Votre film du mois de Février 2015

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5182
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Thaddeus » 1 févr. 15, 10:32

Février 2015


Image



Rêves de femmes (Ingmar Bergman, 1955)
Même troupe d’acteurs (construite sur le triangle Dahlbeck/Andersson/Björnstrand), mêmes interrogations autour du lien conjugal, de l’engagement, de la frivolité et de la passion, même sophistication discrète dans l’alliage de gravité amère et de légèreté libertine. Deux héroïnes, deux aventures sentimentales mises en parallèle, deux éclairages complémentaires sur la désillusion et la jalousie : une jeune modèle est courtisée par un consul d’âge mûr qui la couvre de cadeaux avant d’être confronté à sa fille froidement calculatrice, tandis que sa directrice de studio tente de ranimer la flamme de l’homme marié qu’elle n’a jamais cessé d’aimer. Au terme de cette journée en forme de mise au point, le constat sans noirceur de la faiblesse de ces messieurs et de la fragilité surmontée de ces dames. 4/6

La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Comme dans toute comédie minnellienne qui se respecte, les malentendus ne sont ici que des accélérateurs de sentiments, et le mince quiproquo boulevardier est avant tout le catalyseur de tout un réseau d’échanges culturels, artistiques ou affectifs. C’est pourquoi ce bijou est peut-être le "film de couple" idéal de son auteur, celui où il parvient le mieux à décrire, derrière les relations liant un homme et une femme, l’antagonisme entre deux mondes. Le changement d’habitude et de milieu social en est la partie la plus apparente, qui fait éclater des tensions narratives devenues inextricables et résout du même coup les conflits psychologiques. Menée tambour battant, remplie de situations hilarantes et de personnages secondaires mémorables, la réussite est aussi jubilatoire qu’étincelante. 5/6

La maison des otages (William Wyler, 1955)
Le pavillon bourgeois et coquet d’un banal quartier résidentiel, une famille modèle avec papa poule, maman au foyer compréhensive, aînée émancipée et fiston bravache. Une fois la situation posée, Wyler fait entrer le loup dans la bergerie, sous les traits d’un Bogart cruel et sans pitié, flanqué d’un bouledogue sadique. Et il laisse infuser l’angoisse au compte-gouttes, dans un régime de suspense constamment retardé qui, à défaut d’inventer quoi que ce soit, fonctionne avec l’efficacité toute éprouvée d’un jeu d’usure psychologique. Davantage que pour ses effets de surprise ou ses élans de perversité, c’est donc par sa violence sèche, l’habileté avec laquelle il exprime les mécanismes de l’anxiété, du stress et de l’épuisement nerveux que ce polar assez rondement mené emporte l’adhésion. 4/6

La blonde platine (Frank Capra, 1931)
À travers l’aventure d’un reporter désinvolte en proie aux affres de la struggle for life, qui aliène son indépendance en frayant avec les nouveaux riches, Capra esquisse déjà des ressemblances aigües avec celles de M. Deeds ou de la famille Vanderhof. Il affirme un contenu et une morale qui lui sont propres : conflit entre le conventionnel et le naturel, vanité de l’argent et du pouvoir. Reste une question parcourant toute la comédie jusqu’à la jolie prise de conscience finale : comment ce héros cynique et prêt au compromis, brillamment interprété par un sosie de Jeremy Renner, qui lutte contre le capitalisme corrupteur mais que l’on sent à chaque instant prêt de glisser vers l’arrangement social, peut-il préférer Jean Harlow au rayonnement nacré de la ravissante et sensible Loretta Young ? 4/6

Vacances à Venise (David Lean, 1955)
Il paraît que le globe-trotter David Lean considérait cette œuvre comme sa préférée, celle dans laquelle il avait mis le plus de lui-même. En jouant du contraste entre l’austère Katharine Hepburn, vivant un amour éphémère avec un latin lover archétypal, et une Venise luxuriante photographiée dans une palette à la Canaletto, en déployant autour des boutiques, des grandes places et des gondoles un brillant de carte postale, il cherche à construire une sorte d’evergreen britannique où le romantisme est indissociable d’une certaine amertume. Boom naissant du tourisme de masse, détérioration conséquente de la beauté de la Sérénissime sont dépeints avec un joyeux pessimisme qui évoquent, contre toute attente, le Tati de M. Hulot. Mais les conventions alourdissent l’entreprise. 4/6

Jungle fever (Spike Lee, 1991)
Les films de Spike Lee ont beau prendre le pouls de l’opinion publique sur des thèmes d’actualité sociale, ils agissent comme des tests pas du tout neutres et même consciemment provocateurs de révoltes imprévisibles contre le statu quo. La preuve avec ce tourbillon coloré qui remélange mille stéréotypes ethniques, enfonce le clou de la croissance chorale, des ruées horizontales ou verticales de la caméra, des insultes en slang truffant les dialogues comme des salves, logorrhées contre l’ennemi par laquelle chacun affirme son identité et fixe son territoire individuel. C’est le problème de l’incompatibilité et des préjugés interraciaux qui intéresse l’auteur, non son accommodement, et si son propos est parfois brouillon et schématique, le pessimisme de son constat s’exprime avec une séduisante combativité. 4/6

Edvard Munch (Peter Watkins, 1974)
Entre le précurseur du reportage fictif et le fils de Loeten qui ouvrit la voie de l’expressionnisme, tous deux rebelles et intellectuels, tour deux briseurs d’images pour qui créer, c’est démanteler une tradition perceptive, plastique ou filmique, la rencontre est plus que fructueuse. Watkins pénètre le mental d’un artiste révolutionnaire, visualise l’omniprésence mortifère des traumatismes de son enfance comme ceux de sa vie amoureuse, dissèque le rapport organique qu’il entretient à la peinture. La modernité de ses dispositifs lui permet d’englober les mutations culturelles et les carcans socio-psychologiques, les engagements politiques et les turbulences intimes, et d’analyser en profondeur, avec une puissance esthétique blafarde et hallucinée, la douloureuse conscience de l’homme au monde. 5/6

Beau fixe sur New York (Stanley Donen & Gene Kelly, 1955)
Retour des trois soldats d’Un Jour à New York, pour une suite dont le ton amer et sarcastique tranche sur son époque. Sur le plan de la production six ans ont passé – le temps est long pour un genre qui amorce déjà son déclin. Le postulat est assez grinçant, donc original, qui fait des retrouvailles entre camarades après dix ans de séparation l’objet d’une sévère désillusion, de macérations moroses, d’allégations cafardeuses et mesquines, complètement à rebours de l’ode attendue à l’amitié (avant que la pirouette finale ne remette les choses dans le droit chemin). Si l’on ajoute à cela que la télévision-spectacle a prend savoureusement pour son grade et que la drôlerie tient du décalage entre les conventions et leur traitement, cette comédie musicale affiche suffisamment d’atouts pour emporter l’adhésion. 4/6

American sniper (Clint Eastwood, 2014)
On l’a compris depuis longtemps, ce n’est pas sur ses vieux jours qu’Eastwood cessera d’être le défricheur des ambigüités de son pays. En se penchant sur le dernier conflit dans laquelle les USA se sont impliqués, il livre un film de guerre d’une solide efficacité, tord le cou aux clairons triomphalistes et adopte un regard oblique, déformé, imprégné par une idéologie inoculée de génération en génération. L’amertume de Zero Dark Thirty n’est finalement pas si loin, mais elle ne se s’exprime pas avec la même sécheresse ni avec la même densité : souscrivant à une fonctionnalité parfois un peu fade aux lieux communs de tout récit de retour traumatique, le cinéaste n’en développe pas moins un propos dont l’équivocité de point de vue et le flou politique demeurent paradoxalement la principale qualité. 4/6

Diner (Barry Levinson, 1982)
Baltimore, décembre 1959. Cinq adolescents traînent dans leur resto favori, bullent les lendemains de cuite, cumulent les paris idiots, refont le monde, parient sur les équipes de foot. Ça discute, ça déconne, ça délire sur le boulot, les études, les parents, les films, le célibat contre le mariage, Sinatra contre Presley, les Colts contre les Giants et – en fait – la difficulté de devenir raisonnable et responsable. Une vraie chronique donc, avec Cadillac pistache, look American Graffiti et BO nostalgique, comme l’étape intermédiaire entre American College (en moins régressif) et Les Copains d’abord (en moins chaleureux). Levinson réussit plutôt bien le jump pour chacun de ses personnages, qu’il soit puceau ou tombeur, futur père ou barjot : les multiples facettes d’un pays à la recherche de son proche passé. 4/6

Le doulos (Jean-Pierre Melville, 1962)
Par la complexité du récit, l’alternance des points de vue et des ellipses, ce film peut être pris pour de la manipulation alors qu’il s’agit d’un jeu de reconstruction mentale, comme un puzzle que le spectateur assemblerait différemment à chaque vision. Difficile de résumer son intrigue toute en sinuosités, trompe-l’œil et bifurcations, qui finit par atteindre au tragique pur. Le cinéaste y dévoile sa fascination pour les personnages doubles, organisant une valse de menteurs où les gangsters se jouent de la police mais ont intérêt à rester le dos au mur. L’œuvre est parfaitement accomplie et maîtrisée, plongeant dans une sorte de léthargie envoûtante, mais je ne peux m’empêcher d’être mal à l’aise devant un propos qui semble légitimer les pires saloperies (torture et meurtres) au nom de l’honneur et de l’amitié. 4/6

Rétribution (Kiyoshi Kurosawa, 2006)
S’il est un adjectif qui définit le cinéma de Kurosawa, dans tous les sens du terme, c’est bien spectral. Chaque élément, des ambiances vaporeuses à la contamination des images par des outre-mondes inquiétants, conduit à l’impression diffuse d’une réalité en doublure de la notre. Dans cette enquête policière pleine de directions tronquées et de pistes inabouties, où le décor de Tokyo devient consubstantiel d’une introspection engourdie par l’oubli et la culpabilité, les fantômes constituent les ombres vengeresses d’un passé sinistre. L’enjeu est donc abstrait, symbolique, mais il est transcendé par l'angoisse latente infusée dans chaque plan, par l'esthétique ténébreuse d’une image zébrée d'un rouge d'enfer, par le poids d’une trajectoire individuelle minée par une solitude, un abandon tout contemporains. 4/6

Médée (Pier Paolo Pasolini, 1969)
Après Œdipe Roi, Pasolini poursuit sa représentation des civilisations antiques qui éclairent tout à la fois ce que nous sommes aujourd’hui que et ce que nous avons perdu. Cette Médée dévastée par la confrontation avec une culture étrangère symbolise la nostalgie consciente du cinéaste pour le rapport qu’entretenaient les êtres mythiques avec la Nature. De ce conflit, le Centaure bifrons, tantôt païen soumis aux dieux, tantôt homme et sceptique moderne, est le reflet. L’originalité de l’esthétique, surtout sensible dans la dimension "art brut" du monde barbare, le style archaïsant associé aux niveaux allégoriques de la mise en scène, le mélange ou la réitération des temps et des espaces (voir la scène prémonitoire qui se répète dans son accomplissement réel), tout participe d’une certaine fascination. 4/6

J’entends plus la guitare (Philippe Garrel, 1991)
Même avec de la bonne volonté, même lorsqu’on se surprend de temps en temps à apprécier tel mouvement du cœur, telle assertion poétique sur l’amour-la solitude-le regret, rien n’y fait : se frotter à l’approche littéraire de Garrel tient davantage de l’épreuve d’endurance que de l’abandon émotionnel. Parce que filmer les effluves d’un bonheur enfui, cette harmonie violente des années soixante dans laquelle le temps a mordu, l’amante qui reste quelque part dans la vie, comme une épine de vérité, les mots qui se vident et les regards qui s’échappent, dans l’idée, c’est joli. Mais se coltiner tous ces clichés moroses sur le couple qui se délite et la passion qui fait mal, baragouinés par des personnages neurasthéniques au sein de taudis sinistres, c’est la plupart du temps assez pénible. 3/6


Et aussi :

It follows (David Robert Mitchell, 2014) - 5/6
Je suis un évadé (Mervyn Leroy, 1932) - 4/6
L'enquête (Vincent Garenq, 2014) - 4/6
Vincent n'a pas d'écailles (Thomas Salvador, 2014) - 4 /6
Hungry hearts (Saverio Costanzo, 2014) - 4/6

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2015 - Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014 - Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014 - Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014 - Zardoz (John Boorman, 1974)
Septembre 2014 - Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014 - Le prix d'un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014 - Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014 - Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014 - Léon Morin, prêtre (Jean-Piere Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014 - Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014 - Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 2014 - 12 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013 - La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013 - Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013 - L'arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013 - Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013 - La randonnée (Nicolas Roeg, 1971) Top 100
Juillet 2013 - Le monde d'Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013 - Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013 - Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013 - Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013 - Chronique d'un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 - Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013 - L'heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 - Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 - Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 - Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 - Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 - Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 - Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 - Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 - Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 - Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 - L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 - L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 - Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 - Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 - L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 - Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 - Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 - Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 - L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 1 mars 15, 10:31, édité 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17884
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Rick Blaine » 1 févr. 15, 10:44

Février 2015

Film du mois :

Image

Gone Girl (David Fincher - 2014)


Films découverts ou redécouverts :

Gone Girl, de David Fincher (2014): 8,5/10
Délivrance (Deliverance), de John Boorman (1972) : 8,5/10
L'Opération Diabolique (Seconds), de John Frankenheimer (1966) : 8,5/10

Mon Cousin Vinny (My Cousin Vinny), de Jonathan Lynn (1992) : 8/10

Le Baron Gregor (The Black Room), de Roy William Neill (1935) : 7,5/10
Les Cavaliers (The Horse Soldiers), de John Ford (1959) : 7,5/10

Quatre de l'espionnage (Secret Agent), d'Alfred Hitchcock (1936) : 7/10
La Patrouille Perdue (The Lost Patrol), de John Ford (1934) : 7/10
Le Passé se Venge (The Crooked Way), de Robert Florey (1949) : 7/10
Braquages (Heist), de David Mamet (2001) : 7/10

The Nickel Ride, de Robert Mulligan (1973) : 6,5/10
Alerte à la Bombe (Skyjacked), de John Guillermin (1972) : 6,5/10
L'Age de cristal (Logan's Run), de Michael Anderson (1976) : 6,5/10
Point Limite Zéro (The Vanishing Point, de Richard C. Sarafian (1971) : 6,5/10
The Man They Could Not Hang, de Nick Grinde (1939) : 6,5/10
Le Vaisseau Fantôme (The Ghost Ship), de Mark Robson (1943) : 6,5/10

Le Lion à des Ailes (The Lion has Wings, de Adrian Brunel, Brian Desmond Hurst, Alexander Korda et Michael Powell (1939) : 6/10
Un homme voit rouge (Ransom), de Caspar Wrede (1973) : 6/10

Films revus : Hors compétition :

Le Grand Pardon, d'Alexandre Arcady (1981) : 7,5/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2010 : Chantons sous la Pluie (Stanley Donen et Gene Kelly - 1952)
Septembre 2010 : Le Narcisse Noir (Michael Powell et Emeric Pressburger - 1947)
Octobre 2010 : Alexandre le Bienheureux (Yves Robert - 1968)
Novembre 2010 : Le Plongeon (Franck Perry - 1968)
Décembre 2010 : Quatorze Heures (Henry Hathaway - 1951)
FILM DE L'ANNEE 2010 : CHANTONS SOUS LA PLUIE
Janvier 2011 : Mon Homme Godfrey (Gregory La Cava - 1936)
Février 2011 : Le Mépris (Jean-Luc Godard - 1963)
Mars 2011 : Nous Voulons les Colonels (Mario Monicelli - 1974)
Avril 2011 : Huit Heures de Sursis (Carol Reed - 1947)
Mai 2011 : Five Star Final (Mervyn LeRoy - 1931)
Juin 2011 : Les Nuits de Chicago (Josef Von Sternberg - 1927)
Juillet 2011 : Ca Commence Aujourd'hui (Bertrand Tavernier - 1999)
Août 2011 : Baby Boy Frankie (Allen Baron - 1961)
Septembre 2011 : Du Plomb pour l'Inspecteur (Richard Quine - 1954)
Octobre 2011 : Le Rôdeur (Joseph Losey - 1951)
Novembre 2011 : Mes Chers Amis (Mario Monicelli - 1975)
Décembre 2011 : L’Aventure de Mme Muir (Joseph L. Mankiewicz - 1947)
FILM DE L'ANNEE 2011 : L'AVENTURE DE MME MUIR & LE MÉPRIS
Janvier 2012 : Les Ailes (William A. Wellman - 1927)
Fevrier 2012 : French Cancan (Jean Renoir - 1954)
Mars 2012 : Duel Dans La Sierra (George Sherman - 1958)
Avril 2012 : The Thing (John Carpenter - 1982)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson - 2012)
Juin 2012 : Nightfall (Jacques Tourneur - 1957)
Juillet 2012 : La Porte du Diable (Anthony Mann - 1950)
Août 2012 : Dans ses Yeux (Juan Jose Campanella - 2009)
Septembre 2012 : Polisse (Maïwenn -2011)
Octobre 2012 : Les Bas Fonds New-Yorkais (Samuel Fuller -1961)
Novembre 2012 : Klute (Alan J. Pakula - 1971)
Décembre 2012 : ...All the Marbles (Robert Aldrich - 1981)
FILM DE L'ANNEE 2012 : NIGHTFALL
Janvier 2013 : Mafioso (Alberto Lattuada - 1962)
Février 2013 : The Yards (James Gray - 2000)
Mars 2013 : Les Inconnus dans la Ville (Richard Fleischer - 1955)
Avril 2013 : Le Conformiste (Bernardo Bertolucci - 1970)
Mai 2013 : Le Flambeur (Karel Reisz -1974)
Juin 2013 : La Maison des Etrangers (Joseph L. Mankiewicz - 1949)
Juillet 2013 : La dame et le toréador (Budd Boetticher - 1951)
Août 2013 : L'invaincu (Satyajit Ray - 1956)
Septembre 2013 : La Grande Ville (Satyajit Ray - 1963)
Octobre 2013 : La Belle Equipe (Julien Duvivier - 1936)
Novembre 2013 : Fanny & Alexandre (Ingmar Bergman - 1982)
Décembre 2013 : Le Démon des Armes (Joseph H. Lewis - 1949)
FILM DE L'ANNEE 2013 : LA GRANDE VILLE
Janvier 2014 : Drug War (Johnnie To - 2012)
Fevrier 2014 : Pauline A La Plage (Eric Rohmer - 1983)
Mars 2014 : Gravity (Alfonso Cuarón - 2013)
Avril 2014 : L'Invasion des profanateurs de sépultures (Don Siegel - 1956)
Mai 2014 : Les révoltés de la cellule 11 (Don Siegel - 1954)
Juin 2014 : 12 Years a Slave (Steve McQueen - 2013)
Juillet 2014 : Un Thé au Sahara (Bernardo Bertolucci - 1990)
Août 2014 : La Reine Margot (Patrice Chéreau - 1994)
Septembre 2014 : Le Prête-nom (Martin Ritt - 1976)
Octobre 2014 : Rush (Ron Howard - 2013)
Novembre 2014 : Interstellar (Christopher Nolan - 2014)
Décembre 2014 : Her (Spike Jonze - 2014)
FILM DE L'ANNEE 2014 : INTERSTELLAR
Janvier 2015 : L'Etau (Alfred Hitchcock - 1969)

Avatar de l’utilisateur
Gounou
au poil !
Messages : 9762
Inscription : 20 juil. 05, 17:34
Localisation : Lynchland

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Gounou » 1 févr. 15, 10:45

FRANK (Lenny Abrahamson) 5/10
ANOTHER DAY IN PARADISE ( Larry Clark) 7/10
WHAT LIES BENEATH (Robert Zemeckis) 5/10
THE WARRIORS (Walter Hill) 7/10
A PRESIDENT TO REMEMBER (Robert Drew) 8/10
AMERICAN SNIPER (Clint Eastwood) 7/10
Dernière édition par Gounou le 22 févr. 15, 22:31, édité 8 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
jonathan271190
Stagiaire
Messages : 58
Inscription : 27 janv. 15, 15:04

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar jonathan271190 » 1 févr. 15, 10:46

Février 2015

L'enfer est à lui(1949) de Raoul Walsh 19/20
New World(2013) de Park Hoon-jeong 15/20
Quand Harry rencontre Sally(1989) de Rob Reiner 14/20
L'oiseau au plumage de cristal(1970) de Dario Argento 14/20
Meaghamann(2014) de Magizh Thirumeni 14/20
Le flic de Beverly Hills(1984) de Martin Brest 13,5/20
I de Shankar(2015) 12/20
Dommage collatéral(2002) d'Andrew Davis 11/20
Dernière édition par jonathan271190 le 28 févr. 15, 17:39, édité 9 fois.

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7218
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar 7swans » 1 févr. 15, 11:08

The Year My Voice Broke - John Duigan : 6.5/10
Kenny & Company - Don Coscarelli : 7/10
Flirting - John Duigan : 6.5/10
Mr Smith Goes to Washington - Frank Capra : 7.5/10
Mr. Deeds Goes to Town - Frank Capra : 6.5/10
Une histoire américaine - Armel Hostiou : 5.5/10
Salinger - Shane Salerno : 4/10
Vincent n'a pas d'ecailles - Thomas Salvador : 7/10
Birdman - Alejandro González Iñárritu : 8.5/10
Red Army - Gabe Polsky : 6/10

RE :
Rushmore - Wes Anderson : 8.5/10
Inside Llewyn Davis - Coen Bros. : 8/10
Wayne's World - Penelope Spheeris : 3/10
Wayne's World 2 : 6/10
Boyhood - Richard Linklater : 8.5/10
Les Amitiés Maléfiques - Emmanuel Bourdieu : 5/10
Dernière édition par 7swans le 25 févr. 15, 18:56, édité 14 fois.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9444
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Miss Nobody » 1 févr. 15, 11:10

FILMS DU MOIS DE FEVRIER 2015

Film du mois
Image

Films vus

* Snow Therapy (Östlund) ●●●○○
Etude de moeurs froide et cruelle, Snow Therapy explore sans compromis les problématiques de la vie en couple, des rapports entre les sexes, des attentes de chacun vis à vis de l'autre, des normes sociales et jeux de rôles, de la difficulté de s'y conformer. Au final la famille exemplaire suédoise/occidentale, saine, aisée, équilibrée, menace à chaque instant d'imploser à force de frustration, de honte et de malaise, de non-communication, de non-remise en question, d'incompréhension... L'homme et la femme ne sauvent finalement les meubles que dans une forme de déni assez pathétique. Le film est imparfait mais il a le mérite de nous interroger sur nos propres attitudes, nos modèles, nos relations avec autrui, et ça n'a rien d'inutile.
* L'homme de l'Ouest (Mann) ●●●○○
Le film captive dans sa première partie (quelle tension et quel malaise lors de la scène de "strip-tease" de Julie London!) et déçoit un peu dans sa seconde (les bagarres sur le chemin ou le dénouement meurtrier manquent quand même de subtilité). Reste une peinture très noire du monde de l'Ouest, avec cette violence omniprésente, ces hommes-épaves, amoraux, brutaux ou lâches, et ce foutu passé qui toujours poursuit...
* Lolita malgré moi (Waters) ●○○○○
Je ne sais pas trop ce qui m'a poussée à voir ce film, alors que j'ai du Tarkovsky qui traîne sur mon étagère... S'il n'est pas aussi nul que son titre français pourrait laisser croire, ce teenage-movie est également loin d'être le film drôle et acerbe vendu à l'époque. Sans grand interêt, à part peut-être celui de nous apprendre que "l'adolescence, ça craint" ou que les lycées américains sont des univers effrayants peuplés de biatch - Ha ... mais en fait, tout ça, on le savait déjà-.
* Chouchou (Allouache) ○○○○○
Je ne sais pas trop ce qui m'a poussée à voir ce film, alors que j'ai du Rossellini qui traîne sur mon étagère. Nul comme tout.
* Mammuth (Kervern, Delepine) ●●○○○
Il faut vraiment avoir un moral d'acier pour garder le sourire devant cette vie banale et moche, ces paysages plats, ce ciel gris, ces personnages marginaux ou ces situations franchement glauques. La poésie, disait la critique, est ce qui devait faire passer la pilule... Mais cette poésie là semble bien artificielle et le malaise reste.
* Les passagers de la nuit (Daves) ●●●○○
Un film noir et lumineux à la fois, dont il faut oublier les faiblesses scénaristiques pour mieux se délecter : d'abord de cette caméra subjective audacieuse, puis des yeux humides de Bogart quand sa tête est couverte de bandages, enfin de cette histoire d'amour improbable mais délicieuse, jusqu'au happy-end complétement déraisonnable.
* Allemagne année zéro (Rossellini) ●●●●○ ♡ FILM DU MOIS ♡
La guerre n'est pas une parenthèse qu'on ouvre et qu'on referme après signature des traités. Qu'il est malaisé de se reconstruire, de continuer à vivre dans un champ de ruines et de panser les plaies des vaincus. Dans les gravats fumants du nazisme, le tableau de Rossellini est noir et l'enfance sacrifiée.
* American Sniper (Eastwood) ●●●○○
Avec son point de vue unique, sa manière de dénoncer la guerre tout en glorifiant ses soldats, "American Sniper" est un film qui ne se cache pas d'être patriote. Néanmoins, et heureusement, la propagande reste loin. Clint se focalise sur son personnage de cowboy texan qui fait son boulot même si la guerre est moche, et refuse de s'aventurer sur les terrains glissants de la politique. Libre au spectateur alors de se détacher de ce soldat droit dans ses bottes, animé et miné par un sens du devoir aveugle (/flippant), finalement peu aimable, et de se questionner plus largement sur le sens de ces guerres et ces désordres. A mon avis, le gros souci aujourd'hui de cette belle machine hollywoodienne reste son manque de recul, alors que le procès du meurtrier de Kyle s'ouvre tout juste aux Etats-Unis (!) et que les plaies ouvertes de la guerre en Irak continuent à suinter. L'hommage national au soldat, assez malvenu pour clore le film, en est une parfaite illustration.
* Timbuktu (Sissako) ●●●○○
Une évocation très (peut-être trop?) humaniste de Tombouctou tombée sous le joug islamiste, quand la vie continuait autant que cela était possible, entre terreur et micro-actes de résistance… La peinture est globalement touchante. Reste pourtant la sensation étrange d'un film aux enjeux lissés.
* Les émotifs anonymes (Améris) ●●●○○
Un film petit et mignon. En à peine plus d'une heure il va a l'essentiel et parvient à faire du bien, à nous mettre tout autant de baume sur le coeur que des chocolats qui fondent dans la bouche ou un air de "La mélodie du bonheur".

* [série] Girls (saison 2 et 3) ●●●○○
Elles sont parfois franchement agaçantes, ces girls, elles sont égocentriques, instables, mais elles aussi touchantes dans leur quête difficile de maturité, d'équilibre et/ou de bonheur.

Films revus

Top du mois
Image Image Image

FILMS DES MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Mars 2013 = Shame (McQueen)
Avril 2013 = The mortal storm (Borzage)
Mai 2013 = Le ruban blanc (Haneke)
Juin 2013 = Amarcord (Fellini)
Juillet 2013 = The yards (Gray)
Août 2013 = Le conformiste (Bertolucci)
Septembre 2013 = La folle ingénue (Lubitsch)
Octobre 2013 = Haute Pègre (Lubitsch)
Novembre 2013 = La vie d'Adèle (Kechiche)
Décembre 2013 = Une journée particulière (De Sica)

Janvier 2014 = L'assassin habite au 21 (Clouzot)
Février 2014 = The Grand Budapest Hotel (Anderson)
Mars 2014 = Will Hunting (Van Sant)
Avril 2014 = Her (Jonze)
Mai 2014 = Mes voisins les Yamada (Takahata)
Juin 2014 = Le conte de la princesse Kaguya (Takahata)
Juillet 2014 = La porte du paradis (Cimino)
Août 2014= Bright Star (Campion)
Septembre 2014 = Fast food fast women (Kollek)
Octobre 2014 = Tokyo Godfathers (Kon)
Novembre 2014 = Miller's Crossing (Coen)
Décembre 2014 = L'appât (Mann)

Janvier 2015 = Rome ville ouverte (Rossellini)
Dernière édition par Miss Nobody le 30 avr. 15, 23:01, édité 33 fois.

Avatar de l’utilisateur
LéoL
Electro
Messages : 966
Inscription : 30 août 07, 21:37

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar LéoL » 1 févr. 15, 11:15

Février 2015

Film du mois :

Image
Les Yeux Noirs (Nikita Mikhalkov, 1987)

Films (re)découverts :

- 7,5/10 -
La Belle et le clochard (Clyde Geronimi, Wilfred Jackson & Hamilton Luske)
Coup de tête (Jean-Jacques Annaud, 1979)
Les Yeux Noirs (Nikita Mikhalkov, 1987)
L.A. Confidential (Curtis Hanson, 1997)
Foxcatcher (Bennett Miller, 2014)
Seuls sont les indomptés (David Miller, 1962)

- 6,5/10 -
Night Call (Dan Gilroy, 2014)
Timbuktu (Abderrahmane Sissako, 2014)

- 6/10 -
Sans témoins (Nikita Mikhalkov, 1983)
Jugement à Nuremberg (Stanley Kramer, 1961)
Red Army (Gabe Polsky, 2014)
Le Piège (John Huston, 1973)
American Sniper (Clint Eastwood, 2014)

- 4/10 -
Powaqqatsi (Godfrey Reggio, 1988)

- 3/10 -
La Parentèle (Nikita Mikhalkov, 1981)


Séries :

- 6,5/10 -
Broadchurch (Saison 2, Ep. 5, 6, 7 & 8/8)

- 6/10 -
The Leftovers (Saison 1, Ep. 5, 6, 7, 8, 9, 10/10)


Films revus :


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2007 : Excalibur de John Boorman
Octobre 2007 : Sueurs froides de Alfred Hitchcock
Novembre 2007 : In the mood for love de Wong Kar Wai
Décembre 2007 : Barry Lyndon de Stanley Kubrick
Janvier 2008 : Le péril jeune de Cédric Klapisch
Février 2008 : Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
Mars 2008 : A scene at the sea de Takeschi Kitano
Avril 2008 : Rio Bravo de Howard Hawks
Mai 2008 : Un conte de Noël de Arnaud Despléchin
Juin 2008 : M le maudit de Fritz Lang
Juillet 2008 : The Yards de James Gray
Août 2008 : Todo Sobre Mi Madre de Pedro Almodovar
Septembre 2008 : Sur la route de Madison de Clint Eastwood
Octobre 2008: Metropolis de Rintaro
Novembre 2008: La porte du paradis de Michael Cimino
Decembre 2008: Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen
Janvier 2009: Boulevard du crépuscule de Billy Wilder
Février 2009 : Rosemary's Baby de Roman Polanski
Mars 2009: La garçonnière de Billy Wilder
Avril 2009: The Thing de John Carpenter
Mai 2009: La soif du mal de Orson Welles
Juin 2009: Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone
Juillet 2009: Le mécano de la Général de Clyde Bruckman et Buster Keaton
Août 2009: Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk
Septembre 2009: La Vérité de Henri-Georges Clouzot
Octobre 2009: Pulsions de Brian De Palma
Novembre 2009: Missing de Costa-Gavras
Décembre 2009: Casablanca de Michael Curtiz
Janvier 2010: Eve de Jospeh L. Mankiewicz
Février 2010: Le chagrin et la pitié de Marcel Ophuls
Mars 2010: Sept ans de réflexion de Billy Wilder
Avril 2010: Ces messieurs dames de Pietro Germi
Mai 2010: La vie est belle de Frank Capra
Juin 2010: Qu'elle était verte ma vallée de John Ford
Juillet 2010: Le genou de Claire de Eric Rohmer
Août 2010: L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville
Septembre 2010: To Be or not to Be de Ernst Lubitsch
Octobre 2010: L'aventure de Mme Muir de Joseph L. Mankiewicz
Novembre 2010: Quai des orfèvres de Henri-Georges Clouzot
Décembre 2010: French Cancan de Jean Renoir
Janvier 2011: Tous en scène de Vincente Minnelli
Février 2011: Les visiteurs du soir de Marcel Carné
Mars 2011: Madame de... de Max Ophüls
Avril 2011: A.I. de Steven Spielberg
Mai 2011: The Tree of Life de Terrence Malick
Juin 2011: Une séparation de Asghar Farhadi
Juillet 2011: L'année du dragon de Michael Cimino
Août 2011: Dersou Ouzala de Akira Kurosawa
Septembre 2011: La charge fantastique de Raoul Walsh
Octobre 2011: Le trou de Jacques Becker
Novembre 2011: Mr Smith au Sénat de Frank Capra
Décembre 2011: Une journée particulière de Ettore Scola
Janvier 2012 : La rondede Max Ophuls
Février 2012 : Elephant Man de David Lynch
Mars 2012 : Stalker de Andreï Tarkovski
Avril 2012 : La Dame du vendredi de Howard Hawks
Mai 2012 : A nos amours de Maurice Pialat
Juin 2012 : Le deuxième souffle de Jean-Pierre Melville
Juillet 2012 : Gentleman Jim de Raoul Walsh
Août 2012 : Voyage à Tokyo de Yasujirō Ozu
Septembre 2012 : Tempête à Washington de Otto Preminger
Octobre 2012 : La maman et la putain de Jean Eustache
Novembre 2012 : Van Gogh de Maurice Pialat
Décembre 2012 : Monsieur Verdoux de Charles Chaplin
Janvier 2013 : The West Wing - Saison 2 de Aaron Sorkin
Février 2013 : Andreï Roublev de Andreï Tarkovski
Mars 2013 : La maison des bois de Maurice Pialat
Avril 2013 : Les Nuits de Cabiria de Federico Fellini
Mai 2013 : The Breakfast Club de John Hughes
Juin 2013 : Le Limier de Joseph L. Mankiewicz
Juillet 2013 : Le Tombeau des lucioles de Isao Takahata
Août 2013 : César et Rosalie de Claude Sautet
Septembre 2013 : Un monde sans femmes de Guillaume Brac
Octobre 2013 : L'esquive de Abdellatif Kechiche
Novembre 2013 : Still Walking de Hirokazu Kore-Eda
Décembre 2013 : L'homme de la rue de Frank Capra
Janvier 2014 : Au Hasard Balthazar de Robert Bresson
Février 2014 : Her de Spike Jonze
Mars 2014 : La Dernière Séance de Peter Bogdanovich
Avril 2014 : Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon de Elio Petri
Mai 2014 : Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne
Juin 2014 : L'Héritière de William Wyler
Juillet 2014 : Le Salon de musique de Satyajit Ray
Août 2014 : Charulata de Satyajit Ray
Septembre 2014 : Ghost in the Shell de Mamoru Oshii
Octobre 2014 : Les Plages d'Agnès d'Agnès Varda
Novembre 2014 : La Poursuite impitoyable d'Arthur Penn
Décembre 2014 : Le Temps de l'innocence de Martin Scorsese
Janvier 2015 : Le Miroir d'Andreï Tarkovski
Dernière édition par LéoL le 1 mars 15, 14:30, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sybille
Accessoiriste
Messages : 1790
Inscription : 23 juin 05, 14:06

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Sybille » 1 févr. 15, 11:23

FILMS DE FEVRIER 2015

FILM DU MOIS

The bride of Frankenstein -- James Whale

Image

DECOUVERTES
The Barkleys of Broadway (Walters - 1949) : 7/10
La fiancée de Frankenstein (Whale - 1935) : 7,5/10
Signore & signori (Germi - 1966) : 6,5/10
Swing time (Stevens - 1936) : 6,5/10
Sumurun (Lubitsch - 1920) : 6/10
Le sang séché (Yoshida - 1960) : 7/10
Follow the fleet (Sandrich - 1936) : 7/10
True confession (Ruggles - 1937) : 7/10
Midnight (Leisen - 1939) : 7/10
The girl from Missouri (Conway - 1934) : 6,5/10

FILMS REVUS
Adam's rib (Cukor - 1949) : 8/10
The searchers (Ford - 1956) : 8/10
Double indemnity (Wilder - 1944) : 8/10
Shall we dance (Sandrich - 1937) : 6,5/10
Double wedding (Thorpe - 1937) : 6,5/10

MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2006 : Les contrebandiers de Moonfleet / Fritz Lang (1955)
Novembre 2006 : Heaven knows Mr Allison / John Huston (1957)
Décembre 2006 : La fille de Ryan / David Lean (1970)

Janvier 2007 : Le narcisse noir / Powell & Pressburger (1947)
Février 2007 : Le convoi des braves / John Ford (1950)
Mars 2007 : Cluny Brown / Ernst Lubitsch (1946)
Avril 2007 : Les fraises sauvages / Ingmar Bergman (1957)
Mai 2007 : La comtesse aux pieds nus / Joseph Mankiewicz (1954)
Juin 2007 : Umberto D / Vittorio de Sica (1951)
Juillet 2007 : Le tour du monde en 80 jours / Michael Anderson (1956)
Août 2007 : Night and the city / Jules Dassin (1950)
Septembre 2007 : Le jardin du diable / Henry Hathaway (1954)
Octobre 2007 : Miller's crossing / Joel & Ethan Coen (1990)
Novembre 2007 : The wind / Victor Sjöström (1928)
Décembre 2007 : Amarcord / Federico Fellini (1973)

Janvier 2008 : L'homme qui tua Liberty Valance / John Ford (1962)
Février 2008 : The lady Eve / Preston Sturges (1941)
Mars 2008 : Apocalypse now / Francis Ford Coppola (1979)
Avril 2008 : Manhattan / Woody Allen (1979)
Mai 2008 : La route des Indes / David Lean (1984)
Juin 2008 : Avanti ! / Billy Wilder (1972)
Juillet 2008 : The man from Laramie / Anthony Mann (1955)
Août 2008 : The clock / Vincente Minnelli (1945)
Septembre 2008 : A letter to three wives / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2008 : Ordet / Carl Theodor Dreyer (1954)
Novembre 2008 : Une partie de campagne / Jean Renoir (1936)
Décembre 2008 : Oliver ! / Carol Reed (1968)

Janvier 2009 : Le deuxième souffle / Jean-Pierre Melville (1966)
Février 2009 : Miss Pettigrew / Bharat Nalluri (2009)
Mars 2009 : Le fleuve sauvage / Elia Kazan (1960)
Avril 2009 : The servant / Joseph Losey (1964)
Mai 2009 : Un tramway nommé désir / Elia Kazan (1951)
Juin 2009 : Sur les quais / Elia Kazan (1954)
Juillet 2009 : Whatever works / Woody Allen (2009)
Août 2009 : White heat / Raoul Walsh (1949)
Septembre 2009 : Neverland / Marc Forster (2005)
Octobre 2009 : Under Capricorn / Alfred Hitchcock (1949)
Novembre 2009 : Westward the women / William Wellman (1951)
Décembre 2009 : Je suis un évadé / Mervyn LeRoy (1932)

Janvier 2010 : Bright Star /Jane Campion (2010)
Février 2010 : Sherlock Holmes / Guy Ritchie (2010)
Mars 2010 : L'Atalante / Jean Vigo (1934)
Avril 2010 : They drive by night / Raoul Walsh (1940)
Mai 2010 : Slightly Scarlet / Allan Dwan (1956)
Juin 2010 : Permission jusqu'à l'aube / John Ford & Mervyn LeRoy (1955)
Juillet 2010 : Monika / Ingmar Bergman (1953)
Août 2010 : Maris et femmes / Woody Allen (1992)
Septembre 2010 : 3.10 pour Yuma / Delmer Daves (1956)
Octobre 2010 : L'homme à la caméra / Dziga Vertov (1929)
Novembre 2010 : La règle du jeu / Jean Renoir (1939)
Décembre 2010 : L'ange de la rue / Frank Borzage (1928)

Janvier 2011 : Opening night / John Cassavetes (1977)
Février 2011 : Darling / John Schlesinger (1965)
Mars 2011 : The young Victoria / Jean-Marc Vallée (2009)
Avril 2011 : A matter of life and death / Michael Powell & Emeric Pressburger (1946)
Mai 2011 : Objective, Burma ! / Raoul Walsh (1945)
Juin 2011 : L'armée des ombres / Jean-Pierre Melville (1969)
Juillet 2011 : L'idiot / Akira Kurosawa (1951)
Août 2011 : Melancholia / Lars von Trier (2011)
Septembre 2011 : The tarnished angels / Douglas Sirk (1958)
Octobre 2011 : Scarface / Howard Hawks (1932)
Novembre 2011 : Bungalow pour femmes / Raoul Walsh (1956)
Décembre 2011 : Madame Bovary / Vincente Minnelli (1949)

Janvier 2012 : Sadie McKee / Clarence Brown (1934)
Février 2012 : La rue de la honte / Kenji Mizoguchi (1956)
Mars 2012 : La forteresse cachée / Akira Kurosawa (1958)
Avril 2012 : Bunny Lake is missing / Otto Preminger (1965)
Mai 2012 : Le visage / Ingmar Bergman (1958)
Juin 2012 : Le quai des brumes / Marcel Carné (1938)
Juillet 2012 : Charles mort ou vif / Alain Tanner (1969)
Août 2012 : Lettre d'une inconnue / Max Ophuls (1948)
Septembre 2012 : The world ten times over / Wolf Rilla (1963)
Octobre 2012 : Le juge et l'assassin / Bertrand Tavernier (1976)
Novembre 2012 : La flèche brisée / Delmer Daves (1950)
Décembre 2012 : All this and heaven too / Anatole Litvak (1940)

Janvier 2013 : The loneliness of the long distance runner / Tony Richardson (1962)
Février 2013 : Citizen Kane / Orson Welles (1941)
Mars 2013 : The innocents / Jack Clayton (1961)
Avril 2013 : Nuages flottants / Mikio Naruse (1955)
Mai 2013 : Day of the outlaw / André De Toth (1959)
Juin 2013 : City for conquest / Anatole Litvak (1940)
Juillet 2013 : Thé et sympathie / Vincente Minnelli (1956)
Août 2013 : Underworld U.S.A. / Samuel Fuller (1960)
Septembre 2013 : The man I love / Raoul Walsh (1947)
Octobre 2013 : The temptress / Fred Niblo (1926)
Novembre 2013 : Rain / Lewis Milestone (1932)
Décembre 2013 : Duel in the sun / King Vidor (1946)

Janvier 2014 : Back street / John Stahl (1932)
Février 2014 : Un amour éternel / Keisuke Kinoshita (1961)
Mars 2014 : Nous ne vieillirons pas ensemble / Maurice Pialat (1972)
Avril 2014 : Feu Mathias Pascal / Marcel L'Herbier (1926)
Mai 2014 : Europe 51 / Roberto Rossellini (1952)
Juin 2014 : Pat and Mike / George Cukor (1952)
Juillet 2014 : Easy living / Mitchell Leisen (1937)
Août 2014 : L'étrange aventurière / Frank Launder (1946)
Septembre 2014 : The hoodlum / Sidney Franklin (1919)
Octobre 2014 : Footsteps in the fog / Arthur Lubin (1955)
Novembre 2014 : Passion ardente / Kiju Yoshida (1967)
Décembre 2014 : La légende de Gösta Berling / Mauritz Stiller (1924)

Janvier 2015 : Beyond the forest / King Vidor (1949)
Février 2015 : The bride of Frankenstein / James Whale (1935)
Dernière édition par Sybille le 28 févr. 15, 01:31, édité 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
Zeldoune
Machino
Messages : 1131
Inscription : 29 déc. 10, 12:24

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Zeldoune » 1 févr. 15, 11:35

Février 2015

Film du mois :

Image

Scener ur ett äktenskap (Scènes de la vie conjugale) - I.Bergman, 1973 : 10/10

Films découverts :

Jersey Boys - C.Eastwood, 2014 : 7/10
Jing cha gu shi 2013 (Police Story 2013) - S.Ding, 2013 : 6/10
Taken - P.Morel, 2008 : 6/10
Taken 2 - O.Megaton, 2012 : 4/10
Jupiter Ascending (Jupiter : Le Destin de l'univers) - A&L.Wachowski, 2015 : 5/10
Taken 3 - O.Megaton, 2014 : 3/10
It Follows - D.R.Mitchell, 2014 : 8/10
Saraband (Sarabande) - I.Bergman, 2003 : 9/10
Frank - L.Abrahamson, 2014 : 7/10
'A' gai waak 2 (Le Marin des mers de Chine 2) - J.Chan, 1987 : 7/10
The Informers - G.Jordan, 2008 : 4/10
La flor de mi secreto (La Fleur de mon secret) - P.Almodovar, 1995 : 7/10
Wong Gok ka moon (As Tears Go By) - Wong.K-w, 1988 : 7/10
Hai shang hua (Les Fleurs de Shanghaï) - Hou.H-h, 1998 : 7,5/10
Patrick - R.Franklin, 1979 : 6/10
St. Vincent - T.Melfi, 2014 : 5/10
Vincent n'a pas d'écailles - T.Salvador, 2014 : 6/10
Une Histoire américaine - A.Hostiou, 2015 : 6/10
Honeymoon - L.Janiak, 2014 : 7/10
American Sniper - C.Eastwood, 2014 : 8,5/10
Horrible Bosses 2 (Comment tuer son boss 2) - S.Evans, 2014 : 5/10
The Two Faces of January - H.Amini, 2014 : 6/10
Timbuktu - A.Sissako, 2014 : 6,5/10

Films revus :

'A' gai waak (Le Marin des mers de Chine) - J.Chan, 1983 : 8/10
Hung fan kui (Jackie Chan dans le Bronx) - S.Tong, 1995 : 7/10
Ah fei zing zyun (Nos années sauvages) - Wong.K-w, 1990 : 10/10
Horrible Bosses (Comment tuer son boss ?) - S.Gordon, 2011 : 6/10
Number 17 (Numéro 17) - A.Hitchcock, 1932 : 5/10
Dernière édition par Zeldoune le 2 mars 15, 10:01, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
El Dadal
Cadreur
Messages : 4188
Inscription : 13 mars 10, 01:34

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar El Dadal » 1 févr. 15, 11:45

FILM DU MOIS
Image


Films Découverts:
_ Le Flambeur (Karel Reisz - 1974) Image
_ Body and Soul (Robert Rossen - 1947) Image
_ The Sword (Patrick Tam - 1980) Image
_ Furie (Fritz Lang - 1936) Image
_ L'Enfer est à lui (Raoul Walsh - 1949) Image
_ Pour le pire et pour le meilleur (James Brooks - 1997) Image
_ Beyond the Black Rainbow (Panos Cosmatos - 2010) Image
_ Le Jeu du faucon (John Schlesinger - 1984) Image
_ Échec à l'organisation (John Flynn - 1973) Image
_ It Follows (David Robert Mitchell - 2015) Image
_ Cry-Baby (John Waters - 1990) Image
_ Réalité (Quentin Dupieux - 2015) Image
_ À couteaux tirés (Lee Tamahori - 1997) Image
_ Le Fascinant Capitaine Clegg (Night Creatures - Peter Graham Scott - 1962) Image
_ Histoire de détective (William Wyler - 1951) Image
_ Il était un père (Yasujiro Ozu - 1942) Image
_ Birdman (Alejandro Gonzales Inarritu - 2015) Image
_ Welcome to New York (Abel Ferrara - 2014) Image
_ The Faculty (Robert Rodriguez - 1998) Image
_ Foxcatcher (Bennett Miller - 2015) Image

Films Revus:
_ Mad Max 2 (George Miller - 1981) Image
_ Gone Girl (David Fincher - 2014) Image
_ Peur Bleue (Renny Harlin - 1999) Image
_ Échec et mort (Bruce Malmuth - 1990) Image
Dernière édition par El Dadal le 28 févr. 15, 14:00, édité 17 fois.

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2538
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar magobei » 1 févr. 15, 11:54

Film du mois:

(re-)découvertes / films revus / séries:

8 Million Ways to Die (Hal Ashby, 1986) 7/10
Lady Snowblood: love song of vengeance (Toshiya Fujita, 1974) 6.5/10
The Inheritance (Masaka Kobayashi, 1962) 8/10
The Phantom of the Opera (Rupert Julian, 1929) 6.5/10
Madeleine (David Lean, 1950) 8/10
Bound for Glory (Hal Ashby, 1976) 6.5/10
Equus (Sidney Lumet, 1977) 4/10
American Sniper (Clint Eastwood, 2014) 5/10
Les nouveaux sauvages (Damián Szifron, 2014) 8/10
Being There (Hal Ashby, 1979) 8/10
Tip Top (Serge Bozon, 2013) 4.5/10
Whirlpool (Otto Preminger, 1949) 7/10
Jupiter Ascending (The Wachowskis, 2015) 5/10
Coogan's Bluff (Don Siegel, 1968) 6.5/10
The Fearless Vampire Killers (Roman Polanski, 1967) 7.5/10
Bringing Up Baby (Howard Hawks, 1938) 6/10

Mois précédents:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2015
Décembre 2014
Novembre 2014
Octobre 2014
Septembre 2014
Août 2014
Juillet 2014
Juin 2014
Mai 2014
Avril 2014
Mars 2014
Février 2014
Janvier 2014
Décembre 2013
Novembre 2013
Octobre 2013
Septembre 2013
Août 2013
Juillet 2013
Juin 2013
Mai 2013
Avril 2013
Mars 2013
Février 2013
Janvier 2013
Décembre 2012
Novembre 2012
Octobre 2012
Septembre 2012
Août 2012
Juillet 2012
Juin 2012
Mai 2012
Avril 2012
Mars 2012
Février 2012
Janvier 2012
Décembre 2011
Novembre 2011
Octobre 2011
Septembre 2011
Août 2011
Juillet 2011
Juin 2011
...
Avril 2011
Mars 2011
Février 2011
Janvier 2011
Dernière édition par magobei le 1 mars 15, 11:07, édité 19 fois.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
Joe Wilson
Entier manceau
Messages : 5463
Inscription : 7 sept. 05, 13:49
Localisation : Entre Seine et Oise

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Joe Wilson » 1 févr. 15, 12:11

Film du mois

L'histoire d'Adèle H., de François Truffaut


Films découverts

L'histoire d'Adèle H., de François Truffaut 8,5/10

Phoenix, de Christian Petzold 7,5/10

Snow Therapy, de Ruben Östlund 7/10
American Sniper, de Clint Eastwood 7/10
A l'aventure, de Jean-Claude Brisseau 7/10

Imitation Game, de Morten Tyldum 6/10
Les nouveaux sauvages, de Damian Szifron 6/10
Les merveilles, d'Alice Rohrwacher 6/10
Birdman, d'Alejandro Gonzalez Inarritu 6/10

L'enquête, de Vincent Garenq 5,5/10












Films revus






Films des mois précédents


Spoiler (cliquez pour afficher)
Novembre 2005 : La flibustière des Antilles (Jacques Tourneur)
Décembre 2005 : Le port de la drogue (Samuel Fuller)

Janvier 2006 : Le narcisse noir (Michael Powell/Emeric Pressburger)
Février 2006 : Le nouveau monde (Terrence Malick)
Mars 2006 : Le fleuve (Jean Renoir)
Avril 2006 : Colonel Blimp (Michael Powell/Emeric Pressburger)
Mai 2006 : De beaux lendemains (Atom Egoyan)
Juin 2006 : Ordet (Carl Theodor Dreyer)
Juillet 2006 : La prisonnière du désert (John Ford)
Août 2006 : Trois camarades (Frank Borzage)
Septembre 2006 : L'idiot (Akira Kurosawa)
Octobre 2006 : Raging bull (Martin Scorsese)
Novembre 2006 : Raining in the mountain (King Hu)
Décembre 2006 : La condition de l'homme (Masaki Kobayashi)

Janvier 2007 : Au service secret de sa Majesté (Peter Hunt)
Février 2007 : Lettres d'Iwo Jima (Clint Eastwood)
Mars 2007 : Les 13 tueurs (Eiichi Kudo)
Avril 2007 : Les tueurs (Robert Siodmak)
Mai 2007 : Il était une fois en Amérique (Sergio Leone)
Juin 2007 : L'impasse (Brian De Palma)
Juillet 2007 : Le jardin des Finzi Contini (Vittorio De Sica)
Août 2007 : Goyokin (Hideo Gosha)
Septembre 2007 : La dernière séance (Peter Bogdanovich)
Octobre 2007 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Novembre 2007 : Faux semblants (David Cronenberg)
Décembre 2007 : Mirage de la vie (Douglas Sirk)

Janvier 2008 : Le temps de l'innocence (Martin Scorsese)
Février 2008 : Assurance sur la mort (Billy Wilder)
Mars 2008 : Comme un torrent (Vicente Minnelli)
Avril 2008 : Stalker (Andrei Tarkovski)
Mai 2008 : Husbands (John Cassavetes)
Juin 2008 : La fille du désert (Raoul Walsh)
Juillet 2008 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Août 2008 : Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Septembre 2008 : Entre le ciel et l'enfer (Akira Kurosawa)
Octobre 2008 : The Swimmer (Frank Perry)
Novembre 2008 : Two lovers (James Gray)
Décembre 2008 : Demain est un autre jour (Douglas Sirk)

Janvier 2009 : Opening night (John Cassavetes)
Février 2009 : Casino (Martin Scorsese)
Mars 2009 : Distant voices, still lives (Terence Davies)
Avril 2009 : A bout de course (Sidney Lumet)
Mai 2009 : Monika (Ingmar Bergman)
Juin 2009 : Les deux anglaises et le continent (François Truffaut)
Juillet 2009 : Le plaisir (Max Ophüls)
Août 2009 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci)
Septembre 2009 : Le monde d'Apu (Satyajit Ray)
Octobre 2009 : Il était une fois la révolution (Sergio Leone)
Novembre 2009 : Vincere (Marco Bellochio)
Décembre 2009 : Tetro (Francis Ford Coppola)

Janvier 2010 : L'adieu aux armes (Frank Borzage)
Février 2010 : Mademoiselle Oyû (Kenji Mizoguchi)
Mars 2010 : The house of mirth (Terence Davies)
Avril 2010 : Henry V (Kenneth Branagh)
Mai 2010 : Le mépris (Jean-Luc Godard)
Juin 2010 : La peau douce (François Truffaut)
Juillet 2010 : Tous les autres s'appellent Ali (Rainer Werner Fassbinder)
Août 2010 : Le visage d'un autre (Hiroshi Teshigahara)
Septembre 2010 : Le rebelle (King Vidor)
Octobre 2010 : Mystères de Lisbonne (Raoul Ruiz)
Novembre 2010 : Nostalgie de la lumière (Patricio Guzman)
Décembre 2010 : L'ange de la rue (Frank Borzage)

Janvier 2011 : Les affameurs (Anthony Mann)
Février 2011 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman)
Mars 2011 : Les contes de la lune vague après la pluie (Kenji Mizoguchi)
Avril 2011 : Le roi Lear (Grigori Kozintsev)
Mai 2011 : The tree of life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Pandora (Albert Lewin)
Juillet 2011 : Le guépard (Luchino Visconti)
Août 2011 : Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011 : L'Apollonide, souvenirs de la maison close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011 : Portrait de femme (Jane Campion)
Novembre 2011 : Shame (Steve McQueen)
Décembre 2011 : The bitter tea of General Yen (Frank Capra)

Janvier 2012 : Wichita (Jacques Tourneur)
Février 2012 : La vengeance d'un acteur (Kon Ichikawa)
Mars 2012 : Martha Marcy May Marlene (Sean Durkin)
Avril 2012 : Stars in my crown (Jacques Tourneur)
Mai 2012 : Coups de feu dans la Sierra (Sam Peckinpah)
Juin 2012 : The Deep Blue Sea (Terence Davies)
Juillet 2012 : L'Emploi (Ermanno Olmi)
Août 2012 : A propos d'Elly (Asghar Farhadi)
Septembre 2012 : Les Enfants Loups, Ame § Yuki (Mamoru Hosoda)
Octobre 2012 : La maman et la putain (Jean Eustache)
Novembre 2012 : The Adjuster (Atom Egoyan)
Décembre 2012 : Tabou (Miguel Gomes)

Janvier 2013 : Le maître, la maîtresse et l'esclave (Abrar Alvi)
Février 2013 : Printemps tardif (Yasujiro Ozu)
Mars 2013 : Calle mayor (Juan Antonio Bardem)
Avril 2013 : A la merveille (Terrence Malick)
Mai 2013 : Mud (Jeff Nichols)
Juin 2013 : Sayat Nova (Sergei Paradjanov)
Juillet 2013 : Fin d'automne (Yasujiro Ozu)
Août 2013 : La Fugue (Arthur Penn)
Septembre 2013 : Jimmy P. (Arnaud Desplechin)
Octobre 2013 : La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche)
Novembre 2013 : The Immigrant (James Gray)
Décembre 2013 : Trilogie My Childhood/My Ain Folk/My Way Home (Bill Douglas)

Janvier 2014 : Prospero's Books (Peter Greenaway)
Février 2014 : Mark Dixon, détective (Otto Preminger)
Mars 2014 : Lettre d'une inconnue (Max Ophüls)
Avril 2014 : Les plus belles années de notre vie (William Wyler)
Mai 2014 : Maria's Lovers (Andrei Konchalovsky)
Juin 2014 : Le Conte de la princesse Kaguya (Isao Takahata)
Juillet 2014 : Les nuits de Cabiria (Federico Fellini)
Août 2014 : Un étrange voyage (Alain Cavalier)
Septembre 2014 : Saint Laurent (Bertrand Bonello)
Octobre 2014 : Mommy (Xavier Dolan)
Novembre 2014 : La grande extase du sculpteur sur bois Steiner (Werner Herzog)
Décembre 2014 : Comrades (Bill Douglas)

Janvier 2015 : Foxcatcher (Bennett Miller)
Dernière édition par Joe Wilson le 28 févr. 15, 16:08, édité 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Messages : 8654
Inscription : 13 avr. 03, 20:28
Localisation : A la recherche de Zoltar

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Joshua Baskin » 1 févr. 15, 12:39

Février 2015

Film du mois

Films découverts

The visitor (Tom Mc Carthy) : 8/10
Tonnerre (Guillaume Brac) : 7,5/10
Philomena (Stephen Frears) : 7/10
'G' Men (William Keighley) : 7/10
La venus à la fourrure (Roman Polanski) : 7/10
Birdman (Alejandro Gonzalez Innaritu) : 7/10
Suzanne (Katell Quillévéré) : 6,5/10
Madigan (Don Siegel) : 6,5/10
Le baron de l'écluse (Jean Delannoy) : 6,5/10
Le joli corps - court-métrage- (Guillaume Brac) : 6/10
They're a weird mob (Michael Powell) : 6/10
Si Versailles m'était conté (Sacha Guitry) : 6/10
Wreck it Ralph (Rich Moore) : 6/10
La guerre est déclarée (Valérie Donzelli) : 6/10
American Madness (Frank Capra) : 6/10
Mogambo (John Ford) : 6/10
Predestination ( Peter & Michael Spierig) : 6/10
The disappearance of Eleanor Rigby : him (Ned Benson) : 5,5/10
The disappearance of Eleanor Rigby : her (Ned Benson) : 5/10
Tueur à gages (Franck Tuttle) : 5/10
Aimer, boire et chanter (Alain Resnais) : 4/10
The hunger games : Mockingjay. Part 1 (Francis Lawrence) : 3/10

Films revus

Un monde sans femmes (Guillaume Brac) : 9/10
Le naufragé -Court-metrage- (Guillaume Brac) : 8/10
Le charme discret de la bourgeoisie (Luis Bunuel) : 8/10
American Psycho (Mary Harron) : 8/10
Mazeltov ou le mariage (Claude Berri) : 7/10
Dernière édition par Joshua Baskin le 28 févr. 15, 09:28, édité 20 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tommy Udo
Producteur
Messages : 8653
Inscription : 22 août 06, 14:23

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Tommy Udo » 1 févr. 15, 12:43

^^

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42628
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Flol » 1 févr. 15, 12:55

Février 2015

Films découverts
Les Ailes du Désir (Wim Wenders) : 7.5/10
Snow in Paradise (Andrew Hulme) : 6/10
Borgman (Alex van Warmerdam) : 7/10
What We Do In The Shadows (Jemaine Clement & Taika Waititi) : 7/10
Tirez la langue, Mademoiselle (Axelle Ropert) : 4/10
Le Signe du Lion (Eric Rohmer) : 8/10
Kingsman: The Secret Service (Matthew Vaughn) : 3/10
Allemagne Année Zéro (Roberto Rossellini) : 9/10
Les Croix de Bois (Raymond Bernard) : 7.5/10
Attack (Robert Aldrich) : 7.5/10
Papa ou maman (Martin Bourboulon) : 6/10
Une histoire américaine (Armel Hostiou) : 6.5/10
Jupiter Ascending (Lana & Andy Wachowski) : 5.5/10
The Imitation Game (Morten Tyldum) : 5/10
La 317ème Section (Pierre Schoendoerffer) : 7/10
Gerontophilia (Bruce LaBruce) : 5.5/10
Bis (Dominique Farrugia) : 3/10
Les Gazelles (Mona Achache) : 4.5/10
Goal of the Dead : 1ère mi-temps (Benjamin Rocher) : 5.5/10
Goal of the Dead : 2ème mi-temps (Thierry Poiraud) : 5/10
Réalité (Quentin Dupieux) : 8/10
Vincent n'a pas d'écailles (Thomas Salvador) : 5/10
Yves Saint Laurent (Jalil Lespert) : 4/10
American Sniper (Clint Eastwood) : 5.5/10
Oldboy (Spike Lee) : 5/10
Falling in Love (Ulu Grosbard) : 6.5/10
Hungry Hearts (Saverio Costanzo) : 6/10
Big Eyes (Tim Burton) : 6.5/10
Supercondriaque (Dany Boon) : 1/10
Love with a Proper Stranger (Robert Mulligan) : 7/10
Invasion (Oliver Hirschbiegel) : 4/10

Films revus
Magnolia (Paul Thomas Anderson) : 9/10 (+)
Punch-Drunk Love (Paul Thomas Anderson) : 8/10 (+)
Blue Velvet (David Lynch) : 8/10 (=)
Birdman (Alejandro González Iñárritu) : 7/10 (+)

Mes films du mois de Janvier 2005 à Janvier 2015
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2005 : Turkish Delights (Paul Verhoeven)
Février 2005 : Bloody Sunday (Paul Greengrass)
Mars 2005 : The Life Aquatic with Steve Zissou (Wes Anderson)
Avril 2005 : Sweet Sixteen (Ken Loach)
Mai 2005 : Sleuth (Joseph L. Mankiewicz)
Juin 2005 : Man in the Moon (Robert Mulligan)
Juillet 2005 : Flesh + Blood (Paul Verhoeven)
Août 2005 : Bottle Rocket (Wes Anderson)
Septembre 2005 : The Getaway (Sam Peckinpah)
Octobre 2005 : Greed (Erich Von Stroheim)
Novembre 2005 : A History of Violence (David Cronenberg)
Décembre 2005 : The Man Who Would Be King (John Huston)
Janvier 2006 : Der Vierde Man (Paul Verhoeven)
Février 2006 : The New World (Terrence Malick)
Mars 2006 : Bring Me the Head of Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Avril 2006 : Sorcerer (William Friedkin)
Mai 2006 : Testament (Lynn Littman)
Juin 2006 : The Last Boy Scout (Tony Scott)
Juillet 2006 : The Devil's Rejects (Rob Zombie)
Août 2006 : Breezy (Clint Eastwood)
Septembre 2006 : Tarnation (Jonathan Caouette)
Octobre 2006 : Children of Men (Alfonso Cuaron)
Novembre 2006 : Black Book (Paul Verhoeven)
Décembre 2006 : My Darling Clementine (John Ford)
Janvier 2007 : Casablanca (Michael Curtiz)
Février 2007 : Keane (Lodge Kerrigan)
Mars 2007 : Lonely are the Brave (David Miller)
Avril 2007 : The Prisoner of Shark Island (John Ford)
Mai 2007 : Babe : Pig in the City (George Miller)
Juin 2007 : The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Juillet 2007 : Two For The Road (Stanley Donen)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Septembre 2007 : The Bourne Supremacy (Paul Greengrass)
Octobre 2007 : Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Novembre 2007 : 24 Hour Party People (Michael Winterbottom)
Décembre 2007 : We Own The Night (James Gray)
Janvier 2008 : Sweeney Todd (Tim Burton)
Février 2008 : La Nuit Américaine (François Truffaut)
Mars 2008 : The Man Who Shot Liberty Valance (John Ford)
Avril 2008 : F...comme Fairbanks (Maurice Dugowson)
Mai 2008 : Mr Smith Goes to Washington (Frank Capra)
Juin 2008 : Block Party (Michel Gondry)
Juillet 2008 : Bridge to Terabithia (Gabor Csupo)
Août 2008 : The Pursuit of Happyness (Gabriele Muccino)
Septembre 2008 : The Mist (Frank Darabont)
Octobre 2008 : Entre les murs (Laurent Cantet)
Novembre 2008 : At Close Range (James Foley)
Décembre 2008 : Faits Divers (Raymond Depardon)
Janvier 2009 : Urgences (Raymond Depardon)
Février 2009 : The Wrestler (Darren Aronofsky)
Mars 2009 : You can't take it with you (Frank Capra)
Avril 2009 : Le Trou (Jacques Becker)
Mai 2009 : Family Life (Ken Loach)
Juin 2009 : La Ronde (Max Ophüls)
Juillet 2009 : Bukowski - Born Into This (John Dullaghan)
Août 2009 : Inglourious Basterds (Quentin Tarantino)
Septembre 2009 : District 9 (Neil Blomkamp)
Octobre 2009 : (500) Days of Summer (Marc Webb)
Novembre 2009 : Once (John Carney)
Décembre 2009 : Avatar (James Cameron)
Janvier 2010 : Mr. Nobody (Jaco Van Dormael)
Février 2010 : Valkyrie (Bryan Singer)
Mars 2010 : Boy A (John Crowley)
Avril 2010 : The Red Shoes (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Mai 2010 : Grey Gardens (Albert Maysles, David Maysles, Ellen Hovde & Muffie Meyer)
Juin 2010 : Sixteen Candles (John Hughes)
Juillet 2010 : The Fall (Tarsem Singh)
Août 2010 : This Is It (Kenny Ortega)
Septembre 2010 : Des Hommes et des Dieux (Xavier Beauvois)
Octobre 2010 : The Social Network (David Fincher)
Novembre 2010 : The Dead (John Huston)
Décembre 2010 : Death Wish III (Michael Winner)
Janvier 2011 : Miracle Mile (Steve De Jarnatt)
Février 2011 : On Her Majesty's Secret Service (Peter Hunt)
Mars 2011 : Brief Encounter (David Lean)
Avril 2011 : Punishment Park (Peter Watkins)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Running on Empty (Sidney Lumet)
Juillet 2011 : Music Box (Costa-Gavras)
Août 2011 : The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford (Andrew Dominik)
Septembre 2011 : 7th Heaven (Frank Borzage)
Octobre 2011 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Novembre 2011 : Super (James Gunn)
Décembre 2011 : City of Hope (John Sayles)
Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Février 2012 : Incendies (Denis Villeneuve)
Mars 2012 : Modern Times (Charlie Chaplin)
Avril 2012 : A propos d'Elly (Asghar Farhadi)
Mai 2012 : The Conversation (Francis Ford Coppola)
Juin 2012 : The Myth of the American Sleepover (David Robert Mitchell)
Juillet 2012 : L'Assassin habite au 21 (Henri-Georges Clouzot)
Août 2012 : Scaramouche (George Sidney)
Septembre 2012 : The Tall T (Budd Boetticher)
Octobre 2012 : Anatomy of a Murder (Otto Preminger)
Novembre 2012 : Frankenweenie (Tim Burton)
Décembre 2012 : Le Havre (Aki Kaurismäki)
Janvier 2013 : The White Diamond (Werner Herzog)
Février 2013 : Oslo, 31 Août (Joachim Trier)
Mars 2013 : The Swimmer (Frank Perry)
Avril 2013 : Les Naufragés de l'Île de la Tortue (Jacques Rozier)
Mai 2013 : The Thin Blue Line (Errol Morris)
Juin 2013 : Hôtel Terminus (Marcel Ophuls)
Juillet 2013 : Tous les matins du monde (Alain Corneau)
Août 2013 : Gummo (Harmony Korine)
Septembre 2013 : Calmos (Bertrand Blier)
Octobre 2013 : Le Quai des Brumes (Marcel Carné)
Novembre 2013 : Inside Llewyn Davis (Joel Coen)
Décembre 2013 : A Matter of Life & Death (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Janvier 2014 : Tel père, tel fils (Hirokazu Kore-eda)
Février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
Mars 2014 : Her (Spike Jonze)
Avril 2014 : Underworld U.S.A. (Samuel Fuller)
Mai 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne)
Juin 2014 : Under The Skin (Jonathan Glazer)
Juillet 2014 : Dawn of the Planet of the Apes (Matt Reeves)
Août 2014 : Gallipoli (Peter Weir)
Septembre 2014 : Wonderland (Michael Winterbottom)
Octobre 2014 : Blancanieves (Pablo Berger)
Novembre 2014 : L'Enfance d'Ivan (Andreï Tarkovski)
Décembre 2014 : Whiplash (Damien Chazelle)
Janvier 2015 : Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Dernière édition par Flol le 28 févr. 15, 18:32, édité 25 fois.