Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15333
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Profondo Rosso » 1 août 19, 13:50

Film du mois

1 Typhoon Club de Shinji Somai

Image

2 Le Gout du riz au thé vert de Yasujiro Ozu

Image

3 Du côté d'Orouët de Jacques Rozier

Image

4 Ceux de Cordura de Robert Rossen

Image

5 Triple frontière de J.C. Chandor

Image

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17635
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Kevin95 » 1 août 19, 15:40

5 Découvertes (Juillet)

STAND BY ME - Rob Reiner (1986)

Image

TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE - Arnaud Desplechin (2015)

Image

PARADIS POUR TOUS - Alain Jessua (1982)

Image

BATTEMENT DE CŒUR - Henri Decoin (1940)

Image

JACKY AU ROYAUME DES FILLES - Riad Sattouf (2014)

Image

Format XXL...

Spoiler (cliquez pour afficher)
Juillet 2019

Films vus / revus / Bonus

PONY EXPRESS - Jerry Hopper (1953) : 7,5
THE HOUSE THAT JACK BUILT - Lars von Trier (2018) : 7
EMMANUELLE IV - Francis Leroi (1984) : 4
SUMMER OF 84 - François Simard, Anouk Whissell, Yoann-Karl Whissell (2018) : 6,5
WAR ON EVERYONE - John Michael McDonagh (2016) : 8,5
COMMENT JE ME SUIS DISPUTÉ... (MA VIE SEXUELLE) - Arnaud Desplechin (1996) : 7
ARROWHEAD - Charles Marquis Warren (1953) : 8
THE DOORS - Oliver Stone (1991) : 6,5
NON HO SONNO - Dario Argento (2001) : 6
SÉRIE NOIRE - Alain Corneau (1979) : 10
LA MEILLEURE FAÇON DE MARCHER - Claude Miller (1976) : 8,5
LE JUGE FAYARD DIT LE SHÉRIFF - Yves Boisset (1977) : 9
BLACKKKLANSMAN - Spike Lee (2018) : 7,5
COUP DE TÊTE - Jean-Jacques Annaud (1979) : 10
F COMME FAIRBANKS - Maurice Dugowson (1976) : 9
WARPATH - Byron Haskin (1951) : 8
SAUSAGE PARTY - Greg Tiernan, Conrad Vernon (2016) : 3
BEST LAID PLANS - Mike Barker (1999) : 6,5
RAMBO III - Peter MacDonald (1988) : 8
RETURN OF THE LIVING DEAD : PART II - Ken Wiederhorn (1988) : 7
LA CLÉ SUR LA PORTE - Yves Boisset (1978) : 7,5
PARADIS POUR TOUS - Alain Jessua (1982) : 8,5
RETURN OF THE LIVING DEAD III - Brian Yuzna (1993) : 7
BETWEEN WORLDS - Maria Pulera (2018) : 4
LA STANZA DEL FIGLIO - Nanni Moretti (2001) : 6,5
UNE AFFAIRE DE GOÛT - Bernard Rapp (2000) : 8
UN PEUPLE ET SON ROI - Pierre Schoeller (2018) : 7,5
BLACK MOON RISING - Harley Cokeliss (1986) : 7
DANS LA COUR - Pierre Salvadori (2014) : 8
CÉCILE EST MORTE ! - Maurice Tourneur (1944) : 8
BATTEMENT DE CŒUR - Henri Decoin (1940) : 8,5
L'HOMME QU'ON AIMAIT TROP - André Téchiné (2014) : 6,5
THE STRANGE LOVE OF MARTHA IVERS - Lewis Milestone (1946) : 8
TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE - Arnaud Desplechin (2015) : 9
PULP FICTION - Quentin Tarantino (1994) : 10
THE ADDAMS FAMILY - Barry Sonnenfeld (1991) : 7,5
WE'RE NO ANGELS - Michael Curtiz (1955) : 8
DENVER AND RIO GRANDE - Byron Haskin (1952) : 7
THREE IN THE ATTIC - Richard Wilson (1968) : 8
IRONWEED - Hector Babenco (1987) : 8,5
ENEMY - Denis Villeneuve (2013) : 6
LE MARIAGE À LA MODE - Michel Mardore (1973) : 6,5
DJANGO IL BASTARDO - Sergio Garrone (1969) : 7,5
THE ICE STORM - Ang Lee (1997) : 8
INDECENT PROPOSAL - Adrian Lyne (1993) : 5,5
A SIMPLE FAVOR - Paul Feig (2018) : 4
EXHIBITION - Jean-François Davy (1975) : 7
UN GARÇON HONNÊTE - Yasujirô Ozu (1929) : 8
HELL'S ANGELS '69 - Lee Madden (1969) : 6,5
CLEAR AND PRESENT DANGER - Phillip Noyce (1994) : 7,5
ON PURGE BÉBÉ - Jean Renoir (1931) : 4,5
THE AMBUSHERS - Henry Levin (1967) : 7
FREUD - John Huston (1962) : 8
PLAY MISTY FOR ME - Clint Eastwood (1971) : 9
CHUKA - Gordon Douglas (1967) : 9
L'AMOUR EST UNE FÊTE - Cédric Anger (2018) : 6
JACKY AU ROYAUME DES FILLES - Riad Sattouf (2014) : 8,5
COCKTAIL - Roger Donaldson (1988) : 6,5
FLASH GORDON - Mike Hodges (1980) : 7,5
STAND BY ME - Rob Reiner (1986) : 9
A MAN ALONE - Ray Milland (1955) : 7,5
COCO - Lee Unkrich, Adrian Molina (2017) : 8
MESSAGE FROM THE KING - Fabrice du Welz (2016) : 7
MR. NOBODY - Jaco Van Dormael (2009) : 7,5
LA PALOMA - Helmut Käutner (1944) : 8
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86288
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jeremy Fox » 1 août 19, 15:45

Kevin95 a écrit :
PARADIS POUR TOUS - Alain Jessua (1982)



Il y en a peu qui apprécient ce film 8)

Petit cycle Dewaere je vois :)

Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Messages : 20120
Inscription : 31 déc. 04, 14:17
Localisation : Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jack Carter » 1 août 19, 15:49

Profondo Rosso a écrit :
2 Le Gout du riz au thé vert de Yasujiro Ozu

Image

3 Du côté d'Orouët de Jacques Rozier

Image


8)

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42752
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Flol » 1 août 19, 16:02

Comme prévu, c'est Ari Aster qui l'emporte sur le fil :

1.
Image
Midsommar - Ari Aster

2.
Image
L'autre côté de l'espoir - Aki Kaurismäki

3.
Image
La Belle et la Bête - Juraj Herz

4.
Image
Shin Godzilla - Hideaki Anno & Shinji Higuchi

5.
Image
Billy Liar - John Schlesinger

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18113
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Rick Blaine » 1 août 19, 16:03

Flol a écrit :
2.
Image
L'autre côté de l'espoir - Aki Kaurismäki


8)

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17635
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Kevin95 » 1 août 19, 16:16

Jeremy Fox a écrit :
Kevin95 a écrit :PARADIS POUR TOUS - Alain Jessua (1982)


Il y en a peu qui apprécient ce film 8)

Petit cycle Dewaere je vois :)


Yes, un cycle au Forum des images. Heureusement qu'il faisait beau et que la bière était fraiche parce que le morale tirait la gueule. Il me manquait Paradis pour tous, j'en ai profité pour le voir sur grand écran. Comme toutes les réals de Jessua, ou presque, on en ressort mal à l'aise, pas certain d'avoir accroché avant 48h de digestion et l'inévitable "bon OK, j'adore le film".
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
-magik-
Assistant(e) machine à café
Messages : 252
Inscription : 7 mars 19, 19:07

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar -magik- » 1 août 19, 18:03

De mon côté, un mois placé sous le signe des films récents, avec 4 films de mon top 5 sortis en 2019.
Après Une affaire de famille et Rashomon, c'est à nouveau un film asiatique qui l'emporte.

1. Parasite
2. Une intime conviction
3. Présumé coupable
4. Grâce à Dieu
5. Pour les soldats tombés

ImageImageImage
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14741
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Père Jules » 1 août 19, 20:36

Demi-Lune a écrit :SWIMMING POOL (François Ozon, 2003) — 5/10[/list]

Les seins de Ludivine Sagnier n'ont pas trouvé grâce à tes yeux ou c'est justement ça qui te fait donner la moyenne au film ?

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13033
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Demi-Lune » 1 août 19, 20:49

Père Jules a écrit :
Demi-Lune a écrit :SWIMMING POOL (François Ozon, 2003) — 5/10[/list]

Les seins de Ludivine Sagnier n'ont pas trouvé grâce à tes yeux ou c'est justement ça qui te fait donner la moyenne au film ?

C'est la seconde option. :mrgreen: Et il faut bien reconnaître que c'est particulièrement hypnotique.
Le film se repose malheureusement un peu trop sur son travail d'atmosphère, intéressante au demeurant, pour contrebalancer un récit convenu de rivalité sexuelle et de création littéraire, source d'ambiguïté clichée sur le réel et le fantasmé. Bref, pas désagréable mais anodin.

Avatar de l’utilisateur
Tom Peeping
Assistant opérateur
Messages : 2295
Inscription : 10 mai 03, 10:20

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Tom Peeping » 1 août 19, 22:22

J'ai vu en juillet

Image

*** excellent / ** bon / * moyen / 0 mauvais

Scotty and the secret history of Hollywood (Max Tyrnauer, 2018) **
Des 40's aux 70's, Scotty Bowers fut l'entremetteur actif des stars hollywoodiennes gays, lesbiennes et bi, qu'il rapprochait de jeunes gens. Soixante ans après, il raconte. Ce documentaire bien foutu lève le voile sur la vie privée de grands noms de Hollywood et dresse le portrait d'un type charismatique (hier comme aujourd'hui) ayant le sens des affaires et une sexualité non affective dans une culture du secret imposée par les studios. DVD Z1 US

Big little lies, Saison 2 (Andrea Arnold, 2019) ***
A Carmel, cinq amies (Nicole Kidman, Reese Whiterspoon, Shailene Woodley, Laura Dern et Zoë Kravitz) affrontent la mère inquisitrice et prédatrice du mari décédé de l'une d'elles. On reprend les mêmes et on recommence avec cette fois la présence en deus ex machina de Meryl Streep en grande forme. L'excellence du casting et de l'écriture de cette série HBO sont magnétiques. Un Woman's Picture adapté à notre époque. Apple TV

Le secret des Kennedy / Chappaquiddick (John Curran, 2018) *
Le 18 juillet 1969, le sénateur démocrate Ted Kennedy a un accident de voiture dans lequel la jeune secrétaire Mary Jo Kopechne trouve la mort. Le tragique fait divers qui coûta sa candidature présidentielle au dernier fils Kennedy est raconté en flashbacks et sans éclat dans ce film purement narratif qui défend la thèse du délit par panique. Jason Clarke est très bien dans le rôle de l'héritier maudit. Pour ceux qui s'intéressent au sujet. Apple TV

Le secret des Marrowbone / Marrowbone (Sergio G. Sanchez, 2017) 0
En Oregon maritime en 1969, quatre orphelins s'installent dans une grande maison délabrée où leur passé tragique les poursuit. Un film fantastique à révélation sur des liens familiaux tordus qui pourrait être pas mal si le scénario se prenait moins au sérieux et la mise en scène était plus dynamique. Hélas, je me suis emmerdé et ai lâché au bout d'une heure. Mais le visage étrange d'Anya Taylor-Joy me fascine plus que jamais. BR DE

Odette, Agent S23 / Odette (Herbert Wilcox, 1950) **
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, une franco-anglaise travaille pour l'intelligence britannique près d'Annecy. L'histoire d'Odette Sansom-Churchill (Anna Neagle) est racontée avec retenue dans ce film de Résistance qui montre très justement le quotidien d'attente et de soupçon des agents alliés en territoire occupé. Le casting est excellent, notamment un jeune Peter Ustinov. La séquence de Ravensbrück surprend pour un film de 1950. BR UK

Dilili à Paris (Michel Ocelot, 2018) ***
En 1900 à Paris, une petite métisse kanake échappée d'un zoo humain permet la découverte d'un traffic de fillettes. Un merveilleux film dont les décors en vues réelles et les personnages en animation créent une atmosphère de réalisme poétique formidablement attractive. La promenade dans le Paris fin-de-siècle, les célébrités qui passent en figurants, le langage châtié de la gamine et le scénario à message féministe : tout m'a emballé. BR FR

L'homme de la plaine / The man from Laramie (Anthony Mann, 1955) ***
Un aventurier est forcé d'affronter le fils violent d'un grand propriétaire terrien du Nouveau-Mexique. Le dernier des cinq formidables westerns de Mann avec James Stewart est une sorte de modèle du genre, où les personnages chahutés par la vie s'attachent et déchirent sous le ciel impassible des paysages infinis. Les dialogues admirables portent l'émotion et les images la violence, sublimés par le Cinemascope et la musique. Un grand film. BR UK

Possum (Matthew Holness, 2018) **
Un quadragénaire livide qui vit dans la masure de son oncle erre avec une sacoche dans les zones délabrées du Norfolk alors que l'enlèvement d'un lycéen fait les news et qu'une araignée à tête humaine le hante. Une plongée en apnée dans la psychose et l'abus autour du personnage sans doute le plus triste de l'histoire du cinéma. Chacun verra toutes les horreurs qu'il veut dans ce film radical et cryptique. Idéal pour un dimanche matin ensoleillé... BR UK

Jusqu'à la garde (Xavier Legrand, 2017) *** Mon film du mois
Un garçon de 11 ans subit l'emprise physique et psychologique que son père divorcé impose à son ex-femme. La dynamique de la violence conjugale et les ravages qu'elle engendre chez les enfants est montrée avec franchise dans ce film à la tension parfois suffocante portée par la mise en scène assurée et le jeu intense de Denis Ménochet, Léa Drucker et du petit Thomas Gioria. La pression ne se relâche jamais, jusqu'au final tétanisant. BR FR
... and Barbara Stanwyck feels the same way !

Pour continuer sur le cinéma de genre, visitez mon blog : http://sniffandpuff.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
scottspeed
Doublure lumière
Messages : 327
Inscription : 15 déc. 10, 01:31
Liste de DVD

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar scottspeed » 2 août 19, 15:04

Thaddeus a écrit :
2. Hoop Dreams (Steve James, 1994)


Image


Tu l'as vu par quel biais ?

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5204
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Thaddeus » 2 août 19, 15:18

scottspeed a écrit :Tu l'as vu par quel biais ?


Pantaflix via Mubi.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86288
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jeremy Fox » 2 août 19, 15:30

Tom Peeping a écrit :
Dilili à Paris (Michel Ocelot, 2018) ***
En 1900 à Paris, une petite métisse kanake échappée d'un zoo humain permet la découverte d'un traffic de fillettes. Un merveilleux film dont les décors en vues réelles et les personnages en animation créent une atmosphère de réalisme poétique formidablement attractive. La promenade dans le Paris fin-de-siècle, les célébrités qui passent en figurants, le langage châtié de la gamine et le scénario à message féministe : tout m'a emballé. BR FR



Il y a longtemps que je n'avais pas vu un film d'animation plastiquement aussi beau. Moi aussi j'ai été emballé par l'ensemble 8)

Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Messages : 20120
Inscription : 31 déc. 04, 14:17
Localisation : Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jack Carter » 2 août 19, 16:00

Ouais, sauf qu’au 10eme « Je suis enchanté de faire votre connaissance », j’avais des envies de meurtre :mrgreen:
Dernière édition par Jack Carter le 2 août 19, 22:07, édité 1 fois.