Akira Kurosawa (1910-1998)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980...

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
k-chan
squatteur
Messages : 14044
Inscription : 16 avr. 05, 05:22
Localisation : on the road again.

Akira Kurosawa (1910-1998)

Messagepar k-chan » 21 juin 05, 03:17

1910-1998
Image

Je suis tombé, dans le forum "classiques d'aujourd'hui" sur un top de ce cinéaste. Mais il date d'il y a un moment déjà. Je l'ai loupé, donc j'en relance un, dans la bonne section cette fois, même si ce n'est franchement pas original. J'espère que ceux qui n'avaient pas vu grand chose de ce titan (oui, pour moi c'est un titan) à l'époque, et qui sont toujours présent ont rattrapé tout ça.


edit : pas de classement pour ma part...

- La légende du grand Judo
- La légende du grand Judo 2
- Les hommes qui marchent sur la queue du tigre
- L'ange ivre
- Duel silencieux
- Chien enragé
- Scandale
- Rashômon
- L'idiot
- Vivre
- Les sept samouraïs (mon préféré)
- Vivre dans la peur
- Le château de l'araignée
- Les bas-fonds
- La forteresse cachée
- Les salauds dorment en paix
- Yojimbo
- Sanjuro
- Entre le ciel et l'enfer
- Barberousse
- Dodeskaden
- Dersou Ouzala
- Kagemusha
- Ran
- Rêves
- Rhapsodie en août
- Madadayo


Kurosawa est mon cinéaste préféré (même si certains le talonnent de près).




**********************************************************************************************
**********************************************************************************************

Films abordés dans le topic et sur le forum :

Filmo intégrale :
1943 La Légende du grand judo : takezo

1944 Le plus beau

1945 Les Hommes qui marchent sur la queue du tigre : k-chan - Marcus, Requiem & 2501

1945 La Légende du judo II

1946 Ceux qui bâtissent l'avenir

1946 Je ne regrette pas ma jeunesse

1947 Un merveileux dimanche

1948 L'Ange ivre : k-chan - k-chan

1949 Duel silencieux : k-chan - martiball

1949 Chien enragé : le topic - k-chan - martiball - Coxwell - Gwen, Fata & Alex B. - JarJar - Majordome - Swan & Vic Vega

1950 Scandale : k-chan - 2501 - Stalker

1950 Rashomôn : le topic - Mackey & Bruce - Mackey, Bruce & k-chan - Johnny Doe

1951 L'idiot : Max Shreck & k-chan - k-chan - k-chan - 2501 - P.Marlowe & Vic Vega

1952 Vivre : chronique C.Vitelli - k-chan - Marcusbabel

1954 Les sept samouraïs : k-chan - topic 1 - topic 2 - Abronsius

1955 Chroniques d'un être vivant/Je vis dans la peur : Chronique F. Moury

1957 Le Château de l'araignée : k-chan - Kurtz (le dingue) - Ouf

1957 Les Bas-fonds : k-chan

1958 La Forteresse cachée : David Locke & Strum

1960 Les salauds dorment en paix : mini topic - 2501 - JarJar

1961 Le garde du corps/Yojimbo : Phylute - noar13 & Oshima... - Brice Kantor - Tewoz - P'tit gars

1962 Sanjuro : Stalker - P.Marlowe & Tuck Pend. - Kurtz

1963 Entre le ciel et l'enfer : mini topic - Beule and Stalker - G.Firmin, Vic Vega & 2501 - P. Marlowe - Gentleman Jim

1965 Barberousse : Frank Jessup - Jack Sullivan - Ouf - Yeah !! - Eh ben !

1970 Dodes'kaden : 2501 & ATcHoUm - Johnny Doe - Marcusbabel

1975 Dersou Ouzala : le topic - Swan

1980 Kagemusha : Strum - k-chan - Marcusbabel - takezo - Oh !! - oh !! 2 - oh !! 3 - Roh ! Kurtz !! - Johnny Doe

1985 Ran : Kurtz & P. Marlowe - k-chan vs héni - P. Marlowe - Jack Sullivan - Best - John Anderton

1990 Rêves : acidparadouze - Gaston

1991 Rhapsodie en août : k-chan - k-chan & Marcusbabel

1993 Madadayo : k-chan & Gnome



A.K. de Chris Marker : page 6

Les cinéastes parlent de Kurosawa : ici



Affiches films : ici



Les acteurs de Kurosawa

Takashi Shimura : ici

Machiko Kyo et Toshiro Mifune : ici

Setsuko Hara et Masayuki Mori : ici

Tatsuya Nakadaï : ici


:arrow: Top Dvdclassik Kurosawa

Edit de la modération : voir aussi le fuseau Kurosawa et le monde contemporain
Dernière édition par k-chan le 1 juil. 08, 11:44, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Johnny Doe
Producteur
Messages : 8897
Inscription : 13 mai 03, 19:59

Messagepar Johnny Doe » 21 juin 05, 08:59

Pas vu grand chose du bonhomme malheureusement. On peut pas dire non plus que je sois amoureux de son cinéma, malgré un claque parmis les 3 petits films que j'ai vu du monsieur. Celà dit si je m'ennuie parfois un peu, j'arrive pas a penser objectivement du mal de ses films.

Alors :

La claque
Kagemusha
Presque beaucoup aimé
Rahômon
Un peu long
Dodes' Kaden

J'avais vu un bout de Les salauds dorment en paix qui m'avais halluciné (quelle mise en scène !) sinon. Celà dit il faut absolument que je vois tout le reste.
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.

Philip Marlowe
murder on the dance floor
Messages : 7288
Inscription : 13 avr. 03, 18:33
Localisation : Bonne question...

Messagepar Philip Marlowe » 21 juin 05, 09:44

Chef-d'oeuvre

Barberousse
Les 7 Samourai



Grands

Kagemusha
La Forteresse Cachée
Rashomon


Très bon mais à revoir

Le Château de l'araignée

Mouais

Ran

Mmmmmouais

Sanjuro


Je devrais voir incessament sous peu Dersou Ouzala et Entre le ciel et l'enfer :oops:

Avatar de l’utilisateur
Stalker
Accessoiriste
Messages : 1830
Inscription : 24 avr. 04, 01:19

Messagepar Stalker » 21 juin 05, 10:09

Kurosawa, c'est le cinéma fait homme ; quand on regarde la liste des ses films, ce qui frappe c'est leur grande diversité et surtout une incroyable constance dans la qualité tout au long de ses 50 ans de carrière.

Copier / coller de l'ancien top (je refuse de remettre le nez dedans, sinon je vais y passer la journée) :
    -> Dans mon panthéon personnel :

    1. Vivre
    2. Ran
    3. Rashômon

    -> Grands chefs d'oeuvres, ordre interchangeable :

    4. Dersou Ouzala
    5. Sanjûrô
    6. Barberousse
    7. Les salauds dorment en paix
    8. Le château de l'araignée
    9. Les sept samouraïs
    10. Entre le ciel et l'enfer


    -> Superbes films également, mais quand même un petit cran en-dessous :

    11. Chien enragé
    12. L'idiot
    13. Chronique d'un être vivant
    14. Rhapsodie en août
    15. La légende du grand judo
    16. La forteresse cachée
    17. Les bas-fonds


    -> J'aime aussi, mais plus modérément :

    18. Kagemusha
    19. Yojimbo
    20. Rêves
    21. Dodeskaden

Avatar de l’utilisateur
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Messages : 10259
Inscription : 21 avr. 03, 16:18

Messagepar -Kaonashi Yupa- » 21 juin 05, 10:12

Filmo intégrale :
1943 La Légende du grand judo
1944 Le plus beau
1945 Les Hommes ui marchèrent sur la queue du tigre
1945 La Légende du judo II
1946 Ceux qui bâtissent l'avenir
1946 Je ne regrette rien de ma jeunesse
1947 Un merveileux dimanche
1948 L'Ange ivre
1949 Duel silencieux
1949 Chien enragé
1950 Scandale
1950 Rashomon
1951 L'Idiot
1952 Vivre
1954 Les Sept samouraïs
1955 Chroniques d'un être vivant/Vivre dans la peur
1957 Le Château de l'araignée
1957 Les Bas-fonds
1958 La Forteresse cachée
1960 Les Salauds dorment en paix
1961 Le Garde du corps
1962 Sanjuro
1963 Entre le ciel et l'enfer
1965 Barberousse
1970 Dodes'kaden
1975 Dersou Ouzala
1980 Kagemusha
1985 Ran
1990 Rêves
1991 Rhapsodie en août
1993 Madadayo



Mon top :

Chefs-d'oeuvre
Rashomon
Les Sept samouraïs
Barberousse
Chien enragé
Dodes'kaden
Les Salauds dorment en paix


Immenses films
Rêves
Dersou Ouzala
Entre le ciel et l'enfer
Ran
Kagemusha
Madadayo
La Forteresse cachée


Très bons films
Le Château de l'araignée
L'Ange ivre
Rhapsodie en août


Ennui poli
Les Bas-fonds
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Jamais trop Tarr
Messages : 5045
Inscription : 5 févr. 04, 16:05
Localisation : En train de prendre le thé avec Bela Tarr

Messagepar Marcus » 21 juin 05, 11:06

J'ai été tellement soufflé par la puissance de Kagemusha (rien que le plan séquence d'ouverture suffit à scotcher le spectateur pour les 3 heures suivantes) que je le classe direct en 1.
Après, j'ai beaucoup apprécié les films noirs du coffret Wild Side, (surtout les Salauds doment en paix et Entre le ciel et l'enfer) moi qui croyait naïvement à l'époque que Kurosawa était synonyme de film de samouraïs...
Rashomon, par sa mise à l'épreuve de l'objectivité, est toujours d'actualité et conserve tout son pouvoir de fascination.
Mais je dois avouer que je connais mal la filmographie du Monsieur à part les films pré-cités et bien sûr les 7 Samouraïs, qui, oserais-je l'avouer, ne me tient pas éveillé tout au long des 3h15.
Je travaille à combler mes lacunes (le coffret Arte est notamment en attente d'expédition), et je reviens dans 6 mois upper ce post.
Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit.
Jean Eustache, La Maman et la Putain

Avatar de l’utilisateur
noar13
Réalisateur
Messages : 6506
Inscription : 14 avr. 03, 09:44
Localisation : paris

Messagepar noar13 » 21 juin 05, 11:12

marcusbabel a écrit :les 7 Samouraïs, qui, oserais-je l'avouer, ne me tient pas éveiller tout au long des 3h15.

:mrgreen: marcus s'eclate devant 15 minutes sur une vache, se tape des films lents longs et plutot abstraits avec une baleine dans un camion ...
et il s'endort devant les 7 samurais + et comprends pas shura.

:mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Jamais trop Tarr
Messages : 5045
Inscription : 5 févr. 04, 16:05
Localisation : En train de prendre le thé avec Bela Tarr

Messagepar Marcus » 21 juin 05, 11:16

C'est malin ça :evil: :evil:
D'abord c'est pas une vache mais des vaches. Ca fait vachement plus d'action.
Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit.
Jean Eustache, La Maman et la Putain

Avatar de l’utilisateur
Professeur Sato
Doublure lumière
Messages : 340
Inscription : 5 avr. 05, 08:34
Localisation : Lausanne, Switzerland

Messagepar Professeur Sato » 21 juin 05, 13:05

1. Ran Immense! La scène de la bataille sans les bruitages: :shock:

2. Les septs samouraïs
3. Kagemusha
4. Le château de l'araignée
5. La forteresse cachée
"Avant, quand John Wayne entrait dans un saloon, tout le monde savait que c'était John Wayne. Aujourd'hui, quand un acteur entre dans un café, personne ne sait qui c'est." François Silvant

Avatar de l’utilisateur
Max Schreck
David O. Selznick
Messages : 14777
Inscription : 13 août 03, 12:52
Localisation : Hong Kong, California

Messagepar Max Schreck » 21 juin 05, 14:02

Stalker a écrit :Copier / coller de l'ancien top (je refuse de remettre le nez dedans, sinon je vais y passer la journée)

Pareil, d'autant plus que je n'ai pas découvert ni revu ses films depuis.


1-Dodescaden : bouleversant et somptueux chef-d'oeuvre, d'une richesse inépuisable
2-Derzou Ouzala : magnifique fresque qui peint aussi bien l'homme et la nature, leçon d'humanité pleine de pudeur
3-Les 7 samourais : grand film d'aventures, d'amitié, d'honneur perdu et retrouvé, drôle, émouvant, tragique... immense, quoi
4-Ran : certainement son épopée la plus flamboyante, une tragédie shakespearienne parfaitement achevée, dont l'intrigue est aussi passionnante à suivre que la photographie à contempler
5-Kagemusha : oeuvre étrange, étonnante et presque expérimentale par ses partis-pris de distanciation vis-à-vis des personnages. Le maître prends des risques et apparaît ici au sommet de son inspiration.
6-Rêves : tout simplement fascinant. Parfois cocasse, parfois terrifiant. Sans doute un de ses films les plus personnels
7-Le Château de l'araignée : autre fable shakespearienne qui donne la part belle aux yeux exorbités de Toshiro Mifune, au rythme parfois mou, mais aux superbes images et au final inoubliable
8-Rhapsodie en août : intrigue très ténue, fondée sur une observation minutieuse des petites choses de la vie, qui dissimulent de grandes tragédies. Contient une de mes séquences préférées : la course de la grand-mère sous la pluie.
9-Rashomon : même si ce film me touche assez peu, je suis conscient de ses qualités, et de tout son discours sur les passions humaines ici dévoilées au coeur d'une clairière ensoleillée.
10-L'idiot : le seul Kurosawa que je n'aime vraiment pas. Au-delà de la simple question de l'adaptation, j'ai trouvé les personnages pas suffisamment développés pour rendre crédible leurs relations. Quelques scènes admirables, cependant, notamment la dernière.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Jamais trop Tarr
Messages : 5045
Inscription : 5 févr. 04, 16:05
Localisation : En train de prendre le thé avec Bela Tarr

Messagepar Marcus » 21 juin 05, 14:06

Max Schreck a écrit : 10-L'idiot : le seul Kurosawa que je n'aime vraiment pas. Au-delà de la simple question de l'adaptation, j'ai trouvé les personnages pas suffisamment développés pour rendre crédible leurs relations. Quelques scènes admirables, cependant, notamment la dernière.


Normal, il manque 1h30 au film, hélas.
Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit.
Jean Eustache, La Maman et la Putain

Avatar de l’utilisateur
k-chan
squatteur
Messages : 14044
Inscription : 16 avr. 05, 05:22
Localisation : on the road again.

Messagepar k-chan » 21 juin 05, 15:41

marcusbabel a écrit :
Max Schreck a écrit : 10-L'idiot : le seul Kurosawa que je n'aime vraiment pas. Au-delà de la simple question de l'adaptation, j'ai trouvé les personnages pas suffisamment développés pour rendre crédible leurs relations. Quelques scènes admirables, cependant, notamment la dernière.


Normal, il manque 1h30 au film, hélas.


1h40 même (2h45 min. au lieu de 4h25). Ce film compte hélas parmi les chefs-d'oeuvre détruit de l'histoire du cinéma.
Comme le dit Aldo Tassone :
"Les producteurs ont accompli là l'un des pires massacres de l'histoire du cinéma, après celui de Greed/Les Rapaces (Stroheim)"

Image Image
Je n'ai pas aimé ce film la première fois. Mais après un second visionnage, je me suis rendu compte de la beauté de ce film. Il parait complètement décousu, et c'est un peu le cas, mais c'est bel et bien du pur Kurosawa. Bien que le ton soit moins spectaculaire que dans le film précédent, Rashômon, et qu'il soit moins aboutit, c'est un film bien plus profond. Je ne connais pas Dostoeïvski, mais ce film est une merveille. Je peux même dire que je me sens assez proche d'un personnage tel que Kameda/Mychkine (à gauche sur les 2 photos, interprété par Masayuki Mori).
Peut-être le film de Kurosawa le plus difficile. Mais un chef-d'oeuvre !

Bientôt en DVD chez MK2 pour mon plus grand bohneur.

Avatar de l’utilisateur
noar13
Réalisateur
Messages : 6506
Inscription : 14 avr. 03, 09:44
Localisation : paris

Messagepar noar13 » 21 juin 05, 15:52

pas encore abordé sa filmo avant 50, à part son premier film, ni ses 3 derniers. Entre, j'ai presque tout vu et rien à jeter, difficile de faire un classement.
Je suis juste en mesure de citer mon préféré : le château de l'araignée, mais ca pourrait changer ...
Image

Avatar de l’utilisateur
k-chan
squatteur
Messages : 14044
Inscription : 16 avr. 05, 05:22
Localisation : on the road again.

Messagepar k-chan » 21 juin 05, 16:06

noar13 a écrit :pas encore abordé sa filmo avant 50, à part son premier film, ni ses 3 derniers. Entre, j'ai presque tout vu et rien à jeter, difficile de faire un classement.
Je suis juste en mesure de citer mon préféré : le château de l'araignée, mais ca pourrait changer ...


C'est clair ! Rien à jeter. Un des rares réalisateurs qui ne m'ennuie jamais.
Le chateau de l'araignée a été pour moi une claque monumentale. En sortant de ce film, je n'en revennais pas.
Si tu n'a pas vu ses films des années 40 (sauf Sugata Sanshiro), jette toi sur L'ange Ivre (Mifune et Shimura y sont hallucinants) et Chien enragé ! (aaah ! Takashi Shimura) :wink:

Avatar de l’utilisateur
Max Schreck
David O. Selznick
Messages : 14777
Inscription : 13 août 03, 12:52
Localisation : Hong Kong, California

Messagepar Max Schreck » 21 juin 05, 16:48

k-chan a écrit :Je ne connais pas Dostoeïvski, mais ce film est une merveille. Je peux même dire que je me sens assez proche d'un personnage tel que Kameda/Mychkine.

Jette-toi sur le bouquin. Monumental. :wink:
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...