Rango (Gore Verbinski - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Karras
Mogul
Messages : 10548
Inscription : 15 avr. 03, 18:31
Liste de DVD
Localisation : La cité du Ponant

Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Karras » 28 mars 11, 13:47

Image

Synopsis : Alors qu'il mène sa vie sans histoire d'animal de compagnie, Rango, caméléon peu aventurier, est en pleine crise d'identité : à quoi bon avoir des ambitions quand tout ce qu'on vous demande, c'est de vous fondre dans la masse ? Un jour, Rango échoue par hasard dans la petite ville de Poussière, dans l'Ouest sauvage, où de sournoises créatures venues du désert font régner la terreur.

wontolla a écrit :Rango, Gore Verbinski 2011
Image
Un western qui touche au coeur et à nos références cinématographiques. Des images (pas vraiment un film d'animation pour enfants) ciselées, très belles, des personnages extraordinaires (y compris une apparition de Clint Eastwood !), de vraies gueules de méchants. Un Johnny Depp qui a dû prendre son pied en prêtant sa voix à Rango. Un excellent film d'animation qui démontre de manière magistrale que l'on peut faire de très bonnes choses sans avoir besoin de 3D. Je pensais découvrir un simple film d'animation, ce fut bien plus: un grand moment de cinéma!

Très différent de ce que produisent les studios Pixar, nous avons affaire ici à un très beau western, à la limite "spaghetti", empli de références cinématographiques, qui nous plongent dans le meilleur du western. Le héros, les personnages (animaux donc) sont des "gueules". Bien typés, avec de belles voix. Johnny Depp habite vraiment son personnage du lézard/caméléon Rango en quête de lui-même, de son rôle. Je crois qu'il n'est pas encore sorti en France, je n'en dis pas plus pour le moment, mais je ne saurais trop conseiller de le voir en version anglaise (sous-titrée). Les dialogues ne sont pas vraiment pour enfants et sont clairement destinés à être "entendus" en de multiples sens et références par des adultes.

Mise à jour: Cote pour le classement: 8/10


johell a écrit :
Spongebob a écrit :
johell a écrit :RANGO de Gore Verbinski : 2/10

:shock: Ça avait pourtant l'air très bien.

Le visuel est chouette mais le reste est, pour ma part, ennuyeux au possible et même pas drôle. Et l'usage de morceaux classiques comme du Wagner, Strauss ou Schubert à la mode "mexicaine" est ridicule. Et j'ai détesté le personnage de Rango, imbuvable.


Watkinssien a écrit :Rango (2011) de Gore Verbinski. (9,5/10)
Une merveille, complètement réjouissante, qui emballe par ses références parfaitement digérées, sa galerie de trognes, ses péripéties... et surtout par une mise en scène ébouriffante, aidée par un graphisme et une animation virtuoses.
Un régal...


Profondo Rosso a écrit :Rango de Gore Verbinski
Verbinski transpose son art du récit décalé et de l'énergie cartoonesque vus dans La Souris et Pirates des Caraïbes au sein du western avec comme grande différence un vrai script maîtrisé et équilibré. Du coup le délire, la parodie et les gros gags sont bien là grâce à l'abattage vocal de Depp (plus Hunter Thompson que Jack Sparrow et un gros clin d'oeil au film de Gilliam) et des multiples situations loufoques mais c'est aussi un vrai beau western (plus spaghetti que américain à travers l'icônisation, les trognes pas possibles des méchants le jeu sur l'humour et l'humiliation) animé en forme de parcours initiatique pour Rango. Un drôle de héros qui se rêve plus qu'il ne vit et va basculer brutalement dans la grande aventure et se révéler à lui même (et pas étonnant qu'il soit un caméléon du coup). La parodie glisse peu à peu vers le vrai western avec la bande son de Zimmer truffé d'hommage à Morricone et quelques autres, le graphisme est somptueux et le film devient fascinant dans sa facette introspective vers la fin avec la déchéance du héros où Verbinski refait le début du 3e Pirate des Caraïbes en misant plus sur l'émotion que l'humour. Plein d'idées géniale (les mariachis qui chantent la mort imminente de Rango tout au long du film) de morceaux de bravours dantesque (la poursuite dans le canyon sur fond de Chevauchée des walkyrie) et une presque apparition de
Spoiler (cliquez pour afficher)
Clint Eastwood j'ai presque cru qu'il était vraiment au cast doublage
et un mémorable méchant avec un terrifiant serpent à sonnettes. Génial ça avait l'air sympa mais on a pas vu venir que ça serait si brillant. 5,5/6


riqueuniee a écrit :Rango Première incursion de Gore Verbinski dans le cinéma d'animation. C'est très réussi. Techniquement, c'est parfait (à un tel point qu'on peut se demander s'il n'y a pas des prises de vues relles). L'histoire fonctionne bien. C'est très référencé (le film est une parodie de western spaghetti), mais ^sans que ça plombe le film.
Les dialogues sont drôles (et plus "adultes" que ce qu'on a l'habitude d'entendre dans ce genre de productions, si je me fie aux sous-titres).
Beau casting vocal, avec Johnny Depp dans le rôle-titre.


Best a écrit :Beaucoup plus ciblé pour les adultes que pour les enfants, notamment dans l'ambiance et l'univers du film. Les trognes des personnages et les thématiques abordées vont également dans ce sens. Visuellement, c'est magnifique. Un grand moment :D


nobody smith a écrit :
RANGO de Gore Verbinski
Je ne me joindrais pas au déluge d’éloges dont il a fait l’objet mais c’est effectivement bien sympa. J’ai surtout un peu de mal avec le caractère extrêmement prévisible du script. Les propos sont souvent conventionnels (l’eau c’est la vie donc qui contrôle l’eau contrôle la vie), l’hommage au western avec l’idée de la marche de l’Histoire est attendu et le parcours du héros se contente du carcan le plus éculé. Je serais moins enclin à considéré la chose si l’écriture m’avait convaincu mais le pourtant talentueux John Logan se repose un peu trop sur ses lauriers (le premier acte chargé de planter le personnage ne me convint guère). J’ai quand même passé un bon moment tant le spectacle est porté par sa vitalité (mise en scène très efficace et abattage comique appréciable) et sa sincérité (respect complet au genre avec notamment une très belle rencontre de l’esprit du far west). Il y a toujours ici et là des trucs qui me font tiquer (des choix musicaux qui auraient mérités de rester dans le temp track, des gags du dessous de la ceinture dispensables) mais le spectacle amuse énormément et jouit d’un visuel qui séduit indubitablement l’œil. C'est quand même pas mal donc. Sinon y a quelqu'un qui veut bien adapter blacksad maintenant ?


Happy Charly a écrit :"RANGO" de Gore Verbinski - nouveauté/actualité de la veille
Film d'animation tribute aux westerns qui ont bercé nos enfances, avec un Johnny Depp qui prête sa voix à un pauvre petit caméléon citadin plus qu'apprivoisé précipité dans les grandes étendues désertiques du Nevada en quête d'eau, à la base, mais surtout dans une fable philosophique animée anthropomorphique pour pouvoir passer de l'autre coté et peut-être apprendre des vérités sur le monde et lui-même : un Tatou Don Quichottesque passant par là,
Spoiler (cliquez pour afficher)
le kultissime Homme Sans Nom cinématographique et auréolé d'Oscars y faisant un superbe caméo
, les courses de Pods de "STAR WARS" tout comme les films de zombies y pointant aussi leurs figures référentielles avec un clin d'oeil à "ARIZONA DREAM" qui fera toujours plus plaisir que ses pitreries dans les Caraïbes avec le même réalisateur in live...
Note : 4/6

Dernière édition par Karras le 28 mars 11, 19:12, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar someone1600 » 28 mars 11, 16:00

Je vais le voir mardi et j'ai bien hate avec les commentaires que vous lui laisser. :D

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14492
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Watkinssien » 28 mars 11, 16:54

Le film vieillit très bien dans ma tête...

C'est indéniablement le meilleur film de Verbinski et son film le plus personnel. On sent même qu'il s'est enfin "libéré" de la trilogie Pirates of the Caribbean pour se consacrer à un western riverain de la fable et du fantastique.

Se faisant plaisir en rendant hommage aux classiques du genre (Zinnemann, Ford, Leone et d'autres avatars du spaghetti), le film est aussi et surtout un voyage initiatique brillamment conté, aux multiples niveaux de lecture. La thématique de la quête d'identité part sur un postulat à la fois évident et intelligent, caractérisant dès les premières secondes un personnage pathétique de par sa solitude concrète, s'imaginant et s'habillant des oripeaux de personnalités toutes plus différentes les une que les autres qui ont pour point commun la fonctionnalité fantasmatique du héros des histoires imaginées.

Les rencontres et les pérégrinations de ce caméléon vantard parce qu'il se choisit de l'être (et comme moyen de survie également) passent de l'étrange au conventionnel complètement volontaire, alternant figures obligées et vrai originalité...

La mise en scène de Verbinski est impeccable. Aidée par un graphisme et une animation exceptionnels, elle dépeint à merveille les personnages secondaires dans des formes incarnatrices tout en plongeant dans une intrigue dense et trépidante. Le fil conducteur (la recherche de l'eau et sa manipulation) si simple se retrouve enrichie de jolies idées de fond (et de forme).

Verbinski n'hésite pas à mettre en scène une mise en abîme que je trouve personnellement superbe dans dix minutes d'anthologie (aucunement spectaculaires mais vertigineuses) qui renforce en moi l'impression d'avoir vu un bijou, n'oubliant pas de satisfaire un public large sur plusieurs domaines variés...

Superbe !
Dernière édition par Watkinssien le 28 mars 11, 20:33, édité 1 fois.
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Jericho » 28 mars 11, 19:28

Un long extrait, si ça peut en convaincre certains d'aller le voir (il parait que le trailer rend pas hommage au film):

http://www.dailymotion.com/video/xhrtx0 ... shortfilms
Image

Avatar de l’utilisateur
odelay
Producteur
Messages : 9368
Inscription : 19 avr. 03, 09:21
Localisation : A Fraggle Rock

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar odelay » 28 mars 11, 19:36

Belle surprise pour ma part alors que ce fut un second choix quand le premier choix était complet.

Beaucoup de références intelligentes comme ça a été dit, par contre je suis étonné que personne n'ait souligné celle qui me paraissait la plus évidente : Chinatown. Même jusque dans le méchant qui a la même tête...

Avatar de l’utilisateur
Nestor Almendros
Déçu
Messages : 19627
Inscription : 12 oct. 04, 00:42
Localisation : dans les archives de Classik

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Nestor Almendros » 28 mars 11, 19:37

C'est vraiment grâce à l'accueil très positif qu'a reçu le film sur le forum que j'ai tenté la projection: je suis de moins en moins réceptif aux films d'animation et la bande-annonce ne m'avait pas tellement inspiré.

Première remarque: on tient là un film qui peut sans rougir se mettre aux côtés des productions Pixar. Les candidats sont nombreux, les élus plus rares, mais ce RANGO démontre une imagination et une énergie qui en font une production au-dessus de la moyenne.
C'est d'abord l'aspect visuel qui épate, un photoréalisme surprenant et souvent troublant, une gestion de la lumière impressionnante (Roger Deakins est consultant) notamment dans la scène du saloon qui met la barre très haut et qui nous catapulte à des années-lumière des films d'animation habituels.
C'est ensuite un hommage au genre qui se trouve être assez réussi. On reconnait les références aux westerns américains mais aussi spaghettis, à Leone notamment. Cela va même, au-delà des sonorités Morriconniennes, jusqu'à une galerie de trogne assez réjouissante: tous les personnages sont repoussants, c'est plutôt rare dans ce genre de films (ou dans les westerns US).

Là où j'ai tendance à tiquer un peu, à regretter un regard d'adulte trop écrasant, c'est avec le scénario. On a heureusement droit à des péripéties spectaculaires, certes, mais qui ne cachent pas un scénario où manquent peut-être quelques développements de personnage, de situation, ou de la cohérence - on constate certaines facilités cartoonesques - et surtout surtout surtout le film est très bavard, une constante dans le cinéma d'animation depuis quelques années, tendance qui me lasse ici parfois: de longues plages de textes et de délires qui sont confus ou lassants.

J'ai beaucoup pensé au TINTIN de Spielberg: RANGO est réalisé avec efficacité par quelqu'un qui a l'expérience du cinéma, une vision assez adulte de son projet, et qui s'est soucié d'un visuel très soigné (signé ILM d'ailleurs). Je me dis que le TINTIN ne peut que l'égaler voir davantage...

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar riqueuniee » 28 mars 11, 20:25

odelay a écrit :Belle surprise pour ma part alors que ce fut un second choix quand le premier choix était complet.

Beaucoup de références intelligentes comme ça a été dit, par contre je suis étonné que personne n'ait souligné celle qui me paraissait la plus évidente : Chinatown. Même jusque dans le méchant qui a la même tête...

Maintenant que tu le dis, ça semble assez évident. Je pense que tout le monde s'est laissé abuser par les références westerniennes...

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14492
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Watkinssien » 28 mars 11, 20:33

riqueuniee a écrit :
odelay a écrit :Belle surprise pour ma part alors que ce fut un second choix quand le premier choix était complet.

Beaucoup de références intelligentes comme ça a été dit, par contre je suis étonné que personne n'ait souligné celle qui me paraissait la plus évidente : Chinatown. Même jusque dans le méchant qui a la même tête...

Maintenant que tu le dis, ça semble assez évident. Je pense que tout le monde s'est laissé abuser par les références westerniennes...


Référence parfaitement insérée (le récit tourne autour d'un trafic d'eau...).

Content que ce film plaise pour l'instant à un grand nombre...
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
frédéric
1st Degree
Messages : 12812
Inscription : 28 août 04, 18:49
Localisation : Une galaxie lointaine, très lointaine

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar frédéric » 29 mars 11, 19:42

Verbinski se lâche complètement en nous offrant un film d'animation quasiment jamais vu,complètement hors norme et visuellement incroyable, tellement bien que l'on croirait que c'est filmé en réel. Il faut cependant adhérer au style du film et des personnages, les 10 premières minutes sont très étonnantes et gros clin d'oeil sympathique à Eastwood.
Image

Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14492
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Watkinssien » 29 mars 11, 20:09

frédéric a écrit :Verbinski se lâche complètement en nous offrant un film d'animation quasiment jamais vu,complètement hors norme et visuellement incroyable, tellement bien que l'on croirait que c'est filmé en réel. Il faut cependant adhérer au style du film et des personnages, les 10 premières minutes sont très étonnantes et gros clin d'oeil sympathique à Eastwood.


En parlant de style, je sais que ce que je vais écrire va paraître honteux pour certains, mais il y a un style Verbinski, qui trouve dans Rango un aboutissement.

La galerie de gueules anthropomorphiques peut évoquer les mercenaires fantômes et maudits des Pirates of the Caribbean comme les personnages frappés de The Ritual, son premier film (court-métrage) et la fluidité de l'animation se rapporte à La souris...

Il y a délibérément un aspect cartoonesque que le support total de l'animation apporte (paradoxalement) un certain apaisement. Le rythme est moins frénétique, plus contemplatif, tout semble maîtrisé dans une volonté de conter des histoires portées sur l'imaginaire à travers un genre (ici le western)...
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Jericho » 2 avr. 11, 12:50

Assez déçu en fin de compte.
A l'instar du dernier film "live" de Gore Verbinski, Rango souffre d'un rythme pas très bien géré. J'y ai décelé un gros coup de mou en plein milieu du métrage. A cet instant, l'histoire n'avançait pas, j'avais l'impression de voir des situations redondantes, voire carrément inutiles. Surtout que j'ai moyennement accroché à l'humour du truc.
Après visuellement, c'est effectivement impressionnant, c'est bien réalisé (avec notamment quelques moments de bravoures jouissifs), l'ambiance "far west" y est: avec une musique d'Hans Zimmer bien référencée, la direction artistique de l'ensemble, un festival de tronches patibulaires (tous les personnages sont hideux, même les gentils), etc... Mais le scénario m'a laissé de marbre.
En revanche, je ne suis pas sûr que ça plaise à beaucoup de gosses, pour moi c'est un film d'animation pour adulte, le langage est assez chiadé en plus.
Image

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar riqueuniee » 2 avr. 11, 13:10

Ne serait-ce que en effet par le langage, le film ne s'adresse pas vraiment aux enfants. A moins que la VF n'ait édulcoré les dialogues (je l'ai vu en VO).

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Jericho » 2 avr. 11, 14:43

Je l'ai vu en VF, je suis presque certain que le vocabulaire est encore plus soutenu.
Il me semble même qu'il y a des néologismes à partir de termes compliqués pour les enfants...
Image

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar riqueuniee » 2 avr. 11, 14:46

De toute façon, VF ou VO, ce n'est pas vraiment pour enfants . Ca vise plutôt le public ado...

Avatar de l’utilisateur
Tobold
Stagiaire
Messages : 77
Inscription : 7 avr. 10, 14:49

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Tobold » 3 avr. 11, 20:13

Complètement.
Quand j'ai été le voir, des parents accompagnés d'enfants de 4 à 6 ans environ, sont sortis à la moitié de la séance.
De mon côté, même si le scénario souffre de quelques faiblesses et d'un manque d'originalité, j'ai trouvé l'ensemble très appréciable.
Les persos sont tous très bien choisis et l'animation est bluffante.
Les nombreuses références (Arizona Dream, Dirty Harry, il était une fois dans l'ouest, l'apparition de Clint himself, apocalypse now...) sont bien amenées.