Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

aelita
Accessoiriste
Messages : 1769
Inscription : 28 déc. 13, 18:34

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar aelita » 29 févr. 16, 19:29

Bilan du mois

Un mois bien fourni (52 films découverts), avec de bonnes découvertes, mais pas d'énormes révélations. Finalement, c'est un des premiers films vus dans le mois qui remporte le titre (et qui me permet de renouer avec la veine des films du mois atypiques, bien présente il y a deux ans avec Eraserhead de David Lynch , Archangel de Guy Maddin et même dans une certaine mesure Les tueurs de la lune de miel de Leonard Kastle).

Film du mois Mysterious object at noon (Apichatpong Weerasethakul), suivi de
2. Peur de rien (Danielle Arbid)
3. Ce sentiment de l'été (Mikhaël Hers)
4. Paradis : foi (Ulrich Seidl)
5. Mad love in New York (Joshua et Ben Safdie)
6. Le Vigile (Luigi Zampa, 1960)
7. Les coupables (Luigi Zampa, 1971)
8. Chocolat (Roschdy Zem)
9. La marcheuse (Naël Marandin)
10 Tout en haut du monde (Rémi Chayé)
11. La vache (Mohamed Hamidi)
12. Prima primavera (Janos Edelenyi)
Dernière édition par aelita le 1 mars 16, 12:04, édité 4 fois.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (pensée shadok)

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17860
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Rick Blaine » 29 févr. 16, 19:40

Jack Carter a écrit :
Rick Blaine a écrit :
Jack Carter a écrit :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Rick Blaine a écrit :
Blue a écrit :Image
Les Inconnus Dans La Ville (Richard Fleischer)

Image
Le Génie Du Mal (Richard Fleischer)

Pour citer quelques découvertes parmi les plus importantes de ce mois.


8)

le Kotcheff aussi 8) :roll:

:mrgreen:


Le Kotcheff je ne l'ai toujours pas vu. :oops:

voila donc une idée de visionnage pour le mois de mars :wink:


Effectivement, je vais mettre ça de côté, le sujet me tente beaucoup.

Avatar de l’utilisateur
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Messages : 8651
Inscription : 13 avr. 03, 20:28
Localisation : A la recherche de Zoltar

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Joshua Baskin » 29 févr. 16, 20:43

Mon trio de tête :

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5579
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Best » 29 févr. 16, 20:57

Top 5

1 - The revenant (Alejandro González Iñárritu)
2 - Zootopie (Byron Howard, Rich Moore)
3 - Tout feu tout flamme (Jean-Paul Rappeneau)
4 - Les 3 royaumes : Partie 2 - version longue (John Woo)
5 - Loin du paradis (Todd Haynes)

Avatar de l’utilisateur
Gounou
au poil !
Messages : 9762
Inscription : 20 juil. 05, 17:34
Localisation : Lynchland

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Gounou » 29 févr. 16, 21:14

Film du mois qui finira très haut en fin d'année :

Image
Right now, wrong then (Un jour avec, un jour sans) - Hong Sang-Soo
Image

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 11270
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar MJ » 29 févr. 16, 21:58

1. La Pyramide Humaine (Jean Rouch)

Image

2. Chi-Raq (Spike Lee)

Image

3.On connaît la chanson (Alain Resnais)

Image

4. Streetwise (Martin Bell & Cheryl McCall)

Image

5. Ant-Man (Peyton Reed)

Image

Je laisse la dernière série d'Apatow atterrir en mars pour un probable titre du mois!
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14736
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Père Jules » 29 févr. 16, 22:11

48 films vus en février putain ça fait du bien de retrouver de tels standards ! et un podium franco-italien: un choc, une découverte inattendue, un Sordi gigantesque... Bonheur !

Image Image Image


Le récap du mois:

Spoiler (cliquez pour afficher)
Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978) Image
Chinatown (Roman Polanski, 1974) Image
Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin, 2015) Image
Tenue de soirée (Bertrand Blier, 1986) Image
La mort aux trousses (Alfred Hitchcock, 1959) Image
Mad Max: Fury Road (George Miller, 2015) Image
Le sauveur (Michel Mardore, 1971) Image
Zombie (George A. Romero, 1978) Image
La bonne année (Claude Lelouch, 1973) Image
Le vigile (Luigi Zampa, 1960) Image
Sacco et Vanzetti (Giuliano Montaldo, 1971) Image
Suicide Club (Sono Sion, 2001) Image
Section spéciale (Costa-Gavras, 1975) Image
Coup de tête (Jean-Jacques Annaud, 1979) Image
Les liaisons dangereuses (Stephen Frears, 1988) Image
I magliari (Francesco Rosi, 1959) Image
Bas les masques (Richard Brooks, 1952) Image
Le bossu (Philippe De Broca, 1997) Image
La neuvième porte (Roman Polanski, 1999) Image
Ni le ciel ni la terre (Clément Cogitore, 2015) Image
THX 1138 (George Lucas, 1971) Image
Le beau Serge (Claude Chabrol, 1959) Image
Le maître-nageur (Jean-Louis Trintignant, 1979) Image
Notre histoire (Bertrand Blier, 1984) Image
Matrix (Andy & Larry Wachowski, 1999) Image
Le faussaire (Volker Schlöndorff, 1981) Image
L'assassinat du Père Noël (Christian-Jaque, 1941) Image
Spécial police (Michel Vianey, 1985) Image
Z (Costa-Gavras, 1969) Image
Spotlight (Tom McCarthy, 2015) Image
Sept morts sur ordonnance (Jacques Rouffio, 1975) Image
Why Don't You Play in Hell ? (Sono Sion, 2013) Image
Le génie du mal (Richard Fleischer, 1959) Image
Bande de filles (Céline Sciamma, 2014) Image
Les étrangers (Jean-Pierre Desagnat, 1969) Image
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule (Jacques Besnard, 1975) Image
Les belles de nuit (René Clair, 1952) Image
Mes meilleurs copains (Jean-Marie Poiré, 1989) Image
L'enfer du dimanche (Oliver Stone, 1999) Image
L'affaire des poisons (Henri Decoin, 1955) Image
Les aveux les plus doux (Edouard Molinaro, 1971) Image
L'expérience (Oliver Hirschbiegel, 2001) Image
Le passé se venge (Robert Florey, 1949) Image
La cité des enfants perdus (Jean-Pierre Jeunet & Marc Caro, 1995) Image
Le gang des otages (Edouard Molinaro, 1973) Image
La journée de la jupe (Jean-Paul Lilienfeld, 2009) Image
Matrix Reloaded (Andy & Larry Wachowski, 2003) Image
Et Dieu... créa la femme (Roger Vadim, 1956) Image

Avatar de l’utilisateur
John Holden
Accessoiriste
Messages : 1508
Inscription : 1 sept. 14, 21:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar John Holden » 29 févr. 16, 23:13

Film du mois (Street Scene, de King Vidor, 1931).
Contrairement à l'intitulé racoleur sur le coffret Vidor, ce n'est pas 3 chefs d'oeuvre que contient ce coffret mais 2 (Bird of paradise est un petit film d'aventure bien moisi dans lequel Joel Mc Crea en slip est aussi embarrassant qu'embarrassé), ce qui est déjà très satisfaisant.

Image
Dernière édition par John Holden le 29 févr. 16, 23:18, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tom Peeping
Assistant opérateur
Messages : 2291
Inscription : 10 mai 03, 10:20

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Tom Peeping » 29 févr. 16, 23:15

J'ai vu en février

Image

*** excellent / ** bon / * moyen / 0 mauvais

Edge of seventeen (David Moreton, 1998) **
L'été 1984 dans l'Ohio, un garçon de 17 ans accepte son homosexualité. Un petit film qui décrit très justement l'éveil de la sexualité et les contorsions de la fin de l'adolescence, sans grand drame ni prêchi-prêcha et en évitant (presque) tous les clichés. L'atmosphère du début des Eighties est plus vraie que nature (avec en BO : Toni Basil, Bronski Beat, Miguel Brown, Eurythmics...). L'acteur principal, Chris Stafford, est parfait. Très chouette. BR US

Le temps de la colère / Between Heaven and Hell (Richard Fleischer, 1956) **
Un jeune blanc-bec, propriétaire cotonnier du Sud appelé au combat en 1945 sur une île du Pacifique, y apprend la solidarité et l'humilité. Comme à son habitude, Richard Fleischer panache habilement action et psychologie dans ce très beau et bon film de guerre qui fait exister ses personnages (de premier et d'arrière plan) qui s'ouvrent à eux et aux autres. Robert Wagner est de toutes les scènes et assure une prestation remarquable. BR Fr

Le miroir à deux faces (André Cayatte, 1958) **
Un pauvre type qui a épousé un laideron révèle sa jalousie maladive lorsqu'un chirurgien esthétique transforme sa femme en Michèle Morgan. Le genre de film mélodramatique que j'adore : une fois le postulat outrancier accepté, il suffit de se laisser aller. La réalisation classique fait la part belle aux acteurs (Morgan pas mal du tout mais surtout Bourvil, formidable en connard fini et Sylvie en belle-mère acariâtre) et au pavillon de banlieue. BR Fr

Ex Machina (Alex Garland, 2015) ***
Un huis clos entre trois personnages (le CEO d'un moteur de recherche, un de ses programmeurs et un robot) isolés dans une maison-labo high tech dont le scénario et la réalisation maintiennent une remarquable rigueur intimiste loin de l'esbrouffe des blockbusters de SF. Le sujet du film (la prise d'autonomie de l'intelligence artificielle) n'en est que plus inquiétant, en entrouvrant la porte sur un futur qui est sans doute au coin de la rue. BR Fr

Modesty Blaise (Joseph Losey, 1966) **
Losey, son directeur artistique et ses acteurs (Monica Vitti, Terence Stamp, Dirk Bogarde...) ont du s'amuser sur cette oeuvre qui pastiche tant les films d'espionnage (et d'autres) et le style Pop des Sixties qu'il en est, plus qu'une caricature, une essence. L'histoire de cette chasse aux diamants n'a aucun intérêt si ce n'est de jouer, avec outrance et absurdité, sur une époque. Un étrange et amusant objet artistique dont le fond est la forme. DVD Z1 US

L'intruse / City girl (F.W. Murnau, 1930) **
L'inverse de "Sunrise" (1927) : ici, un couple formé à la ville risque de rompre à la campagne. L'histoire de cette intruse aux champs, convoitée par un ouvrier agricole et haïe par le paternel, est un mélo routinier. Mais la mise en scène transcende son sujet comme dans le sublime plan travelling des amoureux arrivant à la propriété qui courent en s'embrassant dans les blés. Charles Farrell, comme toujours, est d'une justesse admirable. BR UK

Ben & Mickey vs. the Dead / The battery (Jeremy Gardner, 2012) 0
Deux types errent en voiture dans une zone rurale où rôdent des zombies. Le budget minuscule est compensé par le sens du cadre et le montage et il y a de l'idée dans ce petit film d'horreur indépendant mais la coolitude des deux personnages, casques hi-fi aux oreilles et fans de rock indie, m'a vite gonflé. L'humour peut être le piment de l'angoisse mais ici, l'équilibre est rompu et j'ai fast forwardé, déçu, jusqu'au final désespéré. BR Allem

L'horloger de Saint-Paul (Bertrand Tavernier, 1974) **
Inspirée de Simenon, l'histoire de ce père (Philippe Noiret, magistral) qui se met à communiquer avec son fils criminel après une vie de silences et de routines, est une suite de séquences discrètes où les personnages révèlent leurs éloignements douloureux. Dommage que l'ami syndicaliste, vers la fin, hurle démonstrativement ce qui a été suggéré pendant tout le film : "On étouffe dans ce putain de pays...". Avec une superbe fin au parloir. BR Fr

Leviathan (Lucien Castaing-Taylor & Verena Paravel, 2012) ***
Si le fond - le quotidien d'un chalutier du Massachusetts - est documentaire, la forme inédite relève du film d'art : les caméras GoPro portées par les pêcheurs ou traînées dans l'océan immergent le spectateur au plus près de l'action, dans un déluge d'images dantesques porté par une bande son en furie. Ca m'a fait penser à la séquence nocturne du moissonnage humain par les Martiens dans "La guerre des mondes " de Spielberg. Impressionnant. BR UK

Les nuits de la pleine lune (Eric Rohmer, 1984) *** Mon film du mois
Je ne suis pas objectif là, je n'avais pas revu le film depuis sa sortie et l'effet madeleine de Proust m'a happé. Pascale Ogier qui danse sur Les Tarots d'Elli et Jacno avait été il y a plus de 30 ans un moment de cinéma chéri, ca l'est encore plus aujourd'hui, pour tant de raisons. Et le verbe de Fabrice Luchini, les cernes de Tcheky Karyo, la tendresse de Virginie Thévenet et Pascale Ogier pour toujours... Un de ces films qui vous accompagnent. BR Fr

Vice-versa / Inside out (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015) **
Disney-Pixar pousse la barre vraiment haut avec ce scénario concept où la joie, la tristesse, la peur, la colère et le dégoût s'incarnent en des personnages actifs qui prennent le contrôle d'une gamine de 11 ans. L'idée est formidable, les séquences s'enchaînent avec rythme et le message est subtil mais bizarrement, j'ai trouvé le film trop intelligent et conscient de l'être pour qu'il puisse lâcher la bride à l'émotion. Mais c'est uniquement original. BR Fr

Bone tomahawk (S. Craig Zahler, 2015) **
Dans le désert du Far West des années 1890, quatre types partent à la recherche de captifs enlevés par des sauvages. Cannibales. Un très étrange film, hybride de western (avant tout) et d'horreur. A 2h10, les longueurs se font sentir mais les acteurs (Kurt Russell, Patrick Wilson, Matthew Fox, Richard Jenkins) disent leurs dialogues teintés d'humour absurde avec un flegme accrocheur et la photo est superbe. Une vraie curiosité. BR Allem

Cet été-là / The way way back (Nat Faxon & Jim Rash, 2013) **
Un coming of age movie qui suit les schémas éprouvés du genre (un ado de 14 ans mal dans sa peau et humilié par le copain de sa mère découvre l'estime de soi lors d'un job d'été dans un parc aquatique) mais qui fonctionne bien grâce à l'écriture sensible des personnages et surtout au casting sans faille (Steve Carell, Toni Collette, Sam Rockwell, Maya Rudolph, Allison Janney et Liam James, touchant en vilain petit canard). BR UK

Le dos au mur (Edouard Molinaro, 1958) 0
Un industriel (Gérard Oury) trompé par sa femme (Jeanne Moreau) avec un comédien (Philippe Nicaud) formente sa vengeance. Un drame bourgeois vieille école, avec ses voitures dans la nuit parisienne, ses tenancières de bar qui en ont vu et ses secrets conjugaux. Le genre de film qui ne me semble plus regardable aujourd'hui, sauf si les acteurs vous accrochent, ce qui n'est pas mon cas. Fast forwardé au bout de 45' et déjà oublié. BR Fr

Everest (Baltasar Kormakur, 2015) *
D'après l'excellent livre de Jon Krakauer, l'expédition tragique aux huit morts de l'Everest en 1996. La linéarité du récit et - paradoxalement - le manque de péripéties (les grimpeurs gèlent lors d'un orage à la descente) font qu'on suit l'histoire avec un détachement qui plombe le film, trop académiquement illustratif. La musique plaquée sur toutes les scènes est ridicule. Restent de belles images et l'évocation réussie des corps malmenés par l'altitude. BR Fr
... and Barbara Stanwyck feels the same way !

Pour continuer sur le cinéma de genre, visitez mon blog : http://sniffandpuff.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Kevin95 » 1 mars 16, 00:10

Voilà pour février :

1/ SWEET SMELL OF SUCCESS (Alexander Mackendrick, 1957)

Image

2/ THE LAST MOVIE (Dennis Hopper, 1971)

Image

3/ GENTE DI RISPETTO (Luigi Zampa, 1975)

Image

4/ CLEOPATRA (Cecil B. DeMille, 1934)

Image

5/ THE DEVIL-DOLL (Tod Browning, 1936)

Image

Spoiler (cliquez pour afficher)
Liste des films découverts (ou presque) :

10/10

SWEET SMELL OF SUCCESS (Alexander Mackendrick, 1957)

9,5/10

THE LAST MOVIE (Dennis Hopper, 1971)

9/10

GENTE DI RISPETTO (Luigi Zampa, 1975)
CLEOPATRA (Cecil B. DeMille, 1934)
THE DEVIL-DOLL (Tod Browning, 1936)

8,5/10

BELLO, ONESTO, EMIGRATO AUSTRALIA SPOSEREBBE COMPAESANA ILLIBATA (Luigi Zampa, 1971)
SAMMY GOING SOUTH (Alexander Mackendrick, 1963)
STARSHIP TROOPERS (Paul Verhoeven, 1997)
ANNI FACILI (Luigi Zampa, 1953)
L'IRONIE DU SORT (Édouard Molinaro, 1974)

8/10

THE LIFE AND DEATH OF PETER SELLERS (Stephen Hopkins, 2004)
DIO PERDONA... IO NO ! (Giuseppe Colizzi, 1967)
AMANTI D'OLTRETOMBA (Mario Caiano, 1965)
NIGHTMARE (Romano Scavolini, 1981)
THE REVENANT (Alejandro González Iñárritu, 2015)
ANNI DIFFICILI (Luigi Zampa, 1948)
BLOOD ALLEY (William A. Wellman, 1955)
THE DEADLY SILVER SPEAR (Ting Mei Sung, 1977)

7,5/10

RACE FOR THE YANKEE ZEPHYR (David Hemmings, 1981)
INCUBUS (John Hough, 1982)
EXPLORERS (Joe Dante, 1985)
THE MAN IN THE WHITE SUIT (Alexander Mackendrick, 1951)
THE RAINMAKER (Francis Ford Coppola, 1997)
DOCTEUR FRANÇOISE GAILLAND (Jean-Louis Bertuccelli, 1976)

7/10

GOOD NEIGHBOR SAM (David Swift, 1964)
RENDEZ-VOUS À PARIS (Gilles Grangier, 1947)
LE FRUIT DÉFENDU (Henri Verneuil, 1952)
REVENGE OF THE NERDS (Jeff Kanew, 1984)
WHISKY GALORE ! (Alexander Mackendrick, 1949)

6,5/10

ESCAPE TO WITCH MOUNTAIN (John Hough, 1975)

6/10

MADEMOISELLE ET SON GANG (Jean Boyer, 1957)

5/10

LA POUDRE AUX YEUX (Maurice Dugowson, 1995)
SECRET DÉFENSE (Philippe Haïm, 2008)

4,5/10

DON'T MAKE WAVES (Alexander Mackendrick, 1967)

Liste des films revisionnés :

10/10

ROBOCOP (Paul Verhoeven, 1987)
PROFONDO ROSSO (Dario Argento, 1975)

9,5/10

TOTAL RECALL (Paul Verhoeven, 1990)

9/10

LÉON MORIN, PRÊTRE (Jean-Pierre Melville, 1961)
SHOWGIRLS (Paul Verhoeven, 1995)
THE LADYKILLERS (Alexander Mackendrick, 1955)

8,5/10

MILANO VIOLENTA (Mario Caiano, 1976)
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
vic
viking
Messages : 3497
Inscription : 26 avr. 03, 18:37
Localisation : IHTFP

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar vic » 1 mars 16, 00:43

Top 5 Février 2016

1. Le miroir à deux faces (André Cayatte, 1958)

2. Umberto D (Vittorio de Sica, 1951)
3. Les Délices de Tokyo (Naomi Kawase, 2015)
4. Mistress America (Noah Baumbach, 2015)
5. I'm all right, Jack (John & Roy Boulting, 1959)
Image

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85970
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jeremy Fox » 1 mars 16, 06:17

Il y a des mois où ça tarde à venir. Pour mars, ça n'aura pas trainé. Déjà un beau prétendant avec Close-up de Kiarostami.

Image

Avatar de l’utilisateur
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Messages : 39925
Inscription : 13 avr. 03, 11:30
Last.fm
Liste de DVD

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Rockatansky » 1 mars 16, 08:59

Beaucoup de films ce mois ci (51 + 1 série) beaucoup de films moyens, quelques uns très sympa (The Walk, Le nouveau stagiaire, Trascendance) et un vainqueur haut la main Alabama Monroe.
Image

Le reste du mois.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Février 2016

Films découverts

Alabama Monroe - Félix Van Groeningen - 8,5/10

The Walk - Robert Zemeckis - 7,5/10
Le nouveau stagiaire - Nancy Meyers - 7/10
Le Funambule - James Marsh - 7/10
Transcendance - Wally Pfister - 7/10
Scoot Guide to Zombie Apocalypse - Christopher Landon - 6,5/10
A most violent year - J.C.Chandor - 6,5/10
Brothers - Jim Sheridan - 6,5/10
Northern Soul - Elaine J. Constantine - 6,5/10
Les innocentes - Anne Fontaine - 6,5/10
Le garçon invisible - Gabriele Salvatores - 6/10
Bolgen (The Wave) - Roar Uthaug - 6/10
L'oiseau au plumage de Crystal - Dario Argento - 6/10
Sous le soleil de Toscane - Audrey Welles - 6/10
Show me a hero - Saison 1 - 6/10
Les gamins - Anthony Marciano - 6/10
Limitless - Neil Burger - 6/10
Tiger House - Tom Daley - 6/10
The Last survivors - Thomas S. Hammock - 6/10
The Guard - Peter Sattler - 5,5/10
The Revenant - Alejandro González Iñárritu - 5,5/10
Les enquêtes du département V : Miséricorde - Mikkel Norgaard - 5,5/10
Anti-Gang - Benjamin Rocher - 5,5/10
Retour à la fac - Todd Philips - 5,5/10
Captive - Jerry Jameson - 5,5/10
A vif - John Wells - 5,5/10
Kill me three times - Kriv Stenders - 5,5/10
Ted 2 - Seth MacFalarne - 5,5/10
Aloha - Cameron Crowe - 5,5/10
4 mouches de velours gris - Dario Argento - 5/10
Echo - Dave Green - 5/10
Les enquêtes du département V : Profanation - Mikkel Norgaard - 5/10
Prémonitions - Afonso Poyart - 5/10
Un amour à New York - Peter Chelsom - 5/10
Opéra - Dario Argento - 5/10
Role Models - David Wain - 5/10
Adult Beginners - Ross Katz - 5/10
Automata - Gabe Ibáñez - 5/10
L'île de l'épouvante - Mario Bava - 4,5/10
Les enragés - Eric Hannezo - 4,5/10
Le chat à neuf queues - Dario Argento - 4,5/10
Pitch Perfect 2 - Elizabeth Banks - 4,5/10
Pitch Perfect - Jason Moore - 4/10
Wild Child - Nick Moore - 4/10
La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil - Joan Sfar - 4/10
Baron Vampire - Mario Bava - 4/10
The Last kiss - Tony Goldwyn - 3,5/10
The Hobbit : La bataille des 5 armées - Peter Jackson - 3/10
Jet Lag - Ken Scott - 3/10
Insurgent - Robert Schwenke - 3/10

Films revus

La forteresse noire - Michael Mann - 6/10
The Punisher - Mark Goldblatt - 5,5/10
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky

Avatar de l’utilisateur
reuno
Assistant opérateur
Messages : 2003
Inscription : 8 oct. 04, 10:25

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar reuno » 1 mars 16, 09:47

Mon film du mois :

Image
The Survivalist (Stephen Fingleton)

Suivent :

ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Messages : 8651
Inscription : 13 avr. 03, 20:28
Localisation : A la recherche de Zoltar

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Joshua Baskin » 1 mars 16, 10:13

Et hop, premier jour du mois, premier gros prétendant :

Image