Notez les films naphtas - Septembre 2011

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980...

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14484
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Watkinssien » 13 sept. 11, 15:58

Kevin95 a écrit :
Watkinssien a écrit :Othello est génial et mérite d'avoir une édition digne de ce nom, surtout que la genèse du film est hallucinante quand on voit le résultat...


De plus Tavernier et Coursodon parlent de Filming Othello, comme d'un documentaire passionnant, aussi bon que le film en lui-même. Il me tarde de découvrir les deux ! :D



Je confirme ! :wink:
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3594
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar monk » 13 sept. 11, 16:05

Il ne semble pas être disponible officiellement (ce qui est bien dommage ap rior, une édition couplée avec le film original aurait du sens), c'est bien le cas ?

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86237
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Jeremy Fox » 13 sept. 11, 23:15

hellrick a écrit :
INVADERS FROM MARS

. Débutant de belle manière part des décors très artificiels saturés de couleurs et entretenant, durant une petite demi-heure, un intéressant climat de paranoïa, LES ENVAHISSEURS DE LA PLANETE ROUGE ne tient, hélas, pas la distance une fois la réalité de la menace extraterrestre avérée. L’enchaînement des situations sombre alors dans la facilité, le gamin réussissant à convaincre une jolie infirmière en quelques secondes avant d’être conduit auprès d’une sommité de l’astronomie absolument pas sceptique des révélations énoncées. S’ensuit un passage soporifique d’un bon quart d’heure durant lequel le scientifique annone des banalités ou des inepties complètes visant à persuader le public d’une possible invasion en provenance de Mars. Didactique, illustrée de croquis et autres peintures, voire même de maquettes de soucoupes volantes, la séquence ennuie et se noie dans les redites et les répétitions. Le film se poursuit ensuite par la vision rassurante d’une riposte militaire musclée immédiatement envisagée comme la seule solution possible face à la force d’invasion. L’armée en marche sera, hélas, constituée des mêmes images d’archives, bien usées, de tank en manœuvres roulant sans but vers la caméra. Des stock-shots placés au sein du film à intervalles (trop) réguliers afin de camoufler une misère budgétaire ne permettant qu’une poignée de figurants en costumes de troufion et un général braillant des ordres au téléphone.
La dernière partie de LES ENVAHISSEURS DE LA PLANETE ROUGE ne remonte malheureusement pas le niveau, entièrement occupée par un chassé croisé lassant entre les soldats et les aliens réfugiés dans des tunnels souterrains qui paraissent tapissés de ballons. Le look des martiens prête, lui aussi, à sourire : vêtus de sorte de pyjamas pelucheux aux fermetures éclairs clairement visibles, ils sont commandés par une tête privée de corps placée dans une bulle de verre. L’intrigue, linéaire, se termine par un twist purement gratuit voyant le jeune héros se réveiller (ouf !) juste à temps pour apercevoir une soucoupe volante se poser près de sa maison (non !). En dépit d’une durée restreinte (environ 80 minutes), le film parait en outre très longuet et le recyclage en boucle des mêmes images sape peu à peu tout intérêt pour l’intrigue, en particuliers durant la seconde partie, bien trop prévisible pour passionner.

Considéré comme un classique de la SF parano des années ’50 et « remaké » avec un certain bonheur par Tobe Hooper au milieu des eighties, LES ENVAHISSEURS DE LA PLANETE ROUGE s’avère, hélas, très décevant. A moins d’être un inconditionnel nostalgique de ce genre de cinéma on peut même trouver le métrage tout aussi nanar qu’un PLAN 9 FROM OUTER SPACE de sinistre mémoire. Notons, cependant, un certain charme suranné et un humour complètement involontaire mais aujourd’hui plutôt plaisant. C’est peu mais il faudra s’en contenter.


Voilà, c'est tout à fait ça ; après une première demi-heure alléchante, le film nous plonge dans l'ennui puis dans le plus total ridicule dès l'apparition des martiens en pyjama courant dans les grottes comme des gogols. Finalement dans le coffret Artus, deux films plaisants (les deux en noir et blanc), un classique usurpé et un gros navet. Le tout à travers d'immondes copies (pour 3 films). Bilan pas bien fameux.

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12494
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar hellrick » 14 sept. 11, 11:44

Jeremy Fox a écrit : Finalement dans le coffret Artus, deux films plaisants (les deux en noir et blanc), un classique usurpé et un gros navet. Le tout à travers d'immondes copies (pour 3 films). Bilan pas bien fameux.


Mmouais, pas encourageant...je dois encore regarder les 3 autres films...dommage car le coffret en lui-même est plutôt soigné...
Mais les copies sont en effet immondes, je me demande si elles ne sont pas récupérées directement d'archives.org, tout comme celle d'Hantik....On regrette presque celles de Bach Films :fiou:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86237
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Jeremy Fox » 14 sept. 11, 11:46

hellrick a écrit :
Jeremy Fox a écrit : Finalement dans le coffret Artus, deux films plaisants (les deux en noir et blanc), un classique usurpé et un gros navet. Le tout à travers d'immondes copies (pour 3 films). Bilan pas bien fameux.


Mmouais, pas encourageant...je dois encore regarder les 3 autres films...dommage car le coffret en lui-même est plutôt soigné...
Mais les copies sont en effet immondes, je me demande si elles ne sont pas récupérées directement d'archives.org, tout comme celle d'Hantik....On regrette presque celles de Bach Films :fiou:


Celle de Rocketship XM est superbe par contre et le film, tout comme Red Planet Mars, je pense que tu pourrais apprécier.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86237
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Jeremy Fox » 14 sept. 11, 16:32

Jeremy Fox a écrit :
Lord Henry a écrit :Je n'ai pas vu l'original, mais le remake de Tobe Hooper aurait de quoi dissuader les extraterrestres de nous envahir.


Oui, j'ai vu le remake de Tobe Hooper en salles le jour de sa sortie ; plus drôle (involontairement) qu'effrayant.


Ah ben non en fait, je n'ai jamais vu le remake ; je pensais à Lifeforce en fait (allez savoir pourquoi excepté Tobe Hooper)

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar riqueuniee » 14 sept. 11, 22:27

The Maltese Falcon (Roy Del Ruth, 1931) et Satan met a Lady (William Dieterlé, 1936).
Les deux premakes du film de Huston.
Les grandes lignes de l'intrigue sont évidemment les mêmes.
Le film de 1931 (à supposer que le Huston soit fidèle au roman) est certainement le plus proche de l'histoire originale, même s'il simplifie l'intrigue (le film ne fait que 78 mn). Une bonne surprise que ce polar .
Le film de 1936 (tout aussi court -74 mn) est moins fidèle à l'intrigue (les noms des personnages ont été changés, et il n'est plus question de faucon, mais du cor de Roland...). De plus, le ton est beaucoup plus léger, à la limite de la comédie policière par instants. A noter dans celui-ci la présence de Bette Davis (blonde...) dans le rôle que tiendra Mary Astor dans le Huston.
Si les deux films sont loin d'etre nuls (avantage à celui de Roy Del Ruth) , ils souffrent quand même de la comparaison avec le Huston.

Avatar de l’utilisateur
frédéric
1st Degree
Messages : 12811
Inscription : 28 août 04, 18:49
Localisation : Une galaxie lointaine, très lointaine

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar frédéric » 17 sept. 11, 20:31

Image

Uploaded with ImageShack.us


Film catastrophe des années 60 assez méconnu et un peu décevant par rapport à l'affiche ci dessus. Le scénario est cependant assez original et l'histoire plutôt bien construite pour soutenir l'attention, même si le film est quand même pas mal bavard et assez kitsch. Il faudra cependant attendre le dernier quart d'heure pour voir les scènes de destruction proprement dîtes avec un final quand même qui frôle un peu le grand n'importe quoi, dans le genre ils ne savent plus quoi inventer. Bref, divertissant et sympathique, mais sans plus.
Image

Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9468
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Lord Henry » 17 sept. 11, 21:06

riqueuniee a écrit :The Maltese Falcon (Roy Del Ruth, 1931) et Satan met a Lady (William Dieterlé, 1936).
Les deux premakes du film de Huston.


Si tu veux être complète sur le sujet, il te faudra voir aussi celui-ci:

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Flavia
My Taylor is rich
Messages : 3402
Inscription : 4 juin 11, 21:27

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Flavia » 18 sept. 11, 13:17

Room Service (Panique à l'hôtel) - William A. Seiter William - 1938

Un producteur sans le sou installe sa troupe à l'hôtel White Way, et il faut impérativement que sa pièce soit un succès pour calmer les huissiers qui le menacent. Pour comble de malchance, le gros chèque qu'il attendait n'arrive toujours pas.

Room Service est une pièce à très grand succès jouée à Broadway, et la RKO vient d’en acheter les droits pour une somme plutôt substantielle. Les Marx Brothers, vexés de voir la MGM traîner les pieds pour renouveler leur contrat, acceptent le scénario, et c'est la première fois où ils jouent une comédie qu’ils n’ont pas écrite eux-mêmes.

Le résultat est bien décevant, assez poussif, peu de gags, le film ressemble à du théâtre filmé puisque l'action en majorité se déroule dans une chambre d'hôtel. Panique à l’hôtel est bien en dessous du niveau habituel des Marx Brothers et le fait qu'ils n'aient pas écrit les dialogues nous prive de tous les mots d'esprit habituels.


Bien qu’il soit inclus dans le coffret

Image

Lucille Ball y joue un tout petit rôle. :o :shock:

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86237
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Jeremy Fox » 18 sept. 11, 13:36

Même avis : Panique à l'hôtel est un film assez laborieux, l'un des rares films ennuyeux avec les Marx.

Avatar de l’utilisateur
Flavia
My Taylor is rich
Messages : 3402
Inscription : 4 juin 11, 21:27

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Flavia » 18 sept. 11, 17:16

Jumbo la sensation du cirque (Billy Rose's Jumbo) - Charles Walters - 1962

Image

La principale attraction est un pachyderme nommé Jumbo, il est la mascotte du cirque et celui-ci est dirigé par Pop Wonder (Jimmy Durante) et sa fille Kitty (Doris Day). Pop est accro au jeu, il dilapide les recettes pour jouer au craps, ne pouvant pas payer régulièrement ses employés, certains partent travailler ailleurs. Nous suivons les péripéties de Pop et de Kitty pour maintenir en vie le cirque.


Une fois de plus Doris Day est parfaite comme d'habitude :) elle nous enchante, nous émeut, démontre encore une fois qu'elle possède un jeu très varié, seul bémol, en face d'elle Stephen Boyd qui joue le rôle de Sam est terne, il ne dégage pas vraiment d'émotion, il n'a pas le charisme de Rock Hudson. :?


Image

Ce film est un spectacle haut en couleur avec des scènes magnifiques comme la parade, scènes adorables avec Jumbo, on rit, on pleure, avec en prime de superbes scènes de danses, d'acrobaties, de chants, seul point négatif - les parties chantées ne sont pas sous-titrées. :shock:


Très agréable surprise :D

Bugsy Siegel
Accessoiriste
Messages : 1675
Inscription : 1 sept. 07, 17:42
Localisation : Flamingo Hotel

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Bugsy Siegel » 18 sept. 11, 17:47

Flavia a écrit :Bien qu’il soit inclus dans le coffret
Image
Lucille Ball y joue un tout petit rôle. :o :shock:


Quelle idée franchement de sortir Room Service dans ce coffret Greatest Classic Legends alors qu'il était déjà inclus dans le coffret Marx Brothers sorti l'an dernier. :roll:
Sont vraiment pas prévoyants chez Warner...
Dernière édition par Bugsy Siegel le 18 sept. 11, 17:52, édité 1 fois.
on faisait queue devant la porte des WC comme au ciné lors du passage de l'Atlantide à l'écran. Jean Ray, Hôtel de Famille, 1922

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86237
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Jeremy Fox » 18 sept. 11, 17:50

Flavia a écrit :Jumbo la sensation du cirque (Billy Rose's Jumbo) - Charles Walters - 1962
Ce film est un spectacle haut en couleur avec des scènes magnifiques comme la parade, scènes adorables avec Jumbo, on rit, on pleure, avec en prime de superbes scènes de danses, d'acrobaties, de chants

Très agréable surprise :D


Me concernant, parmi les films de cirque, il s'agit de la réussite la plus euphorisante et la plus spectaculaire en plus d'y trouver une Doris Day en grande forme. Une des plus belles réussites de Charles Walters dont la filmo en compte une bonne dizaine.

Voici d'ailleurs ce que j'avais écrit à son propos

Avatar de l’utilisateur
Flavia
My Taylor is rich
Messages : 3402
Inscription : 4 juin 11, 21:27

Re: Notez les films naphtas - Septembre 2011

Messagepar Flavia » 18 sept. 11, 18:10

Jeremy Fox a écrit :
Flavia a écrit :Jumbo la sensation du cirque (Billy Rose's Jumbo) - Charles Walters - 1962
Ce film est un spectacle haut en couleur avec des scènes magnifiques comme la parade, scènes adorables avec Jumbo, on rit, on pleure, avec en prime de superbes scènes de danses, d'acrobaties, de chants

Très agréable surprise :D


Me concernant, parmi les films de cirque, il s'agit de la réussite la plus euphorisante et la plus spectaculaire en plus d'y trouver une Doris Day en grande forme. Une des plus belles réussites de Charles Walters dont la filmo en compte une bonne dizaine.


J'appréciais déjà Doris Day dans les films qu'elle a tournés avec Rock Hudson, depuis que je l'ai vue dans La blonde défie le FBI, Ne mangez pas les marguerites et celui-ci, je découvre que c'est une actrice complète qui fait rire et émouvoir. J'ai hâte de découvrir celui avec James Cagney (Les Pièges de la passion).