Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
hansolo
David O. Selznick
Messages : 12709
Inscription : 7 avr. 05, 11:08
Localisation : In a carbonite block

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar hansolo » 26 oct. 11, 16:22

jacques 2 a écrit :Dès lors, n'est il pas clair que Tintin a une résonance nostalgique bien particulière pour les enfants et tous ceux qui l'ont découvert encore enfant ? Et n'est il pas un peu logique tout de même de trouver étrange de voir les personnages de cet univers si particulier s'exprimer en anglais ?
:|

Disons que ça ne m'a personnellement pas du tout gêné d'entre "Tinn tinn" & "Snowy" dans le film
(d'ailleurs pourquoi le film a t il été présenté dans l'AP parisienne en VOST alors que la VF était certainement déjà prête ??)

Maintenant, peut être est ce parce que j'ai découvert certains des albums d'abord en anglais, notre prof d'anglais de CM2 les utilisant lors des cours (une riche idée d'ailleurs dont je garde un très bon souvenir!)

J'ai entendu dire que lors de la premiere AP à 21h au Rex, lors de la présentation par l'equipe du film; la traductrice a trouvé le moyen de traduire Snowy en Snoopy :!: :roll:
Dernière édition par hansolo le 26 oct. 11, 16:30, édité 1 fois.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)

Avatar de l’utilisateur
julien
Oustachi partout
Messages : 9045
Inscription : 8 mai 06, 23:41

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar julien » 26 oct. 11, 16:26

jacques 2 a écrit :Or, cette "voix" dans la BD, c'est exactement (l'aurais tu "piquée ?") l'expression qu'avait utilisée un enfant se plaignant auprès d' Hergé de ne pas retrouver la voix de Tintin dans "les oranges bleues", un des deux films "cinéma" avec Jean Pierre Talbot dans le rôle de Tintin ...

Je ne savais pas non mais en fait ça m'avait fait moi aussi cette désagréable impression lorsque j'avais vu le feuilleton tv. Le pire c'est qu'après, en relisant la BD, j'avais les voix des personnages de la série dans la tête... Je pense qu'il y a des choses auxquelles il ne faut pas toucher. Adapter Tintin pour moi ça relève de la profanation, et puis Spielberg il fait pas le poids. Il n'y a qu'Hitchcock à la limite qui aurait pu faire quelque chose d'intéressant. C'est probablement aussi l'un des réalisateurs les plus proche de l'esprit d'Hergé.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.

Avatar de l’utilisateur
Strum
n'est pas Flaubert
Messages : 8450
Inscription : 19 nov. 05, 15:35

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar Strum » 26 oct. 11, 16:28

Demi-Lune a écrit :On attend la suite. :mrgreen: :mrgreen:
Parce que là, tu t'es quand même pas foulé, hein. :mrgreen: :arrow:

Je blague bien entendu. Ça a dû te prendre un temps monstre pour rédiger ce billet.

:mrgreen:

Ca va, cela ne m'a pas pris trop de temps en fait. J'espère que mon texte ne t'aura pas trop inquiété au final. Curieux de lire tes "premières impressions" à toi. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Spongebob
Producteur
Messages : 8591
Inscription : 21 août 03, 22:20
Last.fm
Liste de DVD
Localisation : Pathé Beaugrenelle

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar Spongebob » 26 oct. 11, 16:31

hansolo a écrit :J'ai entendu dire que lors de la premiere AP à 21h au Rex, lors de la présentation par l'equipe du film; la traductrice a trouvé le moyen de traduire Snowy en Snoopy :!: :roll:

Oui c'est vrai et cela a entraîné à une petite moquerie de Gad Elmaleh qui a dit à tout le monde de sortir son Dingo/Scoubidou (tout le public s'est vu offrir une petite peluche de Milou qu'il a fallu brandir pour une photo).
Elle a même trouvé le moyen d'écorcher le titre en Tintin et le mystère de la licorne (sous les hués du public).

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar jacques 2 » 26 oct. 11, 16:33

hellrick a écrit :
jacques 2 a écrit : Et n'est il pas un peu logique tout de même de trouver étrange pour un franco-belge d'entendre les personnages de cet univers si particulier s'exprimer en anglais ?
:|

De toutes façons pour nous la question ne se posera pas, à moins que ce soit différent à Liège (???) , ici à Mons un film c'est en VF. Toujours. Dans tous les cas. Point.
(je parle pour le mégacomplexe, pas pour le cinéma d'arts et essai)

Non, c'est pareil à Liège ...
Et tant mieux en l'occurrence ... :)

J'écouterai quand même le BD du film adapté de la BD ( :uhuh: ) le moment venu, par curiosité intellectuelle ...

hansolo a écrit :Maintenant, peut être est ce parce que j'ai découvert certains des albums d'abord en anglais, notre prof d'anglais de CM2 les utilisant lors des cours (une riche idée d'ailleurs dont je garde un très bon souvenir!)

Cela explique tout à mes yeux : c'est la première fois qui compte ...
Comme pour les oies de Konrad Lorenz ... :uhuh: :D
Dernière édition par jacques 2 le 26 oct. 11, 16:36, édité 1 fois.

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar riqueuniee » 26 oct. 11, 16:35

hansolo a écrit :
jacques 2 a écrit :Dès lors, n'est il pas clair que Tintin a une résonance nostalgique bien particulière pour les enfants et tous ceux qui l'ont découvert encore enfant ? Et n'est il pas un peu logique tout de même de trouver étrange de voir les personnages de cet univers si particulier s'exprimer en anglais ?
:|

Disons que ça ne m'a personnellement pas du tout gêné d'entre "Tinn tinn" & "Snowy" dans le film

Je pense qu'on s'habitue très vite.
Autre chose : ce film n'est pas un film d'animation avec des voix enregistrées à part. Il s'appuie sur la prestation de comédiens. Choisir la VF, c'est se priver de leur prestation puisqu'on ne les voit pas vraiment. (c'est d'ailleurs le problème de la motion capture)
Dernière édition par riqueuniee le 26 oct. 11, 16:37, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
hansolo
David O. Selznick
Messages : 12709
Inscription : 7 avr. 05, 11:08
Localisation : In a carbonite block

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar hansolo » 26 oct. 11, 16:36

Après de très bon echos des premieres critiques spectateurs et presse; la machine a brûler le grand méchant producteur US de blockbuster semble être lancée ...

Après Libé lundi, voila que d'autres journaux lui emboîtent le pas, avec même 2 critiques différentes mais allant dans le même sens pour le Monde ...

http://www.lemonde.fr/cinema/article/20 ... _3476.html
http://www.lemonde.fr/cinema/article/20 ... _3476.html
http://www.la-croix.com/Culture-Loisirs ... -25-727613

http://www.lavoixdunord.fr/Cinema/Sorti ... apta.shtml
Dernière édition par hansolo le 26 oct. 11, 16:39, édité 1 fois.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13486
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar Demi-Lune » 26 oct. 11, 16:37

Strum a écrit :J'espère que mon texte ne t'aura pas trop inquiété au final.

Non, non. :wink: Je suis vraiment très impatient (je sens que je vais adorer), mais quelque part, les réserves que tu as formulées, ainsi que celles que j'ai pu lire dans d'autres critiques (même si ces papiers étaient parfois mal écrits) m'incitent judicieusement à tempérer mon trépignement. Syndrome Indiana Jones IV. :mrgreen: :|

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar jacques 2 » 26 oct. 11, 16:42

riqueuniee a écrit :Pour répondre à jacques 2 : le film n'est pas spécialement destiné au public francophone. Les albums ont d'ailleurs été traduits dans toutes sortes de langues, et de nombreux enfants les ont découverts dans d'autres langues que le français.

Je sais cela ...
Mais il se trouve que je suis francophone et surtout Belge ...

Et ne nous leurrons pas : les traductions internationales ne sont qu'une petite part du succès de Tintin, certes traduit mais à l'impact à l'étranger très relatif ...

Cela pourrait d'ailleurs changer à cette occasion et, soyons clair, j'applaudirai des 2 mains si le film a du succès et fait mieux connaître Tintin, Hergé et même mon petit pays ...

Mais je ne peux que préférer une VF pour les raisons - qui nous sont propres à moi et pas mal d'autres - déjà exprimées ci dessus ...

And the show must go on, comme disent les Anglo-Saxons ... :fiou: :wink:

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar riqueuniee » 26 oct. 11, 16:50

Je ne sais pas si les traductions en question sont largement diffusées. Il en existe d'ailleurs dans des langues peu répandues (et qui peuvent ne concerner qu'un nombre limité d'albums)
De toute façon, dans les pays ni francophones ni anglophones où la BD est bien connue, certains spectateurs préféreraient peut-être (si elle existe) une version dans leur langue qu'une version en anglais .

Avatar de l’utilisateur
aurelien86
Electro
Messages : 771
Inscription : 2 mai 08, 16:26

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar aurelien86 » 26 oct. 11, 16:52

Strum a écrit :C’est la dernière scène d’action, une bataille de grues, qui a fait l’objet des critiques les plus vives. Etrangement, en incriminant le caractère par trop spectaculaire de cette scène, en cédant à leurs préjugés à l’encontre du cinéma de divertissement, certains critiques n’ont pas vu l’essentiel. Et l’essentiel, le voici pour moi : le héros de cet affrontement final avec le méchant, c’est le Capitaine Haddock, et non Tintin.

En fait, je crois que même sans être rétif aux blockbusters hollywoodiens (il y a de grandes réussites dans le domaine), on peut juger cette scène peu raccord avec l'univers de Tintin. En tout cas, c'est mon ressenti.
D'autre part, cette scène m'a également posé problème dans la dynamique de l'histoire et le rythme du film. Elle survient après une longue séquence de course poursuite dans une ville marocaine, qui est absolument fantastique soit dit en passant, et le combat des grues fait un trop plein je trouve. Il aurait fallu une accalmie avant de relancer la machine éventuellement. Enfin, c'est mon sentiment.

Quand à la prise de pouvoir de Haddock sur Tintin dans le film, nous sommes d'accord. Il vole la vedette à tout le monde (excepté Milou !) assez rapidement après son apparition j'ai trouvé. Mais pour moi, c'est un aspect positif du film. Je trouve le personnage formidablement bien retranscrit, dans sa maladresse attachante. Quand à Tintin, beaucoup de gens semblent avoir un problème avec lui. :D

Le duo Spielberg/Williams fonctionne quasi-constamment sur une musique omniprésente ...
maintenant en ce qui me concerne ça ne m'a pas du tout gêné; mais je soulignais juste c'est cette présence est tout sauf une surprise!
Je conçois parfaitement que l'on préfère des moments de 'silence musical'; pour le coup il vaut mieux s'abstenir de voir un Spielberg ...

Je n'ai pas souvenir de tant de musique dans La Guerre des Mondes... non ?

Une critique négative dans la presse généraliste (qui pointe des défauts que je partage dans une moindre mesure). Mon avis est toujours positif sur le film, même si on ne dirait pas à me lire.
http://www.lemonde.fr/cinema/article/20 ... _3476.html

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13486
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar Demi-Lune » 26 oct. 11, 17:05

aurelien86 a écrit :Quand à la prise de pouvoir de Haddock sur Tintin dans le film, nous sommes d'accord. Il vole la vedette à tout le monde (excepté Milou !) assez rapidement après son apparition j'ai trouvé. Mais pour moi, c'est un aspect positif du film. Je trouve le personnage formidablement bien retranscrit, dans sa maladresse attachante. Quand à Tintin, beaucoup de gens semblent avoir un problème avec lui. :D

La vampirisation de Haddock dans les albums me semble déjà assez manifeste, non ? Formulation purement rhétorique, ne le prends pas pour toi, hein, aurélien. :) Haddock, c'est le personnage pour qui les cases de BD semblent trop petites, tant il est, pardonnez cet anglicisme, bigger-than-life. Il vole énormément la vedette à Tintin, et même si le rôle de ce dernier n'est en rien marginal dans la dynamique générale du récit (il participe à plein aux évènements et les fait avancer), la caractérisation de Haddock l'emporte sur "l'abstraction" d'un Tintin, qui reste un personnage assez évanescent, lisse. Personnellement, c'est ce qui me fait d'ailleurs préférer les albums post Le Crabe aux pinces d'or, donc ceux faisant systématiquement intervenir le capitaine. Son intrusion dans l'univers du reporter à la houppette apporte une vraie plus-value, aussi bien sur un registre du comique que sur l'incarnation : les défauts et le tempérament volcanique de Haddock humanisent et pimentent considérablement l'univers Tintin (comme le fera ensuite Tournesol). Les "seconds rôles" prennent d'ailleurs de plus en plus de place au fil des albums, Tintin finissant par n'être pratiquement qu'un personnage parmi les autres, dans certains (comme Les bijoux de la Castafiore ou Vol 714 pour Sydney).
Si le film suit cela, alors je considère que c'est plutôt une bonne chose.

Quant à l'omniprésence de la musique dans les films de Spielberg, c'est quelque chose qu'il faudrait nuancer en fonction des œuvres. Il faut sauver le soldat Ryan n'a par exemple que très peu de musique.

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar jacques 2 » 26 oct. 11, 17:39

Demi-Lune a écrit :La vampirisation de Haddock dans les albums me semble déjà assez manifeste, non ? ... Les "seconds rôles" prennent d'ailleurs de plus en plus de place au fil des albums, Tintin finissant par n'être pratiquement qu'un personnage parmi les autres, dans certains (comme Les bijoux de la Castafiore ou Vol 714 pour Sydney).

Tout à fait pertinent que de souligner cela : Haddock est quelque part le vrai héros de la saga, en tout cas le plus humain ...

J'ai appris avec d'autant plus d'étonnement que ce sont pourtant les 3 premiers albums ("les soviets", "le congo" et " en Amérique") qui demeure(raie)nt les plus vendus voire les plus prisés sur la durée ... :shock:

Alors, que mis à part l'intérêt historique (le regard bien particulier sur la colonisation, par exemple), ils ont quand même pris plus qu'un coup de vieux ...

Et que c'est bien Haddock (et Tournesol et les Dupont, etc ...) qui ont rendu la saga chère aux coeurs de beaucoup, et ce bien plus que cette image volontairement lisse - et par là même propice à l'identification - qu'est Tintin lui même ...

J'ai envie de souligner aussi combien, au delà de toutes ces petites discussions, Spielberg est apparu humble, disponible et respectueux de Hergé (auquel il faisait constamment référence sans que cela paraisse forcé, il faut le souligner) au cours de l'avant première à Bruxelles du WE passé ...

J'avais déjà de l'admiration pour l'Artiste (même si E.T : bof ... :mrgreen: ) mais j'ai aussi éprouvé alors beaucoup de sympathie pour l'homme ... :D
Tout le contraire de mon ressenti envers Georges Lucas, quoi ...
Dernière édition par jacques 2 le 26 oct. 11, 17:44, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14733
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar Watkinssien » 26 oct. 11, 17:40

julien a écrit :Je ne savais pas non mais en fait ça m'avait fait moi aussi cette désagréable impression lorsque j'avais vu le feuilleton tv. Le pire c'est qu'après, en relisant la BD, j'avais les voix des personnages de la série dans la tête... Je pense qu'il y a des choses auxquelles il ne faut pas toucher. Adapter Tintin pour moi ça relève de la profanation, et puis Spielberg il fait pas le poids. Il n'y a qu'Hitchcock à la limite qui aurait pu faire quelque chose d'intéressant. C'est probablement aussi l'un des réalisateurs les plus proche de l'esprit d'Hergé.

Image
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13486
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Les Aventures de Tintin (Steven Spielberg - 2011)

Messagepar Demi-Lune » 26 oct. 11, 17:45

jacques 2 a écrit :Tout à fait pertinent que de souligner cela : Haddock est quelque part le vrai héros de la saga, en tout cas le plus humain ...

D'ailleurs, dans le dernier album "abouti", Tintin et les Picaros, le jeune reporter est pendant une bonne partie de l'intrigue invisible et inactif, et ce sont Haddock et Tournesol qui sont les vraies stars, du moins durant une bonne partie de l'action. Cet album, qui s'est retrouvé involontairement une "conclusion" à la saga, illustre bien, quelque part, ce relais progressivement pris entre le héros et ses acolytes hauts en couleur.