Vos découvertes naphtas 2019

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Supfiction
David O. Selznick
Messages : 14671
Inscription : 2 août 06, 15:02
Localisation : Have you seen the bridge?

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar Supfiction » 15 déc. 19, 11:35

Beule a écrit :
Image

Découverte naphta de l'année

Les Derniers samouraïs (Kenji Misumi, 1974)



Les principales découvertes

La crème de la crème:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Les Derniers samouraïs (Ôkami yo rakujitsu o kire, 1974) Kenji Misumi :arrow: Prétendant Top 100

Image
Un jour, un chat... (Až přijde kocour, 1963) Vojtěch Jasný :arrow: Prétendant Top 100

Image
Adieu jeunesse (Rozstanie, 1960) Wojciech J. Has :arrow: Prétendant Top 100

Image
La Maison de la rue Troubnaïa (Dom na Trubnoy, 1928) Boris Barnet

Image
Annonces matrimoniales (La visita, 1963) Antonio Pietrangeli


Le haut du panier (par réalisateurs):
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Metello (1970) Mauro Bolognini

Image
Chronique d'un homicide (Imputazione di omicidio per uno studente, 1972) Mauro Bolognini

Image
La Ragazza (La ragazza di Bube, 1964) Luigi Comencini

Image
Confession d’un commissaire de police au procureur de la république (Confessione di un commissario di polizia al procuratore della repubblica, 1971) Damiano Damiani

Image
Adorable menteuse (1962) Michel Deville

Image
À cause, à cause d’une femme (1963) Michel Deville

Image
Un petit carrousel de fête (Körhinta, 1955) Zoltán Fábri

Image
L’As de pique (Černý Petr, 1964) Miloš Forman

Image
Trois samouraïs hors-la-loi (Sanbiki no samurai, 1964) Hideo Gosha

Image
La Légende de Zatoïchi : le Pèlerinage (Zatôichi umi o wataru, 1966) Kazuo Ikehiro

Image
La Nuit de la veille de la Saint-Jean (Vechir na Ivana Kupala, 1968) Youri Illienko

Image
La Pivoine rouge : le Jeu des fleurs (Hibotan bakuto : Hanafuda shôbu, 1969) Tai Katô

Image
Mère Jeanne des anges (Matka Joanna od aniolów, 1961) Jerzy Kawalerowicz

Image
Vingt-quatre prunelles (Nijûshi no hitomi, 1954) Keisuke Kinoshita

Image
Amour (Szerelem, 1971) Károly Makk

Image
La Femme de Seisaku (Seisaku no tsuma, 1965) Yasuzô Masumura

Image
La Légende de Zatoïchi : Voyage meurtrier (Zatôichi kesshô-tabi, 1964) Kenji Misumi

Image
The Devil’s temple (Oni no sumu yakata, 1969) Kenji Misumi

Image
L’Amour de l’actrice Sumako (Joyû Sumako no koi, 1947) Kenji Mizoguchi

Image
Nuages flottants (Ukigumo, 1955) Mikio Naruse

Image
Nuages d’été (Iwashigumo, 1958) Mikio Naruse

Image
Une femme dans la tourmente (Midareru, 1964) Mikio Naruse

Image
Éclairage intime (Intimní osvětlení, 1965) Ivan Passer

Image
Né pour vaincre (Born to win, 1971) Ivan Passer

Image
Le Maître et Marguerite (Il maestro e Margherita, 1972) Aleksandar Petrović

Image
Liaisons secrètes (Strangers when we meet, 1960) Richard Quine

Image
L’Inassouvie (Un amore a Roma, 1960) Dino Risi

Image
Le Christ s’est arrêté à Eboli (Cristo si è fermato a Eboli, 1979) Francesco Rosi

Image
La Pivoine rouge : le Code yakuza (Hibotan bakuto : Jingi tôshi masu, 1972) Buichi Saitô

Image
Histoire d’une prostituée (Shunpu den, 1965) Seijun Suzuki

Image
La Vie d’un tatoué (Irezumi ichidai, 1965) Seijun Suzuki

Image
Meurtre à Yoshiwara (Yôtô monogatari : Hana no Yoshiwara hyaku-nin giri, 1960) Tomu Uchida

Image
Le Détroit de la faim (Kiga kaikyô, 1965) Tomu Uchida

Image
Sandra (Vaghe stelle dell’orsa, 1965) Luchino Visconti

Image
La Belle (Gražuolė, 1969) Arūnas Žebriūnas


Autres titres remarqués :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
La Vieille fille (1972) Jean-Pierre Blanc

Image
La Dame et le toréador (Bullfighter and the lady, 1951) Budd Boetticher

Image
La Corruption (La corruzione, 1963) Mauro Bolognini

Image
Les Petites marguerites (Sedmikrásky, 1966) Věra Chytilová

Image
Qui a tué le chat ? (Il gatto, 1977) Luigi Comencini

Image
Clair de femme (1979) Costa-Gavras

Image
La Mafia fait la loi (Il giorno della civetta, 1968) Damiano Damiani

Image
Chasse tragique (Caccia tragica, 1947) Giuseppe De Santis

Image
Long weekend (1978) Colin Eggleston

Image
Professeur Hannibal (Hannibál tanár úr, 1956) Zoltán Fábri

Image
Le Venin de la peur (Una lucertola con la pelle di donna, 1971) Lucio Fulci

Image
Porte de Chine (China gate, 1957) Samuel Fuller

Image
Désirs volés (Nusumareta yokujo, 1958) Shôhei Imamura

Image
Psaume rouge (Még kér a nép, 1972) Miklós Jancsó

Image
Chronique morave (Všichni dobří rodáci, 1969) Vojtěch Jasný

Image
Vivre ensemble (1973) Anna Karina

Image
Sword of fury (Miyamoto Musashi, 1973) Tai Katô

Image
Un amour éternel (Eien no hito, 1961) Keisuke Kinoshita

Image
Les Treize tueurs (Jûsan-nin no shikaku, 1963) Eiichi Kudô

Image
Les Onze guerriers du devoir (Ju-ichinin no samurai, 1967) Eiichi Kudô

Image
Adèle n’a pas encore dîné ( Adéla ještě nevečeřela, 1978) Oldřich Lipský

Image
Achtung ! Banditi ! (1951) Carlo Lizzani

Image
La Chronique des pauvres amants (Cronache di poveri amanti, 1954) Carlo Lizzani

Image
Le Groupe (The group, 1966) Sidney Lumet

Image
Mikey and Nicky (1976) Elaine May

Image
La Légende de Zatoïchi : les Tambours de la colère (Zatôichi kenka daiko, 1968) Kenji Misumi

Image
Le Grondement de la montagne (Yama no oto, 1954) Mikio Naruse

Image
Au gré du courant (Nagareru, 1956) Mikio Naruse

Image
Nuages épars (Midaregumo, 1967) Mikio Naruse

Image
Fin d’automne (Akibiyori, 1960) Yasujirô Ozu

Image
Je demande la parole (Prachou slova, 1976) Gleb Panfilov

Image
Il Maestro di Vigevano (1963) Elio Petri

Image
Le Monde de Suzie Wong (The world of Suzie Wong, 1960) Richard Quine

Image
Les Corps sauvages (Look back in anger, 1959) Tony Richardson

Image
Les Hommes contre (Uomini contro, 1970) Francesco Rosi

Image
Mission ultra-secrète (Il federale, 1961) Luciano Salce

Image
La Poursuite implacable (Revolver, 1973) Sergio Sollima

Image
La Barrière de chair (Nikutai no mon, 1964) Seijun Suzuki

Image
Mélodie pour un tueur (Fingers, 1978) James Toback

Image
La Légende de Zatoïchi : Un nouveau voyage (Shin Zatôichi monogatari, 1963) Tokuzô Tanaka

Image
La Légende de Zatoïchi : La Vengeance (Zatôichi no uta ga kikoeru, 1966) Tokuzô Tanaka

Image
Le Visage d’un autre (Tanin no kao, 1966) Hiroshi Teshigahara

Image
Les Mains d’Orlac (Orlacs Hände, 1924) Robert Wiene


Principales redécouvertes de l'année:

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
L’Oiseau au plumage de cristal (L’uccello dalle piume di cristallo, 1970) Dario Argento

Image
Sonate d’automne (Höstsonaten, 1978) Ingmar Bergman

Image
Les Dames du bois de Boulogne (1945) Robert Bresson

Image
I Vitelloni (1953) Federico Fellini

Image
Les Nuits de Cabiria (Le notti di Cabiria, 1957) Federico Fellini

Image
Tendre est la nuit (Tender is the night, 1962) Henry King

Image
The Servant (1963) Joseph Losey

Image
Samedi soir, dimanche matin (Saturday night and Sunday morning, 1960) Karel Reisz



Tu l’as vu comment le Pietrangeli, Beule ?
Dernière édition par Supfiction le 15 déc. 19, 11:36, édité 1 fois.

Beule
Décorateur
Messages : 3891
Inscription : 12 avr. 03, 22:11

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar Beule » 15 déc. 19, 11:35

Jeremy Fox a écrit :Je ne connais pas les 3/4 de ces titres :o

De mon côté, c'est un peu le même constat pour ta liste, même si j'avais déjà relevé tes recommandations pour Gilles et Bellion :wink: .
Coup de pouce : Hupla - I could (single)[/center]

Beule
Décorateur
Messages : 3891
Inscription : 12 avr. 03, 22:11

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar Beule » 15 déc. 19, 11:36

Supfiction a écrit :Tu l’as vu comment le Pietrangeli, Beule ?

DVD italien avec sta.
Coup de pouce : Hupla - I could (single)[/center]

Avatar de l’utilisateur
Supfiction
David O. Selznick
Messages : 14671
Inscription : 2 août 06, 15:02
Localisation : Have you seen the bridge?

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar Supfiction » 15 déc. 19, 11:38

Beule a écrit :
Supfiction a écrit :Tu l’as vu comment le Pietrangeli, Beule ?

DVD italien avec sta.


Ah oui mince.. italien sous-titré anglais, c’est trop dur pour moi. Je crois que je préfère encore me mettre serieusement à l’italien en 2020. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
John Holden
Accessoiriste
Messages : 1645
Inscription : 1 sept. 14, 21:41

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar John Holden » 15 déc. 19, 12:46

Jack Carter a écrit :Je ne sais plus ou donner de la tete en decouvrant tes decouvertes, Beule :shock:
On voit que tu avais deja tout preparé :mrgreen:


Tout pareil, de quoi piocher pour l'année à venir. :D

Avatar de l’utilisateur
The Boogeyman
Accessoiriste
Messages : 1522
Inscription : 25 juil. 13, 14:45
Localisation : Antartica - 1982

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar The Boogeyman » 15 déc. 19, 13:53

8 __________________________________________________________

Image Image

Camarades, Les (1963) - Mario Monicelli
Ciociara, La (1960) - Vittorio De Sica
Compartiment tueurs (1965) - Costa-Gavras
Deux Hommes dans Manhattan (1959) - Jean-Pierre Melville
Groupe, Le (1966) - Sidney Lumet
Train, Le (1964) - John Frankenheimer
Z (1969) - Costa-Gavras


7,5 __________________________________________________________

Image

Aveu, L’ (1970) - Costa-Gavras
Bunny Lake a disparu (1965) - Otto Preminger
Chemin des écoliers, Le (1959) - Michel Boisrond
City Girl (1930) - Friedrich-Wilhelm Murnau
Cul-de-sac (1966) - Roman Polanski
Du mouron pour les petits oiseaux (1963) - Marcel Carné
Flambeur, Le (1974) - Karel Reisz
Géant (1956) - George Stevens
Ho! (1968) - Robert Enrico
Jetée, La (1962) - Chris Marker
Meurtre à l’italienne (1959) - Pietro Germi
Paris brûle-t-il ? (1966) - René Clément
Répulsion (1965) - Roman Polanski


7 __________________________________________________________

Image

125, rue Montmartre (1959) - Gilles Grangier
À l’Est d’Eden (1955) - Elia Kazan
Aurore, L’ (1927) - Friedrich-Wilhelm Murnau
Canonnière du Yang-Tsé, La (1966) - Robert Wise
Casque d’or (1952) - Jacques Becker
Chat à neuf queues, Le (1971) -Dario Argento
Cinq secrets du désert, Les (1943) - Billy Wilder
Crazy Day (1978) - Robert Zemeckis
Divorce à l’italienne (1961) -Pietro Germi
Drôle de drame (1937) - Marcel Carné
État de siège (1972) - Costa-Gavras
Fille à la valise, La (196) - Valerio Zurlini
Goût du saké, le (1962) - Yasujirô Ozu
Grandes Gueules, Les (1965) - Robert Enrico
Horloger de Saint-Paul, L’ (1974) - Bertrand Tavernier
Loup-garou, Le (1941) - George Waggner
Mark Dixon, détective (1950) - Otto Preminger
Pleins Feux sur l’assassin (1961) - Georges Franju
Portrait d’une enfant déchue (1970) - Jerry Schatzberg
Toi... Le venin (1958) -Robert Hossein
Traque, La (1975) - Serge Leroy
Un homme de trop (1967) - Costa-Gavras
Viaccia, La (1961) - Mauro Bolognini
Week-end à Zuydcoote (1964) - Henri Verneuil
Yeux sans visage, Les (1960) - Georges Franju


Série :
M*A*S*H l’intégrale 11 saisons - Larry Gelbart
" Accélère minouche !" - Michel Poiccard /// “When you have to shoot shoot don't talk” - Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez /// "Alors tu vois où elles nous ont menées tes ondes négatives, tu devrais avoir honte.” - Oddball dit Le Cinglé /// "Wake up !... Time to die" - Leon Kowalski /// "C'est quoi minouche ?" - Patricia Franchini

Avatar de l’utilisateur
La Scoumoune
Assistant(e) machine à café
Messages : 224
Inscription : 4 août 04, 09:26

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar La Scoumoune » 15 déc. 19, 14:08

Allez je m’y colle pour la première fois 8)


Phantom (Murnau) 1922
Dracula (Browning) 1931
Les Misérables (R.Bernard) 1934
Rebecca (Hitchcock) 1940
La vérité (Clouzot) 1960
Yojimbo (Kurosawa) 1961
L’ile mystérieuse (Endfield) 1961
Procès de Jeanne d’Arc (Bresson) 1962
La source thermale d’Akitsu (Yoshida) 1962
In the heat of the night (Jewison) 1967
L’enfance nue (Pialat) 1968
Solo (Mocky) 1969
Kes (Loach) 1969
Tout le monde il est beau , tout le monde il est gentil (Yanne) 1972
L’attentat (Boisset) 1972
Folle à tuer (Boisset) 1975

Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Messages : 20400
Inscription : 31 déc. 04, 14:17
Localisation : Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar Jack Carter » 15 déc. 19, 14:33

Bilan de mes decouvertes naphtalinées 2019


Film naphta de l'année

Image
Elle et lui (Leo McCarey, 1939)


Principales decouvertes (et redecouvertes *)

Les Proscrits (Victor Sjostrom, 1918) *
La Roue (Abel Gance, 1923) * (dans sa version de 7h)
Employee's entrance (Roy Del Ruth, 1933)
Annonces matrimoniales (Antonio Pietrangeli, 1963)
L'Enfant sauvage (François Truffaut, 1970)
Journal d'un maitre d'ecole (Vittorio De Seta, 1973) vu en version tv, exploité en salles en Italie en version plus courte
L'Ami americain (Wim Wenders, 1977) *
The Man who stole the sun (Kazuhiko Hasegawa, 1979)


Autres decouvertes (et redecouvertes *) notables

La Fille de la tourbiere (Victor Sjostrom, 1917)
The Famous Ferguson Case (Lloyd Bacon, 1932)
La Femme aux cheveux rouges (Jack Conway, 1932) *
Jewel Robbery (William Dieterle, 1932)
Union depot (Alfred E. Green, 1932)
The Mind reader (Roy Del Ruth, 1933)
Angèle (Marcel Pagnol, 1934) *
Bedside (Robert Florey, 1934)
Premier rendez-vous (Henri Decoin, 1941)
Pierre et Jean (Andre Cayatte, 1943)
L'Homme du Sud (Jean Renoir, 1945) *
Chasse tragique (Giuseppe De Santis, 1947)
La Vallée de la peur (Raoul Walsh, 1947) *
Haines (Joseph Losey, 1950)
The Hoodlum (Max Nosseck, 1951)
Ciel d'enfer (Youssef Chahine, 1954)
Oeil pour oeil (Andre Cayatte, 1957)
Les Nus et les morts (Raoul Walsh, 1958) *
Section d'assaut sur le Sittang (Val Guest, 1959)
L'Heritage des 500.000 (Toshiro Mifune, 1963)
Il maestro di Vigevano (Elio Petri, 1963)
La Maison est noire (Forugh Farrokhzad, 1963) court-metrage
Saladin (Youssef Chahine, 1963)
La Mia Signora (Tinto Brass, Mauro Bolognini, Luigi Comencini, 1964)
La Peau douce (François Truffaut, 1964) *
Le Bonheur (Agnes Varda, 1965) *
Le Moment de la verité (Francesco Rosi, 1965)
Les Coeurs verts (Edouard Luntz, 1966)
Spring night, summer night (Joseph L. Anderson, 1967)
Charlie Bubbles (Albert Finney, 1968)
La Mafia fait la loi (Damiano Damiani, 1968)
Point noir (Jules Dassin, 1968)
Requiem pour un massacre (Tai Kato, 1968)
Perversion story (Lucio Fulci, 1969)
Le Temps de vivre (Bernard Paul, 1969)
The End of the track (Tun Fei Mou, 1970)
Seule contre la mafia (Damiano Damiani, 1970)
Les Collines de la terreur (Michael Winner, 1972)
Le Franc-tireur (Jean-Max Causse, Roger Taverne, 1972)
Le Professeur (Valerio Zurlini, 1972)* (dans sa version director's cut italienne)
Top of the heap (Christopher St. John, 1972)
La Raison du plus fou (François Reichenbach, 1973)
Fleur secrete (Masaru Konuma, 1974)
Grey gardens (Ellen Hovde, Albert Maysles, David Maysles, Muffie Meyer, 1975)
Un Sac de billes (Jacques Doillon, 1975)
Mortelles confessions (Pete Walker, 1976)
La Grande triche (Jeremy Paul Kagan, 1978)
Long weekend (Colin Eggleston, 1978)
Yanks (John Schlesinger, 1979)
Dernière édition par Jack Carter le 21 déc. 19, 11:25, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86987
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar Jeremy Fox » 15 déc. 19, 15:54

Messieurs les ministres, va falloir faire baisser l'âge de la retraite à 55 ans si l'on veut avoir la possibilité de tout voir :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
John Holden
Accessoiriste
Messages : 1645
Inscription : 1 sept. 14, 21:41

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar John Holden » 15 déc. 19, 17:13

très belle année Jack, là aussi, je n'en doute pas, des trésors à découvrir dans cette liste. 8)

Avatar de l’utilisateur
John Holden
Accessoiriste
Messages : 1645
Inscription : 1 sept. 14, 21:41

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar John Holden » 15 déc. 19, 18:24

Une année 2019 commencée en Aout, d'où la modestie de la liste. Elle risque de s'étoffer d'ici le 31.



Jeder für sich und Gott gegen alle (L'énigme de Kaspar Hauser)...Werner Herzog (1974) : 9/10
Hangmen Also Die!...Fritz Lang (1943) : 9/10

Employees' Entrance...Roy Del Ruth (1933) : 8.5/10 (Festival Lumière)
Kiiroi karasu (Le corbeau jaune)...Heinosuke Gosho (1957) : 8.5/10

La mia Signora...Tinto Brass, Mauro Bolognini et Luigi Comencini (1964) : 8/10
Sylvia (L'enquête)...Gordon Douglas (1965) : 8/10
Große Freiheit Nr. 7 (La Paloma)...Helmut Käutner (1944) : 8/10
Baby Face...Alfred E. Green (1933) : 8/10
Subarnarekha...Ritwik Ghatak (1962) : 8/10

Mitsou...Jacqueline Audry (1956) : 7.5/10
Du haut en bas...Georg Wilhelm Pabst (1933) : 7.5/10
Il gatto (Qui a tué le chat ?) ... Luigi Comencini (1977) : 7.5/10
The Dark Horse...Alfred E. Green (1932):7.5/10
Mourir d'aimer...André Cayatte (1971) : 7.5/10 (Festival Lumière)
Le Temps de vivre...Bernard Paul (1969) : 7.5/10 (Festival Lumière)
Gražuolė (La belle)...Arūnas Žebriūnas (1969) : 7.5/10
L'Homme sandwich...Michel Polac (1979) : 7.5/10
L'armée des ombres...Jean Pierre Melville (1969) : 7.5/10

Three on a Match...Mervyn LeRoy (1932) : 7/10
Hush... Hush, Sweet Charlotte...Robert Aldrich (1964) : 7/10
Gojūman-nin no isan (L'héritage des 500 000)...Toshirō Mifune (1963) : 7/10
L'arte di arrangiarsi...Luigi Zampa (1954) : 7/10
Dark City...William Dieterle (1950) : 7/10
La Bella di Roma...Luigi Comencini (1955) : 7/10
Madigan...Don Siegel (1968) : 7/10
La llamada...Javier Setó (1965) : 7/10
Blizna (La cicatrice)...Krzysztof Kieślowski (1976) : 7/10
Dernière édition par John Holden le 19 déc. 19, 09:28, édité 1 fois.

The Eye Of Doom
Electro
Messages : 883
Inscription : 29 sept. 04, 22:18
Localisation : West of Zanzibar

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar The Eye Of Doom » 15 déc. 19, 21:41

Annee tres maigre en découvertes naphtas, ceci pour deux raisons: peu de films vus en général, pour les naphtas surtout des revoyures de films connus pour les faire decouvrir par mon fils.
De plus, sur ces découvertes peu de choses vraiment marquantes.
Coté Duvivier: l'homme du jour et Anna Karenine. Les autres etant soit secondaires (untel pere et fils, l'affaire Maurizius, l'imposteur) soit déjà connus en bien (Marianne de ma jeunesse, Tales of Manhattan)
L'annee derniere a Marienbad : bof, bof. Pas vraiment accroché
L'ultimatum des trois mercenaires: idem

Sinon les bonheurs cinéphiles auront été surtout de belles revisites: les fiancées en folie, l'homme qui voilait etre roi, avec le sourire, ....
Et la retrouvaille d'un vieil ami au charme intact: Twixt, l'homme sans passe, Tucker, Peggy Sue.
Ou l'inusable Tsui Hark de Time&Tide.

Allez, l'annee prochaine sera nipponne grace au Black Friday.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86987
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar Jeremy Fox » 16 déc. 19, 07:38

John Holden a écrit :Le Temps de vivre...Bernard Paul (1969) : 7.5/10 (Festival Lumière)



Celui-ci, je le note en espérant pouvoir le découvrir rapidement.

Avatar de l’utilisateur
Rashomon
Electro
Messages : 956
Inscription : 7 avr. 14, 14:16

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar Rashomon » 20 déc. 19, 21:41

Liste appelée à évoluer, l'année n'étant pas finie:

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Dernière édition par Rashomon le 21 déc. 19, 15:46, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sybille
Accessoiriste
Messages : 1850
Inscription : 23 juin 05, 14:06

Re: Vos découvertes naphtas 2019

Messagepar Sybille » 21 déc. 19, 11:01

Rashomon a écrit :Image


Tiens, tu m'encourages à découvrir ce film (dont les avis sont souvent négatifs) :)