Hélène de Troie (Robert Wise - 1955)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Messages : 22676
Inscription : 13 avr. 03, 13:27
Localisation : Aux trousses de Fantômas !

Hélène de Troie (Robert Wise - 1955)

Messagepar Commissaire Juve » 31 déc. 03, 21:52

Vous avez vu Hélène de Troie cet aprèm sur la 3 ? J'ai trouvé ça sympa comme tout... avec pas mal de moyens... Je ne suis pas sûr d'avoir vu de batailles entre Grecs aussi fournies que dans ce film-là ! Bon, évidemment, Paris avait un peu une tête à fréquenter des boîtes de nuit interlopes... :lol: et puis les imbéciles du service public avaient recadré le film. Mais quand même !

Sinon, côté reconstitution historique... Troie ressemblait vachement à un palais crétois de la période minoenne ! :lol: :lol: Mais bon...

Enfin, côté technique : l'image avait de drôles d'instabilités parfois... Je ne sais pas si les mecs de la télé nous ont passé un master numérique, mais c'était bizarre (le film était de chez la Warner... en général, on n'a pas trop ce genre de problème avec leurs DVD... :roll: )

Kurtz

Messagepar Kurtz » 31 déc. 03, 22:28

Sergio Leone a partcipé à la réalisation de ce film.

Avatar de l’utilisateur
james
Assistant opérateur
Messages : 2093
Inscription : 8 nov. 03, 18:14

Re: Hélène de Troie (Robert Wise)

Messagepar james » 1 janv. 04, 10:51

Commissaire Juve a écrit :Vous avez vu Hélène de Troie cet aprèm sur la 3 ? J'ai trouvé ça sympa comme tout... avec pas mal de moyens... Je ne suis pas sûr d'avoir vu de batailles entre Grecs aussi fournies que dans ce film-là ! Bon, évidemment, Paris avait un peu une tête à fréquenter des boîtes de nuit interlopes... :lol: et puis les imbéciles du service public avaient recadré le film. Mais quand même !

Sinon, côté reconstitution historique... Troie ressemblait vachement à un palais crétois de la période minoenne ! :lol: :lol: Mais bon...

Enfin, côté technique : l'image avait de drôles d'instabilités parfois... Je ne sais pas si les mecs de la télé nous ont passé un master numérique, mais c'était bizarre (le film était de chez la Warner... en général, on n'a pas trop ce genre de problème avec leurs DVD... :roll: )
j'ai bien adoré ce film "peplum" moi j'ai plutot pris l'enregistrement tcm que j'ai trouvez de très bonne qualiteé,un super film vala james :wink:
je suis fana de ce genre ciné,je recherche et propose.merci

L'étranger...
Introduit au Festival de Cannes
Messages : 8458
Inscription : 13 avr. 03, 08:31
Localisation : Dans le dos de Margo et Roy !

Messagepar L'étranger... » 1 janv. 04, 13:11

Un film que j'ai découvert il y a une dizaine d'année alors que j'étais dans ma période Hercule/Maciste/Goliath/Péplum-zèderie-bis-italienne (si, si ça existe) en croyant que cela en était un...mais non, c'était un trés bon film américain de Robert Wise avec un bon casting et un gros budget, bref une trés bonne et agréable surprise...faut que je me le revoit d'ailleurs!
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9467
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Messagepar Lord Henry » 3 janv. 04, 15:18

C'est vrai que parmi les grands réalisateurs "classiques", Wise est de ceux qui tiraient le meilleur parti du cinémascope.
Mais Hélène de Troie fait un peu office de bouche-trou dans sa filmographie.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 88389
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 3 janv. 04, 15:22

Lord Henry a écrit :C'est vrai que parmi les grands réalisateurs "classiques", Wise est de ceux qui tiraient le meilleur parti du cinémascope.
Mais Hélène de Troie fait un peu office de bouche-trou dans sa filmographie.[/b]


Je trouve aussi. Je n'ai absolument rien trouvé d'extraordinaire à ce péplum ordinaire et assez plat :(

Avatar de l’utilisateur
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Messages : 15621
Inscription : 20 mai 03, 19:08
Localisation : au fond de la Barranca

Messagepar Geoffrey Firmin » 1 juin 04, 11:09

Hélène de Troie de Robert Wise
Décidément le siège de Troie n'inspire pas beaucoup les cinéastes, ce film est réputé l'un des plus faibles de Robert Wise et c'est plustot justifié, je lui préfère meme la version Pertersen et son Achilles aux allures de Ziegfried des Nibelungen.Le film de Wise est centré sur le couple Hélène/Paris, Paris nous est montré sous un meilleur jours que dans la version Pedersen puisque tour a tour il met la paté au collosse Ajax,au roi Menellas puis triomphe d'Achilles et sauve la vie d'Hector .Alors que dans le film de Petersen, Paris est un bellatre écervelé et lache.Malgré ces légères différences les deux films restent un festival de baston laid et sans nuance loin de la poésie initiale.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 88389
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 1 juin 04, 11:12

Geoffrey Firmin a écrit :Hélène de Troie de Robert Wise
Décidément le siège de Troie n'inspire pas beaucoup les cinéastes, ce film est réputé l'un des plus faibles de Robert Wise et c'est plustot justifié, je lui préfère meme la version Pertersen et son Achilles aux allures de Ziegfried des Nibelungen.Le film de Wise est centré sur le couple Hélène/Paris, Paris nous est montré sous un meilleur jours que dans la version Pedersen puisque tour a tour il met la paté au collosse Ajax,au roi Menellas puis triomphe d'Achilles et sauve la vie d'Hector .Alors que dans le film de Petersen, Paris est un bellatre écervelé et lache.Malgré ces légères différences les deux films restent un festival de baston laid et sans nuance loin de la poésie initiale.


Un des plus mauvais Wise à mon avis aussi. Esthétiquement vraiment neutre en plus.

Avatar de l’utilisateur
bogart
Réalisateur
Messages : 6514
Inscription : 25 févr. 04, 10:14

Messagepar bogart » 17 sept. 05, 09:42

Hélène de Troie de Robert Wise (1956) DVD Warner



Cette histoire d'amour entre la princesse Hélène et du prince Paris est mondialement connue. Bien avant Troie de Wolfgang Petersen, le réalisateur Robert Wise (cf.http://www.dvdclassik.com/forum/viewtopic.php?t=18462 + http://www.dvdclassik.com/forum/viewtopic.php?t=7285[/url]) proposait en 56 sa vision d'Hélène de Troie.
Ce film dispose comme atout d'une réalité historique plus fidèle ainsi que des scènes de bataille grandioses; démontrant une fois encore la préparation minutieuse, dont était coutumier ce metteur en scène.
Niveau casting : Rossana Podesta incarne la belle Hélène, Jacques Sernac le beau Paris, Stanley Baker le guerrier Achille et, dans le rôle de la servante d'Hélène la Française Brigitte Bardot.
Image

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15675
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Messagepar Profondo Rosso » 14 avr. 07, 02:27

Hélène de Troie de Robert Wise (1956)
Image


D'une fidèlité très très relative au texte d'Homère, le film se démarque par son point de vue principalement focalisé sur le couple Hélène/Paris qui détermine ses principales qualités et défauts. L'aspect maudit du couple, leurs amour pur et innocent totalement dépassé par les enjeux et la culpabilité qu'ils ressentent à provoquer ce conflit monumental... Etant donné le parti pris adopté la personnalité de Paris se voit quelque peu modifié à l'écran, s'il garde son aspect romantique on passe du bellatre peureux du livre à un guerrier redoutable et charismatique qui se voit attribuer des hauts faits dont il n'est pas l'auteur dans l'oeuvre d'Homère (le meurtre de Patrocle) incarné avec une belle prestance par Jack Sernas. Rossana Podesta est égalment magnifique en Hélène, vraiment belle :oops: et exprimant parfaitement la dimension tragique de son personnage partagé entre ses responsabilités et son amour.
Là où le bât blesse c'est que le couple éclipse totalement les autres personnages mythiques de L'Iliade, les Grecs sont dans l'ensemble de gros méchant bien caricaturaux (hormis Menelas et Ulysse mais l'acteur est vraiment trop vieux pour le rôle) notamment Achille réduit à la grosse brute arrogante par le pourtant doué Stanley Baker et quelques personnages mémorable comme Diomède ou Ajax sont quasiments absents. Les Troyens sont un peu plus fouillé notamment Priam mais Hector est vraiment sous traité et la scène du fameux duel avec Achille se suit de manière bien plus détachéee que dans l'adaptation récente de Petersen où la même scène était grandiose.
Autre petit défaut l'adaptation est vraiment très terre à terre, toute la dimension philosophique et mythologique de la bataille, la recherche de la gloire sont complètement absents (une des grandes force du "Troie de Petersen) même si la croyance en les Dieux et leurs influence est plutôt bien exploité sans qu'il apparaissent pour autant à l'écran.
Sinon Robert Wise oblige, c'est visuellement éblouissant. Un scope de toute beauté des figurants à perte de vue et des morceaux de bravoure fabuleux : le premier assaut des Grecs sur les remparts de Troie enterre la plupart des films épiques actuels, la fête orgiaque des troyens en honneur du cheval de bois (on se croirait chez de Mille) et l'affrontement final Menelas/Paris bien efficace.
Pas forcément une adaptation réussie mais un très bon peplum emballé de main de maître (le tout dure moins de 2h). 4,5/6

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 48400
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Re: Hélène de Troie (Robert Wise)

Messagepar Boubakar » 12 oct. 08, 22:21

Pareil, j'ai été déçu, car ça manque de nervosité dans la mise en scène ; je veux dire par là que c'est très mou et l'histoire est assez plan-plan.
Reste une très bonne utilisation du Cinémascope, des décors impressionnants, ainsi que le gigantisme des moyens, mais ça reste un peplum mineur, bien que meilleur que Troie, portant sur le même sujet.
Le Z2 semble coupé ; bien qu'il y ait la séance d'ouverture, il n'y a pas les entractes. Bon, ça n'est pas grave, mais quand même...

A noter une (très) courte apparition de Brigitte Bardot, en tant que servante de Hélène, avant l'intrusion des gardes dans sa chambre.