Menu

Dernières actualités

Cinéma

Une certaine rencontre

Splendor Films ressort ce mercredi Une certaine rencontre de Robert Mulligan. Malgré son extrême sensibilité, sa touche très personnelle et son immense talent, ce réalisateur continue à avoir beaucoup de mal à faire son trou dans notre pays ; la preuve avec ce Love With a Proper Stranger qui demeure toujours aussi mal connu dans l’Hexagone, les copies ayant circulé jusque-là étant d’ailleurs…

Cinéma

Perfect Blue

Splendor Films ressort ce mercredi Perfect Blue, le premier long métrage de Satoshi Kon. A cette occasion, nous vous proposons de revenir sur la - trop courte - carrière de ce génie de l'animation avec un portrait du cinéaste à travers ses films et la critique complète de son premier long métrage. DISTRIBUTEUR : SPLENDOR FILMS DATE DE SORTIE : 8 MAI 2018 La Chronique du film C'est sans regret…

Cinéma

Cycle Fassbinder partie 2

Suite et fin de la rétrospective Fassbinder par Carlotta. Si les débuts du metteur en scène au cinéma n’ont pas été des plus simples, celui-ci s’est rapidement imposé comme une figure de proue de sa génération. Gagnant en ampleur et en ambition, son œuvre creuse dans sa deuxième partie ses thématiques de toujours avec un sens affirmé du mélodrame, de la satire sociale, dressant un…

Cinéma

Cycle Fassbinder partie 1

Il fut l'enfant terrible du renouveau du cinéma allemand, celui qui finit par payer de sa propre vie l’intensité de son engagement. Comme son idole Sirk, si l'on en croit la manière dont il le présente en un autoportrait à peine déguisé : cinéphile d'abord, homme de théâtre ensuite, cinéaste enfin. Entouré d’une troupe d’amis formés autour de l’Antiteater, Rainer Werner Fassbinder…

Cinéma

Intégrale Jean-François Stévenin

Evenement dans les salles ce mercredi avec la réédition des trois films réalisés par Jean-François Stévenin entre 1978 et 2002. Sept ans entre Passe montagne et Double messieurs, dix-sept ans entre ce deuxième film et Mischka... la filmographie de Stévenin cinéaste épouse le rythme de ses films : imprévisible. Un cinéma qui prend son temps, qui privilégie les faux-fuyants et préfère…

Cinéma

Cycle Seijun Suzuki

Les films de Seijun Suzuki sont devenus des incontournables de la série B par l'efficacité de leurs scènes d'action, leurs éclats de violence, leurs situations scabreuses, leur mise en scène fracassante, leur couleurs pop ainsi qu'une certaine inconséquence et un côté immoral qui plaît à un jeune public japonais qui n'a qu'une envie : fuir le sérieux de ce cinéma d'après-guerre qui ne…