Votre film du mois de Décembre 2010

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12490
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar hellrick » 29 déc. 10, 23:24

Major Dundee a écrit :

Dream Home, Pang Ho-Cheung (2010) 9/10



Tu en fais ton film du mois aussi Major? :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Major Dundee
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5801
Inscription : 15 mai 06, 13:32
Localisation : Bord de la piscine de "Private Property"

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar Major Dundee » 30 déc. 10, 00:29

hellrick a écrit :
Major Dundee a écrit :

Dream Home, Pang Ho-Cheung (2010) 9/10



Tu en fais ton film du mois aussi Major? :wink:


Reste plus que deux jours, donc c'est bien parti 8)
Charles Boyer (faisant la cour) à Michèle Morgan dans Maxime.

- Ah, si j'avais trente ans de moins !
- J'aurais cinq ans... Ce serait du joli !


Henri Jeanson

Avatar de l’utilisateur
NotBillyTheKid
Tout le monde en parle
Messages : 5693
Inscription : 15 avr. 06, 08:56
Localisation : fait le larron

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar NotBillyTheKid » 30 déc. 10, 23:20

Contre toute attente, le film vu ce soir détrône les 4 superbes prétendants qui se battait pour la place, et, de plus, c'est, pour la première fois, un film déjà vu, en salle, il y a 20 ans.
Une redécouverte splendide
Image
Le petit criminel - Doillon
"Je ne veux pas rester dans l'histoire comme le gars qui a détruit l'Univers"
Dude, where's my car
Tears in my beers

Avatar de l’utilisateur
Anorya
Laughing Ring
Messages : 11859
Inscription : 24 juin 06, 02:21
Localisation : LV426

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar Anorya » 31 déc. 10, 12:54

Image
Artwork © Me. :)



Film du mois.

Image



Films vus.



* We are four lions - 5/6. Des terroristes décident de faire péter Londres. Humour grinçant et british bienvenue. A ranger près de Shaun of the dead et Severance.
* Raiponce - 4,5/6. Rapundzel des frères Grimm revisité Disney. Avec du chewal, de la poële, un caméléon et du cheveux tout plein. Mignon, adorable, sympa, frais. Pas un grand Disney mais un Disney sacrément attachant. La séquence aux lanternes est magnifique. :fan:
* Scott Pilgrim vs the world - 5,5/6. Où l'on s'approche d'une certaine idée de fusion comics-cinéma-jeuxvidéos telle qu'on l'espérait (enfin moi plus ou moins). Dommage que ce qui fait la richesse du comics à travers tous les à-côtés de la relation Scott/Ramona (et ce qui tourne autour) est évacué, manque de place oblige (sinon on aurait un film de près de 3h). Mais en l'état, l'adaptation est assez réussie et ce, même si la chronologie et certains détails ne sont pas forcément respectés (Roxie arrive un peu avant Envy et Todd dans l'ordre des ex par exemple, certains personnages secondaires qui font l'intérêt d'un tome --exemple Lynette la bassiste à lunettes du tome 3-- sont évacués ou inexistants. Mouais).
* Harry Potter et les reliques de la mort - part 1. - 5/6. Enfin on prend le temps de se poser et d'appliquer plus de profondeur à ce qui est l'ultime Potter. La séquence animée est vraiment très belle. :)
* Chantons sous la pluie. - 6/6. Je l'avais jamais vu. C'est énorme. :oops: :D Comme quoi, rien ne sert de courir, il suffit de se faire rattraper par un bon film un jour de pluie... en chantant...
* Le Boucher. - 6/6. Jean Yann est énorme. Et Chabrol qui ne filme presque qu'en plans-séquences. Ce truc à pas vieilli d'un poil, immense film. :shock:
* Le sang des innocents. - 2,5/6. Au moins La terza madre c'était rigolo, sincère et ça se prenait pas au sérieux, on voyait bien qu'Argento voulait finir cette foutue trilogie qu'on lui râbache toujours aux oreilles tout en s'amusant. Là, il avait tenté un retour au Giallo et se vautrait un peu les pieds dans le plat. Quelques bons moments mais on se rendort vite devant une image un peu téléfilm (sorry mon Manny), des acteurs qui s'en foutent --quand Max Von Sydow n'est pas dirigé par Spielberg, Woody Allen ou Bergman, on voit qu'il y a du relâchement. :| --, un suspense... soporifique (très gros problèmes de rythme après 20 premières minutes qui bougent bien). Restent des meurtres violents et malsains où le gars Argento en remontre encore à certaines productions cheap et des morceaux bien sympa des fidèles Goblins qui doivent se demander ce qu'ils sont venus foutre là par moments. :mrgreen: :| Bon, ça se regarde. Mais Dario a fait mieux et refis mieux ensuite après (Jenifer c'est bien).
* Que la bête meure - 5/6. Jean Yanne en véritable salopard ça le fait. :shock:
* The Killer - 6/6. John Woo en relecture du Samouraï de Melville fait péter les codes du polar. Souvent copié, jamais égalé. 8)
* The front page (Spéciale première) - 4/6. Un Wilder qui m'a moins fait sourire. Sur le sujet de la peine de mort, je grince un peu même si le film se termine un peu trop bien. J'ai connu Wilder plus sarcastique tout en étant plus subtil. Est-ce parce que lui et I.A.L Diamond reprennent une pièce de théâtre de Ben Hecht déjà existante (même cas de figure pour 7 ans de reflexion qui était aussi repris d'une création existante et s'avérait un Wilder sympa mais faiblard) ? Allez savoir. De bonnes idées, des comédiens qu'on sait enjoués mais, quelque part, ça ne passe pas si bien. Bizarre.
* Vanishing point - 3/6. Tarantino cite le film comme l'une de ses deux inspirations (avec Mary la garce) pour Boulevard de la mort. C'est vrai que les courses poursuites sont superbes. C'est vrai aussi qu'il y a pas de scénario, que certains personnages (le noir, Super Soul qui tient une radio) sont des caricatures assez horripilantes, que le personnage principal ne connaît comme Keanu Reeves que les fonctions "sourire", "pas sourire" et qu'il n'y a aucune moralité ni finalité. Tout au plus sait-on que la liberté c'est bien, faut la défendre à tout prix, les flics sont méchants et qu'il faut rouler coûte que coûte pour sa vie man, et prendre du coke mec, et se prendre le mur à 250 miles dans une fin archi convenue. Je préfère Duel et Sugarland Express de Spielberg sur ce point, vrai drame en road movie avec moments frôlant le sublime et déjà une noirceur palpable pour ce dernier malgré parfois des passages que le jeune Spielby aurait pu alors éviter.
* I want to go home - 2/6. Oui, moi aussi j'ai eu envie de rentrer à la maison pendant que je visionnais ce Resnais. Le cinéaste a deux facettes et parfois, à force d'en faire, il bascule dans sa moins recommendable. A trop vouloir faire dans le cérébral, le film en devient très ennuyeux avec des personnages antipathiques (le héros, geignard au possible) ou caricaturaux (Depardieu). Dommage, l'idée de rendre hommage à la bande dessinée était une très belle idée (on navigue de Corto Maltese à Al Kapp en passant par Snoopy), elle n'est qu'une toile de fond à peine traitée au final. Pourtant de beaux moments surnagent (la séance de dédicaces à la fin, la scène finale), mais perdus au sein du film.
* A toute épreuve - 5/6. Woo au maximum de sa puissance, préparant sa carte de visite pour les U.S.A. Rien à redire. Dommage que certains petits tics sont ici encore plus poussés. Comme le méchant, quasiment invulnérable, qui met trois plombes à se faire buter là où les héros tuent n'importe qui facilement durant tout le film, là, même pas foutus de l'avoir, ils tirent et visent d'un coup comme des trous. Impression de boss de fin de niveau de jeux vidéos désagréable au possible, faut pas pousser John non plus.


Films revus.



* E.T. - 6/6. Redécouverte totale. Magique, beau, tout l'art de Spielberg ici contenus. Ch'est beau.
* Inception - 5/6. Demi-Lune fan club. :mrgreen:
* The ghost writer - 6/6. Comme Inception, revoyure de Noyel, pur plaisir.
* Chromosome 3 (aka The brood) - 6/6. Ce doit être le Cronenberg que j'ai le plus vu et sans doute le moins connu pour beaucoup. L'un de mes préférés de sa première période. L'un des plus frontaux, violent, durs et personnels (Cronenberg était en plein divorce et se battait pour la garde de sa fille, ça se répercute à la puissance 1000 dans le scénario).


Image

Bonne année à tous ! :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15324
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar Profondo Rosso » 31 déc. 10, 19:35

Film du mois

1 Casanova, un adolescent à Venise de Luigi Comencini

Image

2 Un éléphant ça trompe énormément/ On ira tous au paradis de Yves Robert

Image

3 Le Seigneur de la Guerre de Franklin J. Schaffner

Image

4 Péché Mortel de John Stahl

Image

5 La Ville abandonnée de William A. Wellman

Image

Avatar de l’utilisateur
feb
I want to be alone with Garbo
Messages : 8553
Inscription : 4 nov. 10, 07:47
Localisation : San Galgano

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar feb » 1 janv. 11, 11:12

Image
Peu de films vus ce mois-ci donc ça sera La Ville abandonnée de William A. Wellman

Anorya a écrit :* Le Boucher. - 6/6. Jean Yann est énorme. Et Chabrol qui ne filme presque qu'en plans-séquences. Ce truc à pas vieilli d'un poil, immense film. :shock:
* Que la bête meure - 5/6. Jean Yanne en véritable salopard ça le fait. :shock:

J'aime beaucoup ton classement Anorya et, une fois de plus, tu me donnes envie de voir des films de Chabrol :wink:
ed a écrit :Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)

homerwell
Assistant opérateur
Messages : 2487
Inscription : 12 mars 06, 09:57

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar homerwell » 3 janv. 11, 16:03

Mon film du mois de décembre 10 = Le fils de la mariée (2004 - Juan José Campanella )

Image


Films des mois précédents :

Spoiler (cliquez pour afficher)
juin 2009 = Le feu follet (Malle)
juillet 2009 = Un condamné à mort s'est échappé (Bresson)
aout 2009 = Sur la route de Madison (Eastwood)
septembre 2009 = La harpe de Birmanie (Ichikawa)
octobre 2009 = Les enfants du paradis (Carné)
novembre 2009 = L'enfer est à lui (Walsh)
décembre 2009 = Le quai des brumes (Marcel Carné)
janvier 2010 = Les chaussons rouges (Powell & Pressburger)
février 2010 = Le tambour (Schlondorff)
mars 2010 = Jeanne La Pucelle (Jacques Rivette)
avril 2010 = Bancs Publics - (Bruno Podalydès)
mai 2010 = Ne touchez pas la hache (Jacques Rivette)
juin 2010 = Mother (Bong Joon-Ho)
juillet 2010 = Portait de femme (Jane Campion)
août 2010 =Trois Couleurs : Bleu (Krzysztof Kieślowski)
septembre 2010 = The Shepherd of the hills (Henry Hathaway)
Octobre 2010 = Veillées d'armes (Marcel Ophuls)
novembre 2010 = Le Temps d'aimer et le Temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2010 = Le fils de la mariée (Juan José Campanella )

Avatar de l’utilisateur
Ben Castellano
Décorateur
Messages : 3689
Inscription : 23 janv. 05, 12:07

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar Ben Castellano » 3 janv. 11, 21:53

Pas eu le temps de voir beucoup de films ce mois-ci, mais mon film du moi c'est Casanova, un adolescent à Venise de Comencini.

Alligator
Réalisateur
Messages : 6629
Inscription : 8 févr. 04, 12:25
Localisation : Hérault qui a rejoint sa gironde

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar Alligator » 9 janv. 11, 11:46

Megamind (Tom McGrath, 2010) :
5.5/10

Image
http://alligatographe.blogspot.com/2011/01/megamind.html
_______________

Ayant vu récemment "Despicable me", le parallèle m'a sauté à l'œil. Un méchant devient gentil : espérons que ça ne devienne pas non plus une antienne. Sur ce point le Dreamworks est plus faiblard. "Despicable me" parvenait à tirer de ce canevas une touche d'émotion bien plus puissante. Celui-là se contente de verser dans le romantisme basique.

Les graphiques ne sont pas vraiment impressionnants mais font le job. Les textures me semblent plus détaillées que les précédents Dreamworks. Le blu-ray nous le dira avec plus d'exactitude. J'ai cru voir non pas un Grominet mais des tâches sur la peau de certains personnages, à l'image de ce que sait faire Pixar depuis belle lurette.

Ayant tardé à nous bouger les fesses, nous avons loupé la période à séance 3D et nous sommes contentés d'une vision ordinaire. On repère assez facilement les séquences qui ont dû être embarquantes sur la 3D.

L'humour passe relativement bien, cependant j'avoue que trois ou quatre jours sont passés depuis la séance et je ne me souviens plus trop de ce qui était drôle... mauvais signe.

D'autant que les personnages ne sont pas vraiment attachants, systématiquement dans le registre burlesque. J'ai bien aimé, si, Metroman, un type fatigué de faire le clown en collant. La voix de Franck Dubosc est un choix excellent. Le personnage de mythomane que s'est forgé le comédien se marie parfaitement à celui-là. Le jeu de mot est presque évident. Le clin d'œil à Marlon Brando fait sourire également.

Pour conclure, je n'ai pas grand chose à dire et c'est déjà le symptôme d'un impact plutôt mollasson sur mézigue. Ni ennuyeux, ni marquant.

Avatar de l’utilisateur
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Messages : 10305
Inscription : 21 avr. 03, 16:18

Re: Votre film du mois de Décembre 2010

Messagepar -Kaonashi Yupa- » 12 janv. 11, 13:18

-Kaonashi Yupa- a écrit :Décembre 2010

Film du mois
Une belle journée d'été
Image