Satantango (B. Tarr) en dvd en 2006

Rubrique consacrée aux DVD de films récents, tournés après 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Messages : 7813
Inscription : 25 juil. 03, 14:58
Localisation : J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Messagepar Eusebio Cafarelli » 18 janv. 07, 10:51

Merci ! Rouges et Blancs et Psaume rouge sont les plus conseillés, j'imagine ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Jamais trop Tarr
Messages : 5051
Inscription : 5 févr. 04, 16:05
Localisation : En train de prendre le thé avec Bela Tarr

Messagepar Marcus » 18 janv. 07, 16:30

Ca vaut ce que ça vaut, mais les Cahiers du Cinéma considèrent (je crois) Les Sans Espoirs comme son meilleur, et la base de toute l'oeuvre à venir. Mais les 2 que tu cites me paraissent très bien pour commencer :wink:
Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit.
Jean Eustache, La Maman et la Putain

Avatar de l’utilisateur
phylute
La France peut être fière
Messages : 25848
Inscription : 2 janv. 04, 00:42
Localisation : Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Messagepar phylute » 18 janv. 07, 18:25

Marcus a écrit :Ca vaut ce que ça vaut, mais les Cahiers du Cinéma considèrent (je crois) Les Sans Espoirs comme son meilleur, et la base de toute l'oeuvre à venir. Mais les 2 que tu cites me paraissent très bien pour commencer :wink:


Des cinq Les Sans espoirs est le seul qui m'ait ennuyé :?
C'est vraiment hermétique, pas sympathique, allégorique, egnomatique, énigmatique, bref... c'est toc
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)

Avatar de l’utilisateur
Amarcord
Assistant opérateur
Messages : 2815
Inscription : 30 oct. 06, 16:51
Localisation : 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: SATANTANGO (B. Tarr) en dvd en 2006

Messagepar Amarcord » 15 mai 11, 00:18

Vu Satantango... Dur, malaisant, éprouvant, parfois plastiquement très beau, souvent fascinant, mais aussi, à l'occasion, lourdement insistant (voire franchement complaisant, cf. l'insoutenable scène du chat, d'une cruauté abominable que rien, absolument rien, ne justifie...). J'en sors à la fois remué, en colère et, in fine, K.O. En tout cas tout à fait incapable, pour l'heure, d'avoir un avis tranché définitif.
[Dick Laurent is dead.]

Avatar de l’utilisateur
aurelien86
Electro
Messages : 771
Inscription : 2 mai 08, 16:26

Re: Satantango (B. Tarr) en dvd en 2006

Messagepar aurelien86 » 24 nov. 13, 14:53

J'avais pour ambition louable de m'enchainer les 7h en ce beau dimanche de novembre... et bien j'abandonne (pour l'instant) au bout du premier DVD (2H15 tout de même).

J'avais été enthousiasmé au plus haut point par le Cheval de Turin (découvert au ciné), puis les Harmonies Werckmeister (en DVD). Mais là, au lieu de voir la vie s'écouler, j'ai surtout vu l'ennui me saisir. Le risque avec un film si long, et tout particulièrement vu le style de mise en scène de Tarr, est de se laisser aller à une certaine propension à étirer les scènes (je ne parle pas des plans, puisque ces 2 premières heures de Satantango comportent bien plus de plans que Turin ou Werckmeister, il me semble)... je ne sais pas si c'est consciemment ou pas, mais je l'ai ressenti ici pour la première fois. Des scènes trop longues, où il ne se passe rien.

Dans Turin, il y avait l'utilisation répétitive et lancinante de la musique, tel un mantra faisant planer une ombre sur le film; il y avait une photographie à tomber, et un noir et blanc somptueux; il y avait une simplicité dans le dispositif, qui en renforçait la puissance de l'histoire racontée. Dans Werckmeister, on y retrouvait cette photographie, cette maitrise des plans séquences faisant ressentir la vie, des acteurs ayant des "gueules" (présent aussi dans Turin je trouve), notamment ce simplet peut être un peu visionnaire, imprimant la caméra immédiatement.

Et dans les deux, il y avait un ailleurs, une menace ou une présence fantastiquement abstraite, annoncée tôt dans le film (l'arrivée de ce cirque avec la baleine dans Werckmeister, le compte à rebours et cette ambiance de fin du monde dans Turin), et qui contaminait chaque plan, à mon avis. C'est cette entrée du surréel dans un quotidien dur et réaliste qui aussi créait une magie et une certaine poésie.

Là, dans ces deux premières heures de Satantango, je ne l'ai pas ressenti du tout. Pourtant, le "pitch" de départ, au dos de la jaquette, sur l'arrivée de deux âmes ayant disparues depuis longtemps d'une petite communauté isolée, me laissait augurer du meilleur. Et peut être que cela se concrétisera plus tard dans le film, mais même si c'est le cas, personnellement cela me laisse dans l'embarras malgré tout car je trouve franchement le temps long sur ces 2 premières heures. Et comme le film en fait 7, on ne peut s'empêcher de se dire que Tarr se "laisse aller".

Je n'ai rien sur le fait qu'il ne se passe pas grand chose (après tout, il ne se passe pour ainsi dire rien dans Turin). Sauf que je ne trouve pas que Tarr parvienne à transcender en terme de mise en scène chaque plan ici comme il a pu le faire dans Turin par exemple. L'histoire fait même du surplace totale pendant 20 bonnes minutes chez notre ami le docteur.

Ca commençait très fort, avec ce long travelling en plan séquence sur ces vaches dans cette ville et la boue des ruelles. J'étais happé. Et puis, mon intérêt n'a fait que s'étioler...

C'est grave docteur ? :D
(je ne dis pas que je n'irais pas au bout, mais ce sera vraisemblablement en plusieurs fois).

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22826
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: Satantango (B. Tarr) en dvd en 2006

Messagepar AtCloseRange » 5 juin 14, 14:57

Les géniaux Part Company sur des images du film



C'est pas demain que je me mets à du Bela Tarr cependant...
Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85996
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Satantango (B. Tarr) en dvd en 2006

Messagepar Jeremy Fox » 5 juin 14, 15:09

AtCloseRange a écrit :C'est pas demain que je me mets à du Bela Tarr cependant...



Pour ma part, pas prêt de retenter l'expérience : je pense avoir été vacciné à vie.

Avatar de l’utilisateur
Hitchcock
Electro
Messages : 967
Inscription : 9 déc. 13, 13:34
Localisation : Londres

Satantango

Messagepar Hitchcock » 5 juin 14, 15:14

Jeremy Fox a écrit :
AtCloseRange a écrit :C'est pas demain que je me mets à du Bela Tarr cependant...



Pour ma part, pas prêt de retenter l'expérience : je pense avoir été vacciné à vie.

Pareil. Les sept heures et demie de Satantango ont figuré parmi les plus longues de ma vie.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85996
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Satantango

Messagepar Jeremy Fox » 5 juin 14, 15:18

Hitchcock a écrit :
Jeremy Fox a écrit :
AtCloseRange a écrit :C'est pas demain que je me mets à du Bela Tarr cependant...



Pour ma part, pas prêt de retenter l'expérience : je pense avoir été vacciné à vie.

Pareil. Les sept heures et demie de Satantango ont figuré parmi les plus longues de ma vie.


Ce n'était pas Satantango mais un de ses courts métrages... de seulement 3 heures et quelques. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18183
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Satantango

Messagepar gnome » 29 déc. 14, 18:23

Jeremy Fox a écrit :
Hitchcock a écrit :
Jeremy Fox a écrit :
AtCloseRange a écrit :C'est pas demain que je me mets à du Bela Tarr cependant...



Pour ma part, pas prêt de retenter l'expérience : je pense avoir été vacciné à vie.

Pareil. Les sept heures et demie de Satantango ont figuré parmi les plus longues de ma vie.


Ce n'était pas Satantango mais un de ses courts métrages... de seulement 3 heures et quelques. :mrgreen:

:lol: :lol: :lol:
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Jamais trop Tarr
Messages : 5051
Inscription : 5 févr. 04, 16:05
Localisation : En train de prendre le thé avec Bela Tarr

Re: Satantango

Messagepar Marcus » 29 déc. 14, 20:22

gnome a écrit : :lol: :lol: :lol:


Belle remontée de topic :mrgreen:
Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit.
Jean Eustache, La Maman et la Putain

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18183
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Satantango

Messagepar gnome » 29 déc. 14, 21:30

Marcus a écrit :
gnome a écrit : :lol: :lol: :lol:


Belle remontée de topic :mrgreen:

8)

Ce qui me fait penser qu'après avoir choisi Le cheval de Turin comme film du mois de novembre, il est grand temps que je trouve le temps (justement) de découvrir Satantango... :oops: :fiou:
Image Image Image