Orca (Michael Anderson - 1977)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Dave Garver
Producteur Exécutif
Messages : 7512
Inscription : 14 avr. 03, 09:28
Localisation : dans la tête d'Elgrog

Orca (Michael Anderson - 1977)

Messagepar Dave Garver » 5 août 03, 10:36

Orca, c'est le film par excellence que tous les trentenaires ont vu étant petit et qui se disent, près de 20 ans plus tard, Studio canal vient de le sortir, je me le ferais, ça me rappelera des souvenirs... En ce qui me concerne, la pillule est mal passée, Orca, sorte de Jaws mixée avec un Justicier dans la ville n'est qu'une série B de pacotille qui a la facheuse vocation de prétendre faire plus évolué que son grand frère jaws.

Orca tente de nous éduquer sur les moeurs de la bête, de la lier à des références biologiques, latines et autres... Le film tente également de nous montrer un combat tribal et primal entre un chasseur, banni de sa tribu (Nolan, Richard harris) et un animal, démon ivre de vengeance. Si jaws ne nous montrait qu'un poisson glouton, Orca tente de s'élever dans les sphères mythologiques du panthéon amérindien... Malheureusement, la mise en scène et la psychologie des personnages sont trop pauvres pour que nous soyons crédules un seul instant.

Il ne nous reste donc plus qu'à prendre ce film pour un divertissement pur. Mission délicate. Trop de lenteur. Trop de temps mots. Un casting délicat : Rampling est pas crédible, pas à sa place, Bo Derek est battue par l'orque en matière d'expression, l'animal nous fait passer plus d'émotion que la pin up décérébrée. Enfin, une musique atroce, c'est la première fois que je fustige la musique d'un Morricone. Pas que la musique soit particulièrement mauvaise, simplement qu'elle ne colle pas au film.

Orca aura au moins eu le mérite d'influencer des générations de Carteries et autres concepteurs de posters : voir ces orques sauter sur fond de coucher de soleil... l'émotion est trop forte ! Besson ne s'y est pas trompé, il a repris l'imagerie à son compte !

je saluerai néanmoins le choix éditorial de Studio canal, qui nous offre une fois de plus un titre rarement voire pas proposé à la vente. L'image et le son sont de qualité.

4/10
Image

Avatar de l’utilisateur
tewoz
Vuvuzelo
Vuvuzelo
Messages : 16296
Inscription : 14 avr. 03, 10:20
Localisation : Au centre de tout ce qui ne le regarde pas...

Messagepar tewoz » 5 août 03, 10:40

:?
Ca calme, moi qui en ai un bon souvenir et qui voulait le revoir... :roll:
Vous venez de lire un message de tewoz, ca vous a pas rendu plus intelligent, mais ca aurait pu...
Image - Achetez mon livre sur Lulu : Image

Avatar de l’utilisateur
Dave Garver
Producteur Exécutif
Messages : 7512
Inscription : 14 avr. 03, 09:28
Localisation : dans la tête d'Elgrog

Messagepar Dave Garver » 5 août 03, 10:46

tewoz a écrit ::?
Ca calme, moi qui en ai un bon souvenir et qui voulait le revoir... :roll:


je veux pas être rabat joie. revoir des scènes que j'avais toujours en mémoire 20 ans plus tard, c'était assez agréable... même si el film est médiocre, s'y replonger est plutôt sympa, c'est comme de revoir des dessins animés de Maia l'abeille 8) ou de Flipper le dauphin...
Image

Avatar de l’utilisateur
Dracu
bon public
Messages : 6429
Inscription : 13 avr. 03, 13:16
Localisation : Chez lui depuis trop longtemps...

Messagepar Dracu » 5 août 03, 10:56

Etrange, je garde un bon souvenir de la musique... :?

D., qui le louera p'tet à l'occasion quand même...
So much to do and so little time
Sorry, Philip...
Shaun of the Dead

Vivement 2015, tiens...

Avatar de l’utilisateur
Personne
Cadreur
Messages : 4002
Inscription : 14 avr. 03, 11:22

Messagepar Personne » 5 août 03, 11:00

Je te trouve très dure avec Orca, j'y est pris un plaisir immense à revoir ce film, et n'y ai trouvé aucun temps mort. Je dis également bravo devant la superbe copie que nous offre Studio Canal!
J'aime ses excés gore, cette musique de Morricone, le coté plausible du scénario(la vengeance d'un orque sans doute bien plus intelligent que biens des humains). Derek est effectivement inexistante, mais son rôle n'est pas essentiel! Rampling est quand à elle superbe.

8.5/10
Image

Avatar de l’utilisateur
Bruce Banner
Stagiaire
Messages : 25
Inscription : 3 juil. 03, 09:46

Messagepar Bruce Banner » 5 août 03, 11:07

J'ai toujours trouvé la fin énigmatique

Spoiler :
L'orque est piégé sous les glaces, c'est bien ça ?
Vous n'aimeriez pas me voir en colère...

Avatar de l’utilisateur
Dave Garver
Producteur Exécutif
Messages : 7512
Inscription : 14 avr. 03, 09:28
Localisation : dans la tête d'Elgrog

Messagepar Dave Garver » 5 août 03, 11:08

Bruce Banner a écrit :J'ai toujours trouvé la fin énigmatique

Spoiler :
L'orque est piégé sous les glaces, c'est bien ça ?


SPOILER

Vengeance faite, à mon sens l'orque se suicide en se prenant dans la glace.
Image

Avatar de l’utilisateur
Nicofieu
Machino
Messages : 1466
Inscription : 14 avr. 03, 17:28

Messagepar Nicofieu » 5 août 03, 12:02

sans déconner, un jour, j'étais à 2 doigts de me faire attaquer sauvagement par un orque...j'étais dans une pyrogue en train de faire de la pêche à la traîne au Sénégal quand il a tourné pendant 20min autour de notre pyrogue de 6m de long (face à la bête, ca calme) pour finalement foncer droit dessus en surface et au dernier moment plonger en dessous et disparaître....trouille de ma vie !

c'est marrant ce post car je l'avais en main au vidéoclub hier et je comptais le louer mais j'avais déjà un autre dvd en main.

Avatar de l’utilisateur
Personne
Cadreur
Messages : 4002
Inscription : 14 avr. 03, 11:22

Messagepar Personne » 5 août 03, 15:10

Source: http://perso.wanadoo.fr/orquessansfrontieres/orque.htm


L'ORQUE,

un colosse aux "nageoires" d'argile



De toutes les créatures aquatiques, l'orque est sans conteste la plus fascinante. Celle que les Anglo-saxons surnomment " killer whale " (la baleine tueuse) a, jusqu'à un passé récent, traîné une bien mauvaise réputation. La redoutable efficacité de ce chasseur hors norme y est certainement pour beaucoup. Harengs, morues, lieux, thons, requins, céphalopodes mais aussi oiseaux marins, phoques, otaries, autres dauphins et même …. baleine. Rien de ce qui évolue, régulièrement ou non, dans milieu marin ne semble pouvoir échapper à l'appétit de cet ogre implacable. Rien sauf l'homme car, inexplicablement, aucune attaque d'orque sur un être humain n'a, à ce jour, été recensée. Alors que, dans le règne animal, toute règle de vie s'assortie d'exceptions, celle-ci n'en admet aucune. Doué d'une intelligence et d'une faculté d'adaptation surprenantes, disposant de moyens de localisation et de communication uniques, le colosse noir et blanc reste un mystère pour les scientifiques qui l'étudient depuis de nombreuses années. La principale explication réside en la difficulté d'approcher durablement cet animal très mobile. L'observation depuis une embarcation limite le champ d'étude à 5% de leur vie de surface, privant ainsi les scientifiques de toute information sur l'activité sous-marine de l'orque. Tous, cependant, s'accordent pour dire que ce qui fait la force de l'orque le rend aussi très vulnérable. Sans prédateur naturel, son taux de natalité est des plus faibles. Sa cohésion sociale est si serrée que chaque décès, chaque capture constitue une catastrophe pour le groupe familial d'origine. Prédateur supérieur longévif situé en bout de chaîne alimentaire, l'orque accumule dans son organisme tous les polluants industriels présents dans son alimentation devenant de fait une vitrine de l'état de santé des écosystèmes marins.



DESCRIPTION La diffusion d'œuvres cinématographiques grand public (" Sauvez Willy ", " Orca "), de reportages animaliers (National Géographic " Le festin des orques " " Orques : prédateurs des mers ", Thalassa " Les orques du pacifique " " Pierre et les orques ", St Thomas production " Les orques de Crozet ") a contribué à donner une image contrastée des orques. Ange ou démon ? Créature amicale ou fléau des mers ? Cette ambivalence, qui se retrouve jusque dans sa couleur, fait de l'orque une créature fascinante.

Aimé comme un dauphin qu'il est, redouté comme le requin qu'il surpasse, inspirant à la fois crainte et respect, le maître des océans ne laisse personne indifférent.

Nom: Orque, Epaulard, Baleine tueuse
Espece Orcinus orca
Famille Delphinidés
Habitat Haute mer (transients), littoral (résidents)
Poids max. environ 9.0 tonnes
Taille max. 9.5 m.
Poids à la naissance environ 180 kg
Taille à la naissance environ 2 m.
Vitesse max. 30 noeuds ( eq. 55 km/h)
Image

NUTELLA

Messagepar NUTELLA » 5 août 03, 20:53

Personne a écrit :Je te trouve très dure avec Orca, j'y est pris un plaisir immense à revoir ce film, et n'y ai trouvé aucun temps mort. Je dis également bravo devant la superbe copie que nous offre Studio Canal!
J'aime ses excés gore, cette musique de Morricone, le coté plausible du scénario(la vengeance d'un orque sans doute bien plus intelligent que biens des humains). Derek est effectivement inexistante, mais son rôle n'est pas essentiel! Rampling est quand à elle superbe.

8.5/10


pareil je l'ai revu il y a un an,et je ne trouve pas que le film est vieilli.au contraire il reste toujours aussi efficace,et toujours aussi original.
Dave ton souvenir etait trop eloigné,regarde-le à nouveau dans un an,et je te parie que tu changeras d'avis :wink:

Avatar de l’utilisateur
Nicolas Mag
Cadreur
Messages : 4016
Inscription : 25 avr. 03, 16:11
Localisation : Lille 59

Messagepar Nicolas Mag » 8 mars 07, 18:37

Voilà je decouvre ce film. Grand fan de Jaws, je m'attendais sur la reputation du film à avoir qu'une pale copie, bref à un film qui ressemble au 2ème episode de Jaws. Et là même si l'on trouve des defauts (quelques mauvais acteurs, la difficulté de tourner avec un orque et d'avoir des scènes realistes, un scénario simpliste) on peut se rejouir d'y voir une certain humanité qui se degage du film, au debuts on a le droit à 2 personnes antipathique: l'homme et l'orque et au fur et à mesure on prend conscience que chacun des 2 a une mémoire et temoigne de profonde douleur, on ne s'ennuie pas un instant et on est subjugué par certaines images (couché de soleil et saut de l'orque: magnifique!!!)
Bref le film m'a pris à contre pied et c'est tant mieux

Avatar de l’utilisateur
frédéric
1st Degree
Messages : 12830
Inscription : 28 août 04, 18:49
Localisation : Une galaxie lointaine, très lointaine

Messagepar frédéric » 8 mars 07, 18:42

Personne a écrit :Je te trouve très dure avec Orca, j'y est pris un plaisir immense à revoir ce film, et n'y ai trouvé aucun temps mort. Je dis également bravo devant la superbe copie que nous offre Studio Canal!
J'aime ses excés gore, cette musique de Morricone, le coté plausible du scénario(la vengeance d'un orque sans doute bien plus intelligent que biens des humains). Derek est effectivement inexistante, mais son rôle n'est pas essentiel! Rampling est quand à elle superbe.

8.5/10


Oui, il fût un temps où M6 diffusait ce genre de film plutôt que LA NOUVELLE STAR. J'en garde un très bon souvenir aussi pas revu depuis un moment.
Image

Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"

mannhunter
Laspalès
Messages : 15495
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Messagepar mannhunter » 8 mars 07, 19:32

NICOLAS mag a écrit :Voilà je decouvre ce film. Grand fan de Jaws, je m'attendais sur la reputation du film à avoir qu'une pale copie, bref à un film qui ressemble au 2ème episode de Jaws. Et là même si l'on trouve des defauts (quelques mauvais acteurs, la difficulté de tourner avec un orque et d'avoir des scènes realistes, un scénario simpliste) on peut se rejouir d'y voir une certain humanité qui se degage du film, au debuts on a le droit à 2 personnes antipathique: l'homme et l'orque et au fur et à mesure on prend conscience que chacun des 2 a une mémoire et temoigne de profonde douleur, on ne s'ennuie pas un instant et on est subjugué par certaines images (couché de soleil et saut de l'orque: magnifique!!!)
Bref le film m'a pris à contre pied et c'est tant mieux


pareil que toi,j'ai une certaine tendresse pour ce Moby Dick "dépressif" :mrgreen:,qui bénéficie de la belle musique de Morricone,du talent du regretté Richard Harris et d'un final mémorable... :)

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9467
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Messagepar Lord Henry » 8 mars 07, 19:54

Personne a écrit :



De toutes les créatures aquatiques, l'orque est sans conteste la plus fascinante. Celle que les Anglo-saxons surnomment " killer whale " (la baleine tueuse) a, jusqu'à un passé récent, traîné une bien mauvaise réputation.



La fameuse orque de barbarie.
Image

Avatar de l’utilisateur
frédéric
1st Degree
Messages : 12830
Inscription : 28 août 04, 18:49
Localisation : Une galaxie lointaine, très lointaine

Messagepar frédéric » 8 mars 07, 19:57

Lord Henry a écrit :
Personne a écrit :



De toutes les créatures aquatiques, l'orque est sans conteste la plus fascinante. Celle que les Anglo-saxons surnomment " killer whale " (la baleine tueuse) a, jusqu'à un passé récent, traîné une bien mauvaise réputation.



La fameuse orque de barbarie.


Beh et SAUVEZ WILLY ??? 8)

Image
Image

Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"