Notez les films : Août 2010

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Colqhoun » 9 août 10, 09:41

Zombieland | Ruben Fleischer
Rigolo. Vraiment pas inoubliable, mais ça a ses bons moments, surtout grâce aux détails (le récit principal étant balisé à mort).
Les coups de portière dans la gueule des zombies, les petites règles qui apparaissent ci et là, les histoires de chaque personnage, le caméo de on-sait-qui (it ain't Bob Marley for sure), etc..
Voilà le genre de film qu'il me faut pour égayer un dimanche soir comateux.

Ensuite, je me suis lancé dans Rocky V, mais terrassé de fatigue j'ai arrêté à 20 minutes de la fin. Ce que j'avais vu jusque là n'était pas d'un très grand niveau.
Clairement le plus mauvais épisode de la saga jusqu'à présent (me reste le dernier).
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15504
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Profondo Rosso » 9 août 10, 13:15

Droit de Passage de Wayne Kramer
Plus traditionnel que l'estomaquant "La Peur au ventre" le nouveau film de Wayne Kramer est un film choral dans la lignée du "Collision" (que je ne déteste pas bien que ça ne méritait pas l'Oscar) de Paul Haggis. Au suit donc divers personnages (policier de l'immigration, immigrants en situations irrégulière, aspirants américain) amenés à être confronté à un problème d'identité, frayer avec l'administration pour la carte verte ou faire face au racisme. Toute les méthodes sont bonnes même les plus discutable tel cette actrice australienne s'offrant à l'horrible agent incarné par Ray Liotta pour la carte verte et le scénario de Kramer ne fait pas de le manichéisme facile. Les immigrants intégré aux fonctions prestigieuses ayantr conservé les pires archaïsmes d'origine cotoient les jeunes peu conscients de la chance qu'ils ont alors qu'en face l'administration n'en a pas pas fini avec la paranoïa glaçante post 11 septembre. Même si un peu schématique c'est très bien vu dans l'ensemble et l'interprétation générale relève bien le niveau entre un excellent Harrison Ford en flic vieillissant et humain ou Ashley Judd en avocate des démunis. 4,5/6

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15504
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Profondo Rosso » 12 août 10, 21:39

Djinns de Sandra et Hugues Martin
Plutôt une bonne surprise, totalement à contre courant des abominations que nous à proposé dernièrement le fantastique français. Enfin autre chose que du survival hystéro gore (avec final sur femme ensanglanté hurlant à la mort), pas de shaky cam mais une réalisation élégante avec une belle utilisation du décor désertique, une photo de toute beauté (les passages nocturnes jouant sur les apparitions des Djinns dans l'ombre) et une interprétation qui tient la route dans l'ensemble, notamment Thierry Fremon excellent en barbouze psychotique (même Rafaelli est juste c'est dire !). Le sujet ensuite qui mêle contexte socio politique de son époque, film de guerre et fantastique avec un plutôt bon équilibre (belle idée que l'utilisation du traumatisme
Spoiler (cliquez pour afficher)
de l'Indochine pour Thierry Fremont
. Au lieu de céder à la frénésie hystérique et vaine, les réalisateurs prennent leur temps pour poser l'ambiance, distiller le mystère et la mythologie autour des Djnns pas totalement dévoilée est bien intéressante. Seul problème quelques grosses longueur par instants et surtout une conclusion décevante et terne où on ne ressent pas du tout
Spoiler (cliquez pour afficher)
l'accession au statut de gardien de Michel qui s'avère presque inutile pour résoudre la situation
. Hormis ce petit problème, le budget probablement pas énorme est bien exploité et le film a réellement une belle facture, ça fait du bien après des machins comme "La Horde" ou "Martyrs". 4/6

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17671
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Kevin95 » 13 août 10, 13:32

Image

The Killer Inside Me (Michael Winterbottom) Image

Voila à mes yeux le projet le plus casse-gueule du moment, un réalisateur qui m'insupporte sur une adaptation d'un des bouquin phare de mon auteur chouchou Jim Thompson. Il faut dire que derrière lui il y a une poignée d'adaptations du grand Jim qui font partie aujourd'hui de la haute sphère des grands polars du septième art (chez Peckinpah, Corneau, Tavernier et Frears)... mais bon, comment résister à cette affiche aguicheuse avec ce visage déjanté du génial Casey Affleck, un de mes comédiens préférés actuel.
Et bien je dois bien confesser ma surprise car le film, sans être un chef d'œuvre, se tient et... heu... non disons le tout de suite Winterbottom est quand même un sacré lourdau ! Ok il adapte (quasi) fidèlement le livre mais comme chacun sait la littérature n'est pas du cinéma et vis vers ça, aussi lorsque le réalisateur nous filme gros plan à l'appuie le visage décomposé de Jessica Alba, ce n'est "que" du craspec là où les mots nous glaçaient le sang pourquoi ? Et bien parce que sa mise en scène n'invente rien, elle ne fait qu'illustrer les phrases de Thompson là il y aurait fallu une alternative cinématographique. Je suis persuadé que filmé sous un autre angle et via un montage pertinent, la scène, sans presque rien voir aurait été bien plus dérangeante et moins putassassière. Merde, c'est pas un combat de rue c'est un défoulement alors la moindre des choses c'est de se bouger pour que nous en tant que spectateur on se sentent mal à l'aise, impuissant et pas juste dégouté parce que le maquilleur fait bien son boulot. Et quand Winterbottom se décide à inventer, il nous pond de la musique ironique à la longue insupportable (d'ailleurs depuis A Clockwork Orange j'ai rarement vu de bonnes utilisations ironiques de la musique) et va même jusqu'à gâcher deux trois scènes comme la scène finale (ça la fout mal !).
Alors le réal peut remercier à genoux le livre d'origine (même Max Pécas aux commandes ça aurait donné un bon film), la lumière (superbe et très Blood Simple je trouve) et of course Casey Affleck né pour le rôle (en même temps je me disais aussi ça pour son rôle de Robert Ford) et dont le visage affublé d'un chapeau de cowboy et d'un cigare entre les dents reste (et restera) en mémoire pendant bien longtemps.
Vite Vite Vite on va ce replonger dans l'œuvre de Jim Thompson !
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Colqhoun » 13 août 10, 13:59

Kevin95 a écrit :et va même jusqu'à gâcher deux trois scènes comme la scène finale (ça la fout mal !).
Effectivement.
Et c'est pas peu de le dire. Ce final est tout simplement ridicule, quand bien même il reste fidèle en tous points au bouquin.
Mais bon, même si je pense avoir apprécié un peu plus que toi, Winterbottom ne s'est effectivement pas foulé en suivant le livre sans prendre la moindre liberté, le moindre risque (contrairement à, par exemple, Tavernier, qui a su condenser l'action de son Coup de Torchon pour éviter les (trop) nombreux allers-retours du personnage principal du bouquin) et en livrant une adaptation qui passe plus pour un copier/coller que pour une véritable adaptation.
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17671
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Kevin95 » 13 août 10, 14:03

Pas taper ! Mais ça m'a rappelé le sentiment de frustration après Sin City, l'impression d'avoir vu un bon film mais que tout ou presque était dans le livre dont c'est tiré.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Colqhoun » 13 août 10, 14:37

Ouais y a un peu de ça.
A la différence près que SIN CITY c'était super misérable.
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
julien
Oustachi partout
Messages : 9045
Inscription : 8 mai 06, 23:41

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar julien » 13 août 10, 14:43

Ça vous apprendra à lire un bouquin avant d'avoir vu le film. Faut toujours lire le livre après.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15504
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Profondo Rosso » 13 août 10, 15:01

julien a écrit :Ça vous apprendra à lire un bouquin avant d'avoir vu le film. Faut toujours lire le livre après.


Ah non je préfère lire et découvrir avant puis comparer la vision du réalisateur avec ce que je m'étais imaginé à la lecture c'est beaucoup plus plaisant !

Avatar de l’utilisateur
julien
Oustachi partout
Messages : 9045
Inscription : 8 mai 06, 23:41

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar julien » 13 août 10, 15:08

Ouais ça se défend. Aujourd'hui, je lance une grande réflexion philosophique sur dvd classik. Vaut-il mieux avoir lu le livre avant ou après la vision du film ? Problème épineux qui me rappelle d'ailleurs le dilemme cornélien du capitaine Haddock dans Coke en stock qui se demandait s'il valait mieux dormir avec la barbe en dessous ou au dessus de la couverture ?
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Colqhoun » 13 août 10, 15:31

Avant.
Débat clos.
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Tobold
Stagiaire
Messages : 77
Inscription : 7 avr. 10, 14:49

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Tobold » 13 août 10, 15:40

Colqhoun a écrit :Avant.
Débat clos.


Sans aucun doute.
Après on a obligatoirement la vision du cinéaste en mémoire et pour moi un livre perd beaucoup de son intérêt si je ne peux pas créer mentalement ce qu'il raconte, que ce soit la tronche des protagonistes, les décors...

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Colqhoun » 13 août 10, 15:55

Parce que là, pour rester chez Thompson, ma lecture de Pop. 1280 est un peu biaisée par ma connaissance de l'adaptation de Tavernier.
Je revois sans cesse la tronche à Noiret et l'Afrique coloniale plutôt que le Sud profond....
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17671
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Kevin95 » 14 août 10, 00:18

Colqhoun a écrit :Parce que là, pour rester chez Thompson, ma lecture de Pop. 1280 est un peu biaisée par ma connaissance de l'adaptation de Tavernier.
Je revois sans cesse la tronche à Noiret et l'Afrique coloniale plutôt que le Sud profond....


Je confirme, ça met même arrivé avec 1984 et le film de Michael Radford (heureusement un mois après j'ai pu lire sans problèmes le bouquin).

Cela dit on omet de citer les adaptations de livres dont on se fout... je citerai pour ma part Shutter Island (adoré le film de Marty mais je m'en tape de lire le soit-disant chef d'œuvre littéraire). :oops: :mrgreen:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15504
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Notez les films : Août 2010

Messagepar Profondo Rosso » 14 août 10, 00:45

Kevin95 a écrit :
Colqhoun a écrit :Parce que là, pour rester chez Thompson, ma lecture de Pop. 1280 est un peu biaisée par ma connaissance de l'adaptation de Tavernier.
Je revois sans cesse la tronche à Noiret et l'Afrique coloniale plutôt que le Sud profond....


Je confirme, ça met même arrivé avec 1984 et le film de Michael Radford (heureusement un mois après j'ai pu lire sans problèmes le bouquin).



Même mésaventure pour moi avec Shining (pas pu terminer le film la première fois terrorisé j'étais jeune :oops: :mrgreen: ) et j'ai donc lu le livre après pour savoir la fin (qui est totalement différente donc revisionnage obligatoire du film par la suite) et je ne pouvais pas me sortir de la trogne de Nicholson en Jack Torrance...


Donne moi ta main de Anand Tucker
Un charmante comédie roamtique qui brille par son casting et (une fois n'est pas coutume dans ce genre de film) sa mise en scène très soignée. Amy Adams est une new yorkaise speedée maniaque du contrôle qui décide lasse d'attendre de suivre son petit ami en voyage en Irlande pour le demander en mariage selon une tradition autorisant les femme à le faire les 29 février. Rien ne se passe comme prévue et coincée loin de Dublin doit compter sur un tenancier de bar taciturne joué par Matthew Goode pour arriver à bon port. Le couple vedette est très attachant, Amy Adams vraiment à croquer :oops: et Mathew Goode en local bougon excellent, la réalisation ménageant de beau moment en magnifiant le cadre irlandais lors du périple (le tout début fait presque remake du "Je sais où je vais" de Powell) et quelques scène visuellement somptueuse comme le tête à tête en ombre au clair de lune sur la plage. La grâce et le comique franc et massif s'alternent avec quelques gags bien sentis et les échanges savoureux entre les deux. Amy Adams/6 ou plutôt 5/6

Image

Image