Abel Gance (1889-1981)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980...

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Jordan White
King of (lolli)pop
Messages : 15434
Inscription : 14 avr. 03, 15:14

Abel Gance (1889-1981)

Messagepar Jordan White » 12 mai 03, 19:31

Quel est votre film préféré de l'un des plus grands réalisateurs du cinéma français, qui bouleversa l'univers cinématographique pendant la période du muet mais aussi pendant les années 30 et dont la longévité est assez exceptionnelle.

EDIT DE LA MODERATION:

Vous pouvez également consulter les topics de

Napoleon (1927)
Bonaparte et la révolution (1971)

Avatar de l’utilisateur
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Messages : 10231
Inscription : 21 avr. 03, 16:18

Messagepar -Kaonashi Yupa- » 12 mai 03, 21:14

Je n'ai vu que Un Grand Amour de Beethoven, et j'ai vraiment beaucoup aimé. Il y a beaucoup d'idées dans la structure de l'histoire, le montage, l'utilisation de la musique du maître. Et Harry Baur y est fantastique.
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Roy Neary
Once upon a time...
Messages : 49857
Inscription : 12 avr. 03, 01:42
Liste de DVD

Messagepar Roy Neary » 12 mai 03, 23:09

Mes 3 préférés :

Napoleon
Un grand amour de Beethoven
La roue

et mention spéciale à J'accuse pour ses plans tétanisants quand les morts se relèvent du champ de bataille.

Innovations techniques et esthétiques, un souffle poétique qui naît d'images abstraites (surtout dans ses films muets). Mais une fin de carrière décevante.
Abel Gance a fini pauvre et oublié de tous. Triste et révoltant pour un artiste qui a tant apporté au cinéma.
Image

Troma
Régisseur
Messages : 3409
Inscription : 13 avr. 03, 10:25
Localisation : Moulès (13)

Messagepar Troma » 14 mai 03, 02:16

Il a fait LA FIN DU MONDE aussi, si je ne me trompe ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Morgan
Accessoiriste
Messages : 1547
Inscription : 14 avr. 03, 11:36
Localisation : Cahors (Lot)

Messagepar Morgan » 15 mai 03, 18:16

Mes deux films préférés :

J'accuse : superbe la scène où les soldats morts se lèvent ...
Le capitaine Fracasse : Très beau, très poétique, superbes images N&B rien à voir avec la version avec Jean Marais

Avatar de l’utilisateur
Personne
Cadreur
Messages : 4002
Inscription : 14 avr. 03, 11:22

Messagepar Personne » 16 mai 03, 13:15

Vu que Napoleon, qui m'avait fortement impréssioné.
Image

Avatar de l’utilisateur
Personne
Cadreur
Messages : 4002
Inscription : 14 avr. 03, 11:22

Le Capitaine Fracasse d'Abel Gance

Messagepar Personne » 24 nov. 03, 16:04

Image

Pour l'histoire: Le Baron de Cigognac ruiné, recueille un soir d'orage des comédiens. N'ayant rien à perdre, et pour les beaux yeux d'Isabelle(qui fait bien sûr partie de la troupe) décide de les accompagner. En chemin ils croiseront le Duc de Vallombreuse qui lui aussi tombe sous le charme d'Isabelle...

Il s'agit donc d'un film de cape et d'épée tourné pendant la seconde guerre mondiale, mais qui ne ressemble absolument pas aux films Hollywoodiens de genre, ou même aux films Français que nous connaissons tous.

Gance insuffle dans son film une dimension fantastique, et décalée absolument fascinante. Le travail sur la photo, l'éclairage est splendide. Au début du film nous sommes plus dans l'ambiance des sous-sols de la Reine de Blanche Neige, voir de Dracula, que d'un swashbuckler classique. L'arrivée de Matamore ainsi que sa mort, est aussi symptomatique de l'orientation du film. Je ne vous parle même pas de la fin! :D
Sinon quelques trous narratifs, mais ce n'est pas bien méchant(le film aurait été amputé d'au moins une heure).

Une vrai et belle découverte pour ma part.

Copie très convenable. Bravo!

P.s: Un petit Napoléon svp Mr Canal Plus!
Image

Avatar de l’utilisateur
Beule
Décorateur
Messages : 3776
Inscription : 12 avr. 03, 22:11

Messagepar Beule » 24 nov. 03, 18:23

J'avoue que la plupart du temps je ne suis pas très client des essais formalistes de Gance; plus encore que les quelques incursions que j'ai pu voir du Monsieur dans le film d'aventures historique m'ont assez horripilé dans l'ensemble. Lucrèce Borgia reste même le seul que je supporte vraiment, je ne sais pas pourquoi... mais Cyrano et D'Artagnan ou encore récemment La Tour de Nesle me font immanquablement sombrer dans les bras de Morphée.

Mais là Personne, tu m'as convaincu! :D Je vais me tester ce Capitaine Fracasse au plus vite.

Merci bien d'avoir répondu à mon appel du pied :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
Personne
Cadreur
Messages : 4002
Inscription : 14 avr. 03, 11:22

Messagepar Personne » 26 nov. 03, 12:48

Beule a écrit :J'avoue que la plupart du temps je ne suis pas très client des essais formalistes de Gance; plus encore que les quelques incursions que j'ai pu voir du Monsieur dans le film d'aventures historique m'ont assez horripilé dans l'ensemble. Lucrèce Borgia reste même le seul que je supporte vraiment, je ne sais pas pourquoi... mais Cyrano et D'Artagnan ou encore récemment La Tour de Nesle me font immanquablement sombrer dans les bras de Morphée.

Mais là Personne, tu m'as convaincu! :D Je vais me tester ce Capitaine Fracasse au plus vite.

Merci bien d'avoir répondu à mon appel du pied :wink:


Malheureusement, je n'ai vu de Gance que Napoléon :D , Austerlitz qui me passionne toujours, malgrès son coté défilé de stars et réalisé totalement en studio, et ce Fracasse qui me hante encore!

A noter qu'il s'agissait pour Fracasse du 2éme film de Jacques François. J'avais bien vu son nom au générique, mais pour le reconnaître avec les maquillages et les perruques???
Image

Stéphane Derdérian
Stagiaire
Messages : 31
Inscription : 30 mars 04, 22:24

Abel Gance (1889-1981)

Messagepar Stéphane Derdérian » 10 avr. 04, 19:51

À l'occasion de la projection de NAPOLÉON à l'Opéra Bastille que je vais malheureusement rater, il me semble judicieux d'évoquer le nom d'Abel Gance.

Son génie créatif, sa sensibilité, son sens du cinéma, ses outrances m'incitent à lancer un débat sur cet homme que beaucoup méprisent.

Je n'ai pas pu voir tous ses films, malheureusement. Mais au moins ceux que j'ai pu voir ne m'ont pas laissé indifférent.

MATER DOLOROSA, LA ROUE, LA FOLIE DU DOCTEUR TUBE, LA FIN DU MONDE, LA TOUR DE NESLE etc... autant de films à l'intérieur desquels, parfois, les larmes et la perplexité peuvent se cotoyer.

Alors...

Mesdames, Mesdesoiselles, Messieurs à vos plumes.

Laissez-vous vos sentiments s'exprimer pleinement.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Jamais trop Tarr
Messages : 5037
Inscription : 5 févr. 04, 16:05
Localisation : En train de prendre le thé avec Bela Tarr

Messagepar Marcus » 10 avr. 04, 21:03

Juste un petit mot en passant pour dire qu'il est très difficile de juger La Roue, puisque la version courante dure 2h, la première version sortie dans les années 20 durait 4h, et le montage intégral voulu par Gance mais jamais sorti dure 8h30.
Gance, c'est notre Griffith à nous: même sens du cinéma, même sens de la démesure, même déboires. Il est un peu oublié maintenant, mais c'est l'un des grands pionniers du cinéma français.
Dommage qu'il soit délaissé par les éditeurs.
Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit.
Jean Eustache, La Maman et la Putain

Avatar de l’utilisateur
Requiem
David O. Selznick
Messages : 12125
Inscription : 13 avr. 03, 10:37
Localisation : In the veins of the Dragon

Messagepar Requiem » 11 avr. 04, 05:14

marcusbabel a écrit :Juste un petit mot en passant pour dire qu'il est très difficile de juger La Roue, puisque la version courante dure 2h, la première version sortie dans les années 20 durait 4h, et le montage intégral voulu par Gance mais jamais sorti dure 8h30.
Gance, c'est notre Griffith à nous: même sens du cinéma, même sens de la démesure, même déboires. Il est un peu oublié maintenant, mais c'est l'un des grands pionniers du cinéma français.
Dommage qu'il soit délaissé par les éditeurs.


marcusbabel, docteur ès longues durées... :lol:
Image
ENTER THE DRAGON...
Reine du bal masqué saison 11

Stéphane Derdérian
Stagiaire
Messages : 31
Inscription : 30 mars 04, 22:24

quatre et plus !

Messagepar Stéphane Derdérian » 11 avr. 04, 07:57

Petit mot à requiem.

J'ai vu LA ROUE à la cinémathèque française (quatre heures) et projeté à la mauvaise vitesse, donc durée rallongée. C'est un film exceptionnel.

Très (trop) dense, fascinant. C'est du Victor Hugo filmé. On peut ne pas aimé, mais moi j'aime profondement.

Quant aux autres films de Gance, je suis sûr que le final de J'ACCUSE vous tétanisera lorsque vous le verrez.

Le final de LA FIN DU MONDE est digne des meilleurs films catastrophes américains d'aujourd'hui (si, si).

Je defends quiconque de pas verser des larmes lors de MATER DOLOROSA.

Pour en revenir à LA ROUE, il est dommage de se moquer d'une personne qui cherche à voir la version souhaitée par ABEL GANCE. C'est magistral et puissant.

Avatar de l’utilisateur
Personne
Cadreur
Messages : 4002
Inscription : 14 avr. 03, 11:22

Messagepar Personne » 11 avr. 04, 08:33

Nous nous pamons devant des Citizen Kane, Soy Cuba, etc ... Mais pas devant Napoléon de Gance. Pourquoi?

Parceque Personne ne l'a vu?! :lol:

Allez tous découvrir ce chef d'oeuvre, d'un génie mal aimé du 7éme art, et vous pourrez mourir après! :wink:
Moi c'est bon je peux mourir maintenant.

Tréve de plaisanterie, vu aussi son Austerlitz qui souffre un peu du syndrome Guitry, et de son défilé de star dans des décors de studio, et ceci même pour les batailles. Sinon le film se regarde sans ennuie pour moi.
Découvert son Capitaine Fracasse, grâce au dvd studio canal. Un film surprenant, presque gothique, un peu a la lisière du fantastique. Il fut réalisé pendant la guerre en studio, et a été pas mal amputé.
Son Fracasse m'a envouté en tous cas. A découvrir donc.

Gance mal aimé, oui! Pas par Personne en tous cas. :wink:
Image

Stéphane Derdérian
Stagiaire
Messages : 31
Inscription : 30 mars 04, 22:24

gancerama

Messagepar Stéphane Derdérian » 11 avr. 04, 08:55

Et que dire de Cyrano et D'Artagnan ; c'est hyper sympa ! Bien torché et tout.