Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Matthieu
Stagiaire
Messages : 68
Inscription : 10 oct. 05, 17:41

Messagepar Matthieu » 11 oct. 05, 15:47

Rome
Excellente reconstitution de la prise de pouvoir par César sur Rome. Comme toujours avec HBO, une écriture excellente, très documentée, épicée par une approche débridée du sexe et de la violence. Jusqu'ici (épisode 5) un crescendo sans faute, des personnages à facettes multiples, une ironie et une méchanceté fort appréciables. Très très bonne série.

The Shield saison 4
La meilleure série télé actuelle. Après les trois saisons précédentes qui montaient en intensité sans jamais perdre de souffle, celle-ci semble constituer une véritable apothéose. Un peu moins de Vic Mackey, qui laisse le morceau de choix à une Glenn Close habitée dans son rôle de nouveau capitaine, et des sous-intrigues qui s'imbriquent sans jamais sombrer dans le n'importe quoi. Toujours aussi efficace, avec, cette fois, une réflexion sur la justice peut-être plus profonde que dans les saisons précédentes.

24 saison 4
Un échec total. Ecriture paresseuse et répétitive, gimmick visuels réchauffés, psychologie encore plus tirée par les cheveux que d'habitude, incroyable manque de couilles, et surtout idéologie Abou Graïb à tous les étages. Mieux vaut rester sur la saison 3.

Lost saison 2
Un peu tôt pour savoir, mais franchement ça sent un peu l'improvisation, tout ça. La rencontre avec "les autres" promet beaucoup plus que l'écoutille.

Avatar de l’utilisateur
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Messages : 40559
Inscription : 13 avr. 03, 11:30
Last.fm
Liste de DVD

Messagepar Rockatansky » 12 oct. 05, 01:58

Over There (106/110) - It's Alright Ma, I'm Only Bleeding/Mission Accomplished/Situation Normal/Spoils of War/Suicide Rain : Et oui j'ai continué cette série malgré ce 5e épisode des plus détestables, ça tombe bien car on aborde le coté que j'aime bien de cette série, à savoir le quotidien des soldats et leur comportement face à l'absurdité de la guerre. C'est toujours trés bien filmé et remarquablement interprété. On en arriverait presque à oublier que c'est une guerre toujours en cours, ce qui est bien un des plus gros problemes de cette série.

Joey (204) - Joey and the stuntsman : Finalement les aventures de Joey au travail sont bien moins marrantes que celles qu'il entretient avec ses voisins et sa famille et c'est bien dommage.

Supernatural (101) - Pilot : Visiblement cette série cherche à marcher sur les plates bandes de Buffy, mais sans personnages féminin, et dés ce pilote je trouve que ça manque. Je suis également assez déçu de la réalisation plutot plan plan pourtant avec David Nutter derriere la caméra je m'attendais à mieux.

Boston Legal (101) - Head Cases : Aprés un harcelement constant de Alan Shore je me suis décidé à jeter un oeil à cette série. C'est effectivement trés sympa, David E.Kelley réutilisant à merveille la recette qui avait déjà fait l'énorme succés d'Ally McBeal. Je viens d'ailleurs de découvrir qu'il s'agit d'un spin off de The practice, je pense qu'ils disent ça juste pour le personnage d'Alan Shore vu que le ton n'est pas vraiment le meme. Le casting est en tout cas remarquable et s'en donne à coeur joie.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky

Alan Shore
Réponse rapide assurée
Messages : 6435
Inscription : 5 mai 05, 20:15

Messagepar Alan Shore » 12 oct. 05, 13:07

Supernatural (101) - Pilot : Visiblement cette série cherche à marcher sur les plates bandes de Buffy, mais sans personnages féminin, et dés ce pilote je trouve que ça manque. Je suis également assez déçu de la réalisation plutot plan plan pourtant avec David Nutter derriere la caméra je m'attendais à mieux.


L'absence de personnage féminin est en effet une gageure de la série. A parier que ça va changer d'icic quelques épisodes, avec histoires d'amour et rivalité avec les deux frangins, etc, etc...


Boston Legal (101) - Head Cases : Aprés un harcelement constant de Alan Shore je me suis décidé à jeter un oeil à cette série. C'est effectivement trés sympa, David E.Kelley réutilisant à merveille la recette qui avait déjà fait l'énorme succés d'Ally McBeal. Je viens d'ailleurs de découvrir qu'il s'agit d'un spin off de The practice, je pense qu'ils disent ça juste pour le personnage d'Alan Shore vu que le ton n'est pas vraiment le meme. Le casting est en tout cas remarquable et s'en donne à coeur joie.



Ah! Ca me fait plaisir! :D

BL est en effet un spin-off de The practice, dont la 8 ème et dernière saison était pratiquement centré sur Alan Shore, mais aussi sur Tara, qui font tous deux connaissances dans le cabinet. (J'avais préparé tout un topic mais je l'ai jamais vraiment fini :?).
Il y aussi un autre personnage de The practice qui apparaitra dans BL mais il n'est pas vraiment important...

Par contre, tu viens de découvrir l'aspect Mac bealien de la série mais Boston Legal surfe aussi à part égale sur The practice. Et tu en apecevras très vite (L'épisode 17 entre autre)


Ravi que tu aies un passé un bon moment en tout cas :wink:
Les manga, c'est mal

"La manière d'agir, c'est la manière d'être."

Avatar de l’utilisateur
Dracu
bon public
Messages : 6429
Inscription : 13 avr. 03, 13:16
Localisation : Chez lui depuis trop longtemps...

Messagepar Dracu » 12 oct. 05, 17:15

Addis-Abeba a écrit :Ah moi je trouvé les effets spéciaux de Babylon vraiment remarquables.
Ils sont souvent très beaux en eux-mêmes (le design des vaisseaux est particulièrement soigné) mais leur intégration dans le décor m'a toujours semblé un peu 'foireuse'...
Ou peut-être est-ce dû à la qualité des DVDs?

D., pourtant pas difficile en général...
So much to do and so little time
Sorry, Philip...
Shaun of the Dead

Vivement 2015, tiens...

Avatar de l’utilisateur
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Messages : 40559
Inscription : 13 avr. 03, 11:30
Last.fm
Liste de DVD

Messagepar Rockatansky » 12 oct. 05, 21:17

Reunion (102) - 1987 : Une nouvelle année s'écoule, et l'on comprend que l'on va suivre une affaire de meurtre qui va nous occuper tout au long de ces 20 ans. Je ne suis pas sur que cela soit une bonne idée, le quotidien de ces gens aurait pu suffire. Le casting est attachant.

Treshold (103) - Blood of the Children : La propagation s'intensifie, et semble dépasser le groupe rassemblé autour de Carla Gugino. Plutot bien filmé, cet épisode à un petit gout du Village des damnés assez réussi.

Ghost whisperer (101) - Pilot : Joli exemple de série qui essaye de manger à tous les rateliers, Sixieme sens, Medium, Six feet under, on note beaucoup d'influences, pour un résultat qui sent bien le réchauffé, je ne suis pas sur que la jolie Jenifer Love Hewitt suffise à en faire une série interessante.

Everybody hate Chris (101/102) - Everyone Hates the Pilot/Everybody Hates Keisha : Cette fausse biographie de la jeunesse de Chris Rock est effectivement assez sympa. De la comédie gentille qui ne vole pas bien haut mais reste plaisante.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky

Avatar de l’utilisateur
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Messages : 40559
Inscription : 13 avr. 03, 11:30
Last.fm
Liste de DVD

Messagepar Rockatansky » 13 oct. 05, 20:08

Kitchen confidential (101/103) - Exile on Main Street/Aftermath/Dinner Date With Death : La vie d'un chef haut de gamme alcolique et fétard repenti, on y retrouve un Nicolas Brendon bouffi :lol:. Le ton est assez drole, meme si les situations sont assez convenues. Anecdotique.

Boston Legal (102/103) - Still Crazy After All These Years/Catch and Release : Effectivement comme l'a dit Alan Shore précedemment, cette série n'a pas seulement le coté délirant d'Ally MacBeal, mais ça fuse quand meme de toutes parts, c'est d'ailleurs le point fort de cette série, les dialogues et les réparties entre les personnages qui sont parfois jubilatoires. Bien plus interessant que le coté tribunal qui n'est là que pour le contexte. David E.Kelley aime mettre ses personnages dans des situations pour le moins cocasse pour étudier leur capacité de réaction et ça fonctionnne.

Invasion (102/103) - Lights Out/Watershed : Malheureusement ces deux épisodes n"ont pas confirmé les espérances qu'avait fait naitre en moi le pilote. L'intrigue avance bien lentement, quelques bribes d'informations par ci par là, mais on se consacre surtout à l'aspect vaudevillesque de la relation entre les personnages principaux. Ce qui je pensais allait etre une touche en plus à une série fantastique s'avere en fait etre le fil conducteur principal de la série :lol:

Sinon Bones, War at home, Criminal Minds, How I meet your mother et Ghost whisperer ont été confirmé sur 22 épisodes.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky

Avatar de l’utilisateur
gehenne
Howard Hughes
Messages : 19884
Inscription : 19 mai 04, 00:43
Localisation : sous une pierre...

Messagepar gehenne » 14 oct. 05, 22:24

quelques mots rapides sur quelques séries que j'ai pu voir grâce ou à cause de mon interruption de net :

House (épisodes 16. 17. 18.) :
Toujours dans la continuité des précédents, la série se pose un peu comme une version médicale des experts avec une incarnation plus prononcé des personnages. Un arc entamé quelques épisodes auparavant se clos, non sans laissé quelques séquelles douloureuses. Mais c'est aussi ce qui fait la force et l'efficacité du show...

CSI new york (épisodes 21. 22) :
Une fin de saison tout ce qu'il y a de plus classique dans l'univers CSI. C'est efficace, les personnages gagnent un peu d'ampleur et les perspectives discrètes laissent présager du tout bon.

Scrubs (saison 01)
:
Une sitcom rare qui allie une réelle réalisation à une écriture juste et subtile qui fait régulièrement mouche. Les délires viseulles sont succulents; et l'on est surpris par le ton dramatique que revêt la série. Parfois, on se surprendrait presque à imaginer une version "light" d'urgence qui n'aurait pas à rougir de sa grande soeur.

Scrubs (saison 02) :
C'est toujours aussi bien écrit, interprété et réalilsé. On a plus vraiment l'impression d'assiter à une sitcom mais une série dramatico-comique. Les personnages gagnent en profondeur à mesure que les épisodes défilent, et les situations sont toujours aussi cocaces. Un régal !

CSI las vegas (saison 03)
:
Assurément la plus mauvaise saison. La transition avec la seconde est ridicule et maladroite, et le reste n'est qu'une pâle figure comparé aux précédentes. Juste assez efficace et immédiat pour tenir sur la durée...

CSI las vegas ( saison 04)
:
Après le simili calvaire de la précédente, on ne pouvait que s'attendre à mieux. Et on est pas déçu. La série retrouve de sa superbe, et le plaisir immédiat refait surface.

CSI las vegas (saison 05) :
Ouch ! Là on atteint le somment ! La saison retrouve l'intensité de la première en développant un peu son univers. Elle gagne quelques personnages, et ce n'est certainement pas un mal. Et puis les deux épisodes de fin réalisés par tarantino sont à couper le souffle. Une sorte de relecture de l'univers CSI avec des éléments de Kill Bill à faire passer celui-ci pour un brouillon (et j'exagère à peine). Magnifique...

Nip tuck (pilot) :
C'est tellement gratuit et surfait que lorsque l'intrigue cotoie le glauque le plus notoire, on est dégoutté par le traitement opéré. Le reste est bassement prévisible, complaisant...

The Sopranos (pilot) :
Un pilot qui ne m'a pas convaincu plus que cela. J'ai eu du mal à rentrer dans l'univers, les personnages m'apparaissent pour le moment fades et sans profondeurs. Wait and see...

Deadwood (épisodes 01. 02. 03) :
On se demande par moment si l'on a à faire à une création ou une version werstern du label HBO. Tous les éléments qui ont fait l'indépendance de la chaine se retrouvent dans ces épisodes, sans qu'il n'y ait réellement d'esprit quelconque. POur la première fois, j'ai l'impression que HBO vampirise son sujet au point de faire une série HBO plutôt qu'une série indépendante avec comme fond le western. En espérant que cette impression s'amenuise au fil des épisodes pour devenir efin personnelle...
Ainsi, toujours et pourtant...

Alan Shore
Réponse rapide assurée
Messages : 6435
Inscription : 5 mai 05, 20:15

Messagepar Alan Shore » 15 oct. 05, 01:17

Rockatansky a écrit :Boston Legal (102/103) - Still Crazy After All These Years/Catch and Release : Effectivement comme l'a dit Alan Shore précedemment, cette série n'a pas seulement le coté délirant d'Ally MacBeal, mais ça fuse quand meme de toutes parts, c'est d'ailleurs le point fort de cette série, les dialogues et les réparties entre les personnages qui sont parfois jubilatoires. Bien plus interessant que le coté tribunal qui n'est là que pour le contexte. David E.Kelley aime mettre ses personnages dans des situations pour le moins cocasse pour étudier leur capacité de réaction et ça fonctionnne.


Attends de voir le duo Shore- Crane en action :mrgreen:


Ghost whisperer a été confirmé sur 22 épisodes.


:x :x
Les manga, c'est mal

"La manière d'agir, c'est la manière d'être."

Alan Shore
Réponse rapide assurée
Messages : 6435
Inscription : 5 mai 05, 20:15

Messagepar Alan Shore » 15 oct. 05, 01:48

gehenne666 a écrit :
CSI las vegas (saison 05) :
Ouch ! Là on atteint le somment ! La saison retrouve l'intensité de la première en développant un peu son univers. Elle gagne quelques personnages, et ce n'est certainement pas un mal. Et puis les deux épisodes de fin réalisés par tarantino sont à couper le souffle. Une sorte de relecture de l'univers CSI avec des éléments de Kill Bill à faire passer celui-ci pour un brouillon (et j'exagère à peine). Magnifique...


Yeah!
Et attention, chez jerry on a fait fort : Le season opening de la 6 ème saison fait la part belle avec la fin de la 5ème, car la transition est respecté cette fois çi!


Nip tuck (pilot) :
C'est tellement gratuit et surfait que lorsque l'intrigue cotoie le glauque le plus notoire, on est dégoutté par le traitement opéré. Le reste est bassement prévisible, complaisant...


J'ai eu exactement la première impression. La aussi, ça demande à être un peu poussé pour voir jusqu'où le show peut aller... Typiquement, la série qui a les qualités de ses défauts.



The Sopranos (pilot) :
Un pilot qui ne m'a pas convaincu plus que cela. J'ai eu du mal à rentrer dans l'univers, les personnages m'apparaissent pour le moment fades et sans profondeurs. Wait and see...


Là aussi, le pilot m'avait laissé de marbre mais petit à petit, ça se décante et ça part très bien.
Les manga, c'est mal

"La manière d'agir, c'est la manière d'être."

Avatar de l’utilisateur
gehenne
Howard Hughes
Messages : 19884
Inscription : 19 mai 04, 00:43
Localisation : sous une pierre...

Messagepar gehenne » 15 oct. 05, 01:51

Alan shore a écrit :Yeah!
Et attention, chez jerry on a fait fort : Le season opening de la 6 ème saison fait la part belle avec la fin de la 5ème, car la transition est respecté cette fois çi!

La bonne nouvelle !

D'ailleur, ces deux derniers épisodes ont confirmé une chose qui pointait depuis le milieu de la quatrième, j'aprécie de plus en plus le personnage de Nick Stokes qui devient presque indispensable dans une certaine mesure. Et puis la prestation qu'il donne dans les épisodes en question est tout simplement grandiose, l'intensité de son jeu joue pour beaucoup dans la réalisation de ces scènes.
Ainsi, toujours et pourtant...

Alan Shore
Réponse rapide assurée
Messages : 6435
Inscription : 5 mai 05, 20:15

Messagepar Alan Shore » 15 oct. 05, 03:31

Criminal Minds (pilot) :


CBS continue de faire dans l'original en sortant de nouveau un cop show, le 5 ème pour le network, mélangeant à la fois CSI et Profiler, .
Donc, à défaut d'être imaginatif (Cette année, c'est vraiment la purge sur cette chaîne!), on va recycler les fonds de tiroirs et on va faire dans le pragmatique.
Constitution donc d'une team de profilers, la B.A.U. (Behavioral Analysis Unit ) dont chaque membre dispose bien sûr des capacités/qualités bien spécifiques pour ce faire, le tout representé par un cast adéquat, avec en fer de lance Mandy Patinkin (Chicago hope, dead like me) et Thomas Gibson (Chicago hope, darhma et greg).

Pilot agréable donc, sans prétention aucune matiné tout de même de deux superbes deux ex machina et qui divertit convenablement sans remuer l'adrénaline pour autant.

Le dernier acte constitue une étrangeté puisqu'il est à la fois un épilogue, un flashback et cliffhanger. A suivre donc...



Thresold 1x01 - 1x02 (pilot)

Nouvelle tentative de regarder une série fantastique et après les déconvenues sur Supernatural et Ghost Whisperer. Pour l'instant, c'est peut être la meilleure surprise du genre cette année.
Les attentes procurées sont assez nombreuses, on part avec un fil conducteur assez solide, sans toutefois être transcendant et l'équipe constituée dans le projet Thresold, malgré quelques traits de caractère caricaturaux, est assez sympa dans l'ensemble...
Par contre, je reste curieux concernant la construction de la série.
J'espère que l'on ne va pas partir à la recherche de chaque marin porté disparu tout au long de la saison parce que bon, le sailor of the week, c'est pas tip-top original quoi...

Sinon, un seul vrai bémol sur ce serie premiere : Le dernier plan, qui est parfaitement ridicule :lol:



How i met your mother 1.02/1.03/1.04

C'est toujours aussi sympa et agréable, avec des petits dialogues frais et chouettes comme tout. Mais je ne crois pas que je serais aussi assidu si Neil Patrick Harris manquait à l'appel.:)


Everybody hates Chris 1.02/1.03 (Everybody Hates Keisha/ Everybody Hates Basketball)

Un ton en dessous par rapport au pilot. C'est bien joué, fichu correctement mais la sauce prend moins qu'auparavant...

gehenne666 a écrit :La bonne nouvelle !
D'ailleur, ces deux derniers épisodes ont confirmé une chose qui pointait depuis le milieu de la quatrième, j'aprécie de plus en plus le personnage de Nick Stokes qui devient presque indispensable dans une certaine mesure. Et puis la prestation qu'il donne dans les épisodes en question est tout simplement grandiose, l'intensité de son jeu joue pour beaucoup dans la réalisation de ces scènes.


C'est clair. J'irais même jusqu'à dire que c'est le rôle de sa vie. Sa prestation est tellement excellente que ça devrait lui ouvrir des portes pour plus tard...
A contrario de toi, ce n'est qu'à partir de cet épisode que le capital sympathie de ce personnage est devenu exponentielle pour moi. Et pour cause : pour la première fois dans la série, je m'identifie à un personnage de CSI :mrgreen:
Les manga, c'est mal

"La manière d'agir, c'est la manière d'être."

Avatar de l’utilisateur
gehenne
Howard Hughes
Messages : 19884
Inscription : 19 mai 04, 00:43
Localisation : sous une pierre...

Messagepar gehenne » 15 oct. 05, 03:33

Deadwood - épisodes 04 & 05.

Un quatrième épisode qui met enfin un coup de butoir dans cette série finalement très conforme aux exigences de la chaine (label). Pour la première fois, on est vraiment surpris par les possibilités que le show impose. On se sent en danger parce que l'on est plus à l'abris dans un schéma somme tout classique.
Malheureusement, le cinquième ne continue pas cette orientation soudaine. On retrouve le rythme lancinant et démonstratif sans ressentir à nouveau cette colère, cette rage que le précédent épisode semblait promettre.
Ne reste plus qu'à statuer sur la possibilité de voir une série qui ménage ses coup de théâtre pour mieux faire perdurer son ambiance, son contexte et ses personnages.

Le ressenti est meilleur puisque enfin palpable, mais la conviction n'est toujours pas présente...
Ainsi, toujours et pourtant...

Avatar de l’utilisateur
Nimrod
Hypoglycémique
Messages : 26173
Inscription : 13 avr. 03, 18:57

Messagepar Nimrod » 15 oct. 05, 03:39

gehenne666 a écrit :D'ailleur, ces deux derniers épisodes ont confirmé une chose qui pointait depuis le milieu de la quatrième, j'aprécie de plus en plus le personnage de Nick Stokes qui devient presque indispensable dans une certaine mesure. Et puis la prestation qu'il donne dans les épisodes en question est tout simplement grandiose, l'intensité de son jeu joue pour beaucoup dans la réalisation de ces scènes.


En même temps, Nick était au début un personnage tellement insipide que les scénaristes ne doivent pas avoir beaucoup de mal à lui donner un peu plus d'épaisseur.
Je me demande dans quelle mesure il ne serait pas destiné - à terme - à remplacer Petersen s'il lui prenait l'envie de partir ou de demander trop d'argent lors du renouvellement de son contrat (ce qu'il a menacé de faire à plusieurs reprises, me semble-t-il).

Avatar de l’utilisateur
gehenne
Howard Hughes
Messages : 19884
Inscription : 19 mai 04, 00:43
Localisation : sous une pierre...

Messagepar gehenne » 15 oct. 05, 03:44

Alan shore a écrit :C'est clair. J'irais même jusqu'à dire que c'est le rôle de sa vie. Sa prestation est tellement excellente que ça devrait lui ouvrir des portes pour plus tard...
A contrario de toi, ce n'est qu'à partir de cet épisode que le capital sympathie de ce personnage est devenu exponentielle pour moi. Et pour cause : pour la première fois dans la série, je m'identifie à un personnage de CSI :mrgreen:

Oui, je vois ce que tu veux dire. Mais je trouve à posteriori que son attitude et la façon dont il aborde ses enquêtes et interrogatoire construise pour beaucoup le personnage sans en avoir vraiment l'air. C'est assez vicieux comme démarche puisqu'elle n'est pas réellement identifiable, du moins pas sur l'instant. Mais lorsqu'il interroge une victime ou même un suspect, c'est le seul csi à prendre exemple sur sa vie privée pour amener le témoignage là où il veut aller ou bien mettre à l'aise la personne interrogée.
La démarche est complètement opposée à celle de Catherine ou Sarah par exemple, mais finalement elle fonctionne beaucoup mieux lorsque l'on visionne ce final season 05.
A vrai dire, je n'aurai pas vu un autre personnage dans sa situation...
Ainsi, toujours et pourtant...

Avatar de l’utilisateur
gehenne
Howard Hughes
Messages : 19884
Inscription : 19 mai 04, 00:43
Localisation : sous une pierre...

Messagepar gehenne » 15 oct. 05, 03:46

Nimrod a écrit :En même temps, Nick était au début un personnage tellement insipide que les scénaristes ne doivent pas avoir beaucoup de mal à lui donner un peu plus d'épaisseur.
Je me demande dans quelle mesure il ne serait pas destiné - à terme - à remplacer Petersen s'il lui prenait l'envie de partir ou de demander trop d'argent lors du renouvellement de son contrat (ce qu'il a menacé de faire à plusieurs reprises, me semble-t-il).

C'est clair qu'il n'avait pas les faveurs des scénaristes, mais les rares moments où l'on dégnait lui accorder de la place, il s'en sortait avec brio parce que sa réaction était humaine.

C'est quelque chose que j'ai vraiment pris en conscience tardivement, mais en y réfléchissant, elle m'apparait à présent évidente.
Ainsi, toujours et pourtant...