Votre film du mois d'Avril 2016

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47828
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Boubakar » 1 avr. 16, 10:55

Topic "A vos Commentaires"

Tous vos films du mois (Mai 2005 - Décembre 2006) lien mort

Liste des liens par mois (Décembre 2006 & Aout 2007 à Mars 2016)
Spoiler (cliquez pour afficher)
Votre film du mois de Décembre 2006
Votre film du mois d'Août 2007
Votre film du mois de Septembre 2007
Votre film du mois d'Octobre 2007
Votre film du mois de Novembre 2007
Votre film du mois de Décembre 2007
Votre film du mois de Janvier 2008
Votre film du mois de Février 2008
Votre film du mois de Mars 2008
Votre film du mois d'Avril 2008
Votre film du mois de Mai 2008
Votre film du mois de Juin 2008
Votre film du mois de Juillet 2008
Votre film du mois d'Août 2008
Votre film du mois de Septembre 2008
Votre film du mois d'Octobre 2008
Votre film du mois de Novembre 2008
Votre film du mois de Décembre 2008
Votre film du mois de Janvier 2009
Votre film du mois de Février 2009
Votre film du mois de Mars 2009
Votre film du mois d'Avril 2009
Votre film du mois de Mai2009
Votre film du mois de Juin 2009
Votre film du mois de Juillet 2009
Votre film du mois d'Aout 2009
Votre film du mois de Septembre 2009
Votre film du mois d'Octobre 2009
Votre film du mois de Novembre 2009
Votre film du mois de Décembre 2009
Votre film du mois de Janvier 2010
Votre film du mois de Février 2010
Votre film du mois de Mars 2010
Votre film du mois d'Avril 2010
Votre film du mois de Mai 2010
Votre film du mois de Juin 2010
Votre film du mois de Juillet 2010
Votre film du mois d'Aout 2010
Votre film du mois de Septembre 2010
Votre film du mois d' Octobre 2010
Votre film du mois de Novembre 2010
Votre film du mois de Décembre 2010
Votre film du mois de Janvier 2011
Votre film du mois de Février 2011
Votre film du mois de Mars 2011
Votre film du mois d'Avril 2011
Votre film du mois de Mai 2011
Votre film du mois de Juin 2011
Votre film du mois de Juillet 2011
Votre film du mois d' Aout 2011
Votre film du mois de Septembre 2011
Votre film du mois d'Octobre 2011
Votre film du mois de Novembre 2011
Votre film du mois de Décembre 2011
Votre film du mois de Janvier 2012
Votre film du mois de Février 2012
Votre film du mois de Mars 2012
Votre film du mois de Avril 2012
Votre film du mois de Mai 2012
Votre film du mois de Juin 2012
Votre film du mois de Juillet 2012
Votre film du mois d'Aout 2012
Votre film du mois de Septembre 2012
Votre film du mois d'Octobre 2012
Votre film du mois de Novembre 2012
Votre film du mois de Décembre 2012
Votre film du mois de Janvier 2013
Votre film du mois de Février 2013
Votre film du mois de Mars 2013
Votre film du mois d'Avril 2013
Votre film du mois de Mai 2013
Votre film du mois de Juin 2013
Votre film du mois de Juillet 2013
Votre film du mois de Aout 2013
Votre film du mois de Septembre 2013
Votre film du mois d'Octobre 2013
Votre film du mois de Novembre 2013
Votre film du mois de Décembre 2013
Votre film du mois de Janvier 2014
Votre film du mois de Février 2014
Votre film du mois de Mars 2014
Votre film du mois d'Avril 2014
Votre film du mois de Mai 2014
Votre film du mois de Juin 2014
Votre film du mois de Juillet 2014
Votre film du mois d'Août 2014
Votre film du mois de Septembre 2014
Votre film du mois d'Octobre 2014
Votre film du mois de Novembre 2014
Votre film du mois de Décembre 2014
Votre film du mois de Janvier 2015
Votre film du mois de Février 2015
Votre film du mois de Mars 2015
Votre film du mois d'Avril 2015
Votre film du mois de Mai 2015
Votre film du mois de Juin 2015
Votre film du mois de Juillet 2015
Votre film du mois d'Août 2015
Votre film du mois de Septembre 2015
Votre film du mois d'Octobre 2015
Votre film du mois de Novembre 2015
Votre film du mois de Décembre 2015
Votre film du mois de Janvier 2016
Votre film du mois de Février 2016
Votre film du mois de Mars 2016


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour toute erreur ou omission fort probable, n'hésitez pas à m'envoyer des MP.

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14736
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Père Jules » 1 avr. 16, 10:57

Avril 2016
(37 films vus, revus et redécouverts)

Image

Baisers volés (François Truffaut, 1968) Image
Les poings dans les poches (Marco Bellocchio, 1965) Image
Sueurs froides (Alfred Hitchcock, 1958) Image
La traque (Serge Leroy, 1975) Image
La poursuite implacable (Sergio Sollima, 1973) Image
La mouche (David Cronenberg, 1986) Image
Le choix des armes (Alain Corneau, 1981) Image
Aliens (James Cameron, 1986) Image
La dame du lac (Luigi Bazzoni & Franco Rossellini, 1965) Image
Rois et reine (Arnaud Desplechin, 2004) Image
L'argent de la banque (Daryl Duke, 1978) Image
Panique (Julien Duvivier, 1947) Image
The Hit (Stephen Frears, 1984) Image
L'art de se débrouiller (Luigi Zampa, 1954) Image
Adieu poulet (Pierre Granier-Deferre, 1975) Image
Un homme de trop (Costa-Gavras, 1967) Image
La brigade du Texas (Kirk Douglas, 1975) Image
Le chignon d'Olga (Jérôme Bonnell, 2002) Image
Black Coal (Diao Yi'nan, 2014) Image
Black Christmas (Bob Clark, 1974) Image
La chèvre (Francis Veber, 1981) Image
Le nouveau (Rudi Rosenberg, 2015) Image
Crash (David Cronenberg, 1996) Image
Compte à rebours (Roger Pigaut, 1971) Image
Le mataf (Serge Leroy, 1973) Image
Peau d'espion (Edouard Molinaro, 1967) Image
Roar (Noel Marshall, 1981) Image
Les compères (Francis Veber, 1983) Image
L'indic (Serge Leroy, 1983) Image
Nameless Gangster (Yun Jong-bin, 2012) Image
Les acteurs (Bertrand Blier, 2000) Image
L'homme en colère (Claude Pinoteau, 1979) Image
Manon (Henri-Georges Clouzot, 1949) Image
L'homme du jour (Julien Duvivier, 1937) Image
Les fugitifs (Francis Veber, 1986) Image
Meteor (Ronald Neame, 1979) Image
Battle Royale 2: Requiem (Kenta & Kenji Fukasaku, 2003) Image


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2016: Hana-bi (Takeshi Kitano, 1997)
Février 2016: Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin, 2015)
Janvier 2016: La classe ouvrière va au paradis (Elio Petri, 1971)

Décembre 2015: L'enfant miroir (Philip Ridley, 1990)
Novembre 2015: Elle et lui (Leo McCarey, 1939)
Octobre 2015: Dernier amour (Dino Risi, 1978)
Septembre 2015: Les camarades (Mario Monicelli, 1963)
Août 2015: Eating Raoul (Paul Bartel, 1982)
Juillet 2015: Un bourgeois tout petit petit (Mario Monicelli, 1977)
Juin 2015: Comment je me suis disputé (...ma vie sexuelle) (Arnaud Desplechin, 1996)
Mai 2015: Les mois d'avril sont meurtriers (Laurent Heynemann, 1987)
Avril 2015: Brewster McCloud (Robert Altman, 1971)
Mars 2015: Rapt (Charles Crichton, 1952)
Février 2015: Il giovedi (Dino Risi, 1964)
Janvier 2015: Croix de fer (Sam Peckinpah, 1977)

Décembre 2014: The Nickel Ride (Robert Mulligan, 1974)
Novembre 2014: Que le spectacle commence (Bob Fosse, 1979)
Octobre 2014: Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
Septembre 2014: La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
Août 2014: Un étrange voyage (Alain Cavalier, 1981)
Juillet 2014: Enfants de salauds (André De Toth, 1969)
Juin 2014: La fille à la valise (Valerio Zurlini, 1961)
Mai 2014: Macadam à deux voies (Monte Hellman, 1971)
Avril 2014: Vincent, François, Paul... et les autres (Claude Sautet, 1974)
Mars 2014: Nashville (Robert Altman, 1975)
Février 2014: Les chiens de paille (Sam Peckinpah, 1971)
Janvier 2014: Blow Out (Brian De Palma, 1981)

Décembre 2013: Le joli mai (Chris Marker & Pierre Lhomme, 1963)
Novembre 2013: Les quatre cents coups (François Truffaut, 1959)
Octobre 2013: Short Cuts (Robert Altman, 1993)
Septembre 2013: Ludwig ou le crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
Août 2013: Hôtel Terminus (Marcel Ophuls, 1988)
Juillet 2013: Mulholland Drive (David Lynch, 2001)
Juin 2013: Douce (Claude Autant-Lara, 1943)
Mai 2013: Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
Avril 2013: Plein soleil (René Clément, 1960)
Mars 2013: La balade sauvage (Terrence Malick, 1973)
Février 2013: Micki & Maude (Blake Edwards, 1984)
Janvier 2013: Chut, chut, chère Charlotte (Robert Aldrich, 1964)

Décembre 2012: Qu'est-ce que maman comprend à l'amour ? (Vincente Minnelli, 1958)
Novembre 2012: Deux filles au tapis (Robert Aldrich, 1981)
Octobre 2012: Fureur apache (Robert Aldrich, 1972)
Septembre 2012: La fugue (Arthur Penn, 1975)
Août 2012: Ascenseur pour l'échafaud (Louis Malle, 1958)
Juillet 2012: S.O.B. (Blake Edwards, 1981)
Juin 2012: Coup de torchon (Bertrand Tavernier, 1981)
Mai 2012: L.627 (Bertrand Tavernier, 1992)
Avril 2012: A vingt-trois pas du mystère (Henry Hathaway, 1956)
Mars 2012: Guêpier pour trois abeilles (Joseph L. Mankiewicz, 1967)
Février 2012: Fat City (John Huston, 1972)
Janvier 2012: Macbeth (Roman Polanski, 1971)

Décembre 2011: Deep End (Jerzy Skolimowski, 1970)
Novembre 2011: Les chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948)
Octobre 2011: Sous le soleil de Satan (Maurice Pialat, 1987)
Septembre 2011: Antoine et Antoinette (Jacques Becker, 1947)
Août 2011: Sherlock Jr. (Buster Keaton, 1924)
Juillet 2011: Le couteau dans l'eau (Roman Polanski, 1962)
Dernière édition par Père Jules le 3 mai 16, 20:20, édité 20 fois.

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47828
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Boubakar » 1 avr. 16, 11:00

Avril 2016

Film du mois

- Love streams (Cassavetes) 9/10

Films vus

- If... (Anderson) 8,5/10

- High fidelity (Frears) 8/10

- Lady yakuza - la règle du jeu (Suzuki) 7,5/10
- Zatoichi - un nouveau voyage (Tanaka) 7,5/10

- Lady yakuza - la pivoine rouge (Yamashita) 7/10
- Inspecteur de service (Ford) 7/10
- Mortelle randonnée (Miller) 7/10
- Zatoichi - le secret (Mori) 7/10

- Le cri du cormoran le soir au-dessus des jonques (M.Audiard) 6,5/10
- Grimsby, agent trop spécial (Leterrier) 6,5/10
- Scènes de crimes (F.Schoendoerffer) 6,5/10

- Tonnerre de feu (Badham) 6/10
- Calendar girls (Cole) 6/10

- Les sorcières de Zugarramurdi (De La Iglesia) 5,5/10

- Un enfant attend (Cassavetes) 5/10
- Replicant (Lam) 5/10
- Julia (Zinnemann) 5/10

- La forteresse noire (Mann) 4,5/10

- Un balcon sur la mer (Garcia) 4/10

- We can't go home again (Ray) 3/10

- Shark ! (Fuller) 2/10

- Jamais le premier soir (Drigeard) 0,5/10

- Les visiteurs en Amérique (Poiré) 0/10

Films revus

Mes films du mois (Mai 2005 - Mars 2016)
Spoiler (cliquez pour afficher)
mai 2005 = Star Wars episode III (Lucas)
juin 2005 = Les poupées russes (Klapisch)
juillet 2005 = La guerre des mondes (Spielberg)
août 2005 = L'auberge espagnole (Klapisch)
septembre 2005 = To live and die in LA (Friedkin)
octobre 2005 = Mon nom est personne (Valerii)
novembre 2005 = Blackjack (Dezaki)
décembre 2005 = Bernie (Dupontel)
janvier 2006 = La chute (Hirschbiegel)
février 2006 = Rambo (Kotcheff)
mars 2006 = Coup de tête (Annaud)
avril 2006 = Les duellistes (R.Scott)
mai 2006 = Spartacus (Kubrick)
juin 2006 = La ruée vers l'or (Chaplin)
juillet 2006 = La horde sauvage (Peckinpah)
aout 2006 = The Kid (Chaplin)
septembre 2006 = Un après midi de chien (Lumet)
octobre 2006 = History of violence (Cronenberg)
novembre 2006 = Seul contre tous (Noé)
décembre 2006 = Le lauréat (Nichols)
janvier 2007 = Rocky Balboa (Stallone)
février 2007 = 2001 (Kubrick)
mars 2007 = Bad Lieutenant (Ferrara)
avril 207 = Vertigo (Hitchcock)
mai 2007 = Lady Chatterley (Ferran)
juin 2007 = Bloody sunday (Greengrass)
juillet 2007 = Les infiltrés (Scorsese)
août 2007 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
septembre 2007 = L'hirondelle d'or (Hu)
octobre 2007 = Black book (Verhoeven)
novembre 2007 = 12 hommes en colère (Lumet)
décembre 2007 = Les chansons d'amour (Honoré)
janvier 2008 = Assurance sur la mort (Wilder)
février 2008 = Requiem pour un massacre (Klimov)
mars 2008 = There will be blood (P.T. Anderson)
avril 2008 = La ligne rouge (Mallick)
mai 2008 = The Killer (Woo)
juin 2008 = La graine et le mulet (Kechiche)
juillet 2008 = Le château de l'araignée (Kurosawa)
aout 2008 = Gentleman Jim (Walsh)
sepembre 2008 = Marius/Fanny/César (Korda/Allegret/Pagnol)
octobre 2008 = Fenêtre sur cour (Hitchcock)
novembre 2008 = Network (Lumet)
décembre 2008 = Bonnie & Clyde (A. Penn)
janvier 2009 = De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Newman)
février 2009 = Gran Torino (Eastwood)
mars 2009 = 7h58, ce samedi-là (Lumet)
avril 2009 = Harold & Maude (Ashby)
mai 2009 = L'aventure de Mme Muir (Mankiewicz)
juin 2009 = Les visiteurs (Kazan)
juillet 2009 = JFK (Stone)
aout 2009 = Les choses de la vie (Sautet)
septembre 2009 = La comtesse aux pieds nus (Mankiewicz)
octobre 2009 = Le samouraÏ (Melville)
novembre 2009 = The offence (Lumet)
décembre 2009 = Avatar (Cameron)
janvier 2010 = Calmos (Blier)
février 2010 = Un dimanche à la campagne (Tavernier)
mars 2010 = The box (Kelly)
avril 2010 = La dernière caravane (Daves)
mai 2010 = La colline des hommes perdus (Lumet)
juin 2010 = L'adieu aux armes (Borzage)
juillet 2010 = La chevauchée des bannis (DeToth)
aout 2010 = Zazie dans le métro (Malle)
septembre 2010 = Des hommes et des dieux (Beauvois)
octobre 2010 = The social network (Fincher)
novembre 2010 = L'enfer est à lui (Walsh)
décembre 2010 = Bright star (Campion)
janvier 2011 = La vengeance aux deux visages (Brando)
février 2011 = L'homme qui voulut être roi (Huston)
mars 2011 = Pour une poignée de dollars (Leone)
avril 2011 = Amants et fils (Cardiff)
mai 2011 = Conte d'été (Rohmer)
juin 2011 = Punishment park (Watkins)
juillet 2011 = Les gens de la pluie (Coppola)
aout 2011 = The proposition (Hillcoat)
septembre 2011 = A la recherche de Garbo (Lumet)
octobre 2011 = Police (Pialat)
novembre 2011 = Capturing the Friedmans (Jarecki)
décembre 2011 = Shame (McQueen)
janvier 2012 = Dressé pour tuer (Fuller)
février 2012 = Un homme est passé (Sturges)
mars 2012 = Punch drunk love (P.T.Anderson)
avril 2012 = Une journée particulière (Scola)
mai 2012 = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin 2012 = Commando (L.Lester)
juillet 2012 = Warrior (O'Connor)
aout 2012 = Deep end (Skolimowski)
septembre 2012 = Out of Africa (Pollack)
octobre 2012 = La maison du lac (Rydell)
novembre 2012 = Les enfants loups, Ame & Yuki (Hosoda)
décembre 2012 = Point limite zéro (Sarafian)
janvier 2013 = The master (P.T.Anderson)
février 2013 = Daguérrotypes (Varda)
mars 2013 = Braindead (P.Jackson)
avril 2013 = Occupe-toi d'Amélie ! (Autant-Lara)
mai 2013 = Mud (J.Nichols)
juin 2013 = Le dernier train du Katanga (Cardiff)
juillet 2013 = Piège mortel (Lumet)
aout 2013 = La rose et la flèche (Lester)
septembre 2013 = Le trou (Becker)
octobre 2013 = Iron monkey (Yuen)
novembre 2013 = Inside Llewyn Davis (Coen)
décembre 2013 = Le gouffre aux chimères (Wilder)
janvier 2014 = Le vent se lève (Miyazaki)
février 2014 = 10eme chambre, instants d'audience (Depardon)
mars 2014 = Fedora (Wilder)
avril 2014 = Les garçons de la bande (Friedkin)
mai 2014 = The myth of the american sleepover (Mitchell)
juin 2014 = Un condé (Boisset)
juillet 2014 = Marie Octobre (Duvivier)
août 2014 = Blue Jasmine (Allen)
septembre 2014 = Arrietty, le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
octobre 2014 = Mouchette (Bresson)
novembre 2014 = Mademoiselle (Richardson)
décembre 2014 = Bonne chance (Guitry)
janvier 2015 = Les diaboliques (Clouzot)
février 2015 = Philomena (Frears)
mars 2015 = L'homme tranquille (Ford)
avril 2015 = Deux jours, une nuit (Dardenne)
mai 2015 = Mad Max Fury Road (Miller)
juin 2015 = Stardust memories (Allen)
juillet 2015 = Les combattants (Cailley)
août 2015 = L'aveu (Costa-Gavras)
septembre 2015 = Le sauveur (Mardore)
octobre 2015 = Naïs (Pagnol & Leboursier)
novembre 2015 = Vincere (Bellocchio)
décembre 2015 = Star wars - le réveil de la force (Abrams)
janvier 2016 = Lorenzo (Miller)
février 2016 = Creed (Coogler)
mars 2016 = Sorcerer (Friedkin)
Dernière édition par Boubakar le 23 avr. 16, 21:45, édité 24 fois.

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22826
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar AtCloseRange » 1 avr. 16, 11:02

(Re-)Découvertes:

10 Cloverfield Lane 6/10

Révisions:

Happy Feet (Miller) 7,5/10 (+)
Incassable (Shyamalan) 7,5/10
Soleil Vert (Fleischer) 6,5/10 (-)
16 Candles (Hughes) 7/10
Dernière édition par AtCloseRange le 19 avr. 16, 09:10, édité 6 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
joe-ernst
Décorateur
Messages : 3691
Inscription : 20 mars 06, 15:11
Localisation :

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar joe-ernst » 1 avr. 16, 11:02

AVRIL 2016


Film du mois :

AUCUN



Films découverts :

Le droit du plus fort, de Rainer Werner Fassbinder : 7/10
Spotlight,de Tom McCarthy : 6/10
Tous les autres s'appellent Ali, de Rainer Werner Fassbinder : 7,5/10



Films revus ou redécouverts :




Film du mois, le récapitulatif :

Spoiler (cliquez pour afficher)
West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins (janvier 2008)
La harpe de Birmanie, de Kon Ichikawa (février 2008)
Iphigénie, de Michael Cacoyannis (mars 2008)
Douce, de Claude Autant-Lara (avril 2008)
Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (mai 2008)
La fille de l'amiral, de Roy Rowland (juin 2008)
Bellissima, de Luchino Visconti (juillet 2008)
Sciuscià, de Vittorio De Sica (août 2008)
Scarface, de Howard Hawks (septembre 2008)
La fureur de vivre, de Nicholas Ray (octobre 2008)
Un goût de miel, de Tony Richardson et Le narcisse noir, de Michael Powell et Emeric Pressburger (novembre 2008, ex-aequo)
Lettre d'une inconnue, de Max Ophuls (décembre 2008)
Colonel Blimp, de Michael Powell et Emeric Pressburger (janvier 2009)
Milk, de Gus Van Sant et Séraphine, de Martin Provost (février 2009, ex-aequo)
L'homme des vallées perdues, de George Stevens (mars 2009)
Justice est faite, d'André Cayatte (avril 2009)
Pour toi j'ai tué, de Robert Siodmak (mai 2009)
Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Mizoguchi (juin 2009)
L'aurore, de Friedrich Wilhelm Murnau (juillet 2009)
Winchester 73, d'Anthony Mann (août 2009)
Le plus sauvage d'entre tous, de Martin Ritt (septembre 2009)
Le ruban blanc, de Michael Haneke (octobre 2009)
La captive aux yeux clairs, de Howard Hawks (novembre 2009)
Peau d'âne, de Jacques Demy (décembre 2009)
Pépé le Moko, de Julien Duvivier (janvier 2010)
Miss Oyu, de Kenji Mizoguchi (février 2010)
Nos meilleures années, de Marco Tullio Giordana (mars 2010)
Ces messieurs dames, de Pietro Germi (avril 2010)
Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock (mai 2010)
AUCUN (juin 2010)
Chevaux de bois, de Rupert Julian et Erich von Stroheim (juillet 2010)
Le diable boiteux, de Sacha Guitry (août 2010)
AUCUN (septembre 2010)
Love, de Ken Russell (octobre 2010)
Topsy-Turvy, de Mike Leigh (novembre 2010)
Le marquis de Saint-Evremond, de Jack Conway (décembre 2010)
Incendies, de Denis Villeneuve (janvier 2011)
Une étoile est née, de George Cukor (février 2011)
Une si jolie petite plage, d'Yves Allégret (mars 2011)
Rabbit Hole, de John Cameron Mitchell (avril 2011)
Shakespeare Wallah, de James Ivory (mai 2011)
Le guépard, de Luchino Visconti (juin 2011)
The Beloved Rogue, d'Alan Crosland (juillet 2011)
America, America, d'Elia Kazan (août 2011)
Et maintenant, on va où ?, de Nadine Labaki (septembre 2011)
AUCUN (octobre 2011)
AUCUN (novembre 2011)
Le goût du saké, de Yasujirô Ozu (décembre 2011)
Le mécano de la General, de Buster Keaton (janvier 2012)
AUCUN (février 2012)
AUCUN (mars 2012)
AUCUN (avril 2012)
AUCUN (mai 2012)
Her Night of Romance, de Sidney Franklin (juin 2012)
AUCUN (juillet 2012)
AUCUN (août 2012)
Nouveau souffle, de Karl Markovics (septembre 2012)
Un singe en hiver, d'Henri Verneuil (octobre 2012)
Week-end, d'Andrew Haigh (novembre 2012)
Brighton Rock, de John Boulting (décembre 2012)
Yossi, d'Eytan Fox (janvier 2013)
Blancanieves, de Pablo Berger (février 2013)
AUCUN (mars 2013)
AUCUN (avril 2013)
Mulholland Drive, de David Lynch (mai 2013)
La grande bellezza, de Paolo Sorrentino (juin 2013)
L'inconnu du lac, d'Alain Guiraudie (juillet 2013)
AUCUN (août 2013)
AUCUN (septembre 2013)
La solitude du coureur de fond, de Tony Richardson (octobre 2013)
AUCUN (novembre 2013)
AUCUN (décembre 2013)
Pot-Bouille, de Julien Duvivier (janvier 2014)
AUCUN (février 2014)
AUCUN (mars 2014)
AUCUN (avril 2014)
L'armée du salut, d'Abdellah Taïa (mai 2014)
AUCUN (juin 2014)
RIEN (juillet 2014)
AUCUN (août 2014)
Pride, de Matthew Warchus (septembre 2014)
AUCUN (octobre 2014)
Der Kreis, de Stefan Haupt (novembre 2014)
AUCUN (décembre 2014)
AUCUN (janvier 2015)
Le passé se venge, de Robert Florey (février 2015)
AUCUN (mars 2015)
Le bal de la famille Anjo, de Kozaburo Yoshimura (avril 2015)
L'assassin sans visage, de Richard Fleischer (mai 2015)
AUCUN (juin 2015)
AUCUN (juillet 2015)
Les désarrois de l'élève Törless, de Volker Schlöndorff (août 2015)
The Outcast / The Broken Comandments (Hakai), de Kon Ichikawa (septembre 2015)
AUCUN (octobre 2015)
AUCUN (novembre 2015)
Raphaël ou le débauché, de Michel Deville (décembre 2015)
La lectrice, de Michel Deville (janvier 2016)
AUCUN (février 2016)
AUCUN (mars 2016)
Dernière édition par joe-ernst le 9 mai 16, 19:05, édité 3 fois.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie

Avatar de l’utilisateur
Flavia
My Taylor is rich
Messages : 3385
Inscription : 4 juin 11, 21:27

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Flavia » 1 avr. 16, 11:04

AVRIL 2016


Film du mois


Image



Découvertes

Nobody Knows (2004 - Hirokazu Kore-eda) 8.5
Spotlight (2015 - Tom McCarthy) 8
La peau douce (1964 - Francois Truffaut) 8
A bout de course (1988 - Sidney Lumet) 8
Still Walking (2008 - Hirokazu Kore-eda) 8
Le septième sceau (1957 - Ingmar Bergman) 7.5
Remember (2015 - Atom Egoyan) 7
Journal intime (1993 - Nanni Moretti) 7
Aprile (1998 - Nanni Moretti) 7
Les Trois âges (1923 - Buster Keaton) 7
Signore & signori (1966 - Pietro Germi) 7
Violent Cop (1989 - Takeshi Kitano) 7
L'argent de la banque (1978 - Daryl Duke) 6.5
La cité sans voiles (1948 - Jules Dassin) 6.5
Fortunat (1960 - Alex Joffé) 6.5
Magic in the Moonlight (2014 - Woody Allen) 6.5
The Big Short : Le Casse du siècle (2015 - Adam McKay) 6.5
Les monstres (1963 - Dino Risi) 6
Whatever works (2009 - Woody Allen) 6
Strictly Criminal (2015 - Scott Cooper) 6
Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (2015 - J.J.Abrams) 6
Captive (2012 - Brillante Mendoza) 5
Journal d'une femme de chambre (2015 - Benoit Jacquot) 5
The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres (2013 - Harald Zwart) 2

Series

Les Soprano Saison 1 : 8 / Saison 2 : 7.5
The Walking Dead Saison 6 : 6

Spoiler (cliquez pour afficher)
2011

Juin : Mean Streets (Martin Scorsese)
Juillet : Waterloo Bridge (Mervyn LeRoy)
Août : Husbands (John Cassavetes)
Septembre : Le Charlatan (Edmund Goulding)
Octobre : Trois Camarades (Frank Borzage)
Novembre : La vie est belle (Frank Capra)
Décembre : Peter Ibbetson (Henry Hathaway)

2012

Janvier : La chevauchée des bannis (André De Toth)
Février : La dernière fanfare (John Ford)
Mars : To be or not to be (Ernst Lubitsch)
Avril : Coups de feu dans la Sierra (Sam Peckinpah)
Mai : Un homme est passé (John Sturges)
Juin : Le temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
Juillet : Drive (Nicolas Winding Refn)
Août : Annie Hall (Woody Allen)
Septembre : The descendants (Alexander Payne)
Octobre : Ambre (Otto Preminger)
Novembre : Les chaussons rouges (M. Powell & E. Pressburger)
Décembre : Colonel Blimp (M. Powell & E. Pressburger)

2013

Janvier : Edge of Darkness (Lewis Milestone)
Février : La Maîtresse du lieutenant français (Karel Reisz)
Mars : Skyfall (Sam Mendes)
Avril : La victime (Basil Dearden)
Mai : La mélodie du bonheur (Robert Wise)
Juin : Queen Kelly (Erich von Stroheim)
Juillet : Le Fleuve (Jean Renoir)
Août : 3H10 pour Yuma (Delmer Daves)
Septembre : Trust (David Schwimmer)
Octobre : Fail-Safe (Sidney Lumet) & Les Fils de l'homme (Alfonso Cuarón)
Novembre : Mulholland Drive (David Lynch)
Décembre : La Liste de Schindler (Steven Spielberg)

2014

Janvier : The Last Picture Show (Peter Bogdanovich)
Février : Sonate d'Automne & Les Fraises Sauvages (Ingmar Bergman)
Mars : Little Odessa (James Gray)
Avril : 12 Years a Slave (Steve McQueen) & La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche)
Mai : Démineurs (Kathryn Bigelow) & Philomena (Stephen Frears)
Juin : A History of Violence (David Cronenberg) - Miller's Crossing (J. & E. Coen) - Paris, Texas (Wim Wenders)
Juillet : Prisoners (Denis Villeneuve) & Eaux Profondes (Michel Deville)
Août : The Yards (James Gray)
Septembre : Sorcerer (William Friedkin)
Octobre : Fenêtre sur Cour (Alfred Hitchcock)
Novembre : Les Ailes (William A. Wellman) & La Règle du Jeu (Jean Renoir)
Décembre : Tempête à Washington (Otto Preminger)

2015

Janvier : La Fille de Ryan (David Lean)
Février : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski)
Mars : Gens de Dublin (John Huston)
Avril : La leçon de piano (Jane Campion)
Mai : Le trou (Jacques Becker)
Juin : Les raisins de la colère (John Ford)
Juillet : Le bon, la brute et le truand (Sergio Leone)
Août : 8 1/2 (Federico Fellini) & La grande ville (Satyajit Ray)
Septembre : Barry Lyndon (Stanley Kubrick)
Octobre : Solaris (Andreï Tarkovski)
Novembre : Les 7 samourais (Akira Kurosawa)
Décembre : Tout ce que le ciel permet (Douglas Sirk)

2016

Janvier : Raphaël ou le débauché (Michel Deville)
Février : L'armée des ombres (Jean-Pierre Melville)
Mars : La dentellière (Claude Goretta)
Dernière édition par Flavia le 21 avr. 16, 10:23, édité 7 fois.

Avatar de l’utilisateur
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Messages : 39925
Inscription : 13 avr. 03, 11:30
Last.fm
Liste de DVD

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Rockatansky » 1 avr. 16, 11:04

Avril 2016

Films découverts

Room - Lenny Abrahamson - 8/10

Le nouveau - Rudi Rosenberg - 7/10
Daredevil - Saison 2 - 6,5/10
Subwave (Метро) - Anton Megerdichev - 6,5/10
Black Sea - Kevin McDonald - 6,5/10
Deadpool - Tim Miller - 5/10
Le livre de la jungle - Jon Favreau - 4/10
Détention secrète - Gavin Hood - 3/10
La marque des anges - Miserere - Sylvain White - 3/10
Comment c'est loin - Orelsan & Christophe Offenstein - 3/10
Babysitting 2 - Nicolas Benamou & Philippe Lacheau - 2,5/10
Coherence - James Ward Byrkit - 2,5/10

Films revus




En Cours

Section Zéro - Saison 1 - 1/8
X-Files - Saison 2 - 5/25
Jessica Jones - Saison 1 - 4/13
Master of none - Saison 1 - 2/10
The Big Bang Theory - Saison 9 - 14/24
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky

Avatar de l’utilisateur
Tommy Udo
Producteur
Messages : 8653
Inscription : 22 août 06, 14:23

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Tommy Udo » 1 avr. 16, 11:04

Film du mois d'avril 2016




- THE INVADERS / LES ENVAHISSEURS - Saison 1 (complète) (1967) - 8,5/10

- THE WALKING DEAD - Saison 6 (complète) (2015-2016) - 8/10

- EDGE OF DARKNESS / L'ANGE DES TÉNÈBRES (Lewis Milestone, 1943) - 7,5/10
- L'AFFAIRE DES POISONS (Henri Decoin, 1955) - 7,5/10
- ESCAPE FROM NEW YORK / NEW YORK 1997 (John Carpenter, 1981) - 7,5/10

- THE 39 STEPS / LES 39 MARCHES (Alfred Hitchcock, 1935) - 7/10
- DEATH BECOMES HER / LA MORT VOUS VA SI BIEN (Robert Zemeckis, 1992) - 7/10
- L'HONORABLE CATHERINE (Marcel L'Herbier, 1943) - 7/10
- LE VEAU GRAS (Serge de Poligny, 1939) - 7/10

- UNTEL PÈRE ET FILS (Julien Duvivier, 1941) - 6,5/10
- SLEUTH / LE LIMIER (Joseph L. Mankiewicz, 1972) - 6,5/10

- CAMPEMENT 13 (Jacques Constant, 1940) - 6/10
- LADY ON A TRAIN / DEANNA MÈNE L'ENQUÊTE (Charles David, 1945) - 6/10
- LA FUGUE DE MONSIEUR PERLE (Roger Richebé, 1952) - 6/10

- LE GOLEM (Julien Duvivier, 1936) - 5/10

- MAISON DE DANSES (Maurice Tourneur, 1931) - 4/10
- LA CHIENNE (Jean Renoir, 1931) - 4/10

- L'HOMME DU JOUR (Julien Duvivier, 1937) - 2/10
- COEUR DE LILAS (Anatole Litvak, 1932) - 2/10



------------------
Film (re)découvert
Film revu
Série TV


Mes films du mois 2016
Janvier : GOUPI MAINS-ROUGES (Jacques Becker, 1943)
Février : THE UNHOLY THREE / LE CLUB DES TROIS (Jack Conway, 1930)
Mars : FLASH GORDON (Frederick Stephani, 1936)
------------------
Dernière édition par Tommy Udo le 23 avr. 16, 18:52, édité 27 fois.

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18983
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Major Tom » 1 avr. 16, 11:05

Image


    Films vus / Films revus :

The Gift (2015, Edgerton) ★★
Knight of Cups (2015, Malick) ★
The Revenant (2015, Iñárritu) ★★
Traffic (2001, Soderbergh) ★★★

    Évaluation :
C'est vachement bien ♥♥♥♥
C'est très bien ★★★
C'est bien ★★
C'est pas si bien
C'est nul
Dernière édition par Major Tom le 14 avr. 16, 17:48, édité 5 fois.
Image Image
Clique sur une des vignettes au-dessus... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85989
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Jeremy Fox » 1 avr. 16, 11:06

Avril 2016


Film du mois

Image


Films découverts, redécouverts ou revus (Hors compétition) par ordre décroissant d'appréciation


* Love & Mercy : Bill Pohlad 2015 : 8/10

* Life : Anton Corbijn 2015 : 7.5/10
* Fitzcarraldo : Werner Herzog 1982 : 7.5/10
* Broadchurch saison 2 : 7.5/10
* Game of Thrones saison 5 : 7.5/10

* Fatima : Philippe Faucon 2015 : 7/10
* La Vengeance de l'indien (Reprisal!) : George sherman 1956 : 7/10
* Cirque en révolte (Man on a Tightrope) : Elia Kazan 1953 : 7/10

* On ne vit que deux fois (You Only Live Twice) : Lewis Gilbert 1967 : 6.5/10
* Lions et Agneaux (Lions for Lambs) : Robert Redford 2007 : 6.5/10

* Un Soupçon de vison (That Touch of Mink) : Delbert Mann 1962 : 6/10
* Broadway Therapy : Peter Bogdanovich 2015 : 6/10

* Opération Tonnerre (Thunderball) : Terence Young 1965 : 5.5/10
* Goldfinger : Guy Hamilton 1964 : 5.5/10
* Driver : Walter Hill 1978 : 5.5/10
* L'hermine : Christian Vincent 2015 : 5.5/10

* Le Signe du païen (Sign of the Pagan) : Douglas Sirk 1955 : 5/10
* Marguerite : Xavier Giannoli 2015 : 5/10

* Back Home : Joachim Trier 2015 : 4.5/10

* Marty : Delbert Mann 1954 : 4/10

* Du sang dans la Sierra (Relentless) : George Sherman 1948 : 3.5/10

* Une Enfance : Philippe Claudel 2015 : 2.5/10

* The Impossible : Juan Antonio Bayona 2012 : 1.5/10


Séries en cours

* Ma Sorcière bien aimée saison 2 (31 épisodes)
* Star Trek saison 1 (23 épisodes)
* A la maison blanche saison 7 (5 épisodes)
* Grey's Anatomy saison 11 (6 épisodes)



Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005 : Je suis un évadé (I was a Fugitive from a Chain Gang) : Mervyn LeRoy
Juin 2005 : Le Kid de Cincinatti (The Cincinatti Kid) : Norman Jewison
Juillet 2005 : Haute société (High society) : Charles Walters
Aout 2005 : De battre mon coeur s'est arrêté : Jacques Audiard
Septembre 2005 : La Charge des Tuniques Bleues (The last Frontier) : Anthony Mann
Octobre 2005 : Tempête à Washington (Advise and Consent) : Otto Preminger
Novembre 2005 : A.I. : Steven Spielberg
Décembre 2005 : Capitaine de Castille : Henry King
FILM DE L'ANNEE 2005 : A.I.
Janvier 2006 : Coups de feu dans la Sierra (Ride the High Country) : Sam Peckinpah
Février 2006 : Le Nouveau monde (The New World) : Terrence Malick
Mars 2006 : 42ème rue (42nd Street) : Lloyd Bacon
Avril 2006 : Pompoko : Isao Takahata
Mai 2006 : La Dernière caravane (The Last Wagon) : Delmer Daves
Juin 2006 : La Ville abandonnée (Yellow Sky) : William Wellman
Juillet 2006 : La Porte du paradis (Heaven's gate) : Michael Cimino
Août 2006 : L'Appat (The Naked Spur) : Anthony Mann
Septembre 2006 : Nuages d'été (Iwashigumo) : Mikio Naruse
Octobre 2006 : Assurance sur la mort (Double Indemnity) : Billy Wilder
Novembre 2006 : Nausicaa de la vallée du vent : Hayao Miyazaki
Décembre 2006 : Le Rebelle (The Fountainhead) : King Vidor
FILM DE L'ANNEE 2006 : LE NOUVEAU MONDE
Janvier 2007 : El Perdido (The Last Sunset) : Robert Aldrich
Février 2007 : L'homme de nulle part (Jubal) : Delmer Daves
Mars 2007 : Le Cheval de fer (The Iron Horse) : John Ford
Avril 2007 : Les Contes de Terremer : Goro Miyazaki
Mai 2007 : Le Passage du Canyon (Canyon Passage) : Jacques Tourneur
Juin 2007 : A History of Violence : David Cronenberg
Juillet 2007 : Steamboy : Katsuhiro Otomo
Aout 2007 : Le Mariage est pour demain (Tennessee's Partner): Allan Dwan
Septembre 2007 : Le Temps de l'Innocence (The Age of Innocence) : Martin Scorsese
Octobre 2007 : Sur la Piste des Comanches (Fort Dobbs) : Gordon Douglas
Novembre 2007 : Stars in My Crown : Jacques tourneur
Décembre 2007 : Liaisons secrètes (Strangers when we Meet) : Richard Quine
FILM DE L'ANNEE 2007 : LE PASSAGE DU CANYON
Janvier 2008 : La Flèche et le Flambeau (The Flame and the Arrow) : Jacques Tourneur
Février 2008 : No Country for Old Men : Joel et Ethan Coen
Mars 2008 : Retour à Howards End (Howards End) : James Ivory
Avril 2008 : La plus belle fille du monde (Billy Rose's Jumbo) : Charles Walters
Mai 2008 : L'Attaque de la malle-poste (Rawhide) : Henry Hathaway
Juin 2008 : La Brigade Héroïque (Saskatchewan) : Raoul Walsh
Juillet 2008 : Et au milieu coule une rivière (A River Runs Through It) : Robert Redford
Aout 2008 : La Peau d'un autre (Pete Kelly's Blues) : Jack Webb
Septembre 2008 : Amants et fils (Sons and Lovers) : Jack Cardiff
Octobre 2008 : The Great American Broadcast : Archie Mayo
Novembre 2008 : Bastogne (Battleground) : William Wellman
Décembre 2008 : La Chevauchée de la Vengeance (Ride Lonesome) : Budd Boetticher
FILM DE L'ANNEE 2008 : LA CHEVAUCHEE DE LA VENGEANCE
Janvier 2009 : La Nuit nous appartient (We Own the Night) : James Gray
Février 2009 : Lili : Charles Walters
Mars 2009 : La Montagne des neuf Spencer (Spencer's Moutain) : Delmer Daves
Avril 2009 : Papa Longues jambes (Daddy Long Legs) : Jean Negulesco
Mai 2009 : La Vie de Jésus : Bruno Dumont
Juin 2009 : Autant en emporte le vent : Victor Fleming
Juillet 2009 : Max et les ferrailleurs : Claude Sautet
Août 2009 : Inglourious Basterds : Quentin Tarantino
Septembre 2009 : La Complainte du sentier : Satyajit Ray
Octobre 2009 : Oliver : Carol Reed
Novembre 2009 : Tous les Matins du monde : Alain Corneau
Décembre 2009 : Ponyo sur la falaise : Hayao Myiazaki
FILM DE L'ANNEE 2009 : AUTANT EN EMPORTE LE VENT
Janvier 2010 : Le Mépris : Jean-Luc Godard
Février 2010 : La Princesse et la grenouille : John Musker et Ron Clements
Mars 2010 : Can Can : Walter Lang
Avril 2010 : Cabaret : Bob Fosse
Mai 2010 : L'accompagnatrice : Claude Miller
Juin 2010 : La Femme Défendue : Philippe Harel
Juillet 2010 : La Vie Moderne : Raymond Depardon
Aout 2010 : Les Incorruptibles : Brian De Palma
Septembre 2010 : La Meilleure façon de Marcher : Claude Miller
Octobre 2010 : La Harpe de Birmanie : Kon Ichikawa
Novembre 2010 : Bright Star : Jane Campion
Décembre 2010 : Raiponce : Nathan Greno et Byron Howards
FILM DE L'ANNEE 2010 : LE MEPRIS
Janvier 2011 : Breaking the Waves : Lars Von Trier
Février 2011 : Agora : Alejandro Amenabar
Mars 2011 : Lady Chatterley : Pascal Ferran
Avril 2001 : La Porte du Diable : Anthony Mann
Mai 2011 : Tomahawk : George Sherman
Juin 2011 : L'Echange : Clint Eastwood
Juillet 2011 : Les Plages d'Agnès : Agnès Varda
Août 2011 : Les Inconnus dans la ville : Richard Fleischer
Septembre 2011 : Melancholia : Lars Von Trier
Octobre 2011 : Aguirre, la colère de Dieu : Werner Herzog
Novembre 2011 : Le Gamin au vélo : Les Frères Dardenne
Décembre 2011 : Là-haut : Pete Docter
FILM DE L'ANNEE 2011 : LA PORTE DU DIABLE
Janvier 2012 : Tree of Life : Terrence Malick
Février 2012 : The Descendants : Alexander Payne
Mars 2012 : Joe Dakota : Richard Bartlett
Avril 2012 : L'heure d'été : Olivier Assayas
Mai 2012 : La forêt d'émeraude : John Boorman
Juin 2012 : Prometheus : Ridley Scott
Juillet 2012 : Wall-E : Andrew Stanton
Août 2012 : Polisse : Maïwenn
Septembre 2012 : The Artist : Michel Hazanavicius
Octobre 2012 : Antoine et Antoinette : Jacques Becker
Novembre 2012 : Quai des Brumes : Marcel Carné
Décembre 2012 : Empire du Soleil : Steven Spielberg
FILM DE L'ANNEE 2012 : THE DESCENDANTS
Janvier 2013 : Django Unchained : Quentin Tarantino
Février 2013 : Smoking / No Smoking : Alain Resnais
Mars 2013 : 4 mariages et un enterrement : Mike Newell
Avril 2013 : Les Bas-fonds New-yorkais : Samuel Fuller
Mai 2013 : La Dame et le toréador : Budd Boetticher
Juin 2013 : Quelques heures de printemps : Stéphane Brizé
Juillet 2013 : La Faute à Voltaire : Abdellatif Kechiche
Août 2013 : Un Mauvais fils : Claude Sautet
Septembre 2013 : Le Passé : Asghar Farhadi
Octobre 2013 : A la merveille : Terrence Malick
Novembre 2013 : La vie d'Adèle : Abdellatif Kechiche
Décembre 2013 : Before Sunset : Richard Linklater
FILM DE L'ANNEE 2013 : LA DAME ET LE TOREADOR
Janvier 2014 : La Comtesse : Julie Delpy
Février 2014 : Tel père tel fils : Hirokazu Kore-Eda
Mars 2014 : Zoulou : Cy Endfield
Avril 2014 : Captain America : Le Soldat de l'hiver : Anthony & Joe Russo
Mai 2014 : X-Men, Days of Future Past : Bryan Singer
Juin 2014 : Deux jours, une nuit : Les Frères Dardenne
Juillet 2014 : The Master : Paul Thomas Anderson
Aout 2014 : American Bluff : David O.Russell
Septembre 2014 : Le Prête nom : Martin Ritt
Octobre 2014 : Magnolia : Paul Thomas Anderson
Novembre 2014 : Interstellar : Christopher Nolan
Décembre 2014 : La Nuit américaine : François Trufaut
FILM DE L'ANNEE 2014 : THE MASTER
Janvier 2015 : Le Loup de Wall Street : Martin Scorsese
Février 2015 : Boyhood : Richard Linklater
Mars 2015 : Que le spectacle commence : Bob Fosse
Avril 2015 : Mortelle randonnée : Claude Miller
Mai 2015 : Leviathan : Andreï Zviaguintsev
Juin 2015 : Trois souvenirs de ma jeunesse : Arnaud Desplechin
Juillet 2015 : A Most Violent Year : J.C. Chandor
Aout 2015 : Havana : Sidney Pollack
Septembre 2015 : Vice Versa : Pete Docter
Octobre 2015 : Les Ailes du désir : Wim Wenders
Novembre 2015 : Y aura t'il de la neige à Noël ? : Sandrine Veysset
Décembre 2015 : Out 1 : Jacques Rivette
FILM DE L'ANNEE 2015 : LES AILES DU DESIR
Janvier 2016 : Le Flambeur : Karel Reisz
Février 2016 : Spotlight : Tom McCarthy
Mars 2016 : The revenant : Alejandro G. Inarritu
Avril 2016 : Love & Mercy : Bill Pohlad

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17874
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Rick Blaine » 1 avr. 16, 11:06

Avril 2016

Film du mois :

Image

La dame de Shanghai (Orson Welles - 1947)


Films découverts ou redécouverts :

La dame de Shanghai (The lady from Shanghai), de Orson Welles (1947) : 8/10

La mouchoir rouge (Akai hankachi), de Toshio Masuda (1964) : 7,5/10
Strictly Criminal (Black Mass), de Scott Cooper (2015) : 7,5/10

Suburra, de Stefano Sollima (2015) : 7/10
La pont des espions (Bridge of Spies), de Steven Spielberg (2015) : 7/10

Mission to Mars, de Brian de Palma (2000) : 6,5/10
Torrente 2 : Misión en Marbella, de Santiago Segura (2001) : 6,5/10
La vengeance de l'indien (Reprisal !), de George Sherman (1956) : 6,5/10
L'homme qui valait des milliards, de Michel Boisrond (1967) : 6,5/10

La baie sanglante (Reazione a catena), de Mario Bava (1971) : 6/10

Monuments Men, de George Clooney (2014) : 5,5/10

Le Facteur s'en va-t-en guerre, de Claude Bernard-Aubert (1966) : 5/10

Estouffade à la Caraïbe, de Jacques Besnard (1967) : 4,5/10

Films revus : Hors compétition :


Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2010 : Chantons sous la Pluie (Stanley Donen et Gene Kelly - 1952)
Septembre 2010 : Le Narcisse Noir (Michael Powell et Emeric Pressburger - 1947)
Octobre 2010 : Alexandre le Bienheureux (Yves Robert - 1968)
Novembre 2010 : Le Plongeon (Franck Perry - 1968)
Décembre 2010 : Quatorze Heures (Henry Hathaway - 1951)
FILM DE L'ANNEE 2010 : CHANTONS SOUS LA PLUIE
Janvier 2011 : Mon Homme Godfrey (Gregory La Cava - 1936)
Février 2011 : Le Mépris (Jean-Luc Godard - 1963)
Mars 2011 : Nous Voulons les Colonels (Mario Monicelli - 1974)
Avril 2011 : Huit Heures de Sursis (Carol Reed - 1947)
Mai 2011 : Five Star Final (Mervyn LeRoy - 1931)
Juin 2011 : Les Nuits de Chicago (Josef Von Sternberg - 1927)
Juillet 2011 : Ca Commence Aujourd'hui (Bertrand Tavernier - 1999)
Août 2011 : Baby Boy Frankie (Allen Baron - 1961)
Septembre 2011 : Du Plomb pour l'Inspecteur (Richard Quine - 1954)
Octobre 2011 : Le Rôdeur (Joseph Losey - 1951)
Novembre 2011 : Mes Chers Amis (Mario Monicelli - 1975)
Décembre 2011 : L’Aventure de Mme Muir (Joseph L. Mankiewicz - 1947)
FILM DE L'ANNEE 2011 : L'AVENTURE DE MME MUIR & LE MÉPRIS
Janvier 2012 : Les Ailes (William A. Wellman - 1927)
Fevrier 2012 : French Cancan (Jean Renoir - 1954)
Mars 2012 : Duel Dans La Sierra (George Sherman - 1958)
Avril 2012 : The Thing (John Carpenter - 1982)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson - 2012)
Juin 2012 : Nightfall (Jacques Tourneur - 1957)
Juillet 2012 : La Porte du Diable (Anthony Mann - 1950)
Août 2012 : Dans ses Yeux (Juan Jose Campanella - 2009)
Septembre 2012 : Polisse (Maïwenn -2011)
Octobre 2012 : Les Bas Fonds New-Yorkais (Samuel Fuller -1961)
Novembre 2012 : Klute (Alan J. Pakula - 1971)
Décembre 2012 : ...All the Marbles (Robert Aldrich - 1981)
FILM DE L'ANNEE 2012 : NIGHTFALL
Janvier 2013 : Mafioso (Alberto Lattuada - 1962)
Février 2013 : The Yards (James Gray - 2000)
Mars 2013 : Les Inconnus dans la Ville (Richard Fleischer - 1955)
Avril 2013 : Le Conformiste (Bernardo Bertolucci - 1970)
Mai 2013 : Le Flambeur (Karel Reisz -1974)
Juin 2013 : La Maison des Etrangers (Joseph L. Mankiewicz - 1949)
Juillet 2013 : La dame et le toréador (Budd Boetticher - 1951)
Août 2013 : L'invaincu (Satyajit Ray - 1956)
Septembre 2013 : La Grande Ville (Satyajit Ray - 1963)
Octobre 2013 : La Belle Equipe (Julien Duvivier - 1936)
Novembre 2013 : Fanny & Alexandre (Ingmar Bergman - 1982)
Décembre 2013 : Le Démon des Armes (Joseph H. Lewis - 1949)
FILM DE L'ANNEE 2013 : LA GRANDE VILLE
Janvier 2014 : Drug War (Johnnie To - 2012)
Fevrier 2014 : Pauline A La Plage (Eric Rohmer - 1983)
Mars 2014 : Gravity (Alfonso Cuarón - 2013)
Avril 2014 : L'Invasion des profanateurs de sépultures (Don Siegel - 1956)
Mai 2014 : Les révoltés de la cellule 11 (Don Siegel - 1954)
Juin 2014 : 12 Years a Slave (Steve McQueen - 2013)
Juillet 2014 : Un Thé au Sahara (Bernardo Bertolucci - 1990)
Août 2014 : La Reine Margot (Patrice Chéreau - 1994)
Septembre 2014 : Le Prête-nom (Martin Ritt - 1976)
Octobre 2014 : Rush (Ron Howard - 2013)
Novembre 2014 : Interstellar (Christopher Nolan - 2014)
Décembre 2014 : Her (Spike Jonze - 2014)
FILM DE L'ANNEE 2014 : INTERSTELLAR
Janvier 2015 : L'Etau (Alfred Hitchcock - 1969)
Février 2015 : Gone Girl (David Fincher - 2014)
Mars 2015 : MacBeth (Orson Welles - 1948)
Avril 2015 : La Comtesse (Julie Delpy - 2009)
Mai 2015 : A Most Violent Year (J.C. Chandor - 2014)
Juin 2015 : La Police a les mains liées (Luciano Ercoli - 1975)
Juillet 2015 : Voyage en Italie (Roberto Rossellini - 1954)
Août 2015 : Scènes de Crimes (Frédéric Schoendoerffer - 1999)
Septembre 2015 : Frissons (David Cronenberg - 1975)
Octobre 2015 : Vice-versa (Pete Docter - 2015)
Novembre 2015 : Tandem (Patrice Leconte - 1987)
Décembre 2015 : Zardoz (John Boorman - 1974)
FILM DE L'ANNEE 2015 : A MOST VIOLENT YEAR
Janvier 2016 : L'américain (Marcel Bozzuffi - 1969)
Février 2016 : Six femmes pour l'assassin (Mario Bava - 1964)
Mars 2016 : L'année du dragon (Michael Cimino - 1985)

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5182
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Thaddeus » 1 avr. 16, 11:10

Film d'avril 2016



1. La Pyramide Humaine (Jean Rouch, 1961)


Image


2. Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997)


Image


3. L'affaire Mattei (Francesco Rosi, 1972)


Image



Quand on a 17 ans (André Téchiné, 2016)
Ce pourrait être un résumé quintessentiel de la méthode Téchiné et de ses thèmes de prédilection, en même temps qu’un exercice accompli de définition d’un style par le sujet. L’étude psycho-initiatique est ici intimement liée à la peinture d’un paysage, au passage des saisons et aux variations du temps, à la dimension géographique d’un cadre dans lequel s’épanouit toute l’acuité d’un regard sensible qui réfléchit la rugosité du quotidien tout en acceptant pleinement la séduction du romanesque. Servi par d’excellents comédiens, et malgré une longueur un peu excessive, le cinéaste apporte ainsi une pierre estimable à son portrait de l’adolescence, cerne le trouble de l’ambigüité sexuelle, le bourgeonnement de l’amour et du désir avec une douceur obstinée, résolument tournée vers la lumière. 4/6

Drowning by numbers (Peter Greenaway, 1988)
Nuit noire sur le Suffolk. Une gamine, sosie d’Alice aux pays des merveilles vêtue à la mode Velasquez, saute à la corde en comptant les étoiles. Case n°1. On pourra s’amuser à repérer les nombres jusqu’à 100, le long d’un jeu de pistes réduit à des variations autour de meurtres presque identiques, commis par des mantes religieuses trucidant des ventrus impuissants et considérant l’assassinat comme un des beaux-arts. Dans un capharnaüm d’indices culturels et d’objets insolites, derrière l’humour noir d’un délire contrôlé sur la nourriture, ferment de putréfaction, la nappe liée au linceul, Greenaway décrit un monde invertébré, soumis à la logique absurde des séries numériques, et où la vie est une loterie régie par une implacable succession de conjonctions fortuites. Un brillant bric-à-brac surréaliste. 4/6

Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997)
Si le scénario de cette plongée en eaux troubles relève du polar, la mise en scène est celle d’un film d’horreur, fondé sur la peur de la contamination. La pénombre, préservée dans chaque recoin de l’image, y crée une atmosphère de cauchemar automnal. Le plan y est dépouillé, ses teintes oscillent du brun au gris, sa composition s’organise selon des logiques obscures. C’est par sa crispation phobique qu’il génère comme un effet de transe hallucinatoire ; l’hypnose est une explication qui renforce le mystère, le fait résister à toutes les grilles de lecture. Brodant en virtuose sur les thèmes des personnalités instables, de la dépendance mentale, de la manipulation occulte, Kurosawa signe un puzzle insidieux dont le fantastique naît de la dégénérescence des rapports liant l’homme et les choses. Fascinant. 5/6

Espions sur la Tamise (Fritz Lang, 1944)
Le film d’espionnage, auquel Lang a régulièrement goûté, est le genre par excellence où déployer une thématique obsessionnelle des explications, des démonstrations, de la vérité qui s’impose et trouve une figure expressive majeure sur la surface de l’écran, dans le jeu de la lumière et de l’obscurité. Croire ou ne pas croire aux différents éléments de l’intrigue, telle est la règle du jeu. Avec ces questions en tête, le cinéaste s’octroie la liberté de développer une histoire invraisemblable, bardée de carences jusqu’à la garde, et dynamise une fuite en avant par laquelle il plonge son héros dans une série de pièges et de périls continus. Aucune déraison explicative, aucun souci de réalisme, juste l’ontologie d’un monde à réviser où rien n’est ce qu’il semble et où tout est soumis aux tromperies des apparences. 4/6

La huitième femme de Barbe-bleue (Ernst Lubitsch, 1938)
Il est américain, milliardaire, six fois divorcé et une fois veuf, et doit accepter tous les sacrifices pour conquérir sa huitième épouse, sauf peut-être à avouer que son désir n’est pas capricieux et le métamorphoser en véritable amour. Elle est française, aristocrate, sur la paille, et refuse l’assimilation de sa personne à un objet acquis, dans l’attente d’une défaite de son partenaire, d’un renoncement sincère qui permettrait de le démentir. Sur ce canevas propice en situations comiques et sentimentales, le réalisateur fait jouer une logique impeccable, une ingéniosité sans faille, un burlesque instantané. À l’image de son couple vedette, rivalisant de masques, de traits d’esprit et de subterfuges pour finalement se révéler à eux-mêmes, le film génère un charme qui célèbre autant le bonheur que l’intelligence. 4/6

Slacker (Richard Linklater, 1991)
Peut-être est-ce donner trop de mérite à un film dont la foncière modestie n’en demande pas tant, mais il serait possible de recenser ici un certain nombre de paramètres que l’on pourrait facilement prendre pour des influences ou des citations prestigieuses s’il n’avait été réalisé avant les modèles en question. Une structure papillonnante à la Short Cuts où chaque personnage passe le flambeau au suivant ; un zeste du Van Sant déambulatoire d’Elephant ; une bonne louchée verbale de la junk-culture à la Tarantino ; une pincée de la bizarrerie mi-tendre mi-amusée à l’œuvre chez Harmony Korine, le glauque en moins. Au final, la drôle de mosaïque sociologique d’une Amérique urbaine en proie à la névrose ordinaire, aux délires conspirationnistes, à la folie douce, et où le hasard le dispute à l’absurde. 4/6

Vie privée (Louis Malle, 1962)
Malle raconte Bardot, le mal-être de la star adulée et haïe, privée de vie et soumise à une tension permanente, l’hystérie de la foule transformant chacune de ses apparitions en émeute, le harcèlement continu des paparazzi et de la presse people. Sur un sujet garanti, il joue la carte de facilité et substitue à un script solide une série d’épisodes linéaires qu’il tente d’étoffer en les enchevêtrant. Sa mise en scène, par son découpage éparpillé, ses transitions hasardeuses, ses tics d’écritures, vise une confiance un peu trop mode dans les effets de collures et le haché menu des saisons et des heures. Reste que la photo d’Henri Decae séduit, avec ses trames et ses dominantes "bleu-blond", et que l’actrice insuffle une présence touchante et pathétique à l’héroïne d’un drame qui flirte avec le roman-photo. 3/6

Esclave de l’amour (Nikita Mikhalkov, 1976)
En pleine révolution rouge, une équipe de cinéastes fuit Moscou pour tourner, dans la Crimée paisible et ensoleillée, un mélo typique en costumes. Progressivement, l’insouciance est rattrapée par les événements, et la diva superficielle contrainte de prendre part au mouvement qui transforme la conscience et l’histoire. Loin du monumentalisme héroïcisé du cinéma soviétique officiel, Mikhalkov joue habilement des rapports entre réalité et fiction, fait vivre des personnages capricieux de comédie avant de faire naître une gravité crépusculaire dont l’image finale porte l’empreinte : l’héroïne poursuivie sur un tramway "murnauien" par des cavaliers cosaques, et qui s’éloigne vers un horizon aveuglant. Un fort joli film, un peu brouillon peut-être, mais au charme désuet, singulier et vaporeux. 4/6

Poussières dans le vent (Hou Hsiao-hsien, 1986)
De toute évidence, Hou doit énormément à Ozu, tout comme un Jia Zhang-ke lui sera très redevable à son tour. Son expression s’enracine dans une tradition séculaire de réserve et de repli, un genre d’ataraxie extrême-orientale par laquelle il filme au plus loin personnages et paysages, préfère l’écart contemplatif à la proximité de la participation, le jeu des nuages et du soleil sur la masse reculée d’une montage aux lunes habituelles de l’identification. Une telle distance à l’égard de l’agitation des hommes, qui vise à capter les tremblements plutôt que les secousses, ce qui se diffuse plutôt que ce qui survient, frise régulièrement le retrait monastique. Voilà pourquoi il n’est pas facile d’accéder à la plénitude recherchée par ce poème du déracinement, cette ode ultra-minimaliste à la terre et à la famille. 3/6

Le père de la mariée (Vincente Minnelli, 1950)
Comme l’affranchissement œdipien, le premier râteau ou les langes du nouveau-né, le mariage de la fille chérie (a fortiori lorsqu’elle est unique) constitue une étape cruciale dans la vie d’un homme. C’est ce qu’explique cette petite comédie gentiment satirique, qui égratigne sans férocité ni acidité les conventions d’un certain mode de vie middle-class, cossu et provincial. Renoncer aux rêves de simplicité pour réaliser les rêves de princesse de la demoiselle, se faire malmener par un ordonnateur imbu et obtus, laisser transformer la demeure bourgeoise en champ de foire, pour finalement accepter le constat du temps qui file et de l’enfant qui s’en va, enlevée par le jeune mari, l’éternel concurrent : telles sont les affres vécues par ce héros confronté à une réalité qui l’angoisse. Plutôt amusant. 3/6

Morgan (Karel Reisz, 1966)
Morgan est un peintre excentrique qui a épousé une jeune fille très riche mais n’a pas renoncé pour autant à sa bohème. Habité par des images de jungle, de Tarzan et de King Kong, il cultive les ardeurs révolutionnaires léguées par ses parents communistes, bien qu’au stalinisme traditionnel de sa mère il préfère le gauchisme de Trotski. Avec cette œuvre drôle, brillante et débridée, pleine de liberté cocasse, de fantaisie buñuelienne, le cinéaste se livre à une satire farfelue qui met joyeusement en cause tout un système, une politique, un mode de vie. Car dans une société où celui qui refuse l’aliénation bourgeoise n’a que le recours de l’imaginaire, la rébellion est systématiquement diagnostiquée comme un symptôme de folie, et le jaillissement du fantasme devient le seul outil de contestation possible. 5/6

Répétition d’orchestre (Federico Fellini, 1978)
Film-enquête sur les répétitions d’un groupe de musiciens dans une chapelle romane. Le cinéaste descend de son podium, mais sans compromettre bien sûr son esthétique et sa poétique. En créant de la dissension, en interrogeant chaque interprète sur les qualités de son instrument, en établissant un lien entre celui-ci et le physique du soliste, il cherche à intéresser au spectacle du chaos quotidien, et laisse au public la liberté d’imaginer comment pourrait être un autre orchestre (une autre structure sociale) s’il adhérait à un autre fonctionnement, un autre siège d’autorité. Entreprise à moitié réussie seulement, tant l’hystérie progressive de cette utopie négative s’avère peu compatible avec la littéralité de l’allégorie politique sur la discipline, la révolte et le pouvoir de la création artistique. 3/6

L’affaire Mattei (Francesco Rosi, 1972)
Parce qu’il traite d’une matière délicate, Rosi refuse la chronologie trop simple et la structure univoque. C’est le montage qui apporte un sens à la suite des images, et c’est en travaillant à la moviola que les différents éléments du puzzle finissent par trouver leur logique interne et leur pouvoir de signification. Sans refuser la notion de spectacle, l’œuvre propose ainsi une analyse aigüe et passionnante de l’Italie démocrate-chrétienne, englobe tous les aspects politiques, économiques, sociaux, culturels d’un pays aux mains d’un pouvoir soudain démystifié, et prouve avec éclat qu’il est possible de poser des problèmes fondamentaux, notamment ceux de la vérité, de la conscience et de la corruption, en évitant le double écueil du discours groupusculaire et de l’engagement comme alibi démagogique. 5/6

La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Le réalisateur multiplie ici les directions de regard et pratique une expérience d’anthropologie mixte dans une classe du lycée d’Abidjan, où Africains et Français se côtoient sans se fréquenter. Le psychodrame scénarisé en évolution aléatoire croise les jeux subtils du langage, de l’appartenance au groupe, de l’amitié désirée et concrétisée. La douceur romantique de Nadine, la formidable sagacité médiatrice de Denise, les ardeurs généreuses des garçons qui les entourent, l’intelligence, la fraîcheur, l’humour qui émanent de ces jeunes gens extrêmement attachants composent, en dépit même des gemmes racistes, des préjugés sociaux et des automatismes culturels mis en lumière, le plus convaincant des chants pour l’ouverture, la curiosité et l’enrichissement mutuel. Rouch est décidément très fort. 5/6

Les amants passionnés (David Lean, 1949)
Tout, dans le registre du mélodrame retenu, la remarquable modération du style, l’intelligence sans faille avec laquelle il traite son sujet (l’idylle avortée, l’adultère euphorique mais culpabilisant, l’écartèlement presque cornélien entre vertige passionnel et raison, le travail souterrain de la soumission et de la résignation), contribue à faire de cette romance poignante un petit frère de Brève Rencontre. Une fois encore, la finesse de touche dont témoigne Lean garantit une subtilité psychologique qui n’a d’égale que le sens de la litote et la pleine sensibilité. Superbement interprété par Ann Todd, Claude Rains et Trevor Howard, le film dit l’enserrement des cœurs, la douleur des élans contrariés, le transfert d’un amour à l’autre avec cette perspicacité invisible que l’on nomme le raffinement. 5/6

Papa est en voyage d’affaires (Emir Kusturica, 1985)
L’énonciation enfantine (dictée par les parents), la dénégation politique : une fois n’est pas coutume, le film entier est contenu dans le titre. Comme tous les cinéastes des démocraties populaires, Kusturica possède l’art de faire sourdre la tragédie du quotidien sans grands éclats, sans fortes tirades. Des petites touches ironiques, toujours affectueuses, parfois caustiques, qui dressent le portrait d’une Yougoslavie doucement opprimée à une époque – le début des années cinquante – où le camarade Tito venait de rompre avec Staline. Il y a quelque chose de la période tchèque de Miloš Forman (même regard vachard, même profonde tendresse) dans cette évocation pleine de qualités humaines où l’humour et la poésie, la fantaisie et le drame, le rêve et l’Histoire s’accordent sur la seule note de l’émotion. 5/6
Top 10 Année 1985

Walkover (Jerzy Skolimowski, 1965)
Si l’on parvient à discerner quelques ébauches d’intentions dans cette déambulation existentielle, on y verra un étudiant, boxeur amateur, errer à la recherche d’un but et ne rencontrant que du vide autour de lui. Le cinéaste cherche sans doute à explorer l’univers d’une Pologne corsetée où les jeunes essaient de faire sauter quelques verrous, et à exprimer le désarroi d’une génération sans avenir dont le dénominateur commun est cet isolement qui fait de l’homme un étranger au monde. Malgré sa durée concentrée, le film procède d’une indécision permanente rendant son expérience soporifique, peu propice à quelque implication que ce soit : l’humour narquois ne prend jamais, la nervosité du filmage ne rencontre aucun achoppement, et le propos est flou jusqu’à l’évanescence. 2/6


Et aussi :

Green room (Jeremy Saulnier, 2015) - 4/6


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 3 mai 16, 17:19, édité 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13025
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Demi-Lune » 1 avr. 16, 11:11

FILM DU MOIS D'AVRIL 2016

Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

    Andreï Roublev (Andreï Tarkovski, 1966) Image
    Sombre (Philippe Grandrieux, 1998) Image
    Devdas (Sanjay Leela Bhansali, 2002) Image
    The witch, a New England folktake (Robert Eggers, 2015) Image
    Susie et les Baker Boys (Steven Kloves, 1989) Image
    Purple rain (Albert Magnoli, 1984) Image
    Traitement de choc (Alain Jessua, 1972) Image
    La comtesse (Julie Delpy, 2009) Image
    Le songe d'une nuit d'été (Michael Hoffman, 1999) Image

FILMS REVUS

    La reine Margot (Patrice Chéreau, 1994) Image
    Les Goonies (Richard Donner, 1985) Image
    La mort vous va si bien (Robert Zemeckis, 1992) Image

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
février 2015 : Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966)
mars 2015 : Before midnight (Richard Linklater, 2013). Prix spécial pour The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
avril 2015 : L'avventura (Michelangelo Antonioni, 1960)
mai 2015 : Let's get lost (Bruce Weber, 1988)
juin 2015 : Vice-versa (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015)
juillet 2015 : Love (Gaspar Noé, 2015)
août 2015 : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Uli Edel, 1981)
septembre 2015 : Heimat, une chronique allemande (Edgar Reitz, 1984)
octobre 2015 : Avalon (Mamoru Oshii, 2001) ex aequo avec La dernière valse (Martin Scorsese, 1978)
novembre 2015 : -
décembre 2015 : La chambre interdite (Guy Maddin & Evan Johnson, 2015)
janvier 2016 : Danton (Andrzej Wajda, 1983)
février 2016 : Funny games (Michael Haneke, 1997)
mars 2016 : Homeland : Irak année zéro (Abbas Fahdel, 2015) ex aequo avec Évolution (Lucile Hadzihalilovic, 2015)
Dernière édition par Demi-Lune le 3 mai 16, 19:02, édité 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar Kevin95 » 1 avr. 16, 11:12

AVRIL 2016

Film du mois

Image

Films découverts (ou presque)

9,5/10

UN NUAGE ENTRE LES DENTS (Marco Pico, 1974)

8,5/10

BUBBA HO-TEP (Don Coscarelli, 2002)
ERCOLE AL CENTRO DELLA TERRA (Mario Bava et Franco Prosperi, 1961)
A CANTERBURY TALE (Michael Powell et Emeric Pressburger, 1944)
THE SECRET WAYS (Phil Karlson, 1961)
PEOPLETOYS (Sean MacGregor, 1974)

8/10

THE IMMIGRANT (James Gray, 2013)
NUIT D'ÉTÉ EN VILLE (Michel Deville, 1990)
LES DOIGTS DANS LA TÊTE (Jacques Doillon, 1974)
HEAVENLY BODIES (Lawrence Dane, 1984)
HERCULES (Luigi Cozzi, 1983)
THE WITCHES (Cyril Frankel, 1966)

7,5/10

LEGEND OF THE WEREWOLF (Freddie Francis, 1975)
TUTTO A POSTO E NIENTE IN ORDINE (Lina Wertmüller, 1974)
I LUNGHI GIORNI DELL'ODIO (Gianfranco Baldanello, 1968)
ESPIONNAGE À HONG KONG (Jürgen Roland, 1962)

7/10

THE EVIL (Gus Trikonis, 1978)
MISSIONE APOCALISSE (Guido Malatesta, 1966)
RASPOUTINE (Georges Combret, 1954)

6,5/10

PHYSICAL EVIDENCE (Michael Crichton, 1989)
HOUSE OF FRANKENSTEIN (Erle C. Kenton, 1944)

6/10

CASSANDRA (Colin Eggleston, 1987)
THE BLOB (Irvin S. Yeaworth Jr., 1958)
TRINITÀ E SARTANA FIGLI DI... (Mario Siciliano, 1972)

4/10

NÉA (Nelly Kaplan, 1976)

3,5/10

DOUCE VIOLENCE (Max Pécas, 1962)

3/10

TOUT ÇA... POUR ÇA ! (Claude Lelouch, 1993)

2/10

LA TAGLIA È TUA... L'UOMO L'AMMAZZO IO (Edoardo Mulargia, 1969)

Films revus

9/10

LES MALHEURS D'ALFRED (Pierre Richard, 1972)
UN UOMO DA RISPETTARE (Michele Lupo, 1972)

8,5/10

LA CHÈVRE (Francis Veber, 1981)
HELL UP IN HARLEM (Larry Cohen, 1973)
JE SAIS RIEN, MAIS JE DIRAI TOUT (Pierre Richard, 1973)
L'ARBALÈTE (Sergio Gobbi, 1984)

7,5/10

SHAOLIN SOCCER (Stephen Chow, 2001)

7/10

UNDERCOVER BROTHER (Malcolm D. Lee, 2002)
Dernière édition par Kevin95 le 4 mai 16, 16:04, édité 9 fois.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
John Holden
Accessoiriste
Messages : 1508
Inscription : 1 sept. 14, 21:41

Re: Votre film du mois d'Avril 2016

Messagepar John Holden » 1 avr. 16, 11:13

Mars 2016


Film du mois :





Films découverts

Zoo in Budapest (Révolte au zoo)...de Rowland V. Lee (1933) : 7/10

Thunder over the plains (La trahison du capitaine Porter)...d'Andre De Toth (1953) : 6.5/10

La sainte victoire...de François Favrat (2008) : 5.5/10
The Peanuts movie...de Steve Martino (2015) : 5.5/10

Films revus/redecouverts

The Man Who Knew Too Much (L'homme qui en savait trop)...d'Alfred Hitchcock (1956) : 8.5/10

Un éléphant ça trompe énormément...d'Yves robert (1976) : 8/10
Nous irons tous au paradis...d'Yves robert (1977) : 8/10

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...d'Yvan Attal (2004) : 6/10

Série tv :

Vinyl saison 1...
Mad men saison 4...
Wayward pines saison 1...



Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2014 : Norma Rae de M.Ritt (1979)
Octobre 2014 : Au grand balcon d'Henri Decoin (1949)
Novembre 2014 : Daisy Kenyon (Femme ou maîtresse) d'Otto Preminger (1948)
Décembre 2014 : The big knife (Le grand couteau) de Robert Aldrich (1955)

Janvier 2015 : Ryan's daughter de David Lean (1970)
Février 2015 : Risate di Gioia de Mario Monicelli (1960)
Mars 2015 : Il boom de Vittorio De Sica (1963)
Avril 2015 : Mahanagar (La grande ville) de Satyajit Ray (1963)
Mai 2015 : Opération Amsterdam de Michael McCarthy (1959)
Juin 2015 : Love letters de William Dieterle (1945)
Mars 2016 : Un borghese piccolo piccolo de Mario Monicelli (1977) ex aequo One of our aircraft is missing de Michael Powell, Emetic Pressburger (1942)
Dernière édition par John Holden le 8 avr. 16, 19:03, édité 4 fois.