Lucio Fulci (1927-1996)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86012
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Lucio Fulci (1927-1996)

Messagepar Jeremy Fox » 16 juil. 19, 06:16

Ce mercredi, Les Films du Camélia nous propose de découvrir ou redécouvrir en salle quatre films de Lucio Fulci, tous en version restaurée : Perversion Story, Le Venin de la peur, La Longue nuit de l'exorcisme et L'Emmurée vivante.

mannhunter
Laspalès
Messages : 15381
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Lucio Fulci (1927-1996)

Messagepar mannhunter » 25 juil. 19, 08:10

Mini rétrospective Fulci au Max Linder de Paris cette semaine...:

http://maxlinder.com/evenements/retrosp ... -fulci-267

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86012
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Lucio Fulci (1927-1996)

Messagepar Jeremy Fox » 5 sept. 19, 07:07


Avatar de l’utilisateur
Arn
Machino
Messages : 1463
Inscription : 19 oct. 17, 16:32

Re: Lucio Fulci (1927-1996)

Messagepar Arn » 5 sept. 19, 07:47

Merci, voilà qui me donne quand même envie de découvrir ce film.
En revanche il n'y a pas de note sur le film, c'est normal ?

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86012
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Lucio Fulci (1927-1996)

Messagepar Jeremy Fox » 5 sept. 19, 08:37

Arn a écrit :Merci, voilà qui me donne quand même envie de découvrir ce film.
En revanche il n'y a pas de note sur le film, c'est normal ?

Oui si aucun des membres de la rédac ne l'a vu :wink:

mannhunter
Laspalès
Messages : 15381
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Lucio Fulci (1927-1996)

Messagepar mannhunter » 5 sept. 19, 09:26

Excellente chronique qui relève bien la force et les quelques maladresses de ce Fulci qui m'avait surpris et que j'avais apprécié à l'époque, au point de le considérer comme un des tous meilleurs :oops: opus du réalisateur, un de ses plus intrigants. Il est en outre plus réussi et sulfureux que son modèle "La gabbia" ("l'enchaîné")...je suis tenté de prendre ce blu ray, vu qu'aucun éditeur français ne semble intéressé par ce Fulci. :oops:

La flamme du film, c'est Blanca Marsillach qui malgré quelques failles passagères dans son jeu (elle en fait souvent trop) se révèle très charismatique et imprime vraiment sur son visage le désespoir de Jessica. On la verrait bien dans un Julio Medem - de fait, l'actrice est d'origine espagnole - qui comme Fulci ne craint pas le ridicule (et s'y engouffre par endroits) et l'excès mais parvient malgré tout à nous toucher.

Blanca Marsillach soeur de Cristina, vue dans le largement plus cossu :mrgreen: "Opera"...

Image