Nosferatu (Werner Herzog - 1979)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Evènementiel mon Chablis !
Messages : 11476
Inscription : 23 janv. 04, 22:36
Localisation : Dans un fût de chêne

Nosferatu (Werner Herzog - 1979)

Messagepar » 6 mai 04, 23:43

Je ne savais pas trop s'il fallait poster ça chez les naphtalinés ou pas dans la mesure ou Nosferatu évoque fatalement le nom de Murnau.
Mais le film de Herzog date de 1979, donc...

Je voulais savoir ce que vous pensiez du Nosferatu : Phantom der Nacht, de Werner Herzog...

Même si, en ce qui me concerne, celui de Murnau fait partie de mes films-fétiches, j'ai un gros faible pour celui-là. Sa beauté glaciale me fait frémir chaque fois que je le vois.
Votre avis ? Faut-il qualifier ce film de simple remake ou d'adaptation très inspirée du Dracula de Bram Stoker, comme l'était son illustre modèle ?

Martin Quatermass
Overdosed on Gamma-ray
Messages : 9534
Inscription : 14 avr. 03, 08:44

Messagepar Martin Quatermass » 7 mai 04, 08:55

Je ne connais que par photos et extraits, j'aimerai beaucoup le voir. Il fait partie des films qui ne sont jamais diffusés à la TV, hélas...

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86979
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 7 mai 04, 08:58

Martin Quatermass a écrit :Je ne connais que par photos et extraits, j'aimerai beaucoup le voir. Il fait partie des films qui ne sont jamais diffusés à la TV, hélas...


Et si je l'ai vu sur FR3 :wink:

Martin Quatermass
Overdosed on Gamma-ray
Messages : 9534
Inscription : 14 avr. 03, 08:44

Messagepar Martin Quatermass » 7 mai 04, 09:02

Jeremy Fox a écrit :
Martin Quatermass a écrit :Je ne connais que par photos et extraits, j'aimerai beaucoup le voir. Il fait partie des films qui ne sont jamais diffusés à la TV, hélas...


Et si je l'ai vu sur FR3 :wink:


Oui... en 1984. :lol: :wink:

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86979
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 7 mai 04, 09:03

Martin Quatermass a écrit :
Jeremy Fox a écrit :
Martin Quatermass a écrit :Je ne connais que par photos et extraits, j'aimerai beaucoup le voir. Il fait partie des films qui ne sont jamais diffusés à la TV, hélas...


Et si je l'ai vu sur FR3 :wink:


Oui... en 1984. :lol: :wink:


Oui ce doit être à peu près ça :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
phylute
La France peut être fière
Messages : 25848
Inscription : 2 janv. 04, 00:42
Localisation : Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Messagepar phylute » 7 mai 04, 10:15

Jeremy Fox a écrit :
Martin Quatermass a écrit :Je ne connais que par photos et extraits, j'aimerai beaucoup le voir. Il fait partie des films qui ne sont jamais diffusés à la TV, hélas...


Et si je l'ai vu sur FR3 :wink:


Et sur arte il n'y a pas trop longtemps...

Je l'ai vu à ces deux occasions, et vraiment le film ne me motive guère. Rythme ? Interprétation ? je ne me rappelle pas vraiment ce qui m'avait rebuté... j'avais par contre beaucoup aimé la scène de l'arrivée du bateau dans le port, là j'avais retrouvé le grand Herzog.
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)

Cinetudes
Accessoiriste
Messages : 1724
Inscription : 14 avr. 03, 12:25
Localisation : Jersey ( Iles Anglo Normandes- Channel Islands)

Messagepar Cinetudes » 7 mai 04, 10:24

Voila un film que j'aime beaucoup même si je comprends bien qu'il puisse en rebuter beaucoup.

Le Nosferatu de Kinski est vraiment excellent insistant sur l'aspect pathétique de sa condition de vampire, se penchant aussi de façon logique sur l'aspect temporel de sa condition en ralentissant le rythme et le rapprochant de celui du vampire immortel qui doit bien s'emmerder au bout d'un moment quand même.

J'aime bien son apect parfois théatral et la musique envoutant de Popol Vuh.

Vivement les deux coffrets Herzog qui sont annoncés pour bientôt.

Stefan
Image

Avatar de l’utilisateur
Evènementiel mon Chablis !
Messages : 11476
Inscription : 23 janv. 04, 22:36
Localisation : Dans un fût de chêne

Messagepar » 7 mai 04, 21:15

A noter aussi l'étonnante composition de Roland Topor dans le rôle de Renfield.

Avatar de l’utilisateur
Spongebob
Producteur
Messages : 8459
Inscription : 21 août 03, 22:20
Last.fm
Liste de DVD
Localisation : Pathé Beaugrenelle

Messagepar Spongebob » 7 mai 04, 21:45

Je n'ai malheureusement pu voir que la fin qui ne m'a pas vraiment emballé, et pourtant j'admire beaucoup le film de Murnau. J'ai juste eu le temps de voir que le vampire était trés laid et beaucoup moins impressionnant que son illustre ancêtre Max Shrek :roll: .

NUTELLA

Messagepar NUTELLA » 7 mai 04, 22:30

cette adpatation est vraiment fade,sans ame,je m'y suis beaucoup ennuyé :?
Adjani n'y est jamais crédible,un de ses plus mauvais role dans sa carriére.guére plus impressioné par le jeu de Kinski,bref pour moi,et je m'en excuse desuite pour les admirateurs,c'est un ratage complet.

Avatar de l’utilisateur
odelay
Producteur
Messages : 9507
Inscription : 19 avr. 03, 09:21
Localisation : A Fraggle Rock

Messagepar odelay » 8 mai 04, 11:28

J'en ai un très bon souvenir. Je l'ai découvert sur ARTE il y a 5/6 ans, et j'avais trouvé le film très envoutant. Le film avait été diffusé en VO (Adjani est bilingue allemande, car elle est franco-allemande, née là bas).

C'est vraiment un film à redécouvrir dans lequel Kinski et Adjani sont vraiment excellents ("le plus mauvais rôle d'Adjani"? ben je la préfère encore là que dans "l'été meurtrier") bien enrobé par la musique de Popol Vuh.
D'ailleurs ceux qui connaissent l'album de Kate Bush "Hounds of love" reconnaitront les superbes choeurs grégoriens de la chanson "Hello earth" qui en fait proviennent de ce film. En voyant ce film j'ai enfin compris pourquoi Werner Herzog était remercié dans les crédits de l'album.

Tiens ça me donne envie de retrouver la cassette et de me refaire le film!

Avatar de l’utilisateur
sema
sans contrefaçon
Messages : 1922
Inscription : 21 févr. 04, 18:42
Localisation : Ice haven

Messagepar sema » 8 mai 04, 11:33

Ce film m' a fait longtemps cauchemarder, lorsque je l' ai vu la première fois en 1984.. :oops:

Avatar de l’utilisateur
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Messages : 10391
Inscription : 21 avr. 03, 16:18

Messagepar -Kaonashi Yupa- » 30 mai 04, 14:15

J'aime aussi beaucoup ce Nosferatu (découvert il y a 4-5 ans sur Arte, à l'époque où les films à 20h45 étaient encore systématiquement en VO), qui atteint presque le niveau de l'original. Mais, malgré le sujet, les deux oeuvres ne sont pas très comparables.
Herzog joue beaucoup sur l'ambiance, il y a beaucoup de passages sans dialogues fortement soutenus par la musique très douce de Popol Vuh. Comme toujours chez Herzog, Kinski est excellent, et pour une fois il n'est pas à deux doigts de sauter sauvagement sur tout le monde tout au long du film. Mais il n'en est pas moins effrayant.
Je me souviens avoir été surpris en voyant Topor (excellent) dans le rôle de Renfield, et Bruno Ganz dans le rôle de Harker.
J'aime aussi beaucoup la toute fin, assez surprenante.

Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Messages : 7489
Inscription : 13 avr. 03, 09:15

Messagepar Brice Kantor » 30 mai 04, 14:31

Un film hypnotique et envoutant que je préfère personnellement à son modèle... Et bien qu'Herzog puise dans Murnau jusqu'à reproduire certains plans, les deux films sont radicalement différents. Kinski est impressionnant et arrive à rendre son compte Dracula très touchant. Adjani par contre est clairement en retrait. La musique de Popol Vuh est effectivement pour beaucoup dans l'embiance véritablement unique que projette ce grand film de cinéma mélancolique, dont beaucoup d'images hantent longemps après la projection.

Marrant ces revisitations de l'année 1979, puisque c'est à peu près à la même époque que Badham a fait son film Glam en se démarquant lui de la Hammer.

Avatar de l’utilisateur
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Messages : 5655
Inscription : 28 juil. 05, 18:33

Messagepar Truffaut Chocolat » 8 août 06, 00:34

Découvert ce soir.

Une séance d’hypnose dont seuls les plus grands cinéastes sont capables. Il y a bien quelques coups de mou, mais la grâce infinie dont fait preuve Herzog au détour d’un plan, d’un mouvement de caméra ou d’un morceau de musique emporte tout. Le mélange d’éclairages très travaillés en intérieurs, avec un rythme parfois « faux » et exagérément lent dans la direction d’acteurs (quand Nosfertatu rentre dans la chambre de Jonathan puis celle de Lucy) ressuscite la croyance en un cinéma primitif, contredite par un certain naturalisme dans la texture même des choses (lumières, décors, éléments naturels, visages), font de ce Nosferatu un film étrange, unique et précieux. Et pour ne rien gâcher, le plan final est sublime.

Si je n'avais qu'une image à retenir, ce serait Lucy et Jonathan, réunis sur plage, où le sable, la mer et le ciel ne semblent faire qu'un. Plus j'y repense et plus je trouve ce film sublime !