Votre film du mois de Juin 2013

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Messages : 10306
Inscription : 21 avr. 03, 16:18

Re: Votre film du mois de Juin 2013

Messagepar -Kaonashi Yupa- » 1 juil. 13, 10:41

-Kaonashi Yupa- a écrit :Juin 2013

Film du mois
Guerre et paix (S. Bondartchouk)
Image

Avatar de l’utilisateur
Anorya
Laughing Ring
Messages : 11859
Inscription : 24 juin 06, 02:21
Localisation : LV426

Re: Votre film du mois de Juin 2013

Messagepar Anorya » 1 juil. 13, 14:52

Film du mois :

Image
La grande Bellezza.

Suivi non loin de :

Image
Casablanca.

Image
La fille de Ryan.




Films nouveaux:

* Karayuki-san, ces dames qui vont au loin - 4,5/6.
* Only god forgives - 3/6.
* Star Trek into darkness - 3/6.
* Chaque jour que dieu fait - 4/6.
* Scarlet Road - 6/6.
* La fille de Ryan - 5,5/6.
* Aya de Yopoungon - 3/6.
* La tour de guet - 4/6.
* Baikonur - 5/6.
* Brasserie romantique - 4/6.
* 20 ans d'écart - 2/6.
* Shokuzai (2ème partie) - 4/6.
* La grande bellezza - 6/6.
* Casablanca - 6/6.
* Chronicle - 2/6.


Films revus:


* Là-haut - 5/6.
* Hara-Kiri - 6/6.
* Monty Pythons : Sacré Graal - 6/6.
Image

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Votre film du mois de Juin 2013

Messagepar Federico » 1 juil. 13, 15:24

FILM DU MOIS

Encore des ex-aequo, désolé... :?

Image
Image
Image



Films découverts

Appel d'urgence (Miracle Mile, 1988, Steve De Jarnatt) 8/10 Chouette B-movie 80's pas loin de l'esprit Carpenter. A la fois naïf et inventif. Acteurs peu sexy mais superbes photo et mise en scène. Final hélas un peu bâclé.

Coraline (2009, Henry Selick) Animation 8/10 Petit bijou d'humour aussi noir qu'acidulé. Selick est plus que jamais un maître-animateur, à cheval entre hier et aujourd'hui.

La Dame de Windsor (Mrs. Brown, 1998, John Madden) 8/10 Superbe histoire d'amitié entre une reine et son palefrenier. Judi Dench une fois de plus royale, déridée par un non moins fabuleux Billy Connolly. La british class, quoi. :D

L'esprit de la ruche (El Espíritu de la colmena, 1973, Víctor Erice) 7,5/10 Vision austère mais très sensible du monde secret de l'enfance sur fond d'Espagne franquiste. Entièrement porté par l'extraordinaire Ana Torrent dont c'étaient les débuts.

Pièges (1939, Robert Siodmak) 7/10 Film noir frenchy bien balancé avec un excellent casting (la classieuse Marie Déa, l'épatant Temerson, le Momo de ces dames en forme olympique...) et des dialogues percutants très natures.

Veillée d'amour (When tomorrow comes, 1939, John M. Stahl) 7/10 Moins mélo que drame léger au ton variable avec un délicieux duo Boyer-Dunne et quelques séquences étonnantes. Infiniment supérieur à son remake par Sirk : Les amants de Salzbourg.

Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Lung Boonmee raluek chat, 2010, Apichatpong Weerasethakul) 6,5/10 Déphasé par la langueur parfois rasante de ce conte fantastique aux séquences inégales mais fasciné par son intro et le trip sonore de jungle électronique.

Lucia et les gouapes (I guappi, 1973, Pasquale Squitieri) 6,5/10 Au coeur de la Camorra, poumon et lèpre de Naples au 19° siècle. Duo burné et hiératique Franco Nero/Fabio Testi avec la belle Claudia au centre. A mi-chemin de Casque d'or et des segments siciliens du Parrain. Présence impressionnante de la nourriture dans cette ville d'affamés.

Demain est un autre jour (There's always tomorrow, 1956, Douglas Sirk) 5,5/10 Malgré l'excellence du duo MacMurray/Stanwyck, un scenario qui promettait et quelques belles séquences, l'accumulation de quiproquos devient vite embarrassante. Un Sirk mineur.

Les amants de Salzbourg (Interlude, 1957, Douglas Sirk) 4/10 Remake raté de Veillée d'amour. A part de trop rares éclairs dus au personnage de l'épouse névrosée, aussi excitant que de grignoter un bretzel dans un Strassenbahn. :roll:



Films revus

Star Trek (2009, J. J. Abrams) 4,5/10 Casting et scénario faiblards, muzak omni-plombante. Quelques bons passages mais ça donne surtout envie de revoir les 1ers films et surtout la série, si tartes soient-ils car ils avaient du charme (OK, Zoë Saldaña n'en manque pas non plus :oops: ).

Vendredi 13 (Friday the 13th, 1980, Sean S. Cunningham) 4/10 Ce classique du slasher est aussi l'un des plus anodins. Final assez ridicule.

Bride of the Gorilla (1951, Curt Siodmak) 2/10 Raymond Burr, habitué à jouer les gorilles, marabouté en homme-singe. Curt fut un peu à Robert ce que Tony fut à Ridley. :roll:


Documentaires

Evert - Navratilova, les meilleures ennemies (Unmatched, 2010, Lisa Lax & Nancy Stern Winters) 8/10 La rivalité inégalée de tenniswomen d'exception que tout opposait mais qui sont aussi les meilleures amies du monde. Elles posent un regard franc, amusé, souvent très émouvant sur leur parcours commun. Tout passionné de tennis (et même simplement de sport) se doit de voir ce docu qui appartient à la série ESPN en 30 épisodes 30 for 30. Chair de poule garantie.

Once brothers (2010, Michael Tolajian) 8/10 Autre n° de la série 30 for 30, cette fois sur deux partenaires de la fabuleuse équipe de basket yougoslave et pionniers de l'arrivée des Européens en NBA. Le super cool Divac et le très renfermé et stakhanoviste Petrovic (surnommé Le Mozart du basket) dont l'amitié sera brisée par la guerre. Poignant retour en arrière avec le bon géant Divac qui regrette encore ce gâchis et la disparition prématurée de son ami avec qui il n'eut pas le temps de se réconcilier.

Climb dance (1989, Jean-Louis Mourey) 7,5/10 La fameuse montée de Pikes Peak en compagnie d'Ari Vatanen. Marge d'erreur : zéro. Grand Prix du festival de Chamonix 1990.

Tout sur mon père Max Linder (2013, Jean-Michel Meurice) 6,5/10 3ème docu sur Linder après En compagnie de Max Linder (1963) et L'Homme au chapeau de soie (1983) mais cette fois axé sur sa fille Maud, sauvegardienne du temple et qui n'a pas eu une vie facile.



Courts-métrages

DECOUVERTS

Les hommes de la côte (The shore, 2011, Terry George) 7,5/10 Les retrouvailles de deux anciens copains d'enfance séparés par le conflit irlandais. Burlesque et émouvant (le ton rappelle L'homme tranquille). Avec l'épatant Ciarán Hinds. (Oscar du court 2012)

Betty's blues (2010, Rémy Vandenitte) Animation 7,5/10 Comment un bluesman noir et aveugle applique le principe de Woody Guthrie : tuer les fascistes avec sa guitare. Superbe animation aux dessin et couleurs à la Mezzo & Pirus.

Brink (2010, Shawn Christensen) 6/10 Déclaration amoureuse sur fond de fin du monde (la Terre perd sa gravité). Joli mais un peu trop pubard dans sa forme. Par le réalisateur de l'oscarisé et émouvant Couvre-feu (Curfew 2012).

La chose perdue (The lost thing, 2010, Andrew Ruhemann & Shaun Tan) Animation 5/10 Oscar 2011 pour une histoire gentillette, bien réalisée mais qui ne casse pas trois pattes à un canard mécanique.

Los desafíos (segment 3 : Juegos prohibidos) (1969, Víctor Erice) 5/10 1er film d'Erice, fable sur le désir et les jeux de pouvoir avec deux couples et un chimpanzé dans un village abandonné. Entre Ferreri et Godard mais assez ennuyeux malgré la ravissante Julia Peña.


REVUS

Pica-don (Pika-don, 1978, Renzo Kinoshita) Animation 6,5/10 Hiroshima le 6/8/1945. L'animation assez fruste du début laisse place aux figures de cauchemar. Le sujet a été mieux traité ailleurs mais difficile de ne pas avoir une boule à l'estomac.

L'attaque du monstre géant suceur de cerveaux de l'espace (2010, Guillaume Rieu) 5,5/10 Le mélange des univers de Jacques Demy et de la série B de SF des années 50 est osé mais pas toujours convainquant. Amusant mais un peu longuet.


FILMS D'EMOI
Spoiler (cliquez pour afficher)
Avril 2012 : La cible (Targets - 1968 - Peter Bogdanovich)
Mai 2012 : Point Limite (Fail Safe - 1964 - Sidney Lumet)
Juin 2012 : Stolen Holiday (1937 - Michael Curtiz)
Juillet 2012 : Un homme de coeur (The Good Heart - 2009 - Dagur Kári)
Août 2012 : Melancholia (2011 - Lars von Trier)
Septembre 2012 : Les flics ne dorment pas la nuit (The New Centurions - 1972 - Richard Fleischer)
Octobre 2012 : Still walking (2008 - Kore-eda Hirokazu)
Novembre 2012 : Convoi de femmes (Westward the women - 1951 - William A. Wellman)
Décembre 2012 : Quand la ville dort (The asphalt jungle - 1950 - John Huston)
Janvier 2013 : ex aequo Scaramouche (1952 - George Sidney) / Videodrome (1983 - David Cronenberg) / Providence (1977 - Alain Resnais) / La mort aux trousses (North by Northwest - 1959 - Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Les sentiments (2003 - Noémie Lvovsky)
Mars 2013 : Une exécution ordinaire (2009 - Marc Dugain)
Avril 2013 : Juno (2007 - Jason Reitman)
Mai 2013 : Martha Marcy May Marlene (2011, Sean Durkin) & Des hommes et des dieux (2010, Xavier Beauvois)
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Doublure lumière
Messages : 408
Inscription : 9 déc. 06, 13:07
Localisation : Nancy

Re: Votre film du mois de Juin 2013

Messagepar nicofromtheblock » 1 juil. 13, 23:13

JUIN 2013


Film du mois

Image

Coups de coeur du mois

Image Image Image
Image Image Image


Films découverts

- The hangover Part III - Todd Phillips [Ciné, VF] 5/10
- L'attentat - Ziad Doueiri [Ciné, VOST] 6,5/10
- Modus anomali - Joko Anwar [DivX, VOST] 3,5/10
- After earth - M. Night Shyamalan [Ciné, VF] 4,5/10
- Diaz : Don't clean up this blood - Daniele Vicari [Ciné, VOST] 6,5/10
- Not in Tel Aviv - Nony Geffen [Ciné, VOST] 6/10
- Epic - Chris Wedge [Ciné, VF] 6,5/10
- The iceman - Ariel Vromen [Ciné, VF] 6,5/10
- L'autre vie de Richard Kemp - Germinal Alvarez [Ciné, VF] 5,5/10
- A glimpse inside the mind of Charles Swan III - Roman Coppola [Ciné, VOST] 6/10
- Oh boy - Jan Ole Gerster [Ciné, VOST] 6,5/10
- Shokuzai 2 - Kiyoshi Kurosawa [Ciné, VOST] 5,5/10
- The bling ring - Sofia Coppola [Ciné, VOST] 7/10
- Blackbird - Jason Buxton [Ciné, VOST] 7,5/10
- Csak a szél - Benedek Fliegauf [Ciné, VOST] 5/10
- Two gates of sleep - Alistair Banks Griffin [DVD, VOST] 7/10
- Star Trek : Into darkness - J.J. Abrams [Ciné, VF] 5/10
- Room 237 - Rodney Ascher [DivX, VOST] 5,5/10
- The look of love - Michael Winterbottom [Ciné, VOST] 6/10
- Man of steel - Zack Snyder [Ciné, VOST] 6,5/10
- Struck by lightning - Brian Dannelly [Ciné, VOST] 6/10
- Ren shan ren hai - Shangjun Cai [Ciné, VOST] 6,5/10
- Forever strong - Ryan Little [DVD, VOST] 6,5/10
- Les parapluies de Cherbourg - Jacques Demy [Ciné, VF] 4,5/10
- Dark skies - Scott Stewart [DivX, VOST] 5/10
- Yelling to the sky - Victoria Mahoney [DivX, VO] 6,5/10
- The first time - Jonathan Kasdan [DivX, VOST] 6,5/10
- Joséphine - Agnès Obadia [Ciné, VF] 4,5/10
- Deadfall - Stefan Ruzowitzky [DVD, VOST] 6,5/10
- Before midnight - Richard Linklater [Ciné, VOST] 7/10
- Despicable me 2 - Pierre Coffin & Chris Renaud [Ciné, VF] 6/10
- Good as you - Mariano Lamberti [Ciné, VOST] 4,5/10
- The internship - Shawn Levy [Ciné, VF] 6,5/10
- Les petits princes - Vianney Lebasque [Ciné, VF] 6/10
- The dark mirror - Robert Siodmak [DVD, VOST] 7/10
- The naked city - Jules Dassin [DVD, VOST] 7,5/10
- Broken city - Allen Hughes [DivX, VOST] 6,5/10
- Butch Cassidy & the Sundance kid - George Roy Hill [DVD, VOST] 8/10

Films revus

- Saam gaang yi - Fruit Chan, Park Chan-Wook & Takashi Miike [DVD, VOST] 6,5/10
- Ssa-i-bo-geu-ji-man-gwen-chan-a - Park Chan-Wook [DVD, VOST] 7/10
- Bakjwi - Park Chan-Wook [DVD, VOST] 8,5/10
- The pleasure of being robbed - Joshua Safdie [DVD, VOST] 6,5/10
- Go get some Rosemary - Ben & Joshua Safdie [DVD, VOST] 6,5/10
- The dynamiter - Matthew Gordon [DVD, VOST] 7,5/10