Hellboy (Guillermo del Toro - 2004)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

ballantrae
Accessoiriste
Messages : 1854
Inscription : 7 déc. 10, 23:05

Re: Hellboy (Guillermo del Toro - 2004)

Messagepar ballantrae » 13 janv. 12, 09:41

Hellboy I ,même si en deça de l'ampleur mythologique de la BD(dont je uis un grand fan et ce depuis 1994-1995) est un film attachant, parfois inventif et plastiquement souvent impressionnant qui cependant ne possède ni la déchirante ampleur du dyptique politico-fantastique L'échine du diable/Le labyrinthe... ni l'énergie bluffante de Blade II.
La vraie déception pour moi fut Hellboy II dont les carences sont surtout scénaristiques et le recours trop systématique à un tissu mal digéré de références (l'emprunt à Miyazaki pour l'élementaire est d'autant plus décevant qu'il surgit aussi vite qu'il disparaît: beau design, beaux effets mais psssscht...Hellboy le dégomme!).La fin si hâtive est encore plus gênante que dans le I qui déjà péchait par une impression de bourrage un peu précipité.
L'omniprésence d'un humour un peu balourd nous prive de la nervosité , du hiératisme de la Bd très proche par moments d'un hugo Pratt, peu de place pour la rêverie aussi...
Cela reste un bon comic's film mais pas un chef d'oeuvre!!!
Celui que j'attends actuellement avec ferveur , c'est le I am legion (pourtant issu d'une BD bien inférieure) de Nacho Cerda!!!

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4436
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Hellboy (Guillermo del Toro - 2004)

Messagepar Jericho » 13 janv. 12, 20:18

Celui que j'attends actuellement avec ferveur , c'est le I am legion (pourtant issu d'une BD bien inférieure) de Nacho Cerda!!

Ah il a un projet sur le feu ?!
Tant mieux, car Abandonnée ça commençait à faire loin !
Image

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 44273
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Hellboy

Messagepar Flol » 15 janv. 12, 18:13

monk a écrit :de gros problèmes de rythme (la romance et toujours ce directeur du FBI nous font perdrent énorménent de temps, une éxposition interminable) et des enjeux manquant d'ampleur, etc.

Revu vendredi soir, et alors que c'est un film que j'adorais, j'ai moi aussi été gêné par ce rythme mal géré, ces tentatives d'humour pas toujours réussies, des sous-intrigues pas très intéressantes (la filature de Liz et John), et surtout une intrigue manquant d'ampleur (le Sammael, censé être un seigneur des ténèbres, ressemble surtout à un gros chien) et bordélique (on ne comprend pas très bien où Raspoutine veut en venir).
Mais je reste toujours fan de la mise en scène énergique et constamment lisible de Del Toro. Et même si Kroenen fait effectivement un peu trop le kéké avec ses couteaux, je trouve le perso hyper charismatique.

monk a écrit :nom d'un chien, cette scène d'introductiono de nuit éclairée comme un stade de foot !)

Alors pour le coup, je ne vois pas le problème, c'est comme pour le climax de Raiders of the Lost Ark : ça se passe de nuit, mais les nazis ont installé des gros spots de lumière...comme dans un stade de foot.

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3616
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Hellboy

Messagepar monk » 15 janv. 12, 19:31

Ratatouille a écrit :(le Sammael, censé être un seigneur des ténèbres, ressemble surtout à un gros chien)

Ils m'ont fait penser au chien des ténèbres dans Ghostbuster :)

Ratatouille a écrit :Et même si Kroenen fait effectivement un peu trop le kéké avec ses couteaux, je trouve le perso hyper charismatique.

Il est ultra classe, mais c'est grace à son design et son mutisme. J'aime beaucoup le personnage (j'avais même acheté une figurine !) Mais le coup des couteaux est très mal passé cette fois-ci (moins gênant à l'époque).

Ratatouille a écrit :Alors pour le coup, je ne vois pas le problème, c'est comme pour le climax de Raiders of the Lost Ark : ça se passe de nuit, mais les nazis ont installé des gros spots de lumière...comme dans un stade de foot.

C'est très commun en fait. On voit ça partout. Mais ça m'a plus rappelé les scènes de nuit de X-files (la forêt, la nuit, hahaha) que l'éclairage des nazis, qui est assez faible dans le film. Mais bon, ça c'est un détail, ce genre de film ne peut pas se permettre d'avoir des scènes de nuit avec de la lumière naturelle.

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4436
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Hellboy (Guillermo del Toro - 2004)

Messagepar Jericho » 15 janv. 12, 19:42

Je préfère largement ça à une nuit américaine dégueulasse (pléonasme) !
Image

Avatar de l’utilisateur
primus
Doublure lumière
Messages : 452
Inscription : 27 juin 17, 00:18

Re: Hellboy (Guillermo del Toro - 2004)

Messagepar primus » 4 juin 20, 21:47

J'ai sorti le bluray hier soir pour le revoir. Misère que ça vieillit mal. Je me demande si je vais revoir la suite du coup. Les effets spéciaux en premier, la réalisation, le jeu des acteurs, l'humour. Selma Blair reste quasiment le seul atout narratif du film. Et je me disais mais que devient-elle? Donc je cherche sur le net et stupéfaction je découvre son combat depuis quelques années contre la sclérose en plaques. Elle a aujourd'hui 47 ans et les porte très bien. J'ai poussé la curiosité plus loin, que certains prendront peut-être pour du voyeurisme en parcourant son compte instagram. Sur la plupart des photos je la trouve belle, touchante. Et puis il y a deux vidéos où je découvre sa difficulté à parler et à marcher. Une photo d'elle avec Michael J.Fox. Je pensais alors à ces acteurs-trices frappés par la maladie avant la vieillesse, en pleine carrière, me disant que ça mériterait peut-être un sujet dédié ici. Bref cette révision à la forte baisse d'Hellboy, qui s'ajoute à la grosse déception de La forme de l'eau, aura surtout servie à être touché par ce qui arrive dans la vraie vie à Selma Blair. Malgré ses difficultés elle se montre, elle parle, elle rassemble des fonds pour lutter contre cette maladie.

Image

Avatar de l’utilisateur
tenia
Le Choix de Sophisme
Messages : 23012
Inscription : 1 juin 08, 14:29

Re: Hellboy (Guillermo del Toro - 2004)

Messagepar tenia » 4 juin 20, 22:19

J'ai toujours trouvé que le 2e fonctionnait bien mieux que le 1er (y compris visuellement), j'imagine qu'il vieillit mieux aussi.

Je ne savais par contre pas du tout pour la maladie de Selma Blair. Dommage en effet, elle semblait promise à une carrière bien mieux remplie.

Avatar de l’utilisateur
primus
Doublure lumière
Messages : 452
Inscription : 27 juin 17, 00:18

Re: Hellboy (Guillermo del Toro - 2004)

Messagepar primus » 5 juin 20, 01:41

Revu le 2. Effectivement quelle différence avec le 1. Il tient bien la route. 4 ans d'écart seulement entre les deux films et le 1er semble être un brouillon préparatoire pour le second. Il y a quelques scènes techniques qui font toujours sensation (l'elemental, la mort de Hellboy) et d'autres où ça pêche par excès (la partie avec les légions d'or). Je ne me souvenais pas d'un tel fossé entre les deux films. Bref le 2 en 2020 est encore un bon divertissement.