Votre film du mois de Décembre 2013

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
daniel gregg
Producteur Exécutif
Messages : 7073
Inscription : 23 févr. 04, 23:31

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar daniel gregg » 1 déc. 13, 10:09

Décembre 2013




Film du mois

Image


-Mon oncle : J.Tati (1958)- 9.5/10

-The sun shines bright (Le soleil brille pour tout le monde) : J.Ford (1953)- 9/10
-My chilhood (Mon enfance) : B.Douglas (1972)- 9/10
-My ain folk (Ceux de chez moi) : B.Douglas (1973)- 9/10
-My way home : B.Douglas (1978)- 9/10
-Les vacances de Monsieur Hulot : J.Tati (1953)- 9/10

-...All the marbles (Deux filles au tapis) : R.Aldrich (1981)- 8.5/10 (Ciné)
-Some like it hot : B.Wilder (1959)- 8.5/10

-Before midnight : R.Linklater (2013)- 8/10
-Les dimanches de Ville d'Avray : S.Bourguignon (1962)- 8/10
-Pay or die (La mafia) : R.Wilson (1960)- 8/10
-Jesse James (Le brigand bien-aimé) : H.King (1939)- 8/10

-The furies : A.Mann (1950)- 7.5/10
-Les tontons flingueurs : G.Lautner (1963)- 7.5/10
-Fort Dobbs (Sur la piste des Comanches) : G.Douglas (1958)- 7.5/10
-Somewhere in the night : J.L.Mankiewicz (19456)- 7.5/10 (Ciné)

-Showdown at Abilene : C.Haas ( 1956)- 7/10
-Soeurs d'armes : L.Poirier (1937)- 7/10

-8 fois debout X.Molia (2009)- 6/10
-Scandale aux Champs-Elysées : R.Blanc (1949)- 6/10

-Stardust memories : W.Allen (1980)- 5.5/10
-Big brown eyes (Empreintes digitales) : R.Walsh (1936)- 5.5/10

-Bancs publics (Versailles rive droite) : B.Podalydès (2009)- 5/10

-Les barbouzes : G.Lautner (1964)- 3.5/10

-Intouchables : E.Toledano/O.Nakache (2011)- 3/10


Films revus
Films redécouverts


Mois précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2011 : The Frenchman's creek de M.Leisen
Juin 2011 : Run for cover de N.Ray
Juillet 2011 : Manhandled de A.Dwan
Aout 2011 : Une séparation de A.Fahradi
Septembre 2011 : Apache drums d'H.Fregonese
Octobre 2011 : The Prowler de J.Losey
Novembre 2011 : The red shoes de M.Powell
Décembre 2011 : La tour des sept bossus d'E.Neville

Janvier 2012 : La merditude des choses de F.V. Groeningen
Février 2012 : Les Misérables de R.Bernard
Mars 2012 : Waterloo bridge de M.Le Roy
Avril 2012 : Flesh and the devil de C.Brown
Mai 2012 : Moonrise kingdom de Wes Anderson
Juin 2012 : Harold and Maud de H.Hashby
Juillet 2012 : About Schmidt d'A.Payne
Aout 2012 : Keeper of the flame de G.Cukor
Septembre 2012 : Schlussakkord de D.Sirk
Octobre 2012 : Una giornata particolare d'E.Scola
Novembre 2012 : Pattes blanches de J.Grémillon
Décembre 2012 : The day the earth caught fire de V.Guest

Janvier 2013 : Mafioso d'A.Lattuada
Février 2013 : La nuit de Varennes d'E.Scola
Mars 2013 : Primo amore de Dino Risi
Avril 2013 : Artists and models de Frank Tashlin
Mai 2013 : The bullfighter and the lady de Budd Boetticher
Juin 2013 : Le visiteur de J.Dréville
Juillet 2013 : The yards de J.Gray
Aout 2013 : Lazybones de F.Borzage
Septembre 2013 : Printemps tardif de Y.Ozu
Octobre 2013 : Les croix de bois de R.Bernard
Novembre 2013 : Faubourg Montmartre de R.Bernard
Dernière édition par daniel gregg le 28 déc. 13, 18:31, édité 14 fois.

Avatar de l’utilisateur
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Messages : 8703
Inscription : 13 avr. 03, 20:28
Localisation : A la recherche de Zoltar

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar Joshua Baskin » 1 déc. 13, 10:15

Décembre 2013

Film du mois

Films découverts

Frances Ha (Noah Baumbach) : 8/10
Diabolo menthe (Diane Kurys) : 8/10
Citizen Ruth (Alexander payne) : 7,5/10
Chronique d'un été (Jean Rouch) : 7,5/10
About last night (Edward Zwick) : 7/10
L'amour en douce (Edouard Molinaro) : 7/10
Roman Polanski : wanted and desired (Marina Zenovich) : 7/10
Le bal des actrices (Maiwenn) : 6,5/10
Bee Movie (Steve Hickner, Simon J. Smith) : 6/10
Les égouts du paradis (José Giovanni) : 6/10
Les gamins (Anthony Marciano) : 6/10
Ronde de nuit (Jean-Claude Missiaen) : 6/10
Twixt (Francis Ford Coppola) : 5/10
L'inconnu du lac (Alain Guiraudie) : 5/10
Le corps et le fouet (Mario Bava) : 3/10
L'ombre blanche (David Gray) : 3/10
What happens in Vegas (Tom Vaughan) : 2/10
Joséphine (Agnès Obadia) : 1/10

Hors catégorie

Parking (Jacques Demy) : surréaliste/10

Films revus
Dernière édition par Joshua Baskin le 29 déc. 13, 18:18, édité 17 fois.

Avatar de l’utilisateur
semmelweis
Accessoiriste
Messages : 1688
Inscription : 10 févr. 09, 21:30
Localisation : Bordeaux

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar semmelweis » 1 déc. 13, 10:22

Film du mois de DECEMBRE


Film découverts:
Rambo,Ted Kotcheff(Blu Ray) 7/10
Bronson,Nicolas Winding Refn(Blu Ray) 7/10
Rambo 2,la mission,George P.Cosmatos(Blu Ray) 5,5/10
The Place beyond the pines,Derek Cianfrance(Blu Ray) 7,5/10
Frankenstein,James Whale(Blu Ray) 7/10
Savages,Oliver Stone(DVD) 4,5/10
The Thing,Matthijs van Heijningen Jr(DVD) 5,5/10
Shock Corridor,Samuel Fuller(DVD) 8/10
A touch of sin,Jia Zhang Ke(Ciné) 8/10
Raiponce, Byron Howard et Nathan Greno(TV) 6/10
Hero,Zhang Yimou(Blu Ray) 8/10
Blanche Neige et le chasseur,Rupert Sanders(DVD) 3/10
Le Hobbit:La désolation de Smaug(Ciné 3D) 6,5/10
Le Loup de Wall Street,Martin Scorsese(Ciné) 8/10

Films revus:
Alien 3,2003 Assembly Cut,David Fincher(Blu Ray) 7,5/10
La chasse,Thomas Vintenberg(DVD) 8/10

Séries TV:


Documentaires:


Films des mois précédents:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Novembre/The Immigrant,James Gray
Octobre/Bad Timing,Nicolas Roeg/Prix Spécial: Prisoners,Denis Villeneuve
Septembre/Michael Kohlhaas,Arnaud des Pallières/Le président,Henri Verneuil
Aout/Les Salauds,Claire Denis/Prix spécial:Nowhere,Gregg Araki
Juillet/French Connection,William Friedkin/ Prix spécial: Nosferatu,fantôme de la nuit,Werner Herzog
Juin/Boogie Nights,Paul Thomas Anderson
Mai/Le septième continent,Michael Haneke/Prix spécial:Despues de Lucia,Michel Franco
Avril/The Boston Strangler,Richard Fleischer
Mars/Camille Claudel 1915,Bruno Dumont / To the Wonder,Terrence Malick
Fevrier/ At close range,James Foley
Janvier/The Master,Paul Thomas Anderson /Prix Spécial : Zero Dark Thirty,Kathryn Bigelow
Année 2012:
Décembre/Tabou,Miguel Gomes
Novembre/The Killers, Robert Siodmak
Octobre/La toile blanche d'edward hopper, Jean Pierre Devillers
Septembre/Little Odessa, James Gray/ Prix spécial : Obsession,Brian de Palma
Aout/Le cercle rouge, Jean Pierre Melville/Casablanca, Michael Curtiz
Juillet/[color=#000000]Faust, Alexandre Sokourov[/color] FILM DE L'ANNEE 2012
Juin/De rouille et d'os,Jacques Audiard/ Prix spécial: Paris Céline de Patrick Buisson
Mai/Eternal Sunshine of the spotless mind,Michel Gondry
Avril/Titanic,James Cameron
Mars/Dead Ringers,David Cronenberg-Hunger,Steve McQueen
Fevrier/Rango,Gore verbinski-La Taupe,Thomas Alfredson
Janvier/Millenium,the girl with the dragoon tatoo,David fincher
Année 2011
Décembre/[color=#000000]Le cheval de Turin,Bela Tarr[/color] FILM DE L'ANNEE 2011
Novembre/Hors Satan,Bruno Dumont
Octobre/Cure,Kiyoshi Kurosawa
Septembre/Hana Bi,Takeshi Kitano/L'Appolonide,souvenirs de maison close,Bertrand Bonnelo
Aout/Melancholia,Lars Von Trier
Juillet/Deep End,Jerzy Skolimowski/The Passenger,Michelangelo Antonioni (Prix spécial:The Texas Chainsaw Massacre,Tobe Hooper)
Juin/Badlands,Terrence Malick
Mai/The Tree of life,Terrence malick
Avril/The lady from Shanghai,Orson Welles/Enquete sur un citoyen au dessus de tout soupcon,Elio Petri
Mars/The duellists,Ridley Scott/To live and die in LA,William Friedklin
Février/Phantom of the Paradise,Brian de Palma
Janvier/Suspiria,Dario Argento/Irreversible,Gaspar Noé
Année 2010
Decembre/Profondo Rosso,Dario Argento
Novembre/[color=#000000]Le silence,Ingmar Bergman[/color] FILM DE L'ANNEE 2010
Octobre/The Fly,David Cronenberg
Septembre/Des hommes et des dieux,Xavier Beauvois/Oncle Boonmee,Apichatpong Weerasethakul
Aout/Days of Heaven,Terrence Malick
Juillet/Crash,David Cronenberg/A bout de souffle,Jean Luc Godard
Juin/Il Divo,Paolo Sorrentino
Mai/Catch me if you can,Steven Spielberg
Avril/Wall Street,Oliver Stone/Redacted,Brian de Palma
Mars/Blue Velvet,David Lynch
Février/Raging Bull,Martin Scorsese
Janvier/Zodiac,David Fincher/Macbeth,Roman Polanski
Année 2009:
Décembre/Vidéodrome,David Cronenberg
Novembre/[color=#000000]Cris et chuchotements,Ingmar Bergman[/color] FILM DE L'ANNEE 2009
Octobre/Le ruban blanc,Michael Haneke
Septembre/Un prophète,Jacques Audiard
Aout/There will be blood,Paul Thomas Anderson
Juillet/Manhunter,Michael Mann
Juin/Antichrist,Lars Von Trier
Mai/Le temps de l'innocence,Martin Scorsese
Avril/Last Days,Gus Van Sant
Mars/Blow out,Brian de Palma
Février/Révélations,Michael Mann
Dernière édition par semmelweis le 30 déc. 13, 19:50, édité 12 fois.

Avatar de l’utilisateur
BaronLundi
Electro
Messages : 783
Inscription : 24 janv. 13, 12:41
Localisation : at the shop around the corner

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar BaronLundi » 1 déc. 13, 10:41

DECEMBRE 2013

VU / REVU

FILMS
Brief Encounter - David Lean (1945) : 10/10

Sweet Smell of Success - Alexander Mackendrick (1957) : 9/10
La Resa dei Conti (The Big Gundown / Colorado) - Sergio Sollima (1966) : 9/10
Walkabout - Nicolas Roeg (1971) : 9/10

Suspiria - Dario Argento (1977) : 8/10
Seven Chances - Buster Keaton (1925) : 8/10
Withnail & I - Bruce Robinson (1987) : 8/10

Iron Man 3 - Shane Black (2013) : 7/10

Le Prénom - Alexandre de La Patellière (2012) : 5/10

Wreck-It Ralph - Rich Moore (2012) : 4/10


SERIES
Black Mirror S2E02 (2011) - White Bear : 8/10


COURTS
The Boat - Buster Keaton (1921) : 8/10
Cops - Buster Keaton (1922) : 7/10
The Paleface - Buster Keaton (1922) : 7/10
The Blacksmith - Buster Keaton (1922) : 6/10
Brideless Groom - The 3 Stooges (1947) : 1/10
Dernière édition par BaronLundi le 15 déc. 13, 17:04, édité 3 fois.
Dites non aux signatures

Avatar de l’utilisateur
Abronsius
Producteur Exécutif
Messages : 7286
Inscription : 23 oct. 04, 12:29
Localisation : Los Angeles

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar Abronsius » 1 déc. 13, 10:45

(Films vus en salle)



Films vus :

Qu'arrivera-t-il après ? (1967) Michael Winner : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/ill-never-forget-whatsisname-quarrivera.html
Traquée (1987) Ridley Scott : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/someone-to-watch-over-me-traquee-1987.html
L'aveu (1944) Douglas Sirk : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/summer-storm-laveu-1944-douglas-sirk.html
Affaires privées (1990) Mike Figgis : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/internal-affairs-affaires-privees-1990.html
La vie privée de Sherlock Holmes (1970) Billy Wilder : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/the-private-life-of-sherlock-holmes-la.html
Marché de brutes (1948) Anthony Mann : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/raw-deal-marche-de-brutes-1948-anthony.html
Le retour de Frank James (1940) Fritz Lang : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/the-return-of-frank-james-le-retour-de.html
Take Shelter (2011) Jeff Nichols : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/take-shelter-2011-jeff-nichols.html
Intrigues en Orient (1943) Raoul Walsh : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/background-to-danger-intrigues-en.html
Man on the Moon (1999) Milos Forman : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/man-on-moon-1999-milos-forman.html
L'esclave libre (1957) Raoul Walsh : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/band-of-angels-lesclave-libre-1957.html
La croisée des destins (1956) George Cukor : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/bhowani-junction-la-croisee-des-destins.html
Harper (1966) Jack Smight : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/harper-detective-prive-1966-jack-smight.html
The Wicker Man (1973) Robin Hardy : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/the-wicker-man-1973-robin-hardy.html
Hatari ! (1962) Howard Hawks : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/hatari-1962-howard-hawks.html
Le salaire de la violence (1958) Phil Karlson : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/gunmans-walk-le-salaire-de-la-violence.html
Rangoon (1995) John Boorman : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/beyond-rangoon-rangoon-1995-john-boorman.html
Le loup de Wall Street (2013) Martin Scorsese : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/the-wolf-of-wall-street-le-loup-de-wall.html
Ballroom Dancing (1992) Baz Luhrmann : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/strictly-ballroom-ballroom-dancing-1992.html
Sensualité (1948) Gustaf Molander : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/eva-sensualite-1948-gustaf-molander.html

Films revus :

L'homme de la plaine (1955) Anthony Mann : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/the-man-from-laramie-lhomme-de-la.html
Duel au soleil (1946) King Vidor : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/duel-in-sun-duel-au-soleil-1946-king.html
La maison des 1000 morts (2003) Rob Zombie : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/house-of-1000-corpses-la-maison-des.html
Apparences (2000) Robert Zemeckis : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/what-lies-beneath-apparences-2000.html
Shampoo (1975) Hal Ashby : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/shampoo-1975-hal-ashby.html
Death Wish (1974) Michael Winner : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/death-wish-un-justicier-dans-la-ville.html
Mark Dixon, détective (1950) Otto Preminger : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/where-sidewalk-ends-mark-dixon.html
Death Wish II (1982) Michael Winner : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/death-wish-ii-un-justicier-dans-la.html
La liste de Schindler (1993) Steven Spielberg : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/schindlers-list-la-liste-de-schindler.html
Un après-midi de chien (1975) Sidney Lumet : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/dog-day-afternoon-un-apres-midi-de.html
Le ciel peut attendre (1943) Ernst Lubitsch : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/heaven-can-wait-le-ciel-peut-attendre.html
La forêt pétrifiée (1936) Archie L. Mayo : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/the-petrified-forest-la-foret-petrifiee.html

Candy Shop

The Bond (1918) Charlie Chaplin : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/the-bond-1918-charlie-chaplin.html
Third from the Sun (1960) Richard L. Bare : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/the-twilight-zone-third-from-sun-1960.html
Nice Time (1957) Claude Goretta, Alain Tanner : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/nice-time-1957-alain-tanner-claude.html
Une étudiante aujourd'hui (1966) Eric Rohmer : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/une-etudiante-daujourdhui-1966-eric.html
A l'écoute de Godard (image + son = 7 fragments) (2007) Vincent Perrot : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/a-lecoute-de-godard-image-son-7.html
Every Day Except Christmas (1957) Lindsay Anderson : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/every-day-except-christmas-1957-lindsay.html
In Transit (1986), Ce qui me meut (1989) Cédric Klapisch : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/deux-courts-de-cedric-klapisch-in.html

Mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
10/13 : Remorques (1941) Jean Gremillon : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/10/remorques-1941-jean-gremillon.html
11/13 : Skyfall (2012) Sam Mendes : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/11/skyfall-2012-sam-mendes.html
12/13 : Man on the Moon (1999) Milos Forman : http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/12/man-on-moon-1999-milos-forman.html
Dernière édition par Abronsius le 31 déc. 13, 20:58, édité 40 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17635
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar Kevin95 » 1 déc. 13, 10:46

Décembre 2013

Film du mois :

Image

Liste des films visionnés :

Image :: Sorcerer (William Friedkin, 1977) Révision

Image :: Per qualche dollaro in più (Sergio Leone, 1965) Révision
Image :: La Grande Illusion (Jean Renoir, 1937) Découverte
Image :: The Hurt Locker (Kathryn Bigelow, 2008) Découverte
Image :: Little Big Man (Arthur Penn, 1970) Révision
Image :: Something Wicked This Way Comes (Jack Clayton, 1983) Découverte
Image :: Rambo (Sylvester Stallone, 2008) Révision
Image :: Nuovo Cinema Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1988) Révision
Image :: Top Secret ! (Jim Abrahams, David Zucker & Jerry Zucker, 1984) Révision
Image :: And Now for Something Completely Different (Ian MacNaughton, 1971) Révision
Image :: Orphée (Jean Cocteau, 1950) Révision

Image :: WarGames (John Badham, 1983) Révision
Image :: Les Compères (Francis Veber, 1983) Révision
Image :: Les Visiteurs du soir (Marcel Carné, 1942) Découverte
Image :: Les Fauves (Jean-Louis Daniel, 1984) Révision
Image :: Delta Force 2 : The Colombian Connection (Aaron Norris, 1990) Découverte
Image :: Urgence (Gilles Béhat, 1985) Découverte
Image :: Le Triomphe de Michel Strogoff (Viktor Tourjansky, 1961) Découverte
Image :: Rue barbare (Gilles Béhat, 1984) Révision

Image :: The Southerner (Jean Renoir, 1945) Découverte
Image :: Vive les femmes ! (Claude Confortès, 1984) Révision
Image :: La Vie dissolue de Gérard Floque (Georges Lautner, 1987) Découverte
Image :: Friday the 13th (Sean S. Cunningham, 1980) Révision

Image :: Scout toujours... (Gérard Jugnot, 1985) Révision

Image :: Duplicity (Tony Gilroy, 2009) Découverte

Image :: Dossier Toroto (Jean-Pierre Mocky, 2011) Découverte
Dernière édition par Kevin95 le 31 déc. 13, 14:25, édité 13 fois.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9445
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar Miss Nobody » 1 déc. 13, 11:00

FILMS DU MOIS DE DECEMBRE 2013

Film du mois

Image

Films vus

* Une journée particulière (Scola) ●●●●○ ♡ FILM DU MOIS ♡
* Breaking the waves (Von Trier) ●●●○○


Films revus

Top 5 prévisionnel


FILMS DES MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Mars 2013 = Shame (McQueen)
Avril 2013 = The mortal storm (Borzage)
Mai 2013 = Le ruban blanc (Haneke)
Juin 2013 = Amarcord (Fellini)
Juillet 2013 = The yards (Gray)
Août 2013 = Le conformiste (Bertolucci)
Septembre 2013 = La folle ingénue (Lubitsch)
Octobre 2013 = Haute Pègre (Lubitsch)
Novembre 2013 = La vie d'Adèle (Kechiche)
Dernière édition par Miss Nobody le 27 févr. 14, 10:49, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gounou
au poil !
Messages : 9766
Inscription : 20 juil. 05, 17:34
Localisation : Lynchland

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar Gounou » 1 déc. 13, 11:18

Décembre 2013

Film du mois

Films découverts
LE SALON DE MUSIQUE (Satyajit Ray) 8/10
CASSE-TETE CHINOIS (Cédric Klapisch) 4,5/10
A TOUCH OF SIN (Jia Zhang-ke) 8,5/10
MARATHON MAN (John Schlesinger) 7,5/10
EXPLORERS (Joe Dante) 6/10
ALL IS LOST (J.C. Chandor) 7/10
THE HOBBIT : THE DESOLATION OF SMAUG (Peter Jackson) 4,5/10
BUFFET FROID (Bertrand Blier) 7,5/10
MAN ON THE MOON (Milos Forman) 7,5/10
LAWLESS (John Hillcoat) 5,5/10
THE WOLF OF WALL STREET (Martin Scorsese) 5/10

Films revus
FERRIS BUELLER'S DAY OFF (John Hughes) 7/10
WHERE THE WILD THINGS ARE (Spike Jonze) 7/10
CATCH ME IF YOU CAN (Steven Spielberg) 7,5/10
PATLABOR (Mamoru Oshii) 7/10
THE FURY (Brian De Palma) 6/10
SHUTTER ISLAND (Martin Scorsese) 5/10
THE MASTER (P.T. Anderson) 8/10
ELECTION (Johnnie To) 7,5/10
PATLABOR 2 (Mamoru Oshii) 7,5/10
POLTERGEIST (Tobe Hooper) 7,5/10
THE WITCHES OF EASTWICK (George Miller) 7/10
JACK REACHER (Christopher McQuarrie) 6,5/10
A PERSONAL JOURNEY WITH MARTIN SCORSESE THROUGH AMERICAN MOVIES (Scorsese & Michael Henry Wilson) 8/10



Séries

CINEMA - DVD - BLURAY - TELEVISION
Dernière édition par Gounou le 26 déc. 13, 12:44, édité 31 fois.

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5204
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar Thaddeus » 1 déc. 13, 11:37

Première désillusion (Carol Reed, 1948)
Les perspectives semblent ici déformées, toujours sous le règne de la menace ou de l’émerveillement. L’impression est renforcée par le cadre du film, une grande demeure victorienne et son un escalier en spirale autour duquel vont se développer les mystères et les faux-semblants, s’attiser les tensions et les dangers. Tout en effets de contraste, troubles indécis, partages de l’ombre et de la lumière, le film est un formidable exercice de démontage d’une cristallisation enfantine. Les faits ou leurs apparences y sont perçus et interprétés par un jeune héros à la fertile imagination : le mensonge est l’ultime recours pour ne pas trahir, les histoires d’adultes vécues comme des contes de fées, et la compréhension du drame une première initiation vers la lucidité – faire tomber l’idole, apprendre un peu de la cruauté des relations humaines. 5/6

Le jardin des Finzi-Contini (Vittorio De Sica, 1970)
La jeunesse est éphémère, sa beauté transitoire et volatile. Mais il suffit que la tragédie la frappe de plein fouet pour qu’elle acquière une dimension éternelle, comme photographiée, figée hors du temps dans l’intensité de son bonheur. Le jardin des Finzi-Contini, enclave de sérénité où les jeunes gens se livrent à de blanches partis de tennis tandis que le fascisme gronde dans le monde extérieur, ne résistera pas au mal qui couve. De Sica évoque la montée de l’antisémitisme, la lente propagation du poison idéologique, les manifestations du danger rampant en des images lumineuses, limpides, pour mieux faire éprouver la douleur de la perte et celle d’un passé à jamais révolu. Lorsque le malheur longtemps tenu à distance vient briser les trajectoires, ne reste que le souvenir d’une insouciance rendue plus poignante encore par le cauchemar de l’Histoire. 5/6

Casse-tête chinois (Cédric Klapisch, 2013)
Évidemment la facture de ce troisième volet souffre d’automatismes et de gimmicks un tantinet prévisibles : le savoir-faire a remplacé la fraîcheur et la spontanéité. Bien sûr on peut s’agacer des leçons de vie et de la philosophie béate façon Marc Lévy qui se loge dans les interstices du divertissement. Mais le plaisir de retrouver ces personnages et de les voir mûrir, l’efficacité radieuse et sans faille de ce vaudeville new-yorkais viennent aisément à bout des réserves. Sans surprise mais très agréable, superficielle mais séduisante, la comédie, simple, rythmée et (un peu trop) dans l’air du temps, puise dans les éternelles indécisions sentimentales de ses personnages suffisamment de punch et de situations désopilantes pour assurer un (très) bon moment. 4/6

La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
La propension irritante du cinéaste à multiplier les affectations et les tics auteuristes a ici totalement disparu. Sa caméra hypersensible s’abandonne cette fois, avec une tendresse inédite, à la vérité intérieure d’êtres qui vibrent, aiment et souffrent. En soixante-dix sept minutes cristallines, dont l’épure et la simplicité atteignent directement au cœur, Garrel fait dialoguer la cruauté d’un sentiment contradictoire, ambigu, constamment réversible, avec les trésors d’affection qui poussent chacun à se relever du chagrin, aller de l’avant, ne pas désespérer. L’angoisse quotidienne de l’abandon rôde, l’inquiétude matérielle menace la solidité de l’amour, mais l’attention d’une sœur, le sourire d’une fillette, sa complicité fusionnelle avec son père les éclairent d’une lumière profondément touchante. 5/6

Au feu, les pompiers (Miloš Forman, 1967)
Bienvenue au bal des pompiers annuel, celui d’une petite ville isolée en plein hiver et à peine réchauffée par les cocasses travers de ses habitants. Les lots de tombola se font chouraver, l’élection de miss Pompiers peine à trouver ses candidates, la fête est bientôt avortée par l’appel de la sirène… En étendant aux dimensions d’un long métrage la description d’un rituel collectif, sans faire venir aucun personnage particulier au devant de la scène, Forman signe une farce politique en forme de parabole (le sort de l’individu est prisonnier de l’incohérence des décisions collectives). Mais, malgré la liberté de sa composition, la satire est trop caricaturale pour être vraiment mordante, et son efficacité comique pas toujours très probante. 3/6

La déesse (Satyajit Ray, 1960)
Pour avoir été révélée dans le rêve de son beau-père comme l’incarnation de Kali, la très jeune Doya est vénérée comme une déesse, littéralement statufiée parmi les fumées d’encens. Dépouillée de sa nature d’être mortel, sans défense, elle est dès lors sujette à une tension intérieure qui ne pourra aboutir qu’à la névrose puis à la dislocation de son identité. Plus didactique, légèrement moins lyrique qu’à l’accoutumée, Satyajit Ray cible et charge un sujet brûlant : la foi aveugle de la religion hindouiste, ses impulsions obscurantistes, ses superstitions délirantes. Prônant le rationalisme spirituel et l’émancipation de la femme, il cerne le poids de structures aliénantes et le stigmatise le long d’un récit de plus en plus étouffant, qui s’achève dans la désolation et la folie. 4/6


Et aussi :

Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1983) - 4/6
Dernière édition par Thaddeus le 8 déc. 13, 23:23, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
LéoL
Electro
Messages : 967
Inscription : 30 août 07, 21:37

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar LéoL » 1 déc. 13, 12:07

Décembre 2013

Film du mois :

Image

Films (re)découverts :
L'homme de la rue (Frank Capra, 1941)

- 8,5/10 -
Wings (William A. Wellman, 1927) - De monumentales scènes de guerre, aériennes ou terrestres, mêlées à une bouleversante histoire d'amitié, elle-même couplée à une histoire d'amour imparable. "Do you know what you can do when you see a shooting star?" Superbe !
L'homme de la rue (Frank Capra, 1941) -
Tel père, tel fils (Hirokazu Kore-eda, 2013) - Tout simplement l'un des plus beaux films de l'année. Un questionnement sur la filiation finement abordé et très émouvant auquel vient s'en greffer un autre, tout aussi intéressant, sur l'obsession de réussite (ou d'échec) des parents vis-à-vis des enfants.

- 8/10 -
Sherlock Junior (Buster Keaton, 1924) - Constamment inventif et continuellement drôle ou touchant à l'image de cette dernière scène, véritable célébration de la magie du cinéma et déclaration d'amour de Keaton à son art.
Le Voleur de Bagdad (Raoul Walsh, 1924) - Grandiose, que ce soit dans les décors :shock: ou dans l'appropriation d'univers et d'histoires venus d'ailleurs, Walsh et Hollywood nous offrent une aventure exotique époustouflante et trépidante.
Capitaine sans peur (Raoul Walsh, 1951) - Dans le spectaculaire comme dans l'intime, Capitaine sans peur est une grande et belle réussite. Une réussite qui a du souffle, cela va sans dire... :fiou:
L'inconnu (Tod Browning, 1927) - Encore une fois l'amour frappe, violemment. L'impasse dans laquelle finit par se retrouver Lon Chaney est autant bouleversante que terrifiante.
L'Heure Suprême (Frank Borzage, 1927) - Un mélo presque parfait, l'amour de Janet Gaynor et Charles Farell est évident, beau, pur et surtout magnifiquement communicatif. Malheureusement le trop plein de religiosité fait vraiment sentir tout son poids sur la fin et c'est regrettable.
The Immigrant (James Gray, 2013) -

- 7,5/10 -
La Croisière du Navigator (Buster Keaton & Donald Crisp, 1924)
La Foule (King Vidor, 1928)
La Grève (Sergueï M. Eisenstein, 1924) - Une force d'évocation époustouflante, des idées de mise en scène à foison, une science du montage déjà remarquable, le talent d'Eisenstein s'impose instantanément.
Foolish Wives (Eric von Stroheim, 1922) - De tous les muets que j'ai pu voir ce mois-ci c'est celui qui m'est apparu le plus moderne dans le propos ou du moins le plus original dans sa peinture des caractères humains. Stroheim pousse celle-ci assez loin sans pour autant être descriptif justement. On devine les choses plus qu'on ne nous les montre. Est-ce que cela vient des coupes ou était-ce voulu ainsi, je ne sais pas, toujours est-il que cela donne un caractère particulier au film et c'est assez remarquable.
Les Lois de l'hospitalité (Buster Keaton & John G. Blystone, 1923)
La Jalousie (Philippe Garrel, 2013) -
Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) - C'est finalement en revenant à ce qu'il sait faire de mieux que Scorsese me plaît le plus. Certes, ce n'est pas original et la mise en scène n'est peut-être pas aussi brillante que par le passé mais Scorsese maîtrise toujours aussi bien son récit lorsqu'il s'agit de tirer le portrait de "gangsters" et de décrire leur environnement.

- 7/10 -
Lonesome (Paul Fejos, 1928) - Métro/boulot/dodo... Heureusement qu'il y a l'amour. Sinon ce n'est pas le muet qui résiste le mieux à l'épreuve du temps à mon sens, avec ses nombreuses expériences visuelles ou sonores pas toujours réussies et/ou nécessaires.
Le Dernier des hommes (F. W. Murnau, 1924)
Hunger (Steve McQueen, 2008)
Tabou (F. W. Murnau, 1931)
Intolérance (D.W. Griffith, 1916) - La démesure et l'ambition folles de Griffith et du cinéma hollywoodien, déjà.
La Grande Parade (King Vidor, 1925)
Remorques (Jean Grémillon, 1941) - Prévert / Gabin / Morgan / Grémillon : quarté gagnant.
A Touch of sin (Jia Zhang Ke, 2013) - Violence, ô délivrance. 4 états de la Chine d'aujourd'hui et un seul et triste constat face à une société inique, socialement et économiquement inégalitaire, et politiquement corrompue.
Suzanne (Katell Quillévéré, 2013)
L'ange de la rue (Frank Borzage, 1928)

- 6,5/10 -
La Blonde Platine (Frank Capra, 1931) - Plus que Jean Harlow, l'étoile (filante malheureusement) de ce film c'est Robert Williams, son bagou et la sympathie immédiate qu'il dégage.
Horizons Perdus (Frank Capra, 1937) -
La Charrette fantôme (Victor Sjöström, 1921) - Une histoire de rédemption au contact de la Mort. Parfois touchant, parfois un peu lourd aussi.
La Ligne générale (Sergueï M. Eisenstein, 1929) - On sent beaucoup de sincérité mais également pas mal de naïveté (enfin c'est plutôt normal, nous avons le recul) dans cette vision idéalisée de la ligne générale. Le film garde malgré tout un dynamisme et une expressivité remarquables.
Les Trois mousquetaires (George Sidney, 1948) - Un Gene Kelly bondissant dans un film de cape et d'épée dansant mais loin d'être joyeux pour autant.
12 Years a slave (Steve McQueen, 2013) - Oui bon. Tout ça est très soigné, parfaitement interprété, et McQueen a du talent, c'est indéniable, mais j'attends toujours de lui le grand film qu'il a forcément sous le coude.
Casse-tête chinois (Cédric Klapisch, 2013) -
Borgman (Alex Van Warmerdam, 2013) -
9 mois ferme (Albert Dupontel, 2013)
Les Fiancées en folies (Buster Keaton, 1925)
Tous les matins du monde (Alain Corneau, 1991)

- 6/10 -
Le Hobbit : la Désolation de Smaug (Peter Jackson, 2013) - On passe un plutôt bon moment mais on regrettera que Peter Jackson ne tire du Hobbit qu'un divertissement anodin tout à fait oubliable.
Cadet d'eau douce (Charles Reisner & Buster Keaton, 1928) - J'ai vu Buster Keaton plus inspiré, même l'habituelle romance est ici bâclée... Rien de déshonorant cela dit.
Populaire (Régis Roinsard, 2012) - Comédie légère et convenue qui se regarde sans déplaisir et s'oubliera sans peine.
Les garçons et Guillaume, à table ! (Guillaume Galienne, 2013) -
Guerre et Paix (King Vidor, 1956) - Malgré ses 3h20, rien ne subsiste de ce Guerre et Paix, élégant mais froid comme la pierre... J'aime énormément Audrey Hepburn et Henry Fonda (beaucoup moins le très fade Mel Ferrer) mais ce casting ne fonctionne absolument pas...

- 5/10 -
The Holiday (Nancy Meyers, 2005) - Les scénaristes sont à saluer, que ce soit dans les dialogues ou l'histoire ils ont réussi à caser une somme hallucinantes de clichés en tout genre et je dois dire qu'il y a quelque chose d'assez amusant à chercher constamment ce que va être leur prochaine trouvaille.

- 4/10 -
Naissance d'une nation (D.W. Griffith, 1915) - Un film si affreusement nauséabond que quelles que soient ses qualités et sa force formelles il m'apparaît proprement détestable.


Séries :

- 7/10 -
Homeland (Saison 3 - 12/12) - Très bonne saison je trouve, qui rattrape la très mauvaise seconde.

- 6,5/10 -
The Big Bang Theory (Chuck Lorre & Bill Prady, Saison 7 - 9/24)

- 6/10 -
Downton Abbey (Julian Fellowes, Saison 4, 3/8)
The Mentalist (Bruno Heller, Saison 6, 10/22) - Ça y est Red John c'est fini, on peut passer à autre chose et ça s'annonce pas mal. Les premiers "nouveaux" épisodes donnent l'impression que le ton va devenir plus léger et plus récréatif et l'apparition de nouveaux personnages va peut-être redonner un peu de fraîcheur à l'ensemble.

- 5,5/10 -
Elementary (Robert Doherty, Saison 2 - 10/24)


Films revus :

- 7,5/10 -
À la merveille (Terrence Malick, 2012) - Une première heure très belle durant laquelle on se laisse agréablement bercer par la mise en scène majestueuse de Malick, une seconde un peu plus poussive et verbeuse. Ça donne tout de même un superbe film.


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2007 : Excalibur de John Boorman
Octobre 2007 : Sueurs froides de Alfred Hitchcock
Novembre 2007 : In the mood for love de Wong Kar Wai
Décembre 2007 : Barry Lyndon de Stanley Kubrick
Janvier 2008 : Le péril jeune de Cédric Klapisch
Février 2008 : Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
Mars 2008 : A scene at the sea de Takeschi Kitano
Avril 2008 : Rio Bravo de Howard Hawks
Mai 2008 : Un conte de Noël de Arnaud Despléchin
Juin 2008 : M le maudit de Fritz Lang
Juillet 2008 : The Yards de James Gray
Août 2008 : Todo Sobre Mi Madre de Pedro Almodovar
Septembre 2008 : Sur la route de Madison de Clint Eastwood
Octobre 2008: Metropolis de Rintaro
Novembre 2008: La porte du paradis de Michael Cimino
Decembre 2008: Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen
Janvier 2009: Boulevard du crépuscule de Billy Wilder
Février 2009 : Rosemary's Baby de Roman Polanski
Mars 2009: La garçonnière de Billy Wilder
Avril 2009: The Thing de John Carpenter
Mai 2009: La soif du mal de Orson Welles
Juin 2009: Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone
Juillet 2009: Le mécano de la Général de Clyde Bruckman et Buster Keaton
Août 2009: Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk
Septembre 2009: La Vérité de Henri-Georges Clouzot
Octobre 2009: Pulsions de Brian De Palma
Novembre 2009: Missing de Costa-Gavras
Décembre 2009: Casablanca de Michael Curtiz
Janvier 2010: Eve de Jospeh L. Mankiewicz
Février 2010: Le chagrin et la pitié de Marcel Ophuls
Mars 2010: Sept ans de réflexion de Billy Wilder
Avril 2010: Ces messieurs dames de Pietro Germi
Mai 2010: La vie est belle de Frank Capra
Juin 2010: Qu'elle était verte ma vallée de John Ford
Juillet 2010: Le genou de Claire de Eric Rohmer
Août 2010: L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville
Septembre 2010: To Be or not to Be de Ernst Lubitsch
Octobre 2010: L'aventure de Mme Muir de Joseph L. Mankiewicz
Novembre 2010: Quai des orfèvres de Henri-Georges Clouzot
Décembre 2010: French Cancan de Jean Renoir
Janvier 2011: Tous en scène de Vincente Minnelli
Février 2011: Les visiteurs du soir de Marcel Carné
Mars 2011: Madame de... de Max Ophüls
Avril 2011: A.I. de Steven Spielberg
Mai 2011: The Tree of Life de Terrence Malick
Juin 2011: Une séparation de Asghar Farhadi
Juillet 2011: L'année du dragon de Michael Cimino
Août 2011: Dersou Ouzala de Akira Kurosawa
Septembre 2011: La charge fantastique de Raoul Walsh
Octobre 2011: Le trou de Jacques Becker
Novembre 2011: Mr Smith au Sénat de Frank Capra
Décembre 2011: Une journée particulière de Ettore Scola
Janvier 2012 : La rondede Max Ophuls
Février 2012 : Elephant Man de David Lynch
Mars 2012 : Stalker de Andreï Tarkovski
Avril 2012 : La Dame du vendredi de Howard Hawks
Mai 2012 : A nos amours de Maurice Pialat
Juin 2012 : Le deuxième souffle de Jean-Pierre Melville
Juillet 2012 : Gentleman Jim de Raoul Walsh
Août 2012 : Voyage à Tokyo de Yasujirō Ozu
Septembre 2012 : Tempête à Washington de Otto Preminger
Octobre 2012 : La maman et la putain de Jean Eustache
Novembre 2012 : Van Gogh de Maurice Pialat
Décembre 2012 : Monsieur Verdoux de Charles Chaplin
Janvier 2013 : The West Wing - Saison 2 de Aaron Sorkin
Février 2013 : Andreï Roublev de Andreï Tarkovski
Mars 2013 : La maison des bois de Maurice Pialat
Avril 2013 : Les Nuits de Cabiria de Federico Fellini
Mai 2013 : The Breakfast Club de John Hughes
Juin 2013 : Le Limier de Joseph L. Mankiewicz
Juillet 2013 : Le Tombeau des lucioles de Isao Takahata
Août 2013 : César et Rosalie de Claude Sautet
Septembre 2013 : Un monde sans femmes de Guillaume Brac
Octobre 2013 : L'esquive de Abdellatif Kechiche
Novembre 2013 : Still Walking de Hirokazu Kore-Eda
Dernière édition par LéoL le 1 janv. 14, 19:51, édité 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar Federico » 1 déc. 13, 12:10

FILM DU MOIS

Image


Films découverts

Les plus belles années de notre vie (The best years of our lives, 1946, William Wyler) 9/10 Le naturel confondant des acteurs, la franchise du propos et des dialogues à la hauteur d'une mise en scène somptueuse, marques du cinéma américain rendu "adulte" à la sortie de la guerre. Bouleversant. :oops:

Dans l'ombre de Manhattan (Night falls on Manhattan, 1997, Sidney Lumet) 8/10 Après Serpico et Le prince de New York, Lumet s'attaquait à nouveau à la corruption policière. Son héros est plus naïf mais le fond et la forme toujours aussi puissants. Interprétation magistrale (la palme à Ron Leibman).

Traître sur commande (The Molly Maguires, 1969, Martin Ritt) 7/10 Fresque socialo-policière sur le combat d'une société secrète irlandaise des mines de Pennsylvanie. Rude, sobre, désespéré et poétique trait d'union entre Ford et Cimino mais sans atteindre leur lyrisme. Sean Connery et surtout Richard Harris (dans un rôle aussi complexe qu'ambigu) sont remarquables.

Un mariage de rêve (Easy virtue, 2008, Stephan Elliott) 7/10 Quand la vivacité américaine se mêle à l'humour anglais. Kristin Scott-Thomas en garce et Jessica Biel en bombe platine font honneur à la saine immoralité de Noel Coward.

A Canterbury tale (1944, Michael Powell & Emeric Pressburger) 6,5/10 Étrange film hors du temps, à la fois touchant et ennuyeux comme... un Capra au ralenti. Indéniablement à part mais d'un abord un peu difficile.

Aviator (The Aviator, 2004, Martin Scorsese) 6,5/10 Biopic à la fois prenant et très artificiel, comme ses (superbes) coucous en CGI. Di Caprio n'est pas mauvais mais quand ira-t-il enfin consulter un orthophoniste ? :P La meilleure idée : Cate Blanchett, géniale en Hepburn. :D

Ma geisha (My geisha, 1962, Jack Cardiff) 6,5/10 Comédie des masques plus subtile que je ne l'attendais et Shirley MacLaine, exquise dans ses deux rôles, y est pour beaucoup. A noter un Montand bien plus à l'aise que dans Le milliardaire.

L'hôpital (The hospital, 1971, Arthur Hiller) 6,5/10 Une maison de dingos à faire passer M*A*S*H pour un épisode du Dr Kildare. George C. Scott hénaurme en grand patron dépressif croise une Diana Rigg à contre-emploi en hippie. Pas super fin mais sympa.

One Piece - Film 6 : Baron Omatsuri et l'île aux secrets (One Piece - Omatsuri danshaku to himitsu no shima, 2005, Mamoru Hosoda) Animation 6,5/10 L'excellent renouvellement du chara-design et l'inventivité de Mamoru Hosoda donne un supplément de pep's et de fun à un univers déjà riche. Dommage qu'il étire trop les séquences.

Victoria : Les jeunes années d'une reine (The young Victoria, 2009, Jean-Marc Vallée) 6/10 Fresque historique à la fois sage et un peu embrouillée par les intrigues de cour. Agréable mais sans la puissance du Mrs. Brown de John Madden. Par contre Emily Blunt rendrait royaliste n'importe qui. :oops:

Le convoi de la peur (Sorcerer, 1977, William Friedkin) 6/10 "Film maudit" ou pas, c'est quand même inférieur au Clouzot. Bourré de défauts mais avec des séquences fortes, au début et à la fin surtout.

La danseuse des Folies Ziegfeld (Ziegfeld girl, 1941, Robert Z. Leonard) 6/10 Show-biz mélo inégal avec de jolis restes de pre-Code et des dialogues futés. Superbe interprétation de Lana Turner et James Stewart mais les numéros sont bien pompiers.

L'inconnu de Shandigor (1967, Jean-Louis Roy) 5,5/10 Bizarrerie suisse pleine d'humour baroque belgo-british. Sonne un peu creux malgré quelques moments gouleyants avec Emilfork et Gainsbourg.

Fantômes en fête (Scrooged, 1988, Richard Donner) 5/10 One-Bill Murray-show à mi-chemin de SOS Fantômes et d'Un jour sans fin mais sans égaler la fantaisie de l'un ni surtout la poésie de l'autre. Chouette distribution mais un peu fatigant et finalement gnan-gnan... comme un conte de Noël.

Les garçons de la bande (The boys in the band, 1970, William Friedkin) 5/10 Gonflé et cruel mais souvent aussi très pénible et trop marqué par son origine théâtrale. Belle performance de Kenneth Nelson en manipulateur cynique et auto-destructeur.

Le Rêve de Cassandre (Cassandra's Dream, 2007, Woody Allen) 5/10 Très bien joué mais j'ai tout du long attendu l'étincelle qui ne vient jamais. Par contre Allen a toujours bon goût : Hayley Atwell... :roll:

Starcrash : Le choc des étoiles (Scontri stellari oltre la terza dimensione, 1978, Lewis Coates) 5/10 Starwarsploitation du sympathique tâcheron Cozzi avec effets vraiment "spéciaux", maquettes vraiment maquettes et Caroline Munro vraiment elle-même. La 3ème dimension du nanar, poétique dans sa nullité. :)

La falaise mystérieuse (The uninvited, 1944, Lewis Allen) 4,5/10 Scorsese a beau dire que c'est un sommet de la terreur, je n'y ai vu qu'un mélo vaguement gothique et un sous-John Brahm. Seul intérêt : le charme désarmant des grands yeux tristes de Gail Russell dont c'était le premier grand rôle. :oops:

Et l'homme créa la femme (The Stepford wives, 2004, Frank Oz) 4,5/10 Remake beaucoup moins subtil et inquiétant que l'original de 1975, déjà loin d'être parfait. Et le duo Kidman-Midler ne risque pas de faire oublier Ross et Prentiss.

Echec au hold-up (Appointment with danger, 1951, Lewis Allen) 4,5/10 Alan Ladd entre une bonne soeur fan de baseball et Jan Sterling accro au be-bop dans un petit Noir sans éclat malgré ces quelques trouvailles.

Pilotes de chasse (Thunder Birds, 1942, William A. Wellman) 4/10 Pur film de propagande qui vole assez bas mais le Technicolor magnifie les bi-plans azur et jaune autant que le regard de Gene Tierney, belle à tomber en piqué après dix loopings (son entrée en scène à de quoi rendre... coucou !!). :oops: Un W"ailes"man très mineur.

Virages (Winning, 1969, James Goldstone) 4/10 Le film donna le virus de la compétition auto à Paul Newman qui a quelques jolies scènes avec Joanne Woodward dans une réalisation pleine de sorties de route.

L'aveu (Summer storm, 1944, Douglas Sirk) 4/10 Tchekhov par Sirk, ça aurait pu être tellement mieux... Déçu aussi par Sanders et Darnell. Seul Horton, presque à contre-emploi (et dont c'était le rôle préféré) m'a amusé. :?

Noël blanc (White Christmas, 1954, Michael Curtiz) 4/10 Même la piquante Vera-Ellen peine à sauver ce musical très Calendrier des Postes et aux chorégraphies d'un goût discutable.

Sous le ciel de Paris (1950, Julien Duvivier) 3,5/10 Film choral marqué par la noirceur de Duvivier mais malgré quelques rares bons moments le patchwork est bien mal ficelé. Et ses audaces semblent plus appartenir aux années 20-30 qu'à l'après-guerre. :?

Tragique rendez-vous (Whistle stop, 1946, Léonide Moguy) 3/10 Vu cette fois en entier... mais c'est toujours aussi ennuyeux et platement réalisé. A réserver uniquement aux fans d'une Ava à quelques mois de la starisation.

La taupe (The jigsaw man, 1983, Terence Young) 3/10 Triste de retrouver ainsi le fabuleux duo du Limier. Un film de "défection" où Olivier et Caine quittèrent un temps le tournage. On les comprend. :cry:

Cendrillon aux grands pieds (Cinderfella, 1960, Frank Tashlin) 3/10 A voir (avec beaucoup d'indulgence) comme une esquisse de Dr Jerry & Mr Love dont on retrouvera aussi la fin édifiante. A part ça et quelques rares bons moments... :roll:

Le kid en kimono (The geisha boy, 1958, Frank Tashlin) 2,5/10 Inoffensif mais très bébête et avec des gags affligeants. Seuls vagues intérêts : un lapin facétieux et la charmante Suzanne Pleshette dans son 1er rôle.

Gonflés à bloc (Monte Carlo or bust, 1969, Ken Annakin) 2/10 Greatraceploitation totalement oubliable malgré sa distribution surprenante où Tony Curtis croise Bourvil et Mireille Darc.

Promises! Promises! (1963, King Donovan) 1/10 Le fameux nudie (très soft) avec Jayne Mansfield. Un vaudeville discount plus désolant que sexy. Seule curiosité : le coiffeur prénommé Babette. :mrgreen:

Un vrai cinglé de cinéma (Hollywood or bust, 1956, Frank Tashlin) 1/10 L'ultime film du duo Lewis-Martin. Il était vraiment temps que ça s'arrête. Nul à pleurer.

L'emprise (The entity, 1982, Sidney J. Furie) :?: /10 Aussi embarrassant à noter qu'à voir car extrêmement ambigu et au final ridicule (la seconde partie flingant l'intérêt de la première). La sublime Barbara Hershey n'est pas en cause car elle fit preuve d'autant de courage que de talent.


Films revus

Un homme parmi les loups (Never Cry Wolf, 1983, Carroll Ballard) 8,5/10 L'un des tous meilleurs films sur la place de l'homme dans la nature. Pourquoi n'a-t-on pas offert d'autres rôles de ce calibre au formidable Charles Martin Smith ?? Avec aussi les souris les plus drôles jamais vues, dessins animés compris. :D

Zoulou (Zulu, 1964, Cy Enfield) 7,5/10 Redécouverte totale de cet Alamo sud-africain co-produit par le grand Stanley Baker. Le détachement britannique (propre et figuré) face aux splendides chorégraphies et rythmes zoulous. Non-manichéen et visuellement superbe.

Star Trek, le film (Star Trek: The Motion Picture, 1979, Robert Wise) 7/10 Le premier (et pour moi le meilleur) de la franchise. Des longueurs trop contemplatives, des acteurs en bois, un scénario à la fois cool et naïf mais l'habillage visuel et sonore tient toujours la route. Ce n'est qu'un grand spectacle mais il fut bien fait.

Propriété interdite (This property is condemned, 1966, Sydney Pollack) 6/10 Légère révision à la baisse pour ce qui reste un joli film. Je ne sais pas si c'est la faute à Tennessee Williams ou parce que j'ai trouvé Natalie moins bien que dans mes souvenirs. :|

L'auberge rouge (1951, Claude Autant-Lara) 4/10 Ça crie, grimace et gesticule beaucoup dans ce boulevard neigeux qui fond de plus en plus sous la naphtaline.


Séries TV

Documentaires

Découverts

La guerre d'Hollywood 1939-1945 (2013, Michel Viotte) 7,5/10 Ce n'est pas le premier docu à se pencher sur la puissance de feu de la machine de guerre hollywoodienne mais le choix et la qualité des archives sont remarquables. Passionnant de bout en bout.

Monsieur de Funès (2013, Grégory Monro & Catherine Benazeth) 5,5/10 Enième hommage au génial Fufu, comme hélas souvent pas toujours à la hauteur du phénomène. Certains intervenants sortent des banalités (quand on ne se demande pas ce qu'ils font ici). :roll: Mais bonne idée de donner aussi la parole à de très jeunes spectateurs.


Revus

Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain (A personal journey with Martin Scorsese through american movies, 1995, Martin Scorsese & Michael Henry Wilson) 8,5/10 Un parcours toujours aussi limpide, passionnant et émouvant. Plus d'un des extraits choisis donne la chair de poule. La cinéphilie de Scorsese est terriblement contagieuse. :D


Courts-métrages

Découverts

Sept ans d'hiver (Seven years of winter, 2011, Marcus Schwenzel) 8/10 Un petit garçon est envoyé dans la zone de Tchernobyl pour récupérer des documents monnayables. Un court terrible et bouleversant tourné en partie sur place (mais heureusement sans le gamin). :?

Le loup qui vivait dans l'arbre (A wolf in the tree, 2012, Lin Jiaxing) Animation 7,5/10 Version cruelle et dérangeante du Petit Chaperon Rouge. Beau travail sur le son.

Mille-pattes et Crapaud (2013, Anna Khmelevskaya) Animation 6/10 Un conte indien animalier amusant mis en aquarelles.

Querelle de jardins (1982, Raoul Ruiz) 3/10 Tourné pour l'émission Botaniques d'Antenne 2. L'opposition jardin anglais/à la française en caméra portée subjective. Aussi pénible que la voix-off compassée à la Alain Cuny.


Revus

L'accordeur (2011, Olivier Treiner) 8/10 Idée digne d'un Alfred Hitchcock Presents, interprétation épatante, réalisation élégante. N'avait pas volé son César.

FILMS D'EMOI
Spoiler (cliquez pour afficher)
Avril 2012 : La cible (Targets - 1968 - Peter Bogdanovich)
Mai 2012 : Point Limite (Fail Safe - 1964 - Sidney Lumet)
Juin 2012 : Stolen Holiday (1937 - Michael Curtiz)
Juillet 2012 : Un homme de coeur (The Good Heart - 2009 - Dagur Kári)
Août 2012 : Melancholia (2011 - Lars von Trier)
Septembre 2012 : Les flics ne dorment pas la nuit (The New Centurions - 1972 - Richard Fleischer)
Octobre 2012 : Still walking (2008 - Kore-eda Hirokazu)
Novembre 2012 : Convoi de femmes (Westward the women - 1951 - William A. Wellman)
Décembre 2012 : Quand la ville dort (The asphalt jungle - 1950 - John Huston)
Janvier 2013 : ex aequo Scaramouche (1952 - George Sidney) / Videodrome (1983 - David Cronenberg) / Providence (1977 - Alain Resnais) / La mort aux trousses (North by Northwest - 1959 - Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Les sentiments (2003 - Noémie Lvovsky)
Mars 2013 : Une exécution ordinaire (2009 - Marc Dugain)
Avril 2013 : Juno (2007 - Jason Reitman)
Mai 2013 : Martha Marcy May Marlene (2011 - Sean Durkin) & Des hommes et des dieux (2010 - Xavier Beauvois)
Juin 2013 : Appel d'urgence (Miracle Mile - 1988 - Steve De Jarnatt) / Coraline (2009 - Henry Selick) & La Dame de Windsor (1998 - John Madden)
Juillet 2013 : Les bas-fonds new-yorkais (Underworld U.S.A. - 1961 - Samuel Fuller)
Août 2013 : Le dernier nabab (The last tycoon - 1976 - Elia Kazan)
Septembre 2013 : L'enfer de la corruption (Force of evil - 1948 - Abraham Polonsky)
Octobre 2013 : Mind game (Maindo gēmu - 2004 - Masaaki Yuasa) / L'amour l'après-midi (1972 - Éric Rohmer)
Novembre 2013 : La dame et le toréador (Bullfighter and the Lady - 1951 - Budd Boetticher)
Dernière édition par Federico le 30 déc. 13, 23:34, édité 52 fois.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
Blue
subMarine
Messages : 5265
Inscription : 13 sept. 06, 13:32

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar Blue » 1 déc. 13, 12:28

Santa Sangre (Alejandro Jodorowsky) : 9/10
Point Limite (Sidney Lumet) : 9/10
La Lettre Inachevée (Mikhaïl Kalatozov) : 8,5/10
La Baie Sanglante (Mario Bava) : 8/10
Une Femme Douce (Robert Bresson) : 8/10
A Touch Of Sin (Jia Zhang-Ke) : 8/10
Freaks (Tod Browning) : 8/10
La Grande Bouffe (Marco Ferreri) : 7,5/10
Only God Forgives (Nicolas Winding Refn) : 7/10
Sympathy For Mr. Vengeance (Park Chan-Wook) : 7/10
M. Butterfly (David Cronenberg) : 7/10
The Woman (Lucky McKee) : 6,5/10
L'Homme Invisible (James Whale) : 6,5/10
Face (Antonia Bird) : 6/10
May (Lucky McKee) : 6/10
La Veuve Noire (Bob Rafelson) : 5,5/10
Code 46 (Michael Winterbottom) : 5,5/10
Redemption (Michael Winterbottom) : 5/10
Hellraiser (Clive Barker) : 5/10
La Jalousie (Philippe Garrel) : 5/10
Vinyan (Fabrice Du Welz) : 3,5/10
Southland Tales (Richard Kelly) : 2,5/10
King Kong Contre Godzilla (Inoshiro Honda) : 1/10
Dernière édition par Blue le 1 janv. 14, 02:13, édité 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42753
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar Flol » 1 déc. 13, 12:29

Décembre 2013

Films découverts
The Immigrant (James Gray) : 8/10
Taken 2 (Olivier Megaton) : 2/10
Detective Story (William Wyler) : 6/10
Ironweed (Hector Babenco) : 6.5/10
K-19 : The Widowmaker (Kathryn Bigelow) : 5/10
Reality (Matteo Garrone) : 4.5/10
La Fête du Feu (Asghar Farhadi) : 6.5/10
Fail-Safe (Sidney Lumet) : 8/10
Ondine (Neil Jordan) : 7/10
Je fais le mort (Jean-Paul Salomé) : 5.5/10
All is Lost (J.C. Chandor) : 7.5/10
The Informant ! (Steven Soderbergh) : 7/10
Touristes (Ben Wheatley) : 6.5/10
End of Watch (David Ayer) : 3/10
Interiors (Woody Allen) : 8/10
The Hobbit : The Desolation of Smaug (Peter Jackson) : 4/10
Les galettes de Pont-Aven (Joël Séria) : 6.5/10
Casse-tête chinois (Cédric Klapisch) : 5/10
Gas-oil (Gilles Grangier) : 4/10
Star Trek : Insurrection (Jonathan Frakes) : 4.5/10
Ma nuit chez Maud (Eric Rohmer) : 7.5/10
A Touch of Sin (Jia Zhang-ke) : 7/10
One From the Heart (Francis Ford Coppola) : 7.5/10
Pushing Tin (Mike Newell) : 3/10
This Property is Condemned (Sydney Pollack) : 7/10
Zulu (Jérôme Salle) : 6/10
Populaire (Régis Roinsard) : 3/10
Les dragueurs (Jean-Pierre Mocky) : 7/10
Un couple (Jean-Pierre Mocky) : 6/10
A Matter of Life and Death (Michael Powell & Emeric Pressburger) : 8/10
Easy Living (Jacques Tourneur) : 5/10
Suzanne (Katell Quillévéré) : 6.5/10
The Reivers (Mark Rydell) : 5.5/10
Snobs (Jean-Pierre Mocky) : 6/10
Des pissenlits par la racine (Georges Lautner) : 7/10
Mort d'un pourri (Georges Lautner) : 7/10
Quelques messieurs trop tranquilles (Georges Lautner) : 2/10
Star Trek : Nemesis (Stuart Baird) : 6.5/10
The Errand Boy (Jerry Lewis) : 5/10

Films revus
The Conversation (Francis Ford Coppola) : 8.5/10 (=)
Fargo (Joel Coen) : 8/10 (=)
The French Connection (William Friedkin) : 9/10 (+)
Steak (Quentin Dupieux) : 7.5/10 (=)

Séries découvertes
Derek - saison 1 (Ricky Gervais) : 6/10

Mes films du mois de Janvier 2005 à Novembre 2013
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2005 : Turkish Delights (Paul Verhoeven)
Février 2005 : Bloody Sunday (Paul Greengrass)
Mars 2005 : The Life Aquatic with Steve Zissou (Wes Anderson)
Avril 2005 : Sweet Sixteen (Ken Loach)
Mai 2005 : Sleuth (Joseph L. Mankiewicz)
Juin 2005 : Man in the Moon (Robert Mulligan)
Juillet 2005 : Flesh + Blood (Paul Verhoeven)
Août 2005 : Bottle Rocket (Wes Anderson)
Septembre 2005 : The Getaway (Sam Peckinpah)
Octobre 2005 : Greed (Erich Von Stroheim)
Novembre 2005 : A History of Violence (David Cronenberg)
Décembre 2005 : The Man Who Would Be King (John Huston)
Janvier 2006 : Der Vierde Man (Paul Verhoeven)
Février 2006 : The New World (Terrence Malick)
Mars 2006 : Bring Me the Head of Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Avril 2006 : Sorcerer (William Friedkin)
Mai 2006 : Testament (Lynn Littman)
Juin 2006 : The Last Boy Scout (Tony Scott)
Juillet 2006 : The Devil's Rejects (Rob Zombie)
Août 2006 : Breezy (Clint Eastwood)
Septembre 2006 : Tarnation (Jonathan Caouette)
Octobre 2006 : Children of Men (Alfonso Cuaron)
Novembre 2006 : Black Book (Paul Verhoeven)
Décembre 2006 : My Darling Clementine (John Ford)
Janvier 2007 : Casablanca (Michael Curtiz)
Février 2007 : Keane (Lodge Kerrigan)
Mars 2007 : Lonely are the Brave (David Miller)
Avril 2007 : The Prisoner of Shark Island (John Ford)
Mai 2007 : Babe : Pig in the City (George Miller)
Juin 2007 : The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Juillet 2007 : Two For The Road (Stanley Donen)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Septembre 2007 : The Bourne Supremacy (Paul Greengrass)
Octobre 2007 : Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Novembre 2007 : 24 Hour Party People (Michael Winterbottom)
Décembre 2007 : We Own The Night (James Gray)
Janvier 2008 : Sweeney Todd (Tim Burton)
Février 2008 : La Nuit Américaine (François Truffaut)
Mars 2008 : The Man Who Shot Liberty Valance (John Ford)
Avril 2008 : F...comme Fairbanks (Maurice Dugowson)
Mai 2008 : Mr Smith Goes to Washington (Frank Capra)
Juin 2008 : Block Party (Michel Gondry)
Juillet 2008 : Bridge to Terabithia (Gabor Csupo)
Août 2008 : The Pursuit of Happyness (Gabriele Muccino)
Septembre 2008 : The Mist (Frank Darabont)
Octobre 2008 : Entre les murs (Laurent Cantet)
Novembre 2008 : At Close Range (James Foley)
Décembre 2008 : Faits Divers (Raymond Depardon)
Janvier 2009 : Urgences (Raymond Depardon)
Février 2009 : The Wrestler (Darren Aronofsky)
Mars 2009 : You can't take it with you (Frank Capra)
Avril 2009 : Le Trou (Jacques Becker)
Mai 2009 : Family Life (Ken Loach)
Juin 2009 : La Ronde (Max Ophüls)
Juillet 2009 : Bukowski - Born Into This (John Dullaghan)
Août 2009 : Inglourious Basterds (Quentin Tarantino)
Septembre 2009 : District 9 (Neil Blomkamp)
Octobre 2009 : (500) Days of Summer (Marc Webb)
Novembre 2009 : Once (John Carney)
Décembre 2009 : Avatar (James Cameron)
Janvier 2010 : Mr. Nobody (Jaco Van Dormael)
Février 2010 : Valkyrie (Bryan Singer)
Mars 2010 : Boy A (John Crowley)
Avril 2010 : The Red Shoes (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Mai 2010 : Grey Gardens (Albert Maysles, David Maysles, Ellen Hovde & Muffie Meyer)
Juin 2010 : Sixteen Candles (John Hughes)
Juillet 2010 : The Fall (Tarsem Singh)
Août 2010 : This Is It (Kenny Ortega)
Septembre 2010 : Des Hommes et des Dieux (Xavier Beauvois)
Octobre 2010 : The Social Network (David Fincher)
Novembre 2010 : The Dead (John Huston)
Décembre 2010 : Death Wish III (Michael Winner)
Janvier 2011 : Miracle Mile (Steve De Jarnatt)
Février 2011 : On Her Majesty's Secret Service (Peter Hunt)
Mars 2011 : Brief Encounter (David Lean)
Avril 2011 : Punishment Park (Peter Watkins)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Running on Empty (Sidney Lumet)
Juillet 2011 : Music Box (Costa-Gavras)
Août 2011 : The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford (Andrew Dominik)
Septembre 2011 : 7th Heaven (Frank Borzage)
Octobre 2011 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Novembre 2011 : Super (James Gunn)
Décembre 2011 : City of Hope (John Sayles)
Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Février 2012 : Incendies (Denis Villeneuve)
Mars 2012 : Modern Times (Charlie Chaplin)
Avril 2012 : A propos d'Elly (Asghar Farhadi)
Mai 2012 : The Conversation (Francis Ford Coppola)
Juin 2012 : The Myth of the American Sleepover (David Robert Mitchell)
Juillet 2012 : L'Assassin habite au 21 (Henri-Georges Clouzot)
Août 2012 : Scaramouche (George Sidney)
Septembre 2012 : The Tall T (Budd Boetticher)
Octobre 2012 : Anatomy of a Murder (Otto Preminger)
Novembre 2012 : Frankenweenie (Tim Burton)
Décembre 2012 : Le Havre (Aki Kaurismäki)
Janvier 2013 : The White Diamond (Werner Herzog)
Février 2013 : Oslo, 31 Août (Joachim Trier)
Mars 2013 : The Swimmer (Frank Perry)
Avril 2013 : Les Naufragés de l'Île de la Tortue (Jacques Rozier)
Mai 2013 : The Thin Blue Line (Errol Morris)
Juin 2013 : Hôtel Terminus (Marcel Ophuls)
Juillet 2013 : Tous les matins du monde (Alain Corneau)
Août 2013 : Gummo (Harmony Korine)
Septembre 2013 : Calmos (Bertrand Blier)
Octobre 2013 : Le Quai des Brumes (Marcel Carné)
Novembre 2013 : Inside Llewyn Davis (Joel Coen)
Dernière édition par Flol le 31 déc. 13, 16:48, édité 39 fois.

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22828
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar AtCloseRange » 1 déc. 13, 12:31

(Re-)Découvertes:

Frances Ha (Baumbach) 7,5/10

Our Idiot Brother (Peretz) 6,5/10
Lost and Delirious (Pool) 6,5/10
l'Homme Bicentenaire (Columbus) 6,5/10
Il Futuro (Scherson) 6,5/10
l'Inconnu du Lac (Guiraudie) 6,5/10

And Soon the Darkness (Efron) 6/10
Return to Oz (Murch) 6/10

Le rite (Hafström) 5,5/10
The Fitzgerald Family Christmas (Burns) 5,5/10
Haunter (Natali) 5,5/10

ça tourne à Manhattan (DiCillo) 5/10
Le Vol du Phoenix (Moore) 5/10
The Kings of Summer (Vogt-Roberts) 5/10
48 heures Chrono (O'Neill) 5/10

l'Héritage de la Haine (Foley) 3/10
Alan Partridge Alpha Papa (Lowney) 3/10

To Rome With Love (Allen) 2/10
Jeux de Guerre (Noyce) 2/10
Paranoia (Luketic) 2/10

Machete Kills (Rodriguez) 1/10

The Last Winter (un incapable) 0/10

Révisions:

Raiponce 7/10
Seven (Fincher) 7/10
The Revenant (Prior) 7/10 (-)

Sans Sarah, Rien ne Va (Stoller) 6,5/10

Clones (Mostow) 6/10

Cellular (Ellis) 5,5/10
Gladiator (version longue) 5,5/10
Peter's Friend (Branagh) 5,5/10

Le Client (Schumacher) 5/10

The Final Cut (Naim) 4/10

Harry Brown (Barber) 3/10 (+)
Dernière édition par AtCloseRange le 30 déc. 13, 17:40, édité 28 fois.
Image

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7237
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: Votre film du mois de Décembre 2013

Messagepar 7swans » 1 déc. 13, 12:41

Découverts :
Limitless - Neil Burger : 2/10
The Kings of Summer - Jordan Vogt-Roberts : 6/10
Bad Grandpa - Jeff Tremaine : 4/10
All is Lost - J.C. Chandor : 7/10
Bad Influence - Curtis Hanson : 5.5/10
A Matter of Life and Death - Michael Powell & Emeric Pressburger : 8/10
The Wolf Of Wall Street - Martin Scorsese : 6/10

Revus :
Upstream Color - Shane Carruth : 8.5/10
Side Effects - Steven Soderbergh : 8/10


Séries TV :
Girls (Saison2) : En Cours - Stand by - (3/10)
Community (Saison 3) : En Cours - Stand by - (5/10)
Friends (Saison 8 ) : 5.5/10
Roswell (Saison 1) : 5/10
Friends (Saison 9) : En Cours (5-->4.5/10)
Roswell (Saison 2) : En Cours (5-->4/10)

Séries TV Revues :
Dawson's Creek (Saison3) : 6/10
Dawson's Creek (Saison4) : En Cours (7/10)
Dernière édition par 7swans le 27 déc. 13, 18:43, édité 16 fois.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.