Les cinitinéraires de Wontolla

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 18 juin 11, 18:59

Hier soir, j’envisageais de regarder Bouquet final de Michel Hidalgo (2008), parce qu’y joue un acteur canadien que j’apprécie: Marc-André Grondin. La critique de l’hebdomadaire Télépro était positive. J’ai donc commencé à regarder. Hélas, après dix minutes, j’ai abandonné. Peut-être ai-je eu tort. Me suis demandé dans quoi Grondin était aller se fourrer ! Si j’avais laissé le temps à l’humour noir, peut-être aurais-je eu un autre avis... mais j’ai fermé la télévision, comme certains spectateurs ont quitté la salle lors des premières images « cosmiques » de Malick !

Les moissons du ciel (Days of Heaven, Terrence Malick, 1978)

Et justement, c’est vers ce dernier que je me suis tourné. Ma soirée fut donc consacrée aux Moissons du ciel. Mon quatrième Malick. Il ne me restera que Le Nouveau Monde (The New World, 2005) pour être complet.

De nouveau, une extraordinaire expérience. Le son dans la fonderie, au début du fil. Le son des moissonneuses-batteuses lors de la moisson. J’ai connu de telles machines à la ferme à la fin des années 50! Les images sont superbes. Une lumière d’une qualité, d’une beauté extraordinaire, au service d’une étrange histoire d’amour, contée ou plutôt « sur-contée » en voix off par une des trois protagonistes du récit, ou plutôt quatre.

Bill (Richard Gere, pas mal du tout dans un rôle ambigu et ténébreux) accompagne ses deux soeurs Abby (Brooke Adams) et Linda (Linda Manz) pour un travail saisonnier chez un jeune et riche fermier, après avoir quitté son job dans une fonderie. Bill va jeter sa soeur dans les bras du fermier qu’il sait (et qui se sait) mourant. Les choses ne se passeront pas comme elles doivent l’être dans l’esprit pervers de Bill (il y a des analogies dans le côte borderline de son personnage par rapport au héros de Badlands). S’ensuivra un meurtre et un mini road movie au terme duquel Bill sera arrêté. A retenir une invasion de criquet dans la moisson et l’incendie de la récolte. Sublime.

EDIT:: les lignes qui suivent en italiques n'ont plus de raison d'être. Je n'avais pas perçu (entendu, lu les sous-titres, été distrait) qu'ils n'étaient pas réellement frère et soeur !
Une chose m’a dérangé. Dieu sait (enfin, façon de parler, si vous me permettez) que je suis assez ouvert d’esprit, s’agissant de questions relative au sexe, l’amour. Mais dans le film, la relation entre Bill et sa soeur est très troublante, voire incestueuse. Je dois avoir là quelques problèmes car j’étais aux frontières du malaise. Culturel probablement.
Dernière édition par wontolla le 18 juin 11, 23:45, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
semmelweis
Accessoiriste
Messages : 1688
Inscription : 10 févr. 09, 21:30
Localisation : Bordeaux

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar semmelweis » 18 juin 11, 19:07

En fait, Bill fait passer sa femme pour sa soeur, il me semble bien.Content que tu aies apprécié le film.

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 18 juin 11, 19:10

Je viens de te lire Semmelwels.
Je comprends mieux... mais cela n'enlève rein à mon malaise. j'ai probablement dû rater un moment du film (dialogue ou voix off!).

True Blood

Il y aura bientôt trois heures que je mets à jour ma chronique. J’avais pris du retard. Ce sera donc le temps d’un long film que j’y ai consacré :-)

Me reste à terminer par la dernière partie de la soirée d’hier.

Souvenez vous, en février dernier (en page 6 de ce topic):
Rockatansky a écrit :Faut regarder True Blood, une bonne série de vampire un peu moins teenage mais si tu veux rester dans le teen, il y a Vampire diaries :mrgreen:


C’était en réaction à un message que je postais au sujet de la série Moonlight qui s’est clôturée prématurément à cause de la grève des scénaristes.

Comme j’avais reçu le matin les Blu-Ray des saisons 1 et 2 de True Blood, j’ai regardé le premier épisode.

Je dois avouer que c’est assez inhabituel et que la série est assez décoiffante. Assez hot. Le réalisateur Alan Ball a qui on doit la célèbre série Six Feet Under n’y va pas avec le dos de la cuillère (emplie de Tru Blood !!).

A noter aussi qu’il y a un « sous-textes » dans la série (entendez par exemple le coming-out des vampires et la vampirophobie !).

Avatar de l’utilisateur
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Messages : 24103
Inscription : 19 janv. 06, 15:33
Localisation : Californie, années 50

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar ed » 18 juin 11, 19:11

wontolla a écrit :Une chose m’a dérangé. Dieu sait (enfin, façon de parler, si vous me permettez) que je suis assez ouvert d’esprit, s’agissant de questions relative au sexe, l’amour. Mais dans le film, la relation entre Bill et sa soeur est très troublante, voire incestueuse. Je dois avoir là quelques problèmes car j’étais aux frontières du malaise. Culturel probablement.

C'est surtout que ce n'est pas sa soeur. Ils se font passer pour une famille pour voyager et que leurs éventuels employeurs ignorent qu'il s'agit d'un couple, mais ils n'ont aucun lien de parenté ; par contre, oui, ils sont amants, ce qui explique chez le propriétaire terrien à la fois la jalousie et le sentiment d'avoir été trompé.
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 18 juin 11, 19:15

ed a écrit :
wontolla a écrit :Une chose m’a dérangé. Dieu sait (enfin, façon de parler, si vous me permettez) que je suis assez ouvert d’esprit, s’agissant de questions relative au sexe, l’amour. Mais dans le film, la relation entre Bill et sa soeur est très troublante, voire incestueuse. Je dois avoir là quelques problèmes car j’étais aux frontières du malaise. Culturel probablement.

C'est surtout que ce n'est pas sa soeur. Ils se font passer pour une famille pour voyager et que leurs éventuels employeurs ignorent qu'il s'agit d'un couple, mais ils n'ont aucun lien de parenté ; par contre, oui, ils sont amants, ce qui explique chez le propriétaire terrien à la fois la jalousie et le sentiment d'avoir été trompé.

Merci Ed pour la clarification. j'ai répondu un peu plus haut à Semmelwels (nos messages sont quasi simultanés). J'ai dû perdre un des fils de l'histoire en cours de route. :wink:

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 18 juin 11, 20:12

Je pensais regarder ce soir Le Nouveau Monde (The New World, 2005)... mais point trop n'en faut !

Après le premier épisode de True Blood, je pense que je vais me tourner vers Priscilla, folle du désert (The Adventures Of Priscilla, Queen Of The Desert, Stephan Elliott, 1994). Quelqu'un l'a acheté récemment en BR. Je n'ai que le DVD mais cela fait des années que je n'ai plus vu le film.

Alors plutôt qu'un moment de solitude ce sera un moment de folitude ! :oops: :uhuh: :fiou: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Messages : 5151
Inscription : 29 mai 07, 20:19

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar Nomorereasons » 19 juin 11, 00:55

pluzun couzin

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 19 juin 11, 10:49

wontolla a écrit :
Après le premier épisode de True Blood, je pense que je vais me tourner vers Priscilla, folle du désert (The Adventures Of Priscilla, Queen Of The Desert, Stephan Elliott, 1994). Quelqu'un l'a acheté récemment en BR. Je n'ai que le DVD mais cela fait des années que je n'ai plus vu le film.

Alors plutôt qu'un moment de solitude ce sera un moment de folitude ! :oops: :uhuh: :fiou: :mrgreen:


Et ce furent les deux: solitude et folitude !
Je croyais avoir vu le film mais ce n'était pas le cas ou, du moins, je n'en ai plus aucun souvenir (des extraits peut-être ?).
Le problème avec des films cultes est que l'aura qui les précède est parfois telle que l'on est déçu.
Je ne puis parler de déception ni de véritable enthousiasme.
Le thème est intéressant. Les acteurs sont stupéfiants: Terence Stamp et génial. Le jeune australien Guy Pearce que j'ai revu tout récemment dans Le discours d'un roi est plus vrai que nature !

Ce road movie (Il en est ! Non ?) en plein désert (mais pas si désertique que cela) offre l'occasion de découvrir de très belles images de l'arrière-pays australien.
Une bande-son déjantée.
Des confrontations qui amènent à se questionner sur la différence (en joignant homosexualité, transexualité, travestisme, drag queens...)

Le film ne manquait pas de peps mais il lui manquait un je ne sais quoi pour que la sauce prenne.

Une chose m'a cependant touché et plu. le traitement (trop bref) de la relation d'un père gay et drag queen (Hugo Weaving) avec son fils. Je ne sais qui joue le rôle du kid mais il s'en sort pas trop mal.

Me reste à voir les bonus dont le bêtisier. Une intuition me dit que je m'amuserai peut-être plus qu'avec le film lui-même. :oops:
Celui-ci - que j'ai regardé sans regrets - ne sera pas mon film du mois.

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 19 juin 11, 19:53

wontolla a écrit :Me reste à voir les bonus dont le bêtisier. Une intuition me dit que je m'amuserai peut-être plus qu'avec le film lui-même. :oops:

Finalement j'ai regardé le bêtisier (avant d'aller faire un reportage photo d'une ordination presbytérale... ben comme j'allais voir plein de confrères en robes... mais pas moi :uhuh: , c'était dans l'esprit !).

Le bêtisier: bof. Pas vraiment de quoi tomber en pâmoison ou éclater de rire.
Ceci dit, des épisodes de Priscilla me sont revenus à l'esprit durant quelques (rares !) distractions durant la messe. Allez, cétait pas si mal que cela... mais j'ai un meilleur souvenir question trans de Hedwig and the Angry Inch de John Cameron Mitchell (2001), plus sombre et plus rock.
Mais je dois reconnaître que les drag queens ce n'est pas trop mon trip. Mais comme je n'en connais pas (si ce n'est un confrère qui fait drag queen en boîte de temps en temps pour se défouler. Le savoir ne me dérangeait pas mais l'avoir vu "en chair et en os... et en femme" :mrgreen: lors d'une gay pride où je faisais un reportage photos il y a une dizaine d'années - non je ne défilais pas en robe :uhuh: - m'avait mis plutôt mal à l'aise).

Là-dessus, je retourne "bosser" ! J'ai un reportage à mettre en ligne.

Avatar de l’utilisateur
Dunn
Producteur Exécutif
Messages : 7224
Inscription : 20 août 09, 12:10
Localisation : Au pays des merveilles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar Dunn » 19 juin 11, 20:03

Quelle vie ce Wontalla , je suis épaté ! :)

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 19 juin 11, 20:13

Dunn a écrit :Quelle vie ce Wontolla, je suis épaté ! :)

LOL.
Ben le dimanche je "bosse". :mrgreen:
Et comme je travaille aussi au service "Communication" de l'évêché, je gère le site web, je fais des reportages photographiques.
Voilà, c'est en ligne, le boulot, c'est fini pour aujourd'hui (sauf urgence, comme pour les médecins :wink: ).

PS: j'ai corrigé Wontolla.
C'est Le loup solitaire dans le Livre de la jungle et le nom que l'on donne parfois à l'aumônier dans le louvetisme/scoutisme.

Avatar de l’utilisateur
Dunn
Producteur Exécutif
Messages : 7224
Inscription : 20 août 09, 12:10
Localisation : Au pays des merveilles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar Dunn » 19 juin 11, 20:26

Moi aussi je bosse le dimanche :D et excuse moi pour avoir écorché ton pseudo ;)

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 19 juin 11, 20:28

Dunn a écrit :Moi aussi je bosse le dimanche :D et excuse moi pour avoir écorché ton pseudo ;)

Pas de problème.
C'était l'occasion d'en rappeler l'origine :wink:

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 19 juin 11, 21:25

Ce soir, c'est parti pour une nouvelle moisson du ciel.
Autrement dit: je revisionne le film de Malick. :wink:

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6917
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Les cinitinéraires de Wontolla

Messagepar wontolla » 20 juin 11, 07:23

wontolla a écrit :Ben le dimanche je "bosse". :mrgreen:
Et comme je travaille aussi au service "Communication" de l'évêché, je gère le site web, je fais des reportages photographiques.

Précision au sujet d'un message ci-dessus par rapport aux photos de la gay pride.
Jusqu'en 2007 (moment où je perds une partie de la vision de mon oeil droit à cause de la SEP) la photographie était une passion. Outre les reportages "professionnels" (soit donc pour le boulot... mais pas rémunérés :wink: ) je photographiais régulièrement, des choses banales, comme mes chiens à la campagne, où des événements, notamment bruxellois: un défilé militaire, une exposition de (faux) chevaux ou de (fausses) vaches, une Zienneke parade, une gay pride, les 20 km de Bruxelles...
Tous reportages qui étaient de l'ordre des loisirs, de l'otium (*).

(*) Et donc pas professionnels, commerciaux, pas de l'ordre du négoce - qui comme non otium est le contraire des loisirs.