Star ! (Robert Wise) / Darling Lili (Blake Edwards)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Roy Neary
Once upon a time...
Messages : 50596
Inscription : 12 avr. 03, 01:42
Liste de DVD

Star ! (Robert Wise) / Darling Lili (Blake Edwards)

Messagepar Roy Neary » 14 mai 07, 14:01

Aujourd'hui, Julie Andrews est à l'honneur avec deux films un peu méconnus (2 fours au box-office) mais particulièrement charmants.
Max Schreck assure la chronique des films réalisés par Robert Wise et Blake Edwards (enfin sur Classik ! Oui, je sais.. :oops: )

:arrow: Star ! / Darling Lili
Image

Avatar de l’utilisateur
Roy Neary
Once upon a time...
Messages : 50596
Inscription : 12 avr. 03, 01:42
Liste de DVD

Messagepar Roy Neary » 15 mai 07, 13:27

Pas de fans de la douce Julie ?
(J'avais bien raison de dire qu'ils étaient rares ces films... :lol: )
Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 88389
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 15 mai 07, 13:43

Roy Neary a écrit :Pas de fans de la douce Julie ?


Oh que si ! Mais effectivement, je n'ai vu aucun de ces deux films. Le texte et la mise en page m'en ont en tout cas donné envie et j'ai du coup inclu ces titres sur ma wishlist.

Avatar de l’utilisateur
Fatalitas
Bête de zen
Messages : 38662
Inscription : 12 avr. 03, 21:58

Messagepar Fatalitas » 16 mai 07, 10:42

J'ai reçu le zone 2 belge, il est identique au zone 2 UK (la jaquette est la meme alors que mediadis montrait la jaquette comparable au zone 1)

il ne propose malheureusement que la version longue (137 minutes) et il y a bien entendu des stf

il est indiqué 1.78 sur la jaquette mais le film est bien en 2.35
Image

Avatar de l’utilisateur
Max Schreck
David O. Selznick
Messages : 14811
Inscription : 13 août 03, 12:52
Localisation : Hong Kong, California

Messagepar Max Schreck » 16 mai 07, 18:13

Fatalitas a écrit :J'ai reçu le zone 2 belge, il est identique au zone 2 UK (la jaquette est la meme alors que mediadis montrait la jaquette comparable au zone 1)

il ne propose malheureusement que la version longue (137 minutes) et il y a bien entendu des stf

il est indiqué 1.78 sur la jaquette mais le film est bien en 2.35

Merci de ces précisions Fata.

Est-ce qu'un membre de la Rédac pourrait modifier en conséquence ce que je dis de ces éditions UK/Benelux dans le paragraphe "Le DVD", en intégrant ces spécifs, siouplé ? :)
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...

Avatar de l’utilisateur
joe-ernst
Décorateur
Messages : 3714
Inscription : 20 mars 06, 15:11
Localisation :

Messagepar joe-ernst » 17 mai 07, 14:02

Roy Neary a écrit :Pas de fans de la douce Julie ?
(J'avais bien raison de dire qu'ils étaient rares ces films... :lol: )


Si si j'ai Star! dans ma dvdthèque, parmi les très nombreux films à regarder... :oops:
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Messagepar AtCloseRange » 17 mai 07, 17:10

joe-ernst a écrit :
Roy Neary a écrit :Pas de fans de la douce Julie ?
(J'avais bien raison de dire qu'ils étaient rares ces films... :lol: )


Si si j'ai Star! dans ma dvdthèque, parmi les très nombreux films à regarder... :oops:
Pareil.
Je l'ai déjà vu il y a pas mal d'années mais ça demande un rafraichissement.
Et j'ai failli acheter plusieurs fois ce "Darling Lili" en grand amateur de Blake Edwards même si ses excursions en dehors de la comédie m'ont peu convaincu.
Image

Avatar de l’utilisateur
Nobody
Doublure lumière
Messages : 354
Inscription : 20 nov. 05, 09:27
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Nobody » 6 nov. 07, 19:35

Le zone 2 de Darling Lili offre la version longue! Les chansons sont sous-titrés en Français, sauf pendant l'ouverture.

Avatar de l’utilisateur
Zapruder
Assistant opérateur
Messages : 2009
Inscription : 13 août 06, 22:29

Messagepar Zapruder » 6 nov. 07, 19:45

Nobody a écrit :Le zone 2 de Darling Lili offre la version longue! Les chansons sont sous-titrés en Français, sauf pendant l'ouverture.


oui, comme je le dis plus haut (sous pseudo Fatalitas) du zone 2 belge et UK, mais j'aurai préféré avoir les deux versions (la courte est le director's cut)

Avatar de l’utilisateur
Nobody
Doublure lumière
Messages : 354
Inscription : 20 nov. 05, 09:27
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Nobody » 6 nov. 07, 19:50

Zapruder a écrit :
Nobody a écrit :Le zone 2 de Darling Lili offre la version longue! Les chansons sont sous-titrés en Français, sauf pendant l'ouverture.


oui, comme je le dis plus haut (sous pseudo Fatalitas) du zone 2 belge et UK, mais j'aurai préféré avoir les deux versions (la courte est le director's cut)


Ok, je n'avais pas bien lu ton intervention.

Je n'ai pas encore fini le film, mais ce que j'en ai vu m'a énormément plu, entre rire et larmes de bonheur. 8)

Avatar de l’utilisateur
odelay
Producteur
Messages : 9912
Inscription : 19 avr. 03, 09:21
Localisation : A Fraggle Rock

Re: Notez les films naphtalinés de septembre 2008

Messagepar odelay » 16 sept. 08, 23:15

Image

Star! de Robert Wise (68)

Ce film m'a bcp fait pensé à Funny Girl de Wyler que j'avais revu il y a un an environ, qui avait été réalisé la même année, qui reposait sur une grande vedette (là bas Streisand, ici Andrews) et qui partait exactement du même principe : une biographie musicale d'une star des années 10-20 ayant vraiment existé. On avait Fanny Brice chez Wyler, avec Wise il s'agit de Gertrude Lawrence.
Contrairement à Oliver! (aussi de 68 ) dont j'avais parlé plus haut et qui gardait de très beaux restes des comédies musicale d'antant, Funny Girl m'avait semblé en décalage par rapport à son époque et surtout être une tentative de faire perdurer avec plus ou moins de succes une magie qui semblait être en train de disparaitre. J'ai un peu eu ce même sentiment à la vision de Star! qui contrairement au Wyler avait été un four énorme au Box Office.

Le film a une longue première moitié entièrement tournée dans des tons proches du sépia qui est un peu laborieuse. On a un peu de mal à croire à la gouaille de Julie Andrews (Streisand avait un côté vulgaire plus crédible quand elle interprétait Fanny Brice). Les numéros de cette 1ere parties ont aussi le défaut de n'être pas vraiment mémorables même si on sent un travail tout à fait louable de ce côté là. Ils sont filmés d'une manière qui pourrait paraitre monotone mais qui en fait s'avére extremement efficace : On est à la place d'un public imaginaire qui serait à hauteur de scène et du coup on profite de tout et apprécie tout le travail accompli.
Lorsqu'arrive la 2ème partie, le personnage devient un peu plus complexe et du coup plus interessant. On a affaire à la Star maintenant avec toutes les contradictions et les caprices que ça impliques. Andrews est maintenant formidable et bizarremment m'a fait penser à ... Madonna. :lol: Il y avait dans le physique et dans le comportement qq chose qui me disait que la Madonne devait être aussi comme ça...
Plus sérieusement, à partir de ce moment, les numéros musicaux deviennent aussi beauccoup plus intéressants et montrent surtout que Julie Andrews est une formidable danseuse en plus d'être la grande chanteuse qu'on connait. Je retiendrai notamment la scène où elle est dans un palais indien ainsi bien sûr que le final qui tient réellement toute ses promesses visuellement (même si la chanson n'est peut être pas très mémorable en elle même). La façon de filmer de Wise nous fait totalement apprécier toute la belle agitation sur la scène et on n'est jamais frustré.
Star! est un film à redécouvrir qui sans être un chef d'oevre incompris, reste un film qui offre de très bons moments surtout dans sa seconde partie.

3,5/6

PS: A noter que l'affiche avec son côté Andy Warhol est à l'encontre de son contenu classique et a essayé (en vain) de se mettre dans l'air du temps en attirant un public moderne.

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: Star ! (Robert Wise) / Darling Lili (Blake Edwards)

Messagepar AtCloseRange » 3 déc. 09, 23:40

Après avoir vu la version longue de Darling Lili diffusée par Ciné Classic, je crois pouvoir dire que la version courte doit être la bonne.
Belle scène d'ouverture où Julie Andrews chante dans le noir "Whistling Away the Dark" mais le film souffre d'une première heure au rythme (et au ton) erratique pour vraiment démarrer avec la longue scène d'espionnage-séduction avec Rock Hudson. A partir de là, le film est réussi. La mayonnaise (romance, slapstick, action) fonctionne alors beaucoup mieux.
En élaguant dans les scènes aériennes (les moins intéressantes du film d'assez loin) et quelques scènes de la première partie (ce qui touche au pilote aviné), j'imagine qu'on tient un vrai bon film.
Et c'est sans doute un des rôles les plus riches de Julie Andrews (Rock Hudson est plus fade), justement avec son rôle dans Star.
Image

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Producteur Exécutif
Messages : 7247
Inscription : 10 août 04, 13:48

Re: Star ! (Robert Wise) / Darling Lili (Blake Edwards)

Messagepar Cathy » 4 déc. 09, 08:22

Je reposte ici ce que j'avais écrit quand j'ai vu Star cet été

Star (1968) - Robert Wise

ImageImage

Vie romancée de Gertrude Lawrence, vedette de musicals à Londres et à New York

La même année que Oliver, chef d'oeuvre absolu du genre, Robert Wise réalise une autre comédie musicale, au scénario original cette fois avec sa star Julie Andrews qu'il avait déjà fait tournée dans Sound of Music. Star est 'un biopic à l'ancienne alternant histoire de la vedette qui fut une des muses du musicien Noel Coward, mais vedette également de Cole Porter, ou George Gershwin.
La manière dont le film est réalisé est pourtant sympathique, déjà l'ouverture à la manière d'un musical avec ce rideau de scène où sont inscrites toutes les créations de Gertrude Lawrence (Oh Kay, Nymph Errant, Susan and God, Private Lifes, etc.) et aussi cette mise en scène où la vedette assiste à une évocation de sa vie sous forme "d'actualités" reconstituées. Le travail de Wise sur ces fameuses actualités est une magnifique reconstitution, le tout est naturellement mêlé aux souvenirs de l'actrice. Le premier problème qui peut expliquer l'échec de ce film est le peu d'empathie que suscite cette femme, même si Julie Andrews est une interprète exemplaire, aussi bien au niveau jeu que naturellement au niveau chant. La femme n'est pas sympathique, partagée entre tous ses amours et sa carrière.
L'autre problème est que le film est trop long et les numéros ne sont pas enthousiasmants, déjà les chansons de Noel Coward ne sont guère emballantes. Les extraits choisis sont souvent trop longs et bizarrement mis en valeur, l'extrait de Tonight at 8h30 est bizarre longue chanson puis extrait joué. Les meilleurs morceaux du film sont l'extrait de The Nymph Errant de Cole Porter ou les chansons de Gershwin "Do, do, do" ou naturellement "Someone to watch over me" sans oublier ce magnifique final de l'histoire de Jenny de Kurt Weill et Ira Gershwin avec son monde coloré du cirque. On entend aussi Limehouse blues qui avait été illustré à merveille par Minnelli dans Ziegfeld Follies.
Il n'y a rien à redire au niveau interprétation, notamment Daniel Massey est un magnifique Noel Coward à l'accent so "british", ou Richard Crenna campe un fort séduisant banquier.
Quelque part nous sommes dans une comédie musicale à l'ancienne ce qui a sans doute contribué à l'échec du film surtout que la mode était à l'adaptation des grands musicals de Broadway même si la reconstitution est très belle, l'utilisation de transparence déservant quand même quelque peu certaines scènes.

Avatar de l’utilisateur
Sybille
Accessoiriste
Messages : 1960
Inscription : 23 juin 05, 14:06

Re: Star ! (Robert Wise) / Darling Lili (Blake Edwards)

Messagepar Sybille » 22 déc. 09, 15:54

Image

Darling Lili
Blake Edwards (1970) :

Une comédie musicale 'à l'ancienne', pas désagréable, mais très loin d'atteindre au chef-d'oeuvre, ni même au simplement bon. L'histoire ainsi contée par Blake Edwards est un mélange trop hétérogène de romance, d'espionnage, de guerre, le tout dépendant d'un ton bizarre, comique sans parvenir à l'être pour de bon, caricatural sans vraiment de finesse, pour le coup assez lassant. Le scénario semble pécher sur la longueur (le film ne fait pourtant qu'à peine un peu plus de 2h, durée assez inhabituelle pour ce type d'ouvrage). Le parcours de Lili n'est pas très bien évoqué, on se cantonne au superficiel, les péripéties de la fin n'ont pas été de mon goût, tout est trop répétitif. Julie Andrews trouve néanmoins l'occasion de ciseler une très belle chanson à l'ouverture du film (celle qu'elle reprend également dans les dernières minutes). Les deux numéros de 'strip-tease', à la musique assez dynamique, m'ont également bien plu. Quant à Rock Hudson, malgré son rôle d'aviateur fringuant, je lui ai trouvé l'air fatigué. 5/10