Brian De Palma

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Messages : 5656
Inscription : 28 juil. 05, 18:33

Re: Brian De Palma

Messagepar Truffaut Chocolat » 1 janv. 11, 18:56

La deuxième, la vraie ???
C'est ç'la ouiii. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Brian De Palma

Messagepar Federico » 2 janv. 11, 00:16

Major Tom a écrit :Avant...

Image


Après...

Image


Quelle est la vraie? La seconde d'après Hollywood Reporter. Sauf que, moi, je n'y crois pas. :mrgreen: Ron Howard et Robert Zemeckis ont été ajoutés à la photographie (c'est assez visible sur Howard) selon moi. Étrange, étrange... Et bonne année hein.

La seconde est un fake grossier, même pour quelqu'un qui ne connaîtrait pas les convives et ce, pour au moins deux raisons qui sauteront aux yeux de tout photographe et Photoshopiste :

1. le 1er cliché est pris avec un grand angle (cf déformation du visage de Spielberg et des mains de Coppola) or sur le second, Howard n'est pas déformé alors qu'il est encore plus excentré que Spielberg ;

2. les verres et la bouteille devant Howard sont un copié-collé inversé de ceux posés devant de Palma et Lucas.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Alligator
Réalisateur
Messages : 6629
Inscription : 8 févr. 04, 12:25
Localisation : Hérault qui a rejoint sa gironde

Re: Brian De Palma

Messagepar Alligator » 12 janv. 11, 15:45

Blow Out (Brian De Palma, 1981) :

http://alligatographe.blogspot.com/2011/01/blow-out.html

Image
_______________

Brian De Palma est un auteur que je découvre progressivement. J'aurais mis le temps. Qui va piano va sano.
Je l'apprécie de plus en plus. Voir un film de De Palma, c'est un peu comme aller manger chez un copain qui sait tenir la fourchette, on sait d'avance qu'on va bien bouffer. Comme son cinéma n'est pas dénué d'un bel humour noir, on salive à la promesse de rigolade. C'est cousu d'avance. Alors forcément, une espèce de jubilation vous prend, une attente dorée, un bel appétit attisant les quelques braises laissées par les derniers films vus, une hâte presque infantile me prédisposait donc à passer une bonne soirée ou bien à connaitre une cruelle déconvenue.

Mais la deuxième hypothèse me paraissait très improbable car le vague souvenir d'avoir vu ce "Blow-out" il y a si longtemps, peut-être même dans une autre galaxie, se nourrissait de quelques sensations très agréables, de plans avec John Travolta scrutant de son micro les bruits de la nuit, la recherche passionnée du cri parfait, les témoins gênants, des traces en somme d'éléments un peu flous mais sentant fort le polar et le suspense bien juteux. Je n'avançais pas en territoire totalement inconnu. Je me souvenais aussi de façon plus amusée encore de la voix de Gérard Depardieu doublant John Travolta. Je crois que la dernière fois que j'ai vu ce film, c'était sur la 5 de Berlusconi. Ouaip... Cinq you la 5!

Ce Blow-out est un très bon De Palma. Je n'ai pas été déçu : j'ai plus qu'apprécié. Cinq you Brian!
L'élégance de la mise en scène est rarement gratuite. J'ai failli écrire "jamais" mais j'aurais oublié alors cette caméra qui tourne dans le local de Travolta : une scène physiquement désagréable mais surtout beaucoup trop artificielle pour me plaire. Même l'idée de cette caméra qui tourne sur elle-même me dérange. Elle n'a strictement aucun sens, sinon capillo-tracté (le vertige dû à l'angoisse de ne pas retrouver sa bande). Bref, le cinéaste veut en mettre plein la vue, faire une démonstration de force et d'ingéniosité. Un peu dommage ce "tape à l'œil de m'as-tu vu". Heureusement, elle demeure toute seule.

Pour le reste, De Palma fait preuve de plus de retenue, d'un sens du timing impeccable et dans les moments qui le nécessitent d'une pincée de folie ou d'humour qui rend le spectacle plus ludique encore.
Comme je le disais plus haut, son sens de l'humour très noir est très développé : certainement son appétence à se mettre le public dans la poche l'incite à bourrer son film de clins d'œil toujours amusants. Je vous dis, une bonne soirée entre copains. "Blow-out" est une soirée qui commence avec du porto à l'apéro et se termine avec un bon Sauternes sur le dessert, tout sourire.

Oups, j'allais oublier de citer un acteur effroyablement doué : John Lithgow, un physique incroyable entre le voisin sympathique et le monstre dégénéré. Si cela suffisait à en faire un acteur, n'importe quelle gueule cassée ferait l'affaire. Non, Lithgow a un immense talent, une puissance dans le ton, dans la diction, à moduler son jeu qui me laisse pantois d'admiration autant que de terreur. Je vous le conseille vivement dans la saison 4 de "Dexter" : prodigieux!

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Brian De Palma

Messagepar Federico » 12 janv. 11, 16:36

Alligator a écrit :Blow Out (Brian De Palma, 1981) :

Oups, j'allais oublier de citer un acteur effroyablement doué : John Lithgow, un physique incroyable entre le voisin sympathique et le monstre dégénéré. Si cela suffisait à en faire un acteur, n'importe quelle gueule cassée ferait l'affaire. Non, Lithgow a un immense talent, une puissance dans le ton, dans la diction, à moduler son jeu qui me laisse pantois d'admiration autant que de terreur. Je vous le conseille vivement dans la saison 4 de "Dexter" : prodigieux!

100% d'accord, le talent de Lithgow (dont je n'ai jamais été foutu de savoir prononcer correctement le nom*) est proportionnel à sa discrétion. Je ne l'ai encore jamais vu transparent ou médiocre. Mais en jetant un oeil sur sa filmo, je trouve honteux qu'on ait si souvent fait appel à lui dans des bouses. Ce type a une palette tellement large, allant du débonnaire au très très inquiétant en passant par le franchement marrant (comme un mix de deux autres grands John : Cleese et Goodman).

(*) "Lisse-go" ?!, I suppose, bien que je l'ai longtemps prononcé "Light-go"...
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43531
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Brian De Palma

Messagepar Flol » 12 janv. 11, 16:44

Federico a écrit :100% d'accord, le talent de Lithgow (dont je n'ai jamais été foutu de savoir prononcer correctement le nom*)

"Lisse-go", comme tu le dis ensuite.
Par contre, si quelqu'un pouvait me dire comment se prononce "Cary Elwes", je suis preneur.

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Brian De Palma

Messagepar Federico » 12 janv. 11, 17:13

Ratatouille a écrit :
Federico a écrit :100% d'accord, le talent de Lithgow (dont je n'ai jamais été foutu de savoir prononcer correctement le nom*)

"Lisse-go", comme tu le dis ensuite.
Par contre, si quelqu'un pouvait me dire comment se prononce "Cary Elwes", je suis preneur.

Ah oui, il est coton celui-là aussi. Ilwze ? Aillwze ? Elvouaisse ? Elvaisse ?...
Dans le genre, j'aime beaucoup Embeth Davidtz (un max de points en mots compte triple*) et celle qui porte si joliment ce nom poétique :oops: mais je glisse en HS...

Spoiler (cliquez pour afficher)
(*) Enfin, juste derrière Wenceslas Vorobeitchik. :wink:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14733
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Brian De Palma

Messagepar Watkinssien » 12 janv. 11, 17:21

Cary Elvouaisse !
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 19617
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Brian De Palma

Messagepar Major Tom » 12 janv. 11, 17:31

Federico a écrit :
Ratatouille a écrit :
Federico a écrit :100% d'accord, le talent de Lithgow (dont je n'ai jamais été foutu de savoir prononcer correctement le nom*)

"Lisse-go", comme tu le dis ensuite.
Par contre, si quelqu'un pouvait me dire comment se prononce "Cary Elwes", je suis preneur.

Ah oui, il est coton celui-là aussi. Ilwze ? Aillwze ? Elvouaisse ? Elvaisse ?...

His full name is Ivan Simon Cary Elwes. There has been a lot of debate about how to pronounce his last name: said "Ells" by most, Cary himself has said it's pronounced "like Elvis, but with a W." But the HBO commercials said it "Elle - ways", and who knows how those British people say "Elvis"...
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43531
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Brian De Palma

Messagepar Flol » 13 janv. 11, 12:24

Merci ! :o

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Brian De Palma

Messagepar someone1600 » 27 janv. 11, 22:30

N'ayant pas trouvé de topic pour le film je poste ici mon avis sur Obsession.

Et bien après la découverte de Body Double la semaine dernière qui m'avait laissé dans un état bizarre a cause du traitement que De palma donnait a un scénario semblable a celui de Vertigo, je dois dire qu'avec Obsession, il avait vraiment réussi son pari de rendre hommage a son maitre.

Le scénario récupère habilement celui de Vertigo sans tenter de lui mêler celui de Rear Window, tout au plus réussi t'il a nous donner une scene a la Dial M for Murder avec le meurtre aux ciseaux. Le tout reste très sobre contrairement a Body Double, qui en plus de "fesser dans le dash" comme on dit chez moi avec sa scene de meurtre, n'y allait pas de main morte avec ses références a Hitchcock, ici on sent l'influence mais il s'agit bien d'un hommage.

Vraiment impressionné en tout cas, ca me donne envie de regarder ses autres films.

Avatar de l’utilisateur
Amarcord
Assistant opérateur
Messages : 2827
Inscription : 30 oct. 06, 16:51
Localisation : 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Brian De Palma

Messagepar Amarcord » 27 janv. 11, 23:18

someone1600 a écrit : Et bien après la découverte de Body Double la semaine dernière qui m'avait laissé dans un état bizarre a cause du traitement que De palma donnait a un scénario semblable a celui de Vertigo, je dois dire qu'avec Obsession, il avait vraiment réussi son pari de rendre hommage a son maitre (...) Vraiment impressionné en tout cas, ca me donne envie de regarder ses autres films.

...ça te promet des surprises pas forcément toujours aussi bonnes que (l'effectivement très bon) Obsession... :wink: :fiou:
[Dick Laurent is dead.]

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Brian De Palma

Messagepar someone1600 » 28 janv. 11, 00:18

En tout cas, j'enchaine des ce soir avec Pulsions. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Amarcord
Assistant opérateur
Messages : 2827
Inscription : 30 oct. 06, 16:51
Localisation : 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Brian De Palma

Messagepar Amarcord » 28 janv. 11, 11:26

someone1600 a écrit :En tout cas, j'enchaine des ce soir avec Pulsions. :wink:

Excellent choix ! :wink: Personnellement, l'un de mes préférés de cette période, avec Blow Out.
[Dick Laurent is dead.]

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Brian De Palma

Messagepar Jericho » 28 janv. 11, 13:10

Et si c'est possible, pense à faire l'impasse sur sa période années 2000. Sinon, tu risques tomber de haut.
Image

Avatar de l’utilisateur
Amarcord
Assistant opérateur
Messages : 2827
Inscription : 30 oct. 06, 16:51
Localisation : 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Brian De Palma

Messagepar Amarcord » 28 janv. 11, 15:05

Jericho a écrit :Et si c'est possible, pense à faire l'impasse sur sa période années 2000. Sinon, tu risques tomber de haut.

Voilà... Grosso modo, c'est ce que je cherchais à signifier... :mrgreen:
[Dick Laurent is dead.]