Votre film du mois de Novembre 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
locktal
Assistant opérateur
Messages : 2155
Inscription : 19 mars 11, 01:03
Liste de DVD
Localisation : Dijon

Re: Votre film du mois de Novembre 2012

Messagepar locktal » 1 déc. 12, 00:52

Voici mes 5 plus belles découvertes pour ce mois de novembre 2012.

Film du mois :
1) Les enfants du paradis (Marcel Carné, 1945)
Image

Puis :
2) Despair (Rainer Werner Fassbinder, 1978)
Image

3) 2/Duo (Nobuhiro Suwa, 1997)
Image

4) Le château de Cagliostro (Hayao Miyazaki, 1979)
Image

5) Dharma guns (F. J. Ossang, 2010)
Image


Découvertes notables :
Amour (Michael Haneke, 2012)
Image

Fear and desire (Stanley Kubrick, 1953)
Image

Skyfall (Sam Mendes, 2012)
Image

Sinon, j'ai également beaucoup apprécié les 2 films de Rian Johnson que j'ai découverts ce mois-ci : Looper (2012, vu au cinéma) et Brick (2005)

Enfin, j'ai revu les 22 James Bond officiels grâce au magnifique coffret Blu-ray et mes 3 préférés (je ne compte pas encore Skyfall, le 23ème James Bond, car il doit encore mûrir un peu) sont :
- Au service secret de Sa Majesté (Peter Hunt, 1969)
- Bons baisers de Russie (Terence Young, 1963)
- Permis de tuer (John Glen, 1989)

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Février 2012 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Mars 2012 : L'opération diabolique (John Frankenheimer)
Avril 2012 : Le sang des bêtes (Georges Franju)
Mai 2012 : Le fleuve (Jean Renoir)
Juin 2012 : Guerre et paix (Sergueï Bondartchouk)
Juillet 2012 : Opening night (John Cassavetes)
Août 2012 : Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas ? (Luigi Comencini)
Septembre 2012 : Le trou (Jacques Becker)
Octobre 2012 : La blonde framboise / The strawberry blonde (Raoul Walsh)
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"

Avatar de l’utilisateur
NotBillyTheKid
Tout le monde en parle
Messages : 5693
Inscription : 15 avr. 06, 08:56
Localisation : fait le larron

Re: Votre film du mois de Novembre 2012

Messagepar NotBillyTheKid » 1 déc. 12, 01:18

Novembre

Artistes et Modèles - Tashlin - ****+
Asterix et Obélix au service de sa majesté - Tirard - **

Jules et Jim - Tuffaut - *****
Dans la maison - Ozon - **+
Il était une fois en Amérique -Léone - ****
Tout ce qui brille - Nakache & ? - *+
Les nuits de pleine lune - Rohmer - ****
Espion(s) - Saada - ****
Convoi de femmes- Wellman - ***** (chef d’œuvre ??)
Le gai savoir - Godard - ***
Adieu, ma jolie (Murder, my sweet) - Dmytryk - ****

Pat Garrett & Billy the Kid - Peckinpah - ***** Chef d’œuvre : top 3
La cinquième colonne - Hitchcock - ****
Dillinger - Milius - ****
Breezy - Eastwood - ****


Séries :
Breaking bad 4
Fais pas ci, fais pas ça 4

Meilleur film revu : Pat Garrett & Billy the Kid

Meilleur film découvert :
Image
CONVOI DE FEMMES
"Je ne veux pas rester dans l'histoire comme le gars qui a détruit l'Univers"
Dude, where's my car
Tears in my beers

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Votre film du mois de Novembre 2012

Messagepar Federico » 1 déc. 12, 20:38

FILM DU MOIS


Image



Films découverts


The Artist (2011, Michel Hazanavicius) 8,5/10 Très émouvant et respectueux hommage au cinoche. Hazanavicius a vraiment la classe américaine, son casting, sa photo, sa musique idéaux pour l'écrin 30's et Bérénice Béjo un sourire à rendre marteau. :oops:

Les marches du pouvoir (The Ides of March, 2011, George Clooney) 8/10 Encore une réussite du cinéma US adulte quand il ouvre le placard plein de squelettes de l'ambition politique avec un Clooney acteur qui s'efface derrière le réalisateur (sobre et efficace) pour mieux impressionner dans ses rares apparitions. Le reste de la distribution est nickel : Gosling aussi lunaire et glaçant que dans Drive et une fois de plus un fantastique Philip Seymour Hoffman. A noter ce trait typiquement WASP : comme dans Tempête à Washington et Primary colors, c'est une histoire de Q assez glauque qui fera tout basculer.

Reservoir dogs (1991, Quentin Tarantino) 8/10 Coup d'essai réussi du wonder kid futé qui pose ses marques black&white trash : tchatche, humour gonze, violence (un peu trop dégueu), gueules pas possibles et recyclage de pop-culture.

L'ennemi silencieux (The silent enemy, 1930, H.P. Carver) 7,5/10 Muet. Reconstitution avec de véritables Indiens (sauf le héros mais très crédible) du douloureux périple d'une tribu affamée. Un film sans Visages Pâles puisque situé avant leur arrivée. Personnages un peu binaires (le noble guerrier, le vieux sage, l'infâme chaman) mais superbes séquences (la mort du chef, le sacrifice du brave, la chasse aux caribous). Somptueuse restauration.

Le tableau (2011, Jean-François Laguionie) 7,5/10 Animation. Un graphisme et des couleurs qui changent du formatage. Gracieux, charmant, fin et pas niais. Le très médiatique Michel Ocelot ne détient pas les secrets de l'anim frenchy de qualité. Le beaucoup plus discret Laguionie, élève de Grimault (et ça se voit !), n'a pas la place qui lui revient.

Le Skylab (2011, Julie Delpy) 7/10 Climat 70's très bien rendu avec d'excellents comédiens et des dialogues souvent très drôles (la palme à Valérie Bonneton :lol: ).

Raiponce (Tangled, 2010, Byron Howard & Nathan Greno) 7/10 Animation. Mignon, frais, drôle et superbement animé. Juste un peu trop chanté et je ne me ferai jamais à la francisation du nom (pourquoi ne pas avoir gardé Rapunzel ? :shock: )

W. : l'improbable président (W., 2008, Oliver Stone) 6,5/10 Les gros sabots de Stone mais le sujet s'y prête. Plus que l'incarnation de Josh Brolin (pas mal mais sans plus), je retiens celle du grand John Cromwell en Bush Sr. et le charme piquant d'Elizabeth Banks.

Votre Majesté (Your Highness, 2011, David Gordon Green) 6/10 Vu juste après Raiponce dont il est la version trash. Héros crétins, stones et lubriques, Maître Yoda pervers... Un peu limité mais voir Natalie Portman sortir des insanités... :oops: :D

Etat second (Fearless, 1993, Peter Weir) 5,5/10 Jeff Bridges est toujours bon, même dans des films mineurs mais Weir a fait tellement mieux (ceci dit, sa photo est toujours aussi nickel). Je n'avais absolument pas reconnu Tom "Mozart" Hulce en avocat véreux.

La faille (Fracture, 2007, Gregory Hoblit) 5/10 Hopkins prisonnier de ses incarnations de vilain méphistophélique. Gosling se regarde un peu trop jouer. Rosamund Pike splendide (comme d'hab'). Scénario à la Columbo mais pas toujours bien ficelé. Hoblit n'est pas Mamet.

The star witness (1931, William Wellman) 5/10 Un début assez étonnant (gentil repas familial interrompu par une guerre de gangs), des audaces pre-Code (le passage à tabac du père balancé par les pieds contre un mur !) et puis tout s'effondre avec un ton sentencieux appuyé, une naïveté scolaire, des flics ineptes et un insupportable cabot old-timer à faire passer le Stumpy de Rio Bravo pour Michel Bouquet. :mrgreen:

Safe in hell (1931, William Wellman) 4/10 Drame exotico-criminel trop carton-pâte malgré une originalité rare pour l'époque : les acteurs Noirs s'y expriment normalement et non pas de façon à les ridiculiser.

Mammuth (2010, Benoît Delépine & Gustave Kervern) 4/10 J'ai du mal avec ce type d'univers où je ne peux situer la frontière entre moquerie et tendresse et la part du : "On va faire le contraire du joli clean hollywoodien, ça fera branché". Je reconnais qu'il y a un style et des idées mais ça me déprime plus qu'autre chose (sans doute parce que j'ai croisé pas mal de personnes qui n'auraient pas dépareillé dans le film). Et puis pas pu m'empêcher un parallèle entre Depardieu et le Mickey Rourke du Wrestler (film de losers-cassés de la vie que je trouve bien plus émouvant).

L'école fantastique (Sky High, 2005, Mike Mitchell) 2/10 J'espérai une parodie amusante et ce n'est que le 526ème high school teen movie. A voir juste pour Cloris Leachman en médecin scolaire (bien trop court) et les mini-jupes de Mary Elizabeth Winstead (jamais assez courtes). :fiou:

Quatre étranges cavaliers (Silver Lode, 1954, Allan Dwan) 2/10 Un western figé au scénario enfantin ridicule, mal joué et filmé (sauf par Dolores Moran et lors des rares scènes d'action en extérieur). La grosse déception du mois. Incompréhension totale de l'aura de joyau autour de ce film. :shock:

Antichrist (2009, Lars von Trier) 2/10 Essai pénible (Noir & D'équerre ?) sur un sujet plombant qui fut mieux traité par d'autres. Sur-hommagés, les fantômes de Bergman et Tarkovski doivent être bien embarassés de se voir accouplés au trash nippon comme la vache au taureau.

Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne (The Adventures of Tintin: Secret of the Unicorn, 2011, Steven Spielberg) Semi-animation. 1/10 Patchwork-portnawak à oublier par respect pour Spielberg et surtout pour Hergé... :evil:


Films revus

Convoi de femmes (Westward the women, 1951, William A. Wellman) 9/10 Un des plus originaux et émouvants westerns qui soit. Un scénario délicat traité avec finesse (because Capra), merveilleusement interprété et filmé. Dur, drôle et poignant comme si Wellman avait pris le meilleur de Ford et de Hawks. M'a fait chialer. :oops:

Tarot (1985, Rudolf Thome) 8,5/10 "Les affinités électives" de Goethe par le plus méconnu des grands cinéastes de la Nouvelle Vague allemande. Y a plus pouët-pouët mais les acteurs sont grands, la musique à tomber et Katharina Böhm un ange sur pellicule. :oops: :oops: :oops:

Au service secret de Sa Majesté (On Her Majesty's Secret Service, 1969, Peter R. Hunt) 8/10 Malgré quelques longueurs, mon épisode préféré. Et Lazenby est vraiment excellent en Bond à stature humaine. Et puis Diana, quoi... :oops:

Inglourious Basterds (2009, Quentin Tarantino) 6,5/10 Le malin QT tombe un peu trop dans la facilité et l'épate mais il sait toujours bidouiller des séquences mémorables (la tuerie dans la taverne, le visage soudain ravagé de Shosanna après son entretien avec Landa - "monstrueux" Christoph Waltz). Première fois où il se plante dans ses choix de b.o. :shock:

Chasse à l'homme (Man hunt, 1941, Fritz Lang) 5,5/10 Re-vision décevante. Fait beaucoup trop studio. Pidgeon pas super convaincant et même Sanders et Carradine ont été plus glaçants en affreux. Reste quelques plans langiens et l'idée finale.

Les yeux de Laura Mars (Eyes of Laura Mars, 1978, Irvin Kershner) 5/10 Psycho-thriller sans grand génie qui vaut surtout pour le jeune Tommy Lee Jones déjà à la fois cool, pince-sans-rire et inquiétant.


séries TV

Plusieurs épisodes de Dr Who (me demandez pas quelle saison, 5, 6 ou 7 ? Du moment qu'il y a Karen Gilian... :oops: ). Grosse influence kubrickienne dans l'épisode dans un hôtel bizarre à la Shining et dans le design blanc clinique et bio-formé du superbe épisode où la trop mimi Karen est piégée 40 ans dans un espace parallèle quantique parce qu'elle s'est gourée de bouton.

Deux épisodes de Lego Star Wars : enfantin mais bien foutu et assez marrant.

Quelques épisodes de la saison 2 de Voyage au fond des mers (coffret gagné sur Classik que je remercie encore :) ) : malheureusement pour l'instant déçu par la naïveté confondante, l'aspect désuet, bricolo et longuet et le jeu d'acteurs très limité. Par contre belle qualité d'image, quelques guests-surprises et interview bien sympa de David Hedison (le capitaine du Neptune). Dommage qu'il n'y ait que la VF. :cry:


Documentaires

DECOUVERTS

Joy division (2007, Grant Gee) Émouvant retour sur l'histoire du groupe qui lança la scène mancunienne et la cold-wave. Et bien sûr sur son charismatique leader Ian Curtis dont le brutal décès semble encore laisser ses compagnons abasourdis, 30 ans après. Excellent complément au superbe biopic Control d'Anton Corbijn.

Au cœur de la Maison Blanche : Barack Obama (2012, William Karel) Docu en deux parties auscultant le parcours présidentiel et le caractère étonnant d'Obama, son glissement de la décontraction aux dures réalités de son poste. Moment extraordinaire où il se révèle animal à sang-froid : le soir de 2011 où il fit, comme tous ses prédécesseurs, un discours humoristique à la grande soirée de la presse, il était en train de superviser dans le plus grand secret l'opération sur Ben Laden. Il faut voir son visage jovial se figer soudain lorsqu'un entertainer fit une blague inattendue sur le chef d'Al Qaida ! Mais aussi comment, juste avant, il ridiculisa, annihila, détruisit l'andouille milliardaire Donald Trump qui avait lancé contre lui une campagne dégueulasse ! Un formidable docu qui montre aussi les éternelles et classiques guéguerres entre les proches d'un président dont plusieurs quittèrent le navire en cours de route, et le rôle très important de Michelle Obama.

Obama dans l’objectif (The Obama White House: Through the Lens, 2010, Jody Lenlovski Shiliro) Ce docu National Geographic suit Pete Souza, le photographe officiel de la Maison Blanche, homme qui vit 24h/24 au rythme du photogénique Obama. Un rôle médiatiquement crucial instauré par le très décontracté Lyndon Johnson. Tous les Présidents jouèrent le jeu... sauf - ce n'est pas une surprise - Nixon.

I love democracy - 5/6 : USA (2012 Arte) Retour sur les origines et le parcours d'Obama et Romney en retournant sur les lieux de leur formation. Séquence vraiment extra de la petite famille d'un pasteur Mormon Noir de l'Utah avec leur ravissante fille qui rue dans les brancards sous l'oeil bienveillant de ses parents, beaucoup plus ouverts d'esprit que l'"observateur" de la secte envoyé comme chaperon de l'interview et lui, nettement plus mal à l'aise.

The mighty Saturns : Saturn I & IB (2002, DVD collection Spacecraft Films) Je continue ma découverte de cette fabuleuse collection avec l'histoire du gros lanceur des années 1961-1975, ancêtre de l'énorme Saturn V. Toujours aussi pointu, voire sec, mais du caviar à la louche pour tout fondu d'ingéniérie spatiale ! A écouter au casque pour l'hallucinant enfer sonore des décollages qui peu à peu semble se fondre sur les bruits de la faune floridienne.


Courts-métrages

REVUS

Stick climbing (2010, Daniel Zimmermann) 7,5/10 Limite expérimental ou performance : une escalade en caméra subjective au-dessus d'un village alpin, son tracé délimité par des longerons de bois cloués sur la roche. Etonnant, sportif et vertigineux.

DECOUVERTS

Hoor (2008, John Kennedy & Ruairi O'Brien) 7,5/10 Des gamins s'offrent les services d'une prostituée. Tendre et inventif comme du Pollet.

Quand je serai grande (Cuando sea grande, 2011 Jayro Bustamante) 7,5/10 L'amitié de deux fillettes de conditions opposées. Mignon, émouvant et les gamines sont épatantes.

Les mots de la carpe (2012, Lucrèce Andreae) Animation. 7,5/10 Un timide va à un speed-dating. Très joli travail graphique et sonore. Encore une réussite de l'école de La Poudrière.

A la poursuite de maman (Dotyanutcya do mamy, 2011, Olga Tomenko) 7/10 Joli conte moderne russe où la fillette de pêcheurs qui se sent incomprise désire la mort de sa mère... puis le regrette.

Waiting for yesterday (2011, Patrick Junghans)) Animation. 7/10 Le travail de deuil impossible d'un jeune veuf. Une 3D à la simplicité touchante.
Dernière édition par Federico le 26 mars 13, 01:29, édité 1 fois.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Doublure lumière
Messages : 408
Inscription : 9 déc. 06, 13:07
Localisation : Nancy

Re: Votre film du mois de Novembre 2012

Messagepar nicofromtheblock » 1 déc. 12, 23:18

NOVEMBRE 2012


Film du mois

Image

Coups de coeur du mois

Image Image Image
Image Image Image


Films découverts

- Looper - Rian Johnson [Ciné, VF] 7/10
- Un plan parfait - Pascal Chaumeil [Ciné, VF] 3,5/10
- Lola versus - Daryl Wein [DVD, VO] 7/10
- Ploy - Pen-Ek Ratanaruang [DVD, VOST] 5,5/10
- No tengas miedo - Montxo Armendáriz [Ciné, VOST] 7/10
- Little Odessa - James Gray [DVD, VOST] 7,5/10
- High School Musical - Kenny Ortega [TV, VF] 5/10
- After hours - Martin Scorsese [DVD, VOST] 7/10
- Paranormal activity 4 - Henry Joost & Ariel Schulman [Ciné, VF] 3,5/10
- Sinister - Scott Derrickson [Ciné, VF] 6,5/10
- Oliver Sherman - Ryan Redford [Ciné, VOST] 6/10
- Villegas - Gonzalo Tobal [Ciné, VOST] 6,5/10
- People like us - Alex Kurtzman [DVD, VOST] 6,5/10
- Augustine - Alice Winocour [Ciné, VF] 5,5/10
- Nous York - Géraldine Nakache & Hervé Mimran [Ciné, VF] 4/10
- The Twilight saga : Breaking dawn Part 2 - Bill Condon [Ciné, VF] 5/10
- Rengaine - Rachid Djaidani [Ciné, VF] 4/10
- Après Mai - Olivier Assayas [Ciné, VF] 6/10
- Le capital - Costa-Gavras [Ciné, VF] 4,5/10
- Il portiere di notte - Liliana Cavani [Ciné, VOST] 6,5/10
- Bloody kids - Stephen Frears [DVD, VOST] 6,5/10
- Lo imposible - Juan Antonio Bayona [Ciné, VOST] 7/10
- Comme des frères - Hugo Gélin [Ciné, VF] 6/10
- Uncertainty - Scott McGehee & David Siegel [DVD, VOST] 5,5/10
- Kauwboy - Boudewijn Koole [Ciné, VOST] 7/10
- The education of Charlie Banks - Fred Durst [DVD, VOST] 6,5/10
- En kongelig affære - Nikolaj Arcel [Ciné, VOST] 7/10
- Baraka - Ron Fricke [DVD, VO] 9/10
- Dupa dealuri - Cristian Mungiu [Ciné, VOST] 6,5/10
- Junebug - Phil Morrison [DVD, VOST] 7/10
- Trois mondes - Catherine Corsini [Ciné, VF] 6/10
- Operación E - Miguel Courtois [Ciné, VOST] 6/10
- Rebelle - Kim Nguyen [Ciné, VOST] 6,5/10
- Mauvaise fille - Patrick Mille [Ciné, VF] 5/10
- Silent Hill : Revelation - Michael J. Bassett [Ciné, VF] 4,5/10
- Trouble with the curve - Robert Lorenz [Ciné, VF] 7/10

Films revus

- The girl next door - Luke Greenfield [DVD, VOST] 6,5/10
- 10 things I hate about you - Gil Junger [DVD, VOST] 8/10
- Shutter Island - Martin Scorsese [BR, VOST] 9/10
- The fly - David Cronenberg [Ciné, VOST] 9/10
- The cabin in the woods - Drew Goddard [DVD, VOST] 7/10
- The fountain - Darren Aronofsky [DVD, VOST] 9,5/10

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2676
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Novembre 2012

Messagepar Harkento » 3 déc. 12, 13:03

FILM DU MOIS DE NOVEMBRE :

THE LADY VANISHES d'Alfred Hitchcock
Image



Films vu au cinéma :

Augustine (Alice Wonicour) : 8,5 / 10 – France ; Drame, histoire
La chasse (Thomas Vinterberg) : 8 / 10 – Danemark ; Drame
Argo (Ben Affleck) : 7,5 / 10 – U.S.A. ; Thriller, histoire
Les lignes de Wellington (Valeria Sarmiento) : 7 / 10 – France, portugal ; Drame, histoire, guerre
Amour (Michael Haneke) : 7 / 10 – France ; Drame
Frankenweenie (Tim Burton) : 6,5 / 10 – U.S.A. ; Fantastique, comédie, drame
Sinister (Scott Derrickson) : 6,5 / 10 – U.S.A ; Horreur, thriller, mystère
Thérèse Desqueyroux (Claude Miller) : 6 : 10 – France ; Drame, histoire


Films découverts :

Une femme disparaît (Hitchcock) : 9 / 10 – Angleterre, France [1938] ; Thriller, comédie, policier
Les amants passionnés (David Lean) : 8,5 / 10 – Angleterre [1949] ; Mélodrame
L'ennemi public (William A. Wellman) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1931] ; Crime, drame
Quand la ville dort (John Huston) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1950] ; Film noir, crime, film noir
Le corps et le fouet (Mario Bava) : 8 / 10 – Italie [1963] ; Epouvante, fantastique
Willie boy (Abraham Polonsky) : 8 / 10 – U.S.A. [1969] ; Western
Devil (John Erick Dowdle) : 7,5 / 10 – U.S.A. [2000] ; Horreur, thriller
Le décalogue, partie 1 (1988) : 7,5 / 10 – Pologne [1988] ; Drame
Deux rouquines dans la bagarre (Allan Dwan) : 7,5 / 10 – U.S.A.
Le petit cesar (Melvyn LeRoy) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1931] ; Film-noir, crime, drame
La dame du lac (Robert Montgomery) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1947] ; Crime, film-noir
La chevauchée de la vengeance (Budd Boetticher) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1959] ; Western
Femmes au bord de la crise de nerfs (Pedro Almodovar) : 7,5 / 10 – Espagne [1988] ; Comédie, drame
Maria Chapdelaine (Julien Duvivier) : 7 / 10 – France [1934] ; Drame
Portier de nuit (Liliana Cavani) : 6,5 / 10 – Italie [1974] ; Drame
Dead silence (James Wan) : 6,5 / 10 – U.S.A. [2007] ; Horreur, thriller
Les parapluies de Cherbourg (Jacques Demy) : 6,5 / 10 – France [1964] ; Drame, musicale
Ombre sur la neige (Attila Janish) : 6,5 / 10 – Hongire [1992] ; Drame,
Un baquet de sang (Roger Corman) : 6,5 / 10 – U.S.A. [1959] ; Horreur, comédie
Aenigma (Lucio Fulci) : 6,5 / 10 – Italie, Yougoslavie [1987] ; Horreur, thriller, mystère
Le roi scorpion (Chuck Russel) : 6 / 10 – U.S.A [2002] ; Action, Aventure



Films asiatiques :

Eros + Massacre (Kijù Yoshida) : 8 / 10 - Japon [1969] ; Drame, expérimental
The Lady assassin (Tony Liu) : 8 / 10 – Hong-kong [1983] ; Arts martiaux, Thriller
Full Alert (Ringo Lam) : 7,5 / 10 – Hong-kong [1997] ; Polar, drame
Yes, madam ! - le sens du devoir 2 (Corey Yuen) : 7 / 10 – Hong-kong [1985] ; Action, polar, comedie
Tiger Cage 2 (Yuen Woo ping) : 6,5 / 10 – Hong-kong [1990]; Action, polar
Un flic de choc (Corey Yuen) : 6,5 / 10 – Hong-kong [1986] ; Action, polar
Une flic de choc 2 (Meng Hoi) : 4,5 / 10 – Hong-kong [1989] ; Action, polar



Court métrage :

La question sans réponse (Johan van der Keuken) : 7 / 10 – Hollande [1986] ; Expérimental


Série :

True Blood – Saison 3 : 7,5 / 10 – U.S.A. [2010] ; Fantasy, romance, mystère
True Blood – Saison 4 : 7 / 10 – U.S.A. [2011] ; Fantasy, romance, mystère



Documentaires :

The people vs. Georges Lucas (Alexandre O. Philippe) : 8 / 10 – U.S.A. [2010] ; Cinéma, culture
Nuit et brouillard (Alain Resnais) : 7 / 10 – France [1957] ; Histoire



Films redécouverts :

Big Fish (Tim Burton) : 8 / 10 – U.S.A. [2003] ; Drame, fantasy
La communauté de l'anneau (Peter Jackson) : 7,5 / 10 – NZ, U.S.A. [2001] ; Heroic fantasy, drame, action
Les deux tours (Peter Jackson) : 7,5 / 10 – NZ, U.S.A. [2002] , Heroic fantasy, drame, aventure
Batman (Tim Burton) : 7 / 10 – U.S.A [1989] ; Action, fantasy
Scream 2 (Wes Craven) : 7 / 10 – U.S.A. [1998] ; Horreur, thriller, crime


PS : 47 films (séries, doc) vus ce mois-ci, dont presque les 2/3 des films que j'ai vu sont notés à 7/10 minimum ..... un très bon mois de Novembre donc ! 8)
Dernière édition par Harkento le 3 déc. 12, 23:00, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Messages : 10298
Inscription : 21 avr. 03, 16:18

Re: Votre film du mois de Novembre 2012

Messagepar -Kaonashi Yupa- » 3 déc. 12, 14:24

-Kaonashi Yupa- a écrit :Image
Novembre 2012

Film du mois
Le Complexe du castor
Image