Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Tout sur les séries, à la TV ou en DVD : 24, Desperate Housewives, Six Feet Under, Le Prisonnier, Twin Peaks, Mission : Impossible, Seconde B, Plus Belle la Vie...

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
tenia
Le Choix de Sophisme
Messages : 20899
Inscription : 1 juin 08, 14:29

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar tenia » 12 juin 19, 13:59

Khomyuk permet surtout en un personnage de synthétiser tout un corps scientifique. Procédé narratif certes un peu facile, semble-t'il pas excessivement fidèle à la réalité, mais pas particulièrement nouveau et ici plutôt efficace, je trouve.
Et accessoirement, c'est une femme. Effectivement.

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18863
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Major Tom » 12 juin 19, 14:13

tenia a écrit :Khomyuk permet surtout en un personnage de synthétiser tout un corps scientifique. Procédé narratif certes un peu facile, mais pas particulièrement nouveau et ici plutôt efficace, je trouve.
Et accessoirement, c'est une femme. Effectivement.

Pas "accessoirement". La présence d'un personnage féminin fort, badass, qui met les points sur les "i", force les autres à être justes et ne fait pas d'erreurs, est attendue aujourd'hui. Mais je trouve toujours ce genre de personnage un peu caricatural, surtout ici, dans un milieu où tous les autres (y compris Valeri) ont des choses à se reprocher.
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85452
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar Jeremy Fox » 12 juin 19, 14:18

tenia a écrit :Khomyuk permet surtout en un personnage de synthétiser tout un corps scientifique. Procédé narratif certes un peu facile, semble-t'il pas excessivement fidèle à la réalité, mais pas particulièrement nouveau et ici plutôt efficace, je trouve.
.


Et surtout bien explicité dans la dernière séquence. Pas de tricheries donc.

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18863
Inscription : 24 août 05, 14:28

Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar Major Tom » 12 juin 19, 14:19

Mini-série décrivant... (devinez...) la catastrophe nucléaire de Tchernobyl survenue en avril 1986 dans ce qui était encore l'Union soviétique, et les efforts de nettoyage qui ont suivi.

Johan Renck signe cinq épisodes extrêmement soignés du point de vue de la mise en scène, et on y trouve clairement plus de cinéma là-dedans que dans beaucoup de (télé)films qui sortent en salles. Le choix du sujet, évidemment marquant et traumatisant pour tout le monde (enfin, même si je suis trop jeune pour m'en souvenir :fiou:), y contribue beaucoup. J'avais vu un documentaire complet sur la catastrophe de Tchernobyl il y a quelques années, et j'ai parfois eu le sentiment assez bizarre de revivre "en live" tout ce qu'il racontait (notamment la scène du nettoyage du toit, où il ne fallait pas dépasser les 90 secondes "à l'air libre", qui figurait dans le doc avec les vraies images d'archives et que Johan Renck a dû utiliser).
La reconstitution fidèle (les décors, le choix d'acteurs qui ont des "gueules", les costumes, etc.) tout comme la dramatisation fictive se mélangent parfaitement et le résultat est assez époustouflant et haletant.
Et effrayant. La musique de la compositrice islandaise Hildur Guðnadóttir est formidablement glaçante.
J'ai trouvé quand même quelques défauts, entre le personnage d'Ulana Khomyuk, joué par Emily Watson et qui n'a jamais existé, permettant d'insérer un personnage féminin fort et essentiel à l'intrigue, et un cinquième/dernier épisode un peu "too much" dans son procès d'une heure à l'américaine.

Mosin-Nagant a écrit :Chernobyl, nouvelle mini-série produite et diffusé par HBO.
Avec Emily Watson, Jared Harris et Stellan Skarzgår.

Image

Episode 1: “1 : 23 : 45” (59 min)
Écrit par Craig Mazin
Réalisé par Johan Renck

Incroyable! Très bonne reconstitution. Tout est de qualité. J'espère que la suite sera du même tonneau.
Ça fait quand même vraiment froid dans le dos. :shock:


Jeremy Fox a écrit :Je viens de la terminer et même si je ne serais pas aussi dithyrambique, c'est bel et bien une sacrée réussite. Les premiers et derniers épisodes sont superbes.

Spongebob a écrit :Vu aussi le premier épisode de Chernobyl hier soir. C'est très réussi pour le moment. Il y a une tension incroyable qui tient en haleine durant tout l'épisode. Les détails des effets des radiations sur les pauvres techniciens et pompiers ne nous sont pas épargnés (d'après les critiques c'est pire dans l'épisode 2). Par moment on a presque affaire à un film d'horreur. La différence étant que tout est réel. Et pourtant la série ne tombe pas dans le sensationnalisme ou le voyeurisme qu'on aurait pu craindre. Le plus fascinant restant la réaction, ou plutôt la non réaction des responsables de la centrale, niant jusqu'au bout la réalité des évènements sous couvert de protéger l'image de l'URSS à l'étranger. Totalement flippant. Vivement la suite !

Joe Gillis a écrit :Vu aussi le premier episode, glaçant et très bien mis en scène. Je ne raterai pas la suite.
Par rapport aux réactions des responsables, je ne saurais que trop te conseiller la lecture de La Supplication de Svetlana Alexievitch (aussi adapté en film), qui regroupe des témoignages terribles de survivants parmi les pompiers, les médecins, les habitants... Une blague citée dans le livre résume bien la réaction du parti: un père de famille qui possède un verger à Tchernobyl demande au responsable sanitaire local si c’est dangereux de manger une pomme. Le médecin lui répond: non pas du tout. Mangez autant de pommes que vous voulez, du moment que vous enterrez bien le trognon...

LéoL a écrit :- 8/10 -
Chernobyl (Saison 1 - Ep. 1-5/5)

Jeremy Fox a écrit :* Chernobyl : 7/10

Spongebob a écrit :Chernobyl de Craig Mazin (2019, OCS Go) : 9/10
Dernière édition par Major Tom le 12 juin 19, 14:34, édité 1 fois.
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
tenia
Le Choix de Sophisme
Messages : 20899
Inscription : 1 juin 08, 14:29

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar tenia » 12 juin 19, 14:33

Je trouve au contraire le procès à l'américaine, certes probablement trop long, central au fond de la catastrophe. Au-delà de tout ce qui est graphiquement montré mais aussi régulièrement brossé, c'est la synthèse des réelles causes du résultat tel qu'on le connait, et qui aurait pu faire l'objet d'un 6e épisode : les profondes influences du contexte de la guerre froide et de la posture de l'URSS à l'époque, et qui a malheureusement donné lieu à l'aberrante posture de la réaction très court terme après l'accident (mais aussi explique en partie les causes techniques de l'accident).
En se focalisant purement sur les protagonistes internes, le show manque pour moi d'une prise plus globale sur la gestion plus large de la catastrophe (le fameux nuage qui s'arrête à la frontière), mais aussi de l'impact du monde sur les fondements géopolitiques de la catastrophe.

La démonstration faite par Harris durant ce 5e épisode est cependant passionnant pour ce qu'elle rappelle de façon ultra claire la chaine d'action techniquement improbable ayant déclenchée la boucle du réacteur. Au fond, tout Tchernobyl (l'accident) y est résumé mais bien plus encore, c'est toute une logique décisionnaire de la gestion des risques qui y est explicitée. Or, combien d'entreprises, d'industries fonctionnent encore sur ces modes émotionnels là plutôt qu'une analyse des risques factuelles et chiffrées ?

Avatar de l’utilisateur
tenia
Le Choix de Sophisme
Messages : 20899
Inscription : 1 juin 08, 14:29

Re: RE: Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Messagepar tenia » 12 juin 19, 14:36

Major Tom a écrit :
tenia a écrit :Khomyuk permet surtout en un personnage de synthétiser tout un corps scientifique. Procédé narratif certes un peu facile, mais pas particulièrement nouveau et ici plutôt efficace, je trouve.
Et accessoirement, c'est une femme. Effectivement.

Pas "accessoirement". La présence d'un personnage féminin fort, badass, qui met les points sur les "i", force les autres à être justes et ne fait pas d'erreurs, est attendue aujourd'hui. Mais je trouve toujours ce genre de personnage un peu caricatural, surtout ici, dans un milieu où tous les autres (y compris Valeri) ont des choses à se reprocher.

Et je continue de trouver ça intéressant de la caractériser par son sexe avant sa fonction, professionnelle (scientifique) comme narrative (révélatrice de vérité technique).
Pour moi, c'est la scientifique à l'oeuvre, pas la femme.

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18863
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar Major Tom » 12 juin 19, 14:45

tenia a écrit :Je trouve au contraire le procès à l'américaine, certes probablement trop long, central au fond de la catastrophe. Au-delà de tout ce qui est graphiquement montré mais aussi régulièrement brossé, c'est la synthèse des réelles causes du résultat tel qu'on le connait, et qui aurait pu faire l'objet d'un 6e épisode : les profondes influences du contexte de la guerre froide et de la posture de l'URSS à l'époque, et qui a malheureusement donné lieu à l'aberrante posture de la réaction très court terme après l'accident (mais aussi explique en partie les causes techniques de l'accident).
En se focalisant purement sur les protagonistes internes, le show manque pour moi d'une prise plus globale sur la gestion plus large de la catastrophe (le fameux nuage qui s'arrête à la frontière), mais aussi de l'impact du monde sur les fondements géopolitiques de la catastrophe.

La démonstration faite par Harris durant ce 5e épisode est cependant passionnant pour ce qu'elle rappelle de façon ultra claire la chaine d'action techniquement improbable ayant déclenchée la boucle du réacteur. Au fond, tout Tchernobyl (l'accident) y est résumé mais bien plus encore, c'est toute une logique décisionnaire de la gestion des risques qui y est explicitée. Or, combien d'entreprises, d'industries fonctionnent encore sur ces modes émotionnels là plutôt qu'une analyse des risques factuelles et chiffrées ?

Je n'ai pas détesté cet épisode, loin de là, il est bon, même si je préfère les autres, mais c'est parce que j'ai toujours eu un peu de mal avec les films de procès en général. ;)

tenia a écrit :
Major Tom a écrit :La présence d'un personnage féminin fort, badass, qui met les points sur les "i", force les autres à être justes et ne fait pas d'erreurs, est attendue aujourd'hui. Mais je trouve toujours ce genre de personnage un peu caricatural, surtout ici, dans un milieu où tous les autres (y compris Valeri) ont des choses à se reprocher.

Et je continue de trouver ça intéressant de la caractériser par son sexe avant sa fonction, professionnelle (scientifique) comme narrative (révélatrice de vérité technique).
Pour moi, c'est la scientifique à l'oeuvre, pas la femme.

Si j'avais dit que je tiquais sur le fait qu'Hollywood utilise souvent les acteurs français pour jouer des méchants dans leurs films, tu ne m'aurais certainement pas répondu que tu trouves intéressant de caractériser l'acteur par sa nationalité avant sa fonction. Et bien pareillement, je trouve les personnages féminins qui n'ont rien à se reprocher entourés d'hommes qui ont tous des torts, un peu caricaturaux et propres à notre époque. Le fait qu'elle n'ait évidemment pas existé enfonce le clou, un poil cliché tout comme le mec qui représente le KGB d'ailleurs. C'est tout.

Jeremy Fox a écrit :
tenia a écrit :Khomyuk permet surtout en un personnage de synthétiser tout un corps scientifique. Procédé narratif certes un peu facile, semble-t'il pas excessivement fidèle à la réalité, mais pas particulièrement nouveau et ici plutôt efficace, je trouve.
.


Et surtout bien explicité dans la dernière séquence. Pas de tricheries donc.

Ah mais ça, pas de souci. La mini-série prend d'ailleurs beaucoup d'autres libertés.
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Assistant opérateur
Messages : 2211
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar AntonChigurh » 12 juin 19, 15:06

Globalement j'ai beaucoup aimé malgré quelques longueurs.
Mise en scène impressionnante et casting cinq étoiles (beaucoup de têtes connues du petit et grand écran, je sortais tout juste du visionnage de l'intégrale de GoT donc ça m'a fait drôle d'en revoir trois ou quatre dans Chernobyl...)
Clairement pas la meilleure (mini)série TV à ce jour, mais indéniablement le haut du panier.
Gros coup de coeur pour la musique d'Hildur Guðnadóttir 8) .
Un bon 7,5/10 donc.

"Fun" fact, dans la série MAD MEN :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jared Harris se donnait déjà la mort par pendaison...
Dernière édition par AntonChigurh le 12 juin 19, 15:12, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18863
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar Major Tom » 12 juin 19, 15:08

AntonChigurh a écrit :"Fun" fact :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jared Harris se donnait déjà la mort par pendaison dans la série Mad Men...

Ah mince, j'ai cliqué alors que je ne me suis pas encore lancé dans Mad Men :mrgreen: (tu aurais dû préciser hors spoiler de quelle série tu allais parler, même si, personnellement, les spoilers ne m'embêtent pas). ;)
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
tenia
Le Choix de Sophisme
Messages : 20899
Inscription : 1 juin 08, 14:29

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar tenia » 12 juin 19, 15:11

Major Tom : ton argument sur la nationalité des méchants est effectivement convaincant.

Avatar de l’utilisateur
tenia
Le Choix de Sophisme
Messages : 20899
Inscription : 1 juin 08, 14:29

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar tenia » 12 juin 19, 15:12

Major Tom : ton argument sur la nationalité des méchants est effectivement convaincant, même si on pourrait arguer qu'un protagoniste féminin dans une série US est un chouia plus anodin qu'un français jouant un méchant.
Dernière édition par tenia le 12 juin 19, 15:12, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Assistant opérateur
Messages : 2211
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar AntonChigurh » 12 juin 19, 15:15

Major Tom a écrit :
AntonChigurh a écrit :"Fun" fact, dans la série MAD MEN :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jared Harris se donnait déjà la mort par pendaison...

Ah mince, j'ai cliqué alors que je ne me suis pas encore lancé dans Mad Men :mrgreen: (tu aurais dû préciser hors spoiler de quelle série tu allais parler, même si, personnellement, les spoilers ne m'embêtent pas). ;)

Désolé :oops: , j'ai cru que la balise spoiler suffirait mais effectivement c'est bien mieux comme ça :wink: (j'ai édité mon post et le quote en rajoutant MAD MEN)
Dernière édition par AntonChigurh le 12 juin 19, 15:18, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14252
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar Watkinssien » 12 juin 19, 15:18

Pour l'instant, de ce que j'ai visionné, c'est effectivement très prenant, épuisant et impressionnant dans sa tenue d'ensemble.

Et quels acteurs!
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18863
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar Major Tom » 12 juin 19, 16:03

tenia a écrit :Major Tom : ton argument sur la nationalité des méchants est effectivement convaincant.

Ce sont deux exemples de "clichés", le Français forcément bad guy et la femme forcément brave et plus intelligente que les autres (tous hommes) ;) et c'est uniquement sur ça que je tique un peu. Le stéréotype. La série est très rigoureuse dans la plupart de ses reconstitutions, mais la présence de ce personnage, aussi bien joué soit-il (puisque comme le rappelait Watkinssien, les acteurs dont Emily Watson sont excellents, vraiment) pour moi amenuise un peu les actes héroïques (bien réels) de Legassov qui avait en réalité travaillé seul... Je trouve... Mais au-delà de cette liberté (qui n'est pas la seule de cette série et au fond n'est qu'un détail, comme tu le dis dans ton edit), j'ai très bien compris sa fonction (elle symbolise cependant un comité scientifique qui à l'époque fut probablement très masculin, mais bon :fiou:), et même si j'ai eu du mal à y croire pendant le visionnage, ce n'est pas non plus un drame. ;) Ça reste extrêmement bien foutu.
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
tenia
Le Choix de Sophisme
Messages : 20899
Inscription : 1 juin 08, 14:29

Re: Chernobyl (Johan Renck - 2019)

Messagepar tenia » 12 juin 19, 16:34

En fait, notre difference de lecture est que pour moi, Khomyuk est avant tout le cliché scientifique à la recherche de la vérité, alors qu'en pratique, il ne me semble pas que ce fut tant que ça le cas.
Plus qu'un perso féminin, c'est surtout une sorte de chevalier blanc bravant le système corrompu de posture en place. Si cliché il y a, je le pense bien plus ici. Ce n'est pas forcément, par ex, très différent de certaines oeuvres plaçant des journalistes dans ce poste de conscience morale, à laquelle évidemment le spectateur peut s'accrocher.
Mais on est d'accord, ce n'est qu'un détail.