Menu
Critique de film
Le film

Le Prince de New York

(Prince of the City)

L'histoire

Un département de la police new-yorkaise chargé de la lutte anti-drogue est constitué de policiers d'élite qui travaillent dans l'ombre pour démanteler des réseaux. Un peu livrés à eux-mêmes dans les bas-fonds de Big Apple, ils se laissent facilement aller à la corruption. Daniel Ciello, leur chef de groupe, est contacté par les services fédéraux pour arrêter des gros trafiquants. Sauf que les affaires intérieures de la police machinent en fait à faire tomber les policiers corrompus. Ciello comprend finalement qu'il a la possibilité de sauver sa tête en les aidant dans cette mission, mais il refuse fermement de trahir ses collègues. Il devra bientôt être confronté à un lourd cas de conscience, au centre d'un rapport de forces et d'un jeu d'influences particulièrement vicieux.

Analyse et critique

Comme Serpico huit ans avant, Prince of the City est basé sur une histoire vraie, celle d'un flic new-yorkais qui assista en 1971 les fédéraux dans une enquête de corruption de fonctionnaires de police. Et comme pour Serpico, c'est le grand Sidney Lumet qui récupère le projet et en coécrit le scénario. Une nouvelle fois, le cinéaste explore les arcanes de la corruption policière et signe une critique amère et lucide des institutions américaines. Prince of the City est aussi une plongée fascinante dans un New York livré à ses démons par un réalisateur qui connaît parfaitement bien sa ville d'origine. Le rôle principal est tenu par Treat Williams, qui est de quasiment toutes les scènes et porte le point de vue du film. Williams, fut un jeune acteur en vue et prometteur à la fin des années 70 (Hair,1941) avant de faire une carrière décevante. Ici, il est excelle tout simplement : harassé physiquement et psychologiquement, indécis quant à son rôle social, nerveux, instable, en proie à des tourments de l'âme, il balade sa carcasse dans ce jeu du chat et de la souris où il ne maîtrise plus rien. Drame psychologique, polar sombre, film politique, Le Prince de New York et une œuvre riche de questionnements, se révèle une cartographie exemplaire d'un certain cinéma urbain de cette époque, et figure parmi les plus grandes réussites de Sidney Lumet.

En savoir plus

La fiche IMDb du film
Par Ronny Chester - le 29 janvier 2006