Robert Wise (1914-2005)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
AlexRow
The cRow
Messages : 25590
Inscription : 27 mars 05, 13:21
Localisation : Granville (50)

Messagepar AlexRow » 28 juil. 06, 09:27

Je plussoie avec une petite réserve toutefois pour l'incurie du scénario quant à l'utilisation de ce pauvre doc McCoy qui passe son temps à aller sur la passerelle, jeter un oeil et repartir. une mention spéciale aussi pour le concours du saut sur son siège pour simuler une secousse spatiale :mrgreen:
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Messagepar AtCloseRange » 28 juil. 06, 10:33

Profondo Rosso a écrit :Star Trek : The Motion Picture de Robert Wise
Premiere adaptation au cinéma de la serie. Tout à été revu à la hausse aun niveau moyen et ambition donc exit les décors kitsch et les combinaison pyjama. Un introduction parfaite de tout les personnages phares de la serie durant la premiere heure avant de s'embarquer dans un scenario assez fascinant. Le film doit énormément au 2001 de Kubrick : un rythme lent et contemplatif mettant superbement en valeur les impeccables effets speciaux old school (matte painting splendide, maquettes ultra détaillées, effets visuel qui vieillissent tres bien...) et un récit qui s'embarque dans la SF mystique, (l'entrée dans le nuage cosmique n'est pas sans rappeller la séquence de la porte des étoiles de 2001), reflexive et philosophique. Le final est mémorable et l'explication finale du mystere parvient à détacher le film du Kubrick et de se forger sa propre identité. Plus qu'une bonne adaptation ciné, le film transcende la serie pour donner un grand film de SF excellente surprise. 5,5/6
Ah bon, j'ai trouvé le film terriblement guindé et son scénario pour le moins léger. Il faut dire que l'univers Star Trek ne représente généralement pas grand chose à mes yeux. Alors même si la photo, la réalisation et les effets spéciaux sont au top (il y a quelques beaux passsages grâce à eux), voir des mauvais acteurs habillés en pyjama s'agiter sur un scénario assez bof (et qui tient sur 2 lignes) a grandement limité mon intérêt pour le film.

Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Messages : 7320
Inscription : 30 juin 05, 08:00

Messagepar Jack Sullivan » 28 juil. 06, 10:39

Un seul antidote: Galaxy Quest :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9467
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Messagepar Lord Henry » 28 juil. 06, 10:40

Scénario fascinant, peut-être, mais surtout grandement inspiré d'un épisode de la série originelle intitulé The Changeling.
Image

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Messagepar AtCloseRange » 28 juil. 06, 10:41

Jack Sullivan a écrit :Un seul antidote: Galaxy Quest :mrgreen:
C'est vrai que je préfère Galaxy Quest :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Roy Neary
Once upon a time...
Messages : 50463
Inscription : 12 avr. 03, 01:42
Liste de DVD

Messagepar Roy Neary » 28 juil. 06, 10:56

Lord Henry a écrit :Scénario fascinant, peut-être, mais surtout grandement inspiré d'un épisode de la série originelle intitulé The Changeling.

Je pense qu'il s'agit bien plus q'une inspiration, pluitôt une référence explicite, d'autant que le thème abordé est suffisamment riche pour être traité dans le cadre d'une superproduction ambitieuse sur le plan du fond comme de la forme.

Et il est tout à fait possible d'adorer à la fois Star Trek et Galaxy Quest ! :lol:
Image

Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Messages : 7320
Inscription : 30 juin 05, 08:00

Messagepar Jack Sullivan » 28 juil. 06, 11:00

Roy Neary a écrit :Et il est tout à fait possible d'adorer à la fois Star Trek et Galaxy Quest ! :lol:
Pas dit le contraire! Mais si à la base on trouve ridicules ces gars en sous-pulls acryliques et tout le folklore qui va avec, on peut se défouler.

Avatar de l’utilisateur
Roy Neary
Once upon a time...
Messages : 50463
Inscription : 12 avr. 03, 01:42
Liste de DVD

Messagepar Roy Neary » 28 juil. 06, 11:08

Jack Sullivan a écrit :Pas dit le contraire! Mais si à la base on trouve ridicules ces gars en sous-pulls acryliques et tout le folklore qui va avec, on peut se défouler.

Bien sûr !
Et les Trekkies sont parfaitement capables d'auto-dérision. :mrgreen: :oops:
Image

Avatar de l’utilisateur
Vazymollo
Charly Oleg
Messages : 30657
Inscription : 13 avr. 03, 12:55
Last.fm
Localisation : à Sion

Messagepar Vazymollo » 28 juil. 06, 11:10

Roy Neary a écrit :Et les Trekkies sont parfaitement capables d'auto-dérision. :mrgreen: :oops:

Tu veux dire que t'aimes bien déconner en voiture ? :idea:

Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Messages : 7320
Inscription : 30 juin 05, 08:00

Messagepar Jack Sullivan » 28 juil. 06, 11:12

Roy Neary a écrit :Et les Trekkies sont parfaitement capables d'auto-dérision. :mrgreen: :oops:
Vaudrait mieux. Ce serait tragique de porter volontairement des costumes aussi grotesques sans avoir une once de sens de l'humour :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Roy Neary
Once upon a time...
Messages : 50463
Inscription : 12 avr. 03, 01:42
Liste de DVD

Messagepar Roy Neary » 28 juil. 06, 11:16

Vazymollo a écrit :Tu veux dire que t'aimes bien déconner en voiture ? :idea:

Ma future voiture portera le nom Enterprise. 8)

Jack Sullivan a écrit :Ce serait tragique de porter volontairement des costumes aussi grotesques sans avoir une once de sens de l'humour :mrgreen:

Groumf... :|
Image

Avatar de l’utilisateur
Julien Léonard
Duke forever
Messages : 11844
Inscription : 29 nov. 03, 21:18
Localisation : Hollywood

Messagepar Julien Léonard » 15 oct. 06, 21:23

Bon, alors, histoire de continuer dans le style Fantastique/SF/Horreur (même si je suis continuellement dans mon trip western, comédie et polar...) que j'affectionne particulièrement et découvre tour à tour en ce moment, voilà :

-Le récupérateur de cadavres - 1945 (5,5/10) : Un film... barbant !! Je me suis dis, Robert Wise c'est toujours du bon... Et ben non. Bon, c'est vrai que le sujet est très bien traité, la performance de Boris Karloff est tout à fait convaincante, les apparitions de Bela Lugosi sont touchantes, le scénario bien bati, la mise en scène très soignée... En fait, je suis plutôt content de l'avoir vu et de le posséder en DVD... Mais d'un autre côté, malgré toutes ces qualités, je l'ai trouvé... barbant. Trop long peut-être, trop froid, pas assez rythmé... Un bon film d'épouvante produit par val Lewton pour la RKO, mais qui n'arrive pas à me scotcher. Intéressant (je sais que les étudiants en médecine à la Salpétrière y ont eu droit récemment en projection, de par la rigueur historique des faits généraux... quand même !!), mais pour ma part, je ne suis guère passionné. Reconnaissons que rien n'est formidable dans ce film, à part les acteurs... Toutefois, reconnaissons l'esthétique de la photographie (notamment dans la scène du meurtre de la jeune chanteuse), l'ambiance macabre très présente, et la dernière rencontre Lugosi-Karloff...
Image

-La malédiction des hommes chats - 1944 (6/10) : Ce film d'épouvante n'en n'est pas un, à part deux ou trois séquences (notamment la fin) qui veulent donner dans le frisson. Sinon, ce film se veut avant tout plus poétique que La féline dont il est la suite. Cependant, il ne faut pas rêver : la rigueur de Jacques Tourneur dans son sens de l'effroi à l'écran, son talent à suggérer les choses, à insuffler de l'énergie par défaut, à terroriser sans rien montrer, à construire une poésie macabre teintée de légende animale... on ne retrouve rien du niveau de La féline. Le film n'est cependant pas dénué de qualités, et Robert Wise fait ce qu'il peut et parvient à nous donner quelques séquences assez éblouissantes, versant dans la poésie pure plutôt que l'effroi (on est presque dans un films pour enfants) : témoin les séquences d'apparition de Simone Simon, qui reprend très bien son rôle tenu dans La féline, toujours noyées dans des images allégoriques ou de rêveries... Une réussite mineure, mais tout à fait agréable pour passer une soirée sympa. N'y voyez pas plus loin. Tourneur fera dix fois mieux au niveau de la poésie avec Vaudou par exemple...
Image

Bon, allez, je retourne voir une comédie... Parce que ça aussi, en ce moment j'en vois pas mal... :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43942
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Messagepar Flol » 15 oct. 06, 21:51

2 films que j'adore. Et dans le 1er, rien que la façon qu'a Karloff de prononcer "Mister McFarlane" me fait kiffer.

Avatar de l’utilisateur
Julien Léonard
Duke forever
Messages : 11844
Inscription : 29 nov. 03, 21:18
Localisation : Hollywood

Messagepar Julien Léonard » 15 oct. 06, 22:00

Ratatouille a écrit :2 films que j'adore. Et dans le 1er, rien que la façon qu'a Karloff de prononcer "Mister McFarlane" me fait kiffer.


Des oeuvres mineures à mon sens... Ils sont sympa comme tout, mais ça casse pas des briques. Des RKO pas indispensables, mais je les conseille malgré tout. :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22858
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Messagepar AtCloseRange » 14 nov. 06, 23:42

La Canonnière du Yang-Tse - Robert Wise
Enfin vu ce grand film en VO grâce à un DVD vraiment impeccable (image et son au diapason).
Je ne me rappelais pas que le film passait à la télé avec une "ouverture" musicale.
Superbe musique de Jerry Goldsmith, un des meilleurs rôles de Steve McQueen et le talent de Robert Wise à la réalisation.