Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Interviews, concours, projections, invitations : tout ce qui fait l'actualité Dvdclassik.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
martinbrady
Accessoiriste
Messages : 1621
Inscription : 8 févr. 11, 10:27
Localisation : planète Z

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar martinbrady » 22 mai 19, 19:23

ya pas de wifi au Carlton Cannes? :fiou:
"Lacrimas", horse called "Tears"...

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Messages : 6622
Inscription : 18 mars 14, 08:41

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar Alexandre Angel » 22 mai 19, 23:13

A l'heure qu'il est (23h20), il doit être en boîte avec Rouxel.

Avatar de l’utilisateur
martinbrady
Accessoiriste
Messages : 1621
Inscription : 8 févr. 11, 10:27
Localisation : planète Z

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar martinbrady » 22 mai 19, 23:17

Alexandre Angel a écrit :A l'heure qu'il est (23h20), il doit être en boîte avec Rouxel.

:P voilà c'est ça! je les vois très bien à se secouer sur de la tekno en sifflant des mojitos comme des dingos! :P
"Lacrimas", horse called "Tears"...

Avatar de l’utilisateur
martinbrady
Accessoiriste
Messages : 1621
Inscription : 8 févr. 11, 10:27
Localisation : planète Z

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar martinbrady » 22 mai 19, 23:19

ah ben si ya le wifi!!!
"Lacrimas", horse called "Tears"...

Avatar de l’utilisateur
martinbrady
Accessoiriste
Messages : 1621
Inscription : 8 févr. 11, 10:27
Localisation : planète Z

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar martinbrady » 24 mai 19, 16:41

martinbrady a écrit : :P voilà c'est ça! je les vois très bien à se secouer sur de la tekno en sifflant des mojitos comme des dingos! :P

vite rejoints par les Jacqueline Huet et Joseph Pasteur, enfin les fêtards habituels...
"Lacrimas", horse called "Tears"...

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86979
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar Jeremy Fox » 5 juin 19, 20:43

Rick, Tatav parle de toi dans son dernier billet 8)

http://www.tavernier.blog.sacd.fr/

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Messages : 6622
Inscription : 18 mars 14, 08:41

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar Alexandre Angel » 5 juin 19, 20:59

Jeremy Fox a écrit :Rick, Tatav parle de toi dans son dernier billet 8)

http://www.tavernier.blog.sacd.fr/

Ah oui!!
Et chapitre quasi-historique sur André Cayatte, cinéaste dont je n'avais que foutre avant 2015-2016.

A l'heure qu'il est, je n'ai vu AUCUN film de Cayatte.

On est peu de chose 8) .

Avatar de l’utilisateur
odelay
Producteur
Messages : 9507
Inscription : 19 avr. 03, 09:21
Localisation : A Fraggle Rock

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar odelay » 5 juin 19, 22:49

J'ai vu il y a peu Mourir d'aimer. J'ai un des rares BR que j'ai revendu assez vite tellement c'était démonstratif et lourd. Par contre les risques du métier c'est un peu plus regardable, même si ça a quand même bien vieilli. Il faudrait que je revoie le Miroir à deux faces que j'avais bien aimé il me semble.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18465
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar Rick Blaine » 5 juin 19, 22:54

Jeremy Fox a écrit :Rick, Tatav parle de toi dans son dernier billet 8)

http://www.tavernier.blog.sacd.fr/

8)
Il avait déjà parlé de la même chronique il y a quelques années, visiblement il la trouve vraiment très juste ! :D

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86979
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar Jeremy Fox » 6 juin 19, 07:02

odelay a écrit : Par contre les risques du métier c'est un peu plus regardable, même si ça a quand même bien vieilli.

Découvert récemment et je n'ai pas accroché du tout ; j'ai trouvé que ça avait affreusement mal vieilli :(

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18465
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar Rick Blaine » 6 juin 19, 09:15

Cayatte, globalement, c'est lourdaud. Comme je le disais dans le papier en question, pour moi il est trop "proche" de ses sujets quand il aborde des questions judiciaires au sens large du terme, ce qui couvre l'essentiel de ses films. Ca donne des sujets interessants traités maladroitement.
Le seul de ses films que je trouve vraiment abouti, parmi ceux que j'ai vus, c'est Le passage du Rhin, qui justement change de sujet. Celui là n'est pas vieillot.

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Messages : 6622
Inscription : 18 mars 14, 08:41

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar Alexandre Angel » 6 juin 19, 20:24

Rick Blaine a écrit :Cayatte, globalement, c'est lourdaud. Comme je le disais dans le papier en question, pour moi il est trop "proche" de ses sujets quand il aborde des questions judiciaires au sens large du terme, ce qui couvre l'essentiel de ses films. Ca donne des sujets interessants traités maladroitement.
Le seul de ses films que je trouve vraiment abouti, parmi ceux que j'ai vus, c'est Le passage du Rhin, qui justement change de sujet. Celui là n'est pas vieillot.

Mais on touche là au coeur de ce que j'adore chez Tavernier. Il ne cherche pas à donner l'impression d'une réhabilitation du cinéma d'André Cayatte. Si Cayatte a été presqu'à lui tout seul le symbole de tout ce que la Nouvelle Vague abhorrait, ce n'est (sans doute) pas tout à fait pour rien. C'est là qu'un Tavernier intervient et qu'il est à son meilleur. Il dira, tout comme toi, que Cayatte, globalement, c'est lourdaud. Mais ce "lourdaud global" ne doit pas interdire qu'on puisse librement apprécier tout ce que l'oeuvre a à offrir. Et apparemment, il y a de la matière. Tavernier est un super chirurgien, maître dans l'art de séparer les tissus sains des tumeurs malignes. Dit autrement, on peut compter sur lui pour ne pas jeter Bébé avec l'eau du bain.

Le chapitre sur Cayatte dans ce dernier billet en est une preuve supplémentaire et gourmande.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18465
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar Rick Blaine » 6 juin 19, 20:33

Alexandre Angel a écrit :
Rick Blaine a écrit :Cayatte, globalement, c'est lourdaud. Comme je le disais dans le papier en question, pour moi il est trop "proche" de ses sujets quand il aborde des questions judiciaires au sens large du terme, ce qui couvre l'essentiel de ses films. Ca donne des sujets interessants traités maladroitement.
Le seul de ses films que je trouve vraiment abouti, parmi ceux que j'ai vus, c'est Le passage du Rhin, qui justement change de sujet. Celui là n'est pas vieillot.

Mais on touche là au coeur de ce que j'adore chez Tavernier. Il ne cherche pas à donner l'impression d'une réhabilitation du cinéma d'André Cayatte. Si Cayatte a été presqu'à lui tout seul le symbole de tout ce que la Nouvelle Vague abhorrait, ce n'est (sans doute) pas tout à fait pour rien. C'est là qu'un Tavernier intervient et qu'il est à son meilleur. Il dira, tout comme toi, que Cayatte, globalement, c'est lourdaud. Mais ce "lourdaud global" ne doit pas interdire qu'on puisse librement apprécier tout ce que l'oeuvre a à offrir. Et apparemment, il y a de la matière. Tavernier est un super chirurgien, maître dans l'art de séparer les tissus sains des tumeurs malignes. Dit autrement, on peut compter sur lui pour ne pas jeter Bébé avec l'eau du bain.

Le chapitre sur Cayatte dans ce dernier billet en est une preuve supplémentaire et gourmande.

Et je suis d'ailleurs globalement d'accord avec lui sur Cayatte. D'ailleurs je vois la plupart de ses films.

Avatar de l’utilisateur
martinbrady
Accessoiriste
Messages : 1621
Inscription : 8 févr. 11, 10:27
Localisation : planète Z

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar martinbrady » 7 juin 19, 08:51

Alexandre Angel a écrit :Mais on touche là au coeur de ce que j'adore chez Tavernier. Il ne cherche pas à donner l'impression d'une réhabilitation du cinéma d'André Cayatte. Si Cayatte a été presqu'à lui tout seul le symbole de tout ce que la Nouvelle Vague abhorrait, ce n'est (sans doute) pas tout à fait pour rien. C'est là qu'un Tavernier intervient et qu'il est à son meilleur. Il dira, tout comme toi, que Cayatte, globalement, c'est lourdaud. Mais ce "lourdaud global" ne doit pas interdire qu'on puisse librement apprécier tout ce que l'oeuvre a à offrir. Et apparemment, il y a de la matière. Tavernier est un super chirurgien, maître dans l'art de séparer les tissus sains des tumeurs malignes. Dit autrement, on peut compter sur lui pour ne pas jeter Bébé avec l'eau du bain.

d'autre part le mot "lourdaud" vient d'un éclairage, des cinéastes ont raison de mettre les points sur les "i", et, qu'ils soulignent d'un trait gras peut être jugé "franc et culotté" , autre éclairage.

Ceci dit, la part des choses dont est capable BT, c'est un coup oui un coup non, il m'a prodigieusement énervé lors de la discussion sur EL DORADO en ne voulant pas reconnaître les moments réussis du film sous prétexte que HH n'avait pas respecté un roman et un scénario selon lui magnifiques. Il n'ya pas que les chefs d'oeuvre, certains films imparfaits sont dignes d'intérêt.

Récemment, il jette à la poubelle CORDELIER (Renoir) en ignorant le génial JL Barrault qui a sauvé le film. Ou encore BULLITT, film certes pas tout à fait abouti, en ignorant les scènes de dialogue très réussies (les rapports Don Gordon-McQueen sont formidables, même si discrets par leur fréquence, toute l'arrivée de Vaughn et de ses hommes à l'hosto, qui tombent sur un os, est hilarante avec retenue et rudement bien filmée) ou les moments de mystère admirables (dés le générique) parce que à part ça, une poursuite de voitures déséquilibrerait le film mouaip, ça le fout pas en l'air, le film, non plus! C'était un entracte, le court-métrage de McQ :wink: .
Et à part ça, le mec est capable de me faire voir LES CLEFS DE BAGNOLE de Baffie, souvent très drôle, et LES MAUDITS que je tenais sans même l'avoir vu, comme un nanar lourdaud et démonstratif :oops: :!: :D
"Lacrimas", horse called "Tears"...

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Messages : 6622
Inscription : 18 mars 14, 08:41

Re: Entretien avec Bertrand Tavernier + son blog

Messagepar Alexandre Angel » 7 juin 19, 09:09

martinbrady a écrit :Ceci dit, la part des choses dont est capable BT, c'est un coup oui un coup non, il m'a prodigieusement énervé lors de la discussion sur EL DORADO en ne voulant pas reconnaître les moments réussis du film sous prétexte que HH n'avait pas respecté un roman et un scénario selon lui magnifiques. Il n'ya pas que les chefs d'oeuvre, certains films imparfaits sont dignes d'intérêt.

Bien sûr! Il a ses marottes, ses maniaqueries, ses accès de mauvaise foi...comme un peu tout le monde.
Mais surtout, il n'évite pas toujours l'écueil, en combattant tous les dogmatismes et les esprits de chapelle (sa grande affaire), de créer les siens par un effet un peu pervers.
Beaucoup de choses me gênent dans 50 ans (qui est un ouvrage bicéphale, c'est bon de le rappeler) et je trouve à la limite qu'il a "muri" ( :mrgreen: ) depuis et parle mieux des films depuis qu'il intervient sur dvd, internet, etc...
J'espère que 100 ans bénéficiera de cette évolution.