Notez les films naphta : Juin 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3600
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar monk » 24 juin 12, 18:34

feb a écrit : Le coffret N°2 est pas mal du tout (j'espère que tu aimes Norma Shearer) et il y a un petit bijou de Mervyn LeRoy Three on a match :wink:


Je ne connais pas Norma Shearer, mais je prends tous les bijoux (même petits) que je peux :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
feb
I want to be alone with Garbo
Messages : 8559
Inscription : 4 nov. 10, 07:47
Localisation : San Galgano

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar feb » 24 juin 12, 18:39

Bon alors tu peux foncer...mais fais une pause pour le N°1 qui est moins indispensable surtout que Waterloo Bridge est dispo dans le coffret WS avec le très beau remake de Mervyn LeRoy :wink: Et puis il est un peu cher pour seulement 3 films...
ed a écrit :Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3600
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar monk » 24 juin 12, 19:53

J'avais moins de vues sur le #1, mais je pensais que la pièce maitresse était Baby Face ?! Mais j'ai peut être confusé...

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Producteur Exécutif
Messages : 7244
Inscription : 10 août 04, 13:48

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar Cathy » 24 juin 12, 20:01

monk a écrit :J'avais moins de vues sur le #1, mais je pensais que la pièce maitresse était Baby Face ?! Mais j'ai peut être confusé...


Baby Face est assez extraordinaire dans sa version non censurée, quand on voit tout ce qui est montré pour l'époque ! Personnellement j'en avais fait mon film du mois quand je l'avais vu ! Red headed Woman est une version comédie du même thème : l'ascension d'une femme par le sexe. Je trouve le premier coffret très intéressant, je dois dire que Norma Shearer n'est pas une actrice qui m'emballe, elle a un ton très spécial et joue quand même souvent faux !

Avatar de l’utilisateur
feb
I want to be alone with Garbo
Messages : 8559
Inscription : 4 nov. 10, 07:47
Localisation : San Galgano

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar feb » 24 juin 12, 21:21

monk a écrit :J'avais moins de vues sur le #1, mais je pensais que la pièce maitresse était Baby Face ?! Mais j'ai peut être confusé...

Tout à fait c'est la pièce maitresse de ce coffret car je n'ai pas accroché plus que ça à Red-Headed Woman que j'ai trouvé bien faiblard par rapport au 1er film. Et le troisième film, Waterloo Bridge, est dispo dans le coffret WS qui contient son excellent remake. Du coup le coffret N°1 perd de sa superbe car il ne vaut le coup que pour le film avec Barbara Stanwyck ce qui fait un peu cher pour un seul film...
ed a écrit :Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2548
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar magobei » 24 juin 12, 23:39

Hush... Hush, Sweet Charlotte (Robert Aldrich, 1964)

Attention, je spoile à mort.

Spoiler (cliquez pour afficher)
Réalisé dans la foulée de Whatever Happened to Baby Jane?, Hush... reprend quasiment la même trame, et la même actrice principale, Bette Davis. Difficile alors de ne pas comparer les deux films, qui reposent tous deux sur un énorme twist final (les deux finales sont d'ailleurs remarquables); ce sont deux thrillers psychologiques, deux plongées dans la folie (avec même, dans la forme, une pincée de fantastique pour Hush...).

J'ai trouvé ça bon, mais j'ai une nette préférence pour Whatever..., dont la construction m'apparaît plus redoutable. Après tout, le pot-aux-roses est révélé assez tôt dans Hush..., aux trois quarts du film, et il est déjà éventé bien avant. De plus, alors que Whatever... est une fable noire sur la culpabilité, le fond de Hush... est plus classique, puisqu'il s'agit d'une tortueuse machination criminelle. Enfin, la prestation de Davis, quoique bonne, est quand même moins impressionnante. Olivia De Haviland est par contre assez flippante.

Bonne pioche de toute façon.


7/10
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2548
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar magobei » 26 juin 12, 09:56

The Horse Soldiers (John Ford, 1959)

Je m'attendais à un "petit" Ford, mais...

Certes, ce Horse Soldiers n'a peut-être pas le fond d'un The Man Who Shot Liberty Valance ou de She Wore a Yellow Ribbon, entre autres. Mais c'est un film impeccablement rythmé, captivant, sous-tendu par de beaux persos (notamment la relation Wayne-Constance Towers), et avec cet humanisme (et ce goût pour les digressions) qui caractérise le cinéma fordien. Assez emballé.

8/10
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87064
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar Jeremy Fox » 26 juin 12, 09:59

magobei a écrit :The Horse Soldiers (John Ford, 1959)

Je m'attendais à un "petit" Ford, mais...

Certes, ce Horse Soldiers n'a peut-être pas le fond d'un The Man Who Shot Liberty Valance ou de She Wore a Yellow Ribbon, entre autres. Mais c'est un film impeccablement rythmé, captivant, sous-tendu par de beaux persos (notamment la relation Wayne-Constance Towers), et avec cet humanisme (et ce goût pour les digressions) qui caractérise le cinéma fordien. Assez emballé.

8/10


:D Je n'ose jamais trop dire qu'il s'agit d'un de mes Ford préférés

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2548
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar magobei » 26 juin 12, 10:05

Jeremy Fox a écrit :
magobei a écrit :The Horse Soldiers (John Ford, 1959)

Je m'attendais à un "petit" Ford, mais...

Certes, ce Horse Soldiers n'a peut-être pas le fond d'un The Man Who Shot Liberty Valance ou de She Wore a Yellow Ribbon, entre autres. Mais c'est un film impeccablement rythmé, captivant, sous-tendu par de beaux persos (notamment la relation Wayne-Constance Towers), et avec cet humanisme (et ce goût pour les digressions) qui caractérise le cinéma fordien. Assez emballé.

8/10


:D Je n'ose jamais trop dire qu'il s'agit d'un de mes Ford préférés


Bin pourquoi? Pas de honte à avoir, il me semble.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87064
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar Jeremy Fox » 26 juin 12, 10:09

magobei a écrit :
Jeremy Fox a écrit :
magobei a écrit :The Horse Soldiers (John Ford, 1959)

Je m'attendais à un "petit" Ford, mais...

Certes, ce Horse Soldiers n'a peut-être pas le fond d'un The Man Who Shot Liberty Valance ou de She Wore a Yellow Ribbon, entre autres. Mais c'est un film impeccablement rythmé, captivant, sous-tendu par de beaux persos (notamment la relation Wayne-Constance Towers), et avec cet humanisme (et ce goût pour les digressions) qui caractérise le cinéma fordien. Assez emballé.

8/10


:D Je n'ose jamais trop dire qu'il s'agit d'un de mes Ford préférés


Bin pourquoi? Pas de honte à avoir, il me semble.


Non bien entendu mais il est souvent considéré comme un Ford très mineur.

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2548
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar magobei » 29 juin 12, 22:04

Nightfall (Jacques Tourneur, 1957)

Anne Bancroft et Aldo Ray impeccables dans ce beau film noir... blanc. Avec une réplique culte de Bancroft: "You're the most wanted man I know" (traduite par "Vous êtes un homme très recherché"...)

7/10
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17661
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar Kevin95 » 29 juin 12, 23:38

Image

Les Charlots font l'Espagne (Jean Girault) Image

J'entends déjà ricaner à la simple évocation des Charlots, pièce maitresse de la haute culture française et plus particulièrement de leur œuvre phare à savoir Les Charlots font l'Espagne.
Sans ironie aucune, je ne vais pas cacher le fait d'avoir pris un réel plaisir durant la révision du film du groupe que finalement je connais le moins (Pathé semble faire le sourd quand à sortir les deux meilleurs films des Charlots, celui-ci et Les Fous du stade). J'irai même plus loin, personne, ni le groupe ni Jean Girault n'a à rougir de cette œuvre, entre vision touristique et nonchalante du pays des pesetas (dixit la chanson titre du film) et réel hommage au slapstick (si si). Un hommage naïf et sincère, jamais cynique ou bassement populiste, Les Charlots font l'Espagne se contente certes d’aligner une série de sketchs plus ou moins drôles, mais la bonne humeur et l'esprit potache est sacrement communicatif et une fois le film terminé, on se surprend à avoir une banane sur le visage.
Alors ok, ce n'est pas du Lubitsch ou du Wilder mais c'est du cinoche français peinard, sans prétentions et véhiculant une joie de vivre tout sauf négligeable (à l'opposé de celle pré-fabriquée des films comiques français contemporains).
Ah si, juste un élément un peu gênant : une vision enfantine d'un pays (l'Espagne donc) à grand renfort d'énormes clichés alors que celui-ci est encore sous dictature franquiste (le film est de 1972, trois ans avant la mort de Franco).
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3600
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar monk » 19 juil. 12, 16:18

monk a écrit :Joe Dakota de Richard Bartlett

Il y a quelque chose de Un homme est passé dans Joe Dakota: la visiste innocente d'un étranger, qui vient visiter un viel ami, dans village reculé. L'ami ayant disapu et les habitants semblant cacher un lourd secret. L'histoire est bonne et bien écrite, mais le film ne recèle que peu de mystère et de surprises. Pas vraiment de "who", juste un "how". Le film souffre aussi à mon gout d'un manque de tension un peu pénalisant. Le rythme est plutôt tranquil, on se permet même un peu d'humour (assez bienvenu au début celà dit puisque rien n'est encore mis en place). Jock Mahoney ne semble pas très naturel avec sa démarche un peu forcée et ses pouces dans ses poches.
Mais il faut avouer que la présence assez inédite dans un western du pétrol rend certaines situation assez fortes formellement, et le final est de toute beauté.
Le film est assez plaisant, pas ennuyeux, mais reste secondaire et il lui manque quand même quelque chose pour que je le garde.


Petit update, qulques semaines plus tard...
Je n'avais jamais lu le résumé au dos de la jaquette (comme d'habitude) et le rapport à Un homme est passé a tout à fait l'air officiel, ce qui, mine de rien, améliore mon rapport au film. Mais avant ça, je dois avouer que le film a drôlement bien vieilli et que mon avis doit être revu à la hausse ! Le film mérite vraiment le coup d'oeil, et en fait, je le garde !

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87064
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar Jeremy Fox » 19 juil. 12, 16:25

monk a écrit :Joe Dakota de Richard Bartlett

et en fait, je le garde !


Ouf :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3600
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphta : Juin 2012

Messagepar monk » 19 juil. 12, 16:27

Jeremy Fox a écrit :
monk a écrit :Joe Dakota de Richard Bartlett

et en fait, je le garde !


Ouf :mrgreen:


:lol: Je savais que ça te plairait comme idée ! (mais je ne le fais pas pour toi, je reste indépendant hein :mrgreen: )