The Proposition (John Hillcoat - 2005)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

homerwell
Assistant opérateur
Messages : 2490
Inscription : 12 mars 06, 09:57

Re: The Proposition (John Hillcoat - 2005)

Messagepar homerwell » 4 oct. 13, 10:17

Je rapatrie deux trois mois glissés sur ce film lorsque j'en avais fait mon "film du mois".

homerwell a écrit :The Proposition de John Hillcoat

Image


Le western qui se déroule en Australie ! A part deux ou trois moments qui partent en vrilles dans le mystique, l'histoire a du sens, les acteurs et les interprétations sont bons, les décors naturels souvent grandioses, la musique géniale, âmes sensibles s'abstenir sinon je recommande...

Avatar de l’utilisateur
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Messages : 33320
Inscription : 9 oct. 03, 21:39
Localisation : Helvetica

Re: The Proposition (John Hillcoat - 2005)

Messagepar Colqhoun » 4 oct. 13, 11:20

La part de mystique du film est l'un des éléments qui me l'ont rendu d'autant plus appréciable.
L'Australie est une terre de mystères et les croyances aborigènes amplifient cela, dans ce dialogue entre l'Homme, la Terre et le Spirituel.
C'est quelque chose auquel le film de Hillcoat tente de toucher par moments et ce qui lui donne une part d'âme supplémentaire.
"Give me all the bacon and eggs you have."

Avatar de l’utilisateur
Abronsius
Producteur Exécutif
Messages : 7303
Inscription : 23 oct. 04, 12:29
Localisation : Los Angeles

Re: The Proposition (John Hillcoat - 2005)

Messagepar Abronsius » 4 oct. 13, 19:44

J'ai vu le film il y a peu...

http://myimaginarylandscapes.blogspot.f ... lcoat.html

Scène de fusillade, balles perforant la tôle, traversant les chairs, le début est violent et notre tendance naturelle est de nous placer du côté de l'agressé. Les frères Burns, Charlie (Guy Pearce) et Mike (Richard Wilson), sont arrêtés par le Capitaine Stanley (Ray Winstone). Interrogatoire violent et marché : Mike reste entre les mains de Stanley, Charlie doit tuer le frère aîné, Arthur (Danny Huston), dans les neuf jours qui suivent pour sauver son frère sinon ce sera la pendaison. Charlie part seul.

L'argument est très simple.
Australie, fin XIXeme. Des terres désertiques frappées par le soleil, quelques montagnes où s'est réfugié Arthur et le reste de sa bande.
Le thème principal est celui de la civilisation. Stanley veut l'imposer à sa ville, à son pays. Magnifique personnage que ce Stanley, rongé de l'intérieur par le mal qui est tout autour de lui, qu'il a en lui. Il lutte pour l'effacer, aidé en cela par son épouse, Martha (Emily Watson), qui fait de leur demeure un îlot paradisiaque tranchant brutalement avec la vulgarité et la sauvagerie qui l'entoure. Sa quête est noble, il a senti que Charlie avait cela en lui, il fait un pari. Beau pari.
Ceci pour les personnages. Et puis l'Australie superbement filmée par Hillcoat. Dans l'excellent ouvrage publié par le Centre Pompidou, Le cinéma australien (1991) Ross Gibson signe un article intitulé "Présence du paysage", je cite : "Il occupe une telle place dans toute l'histoire du cinéma australien qu'il en est arrivé à représenter beaucoup plus qu'un simple décor..." plus loin "On peut dire que sous bien des rapports, il constitue le thème de la majorité des longs métrages australiens." Ce qui se vérifie ici, voir la façon dont les personnages, surtout les outlaws, ceux qui vivent dehors, le regardent avec fascination et émerveillement, avec crainte et incompréhension aussi car ce paysage les dépasse. Hillcoat a vécu son enfance et son adolescence au Canada, revenu en Australie à l'âge d'homme le pays qu'il a rencontré, le choc qui en a résulté se voit dans ce film, il épouse parfaitement ce contact entre la beauté sauvage d'un pays et la volonté de le dompter, de le domestiquer, à la manière de l'habitat des Stanley.

D'une richesse visuelle et thématique profonde, ce western mérite le détour.

homerwell
Assistant opérateur
Messages : 2490
Inscription : 12 mars 06, 09:57

Re: The Proposition (John Hillcoat - 2005)

Messagepar homerwell » 6 oct. 13, 13:36

Colqhoun a écrit :La part de mystique du film est l'un des éléments qui me l'ont rendu d'autant plus appréciable.
L'Australie est une terre de mystères et les croyances aborigènes amplifient cela, dans ce dialogue entre l'Homme, la Terre et le Spirituel.
C'est quelque chose auquel le film de Hillcoat tente de toucher par moments et ce qui lui donne une part d'âme supplémentaire.


Autant l'avouer tout de suite, j'ai quoté mon petit avis avec légèreté, et ta réponse m'a obligée à revoir le film, non sans plaisir d’ailleurs. Mais !!! Je n'ai pas vu quoique ce soit soit concernant le mysticisme de The Proposition qui me le rapproche de Walkabout par exemple, malgré la présence des aborigènes et de la nature sauvage du Bush Australien. Les scènes que je juge mauvaises ne sont pas nombreuses, la discussion entre les deux frères devant un couché de soleil, et tous les plans de braquage de la lune sont insignifiants, n'ajoute rien au scénario. Heureusement, tout le reste a plus de vigueur, mon avis était court mais je n'en change pas un mot.