (1976): 8/10

J'ai été emballé comme rarement pendant les 3/4 du film... jusqu'à cette fin extrêmement décevante, qui pour moi ne fonctionne pas, Lumet allant trop loin dans la satire pour que cela soit crédible et marquant. J'ai tendance malheureusement à rester un peu bloqué sur ce détail, mais passons... Le reste du film est extraordinaire, d'une grande acuité sur la manipulation des masses, des mouvements politiques extrémistes étalés sur l'autel du sensationnalisme. Le monologue incroyable de Ned Beatty est le point d'orgue du film, avec son messianisme ultralibéral, qui résonne d'une manière furieusement juste quelques 40 années plus tard..



Le Vol du Phoenix de Robert Aldrich (1965): 8/10

Des nouvelles de la planète Mars de Dominik Moll (2015): 7,5/10

Au nom de ma fille, de Vincent Garencq (2016): 7,5/10

Nell de Michael Apted (1994): 7,5/10

L'auberge Rouge, de Claude Autant-Lara (1951): 7/10

The Gunfighter d'Henry King (1950): 7/10

Posse de Kirk Douglas(1974): 7/10

Carol de Todd Haynes (2016): 7/10

Colorado de Sergio Sollima (1968): 6,5/10

The Lodger,de John Brahm (1944) : 6,5/10

J'ai trouvé ce film moins satisfaisant que "Hangover Square" dont l'histoire est d'une tenue supérieure à mon sens, mais il a comme points communs la virtuosité de la réalisation et une interprétation saisissante de Laird Cregar.

Hard Rain de Mikael Salomon (1998): 6,5/10

La Huitième Femme de Barbe Bleue (1938), d'Ernst Lubitsch: 6/10

Très drôle et enlevé dans sa première partie, plus laborieux par la suite, la faute à des ressorts comiques moins efficaces et un personnage joué par Claude Colbert que j'ai trouvé particulièrement pénible.

The Enchanted Cottage, de John Cromwell (1945): 6/10

Vendeur de Sylvain Desclous (2015): 6/10

Victoria de Justine Triet (2016): 6/10

The Angel and the Badman de James Edward Grant (1947): 5,5/10

Valley of Love de Guillaume Nicloux (2015): 5,5/10

The Last Sunset, de Robert Aldrich (1961): 4,5/10

Mon Pire Cauchemar d'Anne Fontaine (2013): 4/10
Dernière édition par Lockwood le 31 janv. 17, 22:45, édité 6 fois.