Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Messages : 10292
Inscription : 21 avr. 03, 16:18

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar -Kaonashi Yupa- » 2 août 13, 17:18

cinephage a écrit :
-Kaonashi Yupa- a écrit :
cinephage a écrit :Ca fait effectivement un moment qu'il n'a pas pris le temps de faire la mise à jour. Cela dit, n'importe lequel d'entre nous pourrait faire ce travail et lui envoyer la liste à jour, pour l'aider... :idea:

J'avais pas vu jusqu'ici ! Faut dire que c'est ultra fastidieux comme tâche...
Mais c'est dommage qu'il ne réponde pas au MP qu'on lui envoie.

Boubakar n'est pas très actif sur le forum, ces derniers temps. Ca arrive à tout un chacun de temps en temps... A croire que la vraie vie est ailleurs... :shock:

Sauf qu'il a mis plusieurs messages sur le forum depuis que je lui ai envoyé le message ce matin. Donc je trouvais ça bizarre.
Mais enfin ça importe peu, c'est vraiment pas grave.
Image

Avatar de l’utilisateur
feb
I want to be alone with Garbo
Messages : 8546
Inscription : 4 nov. 10, 07:47
Localisation : San Galgano

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar feb » 2 août 13, 21:17

Jeremy Fox a écrit :La Belle de Saïgon (Red Dust) : Victor Fleming 1932 : 5/10
La Malle de Singapour (China Seas) : Tay Garnett 1935 : 3/10

Content que tu aies apprécié :mrgreen:
ed a écrit :Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85960
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jeremy Fox » 3 août 13, 07:25

feb a écrit :
Jeremy Fox a écrit :La Belle de Saïgon (Red Dust) : Victor Fleming 1932 : 5/10
La Malle de Singapour (China Seas) : Tay Garnett 1935 : 3/10

Content que tu aies apprécié :mrgreen:



:oops: :arrow:

Avatar de l’utilisateur
Sybille
Accessoiriste
Messages : 1787
Inscription : 23 juin 05, 14:06

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Sybille » 3 août 13, 19:01

Jeremy Fox a écrit :
feb a écrit :
Jeremy Fox a écrit :La Belle de Saïgon (Red Dust) : Victor Fleming 1932 : 5/10
La Malle de Singapour (China Seas) : Tay Garnett 1935 : 3/10

Content que tu aies apprécié :mrgreen:



:oops: :arrow:


Je n'avais pas trouvé China seas extra non plus (je trouve Gable assez pénible, entre autre) même si j'étais plus indulgente.
J'aimerai bien découvrir Red dust quand même.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85960
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jeremy Fox » 3 août 13, 19:03

Sybille a écrit :
Jeremy Fox a écrit :
feb a écrit :
Jeremy Fox a écrit :La Belle de Saïgon (Red Dust) : Victor Fleming 1932 : 5/10
La Malle de Singapour (China Seas) : Tay Garnett 1935 : 3/10

Content que tu aies apprécié :mrgreen:



:oops: :arrow:


Je n'avais pas trouvé China seas extra non plus (je trouve Gable assez pénible, entre autre) même si j'étais plus indulgente.
J'aimerai bien découvrir Red dust quand même.



Ce sont des films assez similaires sauf que le ton de Red Dust est bien plus "osé", précode oblige. Donc bien plus réjouissant par le fait ; et puis Mary Astor est vraiment très bien.

Avatar de l’utilisateur
feb
I want to be alone with Garbo
Messages : 8546
Inscription : 4 nov. 10, 07:47
Localisation : San Galgano

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar feb » 3 août 13, 19:40

Je peux comprendre la note pour China Seas, il faut accrocher au trio Gable/Harlow/Beery, c'est un très beau véhicule MGM pour les 3 mais le passage du PreCode a laissé des morceaux de pellicules sur le sol.
Par contre Red Dust est un bon cran au-dessus, on est dans le pur Pre-Code MGM avec un casting haut niveau Gable/Harlow/Astor et la réalisation de Fleming est au diapason. Le duo Gable/Harlow profite de la liberté du PreCode et ça transpire tout au long du film : Harlow est parfaite, à la fois vulgaire et délicate, parfaite challenger d'un Gable en pleine gloire à la MGM qui endosse son rôle qu'il va parfaire au fil du temps. Il n'y a aucune limite, Harlow renvoie coup pour coup à Gable et c'est un pur délice de les voir à l'écran tant l'alchimie est optimale. En face il y a Mary Astor qui est l'incarnation de la beauté et de la sensualité à l'écran, l'actrice est belle comme le jour, LA scène qu'elle partage avec Gable est d'un érotisme incroyable. Le duo Harlow/Astor, brune/blonde est génial et il n'y a pas tortiller du postérieur pendant trois plombes, pour moi c'est un bijou PreCode...mais pour Jeremy ça mérite juste 5 :mrgreen:
Il est dispo en Trésors Warner Sybille donc n'hésite pas :wink:
ed a écrit :Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17848
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Rick Blaine » 3 août 13, 20:03

Je n'ai pas encore vu China Seas, mais pour moi Red Dust est vraiment réussi. Harlow y est formidable, le film est particulièrement efficace, vraiment très plaisant. J'aurais espéré plus de 5/10!! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
semmelweis
Accessoiriste
Messages : 1688
Inscription : 10 févr. 09, 21:30
Localisation : Bordeaux

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar semmelweis » 3 août 13, 23:11

Je ne sais pas trop quoi penser du film ci-dessus, entre beauté esthétique et oeuvre surfaite :
Image

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Kevin95 » 4 août 13, 15:50

Un peu à la bourre (comme toujours), voici mon petit bilan de juillet. Couronnement donc du doux-amer The Last Picture Show de Peter Bogdanovich, accentuant par la même occasion mon envie de réparer mon ignorance autours de la filmographie du réalisateur (malheureusement, beaucoup de ses films sont encore inédits en zone 2).

S'ensuit, l'improbable et hilarant Napoleon Dynamite dont la réputation (de film culte) m’effrayait un peu (à tord donc, car sans être une perfection le film de Jared Hess est une réelle réussite dans son genre). Puis deux films de Kathryn Bigelow de la fin des années 80 (le tendu Blue Steel et le mélancolico-hard Near Dark) que je n'avais jamais vu et qui au final montrent que la réalisatrice n'a pas attendue le succès de The Hurt Locker pour avoir du talent. Enfin pour boucler la boucle, l'impayable, le tonitruant et le pornawak fait film c'est à dire Le Faucon de Paul Boujenah.

Rayon déception, je noterai un Lynch qui m'a laissé de marbre (Dune), un succès des 80's bien relou sur les bords (Fatal Attraction), un mélo cul cul la praline (50/50) et enfin la révision d'un "classique" qui (encore et toujours) m'insupporte (quasi) totalement (L'Important c'est d'aimer).

Top 5 Découverte :

1. The Last Picture Show (Peter Bogdanovich, 1971)

Image

2. Napoleon Dynamite (Jared Hess, 2004)

Image

3. Blue Steel (Kathryn Bigelow, 1989)

Image

4. Near Dark (Kathryn Bigelow, 1987)

Image

5. Le Faucon (Paul Boujenah, 1983)

Image

Spoiler (cliquez pour afficher)
Films découverts et revus :

Image :: The Last Picture Show (Peter Bogdanovich, 1971) Découverte

Image :: Napoleon Dynamite (Jared Hess, 2004) Découverte
Image :: Blue Steel (Kathryn Bigelow, 1989) Découverte
Image :: Hush...Hush, Sweet Charlotte (Robert Aldrich, 1964) Révision
Image :: Near Dark (Kathryn Bigelow, 1987) Découverte
Image :: Le Faucon (Paul Boujenah, 1983) Découverte
Image :: Rue des Prairies (Denys de La Patellière, 1959) Découverte
Image :: Le Coucou (Francesco Massaro, 1980) Découverte
Image :: Dommage que tu sois une canaille (Alessandro Blasetti, 1955) Découverte

Image :: L'Indic (Serge Leroy, 1983) Révision
Image :: Only God Forgives (Nicolas Winding Refn, 2013) Découverte
Image :: Hard Target (John Woo, 1993) Découverte
Image :: Pour la peau d'un flic (Alain Delon, 1981) Révision
Image :: UHF (Jay Levey, 1989) Révision
Image :: Cross (Philippe Setbon, 1987) Découverte
Image :: Le Pion (Christian Gion, 1978) Découverte
Image :: Fade to Black (Vernon Zimmerman, 1980) Découverte

Image :: Objectif Terre, Mission Apocalypse (Jun Fukuda, 1972) Découverte
Image :: The Human Duplicators (Hugo Grimaldi, 1965) Découverte
Image :: La Mandarine (Edouard Molinaro, 1972) Découverte
Image :: Professionisti per un massacro (Nando Cicero, 1967) Découverte
Image :: La Naissance du jour (Jacques Demy, 1980) Découverte
Image :: Assassins (Richard Donner, 1995) Révision

Image :: Dune (David Lynch, 1984) Découverte

Image :: Fatal Attraction (Adrian Lyne, 1987) Découverte
Image :: 50/50 (Jonathan Levine, 2011) Découverte

Image :: L'Important c'est d'aimer (Andrzej Zulawski, 1975) Révision
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85960
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jeremy Fox » 4 août 13, 16:52

Rick Blaine a écrit :
Films découverts ou redécouverts :

La Complainte du Sentier, de Satyajit Ray (1955) : 8/10


:)

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17848
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Rick Blaine » 4 août 13, 17:00

Jeremy Fox a écrit :
Rick Blaine a écrit :
Films découverts ou redécouverts :

La Complainte du Sentier, de Satyajit Ray (1955) : 8/10


:)



:D Un conseil lointain de toi et Jack qui s'est enfin concrétisé par un visionnage. C'est vraiment chouette, Ray film ses personnages avec humanité et pudeur, sans la moindre sensiblerie tout en les rendant vraiment attachant. Si je n'avais pas fini à 1h du matin, j'aurais immédiatement enchaîné avec la suite, ce devrait être pour ce soir, j'ai hâte!

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Federico » 4 août 13, 21:24

Kevin95 a écrit :Un peu à la bourre (comme toujours), voici mon petit bilan de juillet. Couronnement donc du doux-amer The Last Picture Show de Peter Bogdanovich, accentuant par la même occasion mon envie de réparer mon ignorance autours de la filmographie du réalisateur (malheureusement, beaucoup de ses films sont encore inédits en zone 2).

Plus ça va, plus je crains que même les cinéphiles ne découvrent réellement l'existence de Bogdanovich qu'après sa mort. A la différence d'autres cinéastes de sa génération parfois un peu trop rapidement "encultés" si on veut bien me passer l'expression... :P
Rayon déception, je noterai un Lynch qui m'a laissé de marbre (Dune), un succès des 80's bien relou sur les bords (Fatal Attraction), un mélo cul cul la praline (50/50) et enfin la révision d'un "classique" qui (encore et toujours) m'insupporte (quasi) totalement (L'Important c'est d'aimer).

Dune, je l'avais trouvé à gerber à sa sortie et j'ai depuis retourné ma veste même si il conserve des aspects horripilants ou qui ont mal vieilli (comme le jeu de Sting et les costumes).
Par contre, d'accord pour le Zulawski, une épreuve bien pénible.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Kevin95 » 4 août 13, 22:24

Federico a écrit :
Rayon déception, je noterai un Lynch qui m'a laissé de marbre (Dune), un succès des 80's bien relou sur les bords (Fatal Attraction), un mélo cul cul la praline (50/50) et enfin la révision d'un "classique" qui (encore et toujours) m'insupporte (quasi) totalement (L'Important c'est d'aimer).

Dune, je l'avais trouvé à gerber à sa sortie et j'ai depuis retourné ma veste même si il conserve des aspects horripilants ou qui ont mal vieilli (comme le jeu de Sting et les costumes).
Par contre, d'accord pour le Zulawski, une épreuve bien pénible.


Mon manque d'enthousiasme vis à vis de Dune vient aussi du fait que j'ai rien compris à l’intrigue (je précise n'avoir jamais lu le bouquin d'origine). Alors je passais le plus clair de mon temps à froncer les sourcils et à essayer de savoir de quoi ou de qui parlent les personnages. La production design n'est pas degueu, mais difficile pour moi de ne pas y voir une belle coquille vide.
Pour Zulawski, je vais réessayer (suite à la pression de quelques amis cinéphiles) Possession mais après s'en est terminé. Une torture !
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Anorya
Laughing Ring
Messages : 11859
Inscription : 24 juin 06, 02:21
Localisation : LV426

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Anorya » 4 août 13, 23:25

Kevin95 a écrit :
Federico a écrit :
Rayon déception, je noterai un Lynch qui m'a laissé de marbre (Dune), un succès des 80's bien relou sur les bords (Fatal Attraction), un mélo cul cul la praline (50/50) et enfin la révision d'un "classique" qui (encore et toujours) m'insupporte (quasi) totalement (L'Important c'est d'aimer).

Dune, je l'avais trouvé à gerber à sa sortie et j'ai depuis retourné ma veste même si il conserve des aspects horripilants ou qui ont mal vieilli (comme le jeu de Sting et les costumes).
Par contre, d'accord pour le Zulawski, une épreuve bien pénible.


Mon manque d'enthousiasme vis à vis de Dune vient aussi du fait que j'ai rien compris à l’intrigue (je précise n'avoir jamais lu le bouquin d'origine). Alors je passais le plus clair de mon temps à froncer les sourcils et à essayer de savoir de quoi ou de qui parlent les personnages. La production design n'est pas degueu, mais difficile pour moi de ne pas y voir une belle coquille vide.
Pour Zulawski, je vais réessayer (suite à la pression de quelques amis cinéphiles) Possession mais après s'en est terminé. Une torture !


Le problème de Dune, et même Lynch le dit, c'est que si on lui avait laissé tourner plus, il aurait pu bien plus être fidèle au bouquin et à sa compréhension. L'idéal aurait été un film de près de 4h. Difficile d'imposer ça et de s'imposer face à Dino de Laurentiis malheureusement. Pas étonnant que Lynch ait renié le film par la suite. DUNE fut adapté en mini-série ces dernières années ainsi qu'une partie de sa suite littéraire (le messie de Dune + Les enfants de Dune en une seule série renommée Les enfants de Dune avec une petite partie du casting de la mini-série DUNE) et cela rend bien plus justice à l'oeuvre de Frank Herbert, ce format série qu'on peut sectionner en plusieurs épisode ou tout voir à la suite comme un long film (ce que j'ai toujours fait). Le film de Lynch en l'état, version d'origine ou la version plus longue disponible dans la collector, ça reste un peu dur parfois à tout avaler.

Sinon Kevin, il te faut lire le livre. Non pas parce que ça permettrait de mieux apprécier le film de Lynch (quoique) mais tout bonnement parce que c'est passionnant et qu'on s'aperçoit tout de suite que la question de l'adaptation reste difficile à faire tant l'oeuvre est complexe à souhait. :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Federico » 5 août 13, 00:16

Anorya a écrit :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Kevin95 a écrit :
Federico a écrit :
Rayon déception, je noterai un Lynch qui m'a laissé de marbre (Dune), un succès des 80's bien relou sur les bords (Fatal Attraction), un mélo cul cul la praline (50/50) et enfin la révision d'un "classique" qui (encore et toujours) m'insupporte (quasi) totalement (L'Important c'est d'aimer).

Dune, je l'avais trouvé à gerber à sa sortie et j'ai depuis retourné ma veste même si il conserve des aspects horripilants ou qui ont mal vieilli (comme le jeu de Sting et les costumes).
Par contre, d'accord pour le Zulawski, une épreuve bien pénible.


Mon manque d'enthousiasme vis à vis de Dune vient aussi du fait que j'ai rien compris à l’intrigue (je précise n'avoir jamais lu le bouquin d'origine). Alors je passais le plus clair de mon temps à froncer les sourcils et à essayer de savoir de quoi ou de qui parlent les personnages. La production design n'est pas degueu, mais difficile pour moi de ne pas y voir une belle coquille vide.
Pour Zulawski, je vais réessayer (suite à la pression de quelques amis cinéphiles) Possession mais après s'en est terminé. Une torture !

Le problème de Dune, et même Lynch le dit, c'est que si on lui avait laissé tourner plus, il aurait pu bien plus être fidèle au bouquin et à sa compréhension. L'idéal aurait été un film de près de 4h. Difficile d'imposer ça et de s'imposer face à Dino de Laurentiis malheureusement. Pas étonnant que Lynch ait renié le film par la suite. DUNE fut adapté en mini-série ces dernières années ainsi qu'une partie de sa suite littéraire (le messie de Dune + Les enfants de Dune en une seule série renommée Les enfants de Dune avec une petite partie du casting de la mini-série DUNE) et cela rend bien plus justice à l'oeuvre de Frank Herbert, ce format série qu'on peut sectionner en plusieurs épisode ou tout voir à la suite comme un long film (ce que j'ai toujours fait). Le film de Lynch en l'état, version d'origine ou la version plus longue disponible dans la collector, ça reste un peu dur parfois à tout avaler.

Sinon Kevin, il te faut lire le livre. Non pas parce que ça permettrait de mieux apprécier le film de Lynch (quoique) mais tout bonnement parce que c'est passionnant et qu'on s'aperçoit tout de suite que la question de l'adaptation reste difficile à faire tant l'oeuvre est complexe à souhait. :D

J'avais lu la saga avant la sortie du film. Elle m'avait un peu saoulé par sa longueur malgré des éléments fascinants (comme les vers, dont se saura aussi souvenu l'éponge George Lucas pour sa saga SF à lui). C'est exact que le film peut sembler un digest des romans mais même si Lynch le renie, je trouve qu'il a malgré tout su en tirer quelque chose à défaut d'être parfait.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz