The Fall (Tarsem Singh - 2006)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15572
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Notez les films : Mars 2010

Messagepar Profondo Rosso » 21 mars 10, 02:53

The Fall de Tarsem
Un mélange assez unique entre "Le Baron de Munchausen" (pour le croisement réel/imaginaire, le groupe de surhomme hétéroclite) de Gilliam et "Baraka" (certaines scènes semblent quasiment reprises telles quelles) auquel le spectaculaire des images incroyables se mêle idéalement au côté intimiste des enjeux. Une narration étonnante où on se demande longtemps dans quelle direction le récit va aller mais dont les beautés des décors traversées et du soin de Tarsem à les illustrer maintient constamment l'attention avant une dernière partie bouleversante d'émotion. Le conte fluctuant selon l'humeur du narrateur ce n'est pas nouveau mais ça a rarement été fait avec une telle puissance dramatique et un lien si fort entre le réel et la fiction et voir
Spoiler (cliquez pour afficher)
tout les héros mourir
(la mort du singe, l'apparition du papillon phénoménal) alterné avec les supplications de la petite fille dont l'innocence et l'espoir doivent redonner le goût de vivre à Roy c'est magnifique (très belle relation entre les deux). Grandiose 5,5/6

Avatar de l’utilisateur
Pollux
Doublure lumière
Messages : 553
Inscription : 13 avr. 03, 22:59
Localisation : Paris

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar Pollux » 31 mars 10, 19:22

Je viens de découvrir le film et j'ai été littéralement scotché. :shock:
Bien sûr, la mise en scène, les cadrages, les décors sont incroyables mais j'ai été extrêmement touchée par la petite et j'ai vu ce film comme un vibrant hommage au Cinéma.

J'ai maté le making of tout à l'heure et Tarsem n'a pas l'air très commode sur le plateau, disons qu'il attire par la sympathie au 1er abord.
J'écouterai son commentaire audio prochainement.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tony Hunter
Lord of the Dance
Messages : 1724
Inscription : 14 avr. 03, 19:39
Localisation : Paris

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar Tony Hunter » 21 avr. 10, 03:56

Un film splendide.
Je suis resté scotché sur au moins 1 plan sur 2...c'est réellement vertigineux. Je suis un peu vert de ne pas l'avoir vu en salle mais bon le bluray se défend pas mal.
Le scénario, très malin et original, permet cette débauche de plans à la grue/hélico, j'avais vraiment l'impression d'avoir 4 ans et d'ouvrir un livre de conte de mon enfance.
Je le conseillle vraiment à tous, au pire vous trouverez ça sublime esthétiquement, au mieux vous serez en plus ému par cette jolie histoire peu commune.

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar AtCloseRange » 6 juin 10, 01:06

Drôle de film. J'avais détesté The Cell et s'il y a beaucoup de choses à redire, c'est bien meilleur.
En fait, le problème du film, c'est que ce qui a fait s'emballer tout le monde est la raison qui me fait émettre de nombreuses réserves. Je n'ai pas été conquis une seule seconde par le faste de la partie imaginaire. Des ralentis en veux-tu en voilà, des mouvements verticaux révélant généralement la grandeur des paysges pour des plans uniquement composés pour en mettre plein la vue (le choix m'a eu l'air toujours dicté par cela sans autre justification).
J'ai eu l'impression de voir une compilation de pubs pour des compagnies aériennes et autres tour operators pendant une bonne moitié du film.
Bon, maintenant qu'on a évacué ce qui fâche, le film qui a réussi me plaire à mi-parcours, c'est l'autre film, celui de la relation de la petite fille avec le patient et donc progressivement quand la réalité et la fiction finissent par davantage s'entremêler, j'ai largement plus apprécié (même si les défauts resteront jusqu'au bout).
Image

Avatar de l’utilisateur
Wagner
Assistant opérateur
Messages : 2258
Inscription : 2 oct. 04, 19:21
Localisation : Dans le temps

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar Wagner » 7 juin 10, 09:51

AtCloseRange a écrit : J'ai eu l'impression de voir une compilation de pubs pour des compagnies aériennes et autres tour operators pendant une bonne moitié du film.


ça c'est une question compliquée: comment décréter objectivement qu'un plan travaillé relève plus d'une esthétique publicitaire que cinématographique?
Image

Ego sum qui sum

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar AtCloseRange » 7 juin 10, 11:16

Wagner a écrit :
AtCloseRange a écrit : J'ai eu l'impression de voir une compilation de pubs pour des compagnies aériennes et autres tour operators pendant une bonne moitié du film.


ça c'est une question compliquée: comment décréter objectivement qu'un plan travaillé relève plus d'une esthétique publicitaire que cinématographique?
La question est: y a-t-il une justification d'ordre cinématographique aux cadrages, au déplacement de la caméra, à ces ralentis?
Pour moi, je n'en ai vu aucune. Peut-être que dans le cadre d'un travail photographique, les choix de Singh ont un sens (je ne nie pas l'efficacité de certaines photos listées au début du topic) mais une photographie, c'est de l'instantané, ça n'a pas de durée. Il faut réussir à animer tout ça, à donner un sens à cet enchaînement de photo et les justifier.
Et si je parle d'esthétique publicitaire, c'est que j'ai vu de nombreuses pubs qui ressemblent à de nombreux plans de The Fall.
Image

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22200
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar cinephage » 7 juin 10, 12:14

Tarsem Singh est un publicitaire très réputé. Il est assez normal que ses films ressemblent un peu à ses publicités (sur lesquelles il a parait-il, une certaine marge de manoeuvre, du fait de sa renommée).
Pour moi, ces "photographies" sont justifiées par leur coté livre d'image, illustratif. Il n'y a pas vraiment, dans ces parties du film, de suspense ou d'action réelle, sinon conduite par la parole du conteur (i.e. du cascadeur malade). Jamais on ne "glisse" réellement du discours extérieur, celui du conteur, à une action conduite de l'intérieur (comme c'est souvent le cas quand quelqu'un "raconte", par exemple, Princess Bride joue beaucoup avec ce principe). Ce qu'on voit n'est jamais que l'illustration, bigger than life, de ses récits. D'où une grande importance de ces images figées, illustratives et très colorées, avec ses contresens (l'indien) et ses absurdités parfois.
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar AtCloseRange » 7 juin 10, 13:25

cinephage a écrit :Tarsem Singh est un publicitaire très réputé. Il est assez normal que ses films ressemblent un peu à ses publicités (sur lesquelles il a parait-il, une certaine marge de manoeuvre, du fait de sa renommée).
Pour moi, ces "photographies" sont justifiées par leur coté livre d'image, illustratif. Il n'y a pas vraiment, dans ces parties du film, de suspense ou d'action réelle, sinon conduite par la parole du conteur (i.e. du cascadeur malade). Jamais on ne "glisse" réellement du discours extérieur, celui du conteur, à une action conduite de l'intérieur (comme c'est souvent le cas quand quelqu'un "raconte", par exemple, Princess Bride joue beaucoup avec ce principe). Ce qu'on voit n'est jamais que l'illustration, bigger than life, de ses récits. D'où une grande importance de ces images figées, illustratives et très colorées, avec ses contresens (l'indien) et ses absurdités parfois.
Je veux bien mais pourquoi ça ne fait pas sens?
Je n'y vois qu'une juxtaposition d'images colorées, de paysages et sites filmés uniquement dans une optique d'en mettre plein la vue.
Je pense vraiment que le film aurait été beaucoup plus efficace narrativement parlant s'il n'avait pas eu recours à ce spectaculaire systématique.
Image

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22200
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar cinephage » 7 juin 10, 13:37

Je me demande si ce n'est pas le style même de ce réalisateur qui te bloque (il a clairement une tendance à l'emphase et à la démesure, au spectaculaire, en tout cas).
Pour moi, ces images sont justifiées par leur statut d'images (comme illustrations colorées d'un récit), et leur démesure vient de l'émerveillement que ce récit éveille chez cette jeune fille, dont le quotidien est par ailleurs assez terne.
Par ailleurs, quand tu dis que ces images ne font pas sens, elles illustrent pourtant à la perfection le récit qui les accompagne. Leur sens est d'être l'illustration superlative d'un banal récit improvisé par un type qui s'ennuie, mais qui, dans le jeune esprit de celle qui l'écoute, devient un passionnant conte fou et merveilleux, comme on n'en n'a jamais vu.

Pour moi, ce visuel est un atout pour le film, du fait qu'il rend tangible le délire dont l'imagination est capable, qu'on est souvent surpris ou soit-même émerveillé visuellement : on perçoit très bien ici l'imagination comme fuite du réel, de par l'énorme contraste entre les types d'images.

Mais c'est comme pour d'autres réalisateurs plus graphiques et visuels que narratif ou reflexifs, ils se voient souvent reprocher une imagerie qui "tourne à vide", manque d'émotion ou de personnages, un manque de reflexion... Je comprends que ça ne te convainque pas, mais le cinéma, ça peut aussi aller dans cette direction, illustrative avant tout (même si, pour ma part, j'ai été très sensible à ce qui accompagnait ce délire visuel).
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar AtCloseRange » 7 juin 10, 13:56

je crois que s'il y avait un seul point qui pourriait focaliser tout ce qui me gêne dans le style de Singh, ce sont simplement les mouvements de caméras verticaux à foison qui révèlent la grandeur des paysages ou des monuments historiques. Ils ne sont là à chaque fois que pour qu'on décroche la machoire: "oh, comme c'est beau! Comme c'est grandiose!".
Pour moi, ça n'est pas du cinéma, c'est du Yann Arthus Bertrand.

Mais tu as raison, je n'adhère pas à son style (The Cell m'avait quasiment révulsé dans son esthétisation du mal) et à ce style en général même si j'aurais bien du mal à trouver d'autres exemples similaires (je ne pense pas que Gilliam ou Del Toro soient comparables).
Image

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar Jericho » 7 juin 10, 15:31

cinephage a écrit :Je me demande si ce n'est pas le style même de ce réalisateur qui te bloque (il a clairement une tendance à l'emphase et à la démesure, au spectaculaire, en tout cas).
Pour moi, ces images sont justifiées par leur statut d'images (comme illustrations colorées d'un récit), et leur démesure vient de l'émerveillement que ce récit éveille chez cette jeune fille, dont le quotidien est par ailleurs assez terne.
Par ailleurs, quand tu dis que ces images ne font pas sens, elles illustrent pourtant à la perfection le récit qui les accompagne. Leur sens est d'être l'illustration superlative d'un banal récit improvisé par un type qui s'ennuie, mais qui, dans le jeune esprit de celle qui l'écoute, devient un passionnant conte fou et merveilleux, comme on n'en n'a jamais vu.


Oui c'est carrément justifié et on voit bien la différence (sans non plus tomber dans un style radicalement l'opposé) entre les images de la réalité de l'histoire et celles du conte narré par le cascadeur.
Un peu comme The Cell où c'est diffèrent à partir de l'instant ou J.Lopez est dans la tête du psychopathe, même si sur ce film j'adhère un peu moins au délire.
Image

Avatar de l’utilisateur
Nestor Almendros
Déçu
Messages : 20240
Inscription : 12 oct. 04, 00:42
Localisation : dans les archives de Classik

Re: The Fall ( Tarsem Singh, 2008)

Messagepar Nestor Almendros » 22 juil. 10, 09:14

Une fois n'est pas coutûme, je vais temporiser vos avis enjoués: j'ai eu beaucoup de mal à tenir jusqu'au bout.

Sans surprise le visuel est de très haut niveau. Ca commence avec un magnifique générique (qui donne une idée trompeuse du film, malheureusement) et des incursions dans l'imaginaire toujours très inventives. De ce point de vue, Tarsem Singh offre quelque chose de différent par rapport à THE CELL. Dans son premier film, le visuel était très baroque, débordant d'exagération. C'était une photo qui en mettait plein la vue, jouant sur les couleurs, les décors, les textures. Ici, toujours dans une volonté de recréer un univers qui n'existe pas, l'accent est surtout mis sur l'architecture et le mélange des cultures existantes au détriment d'un visuel trop appuyé. Le film a été tournée sur différents continents (Inde, Chine, Afrique du Sud, Italie, Chili, etc.) et il en résulte un patchwork très réussi où se mêlent différents pays, différents sites. Le tournage a dû être une sacrée gageure logistique tant pour les repérages que pour les déplacements. Le réalisateur réussit en tout cas un judicieux mélange dans des scènes qui mêlent à la fois le désert et la rizière, un visage et une étendue sablonneuse et rocailleuse, etc. Et il joue très bien de certaines architectures, des plans d'escalier-labyrinthe pour ne citer qu'un exemple.

C'est surtout le scénario qui m'a laissé de marbre. J'ai moi aussi pensé au BARON DE MUNCHAUSEN dans les interactions entre réalité et rêve, ces personnages ou détails que la petite fille croise dans le réel et qu'elle inclue dans son imaginaire. Mais à part cela, c'est assez laborieux, jamais passionnant et la réussite du visuel ne compense jamais les faiblesses de l'histoire.

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9489
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: The Fall (Tarsem Singh, 2008)

Messagepar Miss Nobody » 3 mai 13, 14:23

Image

The fall, c'est d'abord une esthétique ultra léchée qui avait toutes les raisons de me déplaire... J'ai jeté au feu mes a prioris et me suis plongée dans le film, toute virginale. Et finalement, si tout ne m'a pas toujours convaincue (notamment dans la première partie, où j'ai du ravaler plusieurs fois ma salive), je dois avouer que les imag(inair)es de Singh m'ont souvent (et bien suffisamment) séduite.

Beaucoup l'ont dit avant moi, la bonne surprise du film est qu'il est finalement loin de reposer sur l'esbroufe visuelle. Les images esthétisantes trouvent leur pleine justification dans le dispositif imaginé par Tarsem Singh et j'ai adoré le principe de ce monde imaginaire épure et bariolé, mi-enfantin mi-cinématographique, qui se transforme au fil des mots et se façonne des expériences de chacun. Du côté du "réel", la trame autour de la fillette et du conteur, très simple mais redoutablement efficace, cimente parfaitement la chose. Les deux mondes s'entrelacent plutôt bien (même si on note un petit déséquilibre dans la première moitié du film) pour se dénouer de manière idéale dans une envolée émotionnelle finale particulièrement réussie...
Quant à l'épilogue, il m'a semblé être une ingénieuse façon de donner un peu plus de consistance à l'ensemble : on ne remercie jamais assez le cinéma et ses faiseurs de nous faire rêver et voyager... et l'hommage est ici fort à propos.

Voilà... en définitive, un poil trop d'épate à mon goût (trop de ralentis et de mouvement d'appareils ostentatoires notamment) mais malgré tout une belle évasion, avec des paysages splendides et des personnages attachants.

7,5/10

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87908
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: The Fall (Tarsem Singh, 2008)

Messagepar Jeremy Fox » 11 janv. 14, 20:21

Miss Nobody a écrit :
The fall, c'est d'abord une esthétique ultra léchée qui avait toutes les raisons de me déplaire... J'ai jeté au feu mes a prioris et me suis plongée dans le film, toute virginale. Et finalement, si tout ne m'a pas toujours convaincue (notamment dans la première partie, où j'ai du ravaler plusieurs fois ma salive), je dois avouer que les imag(inair)es de Singh m'ont souvent (et bien suffisamment) séduite.

Beaucoup l'ont dit avant moi, la bonne surprise du film est qu'il est finalement loin de reposer sur l'esbroufe visuelle. Les images esthétisantes trouvent leur pleine justification dans le dispositif imaginé par Tarsem Singh et j'ai adoré le principe de ce monde imaginaire épure et bariolé, mi-enfantin mi-cinématographique, qui se transforme au fil des mots et se façonne des expériences de chacun. Du côté du "réel", la trame autour de la fillette et du conteur, très simple mais redoutablement efficace, cimente parfaitement la chose. Les deux mondes s'entrelacent plutôt bien (même si on note un petit déséquilibre dans la première moitié du film) pour se dénouer de manière idéale dans une envolée émotionnelle finale particulièrement réussie...
Quant à l'épilogue, il m'a semblé être une ingénieuse façon de donner un peu plus de consistance à l'ensemble : on ne remercie jamais assez le cinéma et ses faiseurs de nous faire rêver et voyager... et l'hommage est ici fort à propos.

Voilà... en définitive, un poil trop d'épate à mon goût (trop de ralentis et de mouvement d'appareils ostentatoires notamment) mais malgré tout une belle évasion, avec des paysages splendides et des personnages attachants.

7,5/10



Je plussoie entièrement à cet avis ; ce que j'ai attendu en vain chez Scorsese dans son Hugo Cabret, je l'ai finalement retrouvé ici au travers de ce superbe final-hommage. Et la toute jeune actrice est craquante comme rarement. Le cinéaste a t'il réalisé d'autres films de cette qualité ?

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14824
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: The Fall (Tarsem Singh, 2008)

Messagepar Watkinssien » 11 janv. 14, 20:40

Jeremy Fox a écrit :

Je plussoie entièrement à cet avis ; ce que j'ai attendu en vain chez Scorsese dans son Hugo Cabret, je l'ai finalement retrouvé ici au travers de ce superbe final-hommage. Et la toute jeune actrice est craquante comme rarement. Le cinéaste a t'il réalisé d'autres films de cette qualité ?


L'exact effet inverse pour moi, même si je conçois que c'est ce que Tarsem Singh a fait de mieux. Hugo est un film infiniment supérieur à mes yeux. :wink:
Image

Mother, I miss you :(