Femme Fatale (Brian De Palma, 2002)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Philip Marlowe
murder on the dance floor
Messages : 7287
Inscription : 13 avr. 03, 18:33
Localisation : Bonne question...

Messagepar Philip Marlowe » 5 juin 03, 08:26

Cosmo Vitelli a écrit :
Philip Marlowe a écrit :mais qui n'a pas grand chose à raconter.


Le cinéma ne sert pas uniquement à raconter (la littérature fait ça très bien). Je m'en fout que FF ne raconte pas grand chose, ce qui m'intéresse c'est qu'il me montre tant.

Ben je dois t'avouer que le film sans histoire et sans émotion, j'y crois pas trop... :roll:
C pour ça que je vois Femme Fatale plus comme un objet d'art purement conceptuel que comme un "film", car il ne raconte rien ni ne donne à ressentir, il donne juste à voir.
Mais je ne connais aucun film qui soit resté dans les annales et qui n'ait pas d'histoire :? Tu pourrais m'en citer :wink:

Avatar de l’utilisateur
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Messages : 26645
Inscription : 13 avr. 03, 13:59

Messagepar Billy Budd » 5 juin 03, 10:22

Philip Marlowe a écrit :
Cosmo Vitelli a écrit :
Philip Marlowe a écrit :mais qui n'a pas grand chose à raconter.


Le cinéma ne sert pas uniquement à raconter (la littérature fait ça très bien). Je m'en fout que FF ne raconte pas grand chose, ce qui m'intéresse c'est qu'il me montre tant.

Ben je dois t'avouer que le film sans histoire et sans émotion, j'y crois pas trop... :roll:
C pour ça que je vois Femme Fatale plus comme un objet d'art purement conceptuel que comme un "film", car il ne raconte rien ni ne donne à ressentir, il donne juste à voir.
Mais je ne connais aucun film qui soit resté dans les annales et qui n'ait pas d'histoire :? Tu pourrais m'en citer :wink:


On retourne à Godard : cinéma ou film ? Femme fatale n'est peut être pas un film à tes yeux mais c'est assurément du cinéma
Everybody's clever nowadays

Philip Marlowe
murder on the dance floor
Messages : 7287
Inscription : 13 avr. 03, 18:33
Localisation : Bonne question...

Messagepar Philip Marlowe » 5 juin 03, 10:26

Nikita a écrit :
Philip Marlowe a écrit :
Cosmo Vitelli a écrit :
Philip Marlowe a écrit :mais qui n'a pas grand chose à raconter.


Le cinéma ne sert pas uniquement à raconter (la littérature fait ça très bien). Je m'en fout que FF ne raconte pas grand chose, ce qui m'intéresse c'est qu'il me montre tant.

Ben je dois t'avouer que le film sans histoire et sans émotion, j'y crois pas trop... :roll:
C pour ça que je vois Femme Fatale plus comme un objet d'art purement conceptuel que comme un "film", car il ne raconte rien ni ne donne à ressentir, il donne juste à voir.
Mais je ne connais aucun film qui soit resté dans les annales et qui n'ait pas d'histoire :? Tu pourrais m'en citer :wink:


On retourne à Godard : cinéma ou film ? Femme fatale n'est peut être pas un film à tes yeux mais c'est assurément du cinéma


Le cinéma, c beaucoup de choses.
Femme Fatale est assurément un film, puisqu'il utilise de la pelloche.
Seulement, j'y peux rien, je le verrais plus au Centre Pompidou qu'à l'UGC Ciné Cité les Halles.

Tuck pendleton
Mogul
Messages : 10614
Inscription : 13 avr. 03, 08:14

Messagepar Tuck pendleton » 5 juin 03, 10:32

Philip Marlowe a écrit :
Nikita a écrit :
Philip Marlowe a écrit :
Cosmo Vitelli a écrit :
Philip Marlowe a écrit :mais qui n'a pas grand chose à raconter.


Le cinéma ne sert pas uniquement à raconter (la littérature fait ça très bien). Je m'en fout que FF ne raconte pas grand chose, ce qui m'intéresse c'est qu'il me montre tant.

Ben je dois t'avouer que le film sans histoire et sans émotion, j'y crois pas trop... :roll:
C pour ça que je vois Femme Fatale plus comme un objet d'art purement conceptuel que comme un "film", car il ne raconte rien ni ne donne à ressentir, il donne juste à voir.
Mais je ne connais aucun film qui soit resté dans les annales et qui n'ait pas d'histoire :? Tu pourrais m'en citer :wink:


On retourne à Godard : cinéma ou film ? Femme fatale n'est peut être pas un film à tes yeux mais c'est assurément du cinéma


Le cinéma, c beaucoup de choses.
Femme Fatale est assurément un film, puisqu'il utilise de la pelloche.
Seulement, j'y peux rien, je le verrais plus au Centre Pompidou qu'à l'UGC Ciné Cité les Halles.


Lol... arreter de pousser le bouchon trop loin. Et 2001 à la cité des sciences?

Avatar de l’utilisateur
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Messages : 7754
Inscription : 13 avr. 03, 00:48
Localisation : Sur le forum DVDCLASSIK

Messagepar Cosmo Vitelli » 5 juin 03, 11:04

Philip Marlowe a écrit : Mais je ne connais aucun film qui soit resté dans les annales et qui n'ait pas d'histoire :? Tu pourrais m'en citer :wink:


Tu sais je suis sûr qu'on peut même dénicher un semblant d'histoire dans le plus rigoureux des films expérimentaux. Par contre les oeuvres qui ne font pas du récit leur motivation principale sont légions. Antonioni est resté dans les annales je crois. Même chose pour le Stalker de Tarkovski ou L'âge d'or de Bunuel et Dali.

Philip Marlowe
murder on the dance floor
Messages : 7287
Inscription : 13 avr. 03, 18:33
Localisation : Bonne question...

Messagepar Philip Marlowe » 5 juin 03, 11:20

Tuck pendleton a écrit : Lol... arreter de pousser le bouchon trop loin. Et 2001 à la cité des sciences?
Je disais ça parce que je trouve que FF est un film purement théorique, comme Vérités et Mensonges de Welles(sauf que là j'ai pas tenu plus de 5 minutes :oops: ). Et en effet je le verrais plus dans un musée.

Cosmo Vitelli a écrit :Tu sais je suis sûr qu'on peut même dénicher un semblant d'histoire dans le plus rigoureux des films expérimentaux. Par contre les oeuvres qui ne font pas du récit leur motivation principale sont légions. Antonioni est resté dans les annales je crois. Même chose pour le Stalker de Tarkovski ou L'âge d'or de Bunuel et Dali.
T'es chiant tu prends des films que j'ai pas vu :lol:
Je voulais dire que même dans des films où l'intrigue passe au 2nd plan, il y a une histoire. Par exemple, si 2001 n'est pas un film ultre narratif, il raconte quand même une histoire. L'histoire c pas forcément l'intrigue. L'intrigue est souvent un prétexte.
Mais dans beaucoup de films expériementaux, l'histoire passe par l'émotion et l'atmosphère. Or dans le cas FF; JE n'ai ressenti aucune émotion ni atmosphère. J'étais complètement extérieur à ce qui se passait sur l'écran. Je regardais ces images sans jamais y entrer. C pour ça que pour moi il ne raconte rien.
Mais comme tous les propos qu'on dit en parlant de cinoche, c subjectif.

Tuck pendleton
Mogul
Messages : 10614
Inscription : 13 avr. 03, 08:14

Messagepar Tuck pendleton » 5 juin 03, 11:46

Philip Marlowe a écrit :
Tuck pendleton a écrit : Lol... arreter de pousser le bouchon trop loin. Et 2001 à la cité des sciences?
Je disais ça parce que je trouve que FF est un film purement théorique, comme Vérités et Mensonges de Welles(sauf que là j'ai pas tenu plus de 5 minutes :oops: ). Et en effet je le verrais plus dans un musée.



SA place est dans un misée!! :wink:

Purement théorique...là aussi je trouve que c'est de l'abus. Rebecca, elle est théorique peut être? Ce n'est pas de l'art abstrait (ni du lars von trier)
Je ne comprend pas trop ta distinction ..

Philip Marlowe
murder on the dance floor
Messages : 7287
Inscription : 13 avr. 03, 18:33
Localisation : Bonne question...

Messagepar Philip Marlowe » 5 juin 03, 11:49

Tuck pendleton a écrit :
Philip Marlowe a écrit :
Tuck pendleton a écrit : Lol... arreter de pousser le bouchon trop loin. Et 2001 à la cité des sciences?
Je disais ça parce que je trouve que FF est un film purement théorique, comme Vérités et Mensonges de Welles(sauf que là j'ai pas tenu plus de 5 minutes :oops: ). Et en effet je le verrais plus dans un musée.



SA place est dans un misée!! :wink:

Purement théorique...là aussi je trouve que c'est de l'abus. Rebecca, elle est théorique peut être? Ce n'est pas de l'art abstrait (ni du lars von trier)
Je ne comprend pas trop ta distinction ..
Théorique parce que réflexion sur la mise en scène, la manip' des images, sur l'utilisation des persos etc...mais à part ça, pas grand chose à se mettre sous la dent :roll:

Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Messages : 7489
Inscription : 13 avr. 03, 09:15

Messagepar Brice Kantor » 5 juin 03, 17:18

Philip Marlowe a écrit :
Tuck pendleton a écrit :
Philip Marlowe a écrit :
Tuck pendleton a écrit : Lol... arreter de pousser le bouchon trop loin. Et 2001 à la cité des sciences?
Je disais ça parce que je trouve que FF est un film purement théorique, comme Vérités et Mensonges de Welles(sauf que là j'ai pas tenu plus de 5 minutes :oops: ). Et en effet je le verrais plus dans un musée.



SA place est dans un misée!! :wink:

Purement théorique...là aussi je trouve que c'est de l'abus. Rebecca, elle est théorique peut être? Ce n'est pas de l'art abstrait (ni du lars von trier)
Je ne comprend pas trop ta distinction ..
Théorique parce que réflexion sur la mise en scène, la manip' des images, sur l'utilisation des persos etc...mais à part ça, pas grand chose à se mettre sous la dent :roll:


Le personnage de Rebecca et ses multiples facettes produit beaucoups d'émotions. C'est la déconstruction la plus réussie et la moins "Déjà vue" du film... Les premières et dernières scéquences du film sont vraiment belles, c'est du "pure cinéma". Pour le théorique, je trouve que "Mission:Impossible" va beaucoups plus loin à ce niveau, c'est mème un film assez froid dans l'ensemble.

Dans tous les cas, aucuns de ces films n'a sa place dans un musé... La toile de l'écran est leurs destinations, ce sont des oeuvres vivantes
Ce film n'a rien à faire dans un musé... Ni le Welles d'ailleurs (qui me semble très bien pour le petit écran). Et "Le Mystère Picasso", tu le met ou?

Avatar de l’utilisateur
O'Malley
Cadreur
Messages : 4164
Inscription : 20 mai 03, 16:41

Messagepar O'Malley » 5 juin 03, 17:25

Désolé, j'ai pas lu ce que vous avez écris précedemment car trop long;

En tout cas, mon jugement est sans appel: un gros NAVET qui ne veut strictement rien dire (ridicule de l'ouverture jusqu'au dernier plan).
Je pensais que De Palma avait atteint le fond avec L'esprit de Caen. Et ben non, il m'a prouvé qu'il pouvait encore creuser.

Avatar de l’utilisateur
George Kaplan
David O. Selznick
Messages : 12098
Inscription : 14 avr. 03, 11:32
Localisation : Une poche pour la chocolatine ?

Messagepar George Kaplan » 5 juin 03, 17:32

O'Malley a écrit :Désolé, j'ai pas lu ce que vous avez écris précedemment car trop long;

En tout cas, mon jugement est sans appel: un gros NAVET qui ne veut strictement rien dire (ridicule de l'ouverture jusqu'au dernier plan).
Je pensais que De Palma avait atteint le fond avec L'esprit de Caen. Et ben non, il m'a prouvé qu'il pouvait encore creuser.


L'esprit de Caen ou comment De Palma réussi à faire avec ses tripes un film qui devient à la mode :lol: :lol:

:arrow:

Avatar de l’utilisateur
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Messages : 26645
Inscription : 13 avr. 03, 13:59

Messagepar Billy Budd » 5 juin 03, 17:49

O'Malley a écrit :Désolé, j'ai pas lu ce que vous avez écris précedemment car trop long;

En tout cas, mon jugement est sans appel: un gros NAVET qui ne veut strictement rien dire (ridicule de l'ouverture jusqu'au dernier plan).
Je pensais que De Palma avait atteint le fond avec L'esprit de Caen. Et ben non, il m'a prouvé qu'il pouvait encore creuser.


Pour reprendre encore Godard, je préfère largement ça à du vouloir dire et plus généralement, je me fous de savoir si un film signifie quelque chose
Everybody's clever nowadays

Philip Marlowe
murder on the dance floor
Messages : 7287
Inscription : 13 avr. 03, 18:33
Localisation : Bonne question...

Messagepar Philip Marlowe » 5 juin 03, 18:18

Nikita a écrit :
O'Malley a écrit :Désolé, j'ai pas lu ce que vous avez écris précedemment car trop long;

En tout cas, mon jugement est sans appel: un gros NAVET qui ne veut strictement rien dire (ridicule de l'ouverture jusqu'au dernier plan).
Je pensais que De Palma avait atteint le fond avec L'esprit de Caen. Et ben non, il m'a prouvé qu'il pouvait encore creuser.


Pour reprendre encore Godard, je préfère largement ça à du vouloir dire et plus généralement, je me fous de savoir si un film signifie quelque chose
Je ne cherche jamais pendant 3h le sens d'un film, mais parfois on a quand même une désagréable sensation de vide.
Je le répète, je ne crois pas au film sans histoire.

Tuck pendleton
Mogul
Messages : 10614
Inscription : 13 avr. 03, 08:14

Messagepar Tuck pendleton » 5 juin 03, 18:35

Mac Lean a écrit :
Et "Le Mystère Picasso", tu le met ou?



celui là à la limite...

Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Messages : 7489
Inscription : 13 avr. 03, 09:15

Messagepar Brice Kantor » 5 juin 03, 18:59

Tuck pendleton a écrit :
Mac Lean a écrit :
Et "Le Mystère Picasso", tu le met ou?



celui là à la limite...


Bah justement, j'ai toujours eu envie de le voir au cinéma, ce doit être une sacré expérience, en particulier avec les changements de formats et les passages au scope.
C'est vraiment fascinant, puis il y a des processus cinématographique intéressant comme les jeux avec la durée de la bobine ou le chrono que tient Clouzot. Celà parle autant de cinéma que de peinture ce film.