Dino Risi (1916-2008)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Carlotta Montay

Dino Risi (1916-2008)

Messagepar Carlotta Montay » 24 déc. 03, 13:39

Tout étant dans le titre

En vous remerciant
Dernière édition par Jeremy Fox le 13 mai 08, 07:56, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87060
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 24 déc. 03, 13:42

Un film de Risi que j'aime par dessus tout, un film aussi drôle qu'il peut être parfois émouvant, l'immense Le fanfaron avec le duo Vittorio Gassman / Jean Louis Trintignant, pour moi le sommet de la comédie italienne.

Avatar de l’utilisateur
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Messages : 7754
Inscription : 13 avr. 03, 00:48
Localisation : Sur le forum DVDCLASSIK

Messagepar Cosmo Vitelli » 24 déc. 03, 13:48

A Risi je préfère Monicelli par exemple.
Mais comme Jeremy, je garde un excellent souvenir du Fanfaron, ou Gassman cabotinait comme un furieux. De plus en visitant une Rome désertée, écrasée sous le soeil, Risi faisait preuve d'une grande science de la mise en scène, peut être plus que dans ses autres oeuvres.
"De toutes les sciences humaines, la pipeaulogie - à ne pas confondre avec la pipe au logis - ou art de faire croire qu'on sait de quoi on parle, est sans conteste celle qui compte le plus de diplômés !" Cosmo (diplômé en pipeaulogie)

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87060
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 24 déc. 03, 13:49

Cosmo Vitelli a écrit :A Risi je préfère Monicelli par exemple.
Mais comme Jeremy, je garde un excellent souvenir du Fanfaron, ou Gassman cabotinait comme un furieux. De plus en visitant une Rome désertée, écrasée sous le soeil, Risi faisait preuve d'une grande science de la mise en scène, peut être plus que dans ses autres oeuvres.


Il cabotinait certes mais il arrivait en même temps à nous faire trouver son personnage très attachant en fin de compte et ça, c'est une belle performance d'acteur.

Carlotta Montay

Messagepar Carlotta Montay » 24 déc. 03, 13:50

Ahhhh Il sorpasso, magnifique !

Vittorio Gassman, l'un des plus merveilleux acteurs qui fut

Avatar de l’utilisateur
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Messages : 7754
Inscription : 13 avr. 03, 00:48
Localisation : Sur le forum DVDCLASSIK

Messagepar Cosmo Vitelli » 24 déc. 03, 13:52

Jeremy Fox a écrit :Il cabotinait certes mais il arrivait en même temps à nous faire trouver son personnage très attachant en fin de compte et ça, c'est une belle performance d'acteur.


Je ne dis pas le contraire.
Mais si on me mettait une arme sur la tempe, m'obligeant à choisir entre Mastroianni et Gassman, mon choix se porterait sur Marcello.
Parfois je le trouve un tantinet trop théâtral le Vittorio. Et en plus Mastroianni est un des mes acteurs fétiches. ça ne m'empèche pas d'admirer Gassman (il est fabuleux dans Parlons femmes)
"De toutes les sciences humaines, la pipeaulogie - à ne pas confondre avec la pipe au logis - ou art de faire croire qu'on sait de quoi on parle, est sans conteste celle qui compte le plus de diplômés !" Cosmo (diplômé en pipeaulogie)

Carlotta Montay

Messagepar Carlotta Montay » 24 déc. 03, 13:58

Oui, théâtral, c'est tout à fait ça. Quelle prestance ! Quelle énergie ! Quelle voix !

Comme dans Parfum de femme d'ailleurs.

Tiens, question : dans quel film avait-il perdu toute cette fougue et ne semblait plus qu'un pauvre vieillard fragile et dépressif ? C'était pas Valse d'amour du même Risi ?

Avatar de l’utilisateur
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Messages : 7754
Inscription : 13 avr. 03, 00:48
Localisation : Sur le forum DVDCLASSIK

Messagepar Cosmo Vitelli » 24 déc. 03, 13:58

Il y'a deux ou trois ans le festival de Montpellier lui avait rendu un hommage non ? (je n'y étais pas allé :oops: )
"De toutes les sciences humaines, la pipeaulogie - à ne pas confondre avec la pipe au logis - ou art de faire croire qu'on sait de quoi on parle, est sans conteste celle qui compte le plus de diplômés !" Cosmo (diplômé en pipeaulogie)

Avatar de l’utilisateur
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Messages : 7754
Inscription : 13 avr. 03, 00:48
Localisation : Sur le forum DVDCLASSIK

Messagepar Cosmo Vitelli » 24 déc. 03, 13:59

Carlotta Montay a écrit :Tiens, question : dans quel film avait-il perdu toute cette fougue et ne semblait plus qu'un pauvre vieillard fragile et dépressif ? C'était pas Valse d'amour du même Risi ?


Oui...avec Elliott Gould !
"De toutes les sciences humaines, la pipeaulogie - à ne pas confondre avec la pipe au logis - ou art de faire croire qu'on sait de quoi on parle, est sans conteste celle qui compte le plus de diplômés !" Cosmo (diplômé en pipeaulogie)

Avatar de l’utilisateur
Bartlebooth
Georges Perec
Messages : 1844
Inscription : 8 déc. 03, 13:18

Messagepar Bartlebooth » 24 déc. 03, 14:01

Le Fanfaron, comme tout le monde.
Une vie difficile, superbe comédie sur l'Italie d'après-guerre, mariant humour noir et amertume. Très belle interprétation de Sordi en looser tentant de faire son chemin dans une société de plus en plus gouvernée par le matérialisme sans scrupules et l'appât du gain.
Les Monstres. Génie des Italiens pour la farce hénaurme, qui tourne si souvent en France à la pantalonnade vulgaire.
Pas encore vu les Nouveaux Monstres, enregistré dimanche dernier au ciné-club de Brion.
La filmo de Risi compte... 81 titres (réalisations télé incluses) !
Autant dire que je n'ai rien vu.

Avatar de l’utilisateur
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Messages : 7754
Inscription : 13 avr. 03, 00:48
Localisation : Sur le forum DVDCLASSIK

Messagepar Cosmo Vitelli » 24 déc. 03, 14:02

Bartlebooth a écrit :Les Monstres. Génie des Italiens pour la farce hénaurme, qui tourne si souvent en France à la pantalonnade vulgaire

Je signe !
"De toutes les sciences humaines, la pipeaulogie - à ne pas confondre avec la pipe au logis - ou art de faire croire qu'on sait de quoi on parle, est sans conteste celle qui compte le plus de diplômés !" Cosmo (diplômé en pipeaulogie)

Carlotta Montay

Messagepar Carlotta Montay » 24 déc. 03, 14:05

Alberto Sordi également, magnifique !
Les nouveaux monstres était en couleur. Je ne sais pas pourquoi, le sketche qui m'avait le plus marqué était celui, sans paroles, avec l'hôtesse de l'air (Ornella Muti)

Avatar de l’utilisateur
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Messages : 7754
Inscription : 13 avr. 03, 00:48
Localisation : Sur le forum DVDCLASSIK

Messagepar Cosmo Vitelli » 24 déc. 03, 14:07

Carlotta Montay a écrit :Alberto Sordi également, magnifique !
Les nouveaux monstres était en couleur. Je ne sais pas pourquoi, le sketche qui m'avait le plus marqué était celui, sans paroles, avec l'hôtesse de l'air (Ornella Muti)


Moi c'est quand Sordi trouve un blessé à terre :lol:
Mais je ne me souviens plus qui était le réalisateur de ce segment :idea:
"De toutes les sciences humaines, la pipeaulogie - à ne pas confondre avec la pipe au logis - ou art de faire croire qu'on sait de quoi on parle, est sans conteste celle qui compte le plus de diplômés !" Cosmo (diplômé en pipeaulogie)

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87060
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 24 déc. 03, 14:08

Décidément, l'exercice du film à sketches ne m'a jamais vraiment convaincu. Même si effectivement ceux de Dino Risi survolent l'ensemble, ce n'est pas non plus ma tasse de thé. L'autre film de Risi que j'aime beaucoup est effectivement parfum de femme. La dizaine d'autres vus ne m'a pas marqué mais encore une fois leur vision est assez lointaine.

Carlotta Montay

Messagepar Carlotta Montay » 24 déc. 03, 14:10

Oui, le sketche du blessé : joyeusement ignoble. Peut-être était-ce Ettore Scola ?