Votre film du mois de Février 2016

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
origan42
Régisseur
Messages : 3263
Inscription : 2 févr. 07, 17:22

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar origan42 » 6 févr. 16, 10:17

Par ordre de préférence :

Flandres (Bruno Dumont, 2006) ***** FILM DU MOIS
Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) *****
Carol (Todd Haynes, 2015) *****
Cabiria (Giovanni Pastrone, 1914) *****

Souvenirs de Marnie (Hiromasa Yonebayashi, 2014) ****
Les délices de Tokyo (Naomi Kawase, 2015) ****
Le chant du Missouri (Vincente Minnelli, 1944) ****
Spotlight (Tom McCarthy, 2015) ****
Broadway Therapy (Peter Bogdanovich, 2014) ****
Mon roi (Maïwenn, 2015) ****
Ça s'est passé à Rome (Mauro Bolognoni, 1960) ****

Spartacus et Cassandra (Ioanis Nuguet, 2014) ***
Cemetery of splendour (Apichatpong Weerasethakul, 2015) ***
Cinq mariages à l'essai (Edmund Goulding, 1952) ***
Outland - Loin de la Terre (Peter Hyams, 1981) ***
La ruelle du péché (Raoul Walsh, 1952) ***
Le masque d'or (Charles Brabin / Charles Vidor, 1932) ***
Topaze (Louis Gasnier, 1933) ***
Inde, terre mère (Roberto Rossellini, 1959) ***
Ne touchez pas la hache (Jacques Rivette, 2007) ***
Frigo fregoli (Buster Keaton / Edward F. Cline, 1921, c.m.) ***
Chicken Run (Peter Lord / Nick Park, 2000) ***
Star Trek IV - Retour sur Terre (Leonard Nimoy, 1986) ***
Le mort qui marche (Michael Curtiz, 1936) ***
L'ombre des femmes (Philippe Garrel, 2015) ***
Section spéciale (Costa-Gavras, 1975) ***
Voyage en Chine (Zoltán Mayer, 2015) ***
L'astragale (Brigitte Sy, 2015) ***
Les nouveaux sauvages (Damián Szifrón, 2014) ***
Au nom de la loi (Maurice Tourneur, 1932) ***

Les merveilles (Alice Rohrwacher, 2014) **
L'astragale (Guy Casaril, 1968) **
En équilibre (Denis Dercourt, 2015) **
L'enquête (Vincent Garenq, 2015) **
Le dernier loup (Jean-Jacques Annaud, 2015) **
Les amants de Tolède (Henri Decoin / Fernando Palacios, 1953) **
Comptes à rebours (Roger Pigaut, 1971) **
Salut l'artiste (Yves Robert, 1973) **
Les premiers les derniers (Bouli Lanners, 2016) **
Belle épine (Rebecca Zlotowski, 2010) **
Les Chinois à Paris (Jean Yanne, 1974) **
Star Trek II - La colère de Khan (Nicholas Meyer, 1982) **
Ma vie en l'air (Rémi Bezançon, 2005) **

Star Trek V - L'ultime frontière (William Shatner, 1989) *
Star Trek III - À la recherche de Spock (Leonard Nimoy, 1984) *
Star Trek - Le film (Robert Wise, 1979) *
Pourquoi j'ai pas mangé mon père (Jamel Debbouze / Frédéric Fougea, 2015) *
Le dos rouge (Antoine Barraud, 2014) *
The visit (M. Night Shyamalan, 2015) *
Le cœur des hommes 2 (Marc Esposito, 2007) *
Le cœur des hommes 3 (Marc Esposito, 2013) *
La fidélité (Andrzej Zulawski, 2000) *


RE-VISION :
Lame de fond (Vincente Minnelli, 1946) *** ↓
Dernière édition par origan42 le 1 mars 16, 11:28, édité 16 fois.

Avatar de l’utilisateur
O'Malley
Cadreur
Messages : 4066
Inscription : 20 mai 03, 16:41

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar O'Malley » 6 févr. 16, 23:34

Notation:
0 Nul/Mauvais
* Médiocre/Bof!
** Bien/Agréable
***Très bien/Excellent
**** Chef d'oeuvre/Grand film

Découverte / Révision

Minuit à Paris de Woody Allen (2011) **
Le Skylab de Julie Delpy (2010) ***
Section spéciale de Costa-Gavras (1975) ***
Creed - l'héritage de Rocky Balboa de Ryan Coogler (2015) *
Peggy Sue s'est mariée de Francis Ford Coppola (1986) ***
The bling ring de Sofia Coppola (2013) **
Une défense canon d'Williard Huyck (1984) *
The river rat de Thomas Rickman (1984) *
Pour la peau d'un flic d'Alain Delon (1981) *
Iron-Man 2 de Jon Favreau (2010) *

Série:
en cours: Sur écoute S4 (2006)
Pour rappel:
Sur écoute S1 (2002) ***
Sur écoute S2 (2003) ****
Sur écoute S3 (2004) ****
Dernière édition par O'Malley le 1 mars 16, 23:20, édité 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Zeldoune
Machino
Messages : 1126
Inscription : 29 déc. 10, 12:24

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar Zeldoune » 8 févr. 16, 20:50

Février 2016

Film du mois :

Image

Le Juge et l'assassin - B.Tavernier, 1976 : 9/10

Films découverts :

The Razor's edge (Le Fil du rasoir) - J.Byrum, 1984 : 5/10
Wish you were here - K.Darcy-Smith, 2012 : 6/10
Oasiseu (Oasis) - Lee.C-d, 2002 : 7/10
Creed - R.Coogler, 2015 : 7,5/10
Scrooged (Fantômes en fête) - R.Donner, 1988 : 6,5/10
Ji-geum-eun-mat-go-geu-ddae-neun-teul-li-da (Un Jour avec, un jour sans) - Hong.S-s, 2015 : 8/10
Spotlight - T.McCarthy, 2015 : 7,5/10

Films revus :
Dernière édition par Zeldoune le 7 mars 16, 17:25, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
francesco
Accessoiriste
Messages : 1515
Inscription : 28 juin 06, 15:39
Localisation : Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar francesco » 13 févr. 16, 13:05

El Hijo prodigo (Gonzales - 1969 - DVD Amérique du Sud ) 8,5/10

Disparue à Rio (Gout - 1953 - DVD Amérique du sud) 8/10

Boom! (Losey - 1968 - DVD gravé VOST) 8/10

Tu seras reine (Amadori - 1959 - BR espagnol) 7,5/10

La Rose du crime (1947 - Ratoff - DVD gravé VOST) 7,5/10

Mon dernier tango (Amadori - 1960 - BR espagnol) 7,5/10

Negro es un bello color (Soler - 1974 - DVD Amérique du Sud) 7,5/10

Hoy, he sonado con Dios (Soler - 1972 - DVD Amérique du Sud) 7,5/10

La Picara sonadora (Arancibia - 1956 - DVD Amérique du Sud) 7,5/10

Une Femme de tête (Lang - 1957 - DVD gravé VOST) 7,5/10

La Verbena de la Paloma (Saenz de Heredia - 1963 - DVD espagnol) 7,5/10

Revancha (Gout - 1948 - DVD Amérique du sud) 6/10

The Girl Rush (Pirosh - 1955 - DVD gravé VO) 6/10


Série/TV film :

Mozart (Bluwal - 1981 - DVD commerce) 10/10

Femmes et filles (BBC - 2014 - DVD commerce) 8,5/10
Dernière édition par francesco le 26 févr. 16, 11:31, édité 4 fois.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young

Avatar de l’utilisateur
Anorya
Laughing Ring
Messages : 11859
Inscription : 24 juin 06, 02:21
Localisation : LV426

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar Anorya » 14 févr. 16, 18:40

Février 2016



Image
Featuring Paulo, petit réalisateur de films méconnus aux titres exotiques tels que Total Recall ou Starship Troopers.





Flim du mois de févlier





Image
Les filles au Moyen-âge - Hubert Viel





Flims vus/découverts




The scribbler - John Suits - :o
Quand l'embryon part braconner - Kôji Wakamatsu - :)
La Belladonne de la tristesse - Eiichi Yamamoto - :D
Showgirls - Paul Verhoeven - :)
Les filles au Moyen-âge - Hubert Viel - :D 8)
Les 8 salopards - Quentin Tarantino - :o
La honte de la jungle - Picha - :shock: :uhuh: :mrgreen: :o
Zootopie - Byron Howard + Rich Moore + Jared Bush - :)



A part :

- Emperor Tomato Ketchup - Shuji Terayama (court)
- On eye rape -Takahiko Iimura (court)
- Merveilleuse Creamy (série en cours)


Flims revus/redécouverts



Les indestructibles - Brad Bird - 8)
Rendez-vous avec la peur - Jacques Tourneur - 8)
Robocop - Paul Verhoeven - :D
On Her Majesty's Secret Service - Peter Hunt - :D
The thing - John Carpenter - 8)
Total Recall - Paul Verhoeven - :D 8)
Starship Troopers - Paul Verhoeven - :)
X-men, days of future past - Bryan Singer - :)
● Les aventuriers de l'arche perdue (en ciné concert) - Steven Spielberg. - 8)
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Happy, very happy.
Dernière édition par Anorya le 28 févr. 16, 20:27, édité 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Beck
Mytho Boy sans spoiler
Messages : 5016
Inscription : 23 févr. 07, 11:54
Localisation : alif-lam-mim

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar Beck » 16 févr. 16, 12:07

FILM(S) DU MOIS:

Films découverts:

Halfaouine, l'enfant des terrasses (Férid Boughedir)
La vie en grand (Mathieu Vadepied)

Films redécouverts:

Maine Océan (Jacques Rozier)
Image

Avatar de l’utilisateur
Max Schreck
David O. Selznick
Messages : 14777
Inscription : 13 août 03, 12:52
Localisation : Hong Kong, California

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar Max Schreck » 16 févr. 16, 14:48

Février 2016


Film du mois
Image
The Revenant (Iñarittu), une expérience immersive d'une puissance rare



Films découverts
Blue Jasmine (Allen), le conte moral manque un peu de subtilité pour toucher, dans son propos comme sa progression, mais c'est quand même brillamment raconté



Films revus (Hors compétition)
Unbreakable (Shyamalan), quel plaisir de retrouver le cinéaste au sommet de son talent : intensité de chaque plan, excellence de l'écriture et une foi totale et partagée dans son histoire, avec cette approche d'un fantastique du quotidien antispectaculaire
Spy game (Scott), diaboliquement efficace


Séries TV
True detective S.2, formidablement prenant
Trapped S.1, en cours




Mes films des années précédentes
Spoiler (cliquez pour afficher)
- 2005 -
mai = Locataires (Kim)
juin = Le roi singe (Lau)
juillet = Femmes au bord de la crise de nerf (Almodovar)
aout = Mr & Mrs Smith (Liman)
septembre = Hatari! (Hawks)
octobre = The End of Evangelion (Anno)
novembre = A History of violence (Cronenberg)
decembre = Rocky (Avildsen)

- 2006 -
janvier = Catch-22 (Nichols)
février = Casablanca (Curtiz)
mars = Vous ne l'emporterez pas avec vous (Capra)
avril = It's always fair weather (Donen, Kelly)
mai = Les Salauds dorment en paix (Kurosawa)
juin = La bombe (Watkins)
juillet = Les Complices de la dernière chance (Fleischer)
octobre = Victor/Victoria (Edwards)
novembre =Reds (Beatty)
décembre = La fille de Ryan (Lean)

- 2007 -
janvier = The fountain (Aronofski)
février = Voyage à deux (Donen)
mars = La môme (Dahan)
avril = Bird (Eastwood)
mai = Sur la route de Madison (Eastwood)
juin = Boulevard de la mort (Tarantino)
juillet = Persepolis (Satrapi+Parronaud)
août = Scaramouche (Sidney)
septembre = The Stunt man (Rush)
octobre = El Topo (Jodorowsky)
novembre = Good Will Hunting (Van Sant)
décembre = Sept jours en mai (Frankenheimer)

- 2008 -
janvier = Tess (Polanski)
février = Silkwood (Nichols)
mars = The Darjeeling limited (Anderson)
avril = M*A*S*H (Altman)
mai = Un conte de Noël (Desplechin)
juin = Vincent, François, Paul...et les autres (Sautet)
juillet = Jacquot de Nantes (Varda)
août = Le Jugement des flèches (Fuller)
septembre = Mo' better blues (Lee)
octobre = La 25e heure (Verneuil)
novembre = Two lovers (Gray)
décembre = L'Orphelinat (Bayona)

- 2009 -
janvier = Sans retour (Hill)
février = The Curious case of Benjamin Button (Fincher)
mars = Touchez pas au grisbi (Becker)
avril = Pour le pire et pour le meilleur (Brooks)
mai = Casque d'or (Becker)
juin = Le Trou (Becker)
juillet = À bout de course (Lumet)
août = Cria cuervos (Saura)
septembre = De force avec d'autres (Reggiani)
octobre = Tarzan (Lima+Buck)
novembre = Duck soup (McCarey)
décembre = Esclave de l'amour (Mikhalkov)

- 2010 -
janvier = Up (Docter+Peterson)
février = Agora (Amenabar)
mars = Fantastic Mr. Fox (Anderson)
mai = The Ghost writer (Polanski)
juin = Still walking (Kore-Eda)
juillet = Dans ses yeux (Campanella)
août = Filles perdues, cheveux gras (Duty)
septembre = The Eiger sanction (Eastwood)
novembre = The Social network (Fincher)
décembre = Ghostbusters (Reitman)

- 2011 -
janvier = La Princesse de Montpensier (Tavernier)
février = Le 7e jour (Saura)
mars = Black swan (Aronosky)
avril = Le Viager (Tchernia)
mai = The Tree of life (Malick)
juillet = Summer wars (Hosoda)
août = Melancholia (von Trier)
septembre = Rango (Verbinski)
octobre = Sans témoins (Mikhalkov)
novembre = La Princesse et la grenouille (Clements+Musker)
décembre = Toy Story 3 (Unkrich)

- 2012 -
janvier = Into the wild (Penn)
février = The Molly maguires (Ritt)
avril = Nacido y criado (Trapero)

- 2014 -
octobre = Mommy (Dolan)
novembre = De rouille et d'os (Audiard)
décembre = Ça commence aujourd'hui (Tavernier)

- 2015 –
janvier = Morse (Aldredson)
février = La Guerre est déclarée (Donzelli)
mai = Distric 9 (Blomkamp)
juin = Super 8 (Abrams)
juillet = Laurence anyways (Dolan)
août = Star trek : into darkness (Abrams)
septembre = Le Vent se lève (Miyazaki)
octobre = Before midnight (Linklater)
novembre = Les Amours imaginaires (Dolan)
décembre = Boyhood (Linklater)

- 2016 -
janvier = Les Drôles de poissons-chats (Sainte-Luce)
Dernière édition par Max Schreck le 3 mars 16, 10:50, édité 2 fois.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...

Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Messages : 19928
Inscription : 31 déc. 04, 14:17
Localisation : Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar Jack Carter » 17 févr. 16, 18:33

Film du mois

Image

Fevrier

Dersou Ouzala (Akira Kurosawa, 1975) : 8.5 * (-)
Magnolia (Paul Thomas Anderson, 1999) : 8,5 (+)

Meurtre à l'italienne (Pietro Germi, 1959) : 8 (+)
Un Jour avec, un jour sans (Hong Sang-soo, 2015) : 8 *
Anomalisa (Charlie Kaufman/ Duke Johnson, 2015) : 8 *

Les Salauds dorment en paix (Akira Kurosawa, 1960) : 7.5 * (=)
The Assassin (Hou Hsiao-Hsien, 2015) : 7.5 *
Ce sentiment de l'été (Mikhaël Hers, 2015) : 7.5 *
Belladone de la tristesse (Eiichi Yamamoto, 1973) : 7.5
L'Ombre des femmes (Philippe Garrel, 2015) : 7.5
Section speciale (Costa-Gavras, 1975) : 7.5 (+)

Why don't you play in hell ? (Sono Sion, 2013) : 7
Spotlight(Tom McCarthy, 2015) : 7 *
Evasion (Anthony Asquith, 1954) : 7
Shinjuku Mad (Koji Wakamatsu, 1970) : 7

Un Eté brulant (Philippe Garrel, 2011) : 6.5
La Maison au toit rouge (Yoji Yamada, 2014) : 6.5
Le Temoin (Pietro Germi, 1946) : 6.5
Mad Love in New-York (Josh & Benny Safdie, 2014) : 6.5 *
20000 jours sur terre (Iain Forsyth/Jane Pollard, 2014) : 6,5
Three times (Hou Hsiao-hisen, 2004) : 6.5 (=)
Les Amours d'Oki/Oki's movie (Hong Sang-soo, 2010) : 6.5
Ha ha ha (Hong Sang-Soo, 2010) : 6.5

Au nom de la loi (Pietro Germi, 1949) : 6
Les Chevaliers du Texas (Ray Enright, 1949) : 6
Isadora (Karel Reisz, 1968) : 6
Haewon et les hommes (Hong Sang-soo, 2013) : 6
Les Filles au Moyen-Age (Hubert Viel, 2015) : 6 *

Comptes à rebours (Roger Pigaut, 1970) : 5.5

Amen (Costa-Gavras, 2002) : 5
Paradis : Foi (Ulrich Seidl, 2012) : 5

Histoire du Japon racontée par une hotesse de bar (Shohei Imamura, 1970) : 4
Groupe d'elite (Alberto Rodriguez, 2011) : 4

Les Merveilles (Alice Rohrwacher, 2014) : 3.5

The Smell of us (Larry Clark, 2014) : 3



Series

Making a murderer : 7.5
Walking Dead saison 6 : en cours (10 episodes)
Banshee saison 2 : en cours (6 episodes)
Vinyl saison 1 : en cours (2 episodes, pilote Scorsese : 7.5)
The West Wing saison 1 : en cours (8 episodes)
Love saison 1 : en cours (4 episodes)




notes sur 10
* vu en salles
en noir : films decouverts
en marron : films redecouverts
en rouge : films revus
(+) revision à la hausse
(-) revision à la baisse

Mes Films du mois 2016 :
Janvier : L'Americain (Marcel Bozzuffi)
Fevrier : Un jour avec, un jour sans (Hong Sang-soo)
Dernière édition par Jack Carter le 1 mars 16, 04:49, édité 14 fois.

Avatar de l’utilisateur
Edouard
Accessoiriste
Messages : 1693
Inscription : 24 oct. 14, 09:28

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar Edouard » 23 févr. 16, 10:32

007 aux Fauvettes !

Licence to Kill
A View to a Kill (que les détracteurs de Moore appelleront sans doute A Vieux To Kill)
Octopussy
Image

Avatar de l’utilisateur
Mr-Orange
Assistant(e) machine à café
Messages : 139
Inscription : 22 janv. 13, 17:10

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar Mr-Orange » 28 févr. 16, 20:49

La Féline - Jacques Schrader - 1982 : Une relecture totalement mésestimée et incomprise du classique de Tourneur. Si le film perd la dimension mystérieuse et suggérée qui faisait tout le charme de l'original (et de la trilogie fantastique du cinéaste, en général), il gagne en envoûtement et en sensualité, et il a surtout le mérite de faire une véritable proposition d'auteur, totalement encrée dans les eighties et dans le style de Schrader. Plus esthète, plus onirique, le propos n'en est pas moins pertinent et les nouveautés du remake sont gorgées de bonnes idées, même si on peut toutefois lui reprocher d'être trop démonstratif et de s'étaler un peu sur la durée. Mais quand on entend le score somptueux - comme d'habitude - de Giorgio Moroder et le bouquet final avec la voix suave de David Bowie qui a écrit spécialement pour le film, je suis prêt à pardonner, et je retiens trois grandes scènes : l'ouverture, la conclusion et la scène du rêve qui instaurent toutes trois une atmosphère qui vaut largement le coup d’œil, presque du Lynch avant l'heure. 5/6

Une Journée Particulière - Ettore Scola - 1977 : Un peu de mal avec la teinte de la photographie, sorte de sépia grisâtre qui n'est pas du meilleur goût ni de la plus grande finesse, comme si le cinéaste avait l'intention et la prétention de livrer de suite un classique, une oeuvre phare... Mais sinon, Scola dresse deux portraits superbes incarnés par une immense actrice et un immense acteur, en plus de ne jamais verser dans le théâtre filmé avec cette sorte de huis clos qui possède une véritable grâce de mise en scène, une fluidité de mouvement qui sert autant la forme que le fond : tout le propos sur l'aliénation n'est servi que par la mise en scène, le non-dit, des dialogues et regards pudiques qui laissent transparaître une détresse infinie des deux personnages. Très sobre, assez austère, peut-être un peu trop. 4 ou 5/6

La Nuit des sangsues - Fred Dekker - 1986 : Le film oscille entre le teen-movie typiquement eighties et la comédie horrifique, en ne versant jamais vraiment ni dans l'un ni dans l'autre. Ce qui fait que tout le côté horrifique est annihilé, et les 20-30 dernières minutes, censées être un feu d'artifices horrifique, sans grand intérêt. Le film est déjà plus intéressant lorsqu'il dresse la chronique de ces adolescents, mais dans l'ensemble ce n'est ni fou ni remarquable (mais jamais désagréable). On ne peut toutefois pas ôter à la mise en scène un certain charme - sauf à la fin ou ça devient vraiment n'importe quoi, que ce soit au niveau de la caméra ou de la direction des jeunes acteurs, même si Tom Atkins relève le niveau. 3/6

American Graffiti - George Lucas - 1973 : On peut accuser George Lucas d'être un businessman opportuniste et porté avant tout sur le fric mais certainement pas d'être un imbécile. Il y a toujours eu, que ce soit ici ou avec Star Wars, une sorte de conscience politique dans son oeuvre que les Inrocks mettaient très bien en valeur dans un papier de décembre.
Parce qu'American Graffiti, derrière son emballage de produit nostalgique de ce que furent les sixties, c'est avant tout un rapport constant avec le spectateur d'une transition que connut l'Amérique. Le film, transporté par l'insouciance et la candeur de ces jeunes, ne se déroule pas en 1962 par hasard : 1962, c'est le crépuscule d'une Amérique de fantasmes et de frivolités, l'aube de l'assassinat de JFK et de l'intensification de la violence au Vietnam, soit l'aube de la paranoïa et de la brutalisation d'une société.
L'importance implicite de cette transition, de ce jeu nostalgique que partagent le réalisateur et le spectateur, trouve tout son sens dans le prologue final. J'ai remarqué, en lisant des critiques, que beaucoup de gens trouvent ce prologue inutile. Pourtant, c'est l'essence même du propos de Lucas, c'est ce qui confirme la thèse de son regard sociétal, on a assisté à deux heures de pérégrinations légères et enthousiastes d'une bande soudée et charmante pour finir avec l'annonce brutale et surprenante du destin funeste de la moitié des héros. Le film dit beaucoup de choses avec très peu de procédés, et c'est ce qui fait que ce n'est pas une nostalgie gâteuse de vieux con qui est transmise ici, mais un regard politique pertinent et inquiet.
Mais ne boudons pas non plus la simplicité du plaisir : le film est un teen movie génial, avec une bande-son écrasante, porté par une chouette troupe d'acteurs pleins de vie - où tout le monde s'interpelle dans les voitures et dans la rue - et de vieux bolides. Alors forcément, le résultat est un peu voire beaucoup tape-à-l'oeil, mais le plaisir de l'instant nous rend complices de ce soupçon de racolage. Et Harrison Ford avait déjà la méga classe. 5/6 ===> FILM DU MOIS

Cria Cuervos - Carlos Saura - 1976 : D'une certaine manière, c'est un film choc, animé par une violence sourde. Un film terrible, âpre sur le deuil, toutefois ponctué par des éclats de lyrisme grâce au tube grandiose de Jeanette. Je préfère rester extérieur à ce genre d'oeuvre, mais force est de reconnaître la très juste direction des acteurs (et notamment les enfants, Ana Torrent en tête) et la quasi-perfection minimaliste de la mise en scène. 4/6

Deadpool - Tim Miller - 2016 : Le "cinéaste" a peut-être cru qu'il suffisait que le héros tire sa copine, bute le méchant et balance une flopée de vulgarités par minute pour que le film devienne cool et subversif, mais à part l'effet attendu sur quelques adolescents pré-pubères attardés qui ruinaient à eux seuls la séance avec leur rire gras permanent, c'est complètement raté. Je vois partout des critiques qui prônent un nouvel avant pour le genre du film de super-héros, mais non : le film ne fait que reprendre une recette datant maintenant de six ans, celle de Kick-Ass, en faisant moins bien à tous les aspects. Là où le film de Vaughn est aussi drôle que tendu, bien mis en scène, bien joué, avec une bande-son qui déchire et avec un regard plutôt pertinent sur la société actuelle; Deadpool est laid, de mauvais goût, insipide, totalement dénué d'enjeux et composé d'acteurs minables (allez, on sauve le duo X-Men qui reste une bonne idée, le reste à la poubelle). Beauf et vulgaire, complètement dénué d'originalité (ahah la reprise de la rupture du 4e mur cynique d'House of Cards, mais là ça ne sert en rien le récit ni le personnage), en outre complètement dégueulasse. A forcément de verser dans le scatophile, le film devient une vraie merde mais le pire, c'est que les gens aiment et en redemandent.. 1/6

Ave, Cesar ! - les frères Coen - 2016 : OK, le film est totalement imparfait, fragile dans sa construction du récit et dont l'hommage aux films de l'Age d'Or hollywoodien n'est pas des plus honorables et des plus immersifs. Mais le film, qui est en fait presque un film choral, reste quand même très sympathiques. Il y a un propos entre les lignes plutôt juste et surtout très drôle sur l'influence communiste officieuse de certaines stars, sur les religions. Il y a une certaine radicalisation de la forme au niveau de la satire, c'en est peut-être parfois trop, mais le film est aussi composé de quelques mouvements de grâce : la danse aquatique de Scarlett Johansson, la confrontation entre Ralph Fiennes et l'acteur de westerns, la scène très fellinienne du sous-marin soviétique... On repart avec le sentiment de ne pas en avoir assez vu, le film aurait du être plus long. Là, on a le sentiment d'assister à un défilé d'acteurs plus bons les uns que les autres, donc en soi ce n'est pas gênant mais cela aurait pu être beaucoup plus ambitieux. Le potentiel n'a pas été pleinement exploité, donc. 4/6
Nouveau sur ce site.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18064
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar gnome » 1 mars 16, 11:05

gnome a écrit :Films du mois : Février 2016

Film du mois
Image

Les films vus (par ordre décroissant de préférence) - Les redécouvertes - Les films revus


Image Chef d'oeuvre !!!
Image On est vraiment pas loin de la masterpiece!
- Pacific Rim (Guillermo del Toro) 8.5/10 TV VF
Bon, c'est du grand spectacle, mais au sens propre du terme. Del Toro nous en met plein les yeux et rempli parfaitement le cahier des charges. Les 2h15 passent comme une lettre à la poste avec un plaisir certes coupable, mais certain. Mention au personnage jubilatoire de Ron Perlman.

- Balada triste de Trompeta (Álex de la Iglesia) 9/10 TV VO
de la Iglesia confirme tout le bien que je pense de lui depuis Accion Mutante, 800 ballas et autres Sorcières de Zugarramundi. Il est définitivement un cinéaste inclassable, arrivant toujours à mélanger gore, déconne, surréalisme et douce mélancolie (parce qu'il y a toujours quelque chose de triste dans ses films). Même Oxford murders était sympa. Il faudra que je rende une chance au Jour de la bête...

- Paradis : Amour (Ulrich Seidl) 8.5-9/10 TV VO
Seidl filme finalement avec beaucoup de tendresse le manque affectif de son héroïne et le marasme dans lequel elle s'enfonce tout au long d'un séjour au Kenya où elle recherchera plus un peu de reconnaissance et d'amour que le sexe pur promis par ses amies. Un beau portrait de femme.

- Affreux, sales et méchants (Ettore Scola) 9/10 TV VF
Bête, méchant et totalement jubulatoire.

- Star Trek into darkness (J.J. Abrams) 8.5-9/10 TV VF

- Bad Taste (Peter Jackson) 8.5-9/10
Quelques longueurs, mais ce premier film qui soit dit en passant frôle le n'importe quoi est réjouissant et annonce le chef d'oeuvre que sera Braindead (Que j'ai peur de revoir d'ailleurs). Scénario débile, dialogues décalés, interprétation improbable, Fx old school. Culte.

- Le hobbit : La désolation de Smaug (Peter jackson) 9-9.5/10 TV VF
Après "Un voyage inattendu" qui peinait mettre en place son intrigue et à présenter ses personnages, saupoudré d'un humour lourdingue, Jackson revient en forme avec se second épisode qui frôle le chef d'oeuvre. Rien à redire, du souffle épique, de l'émotion sans effets trop appuyés. Brillant. Presque meilleur que le meilleur épisode du Seigneur des Anneaux.

Image Excellent !
- Lore (Cate Shortland) 8.5/10 TV VO

- On l'appelle Trinita (Enzo Barboni) 7.5-8/10 TV VF
Classique, indémodable.

- Sharknado 2 : The second one (Anthony C. Ferrante) 7.5-8/10
Plus fort que le premier. Quelques scènes d'anthologie. Une apparition surprise de Wil Wheaton. Fun. C'est nul, mais c'est fun.

Image Tout à fait honorable
- Sharktopus VS Pteracuda (Kevin O'Neill) 6/10 TV VF
Si on fait abstraction des CGI minables habituels de ce genre de production, ça se laisse suivre avec le sourire. Sympa nanar.

- The Bling Ring (Sofia Coppola) 6/10 TV VO
J'en suis le premier peiné, mais le film m'a laissé assez indifférent. Beaucoup de poudre aux yeux (normal pour le sujet) et finalement, on s'implique peu pour les personnages.

- Le Hobbit - Un voyage inattendu (Peter Jackson) 6.5-7/10 TV VF
Rien à faire, l'humour balourd du début, me laisse froid, voire m'irrite. Ca reste tout de même un bon spectacle.

- Sharknado 3 - Oh Hell No ! (Anthony C. ferrante) 6.5-7/10 TV VF
Les requins dans l'espace... :mrgreen:

- La grande aventure Lego (Phil Lord et Christopher Miller) 6.5-7/10 TV VF
Fun, mais c'est vraiment une bonne idée gâchée par une mise en scène un peu épileptique.

- Meet the Feebles (Peter Jackson) 7/10 VO
Un sommet de mauvais goût trash bourré de trouvailles et de scènes cultes (ce passage dans la jungle !). A revoir pour digérer.

- Paradis : Espoir (Ulrich Seidl) 5.5-6/10 TV VO
Après un second volet limite grotesque, on reprend espoir (justement) dans la trilogie en suivant les tribulations amoureuses de la fille de l'héroïne de Paradis : Amour. Tribulations pas si éloignées de celles de sa mère d'ailleurs. Le personnage du médecin est à baffer, mais Seidl arrive tout de même à stimuler un peu de compassion pour son héroïne.

Image Pourquoi pas, mais peut mieux
- Sharknado (Anthony C. Ferrante) 4.5/5/10 TV VF

- Paradis : Foi (Ulrich Seidl) 5/10 TV VO
Après le formidable Paradis : Amour, Seidl continue son exploration des écorchés de la sociétés, mais ici, la sauce ne prend qu'à moitié. Manque d'enjeux. La situation de cette femme ultra catholique mariée à un musulman peu crédible (même si on sait qu'elle a retrouvé la foi après son mariage). Bof.

Image A oublier
Image Le dessin est clair, non?
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Edouard
Accessoiriste
Messages : 1693
Inscription : 24 oct. 14, 09:28

Re: Votre film du mois de Février 2016

Messagepar Edouard » 15 juin 16, 10:21

Ca arrive !
Image