Contre la nudité et la pornographie sur nos écrans

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Messages : 5151
Inscription : 29 mai 07, 20:19

Messagepar Nomorereasons » 22 nov. 07, 07:55

Marceline Bonheur a écrit : je songe à écrire à la belle Christine Boutin

Connaît-elle quelqu'un qui pourra nous marier?

Avatar de l’utilisateur
Sibylle
c'est fou comme elle a grandi
Messages : 696
Inscription : 20 avr. 06, 17:29
Localisation : In the Room of Requirement

Messagepar Sibylle » 23 nov. 07, 16:30

Bon, mettons que c'est un gag.

Mais même en fait, juste pour ça :

J’interviens sur ce site pour lancer un cri de détresse contre la montée en puissance depuis des années de la cochonnerie et la pornographie dans les films !

Je n'ai pas aimé Babe non plus mais ça n'excuse pas ton post.

Quand je pense aux jeunes filles de nos jours qui sont confrontées en allant au cinéma à mille choses moches dont elles ne sont pas demandeuses !

Je suis jeune. Je suis une fille. Et je déteste que d'autres pensent à ma place, je ne pense pas ça, donc ne me mets pas dans le lot, pitié remplace " les jeunes filles de nos jours " ( ah oui ces fameux jours ) par " Marceline Bonheur ".

Et donc oui, plein de bonheur et tout et tout.
DEAN: So it's a show?
RORY: It's a lifestyle.
LORELAI: It's a religion.

~Gilmore Girls, 2000-2007~

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Messagepar Colqhoun » 23 nov. 07, 16:34

Sibylle a écrit :Bon, mettons que c'est un gag.
Ce serait le moment, oui.
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Geneviève Tondeur
Stagiaire
Messages : 30
Inscription : 12 janv. 08, 15:05
Localisation : près de Paris

Messagepar Geneviève Tondeur » 12 janv. 08, 18:54

Je me permets d’intervenir dans ce débat (Mais ai-je le droit à mon âge ?), quand je vois de jeunes internautes répondre effrontément à une dame du troisième âge avec une virulence qui m’a choquée. En plus, ce que dit Mlle Bonheur tombe sous le sens : Oui, y’en a marre des films de nudistes à la télé avec tous ces acteurs impudiques, qui prennent les salles de cinéma pour des endroits d’exhibition. Comme l’a si bien dit cette dame, où est le rêve, où est le mystère ? Je pense que plutôt qu’une censure, il faudrait que les spectateurs boycottent ce genre de « productions ». Il faudrait que chacun d’entre nous se lève de la salle dès que des fesses ou autres choses qu’on ne veut pas voir apparaît à l’écran en disant à l’ouvreuse : NON MADAME. Je pense qu’à force, ce serait répercuté auprès des producteurs.
Mais plus que tout, c’est la virulence et l’irrespect dont vous avez fait preuve auprès de cette dame-que je trouve trop gentille-qui m’a révoltée ! Quel mépris affiché pour les séniors.

Bugsy Siegel
Accessoiriste
Messages : 1675
Inscription : 1 sept. 07, 17:42
Localisation : Flamingo Hotel

Messagepar Bugsy Siegel » 12 janv. 08, 19:03

J'ai pensé à ce topic lorsque j'ai regardé le "Ben Hur" (1925) de Niblo récemment : on y voit un homme nu (de dos) dans la scène de la galère, et des jeunes femmes presques nues jetent des fleurs devant le char de Ben Hur dans une scène colorisée.

J'avoue avoir halluciné lorsque je me suis rendu compte que ce qui était au bout du glaive du chef pirate lors de l'attaque de la galère romaine était

[spoiler]la tête du centurion attaché à la proue du navire pirate quelques secondes plus tôt, et qui a fait office de bélier (solides, les casques de l'armée romaine).[/spoiler]

Avatar de l’utilisateur
Aladdin Sane
Assistant(e) machine à café
Messages : 106
Inscription : 25 août 07, 15:42

Messagepar Aladdin Sane » 13 janv. 08, 13:06

Geneviève Tondeur a écrit :Je me permets d’intervenir dans ce débat (Mais ai-je le droit à mon âge ?), quand je vois de jeunes internautes répondre effrontément à une dame du troisième âge avec une virulence qui m’a choquée. En plus, ce que dit Mlle Bonheur tombe sous le sens : Oui, y’en a marre des films de nudistes à la télé avec tous ces acteurs impudiques, qui prennent les salles de cinéma pour des endroits d’exhibition. Comme l’a si bien dit cette dame, où est le rêve, où est le mystère ? Je pense que plutôt qu’une censure, il faudrait que les spectateurs boycottent ce genre de « productions ». Il faudrait que chacun d’entre nous se lève de la salle dès que des fesses ou autres choses qu’on ne veut pas voir apparaît à l’écran en disant à l’ouvreuse : NON MADAME. Je pense qu’à force, ce serait répercuté auprès des producteurs.
Mais plus que tout, c’est la virulence et l’irrespect dont vous avez fait preuve auprès de cette dame-que je trouve trop gentille-qui m’a révoltée ! Quel mépris affiché pour les séniors.


Le cinéma comme véhicule à rêves illusoires ou école de l'art de la suggération a toujours été plébiscité et a toujours obtenu la faveur de la majorité (en même temps ça correspond à une perception assez classique)...Ceci dit les choses évoluent avec le temps, et par extenso le cinéma aussi...La sexualité fait partie de la vie, elle la conditionne même, c'est une réalité qu'on ne peut nier et à laquelle il n'est pas honteux de faire face...Le cinéma, par son incroyable imaginaire fictionnel, tient compte de cette réalité-là, il la modifie, la tranforme, la maquille peut-être mais il ne doit pas la masquer complètement ou la rejeter...La pornographie n'atteint aucune dimension cinématographique, elle correspond à la mise en image d'une sexualité fantasmée et un peu conditionnée, pas très réaliste, elle peut certes avoir un intérêt sociologique indépendament de ses "qualités" intrinsèques...Le cinéma traditionnel peut utiliser l'imagerie du X à des fins autres que masturbatoires ou excitatrices, dans le but de délivrer un message (le cinéma de Catherine Breillat par exemple)...L'empire de sens d'Oshima reste l'oeuvre-maîtresse et la plus formidable démonstration : parvenir à utiliser des images pornographique pour un rendu qui n'a strictement rien à voir avec la pornographie, l'imagerie du X et ses codes visuels/comportementaux...ceci dit il est vrai que certains réalisateurs utilisent ça à des fins purement racoleuses, par complaisance, mais de là à mettre tout ce petit monde dans le même panier... :fiou:
Ce petit mot "Pourquoi" est répandu dans tout l'univers depuis le premier jour de la création, Madame, et toute la nature crie à chaque instant à son créateur : "Pourquoi ?"
Dostoïevski (Les Possédés)

Avatar de l’utilisateur
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Messages : 5151
Inscription : 29 mai 07, 20:19

Messagepar Nomorereasons » 13 janv. 08, 19:08

Aladdin Sane a écrit :
Le cinéma comme véhicule à rêves illusoires ou école de l'art de la suggération a toujours été plébiscité et a toujours obtenu la faveur de la majorité (en même temps ça correspond à une perception assez classique)...Ceci dit les choses évoluent avec le temps, et par extenso le cinéma aussi...La sexualité fait partie de la vie, elle la conditionne même, c'est une réalité qu'on ne peut nier et à laquelle il n'est pas honteux de faire face...Le cinéma, par son incroyable imaginaire fictionnel, tient compte de cette réalité-là, il la modifie, la tranforme, la maquille peut-être mais il ne doit pas la masquer complètement ou la rejeter...La pornographie n'atteint aucune dimension cinématographique, elle correspond à la mise en image d'une sexualité fantasmée et un peu conditionnée, pas très réaliste, elle peut certes avoir un intérêt sociologique indépendament de ses "qualités" intrinsèques...Le cinéma traditionnel peut utiliser l'imagerie du X à des fins autres que masturbatoires ou excitatrices, dans le but de délivrer un message (le cinéma de Catherine Breillat par exemple)...L'empire de sens d'Oshima reste l'oeuvre-maîtresse et la plus formidable démonstration : parvenir à utiliser des images pornographique pour un rendu qui n'a strictement rien à voir avec la pornographie, l'imagerie du X et ses codes visuels/comportementaux...ceci dit il est vrai que certains réalisateurs utilisent ça à des fins purement racoleuses, par complaisance, mais de là à mettre tout ce petit monde dans le même panier... :fiou:

Comme dirait Colqhoun: Complètement fan!

Avatar de l’utilisateur
bronski
Touchez pas au grisbi
Messages : 17419
Inscription : 23 févr. 05, 19:05
Localisation : location

Messagepar bronski » 13 janv. 08, 19:34

Aladdin Sane a écrit :la suggération


:|

Avatar de l’utilisateur
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Messages : 5151
Inscription : 29 mai 07, 20:19

Messagepar Nomorereasons » 13 janv. 08, 19:38

bronski a écrit :
Aladdin Sane a écrit :la suggération


:|
Bronski: un mot nouveau c'est un monde qui se crée :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Geneviève Tondeur
Stagiaire
Messages : 30
Inscription : 12 janv. 08, 15:05
Localisation : près de Paris

Messagepar Geneviève Tondeur » 13 janv. 08, 21:23

Bugsy Siegel a écrit :J'ai pensé à ce topic lorsque j'ai regardé le "Ben Hur" (1925) de Niblo récemment : on y voit un homme nu (de dos) dans la scène de la galère, et des jeunes femmes presques nues jetent des fleurs devant le char de Ben Hur dans une scène colorisée.


Je vous rassure, j'ai beau être âgée, je n'étais pas encore de ce monde en 1926, et n'ai jamais vu le Ben Hur muet.
Il y a toujours des exceptions, mais quand même autrefois, on voyait moins de deshabillage dans les salles obscures, et l'on ne se portait pas plus mal.
Je ne veux pas dire non plus que tout était mieux au cinéma : je pense aux cascades affreuses où l'on n'hésitait pas à tuer des animaux (scènes de chute dans un ravin, etc...), alors que maintenant les droits des animaux sont plus protégés.

Avatar de l’utilisateur
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Messages : 5151
Inscription : 29 mai 07, 20:19

Messagepar Nomorereasons » 13 janv. 08, 22:11

Geneviève Tondeur a écrit :Je vous rassure, j'ai beau être âgée, je n'étais pas encore de ce monde en 1926, et n'ai jamais vu le Ben Hur muet.
Il y a toujours des exceptions, mais quand même autrefois, on voyait moins de deshabillage dans les salles obscures, et l'on ne se portait pas plus mal.
Je ne veux pas dire non plus que tout était mieux au cinéma : je pense aux cascades affreuses où l'on n'hésitait pas à tuer des animaux (scènes de chute dans un ravin, etc...), alors que maintenant les droits des animaux sont plus protégés.

Je crois bien que je vous aime :oops: ...

Avatar de l’utilisateur
Major Dundee
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5803
Inscription : 15 mai 06, 13:32
Localisation : Bord de la piscine de "Private Property"

Messagepar Major Dundee » 13 janv. 08, 22:49

Geneviève Tondeur a écrit :Il y a toujours des exceptions, mais quand même autrefois, on voyait moins de deshabillage dans les salles obscures, et l'on ne se portait pas plus mal.


Disons que cela se passait plus dans la salle que sur l'écran :wink:
Charles Boyer (faisant la cour) à Michèle Morgan dans Maxime.

- Ah, si j'avais trente ans de moins !
- J'aurais cinq ans... Ce serait du joli !


Henri Jeanson

Avatar de l’utilisateur
Marceline Bonheur
Assistant(e) machine à café
Messages : 104
Inscription : 18 nov. 07, 20:20
Localisation : Longpont les Cosnes

Re: Contre la nudité et la pornographie sur nos écrans

Messagepar Marceline Bonheur » 8 août 08, 21:25

Je pense que vous avez honte avec le recul de vous être acharnés sur une pauvre vielle dame avec vos messages méchants.
Il est grand temps de présenter vos excuses. J'attends de lire vos lignes avec compassion.
Tout ce qui n'est pas donné est perdu

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9468
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Re:

Messagepar Lord Henry » 8 août 08, 21:49

Geneviève Tondeur a écrit :Je vous rassure, j'ai beau être âgée, je n'étais pas encore de ce monde en 1926, et n'ai jamais vu le Ben Hur muet.
Il y a toujours des exceptions, mais quand même autrefois, on voyait moins de deshabillage dans les salles obscures, et l'on ne se portait pas plus mal.
Je ne veux pas dire non plus que tout était mieux au cinéma : je pense aux cascades affreuses où l'on n'hésitait pas à tuer des animaux (scènes de chute dans un ravin, etc...), alors que maintenant les droits des animaux sont plus protégés.


Geneviève Tondue? Une rescapée de l'épuration?
Image

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9468
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Re: Contre la nudité et la pornographie sur nos écrans

Messagepar Lord Henry » 8 août 08, 21:52

A propos, Marceline, ne t'agite donc pas comme cela; on finit par voir ton string Confiance.
Image