Claudia Cardinale

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Supfiction
David O. Selznick
Messages : 14719
Inscription : 2 août 06, 15:02
Localisation : Have you seen the bridge?

Claudia Cardinale

Messagepar Supfiction » 1 janv. 20, 00:08

Image

Claudia Cardinale




Bio Allo Ciné...

Elue la plus belle italienne de Tunis, Claudia Cardinale gagne à dix-sept ans un voyage à Venise pendant le festival du film. Là, elle reçoit des propositions de nombreux producteurs, mais refuse de faire du cinéma car elle veut être institutrice. Elle finit tout de même par céder et obtient son premier rôle au cinéma en 1956 dans un court métrage de Rene Vautier, Anneaux d'or. C'est en 1958 qu'elle apparaît sur le grand écran dans Le Pigeon (I Soliti Ignoti). Elle tourne ensuite pour Mauro Bolognini dans Le Bel Antonio et Luchino Visconti pour Rocco et ses freres (Rocco e i suoi fratelli), avec lequel elle collaborera pour Le Guepard (Il Gattopardo) et Violence et Passion (Gruppo di famiglia in un interno).

En 1961, elle se fait véritablement remarquer par le public français avec Cartouche aux côtés de Jean-Paul Belmondo qu'elle retrouve à nouveau dans La Scoumoune (1972). La même année, elle tourne avec Henri Verneuil pour Les Lions sont lâchés puis le retrouve en 1991 pour Mayrig et 588, rue Paradis.

Le succès international de La Panthere rose (The Pink Panther) en 1963 la met sur le devant de la scène. Elle collabore ensuite avec les plus grands: Federico Fellini (Huit et demi (Otto e mezzo)), Henry Hathaway (Le Plus Grand Cirque du monde (Circus World)), Richard Brooks (Les Professionnels), Sergio Leone (Il etait une fois dans l'Ouest (Once Upon a Time in the West)). En 1971, elle tient la vedette des Pétroleuses aux côtés de Brigitte Bardot. A la fin des années soixante-dix, Claudia Cardinale alterne les tournages en Italie (dont de nombreux sous la direction de son mari, le producteur Pasquale Squitieri) et les grosses productions internationales.

Les années 80 confirment son statut de star internationale. Les films les plus marquants de cette période sont La Peau (La Pelle) (1981), Fitzcarraldo et Le Ruffian (1982) un film d'aventure avec Lino Ventura.

Son prestige continue à se confirmer: un hommage de la Cinémathèque française et la remise officielle de la médaille de commandeur des Arts et Lettres en 1992 ainsi qu'un lion d'or pour l'ensemble de sa carrière à Venise l'année suivante.

Vers la fin des années 90, elle tourne moins mais n'abandonne pas pour autant le cinéma. Elle accepte de jouer dans And now, Ladies and Gentlemen de Claude Lelouch. En 2002, elle reçoit un second hommage pour l'ensemble de sa carrière au Festival de Berlin.



Image
Image
Dernière édition par Supfiction le 2 janv. 20, 18:22, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Supfiction
David O. Selznick
Messages : 14719
Inscription : 2 août 06, 15:02
Localisation : Have you seen the bridge?

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Supfiction » 1 janv. 20, 00:11

Je signale ce beau doc Arte disponible jusque fin février 2020:
Claudia Cardinale, la créature du secret




Et pour les chanceux qui sont bilingues :


Colonel_Spartacus
Stagiaire
Messages : 4
Inscription : 2 janv. 20, 15:00

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Colonel_Spartacus » 2 janv. 20, 15:32

Surement la plus belle actrice de l'univers !

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5259
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Thaddeus » 2 janv. 20, 15:50

Colonel_Spartacus a écrit :Surement la plus belle actrice de l'univers !


Oh que oui !
Il faudrait un jour que je me lance que je me lance dans une déclaration d'amour enflammée à celle qui a joué avec les plus grands, dans certains des films les plus importants de l'histoire du cinéma (8 ½, Il était une fois dans l'Ouest, Le Guépard) et qui, du plus loin que je me souvienne, a toujours trôné au sommet de mon panthéon d'actrices. La simplicité mais l'élégance, la beauté absolue mais sans tapage, la sensualité pure mais sans vulgarité, et ce miracle permanent de sembler à la fois très accessible et gracieuse comme une déesse, à la fois bonne copine et idéal féminin. Sa seule présence dans un film est pour moi une promesse d'émerveillement. Le dernier, c'était Cartouche - mon Dieu...

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Supfiction
David O. Selznick
Messages : 14719
Inscription : 2 août 06, 15:02
Localisation : Have you seen the bridge?

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Supfiction » 2 janv. 20, 16:02

Thaddeus a écrit :bonne copine


Dans Cartouche justement, on joue à fond de son côté "copine" idéale au point que Belmondo/Cartouche en oublie qu'elle n'est pas que cela et s'en désintéresse provisoirement pour fantasmer sur une blonde aux antipodes.


Image

Dans La ragazza ("La ragazza di Bube"), elle n'était pas non plus vraiment traitée à la mesure de sa beauté par Bube (George Chakiris), beauté à laquelle elle ne semble jamais consciente.
Dans Le Plus Grand Cirque du monde, elle est également traitée en petite fille et s'appelle Toni.


Image
Dernière édition par Supfiction le 2 janv. 20, 16:13, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5259
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Thaddeus » 2 janv. 20, 16:06

Supfiction a écrit :Dans Cartouche justement, on joue à fond de son côté "copine" idéale au point que Belmondo/Cartouche en oublie qu'elle n'est pas que cela et s'en désintéresse provisoirement pour fantasmer sur une blonde aux antipodes.


Eh oui, le fou !
Fort heureusement, le dernier mouvement du film vient lui dessiller les yeux et rappeler aux deux-trois spectateurs qui l'auraient oublié quel est le véritable trésor féminin du film.

(ne te gêne pas pour les photos : des comme celle que tu viens de poster (extraite de la superbe Fille à la Valise), tu peux en mettre autant que tu voudras)

EDIT

Photo de tournage de La Ragazza, justement :

Image

Avatar de l’utilisateur
Karras
Mogul
Messages : 10808
Inscription : 15 avr. 03, 18:31
Liste de DVD
Localisation : La cité du Ponant

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Karras » 2 janv. 20, 16:34

Cardinale - Delon sur le tournage du Guépard, tout simplement beaux.
Image

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5259
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Thaddeus » 2 janv. 20, 16:39

Beaux comme des dieux. :shock:
Le glamour absolu.

Et merci à Supfiction d'avoir attiré mon attention sur ce très beau docu que j'ai bu comme du petit lait. Rien que d'entendre cette voix rauque...

The Eye Of Doom
Electro
Messages : 908
Inscription : 29 sept. 04, 22:18
Localisation : West of Zanzibar

Re: Claudia Cardinale

Messagepar The Eye Of Doom » 3 janv. 20, 12:50

Thaddeus a écrit :Beaux comme des dieux. :shock:

Difficile de trouver une incarnation de la beauté plus parfaite dans l'histoire du cinéma.
Ils ont effectivement la beauté des dieux.

Avatar de l’utilisateur
Nestor Almendros
Déçu
Messages : 19900
Inscription : 12 oct. 04, 00:42
Localisation : dans les archives de Classik

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Nestor Almendros » 3 janv. 20, 13:56

Très bon docu, en effet, diffusé ce dimanche sur Arte (et dispo en replay, donc) qui raconte la première moitié de carrière de l'actrice. Très bien documenté et illustré, vraiment intéressant, surtout sur ses rapports avec son pygmalion, producteur italien dont j'ai la flemme de retrouver le nom :mrgreen: )

Avatar de l’utilisateur
locktal
Assistant opérateur
Messages : 2185
Inscription : 19 mars 11, 01:03
Liste de DVD
Localisation : Dijon

Re: Claudia Cardinale

Messagepar locktal » 3 janv. 20, 13:59

Pareil pour moi ! Claudia Cardinale est l'une des plus belles actrices jamais vues sur un écran, et elle a en plus eu la chance et le talent de jouer dans certains des plus grands films de l'histoire du cinéma, comme le signale Thaddeus...

Je l'ai découverte à la fin des années 1980 à la TV dans le bondissant Cartouche de De Broca, où elle était merveilleuse et magnifique en Vénus. D'ailleurs, ce film est l'un de ceux qui sont à l'origine de mon histoire d'amour avec le cinéma (avec Gremlins 2 de Joe Dante, vu au cinéma à sa sortie en 1990).

Puis je l'ai ensuite admirée dans Rocco et ses frères, Le guépard, Le pigeon, La ragazza, La fille à la valise, La viaccia, Le bel Antonio, Huit et demi, Il était une fois dans l'ouest, La panthère rose, L'audience, Liberté mon amour, La mafia fait la loi, Les professionnels, etc...

Toujours aussi magnifique, mais effectivement sans la moindre once de vulgarité. De la sensualité, une présence incroyable, une grâce inégalée, une déesse tout en pouvant être une bonne amie. Je suis tout à fait d'accord avec cela.

Incontestablement l'une des plus belles actrices du monde.

Le rôle où je préfère Claudia Cardinale est celui de Sandra, dans le sublime film de Visconti, où elle est somptueusement filmée par le cinéaste italien.
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"

Avatar de l’utilisateur
Farnaby
Doublure lumière
Messages : 459
Inscription : 5 août 17, 22:14

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Farnaby » 4 janv. 20, 18:24

Ces 52 minutes d'Arte sont tous les mêmes, avec leurs nappes de musique sombre et ppppprrrrrofonde (ici, c'est du sérieux), leurs "lourds secrets", leurs femmes fortes qui luttent contre la bourgeoisie (Darrieux, Moreau...), le "carcan", les conventions... C'est Point de vue et image du monde pour les post-modernes et les pseudo-cultivés. C'est du "docu au kilomètre" institutionnel, sans passion, sans amour, sans humour, et avec toujours le même angle, le même biais idéologique, la même soupe. Seul intérêt : le défilé de coiffures et (ou) perruques, dont je ne savais pas Cardinale si friande.

Avatar de l’utilisateur
Phnom&Penh
Accessoiriste
Messages : 1825
Inscription : 28 févr. 08, 12:17
Localisation : Tengo un palacio en Granada

Re: Claudia Cardinale

Messagepar Phnom&Penh » 4 janv. 20, 19:27

Farnaby a écrit :Ces 52 minutes d'Arte sont tous les mêmes, avec leurs nappes de musique sombre et ppppprrrrrofonde (ici, c'est du sérieux), leurs "lourds secrets", leurs femmes fortes qui luttent contre la bourgeoisie (Darrieux, Moreau...), le "carcan", les conventions... C'est Point de vue et image du monde pour les post-modernes et les pseudo-cultivés. C'est du "docu au kilomètre" institutionnel, sans passion, sans amour, sans humour, et avec toujours le même angle, le même biais idéologique, la même soupe. Seul intérêt : le défilé de coiffures et (ou) perruques, dont je ne savais pas Cardinale si friande.


Je te trouve totalement injuste avec ce documentaire. N'étant pas un lecteur de Point de vue ou Voici, j'ignorais tout du "lourd secret" de Claudia Cardinale. Ça donne quand même un éclairage plus qu'important sur sa personnalité et sa carrière. Sa carrière (puis son mariage) avec Franco Cristaldi expliquent bien comment elle fut une créature de studios, mais avec tout ce que cela pouvait apporter par leur puissance. Le mélange énorme talent / créature de studio n'est pas sujet très original, il y en a eu tant d'autres, mais c'est justement un documentaire qui en donne un bel exemple et le traite bien.
Et puis il y a la seconde partie de carrière (après sa rencontre avec Pasquale Squitieri)
Spoiler (cliquez pour afficher)
je précise d'ailleurs que Lucia et les gouapes, film de leur rencontre et cité deux fois dans le documentaire, est visible gratuitement pour les abonnés à Amazon Prime

ou il y a nettement moins de chef d’œuvres parce qu'elle avait un choix de vie pas si évident. Ce n'est pas d'une folle originalité, mais c'est un travail bien fait sur une femme, je ne vais pas dire "follement originale" pour faire du facile, mais en tout cas très remarquable.

Et sur son goût pour les coiffures et les perruques...pas besoin du documentaire pour le savoir, il faut juste avoir vu ses films :uhuh:
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image

mannhunter
Laspalès
Messages : 15515
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Claudia Cardinale

Messagepar mannhunter » 5 janv. 20, 12:05

Nestor Almendros a écrit :Très bon docu, en effet, diffusé ce dimanche sur Arte (et dispo en replay, donc) qui raconte la première moitié de carrière de l'actrice.


Bon documentaire en effet, dommage que la deuxième partie de sa carrière (à partir de sa rencontre avec son mari Pasquale Squitieri en fait) soit expédiée...par exemple j'aimerais bien voir le film "Claretta" pour lequel elle a reçu un prix d'interprétation à Venise me semble-t-il?, mais il me semble qu'il n'est pas dispo en France.

locktal a écrit :Le rôle où je préfère Claudia Cardinale est celui de Sandra, dans le sublime film de Visconti, où elle est somptueusement filmée par le cinéaste italien.


Pareil pas de blu ray/dvd français pour ce film me semble-t-il :( alors qu'il ressorti à Paris il y a quelques années...il faut donc se tourner vers les imports italiens!

Avatar de l’utilisateur
locktal
Assistant opérateur
Messages : 2185
Inscription : 19 mars 11, 01:03
Liste de DVD
Localisation : Dijon

Re: Claudia Cardinale

Messagepar locktal » 5 janv. 20, 12:47

mannhunter a écrit :
locktal a écrit :Le rôle où je préfère Claudia Cardinale est celui de Sandra, dans le sublime film de Visconti, où elle est somptueusement filmée par le cinéaste italien.


Pareil pas de blu ray/dvd français pour ce film me semble-t-il :( alors qu'il ressorti à Paris il y a quelques années...il faut donc se tourner vers les imports italiens!


En fait, pour Sandra, il existe juste un DVD français édité par FSF ( :? ), mais qu'on a du mal à trouver actuellement alors que ce DVD est sorti le 3 juin 2019.
http://www.lheuredelasortie.com/sandra- ... tique-dvd/

Il doit comme d''habitude avec FSF y avoir des problèmes de droits, puisque ce DVD semble avoir été retiré de la vente.
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"