Halloween 3 (Tommy Lee Wallace - 1982)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar Jericho » 26 mai 10, 16:33

"Injustement mésestimé" je lis, je connaissais pas sa piteuse réputation avant de le voir, mais c'est un bel étron quand même.
Pas de Michael Myers à l'horizon, une idée intéressante sur le papier en contrepartie (c'est même potable jusqu'à la moitié du métrage). Mais ça reste complètement foiré au final, la dernière partie (axée fantastique) et la révélation sont ridicules et grotesques.

Le pire épisode de la saga pour ma part.
Image

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22080
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar cinephage » 26 mai 10, 16:39

Jericho a écrit :"Injustement mésestimé" je lis, je connaissais pas sa piteuse réputation avant de le voir, mais c'est un bel étron quand même.
Pas de Michael Myers à l'horizon, une idée intéressante sur le papier en contrepartie (c'est même potable jusqu'à la moitié du métrage). Mais ça reste complètement foiré au final, la dernière partie (axée fantastique) et la révélation sont ridicules et grotesques.

Le pire épisode de la saga pour ma part.


Nous sommes ici en parfait désaccord. C'est un film que j'aime énormément. (et en termes de mise en scène, on est quand même mille lieues au dessus d'Halloween 4 ou 5, qui sont réalisés avec les pieds).

Le seul tort de ce film est de s'inscrire dans un cycle dont il ignore tous les codes (plus de Michael Myers, plus de slasher, plus de Jamie Lee Curtis... On passe à tout autre chose).

Mais en tant que film fantastique à tendance apocalyptique, ce film me parait plus qu'efficace. Sa ritournelle infernale me trotte encore en tête, d'ailleurs (depuis février 2009, rien n'a changé)... :twisted:
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar Jericho » 26 mai 10, 17:14

Ah non pas d'accord, Halloween 4 est correctement torché, par contre effectivement Halloween 5 est bien honteux.

Le seul tord d'Halloween 3 c'est faire du fantastique "cheap" à la John Carpenter, sauf que le mec qui est derrière la caméra de ce 3ème opus, n'a pas 1/100ème du talent de Big John.
Image

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22080
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar cinephage » 26 mai 10, 17:17

Pour Halloween 4, ma mémoire me fait peut-être défaut, je n'avais pas le souvenir d'un film bien ficelé, mais je mélange peut-être.

Reste que la mise en scène d'Halloween 3 ne m'a jamais posé problème. Moins efficace que Carpenter, sans doute, mais le cadrage était joliment précis, certaines séquences m'avaient paru effrayantes, et le scénario m'emballe totalement, tellement il est ludique et cruel.
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13027
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar Demi-Lune » 8 juin 10, 10:28

Ayé, j'ai découvert cet Halloween III, galvanisé par vos critiques positives. Je resterai personnellement modéré par rapport à l'enthousiasme quasi unanime sur ce topic, car si ce troisième opus présente des qualités, pratiquement toutes en lien direct avec l'influence carpenterienne, il n'est pas non plus exempt de défauts. En fait, je l'ai trouvé pas mal, bien qu'assez moyen. Je m'explique. Le film commence très bien : sur fond de générique étrange, les synthés inquiétants de John Carpenter et Alan Howarth (quelque part entre Fog, The Thing et Vidéodrome d'Howard Shore) posent déjà l'ambiance froide et sèche du film. L'ouverture, qui n'est pas sans rappeler celle de The Thing (un homme poursuivi sans raison par des étranges mecs en costard inexpressifs) est prenante et témoigne déjà de la belle utilisation d'un scope que Dean Cundey maîtrise à la perfection. Globalement, la première demi-heure est de très bonne facture : le spectateur évolue dans une ambiance presque déshumanisée, dans laquelle les couleurs sont ternes, les paysages désertiques, déjà morts. L'analogie avec la Trilogie de l'Apocalypse de Carpenter me semble, à ce titre, assez pertinente, tout du moins en ce qui concerne The Thing, sorti la même année, dont la ressemblance formelle et musicale m'a plus que frappé. En fait, cet Halloween III porte l'empreinte de John Carpenter, même s'il n'officie pas directement sur sa création. On sent bien son style (1982 est pour moi la date-sommet de sa carrière), dans la composition du cadre, l'utilisation de la bande originale (le petit jingle au synthé qui fait sursauter lorsqu'un méchant apparaît dans le cadre), la gestion des ombres, du suspense, de l'angoisse sourde. Jusque dans sa fin désespérée, qui laisse un goût étrange dans la bouche, tout nous évoque le maître de l'horreur. Le village irlandais préfigure presque celui de Hobbs End. Difficile de dire ce qui relève de Tommy Lee Wallace, dont il semble pourtant bien qu'il soit le vrai père du film. Toujours est-il que son scénario, après une mise en place de l'intrigue de qualité, commence à décliner : dès lors que l'intrigue se rapproche de la fabrique de masques, celle-ci s'affaiblit (les androïdes, le pilier de Stonehenge :? ) tandis que le mystère se dévoile - d'ailleurs, les raisons qui motivent cette machination sont vraiment grotesques. Un peu raté par moments (la fuite de Tom Atkins et Stacey Nelkin, avec le cerceau de lumière et le vieux désintégré), le film propose quand même des scènes choc à l'efficacité intacte. Des scènes gore, mais peut-être surtout cette fin ouverte, abrupte et burnée, que Carpenter n'aurait sans doute pas renié. Un film louable dans ses intentions (sortir la saga de la routine "Myersienne" dans laquelle elle commençait à verser), proposant une belle atmosphère et une mise en scène appréciable, mais échouant à conserver son niveau tout du long.
P.S. : J'ai cette foutue chanson de la pub dans la tête depuis hier soir.
Dernière édition par Demi-Lune le 26 nov. 10, 17:24, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cortez The Killer
Accessoiriste
Messages : 1540
Inscription : 11 mars 10, 11:01
Localisation : Quelque part dans Bedford Falls

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar Cortez The Killer » 8 juin 10, 11:06

Demi-Lune a écrit :P.S. : J'ai cette foutue chanson de la pub dans la tête depuis hier soir.


:fiou: "Happy, happy Halloween, Halloween, Halloween
Happy, happy Halloween, Silver Shamrock" :

Histoire d'en remettre une couche :mrgreen:

Outre cet interlude musical, je suis assez d'accord avec ta critique, un film efficace mais qui se casse la gueule avec son scénar et une fin un peu ratée.

Maintenant, je te conseille de mater le 4, tu vas sensiblement revoir à la hausse ton avis sur ce 3ème opus. :uhuh:

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13027
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar Demi-Lune » 8 juin 10, 11:11

Cortez The Killer a écrit :
Demi-Lune a écrit :P.S. : J'ai cette foutue chanson de la pub dans la tête depuis hier soir.


:fiou: "Happy, happy Halloween, Halloween, Halloween
Happy, happy Halloween, Silver Shamrock" :

Aussi entêtant que la chanson "Wonderworld" dans Le Flic de Beverly Hills 3. :mrgreen:

Spoiler (cliquez pour afficher)


Avatar de l’utilisateur
Outerlimits
Assistant opérateur
Messages : 2533
Inscription : 26 avr. 08, 23:24

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar Outerlimits » 15 août 12, 15:05

Demi-Lune a écrit :Des scènes gore, mais peut-être surtout cette fin ouverte, abrupte et burnée, que Carpenter n'aurait sans doute pas renié. Un film louable dans ses intentions (sortir la saga de la routine "Myersienne" dans laquelle elle commençait à verser), proposant une belle atmosphère et une mise en scène appréciable, mais échouant à conserver son niveau tout du long.
P.S. : J'ai cette foutue chanson de la pub dans la tête depuis hier soir.

J'ai appris sur un autre site l'existence d'une fin alternative pour ce film, ou Tom Atkins rentre chez lui en constatant que ses enfants sont en train de regarder la TV avec les masques.
Un peu comme le "Looker" de Michael Crichton (dont la tv avait diffusé au début des 80s la version intégrale du film expliquant le pourquoi des meurtres des top-models, par la bouche-même de Coburn, et qui faisait défaut dans la VF puisque les raions de ces assassinats resteront de ce fait obscurs), cette "version alternative" (ou plutôt version "avec fin alternative") n'a été proposé à l'époque que pour la diffusion télé US.
Quelqu'un par contre l'aurait vue également sur une chaîne française du câble et/ou du satellite au début des 2000s.

Jusqu'à cette info, j'ignorai l'existence de cette version avec fin alternative. Quelqu'un en saurait-il plus ? (rien de visible sur Youtube par rapport à ce final).

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar jacques 2 » 15 août 12, 15:34

Excellent film à l'ambiance apocalyptique ...

Je le revois régulièrement mais plutôt à l'automne, la saison adéquate ...

Et cette comptine entêtante !!

:)

mannhunter
Laspalès
Messages : 15382
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar mannhunter » 5 févr. 17, 12:52

Outerlimits a écrit :Excellent film trés injustement mésestimé, incontestablement le meilleur avec le 1er.
Rarement le scope aura été si bien utilisé, le suspense si rondement mené, l'ambiance si dérangeante.
En outre, le film contient des plus beau final/fin ouverte jamais montré au cinéma, à ranger aux côtés de celui de "Brazil"
Les scènes gore, trés cruelles et dérangeantes (la mort du petit garçon et de ses parents dans la pièce close, la décapitation à mains nues...), la musique, l'interprétation froide et désincarnée de nombreux protagonistes du "village", rendent le climat encore plus oppressant et étouffant.

The_Thing a écrit :Exactement et j'espère qu'ils vont se démener pour nous sortir un beau blu-ray au format du film respecté, quand on voit comment le zone1 à l'époque du dvd était traité et le zone 2 valait un peu mieux mais le format scope était rongé sur les côtés.

Bien aimé en dvd déjà et à la revoyure en BR je l'ai encore réévalué, la HD permet vraiment de profiter de la photo superbe du grand Dean Cundey et le cadre scopé font penser presque que le film a été réalisé par Carpenter avec des accents crichtoniens et cameroniens :mrgreen: , il y a des plans qu'on croirait sortis de "Christine", "Fog", "l'antre de la folie"...et cette musique! :)
Un peu mitigé sur le délire stonehengien mais confirmation que c'est le meilleur de la série pour moi avec le Carpenter.

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13027
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar Demi-Lune » 5 févr. 17, 14:30

mannhunter a écrit :Un peu mitigé sur le délire stonehengien mais confirmation que c'est le meilleur de la série pour moi avec le Carpenter.

Halloween 2 est plus que méritant, et j'adore le principe de la suite directe, en temps réel, dans cet hôpital.
Je suis toujours étonné de son statut. J'y vois un film tout à fait digne (sans évidemment l'égaler) de l'original, où l'esprit de Carpenter est prégnant. Je sais que cet argument ne vaut rien (on est dans la prospective), mais au générique, si ce n'était pas le nom de Rick Rosenthal mais celui de Big John, la différence serait-elle si sensible ? J'en doute.

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14423
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace - 1983)

Messagepar Watkinssien » 5 févr. 17, 14:57

D'ailleurs, Carpenter a réalisé quelques séquences du deuxième...
Image

Mother, I miss you :(

mannhunter
Laspalès
Messages : 15382
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar mannhunter » 5 févr. 17, 15:14

Demi-Lune a écrit :Halloween 2 est plus que méritant, et j'adore le principe de la suite directe, en temps réel, dans cet hôpital.
Je suis toujours étonné de son statut. J'y vois un film tout à fait digne (sans évidemment l'égaler) de l'original, où l'esprit de Carpenter est prégnant. Je sais que cet argument ne vaut rien (on est dans la prospective), mais au générique, si ce n'était pas le nom de Rick Rosenthal mais celui de Big John, la différence serait-elle si sensible ? J'en doute.

J'aime bien le 2 également, grâce à Carpenter et Dean Cundey là encore. :wink:




Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 19029
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Halloween 3 (Tommy Lee Wallace, 1983)

Messagepar Major Tom » 31 oct. 19, 16:11

Demi-Lune a écrit :P.S. : J'ai cette foutue chanson de la pub dans la tête depuis hier soir.

Tu n'as pas dû la ré-entendre depuis le film, alors c'est cadeau.
(C'est encore mieux sur 10 heures.)

Image Image
Clique sur une des vignettes au-dessus... Image ...et ta vie va changer pour toujours