Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14707
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Watkinssien » 7 déc. 12, 17:07

Père Jules a écrit :
jacques 2 a écrit :Un film magnifique même si c'est un exercice de style, ce qui n'a rien de péjoratif à mes yeux ... :D

C'est à la fois sa qualité et sa limite pour moi. Le film ne vit que pour et par son esthétique.

C'est une question de ressenti, cela me semble évident. L'esthétique aussi léchée soit-elle ne m'a pas empêché bien heureusement d'être transporté par les enjeux ambigus du "héros" et par la thématique d'Eros et Thanatos dans la cité des Anges.
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Duke Red
Machino
Messages : 1115
Inscription : 22 janv. 10, 23:23

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Duke Red » 7 déc. 12, 17:16

Père Jules a écrit :
jacques 2 a écrit :Un film magnifique même si c'est un exercice de style, ce qui n'a rien de péjoratif à mes yeux ... :D

C'est à la fois sa qualité et sa limite pour moi. Le film ne vit que pour et par son esthétique.

Et sa sublime BO ("Real human beiiiiing..." 8) )

Je ne l'ai vu qu'une seule fois au cinoche et j'avais été aussi pas mal déçu ; je lui redonnerai sûrement sa chance en DVD. En fait, je me rends compte que si j'avais trouvé sa trilogie Pusher exceptionnelle (malgré un troisième opus un peu en-deçà), tout ce qu'a fait NWR depuis m'a déçu (Bronson, Valhalla Rising, Drive, pas vu Bleeder ni Fear X). Alors que Pusher était hyper nerveux et rythmé, Refn est passé à un style léché et très poseur. Il y a toujours de ci de là une fulgurance visuelle, un éclair de génie, mais ça reste beaucoup trop distant et maniéré pour que je rentre dans le film.
"On est juste une bande de glands qui n'a rien trouvé de mieux à faire de sa vie." (Colqhoun)

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar jacques 2 » 7 déc. 12, 17:28

Père Jules a écrit :
jacques 2 a écrit :Un film magnifique même si c'est un exercice de style, ce qui n'a rien de péjoratif à mes yeux ... :D

C'est à la fois sa qualité et sa limite pour moi. Le film ne vit que pour et par son esthétique.

Aussi par sa "mythologie" dirais je ...

Moi qui adore Mann , j'y retrouve pas mal de celui-ci ...

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Federico » 7 déc. 12, 17:56

jacques 2 a écrit :Moi qui adore Mann , j'y retrouve pas mal de celui-ci ...

Il y est carrément à chaque plan... :wink:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
Frances
Assistant opérateur
Messages : 2592
Inscription : 3 oct. 12, 20:24

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Frances » 7 déc. 12, 18:01

Duke Red a écrit :
Père Jules a écrit :
jacques 2 a écrit :Un film magnifique même si c'est un exercice de style, ce qui n'a rien de péjoratif à mes yeux ... :D

C'est à la fois sa qualité et sa limite pour moi. Le film ne vit que pour et par son esthétique.

Et sa sublime BO ("Real human beiiiiing..." 8) )

Je ne l'ai vu qu'une seule fois au cinoche et j'avais été aussi pas mal déçu ; je lui redonnerai sûrement sa chance en DVD. En fait, je me rends compte que si j'avais trouvé sa trilogie Pusher exceptionnelle (malgré un troisième opus un peu en-deçà), tout ce qu'a fait NWR depuis m'a déçu (Bronson, Valhalla Rising, Drive, pas vu Bleeder ni Fear X). Alors que Pusher était hyper nerveux et rythmé, Refn est passé à un style léché et très poseur. Il y a toujours de ci de là une fulgurance visuelle, un éclair de génie, mais ça reste beaucoup trop distant et maniéré pour que je rentre dans le film.

Oui, tout à fait... "trop d'effets tue l'effet" c'est bien connu. Et du coup on se sent assez peu concerné...peu être que la retenue et le jeu très intériorisé de Ryan Gosling y sont pour quelque chose.

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar jacques 2 » 7 déc. 12, 18:16

Personnellement, cette retenue m'a carrément bluffé et même ému : j'ai été touché comme rarement par cette histoire d'amour en pointillés ... :)

Avatar de l’utilisateur
Frances
Assistant opérateur
Messages : 2592
Inscription : 3 oct. 12, 20:24

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Frances » 8 déc. 12, 08:50

Je reviens un instant sur le film. Absolument Watkinssien (j’ai d’ailleurs failli écrire dans mon 1er post : je caricature un peu »). On peut comme y voir une variation d’éros et thanatos et y ajouter la notion d’amour sacrificiel et de rédemption. N’empêche que l’exercice reste un peu vain et n’insuffle pas ce petit supplément d’âme au film pour le faire décoller et emporter mon adhésion. Reste une belle parenthèse dans ce décor urbain nocturne et glacé, celle de la scène où le conducteur, Irène et son fils s’arrêtent près de ce plan d’eau stagnante. Une promesse fugitive de bonheur dans un cadre baigné d’une chaude lumière où les minutes restent en suspend le temps d’y croire…à peine. Là, j’ai senti le frémissement de quelque chose qui aurait pu faire de Drive un film d’une autre dimension. Encore une fois, tout cela n’engage que moi. Nous avons tous notre ressenti face à un film et c’est tant mieux. :wink:

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12626
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar hellrick » 19 nov. 13, 11:37

Après The Grandmaster je ne pensais pas tomber sur un autre film aussi chiant dans le même mois mais il ne fallait pas désespéré.

Réalisation maniérée à mort, acteur aussi expressif qu'une endive (même Michael Dudikoff c'est l'actor studio à côté), scénario très banal et prévisible, plans loooooooong qui donnent l'impression que tout est étiré au point qu'on pourrait en sortir sans problème une version remontée de 30 minutes sans rien perdre à l'histoire, longueurs incessantes (un comble pour un film aussi court). Seule la BO est intéressante et évite de s'endormir. Bref, de la grosse daube!
3/10
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Borislehachoir
Machino
Messages : 1345
Inscription : 17 févr. 06, 14:34

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Borislehachoir » 19 nov. 13, 12:13

Je te conseille son film suivant dans lequel la monoexpressivité de Ryan renvoie aux plus belles heures de Steven Seagal.

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12626
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar hellrick » 19 nov. 13, 14:54

Borislehachoir a écrit :Je te conseille son film suivant dans lequel la monoexpressivité de Ryan renvoie aux plus belles heures de Steven Seagal.

Curieusement j'ai vu (et aimé) Only God Forgives dont j'ai apprécié l'esthétisation à la Argento des scènes de violences avec les couleurs très contrastées. J'ai bien tripé devant Only God Forgives! :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43425
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Flol » 19 nov. 13, 21:56

hellrick a écrit :Après The Grandmaster je ne pensais pas tomber sur un autre film aussi chiant dans le même mois mais il ne fallait pas désespéré.

Réalisation maniérée à mort, acteur aussi expressif qu'une endive (même Michael Dudikoff c'est l'actor studio à côté), scénario très banal et prévisible, plans loooooooong qui donnent l'impression que tout est étiré au point qu'on pourrait en sortir sans problème une version remontée de 30 minutes sans rien perdre à l'histoire, longueurs incessantes (un comble pour un film aussi court). Seule la BO est intéressante et évite de s'endormir. Bref, de la grosse daube!
3/10

Avoue que tu t'attendais à un film de course-poursuites, aussi...

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14707
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Watkinssien » 19 nov. 13, 23:40

hellrick a écrit : Bref, de la grosse daube!

Mais non, mais non, allons !
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12626
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar hellrick » 20 nov. 13, 09:53

Ratatouille a écrit :Avoue que tu t'attendais à un film de course-poursuites, aussi...

Non, même pas :D mais à un polar plus nerveux, plus simple et moins maniéré sans aucun doute :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18652
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Rick Blaine » 20 nov. 13, 09:59

hellrick a écrit :
Ratatouille a écrit :Avoue que tu t'attendais à un film de course-poursuites, aussi...

Non, même pas :D mais à un polar plus nerveux, plus simple et moins maniéré sans aucun doute :wink:

Comme moi, et j'en était ressorti avec le même avis que toi, notamment sur ses longueurs. Pour moi il s'agit d'un exercice de style raté.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87304
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Drive (Nicolas Winding Refn - 2011)

Messagepar Jeremy Fox » 20 nov. 13, 10:05

Rick Blaine a écrit :
hellrick a écrit :
Ratatouille a écrit :Avoue que tu t'attendais à un film de course-poursuites, aussi...

Non, même pas :D mais à un polar plus nerveux, plus simple et moins maniéré sans aucun doute :wink:

Comme moi, et j'en était ressorti avec le même avis que toi, notamment sur ses longueurs. Pour moi il s'agit d'un exercice de style raté.

Je me range à vos côtés sans pour autant l'avoir trouvé mauvais.