The Swimmer (Frank Perry - 1968)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

tronche de cuir
Ophely, no soucy
Messages : 2541
Inscription : 2 juil. 04, 14:32
Localisation : RIP !!!

The Swimmer (Frank Perry - 1968)

Messagepar tronche de cuir » 20 août 04, 01:44

Découvert récemment en dvd, The Swimmer de Franck Perry, est un film d'une audace folle. L'histoire met en scène un personnage ( burt Lancaster), sorti de nulle part, qui pour une raison mystérieuse décide de rentrer à la nage jusqu'à chez lui, traversant les propriétés de ses amis, de piscine en piscine... (C'est dur à résumer un tel film!!!) Les trouvailles visuelles sont, me semble t-il, sans équivalent dans l'histiore du cinéma ( le travail sur les flous notamment). Le film offre plusieurs niveaux de lecture possible. J'y ai vu entre autre une critique presque poétique de la notion de propriété. Un film à redécouvrir où à découvrir d'urgence :D
Dernière édition par Jeremy Fox le 3 juil. 08, 12:39, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Personne
Cadreur
Messages : 4002
Inscription : 14 avr. 03, 11:22

Messagepar Personne » 20 août 04, 13:56

:idea: Il faut que je me le commande celui-là! 8)
Image

Avatar de l’utilisateur
Filou
Machino
Messages : 1180
Inscription : 25 févr. 04, 16:52
Localisation : A Amity Island, en train de me baigner gaiement...

Messagepar Filou » 22 août 04, 17:05

Une grosse claque pour ma part. Burt Lancaster y est formidable, l'histoire est très originale et surprenante. Pour ceux qui ne l'ont pas vu, je vous conseille de ne rien lire à son sujet, le plaisir de la découverte sera énorme :wink: .
We light a candle on a earth we made into hell
And we pretend that we're in heaven

The Death Song - Marilyn Manson

Avatar de l’utilisateur
Kurwenal
Assistant opérateur
Messages : 2874
Inscription : 25 sept. 03, 19:49
Localisation : Je sous-loue chez Mrs Muir

Messagepar Kurwenal » 22 juin 06, 06:40

edit
Image

Avatar de l’utilisateur
Jack Griffin
Goinfrard
Messages : 12066
Inscription : 17 févr. 05, 19:45

Messagepar Jack Griffin » 22 juin 06, 13:01

Cela donne envie. De Frank Perry je n'ai vu que le nanar Mommie Dearest.

Avatar de l’utilisateur
Sergius Karamzin II
Tati Danielle
Messages : 1242
Inscription : 10 mai 06, 17:43

Messagepar Sergius Karamzin II » 22 juin 06, 13:41

Film sublime.
Ma découverte de 2005.
Je le place aux côtés de "L'arrangement" de Kazan dans les films existentiels.

9.5/10

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9467
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Messagepar Lord Henry » 25 juin 06, 12:14

Du même, on recommandera cette radiographie de la ménagère américaine en proie aux affres d'un quotidien sclérosant, qui doit beaucoup à son interprète principale:

Image
Image

tronche de cuir
Ophely, no soucy
Messages : 2541
Inscription : 2 juil. 04, 14:32
Localisation : RIP !!!

Messagepar tronche de cuir » 25 juin 06, 22:30

Sergius Karamzin II a écrit :Film sublime.
Ma découverte de 2005.
Je le place aux côtés de "L'arrangement" de Kazan dans les films existentiels.

9.5/10

+ 10 :wink:

J'aimerais découvrir du même auteur le réputé Last summer avec Barbara Hershey mais aussi Rancho Deluxe.

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7258
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: The Swimmer de Franck Perry

Messagepar 7swans » 3 juil. 08, 12:12

Vu le film très tard hier soir. Complètement fascinant, une véritable découverte. J'ai trouvé le montage très avant-gardiste, et un certain travail sur l'image assez impressionnant. Film complexe, a la thématique forte en symbolique, le parcourt de ce Swimmer se prêtant a moult explications et interprétations.

Perry commence son film comme un constat (faussement superficiel) sur la bourgeoisie américaine (très sixties), Lancaster nous est présenté comme un élégant tombeur qui se lance dans un intriguant pari (le passage de piscine en piscine) qui n’a rien d’innocent. Il ne s’agit a aucun moment d’un jeu pour lui, ni pour le spectateur, un astucieux montage laissant apparaître un horizon nuageux, en fondu dans le regard de Ned (quand il énonce pour la première fois son futur périple), créant une légère nappe d’une étrange tension, que Perry déroulera tout le long du film, dispersant un malaise palpable (au travers de rencontres, nous révélant l’opacité du personnage principal). Le film se termine en apothéose, par une scène bouleversante (et très théâtrale), pleine de mélancolie, nous présentant son personnage principal dans son état le plus pathétique, terminant son périple, se prenant la réalité en pleine gueule.

On retrouve, un joli et intéressant travail sur le flou, et le report de focal, qui, symbolise a la perfection l'état mental du personne interprété par Lancaster, enchaussé dans un état en décalage complet de la réalité (il est dans le déni, s'évadant d'époque en époque - a un moment il semble régresser dans le temps, si on suit l'age approximatif qu'il donne de ces filles de piscine en piscine -).
Je retiens aussi l'excellente (et très mignonne, sorte de Nicole Kidman jeune) Janet Landgard (qui malheureusement n'aura pas continué sa carrière...)

Par contre, j'ai trouvé le score de Marvin Hamlisch complètement envahissant, et la scène de saut de hais (au ralenti) finalement assez datée.

Complètement Autre, cette (fascinante) Tagline de l’époque, qui finalement présente bien le film :
When you talk about The Swimmer, will you talk about yourself ?

Un Bon 8-9/10.


Je viens aussi de tomber sur une "News" allociné datant de 2003 énonçant la mise en chantier d'un remake (finalement sans suite) :

Alec Baldwin se jette à l'eau
Tournages - Mardi 23 Septembre 2003
Alec Baldwin reprendra le rôle de Burt Lancaster dans un remake du "Plongeon", l'histoire d'un homme nageant de piscine en piscine.
Alec Baldwin aurait-il des talents de grand nageur ? C'est ce que l'acteur tentera de nous montrer dans The Swimmer, le remake du Plongeon, un film au fort symbolisme de Frank Perry et Sydney Pollack datant de 1968. Pour le moment, on ignore le nom du réalisateur attaché au projet.

Succédant à Burt Lancaster

Cette comédie dramatique dressera le portrait d'un homme à travers sa volonté de traverser le voisinage pour rejoindre sa demeure en nageant de piscine en piscine. Par la même occasion, Alec Baldwin succédera à Burt Lancaster dans le rôle de ce nageur peu ordinaire... Aucune date de tournage n'a encore été fixée, mais le film devrait sortir aux Etats-Unis durant le printemps ou l'été 2004.

Baldwin, ça fait peur, pendant le film j'imaginais bien Clooney reprendre le rôle.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22831
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: The Swimmer de Franck Perry

Messagepar AtCloseRange » 3 juil. 08, 12:19

De Frank Perry, ils passent Doc Holliday en ce moment sur Classic.
Va falloir que je jette un oeil dessus.
Image

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7258
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: The Swimmer de Franck Perry

Messagepar 7swans » 3 juil. 08, 12:31

AtCloseRange a écrit :De Frank Perry, ils passent Doc Holliday en ce moment sur Classic.
Va falloir que je jette un oeil dessus.

Au pire, je crois que tu peux trouver le DVD pour une bouchée de pain aux enfants d'icare.

Sinon, là, je traîne sur le forum IMDB, une interprétation (qui revient souvent) et qui me semble bien farfelue :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Le personnage interprété par Lancaster, Ned, serait en fait mort. S'appuyant sur un passage du film, quand il arrive dans la propriété d'une vieille femme qui lui dit qu'il n'est pas le bienvenue, que son fils est mort, et qu'elle termine en lui disant : '"you can never come back here".
La vieille femme serait en fait la mère de Ned.
Autre fait, le parallèle possible entre la suite de piscine qu'emprunte Ned et la rivière Styx.
D'un point de vu mythologique :
wikipedia a écrit :Styx est une rivière qui séparait le monde terrestre des Enfers en l'entourant neuf fois.

Si il y a effectivement 9 propriétés/piscines de visitées, ça peut se révéler assez intéressant comme comparaison.
Dernière édition par 7swans le 3 juil. 08, 12:32, édité 1 fois.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.

Avatar de l’utilisateur
Wall of Voodoo Fan
Machino
Messages : 1092
Inscription : 30 nov. 04, 15:00
Localisation : Tijuana ?

Re: The Swimmer de Franck Perry

Messagepar Wall of Voodoo Fan » 3 juil. 08, 12:45

7swans a écrit :Sinon, là, je traîne sur le forum IMDB, une interprétation (qui revient souvent) et qui me semble bien farfelue :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Le personnage interprété par Lancaster, Ned, serait en fait mort. S'appuyant sur un passage du film, quand il arrive dans la propriété d'une vieille femme qui lui dit qu'il n'est pas le bienvenue, que son fils est mort, et qu'elle termine en lui disant : '"you can never come back here".
La vieille femme serait en fait la mère de Ned.
Autre fait, le parallèle possible entre la suite de piscine qu'emprunte Ned et la rivière Styx.
D'un point de vu mythologique :
wikipedia a écrit :Styx est une rivière qui séparait le monde terrestre des Enfers en l'entourant neuf fois.

Si il y a effectivement 9 propriétés/piscines de visitées, ça peut se révéler assez intéressant comme comparaison.

C'est pas si farfelu que ça! C'est plutôt enrichissant de penser que The Swimmer peut être envisagé comme un drame surnaturel. Moi c'est comme ça que je l'avais interprété la première fois que je l'ai vu.

Spoiler (cliquez pour afficher)
On dirait un épisode de The Twilight Zone, dans lequel Burt Lancaster se retrouverait en enfer, condamné à revivre le même cauchemar. Au début il est sûr de lui, admiré, puis au fil de son voyage de piscine en piscine, tout se délite. Au final il finit diminué physiquement et rejeté.
Dernière édition par Wall of Voodoo Fan le 3 juil. 08, 12:58, édité 1 fois.
I wish I was in Tijuana, eating barbequed Iguana, I'd take requests on the telephone, I'm on a wavelength far from home. I'm on a Mexican Radio, I'm on a Mexican, woaa Radio !

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7258
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: The Swimmer de Franck Perry

Messagepar 7swans » 3 juil. 08, 13:56

Wall of Voodoo Fan a écrit :C'est pas si farfelu que ça! C'est plutôt enrichissant de penser que The Swimmer peut être envisagé comme un drame surnaturel.

ça peut tout à fait sembler farfelu ET enrichissant (d'ailleurs si ça ne l'avait pas été, je ne l'aurai pas mentionné...)

EDIT : quelqu'un pour me confirmer que la nouvelle (de John Cheever) dont est tirée le film de Perry se trouve dans ce recueil :

Image

J'ai du mal a trouver des informations.
:wink:

Edit2 : J'ai acheté le bouquin depuis, c'est bien dedans...
Dernière édition par 7swans le 25 nov. 10, 19:09, édité 3 fois.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.

Shin Cyberlapinou
Machino
Messages : 1382
Inscription : 1 févr. 09, 09:51

Re: The Swimmer (Franck Perry)

Messagepar Shin Cyberlapinou » 1 sept. 10, 06:36

Découvert à l'instant ce film intéressant mais pas totalement abouti, notamment plombé par une musique grandiloquente et des effets de style originaux mais pompiers, le propos aurait à mon avis gagné à être plus sobre.

J'ai l'impression que le film annonce sans totalement l'incarner le Nouvel Hollywood, avec des volontés auteurisantes à l'européenne (j'ai notamment pensé à Vanishing Point, autre film existentialiste où le héros s'impose un pari a priori absurde) qui s'entrechoquent avec une approche plus classiquement hollywoodienne (le sens du mélo un peu boumboum et le jeu parfois théâtral des acteurs, plutôt bons en soi). Il semblerait que Frank Perry (dont j'avais bien aimé le western Doc, sur Doc Holliday) ait été viré du plateau et n'ait pu imposer toutes ses vues, ce qui explique peut-être cet aspect bancal. Mais une sympathique curiosité à voir au moins pour la prestation courageuse de Burt Lancaster en fringant playboy au bout du rouleau. 7/10.

Avatar de l’utilisateur
Nestor Almendros
Déçu
Messages : 19900
Inscription : 12 oct. 04, 00:42
Localisation : dans les archives de Classik

Re: The Swimmer (Franck Perry)

Messagepar Nestor Almendros » 1 sept. 10, 07:59

Le film ressort à Paris le 24 novembre, mais déjà visible mardi prochain au cinéma Le Saint Germain des Prés (à Paris).

Un "petit" complément: le test de dvdbeaver du dvd US sorti en 2003