Votre film du mois de Juin 2014

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Léo Pard
Machino
Messages : 1064
Inscription : 29 sept. 10, 18:33

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar Léo Pard » 7 juin 14, 04:18

Juin 2014 :

Film du mois :

Image

Films découverts - redécouverts - revus :

Boulevard du crépuscule (Billy Wilder, 1950) : 19/20.
Yakuza (Sydney Pollack, 1974) : 18/20.
L'Attentat (Yves Boisset, 1972) : 17/20.
Moby Dick (John Huston, 1956) : 17/20.
Braveheart (Mel Gibson, 1995) : 17/20.
L'Homme qui aimait les femmes (François Truffaut, 1977) : 17/20.
La Fièvre au corps (Lawrence Kasdan, 1981) : 17/20.
Et au milieu coule une rivière (Robert Redford, 1992) : 17/20.
20 000 Lieues sous les mers (Richard Fleischer, 1954) : 17/20.
Sexe, mensonges et vidéo (Steven Soderbergh, 1989) : 17/20.
Le Vent de la plaine (John Huston, 1960) : 16/20.
L'Idéaliste (Francis Ford Coppola, 1997) : 16/20.
Top secret ! (David Zucker, Jim Abrahams et Jerry Zucker, 1984) : 16/20.
Margin Call (J.C.Chandor, 2011) : 16/20.
Chair de poule (Julien Duvivier, 1963) : 16/20.
Les Vitelloni (Federico Fellini, 1953) : 16/20.
La Lune était bleue (version allemande) (Otto Preminger, 1953) : 16/20.
La Passante du Sans-souci (Jacques Rouffio, 1982) : 16/20.
Monstres Academy (Dan Scanlon, 2013) : 15/20.
Panique à Hollywood (Barry Levinson, 2008) : 15/20.
Le Fils (Pierre Granier-Deferre, 1973) : 15/20.
Heidi (Allan Dwan, 1937) : 15/20.
Arsène Lupin contre Arsène Lupin (Edouard Molinaro, 1962) : 14/20.
Gorky Park (Michael Apted, 1983) : 14/20.
Le Père de la mariée (Charles Shyer, 1991) : 14/20.
Les Dalton en cavale (Morris, Joseph Barbera, William Hanna et Ray Patterson, 1983) : 13/20.
Danger immédiat (Philip Noyce, 1994) : 13/20.
Ma super ex (Ivan Reitman, 2006) : 13/20.
Le Renard jaune (Jean-Pierre Mocky, 2013) : 13/20.
Monsieur Flynn (Paul Weltz, 2012) : 13/20.
L'Attaque du métro 123 (Tony Scott, 2009) : 12/20.
Le Masque de l'araignée (Lee Tamahori, 2001) : 11/20.
Bienvenue à bord (Eric Lavaine, 2011) : 10/20.
La Rumeur court (Rob Reiner, 2005) : 10/20.
Arnaque à la carte (Seth Gordon, 2013) : 8/20.
Les Gamins (Avy Marciano, 2013) : 8/20.
Sexes faibles ! (Serge Meynard, 1992) : 5/20.

Films des mois précédents :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2010 : I comme Icare (Henri Verneuil, 1979)
Octobre 2010 : Le Samouraï (Jean-Pierre Melville, 1967)
Novembre 2010 : Le Jour se lève (Marcel Carné, 1939)
Décembre 2010 : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (David Zucker, Jim Abrahams et Jerry Zucker, 1980)

Janvier 2011 : Les Evadés (Frank Darabont, 1994)
Février 2011 : Police Python 357 (Alain Corneau, 1976)
Mars 2011 : Les Blues Brothers (John Landis, 1980)
Avril 2011 : Et pour quelques dollars de plus (Sergio Leone, 1965)
Mai 2011 : Psychose (Alfred Hitchcock, 1960)
Juin 2011 : Orange Mécanique (Stanley Kubrick, 1971)
Juillet 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969)
Août 2011 : La Mort aux Trousses (Alfred Hitchcock, 1959)
Septembre 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone, 1969)
Octobre 2011 : Tchao Pantin (Claude Berri, 1983)
Novembre 2011 : Rio Bravo (Howard Hawks, 1959)
Décembre 2011 : Manon des Sources (Claude Berri, 1986)

Janvier 2012 : Le Violent (Nicholas Ray, 1950)
Février 2012 : Luke la main froide (Stuart Rosenberg, 1967)
Mars 2012 : Gran Torino (Clint Eastwood, 2009)
Avril 2012 : Un après-midi de chien (Sidney Lumet, 1975)
Mai 2012 : Taxi Driver (Martin Scorsese, 1976)
Juin 2012 : Bienvenue Mister Chance (Hal Ashby, 1979)
Juillet 2012 : Le Vieux fusil (Robert Enrico, 1975)
Août 2012 : Chantons sous la pluie (Gene Kelly et Stanley Donen, 1952)
Septembre 2012 : Citizen Kane (Orson Welles, 1941)
Octobre 2012 : Les Infiltrés (Martin Scorsese, 2006)
Novembre 2012 : Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, 1984)
Décembre 2012 : La Nuit du chasseur (Charles Laughton, 1955)

Janvier 2013 : Témoin à charge (Billy Wilder, 1957)
Février 2013 : Les Diaboliques (Henri-Georges Clouzot, 1955)
Mars 2013 : La Planète des singes (Franklin J.Schaffner, 1968)
Avril 2013 : Toy Story 3 (Lee Unkrich, 2010)
Mai 2013 : L'Inconnu du Nord-Express (Alfred Hitchcock, 1951)
Juin 2013 : L'Assassin habite au 21 (Henri-Georges Clouzot, 1942)
Juillet 2013 : L'impossible Monsieur Bébé (Howard Hawks, 1938)
Août 2013 : Casablanca (Michael Curtiz, 1942)
Septembre 2013 : Règlement de comptes (Fritz Lang, 1953)
Octobre 2013 : Piège mortel (Sidney Lumet, 1982)
Novembre 2013 : The Artist (Michel Hazanavicius, 2011)
Décembre 2013 : Les Sentiers de la gloire (Stanley Kubrick, 1957)

Janvier 2014 : Monsieur Smith au Sénat (Frank Capra, 1939)
Février 2014 : La Grande Illusion (Jean Renoir, 1937)
Mars 2014 : Des gens comme les autres (Robert Redford, 1980)
Avril 2014 : Autopsie d'un meurtre (Otto Preminger, 1959)
Mai 2014 : Le Bon, la brute et le truand (Sergio Leone, 1966)
Dernière édition par Léo Pard le 8 juil. 14, 09:51, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
manuma
Accessoiriste
Messages : 1551
Inscription : 31 déc. 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar manuma » 7 juin 14, 07:24

vus / revus

RISATE DI GIOIA - Mario Monicelli (1960) : 8.5/10
INTO THE ABYSS - Werner Herzog (2011) : 8.5/10
TREME -SAISON 2 - Anthony Hemingway, Tim Robbins, Simon Cellan Jones, Alex Zakrzewski, Rob Bailey, Roxann Dawson, Brad Anderson, Ernest R.Dickerson, Adam Davidson, Agnieszka Holland (TV)(2011) : 8.5/10
TREME - SAISON 4 - Anthony Hemingway, Ernest R. Dickerson, Alex Hall, Agnieszka Holland (TV)(2013) : 8.5/10
L'INNOCENTE - Luchino Visconti (1976) : 8.5/10
PARANOID PARK - Gus Van Sant (2007) : 8/10
GRUPPO DI FAMIGLIA IN UN INTERNO - Luchino Visconti (1974) : 8/10
INSIGNIFICANCE - Nicolas Roeg (1985) : 8/10
HORÍCÍ KER - Agnieszka Holland (TV)(2013) : 8/10
TREME - SAISON 3 - Anthony Hemingway, Jim McKay, Adam Davidson, Ernest R. Dickerson, Alex Hall, Tim Robbins, Roxann Dawson (TV)(2012) : 8/10
EDGE OF TOMORROW - Doug Liman (2014) : 7.5/10
THE CHEAP DETECTIVE - Robert Moore (1978) : 7.5/10
EUREKA - Nicolas Roeg (1983) : 7/10
3 WOMEN - Robert Altman (1977) : 7/10
BYZANTIUM - Neil Jordan (2012) : 7/10
THE PRESIDENT'S ANALYST - Theodore J. Flicker (1967) : 7/10
CARTA A EVA - Agusti Villaronga (TV)(2012) : 7/10
LITTLE MISS SUNSHINE - Jonathan Dayton, Valerie Faris (2006) : 6.5/10
INVINCIBLE - Werner Herzog (2001) : 6.5/10
GRUDGE MATCH - Peter Segal (2013) : 6.5/10
SILVER LININGS PLAYBOOK - David O. Russell (2012) : 6.5/10
GORBACIOF - Stefano Incerti (2010) : 6.5/10
MAIGRET A PIGALLE - Mario Landi (1966) : 6.5/10
STAGECOACH - Gordon Douglas (1966) : 6.5/10
JACK RYAN: SHADOW RECRUIT - Kenneth Branagh (2014) : 6/10
GLI AMBROGLIONI - Lucio Fulci (1963) : 6/10
DICK TRACY VS. CUEBALL - Gordon Douglas (1946) : 6/10
UP PERISCOPE - Gordon Douglas (1959) : 6/10
CALL ME BWANA - Gordon Douglas (1963) : 6/10
MATALO! - Cesare Canevari (1970) : 6/10
UN BELLISSIMO NOVEMBRE - Mauro Bolognini (1968) : 6/10
ROSEBUD - Otto Preminger (1975) : 5.5/10
IL DOLCE CORPO DI DEBORAH - Romolo Guerrieri (1968) : 5.5/10
KILLER ELITE - Gary McKendry (2011) : 5.5/10
THE CAT FROM OUTER SPACE - Norman Tokar (1978) : 5.5/10
COPS AND ROBBERSONS - Michael Ritchie (1994) : 5.5/10
2 GUNS - Baltasar Kormákur (2013) : 5.5/10
NIGHT WATCH - Brian G. Hutton (1973) : 5.5/10
HARLOW - Gordon Douglas (1965) : 5/10
CAPRICCIO ALL'ITALIANA - Steno, Mauro Bolognini, Pier Paolo Pasolini, Pino Zac, Franco Rossi, Mario Monicelli (1968) : 5/10
50 FIRST DATES - Peter Segal (2004) : 5/10
WILD SEED - Brian G. Hutton (1965) : 5/10
THE NORMAL HEART - Ryan Murphy (TV)(2014) : 5/10
THE TRIALS OF OSCAR WILDE - Ken Hughes (1960) : 5/10
DON'T COME KNOCKING - Wim Wenders (2005) : 4.5/10
MALIZIA 2000 - Salvatore Samperi (1991) : 4.5/10
FOLLOW THAT DREAM - Gordon Douglas (1962) : 4.5/10
VIVA KNIEVEL! - Gordon Douglas (1977) : 4/10
BORN TO RIDE - James Fargo (2011) : 4/10
IL FANTASMA DI SODOMA - Lucio Fulci (1988) : 3.5/10
3 DAYS TO KILL - McG (2014) : 3.5/10
SCANDALOSA GILDA - Gabriele Lavia (1986) : 2/10
Dernière édition par manuma le 29 juin 14, 21:16, édité 22 fois.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18215
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar gnome » 7 juin 14, 14:11

Films du mois : Juin 2014

Film du mois


Les films vus (par ordre décroissant de préférence) - Les redécouvertes - Les films revus


Image Chef d'oeuvre !!!
- Lebanon (Samuel Maoz) VO TV 10/10

Image On est vraiment pas loin de la masterpiece!
- 127 heures (Danny Boyle) VF TV 9.5/10
James Franco ahurissant. Une mise en scène tendue au diapason du sujet. Superbe.

Image Excellent !
- Moulin Rouge (john Huston) VF TV 7.5/10
Les 10 premières minutes au spectacle du Moulin Rouge passée, le film se révèle une très belle surprise. Pas le meilleur Huston, loin de là, mais une belle évocation de la vie du peintre.

- En cloque, mode d'emploi(Judd Apatow) 8.5/10 VF TV
Vu en tombant dessus pendant la garde. Mine de rien, à côté du côté potache, humour gras en dessous de la ceinture etc (qui j'avoue me fait beaucoup rire... :oops: ), on a droit à une belle petite réflexion sur les difficultés de vivre à deux et sur la parentalité et ses responsabilités et à petite touche de romantisme entre deux scènes scabreuses ( :mrgreen: ). Le film a fait mouche en plus de m'avoir fait pleurer de rire . C'est bourré de moments d'anthologies. On peut même dire qu'il a d'ores et déjà quelques scènes qui resteront cultes pour moi (la scène de la conjonctivite bactérienne est à tomber). Les potes de Ben sont juste à tomber et sont tous excellents (on y retrouve Jonas Hill en forme mais pas seulement), puis il y a Katherine Heigl :oops: .

- Buried (Rodrigo Cortés) 8.5/10 VF TV
Efficace et jusqu'au boutiste comme je les aime...

Image Tout à fait honorable
- The last horror movie (Julian Richards) 6.5/10 VF TV
Un serial killer accompagné d'un cameraman filme ses meurtres et ses divagations et les enregistre sur une cassette de film d'horreur louée avant de la remettre dans le video-club pour que les clients puissent voir ses exactions à la place du film d'horreur. L'idée n'est pas forcément mauvaise, mais la réalisation laisse à désirer. Un faux remake de C'est arrivé près de chez vous l'humour noir en moins. Kevin Howarth se débrouille mais n'est pas Poelvoorde. Ajoutez à ça un soupçon de questionnement sur le voyeurisme de l'amateur de films d'horreur face à de réelles horreurs et on a un film particulièrement bavard avec peu d'horreurs dedans (visuellement parlant). Sur le sujet, le Funny Games de Haneke étaint nettement plus pertinent et choquant. Bref on n'est pas loin de l'ennui malgré l'intention qui y était.

Image Pourquoi pas, mais peut mieux
Image A oublier
Image Le dessin est clair, non?


Films du mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
2006

Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2007

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image
Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2008

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai ? Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2009

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre (Rien vu) Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2010

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2011

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2012
Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2013

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2014
Janvier Image Février Image mars Das Boot Avril Ida mai Leaving Las Vegas
Dernière édition par gnome le 27 juin 14, 15:48, édité 5 fois.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
francesco
Accessoiriste
Messages : 1515
Inscription : 28 juin 06, 15:39
Localisation : Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar francesco » 8 juin 14, 00:01

The Night Digger (Reid - 1971 - Trésor Warner) Beau film, presque gothique, à l'ambiance prenante. L'intrigue reprend assez fidèlement le classique La Force des Ténèbres mais la fin et l'évolution du personnage de Maura (excellement joué par Patricia Neal - période post attaque) sont surprenants. La touche 70's est présente (meurtres -c'est quand même une histoire de tueur en série - et sexe - très lointainement suggéré) mais pas trop envahissante. 8,5/10

Untamed Youth (Koch - 1957 - DVD gravé VOST) 8,5/10

Terreur au kilomètre (Brahm - 1967 - DVD commerce dans le coffret III Cult movie - Voyageurs terrorisés) 8/10

Malombra (Soldati - 1942 - DVD gravé VOST - vu dans le cadre d'un cycle "les divas latine") Superbe film "spirite" qui nous conduit à la fois au bord des lacs italiens et aux confins de la folie. La reconstitution (l'intrigue se passe aux environs de 1870) est somptueuse et le réalisateur a un véritable talent pour créer une atmosphère. Isa Miranda est très belle (et manifestement maquillée pour être la Garbo italienne) et talentueuse. Intrigue très sombre et personnage principal peut-être trop mystérieux/antipathique, mais ce sont des réserves plus subjectives qu'autre chose. Un beau film en costumes qui nous présente une facette romantique et méconnue du cinéma italien. 8/10

French Cancan (Renoir - 1955- DVD commerce vu dans le cadre d'un cycle "La Belle époque au cinéma") Des "pailles" au niveau du montage, des couleurs un peu passés, un scénario parfois simpliste dans la représentation des sentiments, des numéros musicaux frustrants jusqu'à la dernière demi-heure ... mais Gabin est exceptionnel et Maria Felix impériale, la représentation du Paris de la Belle époque captivante et les vingt dernières minutes emportent tout. Simplement génial. 8/10

The Homesman (Tommy Lee Jones- 2014 -Ciné) 8/10

Alerte à la bombe (Guillermin - 1972 - DVD commerce dans le coffret III Cult movie - Voyageurs terrorisés). Deux ans avant La Tour infernale John Guillermin montre son talent pour le film catastrophe avec cet ersatz d'Airport plutôt très bien fait et qui ne mérite pas son étiquette marketing. Plus resserré que ses frères, plus court, s'embarassant beaucoup moins de "psychologie" (à part l'ancienne liaison entre Yvette Mimieux et Charlton Heston) c'est un film d'action pur et dur et ça marche. 8/10

Au coeur de la nuit (Plusieurs réalisateurs - 1945 - DVD commerce - vu dans le cadre d'un cycle "L'onirisme au cinéma") 8/10

Une dame aux camelias (Balcazar - 1962 - DVD commerce - vu dans le cadre d'un cycle "Les divas latines") 7,5/10

Wozzeck (Hess - 1972 - DVD commerce. Opéra filmé et mis en scène pour la TV) 7,5/10

Palm Spring Week-end (Taurog - 1963 - DVD commerce dans le coffret Romance Warner) Beaucoup moins bien que ces Folles filles d'Eve (interprétation, scénario, passages comiques comme passages sentimentaux ou tragique et évidemment musique) dont il est un des concurrents manifestes mais se laisse regarder sans ennui. 6,5/10

Prick Up your ears (S.Frears - 1987 - DVD commerce). Rien à reprocher au niveau formel, interprétatif ou scénaristique ... mais Dieu que c'est glauque . 6/10

Maléfique (Stromberg - 2014 - Cine) 5/10

Les 5000 doigts du docteur T (Rowland - 1953 - DVD commerce dans le coffret Kramer). Bof ... certaines chansons sont sympas mais c'est à la fois trop simpliste (voire bêtifiant) et trop lourd visuellement pour que ça prenne encore. Vraiment daté. Il est aussi possible que je ne sois pas sensible au style du fameux Dr Seuss, légende américaine. 5/10


Films revus

De l'autre côté de minuit (Jarrott - 1977 - DVD commerce VOST) Un de mes films préférés ... 9/10

Maison de rendez-vous (Gout - 1950 - DVD gravé VOST - vu dans le cadre d'un cycle "les divas latines") Quel pied que revoir ce "rumbera" endiablé où tout (l'intrigue, le jeu des acteurs, les costumes et les numéros musicaux ...) est tout much. Viva Ninon Sevilla ! Viva Mexico ! 9/10

La Dame au manteau d'hermine (Lubitch/Preminger - 1947 - DVD commerce). Aussi charmant que dans mon souvenir et Betty Grable est adorable. 8,5/10

Voyages avec ma tante (Cukor - 1972 - Trésor Warner) Revu avec plaisir (je m'en rappelais assez bien) cette oeuvre décorative et souriante de Cukor qui trahit quelque peu Graham Green mais s'inscrit déjà dans l'air de son temps. Maggie Smith, lourdement grimée, est intriguante et amusante à souhait. Les séquences qui se passent pendant les années 20 ne manquent pas de charme. 8/10

Quality Street/Pour un baiser (Stevens - 1937 - DVD gravé) La comédie est datée mais adorable et Katharine Hepburn, est, contrairement à ce qu'on lit parfois, géniale dans ce double rôle. 7,5/10
Dernière édition par francesco le 30 juin 14, 11:07, édité 6 fois.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young

Avatar de l’utilisateur
Anorya
Laughing Ring
Messages : 11859
Inscription : 24 juin 06, 02:21
Localisation : LV426

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar Anorya » 8 juin 14, 17:04

JUIN 2014



Image Image
Image Image
Super 8




Film du mois



Image
Le mur invisible




Films vus



Short peace - :o
Edge of tomorrow - :)
Tuer - :D
Le mur invisible - :D
Photographic memory - :)
Jacky au royaume des filles - :?
Julie est amoureuse - :)
The to do list - :)


Films revus/redécouverts



Super 8 - :D
La vie rêvée de Walter Mitty - :)
Godzilla (Gareth Edwards) - 8)
La nuit du chasseur - :D
Dredd - 8)
Skyfall - :D
Dernière édition par Anorya le 23 juin 14, 11:05, édité 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 11300
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar MJ » 8 juin 14, 21:12

JUIN 2014

Film du mois

Image


Films des Mois Précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Miloš Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Décembre 2012: Milestones (Robert Kramer & John Douglas)

Janvier 2013: Umberto D. (Vittorio De Sica)
Février 2013: Sorcerer (William Friedkin)
Mars 2013: Spring Breakers (Harmony Korine)
Avril 2013: Into the Abyss (Werner Herzog)
Mai 2013: Sans Toit Ni Loi (Agnès Varda)
Juin 2013: Cutter's Way (Ivan Passer)
Juillet 2013: Eurêka (Shinji Aoyama)
Août 2013: Pension d'Artistes (Gregory LaCava)
Septembre 2013: Nobody's Daughter Haewon (Hong Sang-soo)
Octobre 2013: Hors Satan (Bruno Dumont)
Novembre 2013: Syndromes and a Century (Apichatpong Weerasethakul)
Décembre 2013: Il Posto (Ermanno Olmi)

Janvier 2014: De l'influence des rayons gamma sur la vie des marguerites (Paul Newman)
Février 2014: A Touch of Sin (Jia Zhang-Ke)
Mars 2014: Wrong Cops (Quentin Dupieux)
Avril 2014: Où est la maison de mon ami? (Abbas Kiarostami)
Mai 2014: Louie - Saison 4 (Louis C.K.)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
Harry Caine
Stagiaire
Messages : 42
Inscription : 14 déc. 13, 17:34
Localisation : Au frais

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar Harry Caine » 17 juin 14, 16:17

MAI 2014

Film du mois:



Films découverts:


Ton absence, Daniele Luchetti (2014) 8/10
Conte d'hiver, Eric Rohmer (1992) 10/10
Albert à l'ouest, Seth MacFarlane (2014) 6/10

Films revus:


Amadeus, Milos Forman (1984) - version longue 2002 9/10
Alexander Revisited, Oliver Stone (2004-2007) 10/10
Image

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2681
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar Harkento » 30 juin 14, 15:58

LE FILM DU MOIS DE JUIN

Image

FILS VUS AU CINEMA :

Edge of tomorrow (Doug Liman) : 6,5 / 10 - U.S.A., Australie [2014] ; Science fiction, action, drame
Maps to the star (David Cronenberg) : 6,5 / 10 - Canada, U.S.A., Allemagne, France [2014] ; Drame, mystère
Jersey Boys (Clint Eastwood) : 6,5 / 10 - U.S.A. [2014] ; Musical, drame, biopic
Two face of January (Hossein amini) : 6 / 10 - U.S.A., UK, France [2014] ; Thriller, drame
Black coal (Yi'nan Diao) : 6 / 10 - Chine [2014] ; Policier, drame
X-men : days of the future past (Bryan Singer) : 5,5 / 10 - U.S.A. [2014] ; Action, fantasy, aventure, drame
Zero theorem (Terry Gilliam) : 4,5 / 10 - U.S.A., Roumanie, UK [2014] ; Science fiction, drame, fantasy
Transcendance (Wally Pfister) : 3 / 10 - U.S.A. [2014] ; Science fiction, drame
Maléfique (Robert Stromberg) : 3 / 10 - U.S.A. [2014] ; Fantasy, action, drame


FILMS DECOUVERTS :

Sur la route de Madison (Clint Eastwood) : 9,5 / 10 - U.S.A. [1995] ; Romance, drame

A la poursuite d'Octobre rouge (John McTiernan) : 9 / 10 - U.S.A. [1990] ; Thriller, action, aventure
Le plaisir (Max Ophüls) : 9 / 10 - France [1952] ; Drame, comédie
Do the right thing (Spike Lee) : 8,5 / 10 - US.A. [1989] ; Drame
Ma nuit chez Maud (Eric rohmer) : 8 / 10 - France [1969] ; Romance, drame
Rangoon (John Boorman) : 8 / 10 - U.S.A. [1995] ; Guerre, drame, action

De behandeling (Hans Herbots) : 7,5 / 10 - Belgique [2014] ; Thriller, drame, policier
L'opération diabolique (John Frankenheimer) : 7,5 / 10 - U.S.A. [1966] ; Thriller, drame, mystère
L'étrange créature du lac noir (Jack Arnold) : 7,5 / 10 - U.S.A. [1954] ; Aventure, horreur, science fiction
Bird (Clint Eastwood) : 7,5 / 10 - U.S.A. [1988] ; Biopic, drame, musical
Byzantium (Neil Jordan) : 7,5 / 10 - UK, U.S.A., Irlande [2012] ; Drame, fantasy, horreur
Les banlieusards (Joe Dante) : 7 / 10 - U.S.A. [1989] ; Comédie, mystère
Maborosi (Hirokazu Kore Eda) : 7 / 10 - Japon [1995] ; Drame
Piranha (Joe Dante) : 7 / 10 - U.S.A. [1978] ; Thriller, horreur, science fiction
Birth (Jonathan Glazer) : 7 / 10 - U.S.A., Allemagne, UK [2003] ; Mystère, drame, romance
Cheaps thrill (E.L. Katz) : 7 / 10 - U.S.A. [2013] ; Thriller, horreur

Le monde de Charlie (Stephen Chabsky) : 6,5 / 10 - U.S.A. [2012] ; Drame, romance
Samson & Delilah (Warwick Thornton) : 6,5 / 10 - Australie [2009] ; Drame, romance
Mannaja, l'homme à la hache (Sergio Martino) : 6,5 / 10 - Italie [1977] ; Western, action, drame
Entre onze heure et minuit (Henri Decoin) : 6,5 / 10 - France [1949] ; Policier, crime, drame
La piscine (Jacques Deray) : 6,5 / 10 - France [1969] ; Drame
Case départ (Lionel Steketee) : 6,5 / 10 - France [2011] ; Comédie
Pat Garrett & Billy the Kid (Sam Peckinpah) : 6,5 / 10 - U.S.A. [1973] ; Western, drame
Carrie, la vengeance (Kimberly Pierce) : 6 / 10 - U.S.A. [2013] ; Horreur, drame

Nimitz, retour vers l'enfer (Don Taylor) : 4,5 / 10 - U.S.A. [1980] ; Science fiction, action, drame
Hansel & Gretel : witch hunters (Tommy Wirkola) : 3 / 10 - Allemagne, U.S.A. [2013] ; Action, fantasy, Horreur


FILMS REVUS :

Vidéodrome (David Cronenberg) : 9,5 / 10 - Canada [1983] ; Horreur, science fiction, drame
Gremlins (Joe Dante) : 8,5 / 10 - U.S.A. [1984] ; Comédie, horreur
Arrête moi si tu peux (Steven Spielberg) : 8,5 / 10 - U.S.A. [2002] ; Drame, comédie, biopic
Il faut sauver le soldat ryan (Steven Spielberg) : 8 / 10 - U.S.A. [1998] ; Guerre, drame, action

Impitoyable (Clint Eastwood) : 7 / 10 - U.S.A. [1992] ; Western, drame
Superman (Richard Donner) : 3,5 / 10 - U.S.A. [1978] ; Science fiction, action


SERIES :

Game of throne - Saison 4 (David Benioff, D.B. Weiss) - épisode 8, 9, 10 : 8 / 10 - U.S.A. [2014] ; Aventure, drame, fantasy
Penny Dreadful - Saison 1 (John Logan) - épisode 1 à 7 : 8 / 10 - UK, U.S.A., Irlande [2014] ; Horreur, drame, action
Salem - Saison 1 (Brannon Braga, Adam Simon) - épisode 4 : 7 / 10 - U.S.A. [2014] ; Drame, thriller, horreur, fantastique
Arrow - Saison 2 (A. Kreisberg, G. Berlanti, M. Guggnheim) – épisode 16 à 23 : 7 / 10 - U.S.A. [2013] ; Action, aventure, crime
American Horror Story - Saison 3 (Ryan Murphy, Brad Falchuk) - épisodes 1, 2, 3 : 6,5 / 10 - U.S.A. [2013] ; Horreur, fantasy, drame


DOCUMENTAIRES :

Metallica : Some kind of monster (Joe Berlinger, Bruce Sinofsky) : 8 / 10 - U.S.A [2004] ; Musique, biographie
Au revoir Cantona : 6,5 / 10


COURT METRAGE :

Mamà (Andrès Muschietti) : 6,5 / 10 - Espagne [2008] ; Horreur


Les films du mois depuis Décembre 2011 :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2011 : Les démons à ma porte (Wen Jiang)

Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Fevrier 2012 : Le château ambulant (Hayao Miyasaki)
Mars 2012 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Avril 2012 : Room in Rome (Julio Medem)
Mai 2012 : Le passage du Canyon (Jacques Tourneur)
Juin 2012 : Daisy Clover (Robert Mulligan)
Juillet 2012 : Lolita (Stanley Kubrick)
Aout 2012 : Porco Rosso (Hayao Miyasaki)
Septembre 2012 : Fiancées en folie (Buster Keaton)
Octobre 2012 : Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
Novembre 2012 : Une femme disparaît (Alfred Hitchcock)
Décembre 2012 : Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa)

Janvier 2013 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Fevrier 2013 : L'aigle des mers (Michael Curtiz)
Mars 2013 : Les salauds dorment en paix (Akira Kurosawa)
Avril 2013 : Caotica Ana (Julio Medem)
Mai 2013 : Enquète sur une passion (Nicolas Roeg)
Juin 2013 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Juillet 2013 : Paris, Texas (Wim Wenders)
Août 2013 : Jeune & jolie (François Ozon)
Septembre 2013 : L'argent (Marcel L'herbier)
Octobre 2013 : Beau-père (Bertrand Blier)
Novembre 2013 : Lost Highway (David Lynch) & Pandora (Albert Lewin)
Décembre 2013 : La folle ingénue - Cluny Brown (Ernst Lubitsch)

Janvier 2013 : Le vent se lève (Hayao Miyasaki)
Février 2013 : Le lauréat (Mike Nichols) & L'homme à la caméra (Dziga Vertov)
Mars 2014 : Baisers volés (François Truffaut)
Avril 2014 : Excalibur (John Boorman)
Mai 2014 : L’homme de l’Ouest (Anthony Mann)
Juin 2014 : Sur la route de Madison (Clint Eastwood)


________________________________________________________________

10 / 10 : Chef d'oeuvre absolu / Traumatisme cinématographique - Je vénère
9 / 10 : Chef d'oeuvre - J'adore
8 / 10 : Grand film / Un classique - J'aime beaucoup
7 / 10 : Très bon film - J'aime bien
6 / 10 : Bon film / divertissant - J'apprécie
5 / 10 : Film moyen - Je m'ennuie un peu
4 / 10 : Peu mieux faire - Je m'ennuie beaucoup
3 / 10 : Mauvais film - Je m'emmerde terriblement
2 / 10 : Film nul - Je m'énerve
1 / 10 : Croûte filmique - J'explose

Avatar de l’utilisateur
Mr-Orange
Assistant(e) machine à café
Messages : 139
Inscription : 22 janv. 13, 17:10

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar Mr-Orange » 1 juil. 14, 12:26

Las cartas de Alou - Montxo Armendariz - 1990 : Vouloir montrer de la manière la plus réaliste possible le parcours et la vie d'un immigré en espagnol en une petite heure et demie était déjà un pari voué à l'échec. Ainsi, il n'y a pas de début, il n'y a pas de fin, le film se répète et le cinéaste, bien qu'il soit indubitablement sincère, ne semble pas avoir grand chose à raconter sur un sujet si dense. Malgré ça, le film est assez agréable à suivre, l'acteur principal est parfaitement crédible , mais le réalisateur n'est pas à la hauteur d'un projet si ambitieux. Raté mais pas foncièrement mauvais. 3/6

American Gigolo - Paul Schrader - 1980 : Le film est à l'instar de son personnage principal : totalement superficiel. Oui, les musiques de Giorgio Moroder et de Blondie sont exquises. Oui, l’esthétisme 80's du film est à tomber. Mais c'est à peu près tout. Richard Gere, qui peine à convaincre qu'il a du charisme (et c'est très difficile, on le comprend), campe un personnage antipathique et candide, qui cache sa vie minable derrière une façade bling-bling et kitsch, suscitant alors l'hermétisme du spectateur. On se fiche de ses malheurs, il prend, jette et reprend les femmes selon son humeur, c'est un loser fini, choisissant toujours l'option de la facilité la plus primaire. Le problème, c'est que Schrader tente d'apporter de la profondeur et du sens sociétal à son histoire et à son personnage : autant dire que c'est raté. Je suis un peu sévère, car il y a quelques belles scènes, comme le générique bercé par Call Me et la scène finale ; et je succombe facilement par tout ce qui touche aux eighties. Cela dit, malgré tous ces petits trucs qui devraient me faire aimer le film, on est bien loin de la richesse de Taxi Driver. J'en suis le premier déçu. 3/6

Le Pigeon - Mario Monicelli - 1959 : Rarement drôle, déjà vu, lassant, rempli de clichés... On a le droit au vieillard geignard mais sympathique (impossible de ne pas penser à Stumpy de Rio Bravo, je m'en serais bien passé...), à la caricature insupportable du sicilien misogyne... Heureusement qu'il y a le grand Mastroianni qui parvient à relever le niveau à lui tout seul, et Memmo Carotenuto, qui incarne peut-être bien le seul personnage réellement drôle du film... Dommage qu'il disparaisse si tôt. Le film n'est pas mauvais, car le cinéaste se débrouille pour nous offrir une mise en scène largement satisfaisante, mais il est indubitablement raté, à cause de ce manque flagrant d'originalité et de son très faible humour. Une grosse déception, j'en suis le premier navré. 3/6

Wall Street - Oliver Stone - 1988 : Le film aurait pu être largement dépassé suite à la sortie de son récent et titanesque homologue réalisé par Martin Scorsese. Mais non, le film est parfaitement encré dans son esthétique des années 80, cohérente avec le kitsch et le bling-bling si chers aux personnages. Sinon, c'est le même combat que le Loup : un jeune branleur avide de fric et de luxe qui tente d'atteindre le sommet du monde de la finance... A la différence que le jeune de ce film est peut-être un peu plus sympathique que Jordan Belfort, plus humain, plus responsable, comme le montre la fin du film. Cela dit, si le film de Stone est plus moralisateur, il ne s'agit pas non plus d'une réelle critique du système, la place est à encore à prendre... Mais c'est efficace, assez intéressant tout de même, Douglas impérial, la famille Sheen s'en sort avec les honneurs, et il ventile pendant le film un certain parfum humaniste qui diffère de toutes les autres productions cyniques sur ce sujet, donc l'oeuvre n'est pas si banale qu'elle en a l'air. 4/6

L'affaire Dreyfus - Yves Boisset - 1995 : Trop didactique et académique pour que le film soit bon, mais il a au moins le mérite de retranscrire toute l'ampleur de l'affaire. 3/6

La malédiction d'Arkham - Roger Corman - 1963 : Le film a beau être mineur, il semble avoir inspiré plusieurs œuvres majeures du genre : Le Loup-garou de Londres de Landis (pour cette mystérieuse taverne où les habitués cachent les mystères de leur bourgade aux étrangers), Fog de Carpenter (pour ce village envahi par par une magnifique brume)... La principale force du film est sa merveilleuse et visionnaire esthétique brumeuse et expressionniste, à tomber, qui prouve que Roger Corman est loin de n'être qu'un simple faiseur de séries B. Bien entendu, comme d'habitude, Vincent Prince est magistral. Hélas, si correct soit il, le film n'arrive à dépasser son statut analogique aux films de la Hammer, c'est à dire inventif et très satisfaisant, mais qui peine à acquérir l'excellence, à cause d'un certain manque d'ambition, à laquelle l'oeuvre aurait pu être promise. 4/6

Le masque du démon - Mario Bava - 1960 : C'est dommage d'avoir vu son remake sournoisement non assumé la dernière semaine la semaine dernière, à savoir La Malédiction d'Arkham de Corman (et dire que je disais qu'il était le grand inspirateur des maîtres de l'horreur avec ce film...). J'ai ainsi tout vu venir à des kilomètres, ce qui a quelque peu gâché mon plaisir... Donc pour ceux qui ne les ont pas vu, vous savez par lequel commencer.
Enfin, le film est plus que correct mais pas génial non plus de toutes façons, la photographie est splendide, Andrea Checchi en impose, la sensualité de Barbara Steele est envoûtante - et sa double interprétation est remarquable, certaines scènes sont toujours effrayantes, mais les deux personnages maléfiques peinent à exister et le film souffre parfois de problèmes rythmiques (regarder sa montrer pendant un film qui a une durée de 80 minutes, ce n'est pas normal...) Premier essai dans l'horreur réussi et très intéressant au niveau de la mise en scène, sans être un coup de maître du genre. 3 ou 4/6

Scream - Wes Craven - 1997 : Ça commençait assez mal, je n'aime pas tellement l'utilisation brutale de la musique en crescendo pour faire peur/sursauter le spectateur... Moyen trop facile pour "effrayer" et pas assez intelligent pour que l'on puisse percevoir le potentiel génie du film... L'introduction est pas mal non plus, mais à rallonge ça commençait à lasser... Mais heureusement, le film s'améliore constamment. Bon, on connait bien les ficelles depuis Black Christmas de Bob Clark, mais il est efficace, les personnages sont bien évidemment idiots mais sauvés par un second degré hélas disparu dans le genre aujourd'hui dans nos salles - en plus de ça, tous les acteurs sont étonnamment convaincants... Cela fait penser à Scooby Doo pour certains, pour moi aussi, ce n'est pas forcément pour me déplaire, ça me rappelle la série que j'aimais enfant... Le film est particulièrement jouissif en tout cas, jusqu'à son final apothéotique totalement jubilatoire, jeu de massacre parodique et délirant, certainement l'une des plus belles conclusions du genre horrifique, et donc au final, une petite claque. 5/6

Body Double - Brian de Palma - 1985 : La douche froide, l'incompréhension. J'étais pourtant sûr d'aimer à l'avance ce film, je l'avais en main depuis bien longtemps et je me le réservais pour faire durer le plaisir... Hélas, je trouve le film sensoriellement raté. L'érotisme est étrangement plat et sans saveur, étonnant pour De Palma... Nous sommes bien loin de Pulsions... En fait, je pense que la recette ne prend plus, les références hitchcockiennes sont déjà vues dans la filmographie du cinéaste, l'histoire du héros minable qui tient à sauver sa belle, aussi.... Néanmoins, il y a plusieurs scènes magistrales : la visite du studio porno sous "Relax" de Frankie Goes to Hollywood par exemple, la scène de meurtre ou encore les magnifiques génériques de début et de fin... Loin du cynisme auquel je peux faire preuve face à de pareilles déceptions, je suis vraiment déçu, car les thématiques - miroir entre le film et le cinéaste, le film et le spectateur, et tant d'autres analyses - sont peut-être bien ce qu'il y avait de plus passionnant dans l'oeuvre du réalisateur... Mais sur la forme, ça ne prend pas. Dommage. 3/6

Délivrance - John Boorman - 1971 : Tout a déjà été dit sur le film, je serai donc très bref. J'ai beaucoup aimé, rarement un film n'a été aussi astucieux quant à l'usage des forêts vierges et des rivières comme décors. Le film n'est peut-être plus aussi impressionnant qu'en 1971, mais il reste un must dans le genre du survival, à la fois fascinant, hypnotique, humain, avec un propos écologique traité de manière originale et plutôt ironique. 5/6

Et vogue le navire... - Federico Fellini - 1984 : 1984. Certains disent que Fellini n'est plus le cinéaste grandiose et terrassant qu'il était auparavant. Si le film parait moins forain et grandiloquent que ses œuvres précédentes, il n'en reste pas moins une superbe symphonie, opéra de vie et de mort, ode à un humanisme immortel et invincible. Point de caricature grotesque et manichéenne de la bourgeoisie, les personnages sont plus beaux et fascinants les uns que les autres. Jamais l'Agnus Dei n'a été aussi bouleversant que dans cette tragédie dépassant les sphères du commun des mortels, d'une richesse inouïe, d'une sagesse politique dont peu de cinéastes peuvent se vanter. Jamais le classique n'a été aussi bien exploité dans nos salles. Il prend ici tout son sens. Il s'agit aussi d'un poème d'amour destiné au Cinéma, digne testament précoce rempli d'espoir d'un artiste bien trop sage pour se larmoyer devant la mort. C'est l'évolution même du 7ème Art que l'on suit : le noir et blanc, le sépia, le muet, la parole... Le générique, les caméras apparaissent. Et le cinéaste reste fidèle à lui-même, jusqu'au bout, avec une scène finale absurde et bouffonne qui nous rappelle que la flamme du cinéaste n'est pas encore éteinte, et ne s'éteindra probablement jamais. 6/6 ===> FILM DU MOIS (et sûr à 99,99% qu'il s'agira du film de l'année, et peut-être pas égalé l'année prochaine)

Under the Skin - Jonathan Glazer - 2014 : Un OFNI comme on n'en fait plus aujourd'hui, donc rare, forcément intéressant. Le travail sur la photographie est splendide, tout comme l'est en général sa mise en scène. Jonathan Glazer n'en est pas à ses débuts dans le milieu de la réalisation, mais je risque de garder un œil sur ses projets, car le film est d'une beauté plastique cosmique, à l'instar de son actrice, à l'instar de l'Ecosse, et le propos sous-entendu sur la solitude, la frustration sexuelle et l'incapacité d'aimer est traité de la manière la plus créative et avec un sens métaphorique on ne ne peut plus pertinent. Le cinéaste a ainsi rempli toutes les charges en tant qu'artiste. Le film aurait tout de même été plus grand et plus mémorable si il était allé plus loin dans son trip psychédélique et hypnotique, il peut parfois paraître un petit peu convenu. Ainsi, si il n'est point question de chef d'oeuvre, il faut le percevoir comme un formidable exercice de style, redonnant ses lettres de noblesse au Cinéma, le vrai, l'artistique, prenant la relève de Holy Motors en 2012.
( Petit post-scriptum à ne pas prendre au sérieux tellement il est désuet et sans grande importance : J'ai été assez étonné de la morphologie de Scarlett Johansson... Je ne l'imaginais pas du tout comme on pouvait le suggérer avec Match Point... Mais c'était dix ans auparavant, c'est peut-être pour ça. Enfin, voilà, un peu d'étonnement mais je m'en fiche franchement. Car elle est parfaite dans son rôle de mante-religieuse.) 5/6

The Bling Ring - Sofia Coppola - 2013 : J'ai revu la Dolce Vita un jour après, et c'est intéressant, car, même si le film de Fellini vaut cent fois plus que celui-là, on retrouve dans les grandes lignes les mêmes thèmes : le désir dépressif de l'embourgeoisement, les virées décadentes, le retour brutal à la réalité... C'est, il, me semble, plutôt représentatif de notre époque, la prostitution pour accéder à la célébrité, la jalousie des classes supérieures, le manque d'identité propre... Ce n'est pas du tout ce que je craignais, c'est à dire un vulgaire clip tendance et fashion, même si il peut s'en approcher sur quelques scènes, qui n'a rien à dire... Sans éviter tous les pièges tentants et faciles du sujet - je pense notamment au début du film - Sofia Coppola arrive tout de même à proposer une réflexion assez juste et pertinente d'une jeunesse dorée ou en toc. La vacuité est contournée, c'est le principal. 4/6
Nouveau sur ce site.

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15324
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar Profondo Rosso » 2 juil. 14, 10:26

Film du mois

1 Under the skin de Jonathan Glazer

Image

2 Le Roi de coeur de Philippe de Broca

Image

3 Le Monde de Suzie Wong de Richard Quine

Image

4 The Myth of The American Sleepover de David Robert Mitchell

Image

5 Génération Rebelle de Richard Linklater

Image

6 Five Star Final de Mervyn LeRoy

Image

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Votre film du mois de Juin 2014

Messagepar Federico » 3 juil. 14, 22:09

FILM DU MOIS

Image


Films découverts

À l'Ouest, rien de nouveau (All quiet on the Western Front, 1930, Lewis Milestone) 7/10 Semi-déception malgré sa force poignante indéniable car comme pour tous les premiers grands "talkies", des séquences magistrales alternent avec des passages beaucoup plus faibles. Un sujet aussi fort aurait sans doute nécessité un meilleur réalisateur et acteur principal.

La servante (하녀, 1960, Kim Ki-young) 4,5/10 Survendu par Arte comme l'équivalent coréen de Citizen Kane :shock: , je n'ai vu qu'un film au lourd symbolisme et bien mal joué (Lee Eun-shim a la beauté d'une Gong Li coréenne mais pas son talent).

The housemaid (하녀, 2010, Lim Sang-soo) 3,5/10 Le remake de La servante est beaucoup plus sexe et aussi plus grotesque. Tout ce qui était - lourdement - suggéré en 1960 est frontalement montré.

Jonathan Livingston le goéland (Jonathan Livingston seagull, 1973, Hall Bartlett) 2,5/10 Anthropomorphisme disneyien fourni avec sa parabole gratuite et de zoulies zimages. Ancêtre des chromos animés de Jean Hanus-Béant. Mon ailé beau vu du sol en quelque sorte. :mrgreen:


Films revus

L'invasion des profanateurs (Invasion of the body snatchers, 1978, Philip Kaufman) 6/10 La première moitié est intéressante tout comme le travail sur la bande-son. Ca faiblit ensuite et Sutherland est si atone qu'il semble zombifié dès le début. Siegel peut dormir tranquille. Je préfère même le Ferrara.

Traquenard (Party girl, 1958, Nicholas Ray) 6/10 Encore un classique que l'honnêteté m'oblige à réviser à la baisse malgré tous ses grands noms.

Gorky Park (1983, Michael Apted) 6/10 L'interprétation sauve une intrigue assez alambiquée et ennuyeuse. Reste un bon parfum de désespérance slave et l'émouvant visage de Joanna Pacuła.


Séries TV

Real humans - Saison 2 (Äkta Människor2013, Levan Akin & Harald Hamrell) 6/10 Du mieux par rapport à la saison 1 mais il y a trop d'acteurs têtes-à-claque (dont toute la p'tite famille Ikea). Globalement, les hubots sont bien plus intéressants que les humains.


Documentaires

Chacun sa version - Histoire d'un classique du cinéma (Geschundenes Zelluloid – Das Schicksal des Kinoklassikers: Im Westen nichts Neues, 1984, Hans Beller) 6,5/10 L'histoire du film le plus allemand d'Hollywood (A l'Ouest, rien de nouveau) aurait mérité un docu plus poussé mais c'est un bon complément au film de Milestone.


Courts-métrages

Crac ! (1981, Frederic Back) Animation 7/10 Le Québec à travers les âges... d'une "chaise berçante". A la limite du chromo nunuche mais bourré de charme et bien trognon. Oscar 1982.


FILMS D'EMOI
Spoiler (cliquez pour afficher)
Avril 2012 : La cible (Targets - 1968 - Peter Bogdanovich)
Mai 2012 : Point Limite (Fail Safe - 1964 - Sidney Lumet)
Juin 2012 : Stolen Holiday (1937 - Michael Curtiz)
Juillet 2012 : Un homme de coeur (The Good Heart - 2009 - Dagur Kári)
Août 2012 : Melancholia (2011 - Lars von Trier)
Septembre 2012 : Les flics ne dorment pas la nuit (The New Centurions - 1972 - Richard Fleischer)
Octobre 2012 : Still walking (2008 - Kore-eda Hirokazu)
Novembre 2012 : Convoi de femmes (Westward the women - 1951 - William A. Wellman)
Décembre 2012 : Quand la ville dort (The asphalt jungle - 1950 - John Huston)
Janvier 2013 : ex aequo Scaramouche (1952 - George Sidney) / Videodrome (1983 - David Cronenberg) / Providence (1977 - Alain Resnais) / La mort aux trousses (North by Northwest - 1959 - Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Les sentiments (2003 - Noémie Lvovsky)
Mars 2013 : Une exécution ordinaire (2009 - Marc Dugain)
Avril 2013 : Juno (2007 - Jason Reitman)
Mai 2013 : Martha Marcy May Marlene (2011 - Sean Durkin) & Des hommes et des dieux (2010 - Xavier Beauvois)
Juin 2013 : Appel d'urgence (Miracle Mile - 1988 - Steve De Jarnatt) / Coraline (2009 - Henry Selick) & La Dame de Windsor (1998 - John Madden)
Juillet 2013 : Les bas-fonds new-yorkais (Underworld U.S.A. - 1961 - Samuel Fuller)
Août 2013 : Le dernier nabab (The last tycoon - 1976 - Elia Kazan)
Septembre 2013 : L'enfer de la corruption (Force of evil - 1948 - Abraham Polonsky)
Octobre 2013 : Mind game (Maindo gēmu - 2004 - Masaaki Yuasa) / L'amour l'après-midi (1972 - Éric Rohmer)
Novembre 2013 : La dame et le toréador (Bullfighter and the Lady - 1951 - Budd Boetticher)
Décembre 2013 : Les plus belles années de notre vie (The best years of our lives - 1946 - William Wyler)
Janvier 2014 : Bienvenue chez les Riley (Welcome to the Rileys - 2010 - Jake Scott)
Février 2014 : Carlos (2010 - Olivier Assayas)
Mars 2014 : Big Bang Big Boom (2010 - BLU)
Avril 2014 : Panic sur Florida Beach (Matinee - 1993 - Joe Dante) + Plug & play (2012 - Michael Frei)
Mai 2014 : Oflag 17A, tournage clandestin derrière les barbelés (2012 - Philippe Tourancheau) Documentaire
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz