Julien Duvivier (1896-1967)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Messages : 1602
Inscription : 18 janv. 07, 11:12

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Tancrède » 14 mars 12, 12:15

Père Jules a écrit :La tête d'un homme (1933)

J'en attendais énormément. Trop sans doute. Et au final le déception est immense. Le film laisse trop de place à l'expérimentation si bien que l'ensemble file (très lentement il faut le dire, alors que le film de dure pas même 1h30) sur une absence totale de rythme. Les acteurs ne sont absolument pas à l'aise et jouent comme à l'époque du muet. Même Harry Baur est médiocre c'est dire. Duvivier se cherche, et ne trouve malheureusement pas la clef pour donner corps à son récit. :|

la fin quand même! je suis pas un hardcore fan de Duvivier mais la fin de ce film et le personnage d'Inkijinoff sont sublimes.
Quant à Harry Baur, c'est marrant mais en général ses geignardises m’insupportent assez tandis que je trouve que c'est un bon Maigret. Il faut dire que son jeu est ici plus retenu qu'ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14934
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Père Jules » 14 mars 12, 12:18

Le personnage de Radek est évidemment très bien, ce n'est pas ce que je reproche au film. Duviver se perd à force de privilégier l'expérimentation au détriment de la narration. Du coup, je me suis emmerdé. Et du coup, je suis déçu.

Avatar de l’utilisateur
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Messages : 1602
Inscription : 18 janv. 07, 11:12

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Tancrède » 14 mars 12, 12:22

Père Jules a écrit :Le personnage de Radek est évidemment très bien, ce n'est pas ce que je reproche au film. Duviver se perd à force de privilégier l'expérimentation au détriment de la narration. Du coup, je me suis emmerdé. Et du coup, je suis déçu.

Justement. Dans des cas comme celui-de la fin, l'expérimentation est complètement au service de la narration (ou plutôt de la dramaturgie).
Ce n'est pas toujours convaincant mais il y a des fulgurances à ne pas négliger.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87397
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Jeremy Fox » 14 mars 12, 12:25

J'avais trouvé ce film insupportable lors de sa diffusion au cinéma de minuit il y a plusieurs années ; même avis que Père Jules. Le roman en revanche est très bon si je me souviens bien.

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14934
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Père Jules » 14 mars 12, 12:27

L'ennui ici, c'est que les fulgurances dont tu parles me semblent plus dues à Simenon qu'à Duvivier.

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14934
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Père Jules » 14 mars 12, 12:31

Rick Blaine a écrit :Je ne connais pas ce titre, mais ton commentaire se rapproche de ce que j'ai pensé de Allo Berlin? Ici Paris! dans le rythme et le jeu des acteurs. Il semble que cette période ne soit pas la meilleure pour ce grand cinéaste.


J'avais lu tes réserves concernant ce film. Toujours pas vu pour ma part mais comme je suis complétiste (surtout avec Duvivier !), je passerai tout de même un jour à la caisse.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87397
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Jeremy Fox » 14 mars 12, 12:33

D'ailleurs, pour en revenir à cette période (début des années 30), Poil de Carotte m'avait tout autant hérissé le poil.

Avatar de l’utilisateur
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Messages : 1602
Inscription : 18 janv. 07, 11:12

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Tancrède » 14 mars 12, 12:51

Père Jules a écrit :L'ennui ici, c'est que les fulgurances dont tu parles me semblent plus dues à Simenon qu'à Duvivier.

alors là pour la peine je vais citer Vecchiali!

cette séquence qui est unique dans toute l’histoire du cinéma où l’assassin est amoureux d’une voix et amoureux d’une femme. Il ne veut pas voir la femme qui chante parce qu’il les a réuni en une seule. Il a réinventé le play-back ici. Et lorsqu’il est traqué par Harry Baur, il perd un peu la tête, il prend la femme qu’il aime, lui fait traverser le couloir et la met face à la chanteuse, qui est Damia en plus. Damia chante comme si rien n’était arrivé. Il y a un travelling qui élimine la femme et ne reste plus que l’assassin et Damia. C’est merveilleux. Et puis la fin : l’assassin court, court, court… et il se fait écraser par un camion. Puis il dit à Harry Baur : « C’était quand même un beau crime », avant de mourir. Mais ce n’est pas le dernier plan. Le dernier plan, c’est un poing fermé qui tape sur un rideau baissé d’une pharmacie. Donc l’assassin redevient un homme, comme les autres. Si ça c’est pas du cinéma…

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14934
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Père Jules » 14 mars 12, 12:53

L'émerveillement de Vecchiali avait contribué à me donner envie de voir le film. Du coup, j'en veux un peu au barbu là.
Dans la foulée, j'ai relu ses critiques du Plaisir et de Madame de... pour me réconcilier avec lui.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18697
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Rick Blaine » 14 mars 12, 12:55

Père Jules a écrit :
Rick Blaine a écrit :Je ne connais pas ce titre, mais ton commentaire se rapproche de ce que j'ai pensé de Allo Berlin? Ici Paris! dans le rythme et le jeu des acteurs. Il semble que cette période ne soit pas la meilleure pour ce grand cinéaste.


J'avais lu tes réserves concernant ce film. Toujours pas vu pour ma part mais comme je suis complétiste (surtout avec Duvivier !), je passerai tout de même un jour à la caisse.



Je te comprends, et concernant Duviver, même si j'ai vu bien moins de titres que toi, le complétisme est très légitime!

Jeremy Fox a écrit :D'ailleurs, pour en revenir à cette période (début des années 30), Poil de Carotte m'avait tout autant hérissé le poil.

Je ne l'ai pas encore vu celui là, ça me fait un peu peur du coup. :oops:

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14729
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Watkinssien » 14 mars 12, 13:54

Rick Blaine a écrit :
Jeremy Fox a écrit :D'ailleurs, pour en revenir à cette période (début des années 30), Poil de Carotte m'avait tout autant hérissé le poil.

Je ne l'ai pas encore vu celui là, ça me fait un peu peur du coup. :oops:


Pour ma part, je te le conseille fortement... C'est un film magnifique, au charme suranné et il y a deux grandes performances, celle de Robert Lynen et celle de Harry Baur... :wink:
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
johell
1/10 à chaque oeil
Messages : 5404
Inscription : 3 janv. 07, 10:20
Localisation : Suisse

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar johell » 14 mars 12, 14:03

J'aime beaucoup l'histoire de Poil de Carotte mais là... :? J'ai vu les deux versions qu'en a fait Duvivier et selon moi il s'agit de deux de ses plus mauvais films.

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14729
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Watkinssien » 14 mars 12, 14:21

johell a écrit :J'aime beaucoup l'histoire de Poil de Carotte mais là... :? J'ai vu les deux versions qu'en a fait Duvivier et selon moi il s'agit de deux de ses plus mauvais films.


:|

Je considère son Poil de Carotte de 1932, comme un de ses meilleurs films... :uhuh:
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87397
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Jeremy Fox » 14 mars 12, 14:22

johell a écrit :J'aime beaucoup l'histoire de Poil de Carotte mais là... :? J'ai vu les deux versions qu'en a fait Duvivier et selon moi il s'agit de deux de ses plus mauvais films.



Ceux qui avaient déjà envie de claquer le gamin de Shane, je me demande ce qu'ils auraient envie de faire au jeune garçon qui interprète le rôle-titre. :mrgreen: Je crois que ç'est lui qui m'a le plus agacé en fait.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18697
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Messagepar Rick Blaine » 14 mars 12, 14:28

Jeremy Fox a écrit :
johell a écrit :J'aime beaucoup l'histoire de Poil de Carotte mais là... :? J'ai vu les deux versions qu'en a fait Duvivier et selon moi il s'agit de deux de ses plus mauvais films.



Ceux qui avaient déjà envie de claquer le gamin de Shane, je me demande ce qu'ils auraient envie de faire au jeune garçon qui interprète le rôle-titre. :mrgreen: Je crois que ç'est lui qui m'a le plus agacé en fait.


:shock:
Ça me fait très peur du coup! :mrgreen: