Votre film du mois de Juillet 2015

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
francesco
Accessoiriste
Messages : 1515
Inscription : 28 juin 06, 15:39
Localisation : Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar francesco » 5 juil. 15, 09:44

Films découverts

I’d Climb the Hightest Mountain (King - 1951 - DVD gravé VOST) Magnifique morceau d'Americana chrétien. 85 minutes de bonheur et de poésie de la terre. A la fin du XIXème siècle, un année de la vie d'un pasteur et de son épouse (magnifique Susan Hayward) dans une petite communauté rurale. 9/10

Voulez-vous pêcher avec moi ? (Franck - 1960 - youtube VO) Coup de coeur pour cette vision de la tentation de l'adultère moins romantique et sérieuse que celle de Brève rencontre. Le scénario est au cordeau, les personnages très attachants, on navigue entre la comédie "cartoonesque" et la "dramedy". Lucille Ball (dans de splendides costumes d'Edith Head) et Bob Hope sont fantastiques (c'est un des quatre films qu'ils ont fait ensemble). 8,5/10

Sounder (Ritt - 1972 - youtube VOST espagnols) Un très beau film, à la tendresse ruisselante, sur une famille unie de noirs américains dans la Louisiane rurale des années 30. "Sounder", c'est le chien. J'ai beaucoup pleuré. 8,5/10

La Femme au tableau (Curtis - 2015 - Ciné VOST) Belle surprise que ce film arrivé avec des critiques mitigées de "film à oscar" avorté. C'est beau, émouvant, raffiné et je trouve difficile de ne pas s'intéresser à l'intrigue (comment une réfugié viennoise s'est battue pendant des années pour récupérer les Klimt que les nazis avaient volé à sa famille). Helen Mirren et Ryan Reynolds (l'avocat, petit-fils du compositeur Schoenberg) sont parfaits. 8/10

Voici le temps des assassins (Duvivier - 1956 - DVD commerce) Excellent ! décidemment Duvivier a le génie du rythme et de la narration. L'histoire est noire à souhait et la distribution, surtout côté féminin, est parfaite. 8/10

Duo pour une soliste (Konchalovsky - 1986 - youtube VO) Un beau film grave mais pas glauque sur la maladie. Julie Andrews est très émouvante dans le rôle d'une violoniste célèbre atteinte de sclérose en plaques, qui voit son univers s'effondrer mais surmonte la tentation du suicide et du désespoir. 8/10

While we're young (Bauchman - 2015 - ciné VOST) Une belle variation sur All about Eve qui pose par ailleurs des questions très fortes sur notre monde et sur la manière dont on appréhende aujourd'hui l'âge adulte et la maturité. Beau casting. 8/10

Gran Bollito (Bolognini - 1977 - DVD gravé VOST). Grand Guignol "aldrichien" à l'italienne, c'est à dire plus poussé, plus macabre (mais pas gore du tout) et plus audacieux. A la veille de la seconde guerre mondiale (je crois, mais ça pourrait être intemporel), Shelley Winters (fabuleuse) joue une mère possessive à moitié sorcière et complètement folle et trucide allègremment ses copines (jouées ... par des hommes !!! dont Max Van Sydow). Dans son genre, une véritable réussite. 8/10

Belles à mourir (Patrick Jann - 1999- DVD commerce). Les Américains ont ce chic pour un humour absurde qui fait absolument mouche auprès de moi. Ici un concours de miss tombe au jeu de massacre. Hilarant. Et très, très bien joué par un large casting. 8/10

Spy (Feig - 2015 - Ciné VF) 8/10

Mange, prie, aime (Murphy - 2011 - TV) Beaucoup aimé ce joli "feelgood movie" spiritualisant à mauvaise réputation. Les images d'épinal sont ravissantes. 8/10

Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machine (Annakin - 1965 - DVD commerce). Réalisé la même année que La Grande course autour du monde, cette réalisation concurrente (sur la traversé de la Manche en avion en 1910) ne manque pas d'atouts visuels (les effets spéciaux sont aussi réussis que la reconstitution d'époque - les avions sont poétiques à souhait) et se révèle gentiment amusante. A voir aussi pour les interprètes (dont Robert Morley, Alberto Sordi en comte italien surchargé d'enfant et une adorable Sarah Miles en simili suffragette) 8/10.

Madame et son chauffeur (McLeod - 1938 - youtube VO) Très amusante screwball comedy sur la trame bien connue de My Man Godfrey (un faux clochard - Brian Aherne - prend du service dans une famille fortunée et loufoque. La fille aînée - Constance Bennett - tombe amoureuse de lui). La peinture de la famille est particulièrement réussie avec des compositions anthologiques de Billie Burke (la mère évaporée - une figure classique du genre - nommée aux oscars) et Bonita Granville (la cadette, une petite peste). 8/10

Lady sings the Blues (Furie - 1972 - youtube VO) Vu un peu distraitement, mais impression globalement positive : c'est du biopic (celui de Billie Holliday) arrangé pur jus, un peu long et languissant mais les passages trash sont bien fichus et Diana Ross est très impressionnante (surtout quand on pense qu'elle n'avait jamais joué de sa vie) dans ce parfait rôle à oscar (qu'elle a loupé de peu, semble-t-il). 7,5/10

T'es plus dans la course, papa (Bud Yorkin - 1963 - youtube VO) Une des premières adaptations du célèbre Neil Simon, qui aura tant de succès dans les années 70. Celle-la a le look irresistible des années 60 (intérieurs et costumes !!!) et une intrigue familiale attendue mais sympa (un petit frère débarque chez son ainé, bien décidé à mener la grande vie new-yorkaise). Gros point noir, au sein d'une bonne distribution : Sinatra, trop âgé pour jouer le grand frère et dont la personnalité rend le héros assez peu attachant. 7,5/10

Les Recettes du bonheur (Hallström - 2014 - VOD) 7,5/10

La Luna (Bertolucci - 1999 - youtube VO) Évidemment, le film a tout pour me plaire : l'Italie (côte et villes - dont Parme), opéra (avec une très belle mise en scène du Trovatore), Jill Clayburgh superbe en simili Callas, les premières scènes (avec Alida Valli au piano) sont hypnotiques, tout ce qui se passe en coulisse en fascinant ... mais enfin, on me pardonnera d'être trop vieux jeux pour apprécier pleinement un film qui porte aussi beaucoup sur l'inceste mère-fils ! 7/10

Mon pire cauchemard (Anne Fontaine - 2011 - TV) 7/10

Pete et Tillie (Ritt - 1972 - youtube VO) Confirmation que Martin Ritt n'est pas mon réalisateur préféré (même si j'aime beaucoup Hud) : un film un peu sinistre malgré sa fin souriante et son humour affiché. Pas démonstratif dans le drame, réaliste mais finalement avec un charme mesuré. Walter Mathau est très bien (meilleur que Carol Burnett pas très à l'aise) mais j'avoue que le numéro de Géraldine Page, pourtant pas extraordinaire en soi, est ce que j'ai préféré. 6,5/10

Batman et Robin (Schumacher - 1997- TV) 6,5/10 Objectivement pas terrible mais pas ennuyeux et je marche assez bien au kistch de l'ensemble. 6,5/10


Films revus

Liaisons secrètes (Quine - 1960 - DVD commerce) 8,5/10

Le Retour de la coccinelle (Stevenson - 1975 - DVD commerce - cycle "Disney live"). 7,5/10

L'Apprentie sorcière (Stevenson - 1970 - DVD commerce - cycle "Disney live"). Sympatique et joliment fait, même si je ressens une légère déception ... aurais-je perdu mon âme d'enfant ? 7,5/10
Dernière édition par francesco le 29 juil. 15, 14:20, édité 11 fois.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young

Avatar de l’utilisateur
C2302t
Doublure lumière
Messages : 580
Inscription : 30 nov. 13, 17:40

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar C2302t » 5 juil. 15, 09:54

Pas de film du mois pour l'instant.
Requiem pour un massacre de elem klimov : 7.5/10. Un film fort, dérangeant et sans concession.
Coup de fouet en retour de John sturges : 7/10. Très bon petit western dont je n'attendais rien.
Vice versa : 6/10. Une déception dont j'attendais sans doute trop. manque d'emotions(un comble)
La marque du tueur de Suzuki : 6/10. Expérimental et assez déroutant, bien que des fulgurances traversent le film.

Revu, sherlock Holmes 2 : 7/10. Un divertissement pur et dur et super efficace.

Séries
Sense8 des frères wachoski : 7/10. Très bon pilote qui donne envie de connaître la suite.
Arrow(s2.ep.1 et 2) divertissant mais n'arrive pas a la hauteur de daredevil. 6.5/10

Avatar de l’utilisateur
Zeldoune
Machino
Messages : 1131
Inscription : 29 déc. 10, 12:24

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar Zeldoune » 5 juil. 15, 23:58

Juillet 2015

Film du mois :

Image

Sorcerer (Le Convoi de la peur) - W.Friedkin, 1977 : 10/10

Films découverts :

I'm Still Here - C.Affleck, 2010: 6/10
John Wick - D.Leitch & C.Stahelski, 2014 : 6,5/10
Wild Card (Joker) - S.West, 2015 : 4/10
The Queen - S.Frears, 2006 : 6/10
Big Hero 6 (Les Nouveaux héros) - D.Hall & C.Williams, 2014 : 5,5/10
Les Diaboliques - H-G.Clouzot, 1955 : 8,5/10
Drive Hard - B.Trenchard-Smith, 2014 : 3/10
Run All Night (Night Run) - J.Collet-Serra, 2015 : 6/10
Astérix : Le Domaine des Dieux - A.Astier & L.Clichy, 2014 : 6/10
Katakuri-ke no kōfuku (La Mélodie du malheur) - T.Miike, 2001 : 6,5/10
Ja-yu-eui eon-deok (Hill of freedom) - Hong.S-s, 2014 : 8/10
Away we go - S.Mendes, 2009 : 6/10
Inside Out (Vice-versa) - R.Del Carmen & P.Docter, 2015 : 8,5/10
Death Wish V: The Face of Death (Le Justicier : L'Ultime combat) - A.A.Goldstein, 1994 : 4/10

Films revus :

Death Wish 4: The Crackdown (Le Justicier braque les dealers) - J.L.Thompson, 1987 : 5/10
Dernière édition par Zeldoune le 1 août 15, 18:40, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
origan42
Régisseur
Messages : 3320
Inscription : 2 févr. 07, 17:22

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar origan42 » 6 juil. 15, 11:34

Par ordre de préférence :

Ordet / La parole (Carl Theodor Dreyer, 1955) ***** FILM DU MOIS
The Truman Show (Peter Weir, 1998) *****
L'ange exterminateur (Luis Buñuel, 1962) *****

L'anguille (Shōhei Imamura, 1997) ****
Le sel de la terre (Wim Wenders / Juliano Ribeiro Salgado, 2014) ****
Le héros sacrilège (Kenji Mizoguchi, 1955) ****
Shaun le mouton (Mark Burton / Richard Starzack, 2015) ****
La barbe à papa (Peter Bogdanovich, 1973) ****
Bonjour tristesse (Otto Preminger, 1958) ****
Intérieurs (Woody Allen, 1978) ****
Tuez Charley Varrick (Don Siegel, 1973) ****
Intervista (Federico Fellini, 1987) ****
Frontière chinoise (John Ford, 1966) ****
Caramel (Nadine Labaki, 2007) ****

Copacabana (Marc Fitoussi, 2010) ***
Daddy cool (Maya Forbes, 2014) ***
Patrouille sans espoir / Patrouille de choc (Claude Bernard-Aubert, 1957) ***
Les mains d'Orlac (Karl Freund, 1935) ***
À tombeau ouvert (Martin Scorsese, 1999) ***
Barton Fink (Joel Coen / Ethan Coen, 1991) ***
Gadjo dilo (Tony Gatlif, 1997) ***
Le Faucon à San Francisco (Joseph H. Lewis, 1945) ***
Peggy Sue s'est mariée (Francis Ford Coppola, 1986) ***
Les mains d'Orlac (Robert Wiene, 1924) ***
L'enfer est pour les héros (Don Siegel, 1962) ***
Miracles for sale (Tod Browning, 1939) ***
Le pays bleu (Jean-Charles Tacchella, 1977) ***
Coup de coeur (Francis Ford Coppola, 1981) ***
Mad Max - Fury Road (George Miller, 2015) ***
Le Faucon pris au piège Edward Dmytryk, 1943) ***
Le Faucon au Mexique (William Berke, 1944) ***
L'ange de la violence (John Frankenheimer, 1962) ***
À l'ombre des potences (Nicholas Ray, 1955) ***
Qui veut la peau du Faucon ? (Ray McCarey, 1946) ***
Les aventures du Faucon (William Berke, 1946) ***
L'île mystérieuse (Cy Endfield, 1961) ***


Beyrouth Hôtel (Danielle Arbid, 2011, TV) **
Le Faucon à Hollywood (Gordon Douglas, 1944) **
Le Faucon au Far West (William Clemens, 1944) **
Secret de femme (Nicholas Ray, 1949) **
Le crime de la semaine (Jack Arnold, 1953) **
La route impériale (Marcel L'Herbier, 1935) **
Paradis pour tous (Alain Jessua, 1982) **
Les mains d'Orlac (Edmond T. Gréville, 1960) **
Le Faucon à l'université (William Clemens 1943) **
Je l'ai été 3 fois ! (Sacha Guitry, 1952) **

Broken Arrow (John Woo, 1996) *
Commis d'office (Hannelore Cayre, 2009) *
À toi de faire... mignonne (Bernard Borderie, 1963) *

RE-VISIONS
The Big Lebowski (Joel Coen / Ethan Coen, 1998) ***** ↑↑↑
Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977) **** →
La cinquième victime (Fritz Lang, 1956) *** →
Dernière édition par origan42 le 31 juil. 15, 08:49, édité 19 fois.

aelita
Accessoiriste
Messages : 1769
Inscription : 28 déc. 13, 18:34

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar aelita » 6 juil. 15, 22:23

Sorties salles 2015

Difret (Seresenay Berhane Mehari, 8/7)***
Hill of freedom (Hong Sang-Soo, 8/7)***
Daddy cool (Maya Forbes, 8/7)****
Les Minions (Kyle Balda et Pierre Coffin, 8/7)***
La femme au tableau (Simon Curtis, 15/7)***
Les nuits blanches du facteur (Andrei Konchalovsky, 15/7)**** FILM DU MOIS
Boys (Mischa Kamp, 15/7)***
Le garçon invisible (Gabriele Salvatores, 15/7)****
Ant-Man (Peyton Reed, 15/7)***
Je suis mort mais j'ai des amis (Guillaume et Stéphane Malandrin, 22/7)***
Les bêtises (Alice et Rose Philippon, 22/7)****
Papa lumière (Ada Loueilh, 29/7)***


Autres films

L'enfer de Gengis Khan /Maciste dans l'enfer de Gengis Khan (Domenico Paolella, 1964)***
L'Age de Cosme de Médicis/L'Ere de Cosme de Médicis (TV) (Roberto Rossellini, 1972)****
Drame dans un miroir(Richard Fleischer, 1959)***
Jack, le chasseur de géants (Bryan Singer, 2013)***
Le salaire du diable (Jack Arnold, 1957)***
Maciste contre Zorro (Umberto Lenzi, 1963)**
Mademoiselle Fifi (Robert Wise, 1944)***
La phalène d'argent (Dorothy Arzner, 1933)***
La submersion du Japon (Shiro Moritani, 1973)**
Voyage sans espoir (Christian-Jaque, 1943)***
Cristo Rey (Leticia Tonos, 2013)***
Le quatrième protocole (John Mackenzie, 1987)***
Rendez-vous à Kiruna (Anna Novion, 2012)***
Laurence anyways (Xavier Dolan, 2012)**
David et Goliath (Ferdinando Baldi et Richard Pottier, 1958)***
L'amant de cinq jours (Philippe De Broca, 1960)***
L'Etoile du Sud (Sidney Hayers, 1968)***
Paiement cash (John Frankenheimer, 1986)***
Copacabana (Marc Fitoussi, 2010)***
Au devant du rêve (Mikkhaïl Khazakov et Otar Koberidze, 1963)***
The woman on Pier 13 (Robert Stevenson, 1949)***
L'aigle des frontières (Allan Dwan, 1939)***
Hedda Gabler (TV) (Alex Segal, 1963)****
Meurtres très ordonnés (TV) John Flynn, 1998)***
L'ange et le mauvais garçon (James Edward Grant, 1946)***
Dernière édition par aelita le 31 juil. 15, 19:11, édité 6 fois.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (pensée shadok)

Avatar de l’utilisateur
G.T.O
Egal à lui-même
Messages : 4082
Inscription : 1 févr. 07, 13:11

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar G.T.O » 7 juil. 15, 23:31

Film du mois :



Films découverts :


Ex-machina ( Alex Garland, 2015) : ★
Inside Out ( Pete Docter, 2015) : ★★★
Oculus ( Mike Flanagan, 2013) : ★★★
Maggie ( Henri Hobson, 2015) : ★
The Tracker ( Rolf de Heer, 2002) : ★★
Triangle ( Christopher Smith, 2009) : ★
A Civil action ( Steven Zaillian, 1998 ) : ★★
Kes ( Ken Loach, 1969 ) : ★
Lawrence d'Arabie ( David Lean, 1962 ) : ★
Jurassic World ( Colin Trevorrow, 2015) : ★
Breakfast Club : ★★★


Films redécouverts :

Panic Room ( David Fincher, 2002) : ★★
Best in show ( Christopher Guest, 2000) : ★★
Cat People ( Paul Schrader, 1982) : ★★
The Vanishing ( George Sluizer, 1988) : ★★★★
Women in love ( Ken Russell, 1969) : ★★★
Back to the future ( R.Zemeckis, 1985) : ★★
Dernière édition par G.T.O le 29 juil. 15, 22:18, édité 15 fois.

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 11275
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar MJ » 8 juil. 15, 16:51

JUILLET 2015

Film du mois

Image

Grey Gardens (Al & David Maysles, Ellen Hovde, Muffie Meyer)

Films des Mois Précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Miloš Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Décembre 2012: Milestones (Robert Kramer & John Douglas)

Janvier 2013: Umberto D. (Vittorio De Sica)
Février 2013: Sorcerer (William Friedkin)
Mars 2013: Spring Breakers (Harmony Korine)
Avril 2013: Into the Abyss (Werner Herzog)
Mai 2013: Sans Toit Ni Loi (Agnès Varda)
Juin 2013: Cutter's Way (Ivan Passer)
Juillet 2013: Eurêka (Shinji Aoyama)
Août 2013: Pension d'Artistes (Gregory LaCava)
Septembre 2013: Nobody's Daughter Haewon (Hong Sang-soo)
Octobre 2013: Hors Satan (Bruno Dumont)
Novembre 2013: Syndromes and a Century (Apichatpong Weerasethakul)
Décembre 2013: Il Posto (Ermanno Olmi)

Janvier 2014: De l'influence des rayons gamma sur la vie des marguerites (Paul Newman)
Février 2014: A Touch of Sin (Jia Zhang-Ke)
Mars 2014: Wrong Cops (Quentin Dupieux)
Avril 2014: Où est la maison de mon ami? (Abbas Kiarostami)
Mai 2014: Louie - Saison 4 (Louis C.K.)
Juin 2014: Les Hommes Le Dimanche (Robert Siodmak & Edgar G. Ulmer)
Juillet 2014: Under the Skin (Jonathan Glazer)
Août 2014: School Daze (Spike Lee)
Septembre 2014: Barcelona (Whit Stillman)
Octobre 2014: Modern Romance (Albert Brooks)
Novembre 2014: L'Oreille (Karel Kachyňa)
Décembre 2014: La vie comme ça (Jean-Claude Brisseau)

Janvier 2015: Two Rode Together (John Ford)
Février 2015: Val Abraham (Manoel de Oliveira)
Mars 2015: Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Avril 2015: Jauja (Lisandro Alonso)
Mai 2015: Outrage (Ida Lupino)
Juin 2015: Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
Prat
Stagiaire
Messages : 89
Inscription : 13 janv. 13, 09:45

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar Prat » 9 juil. 15, 06:21

Film du mois

Image


En salle

Films vus
03.07.2015 - A l'ombre des potences (1955) - Nicholas Ray - 7/10
Une histoire convenue mais parfaitement interprétée par un James Cagney que je connais encore trop peu.

03.07.2015 - Change pas de main (1975) - Paul Vecchiali - 6/10
Original, subversif, Vecchiali offre là un film noir d'un bon niveau, mais on s'ennuie souvent...

07.07.2015 - Final Girl (2014) - Tyler Shields - 2/10
Le début est ridicule, le déroulé est quelconque, la fin n'a pas grand intérêt.

07.07.2015 - The Lazarus Effect (2015) - David Gelb - 2/10
Du vu et revu dans cette production sans intérêt.

09.07.2015 - Withnail & I (1987) - Bruce Robinson - 6/10
L'humour british ne fait pas toujours mouche, mais dans l'ensemble, on passe un bon moment.

10.07.2015 - Microbe & Gasoil (2015) - Michel Gondry - 7/10
Une comédie drôle et touchante, un road movie réussi, un beau film que j'ai apprécié voir et que je reverrai volontiers.

10.07.2015 - Tale of tales (2015) - Matteo Garrone - 5/10
Des rôles principaux sans intérêt pour ce qui aurait pu être un très bon film. Bonne photographie ceci dit.

11.07.2015 - Boyhood (2014) - Richard Linklater - 6/10
Une idée incroyable, un pari osé, un film en demi-teinte. L'histoire manque de souffle.

12.07.2015 - Les Harmonies Werckmeister (2000) - Bela Tarr - 7/10
Je suis passé à côté de ce film, je le sens. A revoir si un jour je mets la main sur un BR. Certaines scènes sont fabuleuses (la première et la dernière notamment), mais je me suis un peu ennuyé par moments dans ce film qui se contemple mais qui a du mal à se comprendre.

12.07.2015 - Jurassic World (2015) - Colin Trevorrow - 5/10
Divertissant mais les blagues tombent à plat le plus souvent. L'action est plutôt bien menée, sans plus. On ne s'ennuie pas mais le film reste dans l'ensemble assez faible.

13.07.2015 - Le héros sacrilège (1955) - Kenji Mizoguchi - 8/10
Un film sublime qui vous emporte dans ce Japon féodal et qui vous entraîne dans les intrigues. Encore une belle oeuvre de Mizoguchi

13.07.2015 - Les demoiselles de Wilko (1979) - Andrzej Wajda - 8/10
Magnifique. Je regrette de l'avoir vu en plusieurs fois car c'est un film qui vous prend par son ambiance, par sa tension sans cesse grandissante. Une oeuvre assez remarquable qui atteindra peut-être le 09/10 lors d'un deuxième visionnage.

13.07.2015 - Daddy Cool (2014) - Maya Forbes - 8/10
Très beau film qui vous fait sourire et vous émeut. Une vraie réussite.

14.07.2015 - Birdman (2014) - Alejandro González Iñárritu - 7/10
Un film inspiré, par le réalisateur d'Amour chiennes (un de mes films fétiches). Il mérite ses Oscars, notamment celui de la meilleure photographie. Une agréable découverte.

14.07.2015 - La vie d'O'Haru femme galante (1952) - Kenji Mizoguchi - 7/10
Captivant, ce film souffre peut-être du trop-plein de mésaventures d'O'Haru, ce qui devient un peu ridicule sur la fin. Mais dans l'ensemble, c'est un très bon film que je recommande.

14.07.2015 - Ant-Man (2015) - Peyton Reed - 7/10
Une bonne surprise. Un film drôle aux effets spéciaux réussis. J'ai bien ri et l'action est bien faite. Pas grand-chose à redire, une bonne production Marvel.

15.07.2015 - Terminator : Genisys (2015) - Alan Taylor - 3/10
Assez mauvais. On s'ennuie beaucoup, même durant les scènes d'action.

15.07.2015 - Kingsman : Service Secret (2014) - Matthew Vaughn - 8/10
Drôle, efficace, ce film est une réussite.

16.07.2015 - Le dossier Adams (1988) - Errol Morris - 8/10
Un documentaire saisissant sur l'incarcération d'un innocent. Un film important qui permit d'innocenter cet homme.

16.07.2015 - Husbands (1970) - John Cassavetes - 6/10
A croire que Cassavetes affectionne particulièrement de filmer des mecs bourrés... Heureusement, le film tient la route.

16.07.2015 - Le Dieu noir et le diable blond (1964) - Glauber Rocha - 6/10
Si la photographie est sublime, j'ai trouvé l'histoire un peu confuse.

16.07.2015 - Bienvenue Mister Chance (1979) - Hal Ashby - 8/10
Un film qui vaut surtout pour la dernière heure qui est parfaite. Une belle réussite pour un film émouvant et qui vous laisse le sourire aux lèvres.

16.07.2015 - Hier, aujourd'hui et demain (1963) - Vittorio De Sica - 7/10
La première histoire est grandiose, les deux autres un peu moins. Mais la réalisation et la photographie sont saisissantes sans oublier le duo d'acteurs légendaires (Mastroianni, Sophia Loren)

17.07.2015 - Dead Man (1995) - Jim Jarmusch - 6/10
Je m'attendais à moins bien. Une bonne surprise sans être un film exceptionnel. Johnny Depp est très bon dans son rôle.

17.07.2015 - La terre tremble (1948) - Luchino Visconti - 9/10
Coup de coeur instantané. Ce film est un bijou. Visconti ne m'a jamais déçu et là il signe un film grandiose.

17.07.2015 - Koyaanisqatsi (1982) - Godfrey Reggio - 7/10
Si la photographie est magnifique, le sujet est un peu banal.

18.07.2015 - Le goût du saké (1962) - Yasujirô Ozu - 8/10
18.07.2015 - Vérités et mensonges (1973) - Orson Welles - 7/10
19.07.2015 - Pitch Perfect (2012) - Jason Moore - 5/10
19.07.2015 - La nuit (1961) - Michelangelo Antonioni - 8/10
19.07.2015 - Le ruban blanc (2009) - Michael Haneke - 7/10
20.07.2015 - Distant voices, still lives (1988) - Terence Davies - 5/10
20.07.2015 - Magic Mike XXL (2015) - Gregory Jacobs - 2/10
20.07.2015 - Le combat ordinaire (2015) - Laurent Tuel - 2/10
21.07.2015 - L'arche russe (2002) - Aleksandr Sokurov - 8/10
21.07.2015 - Dzien swira (2002) - Marek Koterski - 7/10
21.07.2015 - Coldwater (2013) - Vincent Grashaw - 7/10
22.07.2015 - Nowhere in Africa (2001) - Caroline Link - 8/10
22.07.2015 - Lola (1961) - Jacques Demy - 7/10
23.07.2015 - Soy Cuba (1964) - Mikhail Kalatozov - 7/10
23.07.2015 - Le voleur de Bagdad (1940) - Michael Powell, Ludwig Berger - 4/10
24.07.2015 - Ghost in the Shell (1995) - Mamoru Oshii - 2/10
24.07.2015 - Senso (1954) - Luchino Visconti - 7/10
25.07.2015 - Europe '51 (1952) - Roberto Rossellini - 9/10
25.07.2015 - Le déclin de l'empire américain (1986) - Denys Arcand - 6/10
25.07.2015 - La prise de pouvoir par Louis XIV (1966) - Roberto Rossellini - 6/10
25.07.2015 - Yeelen (1987) - Souleymane Cissé - 7/10
26.07.2015 - Dancer in the Dark (2000) - Lars von Trier - 9/10
26.07.2015 - Ecrit sur du vent (1956) - Douglas Sirk - 6/10
26.07.2015 - Le sacrifice (1986) - Andrei Tarkovski - 6/10
26.07.2015 - Les dieux du stade, la fête des peuples (1938) - Leni Riefenstahl - 6/10
26.07.2015 - Les dieux du stade, la fête de la beauté (1938) - Leni Riefenstahl - 8/10
26.07.2015 - La reine des neiges (2013) - Chris Buck, Jennifer Lee - 6/10
27.07.2015 - Les diables (1971) - Ken Russell - 3/10
27.07.2015 - Estorvo (2000) - Ruy Guerra - 4/10
27.07.2015 - Et pourtant nous sommes nés (1932) - Yasujirô Ozu - 8/10
28.07.2015 - La féline (1942) - Jacques Tourneur - 6/10
28.07.2015 - The Midnight Meat Train (2008) - Ryûhei Kitamura - 5/10
29.07.2015 - Je sais où je vais (1945) - Michael Powell, Emeric Pressburger - 7/10
29.07.2015 - The innkeepers (2011) - Ti West - 3/10
29.07.2015 - Street Trash (1987) - James M. Muro - 1/10
29.07.2015 - Suicide Club (2001) - Shion Sono - 2/10
29.07.2015 - Fast & Furious 7 (2015) - James Wan - 7/10
29.07.2015 - 3x3D (2013) - Jean-Luc Godard, Peter Greenaway - 3/10
30.07.2015 - L'enfer de la corruption (1948) - Abraham Polonsky - 6/10
30.07.2015 - Maris aveugles (1919) - Erich von Stroheim - 6/10
30.07.2015 - Les enfants du ciel (1999) - Majid Majidi - 7/10
30.07.2015 - Salvo (2013) - Fabio Grassadonia et Antonio Piazza - 7/10
30.07.2015 - Hot Pursuit (2015) - Anne Fletcher - 6/10
31.07.2015 - Suzanne (2013) - Katell Quillévéré - 5/10
31.07.2015 - L'ombre d'un doute (1943) - Alfred Hitchcock - 7/10

Films revus
Dernière édition par Prat le 1 août 15, 04:26, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Anorya
Laughing Ring
Messages : 11859
Inscription : 24 juin 06, 02:21
Localisation : LV426

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar Anorya » 29 juil. 15, 18:40

Film du moi de juillet



C'est le coeur qui l'emporte...


Image
Le garçon invisible devient mon film du mois. Suivi non loin de :


Image
La nuit américaine de mon cher Truffaut chéri et...


Image
...Coffy ainsi que...


Image
...Silip, film approuvé d'emblée par AtCloseRange en mode Ratatouille. :mrgreen:




Mois assez riche que juillet. Une ressortie des plus plaisantes (Sorcerer), une projection plein air à la Vilette (Le château dans le ciel), et de belles choses vues aussi bien salles qu'en home cinéma ou sur un écran encore plus petit. Je profitai d'un week-end pour m'enchaîner tranquillement les 26 épisodes de la série Witch Hunter Robin ainsi qu'un Truffaut encore jamais vu avec un certain bonheur. Dur de départager les prétendants au titres de films du mois aussi et un Tale of tales aurait quasiment pu y figurer largement, ravivant bien plus mon besoin d'esthétisme de graphiste que n'auraient pu le faire certains autres films. En l'état, Tale figurera néanmoins en bonne place dans mon top/bilan de 2015. Constat un peu mitigé sur le dernier Tsui Hark, du bon (un peu) et du moins bon (beaucoup), dommage. Sympathique trip de Jack Cardiff que cette motocyclette finalement très cérébrale (une bonne partie du récit --si l'on excepte les déplacements au présent-- est au passé dans la tête de Marianne Faithfull quand la voix-off ne prend pas le reste du film) et emballée de relents pop, je comprends qu'elle en laissera de côté beaucoup toutefois. Des chances que je revienne sur certains films prochainement dès que j'aurais plus de temps.
Sinon le Django de Corbucci, ce doit être la 5ème fois que je vois le film, m'en lasse définitivement pas.




Films vus/redécouverts



Coffy, la panthère noire de Harlem - :D
Super Inframan - :x
Tale of Tales - :D
La bataille de la montagne du tigre - :|
Numéro 9 - :|
Silip - 8)
La motocyclette - :)
La nuit américaine - :D 8)
Love - :)
Le garçon invisible - :D 8)
Ant-man - :)


+ Série Witch Hunter Robin - :)
+ Documentaire Planète Corps - :o


Films revus



La Course à la mort de l'an 2000 - :D
Django - 8)
Charlie's angels - :D 8) :oops:
Le château dans le ciel - :D 8)
Sorcerer - ressortie en salles en director's cut - :D 8)
Image

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar Federico » 30 juil. 15, 12:03

FILM(S) DU MOIS



Films découverts

Minuscule - La vallée des fourmis perdues (2013, Hélène Giraud & Thomas Szabo) Animation 5,5/10 Mignon mais, comme prévu, bien moins drôle et accrocheur que la série. La faute à un scénario épais comme un fil d'araignée.

Les ambitieux (The carpetbaggers, 1964, Edward Dmytryk) 5/10 Peppard surjoue le golden brat, Carroll Baker s'entraine pour être Harlow l'année suivante et Ladd, mal en point, fait pitié. Un mégalomélo auquel manquent la finesse et le souffle d'un Sirk ou d'un Minnelli. Une belle révélation toutefois : Elizabeth Ashley, mi-Audrey Hepburn, mi-Patricia Neal.

FILMS D'EMOI
Spoiler (cliquez pour afficher)
Avril 2012 : La cible (Targets - 1968 - Peter Bogdanovich)
Mai 2012 : Point Limite (Fail Safe - 1964 - Sidney Lumet)
Juin 2012 : Stolen Holiday (1937 - Michael Curtiz)
Juillet 2012 : Un homme de coeur (The Good Heart - 2009 - Dagur Kári)
Août 2012 : Melancholia (2011 - Lars von Trier)
Septembre 2012 : Les flics ne dorment pas la nuit (The New Centurions - 1972 - Richard Fleischer)
Octobre 2012 : Still walking (2008 - Kore-eda Hirokazu)
Novembre 2012 : Convoi de femmes (Westward the women - 1951 - William A. Wellman)
Décembre 2012 : Quand la ville dort (The asphalt jungle - 1950 - John Huston)
Janvier 2013 : ex aequo Scaramouche (1952 - George Sidney) / Videodrome (1983 - David Cronenberg) / Providence (1977 - Alain Resnais) / La mort aux trousses (North by Northwest - 1959 - Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Les sentiments (2003 - Noémie Lvovsky)
Mars 2013 : Une exécution ordinaire (2009 - Marc Dugain)
Avril 2013 : Juno (2007 - Jason Reitman)
Mai 2013 : Martha Marcy May Marlene (2011 - Sean Durkin) & Des hommes et des dieux (2010 - Xavier Beauvois)
Juin 2013 : Appel d'urgence (Miracle Mile - 1988 - Steve De Jarnatt) / Coraline (2009 - Henry Selick) & La Dame de Windsor (1998 - John Madden)
Juillet 2013 : Les bas-fonds new-yorkais (Underworld U.S.A. - 1961 - Samuel Fuller)
Août 2013 : Le dernier nabab (The last tycoon - 1976 - Elia Kazan)
Septembre 2013 : L'enfer de la corruption (Force of evil - 1948 - Abraham Polonsky)
Octobre 2013 : Mind game (Maindo gēmu - 2004 - Masaaki Yuasa) / L'amour l'après-midi (1972 - Éric Rohmer)
Novembre 2013 : La dame et le toréador (Bullfighter and the Lady - 1951 - Budd Boetticher)
Décembre 2013 : Les plus belles années de notre vie (The best years of our lives - 1946 - William Wyler)
Janvier 2014 : Bienvenue chez les Riley (Welcome to the Rileys - 2010 - Jake Scott)
Février 2014 : Carlos (2010 - Olivier Assayas)
Mars 2014 : Big Bang Big Boom (2010 - BLU)
Avril 2014 : Panic sur Florida Beach (Matinee - 1993 - Joe Dante) + Plug & play (2012 - Michael Frei)
Mai 2014 : Oflag 17A, tournage clandestin derrière les barbelés (2012 - Philippe Tourancheau) Documentaire
Juin 2014 : À l'Ouest, rien de nouveau (All quiet on the Western Front - 1930 - Lewis Milestone)
Juillet 2014 : Démineurs (The hurt locker - 2009 - Kathryn Bigelow)
Août 2014 : Tishe! (2002 - Victor Kossakovsky) Documentaire
Septembre 2014 : Billy Budd (1962 - Peter Ustinov)
Octobre 2014 : Our Nixon (2013 - Penny Lane) Documentaire
Novembre 2014 : Ghost world (2001 - Terry Zwigoff)
Décembre 2014 : Les enfants-loups Ame & Yuki (Ookami Kodomo no Ame to Yuki - 2012 - Mamoru Hosoda) & Tonnerre (2013 - Guillaume Brac)
Janvier 2015 : Chuka le redoutable (Chuka - 1967 - Gordon Douglas)
Février 2015 : Other men's women (1931 - William A. Wellman)
Mars 2015 : Le jour où la terre s'arrêta : 1962, la crise des missiles de Cuba (2014 - Sylvain Desmille) Documentaire
Avril 2015 : Police (1985 - Maurice Pialat)
Mai 2015 : The descendants (2011 - Alexander Payne) & L'exercice de l'Etat (2011 - Pierre Schoeller)
Juin 2015 : This must be the place (2011 - Paolo Sorrentino) mais sans enthousiasme
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2676
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar Harkento » 31 juil. 15, 16:05

FILM DU MOIS :

Image

FILMS VUS AU CINEMA :

Microbe et Gasoil (Michel Gondry) : 7,5 / 10 – France [2015] ; Comédie, drame
Le conte des contes (Matteo Garrone) : 7 / 10 – Italie, France, UK [2015] ; Fantasy, romance
Comme un avion (Bruno Podalydès) : 7 / 10 – France [2015] ; Comédie

Victoria (Sebastian Schipper) : 6 / 10 – Allemagne [2015] ; Drame, thriller, crime
Terminator genisys (Alan Taylor) : 6 / 10 – U.S.A. [2015] ; Action, science fiction, drame
Les minions (Kyle Balda, Pierre Coffin) : 2,5 / 10 – U.S.A. [2015] ; Animation, aventure, comédie
Un moment d’égarement (Jean-François Richet) : 2,5 / 10 – France [2015] ; Comédie, drame


FILMS DECOUVERTS :

Eté violent (Valerio Zurlini) : 8,5 / 10 – Italie [1959] ; Drame, romance
La maîtresse du lieutenant français (Karel Reisz) : 8,5 / 10 – UK [1981] ; Drame, romance
Convoi de femmes (William H. Wellman) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1951] ; Western, drame
Blind Mountain (Yang Li) : 8 / 10 – U.S.A. [2007] ; Drame
Les yeux noirs (Nikita Mikhalkov) : 8 / 10 – Russe, Italie, U.S.A. [1987] ; Romance, drame

Le chemin de la liberté (Phillip Noyce) : 7,5 / 10 – Australie [2002] ; Drame, biopic
Le conformiste (Bernardo Bertolucci) : 7,5 / 10 – Italie [1970] ; Drame
Robocop – director’s cut (Paul Verhoeven) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1987] ; Science fiction, action, drame
The last will and testament of Rosalind Leigh (Rodrigo Gudino) : 7 / 10 – Canada [2012] ; Mystère, horreur, drame
Sunshine cleaning (Christine Jeffs) : 7 / 10 – U.S.A. [2008] ; Drame, comédie

La salamandre (Alain Tanner) : 6,5 / 10 – Suisse [1971] ; Comédie, drame
Spetters (Paul Verhoeven) : 6,5 / 10 – Hollande [1980] ; Drame, romance, sport
L’homme tranquille (John Ford) : 6 / 10 – U.S.A. [1952] ; Drame, comédie, romance
Le diable s’habille en Prada (David Frankel) : 6 / 10 – U.S.A. [2006] ; Comédie, drame
Trois jours (Sharunas Bartas) : 6 / 10 – Union soviétique [1992] ; Drame
Partition inachevée pour piano mécanique (Nikita Mikhalkov) : 5,5 / 10 – Russie [1977] ; Drame

Le dernier combat (Luc Besson) : 4,5 / 10 – France [1983] ; Science fiction
Franklyn (Gerald McMorrow) : 4 / 10 – UK, France [2008] ; Drame, mystère, science fiction
The invention of lying (Ricky Gervais, Matthew Robinson) : 2,5 / 10 – U.S.A. [2009] ; Comédie, romance, fantasy


FILMS REVUS :

Casablanca (Michael Curtiz) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1942] ; Drame, romance, guerre
Fight Club (David Fincher) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1999] ; Thriller, drame
Contact (Robert Zemeckis) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1997] ; Science fiction, drame
Rendez-vous avec la peur – version U.S. (Jacques Tourneur) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1957] ; Mystère, horreur, thriller
Terminator : Renaissance (McG) : 5,5 / 10 – U.S.A. [2009] ; Science fiction, action
Harry Potter et la chambre des secrets (Chris Colombus) : 5,5 / 10 – U.S.A., UK [2002] ; Aventure, famille, fantasy
Harry Potter à l’école des sorciers (Chris Colombus) : 3,5 / 10 – U.S.A., UK [2001] ; Aventure, famille, fantasy


SERIE(S) :

The wire (David Simon) – Saison 5 : 9,5 / 10 – U.S.A. [2004] ; Crime, drame, thriller
Penny Dreadful (John Logan) – épisodes 1.08 (revu), saison 2 : 9 / 10 – U.S.A., UK, Irlande [2015] ; Horreur, fantastique, drame
Broen (Hans Rosenfeldt) – Saison 2 : 8,5 / 10 – Suède, Danemark [2013] ; Crime, thriller, mystère
Top of the lake (Jane Campion, Gerard Lee) - Saison 1 : 7,5 / 10 – Australie, NZ, U.S.A., UK [2013] ; Drame, crime, thriller
Ripper Street (Richard Warlow) – épisode 1.02 à 1.03 : 7 / 10 – Britannique [2012] ; Mystère, drame, policier

Broadchurch (Chris Chibnall) – Saison 1 : 6,5 / 10 – Britannique [2013 – ] ; Crime, drame, mystère, policier
Erufen rîto (Lynn Okamoto) – épisodes 1.01 à 1.04 : 6 / 10 – Japon [2004] ; Animation, drame, horreur
Hell on wheels : l’enfer de l’ouest (Joe & Tony Gayton) – épisode 1.01 : 6 / 10 – U.S.A. [2011] ; Drame, western


DOCUMENTAIRE(S) – CONFERENCES :

Violence au pays de Gandhi (Lourdes Picareta) : 7,5 / 10 – Allemagne [2015] ; Religion, société
L’occident en question – Laïcités en question avec Jean Baubérot : 7 / 10 – France [2011] ; Conférence
A quoi rêvent les jeunes filles – Infrarouge (Ovidie) : 6,5 / 10 – France [2015] ; Sexualité, sociologie


MES FILMS DU MOIS :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2011 : Les démons à ma porte (Wen Jiang)

Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Fevrier 2012 : Le château ambulant (Hayao Miyasaki)
Mars 2012 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Avril 2012 : Room in Rome (Julio Medem)
Mai 2012 : Le passage du Canyon (Jacques Tourneur)
Juin 2012 : Daisy Clover (Robert Mulligan)
Juillet 2012 : Lolita (Stanley Kubrick)
Aout 2012 : Porco Rosso (Hayao Miyasaki)
Septembre 2012 : Fiancées en folie (Buster Keaton)
Octobre 2012 : Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
Novembre 2012 : Une femme disparaît (Alfred Hitchcock)
Décembre 2012 : Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa)

Janvier 2013 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Fevrier 2013 : L'aigle des mers (Michael Curtiz)
Mars 2013 : Les salauds dorment en paix (Akira Kurosawa)
Avril 2013 : Caotica Ana (Julio Medem)
Mai 2013 : Enquète sur une passion (Nicolas Roeg)
Juin 2013 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Juillet 2013 : Paris, Texas (Wim Wenders)
Août 2013 : Jeune & jolie (François Ozon)
Septembre 2013 : L'argent (Marcel L'herbier)
Octobre 2013 : Beau-père (Bertrand Blier)
Novembre 2013 : Lost Highway (David Lynch) & Pandora (Albert Lewin)
Décembre 2013 : La folle ingénue - Cluny Brown (Ernst Lubitsch)

Janvier 2014 : Le vent se lève (Hayao Miyasaki)
Février 2014 : Le lauréat (Mike Nichols) & L'homme à la caméra (Dziga Vertov)
Mars 2014 : Baisers volés (François Truffaut)
Avril 2014 : Excalibur (John Boorman)
Mai 2014 : L’homme de l’Ouest (Anthony Mann)
Juin 2014 : Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2014 : Bird people (Pascale Ferran) & Last action hero (John McTiernan)
Août 2014 : Dellamorte dellamore (Michele Saovi)
Septembre 2014 : Lenny (Bob Fosse) & La rumeur (William Wyler)
Octobre 2014 : The other (Robert Mulligan) & Lucia y el sexo (Julio Medem)
Novembre 2014 : Les diables (Ken Russell)
Décembre 2014 : Un singe en hiver (Henri Verneuil)

Janvier 2015 : Mind game (Masaaki Yuasa) & Gun Crazy, le démon des armes (Joseph H. Lewis)
Février 2015 : Anna : 6 – 18 (Nikita Mikhalkov)
Mars 2015 : La maladie de Sachs (Michel Deville)
Avril 2015 : La trou (Jacques Becker)
Mai 2015 : Mad Max : Fury Road (George Miller) & Le voyage en douce (Michel Deville)
Juin 2015 : New York, deux heures du matin (Abel Ferrara)
Juillet 2015 : Eté violent (Valerio Zurlini)


_______________________________________________________________________

10 / 10 : Chef d'oeuvre absolu / Traumatisme cinématographique - Je vénère
9 / 10 : Chef d'oeuvre - J'adore
8 / 10 : Grand film / Un classique - J'aime beaucoup
7 / 10 : Très bon film - J'aime bien
6 / 10 : Bon film / divertissant - J'apprécie
5 / 10 : Film moyen - Je m'ennuie un peu
4 / 10 : Peu mieux faire - Je m'ennuie beaucoup
3 / 10 : Mauvais film - Je m'ennuie terriblement
2 / 10 : Film nul - Je m'énerve
1 / 10 : Croûte filmique - J'explose

Avatar de l’utilisateur
Mr-Orange
Assistant(e) machine à café
Messages : 139
Inscription : 22 janv. 13, 17:10

Re: Votre film du mois de Juillet 2015

Messagepar Mr-Orange » 1 août 15, 00:24

Ghost Dog : la voie du samourai - Jim Jarmusch - 1999 : C'est pas mal du tout aussi, Jarmush est à son habitude maître du rythme lancinant et de l’envoûtement, et Forest Withaker est magistral, mais le propos de l'oeuvre me semble moins affiné, un peu plus poseur, là où Dead Man y échappait prodigieusement. Cela reste de très bonne facture tout de même, et contient de lot de scènes remarquables. 5/6

Le Crime était presque parfait - Alfred Hitchcock - 1955 : Huis clos habilement maîtrisé et rythmé, et Ray Milland est un monstre de charisme, mais je ne comprends pas pour autant tout l'engouement que suscite ce film dans la filmographie de l'auteur, largement préféré - dans la catégorie huis-clos - à La Corde, jugé plus cinématographique que ce dernier, alors que cela me semble tout l'inverse, et moins prenant, et moins jouissif. En termes de comparaison bien sûr, car il y a tout de même le brio propre au Maître dans la conduite du récit. 5/6

Lady Snowblood - Toshiya Fujita - 1973 : Moui, je suis déçu. Le film conserve quelques grands éclats de poésie, est doté d'une photographie majestueuse et stylisée, mais manque dans l'ensemble cruellement de lyrisme et reste surtout un festival de scènes creepy, et dont le propos n'est pas moins nauséabond (j'imaginais ça davantage sage moi, plus axé sur la philosophie orientale) que le film de Tarantino qui s'en inspire jusqu'au plagiat. Mêmes qualités, mêmes défauts que ce dernier, donc. 3/6

L'ombre d'un homme - Anthony Asquith - 1951 : Quel film amer, aigre-doux, magnifié par la présence de Michael Redgrave en professeur de lettres classiques, avec son arrogance discrète, ses déceptions, avec ses manières et son verbe so british, sorte de George Smiley/Gary Oldman - mais grimé en instituteur - avant l'heure... Le film est particulièrement brillant et savoureux du fait qu'il ne s'englue pas dans un mélodrame pathétique : tout se joue dans la froideur et la fatigue du jeu de l'acteur principal, son rapport avec l'extérieur, la toxicité cruelle de sa femme. Un portrait raffiné, habilement dessiné par la mise en scène, subtil et efficace, derrière lequel se cache les méandres d'une profession malade, dont la vocation devrait pourtant être l'une des plus belles du monde. Il n'empêche qu'il me reste une réserve assez de taille lors de la fin du film, où, après le très beau (et sans être larmoyant) discours de retraite du professeur Crocker-Harris, toute l'amertume ambiante du film se transforme en un happy-end fabriqué, surprenant et peut-être incohérent, une rédemption saluée et ovationnée par une foule d'élèves tenaces peut-être pas encore assez consciencieux qui ont pourtant failli porter le coup de grâce d'un homme, un coup de grâce qui se transforme à la dernière minute en une renaissance. 5/6

Furie - Fritz Lang - 1936 : Ça c'est un film rudement efficace, dynamique, angoissé aussi (contexte politique oblige), violent et férocement critique. La justice des hommes, la haine, la catharsis de la vengeance... Tant de thèmes propres à l'époque et encore d'actualité qu'embrase la caméra de Lang, à l'écart de tous ça, prenant ainsi le pari risqué de faire une fin qui manque peut-être de cohérence, une fin heureuse et légèrement optimiste, mais qui véhicule un message humaniste et de tolérance. Le film est habilement mené, du début à la fin : l'ascension d'un homme, sa monstrueuse descente aux enfers face à la folie d'un groupe, puis un procès haletant, Fritz Lang, habitué de ces thèmes, maîtrise tout et réalise un film politiquement cinglant, et cinématographiquement brillant. 6/6 ===> FILM DU MOIS

Massacres dans le train fantôme - Tobe Hooper - 1981 : Le film commence très bien, avec son ouverture en hommage à Hitchcock et qui trouve un écho avec son voisin contemporain Blow Out. En fait, le film est prometteur dans la première moitié du film, dans l'ambiance enfantine et cheapy eighties de la fête foraine, puis déçoit beaucoup dès qu'il se lance dans l'horreur, où il perd alors toute virtuosité, toute inventivité, et ne suscite aucune émotion, ni jouissance ni effroi. A noter l'introduction totalement inutile dans l'oeuvre du gamin, qui ne servira à rien pendant tout le film, sinon à placer un ou deux jumpscares navrants. 2/6

Boy Meets Girl - Leos Carax - 1984 : Boy meets Girl, avec ses influences, son potentiel donné sur le papier, son cadre nocturne, était un film rêvé. Mais il n'en reste, après le visionnage, qu'un âpre songe, dont le language n'est pas si mystérieux et renouvelé qu'il n'y parait, plutôt une copie conforme et désintéressée de ceux qu'ils l'inspirent, Godard, Eustache, la Nouvelle Vague... Sauf que tous ceux provenant de cette période cinématographique sont alors passés à autre chose (Godard le dit lui-même en 1968), et Carax est en retard, copiant ses maitres comme un bon élève mais ne livrant pas le résultat d'un bon cinéaste (à l'heure de son premier film, il se rattrapera largement avec son suivant, Mauvais Sang, puis son dernier, Holy Motors, qui sont pour le coups de vrais hommages tout en conservant une identité contemporaine), ne créant rien de neuf, ni l'illusion d'un lyrisme. Ironiquement, les seules scènes vraiment réussies sont celles qui permettent d'identifier un cinéma moderne, celles qui ressemblent à des clips arty, des séquences dont la mise en scène est bercée musicalement.
Les hommages se content juste de gratter la surface des Grands, sans y percevoir l'âme, le cinéaste ne saisissant jamais le tourment parisien comme l'a saisi Jean-Luc dans Masculin,Féminin et Mireille Perrier rend juste hommage à la coupe de Falconetti dans La Passion de Jeanne d'Arc de Dreyer...
Dommage pour Denis Lavant aussi, car lui peut tout de même se considérer à juste titre comme l'héritier de Jean-Pierre Léaud.
Film fatalement expiré, et vain, et qui manque surtout de respiration spatiale (le Paris nocturne est alors étouffé, et l'ambiance nocturne perd toute sa saveur et son existence). Desplechin aura fait bien mieux comme hommage à la Nouvelle Vague (sans perdre de son inventivité) tout récemment. 1/6
Nouveau sur ce site.